Entraide et conseils

Empouvoirement/empowerment de groupe

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Empouvoirement/empowerment de groupe
Empouvoirement/empowerment de groupe
Nevromonle 05 mars 2021 à 12:35

Hello !
Savez-vous déjà ce que c'est?
C'est se concentrer sur ce que l'on veut vraiment, et mettre concrètement des choses en place pour y parvenir, après avoir identifié nos freins et contraintes. Et se soutenir en groupe, réfléchir ensemble aux problèmes de chacune, chacun, se fournir mutuellement en écoute, empathie...
Le but : être plus heureuses et heureux en se rapprochant de ce qui a du sens pour nous.
Je me dis que l'on pourrait ainsi former un/des petits groupes de soutien mutuel, et communiquer régulièrement via Jitsi ou Discord ensemble.
On se concentrerait à fond sur une seule personne, toutes et tous, en branchant l'empathie à plein régime, en accueillant son récit. Car comment aider les autres quand l'on est soi-même en proie à de très nombreux questionnements? Cela me semble compliqué et trop énergivore.

Si cela vous parle, voici le "programme" :
1) Présentation de nos situations respectives
2) Ce qui a du sens pour nous
3) Les freins généraux et particuliers liés à cela
4) Nos forces, atouts actuels existants
5) Les choses à mettre en oeuvre pour aller vers ce que l'on veut
6) "Soutien de suivi"

On pourrait selon les besoins se concentrer plus longtemps sur une ou plusieurs personnes selon les étapes. Cependant, cela n'est pas destiné à remplacer ou supplanter tout traitement médicamenteux ou thérapeutique. Il vous est adressé si vous avez une forme d'autonomie et de marge de manoeuvre dans votre vie (pouvoir prendre des décisions et les mettre en oeuvre).

Équipement requis : microphone ordinateur et enceintes/écouteurs/casque (on passera en audio).

Je me propose pour "animer" (je l'ai déjà fait "irl" à deux reprises, et ça marchait bien), mais le fonctionnement est voulu comme le plus horizontal possible.
On peut tester et arrêter quand vous voulez, et vous n'avez pas à vous justifier de vous retirer du truc.

Vous en êtes? 🙂

elsbzhle 05 mars 2021 à 18:56   •  

J'avais testé lors du "vrai" confinement et je n'ai pas le matériel adéquat. Et... d'une certaine façon, ça m'arrange bien, je suis assez mal à l'aise à l'idée de toute discussion en groupe, alors un groupe, sur internet, pour exposer ce qui est d'ordinaire caché au fond de moi ??? ça sent la torture mentale 😂

Nevromonle 05 mars 2021 à 20:47   •  

Comment ça, t'aimes pas la spéléologie? :p
(en vrai, ça ressemblait plus à un mélange entre alcooliques pas anonymes et "feel good movie")

elsbzhle 05 mars 2021 à 23:13   •  

@Nevromon
Tu ne réalises sans doute pas (et c'est compréhensible, et c'est tant mieux 😉 ) à quel point je suis d'ordinaire renfermée, barricadée en moi-même.
Je peux faire l'alcoolique pas anonyme du tout, bien relou, avec quelques individus bien spécifiques. Et encore. Suivant l'humeur, l'ambiance, les perturbations de chacun... Mais ce n'est pas du tout (hélas ?) mon état naturel, et je sais que je ne peux pas forcer, c'est plutôt l'inverse qui se produit !

Nevromonle 06 mars 2021 à 10:00   •  

En effet, je crois que j'ai un peu du mal à l'imaginer.
Je peux comprendre que cela impressionne, comme démarche et ambiance, mais sentir l'énergie de plusieurs autres personnes converger vers soi, puis en faire de même avec les autres, je te, et aux personnes qui lisent ou ont lu sans poster, vous le souhaite.

elsbzhle 06 mars 2021 à 11:33   •  

Je t'assure. Vraiment.Merci 🙂

Ambre31le 06 mars 2021 à 23:34   •  

@Nevromon, je trouve la proposition très empathique. J'ai entendu parler d'un groupe d'entraide de ce type, mais qui était basé pas forcément sur une aide psychologique, il englobait je crois des aides matérielle, financière, technique, et pourquoi pas psychologique. Je n'ai pas le souvenir qu'ils se concentraient à chaque fois sur une personne, c'était plus un échange, chacun disant un truc dont il avait besoin, et le groupe essayait de fournir l'aide demandée, comme cela était possible. Ca peut être rude de focaliser l'attention sur une seule personne, il me semble. Et aussi, c'était des groupes qui se réunissaient dans la vraie vie, et je pense que ça peut effectivement être plus difficile à travers un écran. Pour ma part, j'ai la chance d'avoir une psy rien que pour moi, et cela me va bien. Et les fils d'APIE aident aussi à avancer aussi sur certains points. Mais je te remercie de ta généreuse et enthiousiaste proposition.

Nevromonle 06 mars 2021 à 23:46   •  

Oh, ce n'est pas une proposition anodine, je compte/comptais bien bénéficier de ce soutien moi aussi ! Mais j'ai peut-être sous-estimé le côté potentiellement impressionnant de la chose.

Ambre31le 06 mars 2021 à 23:49   •  

@Nevromon, j'avais bien compris l'idée de partage que tu proposes et qui me plait bien justement 🙂

elsbzhle 07 mars 2021 à 09:35   •  

@Nevromon
"potentiellement impressionnant" ? 😂 J'en suis terrorisée, oui !!!

Nevromonle 07 mars 2021 à 10:58   •  

Et moi qui avais l'impression d'être trop mesuré dans ce choix de termes...x)

elsbzhle 07 mars 2021 à 16:34   •  

@Nevromon
Sincèrement. Tu n'as pas idée du bazar qu'il y a dans mon crâne. Un peu comme si tu avais vu l'entrée de service menant à la plus petite des cuisines d'un château où logent une armée de quelques milliers d'hommes et tous les corps de métiers qui vont avec, plus l'écurie, la bergerie, etc., les terrains d'entraînement... Les souterrains 😉

Sakurale 08 mars 2021 à 11:23   •  

C'est une belle idée, mais je comprends ce que peut ressentir @elsbzh . Peut être en effet que de se concentrer sur une seule personne est trop lourd ...
Après mon divorce, ou plutôt pendant... j'ai participé à un groupe de parole à l'espace femme de Dinan, dirigée par une thérapeute. Elle proposait parfois un thème : la justice, le pardon, les violences, la résilience... parfois des exercices avec mise en situation ( oser dire non ! Par exemple ), ou parfois on partait sur le soucis d'une participante .... une avancée dans ses démarches, un coup de blues, un problème avec l'ex conjoint , une inquiétude par rapport aux enfants.... chacune étant à un stade plus ou moins avancé, avec des expériences plus ou moins proches ...le but étant de s'entraider, d'avancer ...
Je pense que se réunir peut être une bonne chose , mais dans un cadre pas trop stricte, ou chacun pourrait échanger ou non suivant son ressenti, ne pas se fixer sur une personne en particulier (dans ma tête j'ai comme une image de tribunal ou d'examen ...une personne face a plusieurs....)


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?