Entraide et conseils

Besoin d'aide...

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Besoin d'aide...
Besoin d'aide...
dup757le 30 novembre 2019 à 00:55

Bonjour à toutes et à tous,


Alors disclaimer d'entrée de jeu, je m'excuse pour ce qui va suivre mais j'aurais vraiment besoin d'aide car je suis arrivé au paroxysme de ma souffrance, me rendant quasi tétanisé à ce jour. (à bientôt 22 ans)

Je vais essayer de faire le plus synthétique possible ça fait déjà 3 fois que je recommence. Issu d'une famille nombreuse modeste, j'ai eu la chance de recevoir une très bonne éducation dans tout ce que cela peut englober. Cela étant j'ai reçu une certaine éducation maternelle protectrice (je vous dis ça avec le recul hein) par exemple on a pas cette culture d'inviter des amis naturellement à la maison ou inversement de se rendre chez des amis. Bref.

Je passe ma scolarité assez normalement dans des milieux sensibles, je donne mon max pour bosser car il faut bien (et que je ne me vois pas ailleurs que dans des filières exigeantes), le collège se finit très bien, le lycée se passe en dégressif je commence bien et au fur et à mesure la dégringolade.
En fin de 1 ère, diagnostic (sans test) par une psy spécialisé du HP que je vais inconsciemment renier pendant un moment avant de retourner la voir une ou deux fois avec un certain délai inter-consultation. Elle m'a bien dit qu'on pourrait établir une thérapie pour "optimiser" mes habilités pour que mes études supérieur se déroulent au mieux mais j'ai pas vraiment ressenti de besoin à ce moment et j'ai laissé coulé.
Aussi, globalement j'ai reçu pas mal de soutien extérieur pendant mon lycée pour mes études même si les résultats, in fine, n'ont pas forcément été au rendez-vous (mais ça c'est plutôt lié aux questionnements interminables qui m'envahissaient en cette année charnière.)

Aujourd'hui et depuis 2 ans maintenant je suis à l'étranger pour mes études et j'ai toujours gardé cet espèce de discrétion à la fois et également de respect et d'altruisme envers les autres, qui ont découlé de mon éducation; mais j'ai toujours fait attention à ma vie privée, à ne pas divulguer des choses qui pourraient me nuire par la suite, à ne pas rentrer dans des conflits d'intérêts ect.. tout cela m'a conduit à m'isoler et la jouer solo. Pendant 1 an, 18 mois ça va encore, je me dis bon écoute ta beaucoup trop de pipelettes et de baratineurs dans ta promo qui brassent du vent les 3/4 du temps (médisance à outrance et mentalité de gamins alors si vous prenez en compte le fait que je sois HP ..) ta besoin de personne, bosse sur toi et t'atteindra ton objectif.
Donc là je commence à vouloir apprendre à cuisiner, à faire du piano, du sport plus sérieusement, j'essaie de trouver des stages intéressants et approfondir mon objectif professionnel.

Y'a des hauts et des bas mais en gros le butin est maigre, je fais le constat amer aujourd'hui que j'étais dans un déni complet, je ne peux plus continuer dans cette solitude, j'ai besoin de soutien et des autres.
Egalement y'a un truc qui me turlupine l'esprit, je ne me sens pas à l'aise dans mes activités, c'est-à-dire que j'ai l'impression que dans tout ce que j'entreprends j'ai pas encore trouvé le truc pour lequel je serais performant et qui me ferait kiffé, cela handicape ma confiance en moi.
D'ailleurs j'ai mon corps qui commence qui paie cash les conséquences de tout cela, j'ai des tensions partout (mes trapèzes et mon dos c'est horrible), d'autant plus que je ne me sens pas forcément bien dans mes pompes (mais là pareil encore faudrait-il trouver un compagnon de bataille je trouve pas la motivation, la force pour aller à la salle combattre ma génétique peu favorable)


Bref aujourd'hui j'ai bientôt 22 ans, je vis seul dans un pays étranger, je suis quasi-totalement isolé.
Je suis quelqu'un qui accorde une importance certaine à ma famille, mais globalement c'est surtout ma carrière pro qui m'intéresse, ce que je veux dire c'est que j'ai pas vraiment ce besoin d'avoir beaucoup d'amis (souvent ça laisser présager beaucoup d'emmerdes).

Aujourd'hui l'avantage c'est que j'ai une idée précise de là oû je souhaite arriver professionnellement mais j'ai besoin de quelques ingrédients pour y arriver, notamment d'être bien dans mon corps et d'avoir un petit réseau pour me développer sainement en fait. Cela dit, étant à l'étranger et avec des gens qui ne m'inspirent pas forcément confiance (même si il y a chez moi une partie de parano certaine) j'ai du mal à m'ouvrir et à faire confiance.

C'est con mais tous les gens qui m'ont accompagné par le passé sous quelque forme que ce soit, je me sens redevable et je suis quelqu'un de très carré peut être un peu trop même et j'ai l'impression de cumuler les ondes négatives. Je n'attends pas le succès en 6 mois ou 1 an mais tout de même j'ai l'impression que je m'entête dans des choses qui ne me valoriseront jamais.

Ah oui j'oubliais, bien sûr, surtout depuis 2 mois, avec une lucidité extrême quant à mon évolution que je sens très mal, je mange n'importe comment et je commence à fumer de temps à autres et je me sens partir en vrille.


Pour résumer je suis totalement certain d'être HP aujourd'hui alors HPE OU HPI je n'en sais rien et peu importe mais il y a urgence je suis en ébullition j'arrive plus à rien et je vais droit au mur. Je pense que je dois limiter mes activités, me canaliser et plutôt miser sur la qualité que la quantité. Une chose est sûr, j'ai ce truc de parano qui m'empêche d'être sur les réseaux sociaux par exemple, d'entrenir un lien avec pas mal de personnes pourtant je suis assez sociable en réalité.
Auriez vous des conseils ??? je suis navré j'ai fait un long discours désordonné et peut être contenant des fautes mais je suis arrivé au point de non retour là;

Fropople 30 novembre 2019 à 01:21

Bonnuit @dup757
Tu demandes à l'aide et je l'entends bien, mais j'ai du mal a comprendre ce dont tu as besoin exactement, donc je ne sais absolument pas comment je puis t'aider 🤔
Tu sembles, dis moi si je me trompe, chercher à atténuer ta souffrance, mais si c'est bien le cas, d'avantage de précisions sur celle-ci serait un bon point de départ. Est-elle quasi permanente, comme une trame de fond, ou plutôt soudaine, brutale mais relativement "brève" ?

-----UPDATE-------
Je viens de voir que tu as compléter ton message, je lis ça

Fropople 30 novembre 2019 à 02:11

C'est bien plus clair, même si je ne suis pas certain de la bonne marche à suivre 🤔

J'ai connu un épisode dépressif qui avait commencé pendant mes études supérieures et qui s'est "aggravé" pendant un stage à l'étranger (en Coree du Sud).
J'ai l'impression que tu subis un "mal du pays", possiblement une dépression mais n'étant pas psy, je ne me prononcerai pas là dessus.
Prends tu contact fréquemment avec ta famille par téléphone/skype whatever ? Peut tu leur parler de ton état ? (à moins que cela te semble difficile d'en parler avec ta famille ?)
La solitude a tendance à faire que les pensées et ruminations s'auto-entretienne, l'absence de contact et de discussions limite "l'oxygénation" de la pensée.
Il me semble bon de se forcer à sortir ne serais ce que marcher prendre l'air ou faire une activité physique, cela ne peut pas faire de mal, et même probablement beaucoup de bien :)
J'aurais tendance à essayer de trouver un psy dans ta situation, c'est ce que j'ai fait en Corée et, bien que j'étais au fond, aujourd'hui je me porte bien. N'hésite pas à intervenir pour partager tes tourments, en parler, même à l'écrit cela aide souvent à en évacuer une partie et prendre du recul ;)

J'espère que mes éléments de réponse te semblent être des pistes exploitables ;)
Bon courage pour traverser cette épreuve

Juliette...le 30 novembre 2019 à 04:53

Coucou! Bienvenue!
On est là en tous cas 🙂
La parano, si tu veux en parler, j'ai bien connu. A tel point que je me sens quelque-part docteur es parano. Et comme c'est maintenant bel et bien du passé pour moi, je peux peut-être t'être d'un certain bon conseil...
Regarde un peu les forum, à commencer par moi-même, on s'y livre vraiment ouvertement. a t'aidera déjà peut-être à nous faire confiance...

Globulonle 30 novembre 2019 à 09:38

Salut dup757, je crois pas que ce soit égoïste de ne plus se sentir redevable envers qui que ce soit, pour ta santé..

Si tu ne sais plus où donner de la tête avec tes nombreuses activités , pk tu n'éssayerai pas de le prioriser en fonction de tes préférences, et de l'importance pour tes projets futur sur papier.

Je sais que moi le simple fait d'écrire les choses parfois , ou de faire une check liste, non pas sur smartphone, mais sur papier m'aide en cochant au fur et a mesure.

Tu sembles déjà avoir mis le doigt sur ce qui t'empêche d'être bien dans ta peau. C'est déjà une victoire.

Si les réseaux sociaux te rendent parano, n'y vas simplement pas... Et contacte les gens que tu apprécies par un autre moyen.
J'ai moi aussi été sujet a de nombreuses parano que ce soit ici, ou IRL avec des gens qui me voulaient pourtant du bien..

Autre chose, tu dis commencer a fumer, je ne sais pas ce que tu fumes , mais si tu as déjà une tendance "naturelle" a être parano et que tu fumes en plus, cela ne va pas t'aider. J'ai moi même fumé 20 ans et stoppé y'a deux ans, a cause de crises paranoïaques qui m'ont fait peur, je devenais limite skyzo. Tout le monde n'est pas apte à supporter la fumette..

Bon courage a toi.

SkaZoile 30 novembre 2019 à 10:54

Bonjour @dup757 ,

Je me reconnais dans pas mal d'éléments de ta crise... Sauf que je la vie 11 ans plus tard que toi... J'ai envie d'en savoir d'avantage sur toi, mais libre à toi de te dévoiler à ton rythme et convenance.

Les conseils de @Fropop sont judicieux. Accroche toi, à 22 ans et dans ta situation, on a encore une vie sans conséquence. On peut faire ce que l'on veut et vite se retourner si ça ne va pas.

Même si ce qui te semble juste et rationnel ne te provoque pas de plaisir (aller sociabiliser entre autre), force toi... Le cerveau se remets naturellement à sécréter les hormones du bien-être après quelques expositions.

dup757le 04 décembre 2019 à 08:27

Salut salut tout le monde,

Tout d'abord je voudrais vous dire un grand merci pour vos réponses et vos soutiens, je dois dire que j'ai été agréablement surpris et ça fait du bien.

C'est officiel j'ai pété les plombs, vraisemblablement à cause d'un manque de relations sociales, lui même issu d'un manque de confiance peut être pour affirmer ma personnalité finalement car je ressens comme une réticence à me confier à quelqu'un (confier est un grand mot mais les relations sont par définition caractérisées par le partage vous m'avez compris) et à accepter surtout l'éventualité que celui ci puisse se "retourner contre moi à l'avenir".
Il faut comprendre que je suis lié à une promo pendant encore un petit bout de temps et qu'il y a eu énormément de gamineries et de coups tordus en tout genre qui ont créé une perte de confiance générale à la fac.

Malgré les virées de footing que je fais de temps à autre qui me font certes beaucoup de bien (avec de la bonne musique), j'ai vraiment besoin de tisser des liens sincères et enrichissants. (bon je suis ptet un peu optimiste sur ce coup)

Concernant la clope ça reste occasionnel et depuis pas très longtemps non plus (que du tabac classique hein) et je pense pas qu'il y ait corrélation avec la parano c'est surtout un manque de confiance comme je disais plus haut.

Ps Fropop Merci beaucoup, effectivement je parle souvent avec ma famille, pendant un moment j'ai laissé entrevoir mes carences et essayé de me faire aider. Finalement à part le soutien moral je peux pas avoir grand chose.
Je note pour le psy c'est vrai que même rarement je sens que j'aimerais être suivi juste pour entrenir le cahier des charges ^^ . Après ça coûte un bras et les psychiatres qui sont plus accessibles sont carrément inutiles à mon sens voire nocifs

PS Globulon : je me suis mal exprimé, l'idée étant que des gens m'ont aidé et que j'ai pas été en mesure de montrer en quelque sorte les fruits de ce soutien et c'est source de culpabilité (après c'est un problème secondaire). Les réseaux sociaux c'est un truc avec lequel j'ai du mal parce que c'est à la fois incontournable de nos jours et puis c'est un bon moyen de tenir informé un tant soit peu des personnes avec qui tu souhaites garder contact. J'ai tellement rencontré de monde notamment via des asso, des perles et garder contact je me dis que ça peut servir à l'avenir. Le côté moins bon c'est l'exposition j'ai l'impression d'être un peu un produit quoi, tu me diras arrête de me rendre dingue et soit dans le juste milieu : avoir des réseaux et limiter son expo. bref

Ps Juliette merci beaucoup je vais parcourir les forums j'ai vu que c'est assez dense, je te tiens au courant doc :)

Ps SkaZoi Si tu veux parler en privée ou quoi c'est avec plaisir. J'essaie de me consoler en me disant que je suis jeune et que ça se rattrape, ça me boost un peu mais bon j'ai une config de vie qui fait que je vais devoir renoncer à une composante plus ou moins importante de mon bonheur (en tout cas de qualitativement significative) et pour tout te dire j'ai encore du mal à accepter ça


Je finis sur une citation pour les anglophones : 'There isn't enough room in your mind for both worry and faith. You must decide which one will live there."

Lespetitsbonheursle 08 décembre 2019 à 17:42

Il me semble que ton corps a mal, tu en as plein le dos! C'est de la somatisation. Dans maladie, il y a le mal a dit. Maintenant j'ecoute un peu moins mon mental et beaucoup plus mon corps qui a beaucoup de choses à dire.
Si le sujet t'interesse il y a le dictionnaire des malaises et maladies de Jacques Martel qui explique que chaque problème ou douleur physique se cache un problème qui nous pourrit un peu la vie , qu'on n'a pas surmonté. C'est très instructif.
Je donne un exemple des gens qui ont souvent des douleurs à la cheville, la cheville indique la direction, il s'agit souvent de gens qui ne savent quel sens donner à leur vie.
Les problèmes de genou, c'est je/nous et je noue, ce sont des gens qui ont des problèmes de communication.
Voilà peut-être cela te parlera et souhaiteras-tu y trouver des infos sur les douleurs de ton corps...ou pas.
J'espère que tout ira mieux pour toi.

Alyale 10 décembre 2019 à 19:53

Salut dup757, tu m'as l'air d'être une situation assez similaire à la mienne ^^' n'hésite pas à m'envoyer un mp si tu veux qu'on échange sur nos solitude respectives 🙂

Evaderhaindile 11 décembre 2019 à 13:04

@dup757...Ecrire tes émotions sur un carnet de bord,t'aideras, dans ta solitude.Ne dramatise pas trop avec tes collègues à la fac.Suis ta route et tes objectifs,avec confiance.Prend le temps de te trouver une activité dans laquelle tu pourras faire des connaissances hors école.Ecris nous sur apie si tu te sens mal.Pour avoir eu une période de blues,un soir,je peux t'affirmer avoir été soutenue toute la soirée sur Apie avec des personnes généreuses,gentilles,rigolottes,vivifiantes,remplie de compassion.Ce fût un vrai bonheur cette solidarité.,un vrai cadeau..Alors à toi et Alya,je fais un calin virtuel que je transmets à ton oreiller préféré.,pour te dire que j'ai une pensée pour vous deux et que je ne vous oublie pas .Vous pouvez toujours me joindre en Message Perso.
Courage à vous deux .
Gardez de l'Espoir...
Et si tout allait ,un peu, mieux demain?
Je vous embrasse.
Eva

Evaderhaindile 11 décembre 2019 à 13:21

Va faire ton petit marché de légumes et de fruits et dis toi je cuisine quoi qu'il arrive ,pour ma santé,et parce qude c'est incontournable...Nous sommes nés comme ça ...Si nous ne nous nourrissons pas ou mal cela ,nous enleverra force, énergie.Chouchoute un peu ton gentil corps qui t'accompagne en se pliant à tes humeurs fluctuantes.Il te remerciera.On n' est pas qu'un cerveau.La lumière est necessaire au rythmes biologiques.Prends là des que tu peux.
Petite recette équilibrée.
Une petite salade de carottes rapées
Une cuisse de poulet rôtie ou du blanc
Quelques pommes de terre.( 2 cuite à l'eau et une courgette en morceaux
Un fruit..clémentine pomme
Un yaourt...pas un dessert type dannette.
Un carré de chocolat vers 17h avec un thé déthéîné...surtout pas de café thé,coca,ice-tea...à partir de 13h.
Avec ça un bon livre au lieu des écrans téléphone.exemple ..jusque 22h écrans et de 22h à 13h lecture ds ton dodo...Le sommeil doit être régulier pour lutter contre tes angoisses .
Allez bisous d'une mam
Tati Eva. 😉

Evaderhaindile 11 décembre 2019 à 13:24

Tu avais rectifié...lecture de 22h à 23h! 🤔 🙄 😉 😄 😍

Enfantducosmosle 11 décembre 2019 à 21:46

Tu es sûr que tu fais pas une crise de misanthropie lucide. Du genre "j'ai cru que j'allais être comme les autres, mais au fond ils me dégoutent et du coup je suis dans la merde mais en même temps j'ai envi d'être libre, du coup je me "laisse aller""?

Wendle 26 janvier 2020 à 11:15

@Enfantducosmos, merci pour ta théorie de la misanthropie lucide, tu viens de formuler une composante cruciale de ma personne sur laquelle je n'avais pas encore mis le doigt. C'est quand même fort agréable de lire cette communauté passionnante et faire connaissance avec soi-même.
@dup757, te sens-tu mieux? Je pense que nous sommes nombreux ici à avoir connu ou à connaître l'isolement sous toutes ses formes, même très entouré. Se retrouver seul, loin de ses racines, je connais. J'espère que tu as trouvé un second souffle.

Maverickle 27 janvier 2020 à 09:06

@dup757, même question que @Wend, est-ce que ta situation s'améliore ?

J'ai connu moi aussi des périodes durant lesquelles le corps se rebellait pour le reste : crise de crampes dans les mollets toutes les nuits ou presque (je te raconte pas comment ma femme appréciait 😒), blocage du dos jusqu'au lumbago sévère (méfiez-vous du portillon RATP qui se referme trop tôt 😡 et déclenche le verrouillage à 45°)

Je rejoins @Evaderhaindi qui te conseille de prendre soin de toi par la nourriture choisie et préparée par toi-même.

Il y a quelques mois, une collègue et néanmoins amie m'a conseillé de faire une prise de sang pour évaluer les aliments auxquels je serais non pas allergique mais intolérant. Je l'ai fait, plusieurs produits courants - dont le lait cru - sont sortis du chapeau, j'ai revu toute ma façon de manger : beaucoup moins de viande, suppression du lait cru (sauf lait de brebis, très dur à trouver), réduction drastique du fromage, diminution de la cuisine au beurre ou à l'huile, légumes vapeur avec des herbes pour diversifier les goûts et saveurs ... Je prends de temps en temps le fameux carré de chocolat, et je ne craque plus pour la tablette 😄

J'ajoute que prendre le temps de préparer les aliments - surtout les légumes - participe à une forme d'apaisement : il y a le contact avec la peau sableuse ou terreuse, puis l'action manuelle de l'épluchage qui "oblige" au contact physique et aux sensations tactiles, et la concentration sur le geste qui libère l'esprit. De plus, se dégagent des arômes et des odeurs qui parlent au nez. Après quoi, la cuisson vapeur envoie des effluves dans toute la maison. Un visiteur extérieur trouvera peut-être que "ça pue chez le vieux bouc", mais moi j'aime sentir ça chez moi, il y a un côté "accueillant", "nourricier" ?, "maternel" ? dans l'atmosphère ...

Globalement, ça commence à aller beaucoup mieux sur le plan physique en moins de 6 mois. Combiné avec ma découverte de ce site, et tout ce qui se déclenche dans ma tête grâce aux échanges, ça m'emmène visiblement vers la sortie. Encore lointaine, mais bien plus envisageable que jamais auparavant.

Pour reprendre les bons conseils de Tata Eva, je dois encore batailler ferme avec mon obsession des écrans (rarement couché avant 2h du matin ces jours-ci 😵 ), mais je me soigne ...

Toi, @dup757, tu as à peine 22 ans, et tu sais à peu près ce qui t'arrive (pas mon cas au même âge, où les psys de mon CROUS ont diagnostiqué et mal soigné un "passage dépressif"). Tu as donc le moyen de prendre tout ça à bras le corps assez tôt, déjà tu as la volonté qui se manifeste dans ton témoignage initial, c'est un bon début.

Tu écris "encore faudrait-il trouver un compagnon de bataille je trouve pas la motivation, la force pour aller à la salle combattre ma génétique peu favorable", je te souhaite de trouver cette personne rapidement, je confirme que c'est essentiel à la motivation d'avoir quelqu'un avec qui et pour qui avancer.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?