Entraide et conseils

Comment joindre le Pôle Nord et le Pôle Sud ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Comment joindre le pôle nord et le pôle sud ?
Comment joindre le Pôle Nord et le Pôle Sud ?
Floflole 18 juin 2019 à 19:19

Bonjour à tous,

Je suis désolé d'avance si l'interprétation que vous ferez de ce post vous déplaît car je ne sais pas gérer ça. D'autant que je vais l'écrire à l'arrache car ayant de sérieux soucis de procrastination, c'est ma meilleure option pour espérer envoyer quelque chose...

Je me sens très atypique, je ne me reconnais pas dans la grande majorité des gens que je suis amené à côtoyer : je ne les comprends pas, ils ne semblent pas me comprendre. Je me sens très isolé, dans une solitude assez extrême.

Je ne porte pas la vie dans le coeur (car elle est emprunt à la souffrance), mais j'ai une capacité émotionnelle à Aimer (amour conjugal) très forte. Je survis dans l'espoir de vivre à 2, mais à 32 ans, sans qu'aucune occasion ne se soit jamais présentée, je me désespère à haut niveau !

Même si scientifiquement « qui se ressemble s'assemble » fonctionne mieux que « les contraires s'attirent », je ne crois pas être complètement fermé à l'idée de partager ma vie avec quelqu'un qui n'aurait pas collé sur le papier, mais dans ma quête, je tombe logiquement dans la recherche des similitudes. Dans ma vie, même si je brasse un minimum de monde, statistiquement il est improbable que je tombe sur quelqu'un qui me convienne (et pour le moment, ça c'est vérifié). J'ai cru aux pouvoirs des sites de rencontre que j'ai écrémés pendant quelques années aux prix de leurs tarifs onéreux. Force est de constater que même sur les plus gros, je ne trouve aucun profil qui m'interpelle.

Si dans ma vie sociale, et si sur les sites de rencontres rien ne se proposent, quelle alternative me reste-t-il pour espérer n'avoir pas passé ma vie à souffrir d'être seul ?

Comment gérez-vous le fait qu'être atypique, c'est être hors-masse, mais pire, qu'il n'y ait pas toujours plus de proximité entre cette masse et d'autres atypiques ?!

Merci d'avance pour votre lecture, votre compréhension, votre bienveillance et vos conseils avisés,

Floflo

TomPhallosle 18 juin 2019 à 19:44   •  

Un soir, dans un bar, je me suis fait larguer comme une vieille chaussette comme on dit. J'étais jeune, je suis resté assis à regarder dans le vague, me demandant ce que j'avais loupé. Un vieux catalan (il y en a plein par chez moi) a rapproché sa chaise, m'a regardé à peu prés dans les yeux et m'a dit de sa voix emplie de pastaga :

"tu vois nin, si tu essaye constamment de faire mitch-mitch dans ton couple -il me montre deux gros pouces crasseux côte à côte- alors il y aura toujours un vide, un manque entre vous. Si tu la laisse parfois mener la danse -il fait glisser un des pouces vers le haut- alors vous serez vraiment l'un contre l'autre, entièrement complémentaires. Une fois toi, une fois elle. Ecoute ce conseil, soit un peu axurit et reste miniac."

Bon, il n'a pas tout à fait dit çà, il était complètement bouraxo, mais je pense avoir bien retransmis le fond philosophique de son message.

Un autre ami, d'une autre origine, m'a dit récemment que nous les petits gazo, nous perdions notre temps à courir après les gazelles alors qu'il suffisait juste de les laisser s'approcher.

A chacun son p'tit conseil en fait.

Gwenouillele 18 juin 2019 à 22:46   •  

Je ne sais pas si ça va t'aider, j'ne suis pas franchement convaincue. Dans un premier temps , j'ai tout simplement fait l'autruche, et malgré tout ce que pourra en dire nombre de personnes, pour moi ça a beaucoup aidé. Parfois ne pas vouloir voir le pb suffit en partie à le faire disparaitre, ou évite en tout cas de lui donner trop d'importance. Après je sais que je dis ça parce que je suis en couple depuis un moment. Si j'étais toute seule je pense que je ferais moins la maline, car avant de trouver mon mari, j'ai été très seule et je l'ai mal vécu. Je déteste les gens, mais je déteste être seule. Je suis très exclusive, je me satisfais donc en revanche d'une personne.
Ce qui m'avait tout de même aidé avant, c'est une passion dévorante pour la musique. Cette passion n'a pas toujours été, je crois que j'ai transformé un intérêt en passion. Ca aide surtout a détourner ton esprit de ce qui le rend malheureux en le "trompant". Pas le choix, je suis partie du principe que si sentimentalement je ne pouvais pas être heureuse, j'étais obligée de trouver un moyen de m'auto-manipuler pour pouvoir vivre. Je veux dire que je me suis toujours refusée à vivre 60 ans en étant malheureuse. Je ne sais pas si j'ai fait les bons choix, en revanche j'ai fait en sorte que les choix que j'ai fait deviennent les bons.
Essaie de ne pas partir dans l'émotionnel et reste dans le factuel. L'émotionnel te rend malheureux. A cause de quoi ? De ta différence. Qu'est-ce que ta différence t'apporte ? Une capacité à analyser la situation et donc à remédier concrètement à des problèmes que certaines personnes ne sauraient résoudre. Sers-toi de tes capacités pour améliorer ta condition. Soi en gros plus malin que toi-même ;) Ne te laisse pas avoir par ton propre fonctionnement, ou par ton cerveau, ou par ce que ton cerveau essaie parfois de te faire croire.

Carolle 19 juin 2019 à 10:36   •  

Bonjour Floflo,

Je me permets de t'envoyer cette vidéo qui m'a beaucoup aidée quand j'étais en couple avec mon PN de mari. C'est une solitude inouie que d'être en relation avec un PN. Je t'en fais aussi part, car l'auteur est anti-dogmes, anti pseudo-spiritualité, donc il n'y a aucune possibilité de dépendance psychologique ( personnellement je fuis les dogmes, les maîtres ainsi que toute forme d'autorité sur ma vie).
Moi je suis sure que tu trouveras l'Amour.
voir la vidéo

LibertEchEriele 19 juin 2019 à 13:18   •  

Bonjour Floflo!
Ton message est bouleversant et, à moi en tous cas, il donne envie de te connaître. Bon, je ne suis pas "madame Toulememonde" mais je pense que si tu me touches comme ça en quelques mots (mais quelques sincères, honnêtes, courageux mots 🙂), tu devrais en toucher quelques-unes qui aiment qu'on regarde les choses en face et qui sont friandes de la tendresse qui déborde des êtres comme toi
En attendant je te, et vous souhaite une agréable journée 🙂

Floflole 20 juin 2019 à 09:50   •  

Merci à vous 4 pour avoir pris la peine de me répondre, j'en suis content :)

Je vais à nouveau rédiger de manière synthétique car sinon je n'y arriverais pas (j'aboutis rarement ce que j'entreprends...).

@TomPhallos : Je ne sais pas ce que signifie : « les laisser s'approcher ». Que je sois patient ou impatient, ce sont pour moi des choses qui se jouent entre moi et moi, je ne crois pas que cela ait de réels répercutions sur mon attitude (dans ma vie sociale du moins, car être impatient permet d'avoir une dynamique sur les sites de rencontre qui logiquement aide à accélérer le processus).
« Vient à point à qui sait attendre » est pour moi un dicton populaire sans fondement rationnel. Était-ce cela que tu voulais exprimer ?

@Gwenouille : Se concentrer sur les « à côté » revient souvent, pour ma part même si j'étais un enfant passionné, je perds petit-à-petit le goût des choses. Non seulement je n'arrive plus à me focaliser sur des activités diverses, mais le manque d'une compagne se fait de plus en plus fort...
C'est marrant, tu me conseilles de privilégier l'intellect à l'émotionnel (si j'ai bien compris ?), alors que ma psychologue m'invite à faire le contraire depuis une 10aine d'années ;) Je suis en réalité un hyper-cérébral, et à part le sentiment amoureux, j'ai une tempérance à toute épreuve ! J'avoue ne pas trop savoir ce que je dois faire de mon fonctionnement... mais c'est intéressant de lire des gens qui soutiennent l'intellect ^^

@Carol : Qu'est-ce qu'un « PN » ? « Personne Normale » ?
Merci pour le partage. J'ai écouté un peu mais ne sachant pas le crédit à accorder au propos (malgré ton témoignage), je ne sais pas quoi en penser.
Je suis également loin des dogmes de la pensée. Je suis séduit par la zététique, qui choisit à défaut d'avoir une connaissance innée de ce qui serait, la méthode scientifique qui analyse de manière collaborative le réel, ce qui contourne pas mal de biais de raisonnement individuels.
Merci pour ton dernier encouragement, malheureusement je ne peux l'entendre, car il ne repose a priori pas sur quelque chose d'objectif :(

@LibertEchErie : Merci beaucoup !
Je suis quelqu'un de gentil, de manière inconditionnelle, c'est quelque chose qui plaît sur le papier (apparemment), mais dans la réalité, il semblerait que ce soit plus compliqué... J'ai des amies qui ont beaucoup d'estime pour moi, mais toujours dans le domaine amicale...

N.B. Je suis assez franc/direct dans ce que j'exprime, je ne voudrais pas que vous doutiez de ma bienveillance. L'écrit est difficile sur ce plan pour moi.

Merci encore !
++

Floflo

TomPhallosle 20 juin 2019 à 10:26   •  

L'Amour et le couple ne sont pas, selon moi, une finalité en soi, surtout si, pour arriver à cet objectif "primordial", on transforme les personnes qui nous entoure en simples objets compatibles avec sa réalisation supposée. C'est à peu près ca que je voulais dire.

PN : pervers narcissique (catégorie psycho-sociale prédéfinie)

Enjoy
voir la vidéo
ou comment déjà réunir les pôles Est et Ouest. On pourrait faire pareil entre le Nord et le Sud, entre les Petits et les Grands, entre les Intellos et les Poètes, entre les Mystiques et les Matérialistes, entre les Madame et les Monsieur, non ?

Zététiquement Votre

😉

Elentirle 28 juin 2019 à 08:06   •  

Bonjour !
Ton témoignage est très touchant vraiment. Je ne pense pas pouvoir donner de conseils réels mais pour ma part j'enchaine les relations avec des hommes « typiques » et ça ne fonctionne jamais .. enfin si ça fonctionne au début, et puis petit à petit la différence se fait sentir et la relation s'effrite. Je me suis séparée il y a quelques mois, j'étais vraiment amoureuse et le plus triste c'est que lui aussi l'était.. mais ma façon de voir le monde est bien trop différente de la sienne et comme d'habitude ça coince.. Après cette rupture je me suis dit que je ne voulais plus aucune relation ! J'avais juste envie d'abandonner l'idée d'être un jour heureuse en couple. Je me dis encore aujourd'hui que le problème vient de moi. Que c'est moi qui suis atypique et donc que c'est normal que ce soit moi qui fasse un effort de plus par rapport à eux.. Honnêtement avant de tomber sur ce site et sur ce forum j'en étais vraiment persuadée, mais je le suis de moins en moins. Même si j'aimerais être heureuse à ce niveau là, je me dis que d'abord il faut que je sois heureuse dans ma vie, seule. Il faut que j'apprenne à identifier ce que j'aime et ce que je veux pour moi, pour mon bien être. Je suis dans l'émotion quasi tout le temps. Je fonctionne beaucoup plus à l'émotion qu'à l'intellect... et pour moi il y a certaines choses qu'il ne faut pas chercher à intellectualiser. Je comprends que la solitude te rende malheureux, mais je pense aussi sincèrement qu'il faut accepter cette solitude pour pouvoir s'apprendre soi même. Je pense sincèrement aussi que si tu as tant besoin d'une compagne, tu devrais peut-être faire un premier pas léger vers les femmes qui t'intéressent.. commencer par une relation peut-être amicale ou moins ambiguë.. je sais pas si je suis très claire ? Désolée !
Je te souhaite plein de belles choses, j'espère que tu trouveras ce que tu cherches !

sweetdreamle 02 juillet 2019 à 17:52   •  

Floflo je pense que vous feriez un très beau couple Elentir et toi 😄

Floflole 04 juillet 2019 à 17:53   •  

@TomPhallos : Je ne dis pas que l'Amour est une finalité, mais il est clair qu'il l'est pour moi ;)

@Elentir : Merci pour tes mots. Je suis étonné qu'on puisse trouver touchant ce que j'exprime froidement par écrit :P
Ton expérience n'est pas encourageante :( et tes déductions sont pour moi assez effrayantes. Je crois qu'on peut considérer 2 versants de personnalité : introverti et extraverti (avec un continuum entre les deux). L'introverti c'est celui plutôt tourné vers lui, qui sait plus ou moins s'occuper seul, qui en a besoin souvent, tandis que l'extraverti est au contraire plutôt tourné vers l'autre, il a besoin de communiquer, partager, être considéré etc. Je me sens très extraverti pour le coup et je ne crois pas savoir m'occuper seul et encore moins savoir trouver du bonheur dans la solitude. Peut-être y arriveras-tu, je te le souhaite, pour ma part ce n'est actuellement pas envisageable :/

Dans la vraie vie je me fais des amie oui, je ne suis pas dans l'ambiguïté, au contraire, la séduction c'est pas mon truc, la drague je déteste, malheureusement je crains que sans séduction, ça marche pas bien...
Sur les sites de rencontres, ben je n'ai été amené à rencontrer que 3 ou 4 femmes ces 5 dernières années, en général la 1ère rencontre n'est pas concluante, ou sinon je me suis fait une amie :P :/

@sweetdream : Elle a exprimé vouloir tenter sa chance seule si j'ai bien compris !? ;) Merci pour l'intervention :)

Elentirle 04 juillet 2019 à 19:11   •  

@Floflo je suis désolée ! Je suis plutôt extravertie mais je me rends compte aujourd'hui que j'ai parfois besoin de temps où je suis seule.. en attendant je te souhaite vraiment de trouver ce que tu recherches !

sweetdreamle 06 juillet 2019 à 04:14   •  

c'était juste pour vous taquinez un peu, sinon Floflo je souhaite sincèrement que tu trouves ce que tu cherches

Gwenouillele 02 août 2019 à 23:51   •  

Comment joindre le pole Nord avec le Pole sud ? Simple ! Avec un traineau de père Noel !!!

InconvenientTruthle 03 août 2019 à 10:13   •  

Bonjour @Floflo et à tout le monde.

Merci @Gwenouille d'avoir fait remonter ce post en haut de la liste avec ton post.
Et au passage, merci pour ton témoignage : je l'ai trouvé très intéressant et "auto-critique", notamment sur "faire l'autruche" malgré tous les commentaires que cela peut soulever. Courageux et tout à ton honneur. Merci.


Le prof de sciences physiques aimerait faire un petit trait d'humour (scientifique) :
"Même si scientifiquement « qui se ressemble s'assemble » fonctionne mieux que « les contraires s'attirent »"... J'enseigne à mes premières S ce qu'on appelle la polarité des molécules, ce qui sert notamment à expliquer comment la lessive permet de décoller les taches des tissus. Effectivement, "qui se ressemble s'assemble" : les molécules s'associent à des molécules polaires et les apolaires restent avec les apolaires.
Sauf qu'à la base de ce principe, il y a un autre principe : "les contraires s'attirent"... Les molécules polaires ont des endroits positifs (où il manque des électrons négatifs) et d'autres négatifs (où il y a trop d'électrons).
Donc au final, "les contraires s'attirent", opposé à "qui se ressemble s'assemble", "gagne" puisqu'il l'explique ! 😉 En tout cas dans ce cas-là...
Voilà pour la petite histoire scientifique qui n'aura probablement pas fait sourire grand monde. 🙁


@Floflo
- "Je suis désolé d'avance si l'interprétation que vous ferez de ce post vous déplaît car je ne sais pas gérer ça. D'autant que je vais l'écrire à l'arrache [...]"
"Je suis étonné qu'on puisse trouver touchant ce que j'exprime froidement par écrit"

Au vu des quelques commentaires faits, je pense que l'on peut s'accorder sur le fait que même à l'arrache, tu prends tout de même pas mal de précautions pour justement éviter de "froisser" les gens. Je trouve que tu exposes ta situation et ton point de vue de manière calme, posée et respectueuse.
Je partage l'avis de @Juliette... (ex LibertéChérie). Ton témoignage est touchant et je serais curieux de savoir en quoi tu le trouves "froid".

- "Si dans ma vie sociale, et si sur les sites de rencontres rien ne se proposent, quelle alternative me reste-t-il pour espérer n'avoir pas passé ma vie à souffrir d'être seul ?"
Malheureusement, le choix me semble de prime abord assez simple. Soit tu attends, soit tu entreprends. Je trouve déjà bien que tu sois ici à partager ton ressenti. Et au moins, cela coûte moins cher que les sites de rencontre dont tu parles 😉.
Bien que la vie réserve des surprises, imprévisibles, je ne comprends que trop bien ton "Merci pour ton dernier encouragement, malheureusement je ne peux l'entendre, car il ne repose a priori pas sur quelque chose d'objectif :(", en réponse au message d'espoir "je suis sûre que tu trouveras l'amour" (je précise au passage qu'il ne s'agit pas d'une critique masquée envers l'auteure de ce message, je pointe juste ici la différence de fonctionnement).
Alors quelle alternative ? Je reprendrais ce que j'ai écrit juste au-dessus. Soit tu attends, peut-être que le hasard s'en mêlera, mais je pense qu'on sera d'accord sur le fait que la probabilité est faible... Soit tu entreprends, exactement comme ce que tu fais en venant ici. Est-ce une garantie que cela te permettra de trouver ce que tu cherches non ? Mais une chose me semble encore plus sûre : si tu ne bouges plus car trop découragé, désespéré (et là aussi, je te prie de croire que je ne comprends que trop bien cela...), alors il y aura encore moins de chances que cela bouge... même s'il faut reconnaître qu'il suffit parfois d'une seule fois pour que cela fonctionne.

Je ne pense pas que le fait que tu détestes la drague soit un "obstacle". Pour rebondir sur les propos de @Juliette... , je pense que si tu cherches l'Amour avec un grand A, il faut que tu sois toi, et surtout que tu n'essayes pas d'être autrement : donc si tu n'aimes pas la drague, et bien, ne drague pas. Comme le dit Juliette, si tu as réussi à la toucher en pensant que ce que tu écris est froid, imagine comment tu pourrais toucher certaines personnes quand tu seras dans des conditions où tu ne te sentiras pas "froid"...

En ce qui me concerne, je ne suis pas convaincu de l'opposition entre "les contraires s'attirent"/"qui se ressemble s'assemble" comme axe de recherche dans de personnes avec qui s'entendre (et je pense avoir compris que tu n'étais pas borné à chercher des similitudes, même si tu te tournais vers cela, de manière bien naturelle).
Beaucoup de sujets et posts traitent de ce "point". Définir, de son côté, ce que l'on veut, ce que l'on ne veut pas, c'est une chose. Mais je pense que cela peut être remis en cause, influencé par la personne qui se présente devant nous (et le mieux serait que ça soit influencé dans le bon sens). Je ne dis pas qu'il faut se changer du tout au tout mais être avec quelqu'un demande de l'investissement et des compromis selon moi. On croit parfois ne pas pouvoir revenir sur telle ou telle chose et puis quelqu'un se présente. Il faut alors trouver un équilibre : il y a des choses sur lesquelles on ne peut transiger, mais d'autres sur lesquelles on peut s'adapter.
Pour ma part, je n'envisage pas une possible relation en comparant les plus/moins sur une feuille (je sais, c'est caricatural mais c'est pour aller plus vite, le message est déjà long...). Je vois plus cela en termes d'interaction : un "défaut" sur le papier, pris dans un contexte où il pourrait paraître "catastrophique" lorsqu'il s'exprime seul, peut être tempéré dès lors qu'il s'exprime dans un nouveau contexte, différent, et notamment en présence d'une autre présence. L'Autre peut faire un effort, même si cela demande aussi beaucoup d'honnêteté envers soi-même pour ne pas tomber dans un excès néfaste "je fais passer les désirs de l'autre avant", surtout quand on n'a pas mesuré ce que cela "coûtait".
Je pense que l'association de deux choses peut les faire évoluer, dans une certaine mesure (et pas toutes les choses non plus), du fait de la synergie qui peut se créer entre elles.


Je ne te dirais donc pas, @Floflo, de juste prendre ton mal en patience, car là aussi, je pense comprendre ce que ça fait d'entendre cela à longueur de journée.
Donc malgré ta douleur et tes "déceptions", viens, parle, partage, ici et/ou ailleurs car selon moi, ce sera toujours plus positif et maximisera toujours plus les chances de trouver ce que tu cherches que de rester à attendre, sans entreprendre.

Ouf... c'est la fin. Enfin, pour le moment... 😉


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?