Entraide et conseils

Et si en fait non!?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Et si en fait non!?
Et si en fait non!?
slyxxle 28 août 2019 à 15:10

Bon voilà.
Cela faisait déjà quelques temps que ça me titillait. De ne pas savoir exactement, d'être un peu toujours dans le flou et le questionnement etc.... Donc j'ai pris mon courage a deux mains et ai contacté une personne pour voir à faire un ou plusieurs tests pour savoir en gros "dans quelle case je pourrais me ranger". Pas que cela soit primordial, mais je ressent le besoin de mettre des mots sur ce que je suis. En tout cas, en ce moment cela me semble important.
J'y suis donc allée ce matin pour le premier rdv.

Et j'en suis re-sortie, mmmh perplexe....
Encore une fois, j'ai eu cette sensation de ne pas être prise au sérieux. Ou pas comprise.
Peut être que je ne donne pas les bonnes infos, peut être que j'exprime mal ce que je cherche ou vis.....
Ou pire : peut être que je ne suis en fait pas atypique au sens fonctionnel du terme.

Pourquoi pire me direz vous ? Et bien parce que ça voudrait dire que le décalage que je ressens en permanence n'est pas lié à un fonctionnement cérébral différent, mais simplement à moi.
Et là, j'avoue que ça me panique un peu....

Suis-je la seule à ressentir ça ?

La nana m'a parlé de tests à faire, mais en gros pas le wais. Je ne dois pas rentrer dans les cases. Ou alors c'est ce que j'ai dit qui a fait qu'elle ne m'a pas encouragé à le faire ? J'ai pas su donner les bonnes infos? J'ai pas dit ce qu'on attendait de moi ? J'ai sûrement omis des détails imoprtants sans m'en rendre compte. Ou peut être que j'aurai du forcer le trait. Peut être que je n'aurai pas du aborder cette facette de ma vie, ou encore je n'.......... esprit en ébullition bonjour! 😀

Je pensais que le test regroupait plus de choses que le simple test de QI et qu'il permettait de savoir si par exemple on était HpE. ?
Je lui ai parlé d'autisme, car n'ayant pas la sensation d'être une surdouée, mais ayant néanmoins cette certitude d'être différente, je me suis dit que peut être il fallait creuser par là, mais elle a eu l'air de dire que je n'en avais pas non plus les caractéristiques..... Confuse, je suis.

Bref, je suis un peu perplexe et dans l'attente du prochain rdv.
Du coup, au lieu de m'aider, pour l'instant, cela m'angoisse. Pffff quel casse tête 😜

InconvenientTruthle 28 août 2019 à 15:28   •  

Je n'ai fait aucun "test" donc je ne peux pas témoigner avec ma propre expérience.

Par contre, j'ai demandé aux gens qui l'ont fait. Et ce que j'en ai compris est assez "brouillon".
Certains semblent avoir été bien aiguillés : le test de QI n'a pas été fait "seul" mais rentre dans une démarche plus globale où les entretiens avec le psychologue "compte" autant, si ce n'est plus, que les "résultats" du test.
D'autres m'ont l'air d'avoir été envoyés bûcher sur un bloc-notes de questions et puis pas grand chose derrière.

Quand je lis ton message @slyxx, la première question qui me vient est : à qui as-tu demandé ? Dans quelle structure ? Sont-ils spécialisés ou généralistes ?
Retournes-y une fois et puis, si cela ne te convient pas, il serait peut-être judicieux de changer de "personne".

Ce qui me "dérange" dans ce que tu décris, c'est que, si tu en arrives à parler de forcer le trait, à "regretter" d'avoir parlé de ci ou pas de ça, tu ne t'es donc pas sentie à l'aise ni vraiment "entendue". D'où les questions du dessus ?

Enfin, quand bien même spécialistes, parfois, ça ne "colle" pas. Sans parler des gens qui se disent spécialistes mais qui n'ont de "spécialité" que la connaissance de tel ou tel domaine, et seulement la connaissance... pas nécessairement la "pédagogie" ou l'ouverture d'esprit que cela demande.
Ce n'est pas forcément "toi" qui n'aurait pas donné les "bonnes" infos (qu'est-ce qu'une bonne info dans ce domaine ?), peut-être n'ont-ils pas posé les bonnes questions ? Ou bien, peut-être es-tu perplexe face à leur manque de "communications" mais que pour eux, c'est bon, ils voient comment t'aiguiller même s'ils n'ont pas été capables de te le faire "sentir" ?

En tout cas :
"ça voudrait dire que le décalage que je ressens en permanence n'est pas lié à un fonctionnement cérébral différent, mais simplement à moi.", j'ai beau ne pas te connaître, d'une, selon moi, tu as le droit d'être différente, rangée dans une "case" ou pas ; de deux, oui, je me doute qu'une fois que j'ai dit ça, ça n'a pas réglé le problème initial : "faire un ou plusieurs tests pour savoir en gros "dans quelle case je pourrais me ranger". Pas que cela soit primordial, mais je ressent le besoin de mettre des mots sur ce que je suis.".

Maintenant, pour moi tu es @slyxx et cela me "suffit". Mais ça, c'est moi, pas toi, donc si pour avancer sur ton chemin tu as "besoin" qu'un "professionnel" mette des mots là-dessus, j'espère que les gens ayant fait le test décriront en "détails" le déroulé des opérations et le type de professionnels rencontrés.

A vos plumes APIES

Merlinle 28 août 2019 à 15:42   •  

Ayant passé ma vie à rejeter les cases, j'aurai du mal à te dire comment faire pour s'y ranger ... Mais si tu tiens vraiment à passer des tests, je te conseille auparavant de te renseigner sur les différents forums afin de trouver des personnes "compatibles" avec les surdoués, qui savent les débusquer et sont à l'écoute en ayant une véritable connaissance du sujet. En gros, consulter les avis d'utilisateurs avant d'y aller ;)

Serenale 28 août 2019 à 16:37   •  

Ce sentiment de ne pas être comme tout le monde ne vient pas comme ça du jour au lendemain. On a grandi avec. Gamine, je demandais à mes parents si je n étais pas une enfant adoptée tellement je depareillais du reste de la famille. C est une conviction intérieure que j ai toujours eu. Je me suis posée la question quant à passer des tests... Pas sûre que ça fasse avancer le schmilblick. Au pire ça vient contrarier ma certitude et je passerai outre, au mieux ça confirme ce que je sais déjà et alors ? Mon fils de 11ans est asperger. Sois disant c est héréditaire (des chiens ne font pas des chats). Il a passé des tests. Il a son diagnostic. Il peut se ranger dans une case. Et ???.... Voilà. Rien. Il se débrouille avec ça. Moi, je vois un psy sporadiquement. Ça fait 25 ans qu il me suit et on n a jamais parler de diagnostic. Prochaine séance en octobre. Je lui poserai la question par curiosité. Mais bon, je pense que rien ne pourra ébranler mon moi profond. Je suis atipyque, c est tout. Bon courage pour la suite @slyxx 😉

Gottheimle 28 août 2019 à 17:26   •  

Pour rebondir sur le post de @InconvenientTruth un psy qui fait correctement son boulot ne fera pas juste passer une batterie de tests.

Il y a un entretien préliminaire puis le test proprement dit et enfin un debrief.

Dans mon cas chaque étape un jour different de la précédente.

L'entretien du début fait aussi partie de l'évaluation, mais niveau ressenti c'est plus une conversation tranquille qu'une interrogation.

Pendant le test lui-même le ou la psy est présent(e) et n'hésitera pas à te guider si elle en perçoit le besoin.

Le debrief sert à expliquer les résultats. Un chiffre à lui seul ne fait pas le HP, et c'est ce que le professionnel est là pour détecter.

Et en cas de réponse négative, tu auras tout de même dégagé des pistes quant à ton fonctionnement.

Odysseusle 28 août 2019 à 17:33   •  

Slyxx,

Les tests sont à relativiser. J'y suis passé deux fois et ça n'a strictement rien changé à mon fonctionnement, mon estime de moi, ma relation avec les autres malgré deux bilans affirmatifs. Je me demande même si je ne me pose pas autant de questions qu'avant. Elles diffèrent simplement.

D'autant que beaucoup de psychologues restent butés sur un aspect bureaucratique assez communiste hérité de la grande époque de la statistique, dans les années 1970. En somme, à 129 de QI tu n'es pas dans le très supérieur mais à 130 tu y es ! Quelle blague ! On se croirait à des qualifs de F1!
Et que dire de celles et ceux qui ont un trouble dys et dont le QIT n'est pas calculable !? (goodbye Mensa !)

C'est pourquoi, il faut tomber sur qqn qui analysera tes comportements également afin de déterminer au mieux ce à quoi tu peux correspondre.
Un bilan psychométrique simple ne sert que d'aiguillage mais pas de diagnostic.
Je pense que les neuropsychologues sont les plus à mêmes de réaliser tout cela.

Tu peux contacter des associations spécialisées qui te donneront des adresses sûres.

Bonne route !

slyxxle 28 août 2019 à 17:34   •  

Ca ne m'apportera rien dans les faits, ça ne va pas chambouler ma vie ou autre. Mais j'aimerai pouvoir mettre les bons termes sur ma différence, afin de pouvoir avancer avec les bons outils aussi.
Sans doute que cela me rassurerai, et que c'est aussi pour cela que je cherche à savoir.
Cela m'est arrivé tellement de fois d'aller chez des médecins pour de réels problèmes de santé, mais qu'au final, la seul chose qu'on puisse me dire ou me faire comprendre c'est que c'est dans ma tête et que j'étais à moitié folle (sympa n'est-ce pas? surtout que ce n'était au final absolument pas le cas!!!!) que je crois que ça me ferait du bien que pour une fois on puisse mettre des mots dessus.
Peut être comme ce qui a déjà été évoqué sur le forum ressentais-je aussi ce besoin (illusoire!?) d'appartenance, "pour de vrai" et pas juste parce que j'en ai l'impression.

Après, je ne demande pas de jugement sur la démarche, juste, je partageais mon désarroi face à ce que j'ai pu ressentir aujourd'hui. Mais peut être aurai-je du garder cela pour moi, vu que je suis pluss en questionnement qu'autre chose. :)

slyxxle 28 août 2019 à 17:36   •  

@Odysseus merci de ton message. C'est effectivement une neuropsy. Nous verrons la semaine prochaine ce qu'elle m'a proposé!

Serenale 28 août 2019 à 18:20   •  

Tu as quand même pris la bonne initiative. Tu ne peux pas rester avec tous ces questionnements dans la tête.. C est pas facile. Courage.

Fanny-146le 28 août 2019 à 18:40   •  

Je rejoins Odysseus sur le fait que le résultat n'apporte pas de solutions, et qu'il me semble très difficile de trouver quelqu'un qui puisse proposer des outils. Même depuis que j'ai eu la confirmation, je n'ai pas pour autant, même chez des professionnels spécialistes du HP, trouvé ce qui pourrait me permettre d'avancer. Ils ont aussi chacun leurs convictions, notamment sur l'influence du HP sur la personnalité, les difficultés relationnelles, etc. Pour certains (ceux des bouquins surtout) , ça explique tout. Ceux que j'ai rencontrés en vrai se sont montrés plutôt voire totalement sceptiques.

Reste que je comprends totalement ta démarche, j'ai eu exactement la même : j'ai découvert l'existence du HP à travers un bouquin qu'on m'avait prêté, et j'ai passé les tests très rapidement ensuite, j'avais besoin de savoir. Si tu souhaites passer la WAIS, je pense qu'un professionnel ne devrait pas te le refuser. Et si c'est négatif, il sera payé quand même.
Pour un éventuel TSA, j'ai cru comprendre que les tests étaient plus lourds et complexes, du coup, c'est sans doute encore moins simple de pouvoir les passer.

Mais combien je me reconnais dans ce que tu dis des médecins. C'est tellement compliqué de communiquer avec un certain nombre d'entre eux. Un paquet de très mauvaises expériences avec différents toubibs, toutes spécialités confondues, et je trouve ça dangereux, parce qu'au final, entre les diagnostics ratés (pas eu ce souci encore, du moins j'espère) et la difficulté à aller passer des examens, faire un suivi à cause d'un rdv cata, ça peut faire de sacrés dégâts...

Gwenouillele 28 août 2019 à 18:52   •  

Perso la personne en face peut parfois avoir un très mauvais ressenti, et ce, même si c'est un.e psy. Ou des à priori, et même chez les psy, y'en a des bons et des mauvais. Comme conseillé plus haut, y'a des psy qui sont bien plus calés sur le sujet que leurs confrères et qui feront un bilan déjà. Mais au delà de ça, parfois certaines personnalités sont difficiles à cerner pour quelqu'un qui ne te connait pas. Y'a des HPI qui cachent très bien leur jeu.

Pour te donner une idée, c'est une psychothérapeute qui a détecté ça chez moi et non une psychologue. Je suis allée passer des tests chez une psychologue qui ne donnait pas cher de mon cas et qui a tenté de me décourager, puis qui a fini par se résigner. Et quand elle a vu les résultats, elle a dit "ah oui quand même"... comme si elle avait encore du mal à le croire, alors que je suis THQI. Bref, y'a des cons, et je pense que même un psy HP lui-même pourrait parfois se montrer sceptique : c'est un peu le comportement du français moyen, la méfiance, jusqu'à ce qu'on prouve par A+B que la personne a tort.

Passer les test n'est pas nécessairement utile dans la mesure où tu te sentirais bien avec toi-même. En revanche si ce n'est pas le cas et que ta vie actuelle ne te convient pas, passer les test peut te permettre de te sentir plus légitime d'être toi avec tes différences. Ca peut aussi t'apporter plus de questions que ça n'en résout ; je pense à ma soeur qui a un profil atypique et qui est très très haute dans plein de critères, et très basses dans tout ce qui est langue. Elle se demande toujours ajd si elle est HPI du fait de cette différence. Et là encore, l'interprétation qu'on fera de ces test dépendra du psy. Si tu t'en tiens à Bak, par ex, un psy expert dans les HPI sur Lyon et assez reconnu dans le milieu, il part du principe qu'on ne peut pas ne pas être HPI quand on a tout le domaine logique/analyse à 145, car ce n'est pas un résultat que tu peux inventer, et ce même si les autres domaines sont bas. D'autres psy se contenteront de faire une moyenne et ce même s'il est stipulé que si tu as plus de 20 points d'écart entre la partie "maths" et celle "langue", tu ne peux pas faire de moyenne. Certains psy ne s'encombrent pas nécessairement des détails ^^

Tout le monde n'a pas nécessairement besoin de passer les test pour se sentir légitimement HPI : ça c'est un point que tu dois faire avec toi-même. Mais si tu en as besoin, si tu en ressens le besoin, alors fais-le et ne laisse pas les autres écraser ton intuition. Tu sais, une intuition est propre est elle est souvent plus fiable que bien des résonnements logiques. Certains même pensent que l'intuition, c'est une logique très précise que la partie non consciente du cerveau a, mais dont la partie consciente du cerveau n'a pas conscience.

Juliette...le 28 août 2019 à 18:53   •  

@slyxx, je suis dans la même situation que toi. Et oui, passé 35 ans, logique d'avoir envie de se caser, non?! 😉

Odysseusle 28 août 2019 à 19:19   •  

Je valide aussi pour les médecins ! Toujours l'impression de passer pour un dingue !

En tout cas, j'espère sincèrement que ta démarche te permettra d'avancer ! 😉

Vizualle 28 août 2019 à 21:00   •  

Il semble acquis que les psy non hp ne soit pas à meme de deceller nos particularités @slyxx ;)
Je crois que le meilleur des test est encore la reconnaiscance de ses pairs pour le coup :)

Vizualle 28 août 2019 à 21:05   •  

"En thérapie, il peut arriver que les caractéristiques types du surdoué soient perçues comme des preuves de troubles mentaux.

Ce qui est considéré comme normal pour les Hauts Potentiels peut être qualifié de névrose dans la population générale. Le danger est alors de voir neutralisé ce formidable bouillonnement intérieur, minimisant ainsi la potentialité de vivre une vie riche et pleine."

J'était tomber la dessus sur je ne sais plus quel site de zebre et m'en etait servi pour illustrer le fait que mon cervelet ce porte bien lors de mon recent "coming out" lol

ouestlebonheurle 28 août 2019 à 21:38   •  

Je suis d'accord avec la majorité des réponses.
Comme gotheim, le bilan hpi est en 3 parties. Je l'ai faite sur l'après midi, mon mari va tenter dans un centre où c'est découpé. C'est le dernier de nous 4.
Alors pour les enfants, personne ne revient pas dessus que c'est important pour leur construction et l'adaptation à faire par les parents...
Et bah je pense que pour les adultes en recherche de réponses c'est tout aussi important et c'est une démarche personnelle.
Au delà d'avoir une case, on cherche surtout les clefs du bonheur :)
La case est la 1ere étape même si elle ne fait pas tout ! Et pour ça je remercie ma thérapeute spécialisée en TCC qui m'a bien aidée sur beaucoup d'aspects.
On en a parlé sur un autre post mais je cherche à recommencer une nouvelle thérapie pour finir ce que j'ai commencé.
@slyxx je comprends clairement ce que tu essaies de faire. Peut être le psy vu n'est pas le bon choix au final.
Moi j'ai clairement annoncé au psy que je l'avais contacté pour un bilan, on a échangé par téléphone, pris rdv pour 1/2 journée et go ! Idem pour les loulous.

Concernant les résultats, c'est clairement compliqué car c'est le psy qui fait le compte rendu et donne son appréciation. Après tu peux aussi te faire ton propre jugement. Mon prem's évalué THQi il a explosé les scores à 8 ans ! Moi des chiffres qui m'ont permis de me rassurer sur ma case et me concentrer sur la suite. Le deuxième à 129 mais problème d'opposition donc j'avais expliqué ça a la psy que si il refuse un truc il pourrait ne pas le pas finir ... Elle a bien pris en compte et a lâché l'affaire si elle le voyait en désintérêt ... Donc clairement HP
Et puis relire son CR 2 ans après c'est cool ;)

Pour les TSA pareil si tu as un doute, va chercher toi même un spécialiste pour faire quelques tests c'est long mais ça peut valoir le coup si c'est important pour toi

slyxxle 28 août 2019 à 22:24   •  

J'ai contacté celle ci, car elle était neuro-psy, semble avoir de l'expérience avec les autistes, et est apte à faire passer les tests.
Le rdv de ce matin était donc "l'entretien préliminaire", et c'est au terme de celui ci qu'elle m'a proposé de passer des tests (semaine pro) surtout sur l'aspect social. :petitbonhommequireflechit: (bon j'ai essayé, mais cet émoji n'existe pas ici donc 😂 )
Je rediscuterai de ça avec elle à ce moment là.

Je vous remercie tous pour vos réponses ! 🙂

Je pense que j'avais besoin de partager cette perplexité à ce moment là. Je ressent effectivement le besoin de faire cette démarche, uniquement pour moi même, car comme vous le dites, de toute façon ça ne changera pas ma personnalité ni mes différences . Merci merciiiiiiii!

Dendaemole 29 août 2019 à 00:31   •  

Les tests pour le TSA ne sont ni longs ni complexes. En revanche ils demandent une connaissance fine voire une expertise qui est assez peu répandue chez les psy non spécialisés : le spectre est large, ses manifestations aussi. Autant cela peut être parfois manifeste (déficience mentale associée, comportement marqué, etc.) autant pour un individu dans la norme ou au dessus de la norme en matière de QI, avec un âge avancé et généralement une stratégie de camouflage acquise la détection va demander une attention particulière pour bilanter, voire demandera la passation de tests complémentaires (échelles de camouflage, etc.).

Si tu es diagnostiquée positivement sur un TSA les explications ultérieures risquent de répondre à un grand nombre de tes questions actuelles : l'autisme est une somme de modifications génétiques qui engendre une réelle différence dans la manière d'appréhender l'environnement, de penser et d'agir. Infléchir cette course naturelle pour s'adapter à la norme requiert quantité de ressources sans jamais ôter le sentiment de décalage avec ladite norme. C'est même parfois la cause de pathologies complémentaires (TAG, etc.) tant l'anxiété et le sentiment de différence sont prégnants.

De la même manière si le résultat est positif pense à demander les tests complémentaires sur les comorbidités associées : l'autisme ne se présente quasiment jamais seul et un ou plusieurs troubles majeurs ou mineurs sont généralement présents : Dys_, épilepsie, TDAH, TAG, TH, PTSD, etc. la liste est longue.

Sur un test de QI tel que la WAIS le profil d'un surdoué autiste verbal est souvent caractéristique. Cette caractérisation fut même la génèse du mythe du "zèbre". Chez les professionnels spécialisés dans l'autisme le concept de zèbre prend assez peu, raison probable du scepticisme que tu as ressenti et que tu évoques. Quant à demander à un neuropsy à passer un test de QI c'est probablement comme débattre avec un astrophysicien contemporain en arguant de connaissances pré-coperniciennes. S'il est joueur tu vas l'amuser, dans le cas contraire tu passeras pour quelque chose de peu amène. Inutile en revanche de laisser ce point en suspens, aborde clairement le sujet avec lui et demande-lui quelques explications de base pour te repérer.

Bon courage pour tes tests !

slyxxle 29 août 2019 à 10:27   •  

Merci pour ces précisions @Dendaemo 🙂

slyxxle 12 septembre 2019 à 15:13   •  

Retour de mon premier test pour savoir si TSA : non semble t il.
La neuro m'a encouragé à passer le Wais.
La suite au prochain épisode

ouestlebonheurle 12 septembre 2019 à 15:25   •  

@slyxx, je suis étonnée, j'aurais pensé que le test Wais était un prérequis avant les tests du TSA ??
il t'a juste parlé ? fait remplir une feuille ?
je ne me souviens plus, tu te décrirais comment ?

Fropople 12 septembre 2019 à 15:25   •  

(Voix narrateur On)
"@slyxx n'a vraisemblablement pas de TSA. Et sa Neuro-psy ne l'orientant initialement pas sur le WAIS, vient de changer d'avis suite à ce résultat. La renarde parviendra-t-elle a trouver le poulailler répondant à ses insatiables questionnement ? La suite au prochain épisode 😉"
(Voix off)
Désolé c'est sorti tout seul avec ta phrase ^^"

Fropople 12 septembre 2019 à 15:28   •  

Du coup maintenant je suis impatient d'avoir la suite 😂 😂
Tu as une date de prévu ? (Pas la peine de répondre si c'est trop intrusif, auquel cas je m'excuse)

InconvenientTruthle 12 septembre 2019 à 15:54   •  

Il faudrait rajouter une petite musique de JT et ça rendrait bien.
Un petit envoyé spécial qui répète exactement ce que tu viens de dire et là, on sera bon pour passer sur BFM zébrée ! 😂

Fropople 12 septembre 2019 à 16:11   •  

😂 😂 😂

Berengerele 12 septembre 2019 à 16:28   •  

Ben non d'un petit bonhomme ! Je me gratte la tête ! Sais pas quoi dire...juste une pensée : doit-on ou peut-on mettre un zèbre dans une case ? Heu...dans une cage ? Le test t'aidera....ou pas ! La question est : comment peux-tu arriver à te sentir mieux ? Pour cela, il y a pas mal de piste sur le forum et ailleurs. Perds pas espoir ! 😉

slyxxle 12 septembre 2019 à 16:44   •  

Ravie que mes pérégrinations et mon côté concis (pour une fois à l'écrit!) vous permettent de passer un si agréable moment 😀

emanule 12 septembre 2019 à 20:54   •  

En tout cas slyxx tu m'aide a savoir un truc,l'envie de ne pas passer les test 😄
Courage à toi en tout cas,continue ton chemin,tu n'es pas seule !

Siryackle 12 septembre 2019 à 22:59   •  

Je te comprends @slyxx. 😉
Tiens-nous au courant !

Gwenle 12 septembre 2019 à 23:48   •  

@ouestlebonheur, les tests pour TSA sont indépendant du Wisc ou du Wais car il s'est avéré que l'intelligence particulière parfois liée a l'autisme est difficilement évaluable par un test normé.

@slyxx, perso j'ai été voire une psychologue pour apprendre à gérer mon hypersensibilité et me suis retrouvée à passer le Wais quelques temps plus tard. Je te rejoints la dessus, il est rassurant de savoir que cette différence est légitimée par un fonctionnement neuronal différent, et non pas à notre simple excentricité. Mais si j'ai "bien vécu" cette nouvelle, c'est parce que j'ai été suivie par quelqu'un qui m'a fait me sentir écoutée, absolument pas jugée, jamais, et qui a vraiment fait le suivi du début à la fin, avec beaucoup de bienveillance et de réponse à mes questions. Je pense que la personne qui est en face de nous est au moins aussi importante, voire bien plus, que tout les tests que tu pourra passer.

slyxxle 14 septembre 2019 à 11:46   •  

La personne en face me semble très bien.
Cela fait des années que je fais mon cheminement perso, aidée ou non, et comme je l'ai déjà dit, si je souhaite passer des tests c'est avant tout pour moi même. Je sais que beaucoup ne sont pas d'accord avec ça, mais pour moi, nous rentrons tous dans des cases, tout le temps, ou en tout cas c'est comme ça que je me représente le monde, et l'on déborde de celles-ci plus ou moins.
Dans mon esprit, il y a tout un tas de cases pour tout un tas de choses absolument différentes (geek, musicien, buisnessman, visage de telle ou telle forme, orateur, timide, excentrique, cheminant, non cheminant, ouverture, Hp etc..... ) C'est une vision évidemment toute personnelle! Et j'ai besoin, pour moi même, de pouvoir cocher ma propre case par rapport à cela. Cela m'aidera à encore davantage me connaître

Pour ça qu'à la différence d'autres personnes, je n'ai pas de mal avec le concept de case que nous impose la société. Là où j'ai plus de mal, c'est qu'elles manquent de souplesse. Or, même si je "mets les gens dans des cases" dans ma tête, il y a une marge de manoeuvre à pouvoir déborder de la case. Ou bien, une sorte de pourcentage. Oui voilà, plus une sorte de pourcentage d'appartenance à la case.

slyxxle 14 septembre 2019 à 11:51   •  

Oulà, message d'hier non vérifié et partit tout seul ce matin 🙄 😴

Gwenle 14 septembre 2019 à 12:06   •  

Je comprends, je trouve ça rassurant aussi de se reconnaitre dans certains groupuscule, mais c'est vrai que les cases manquent parfois de souplesse...

emanule 14 septembre 2019 à 15:57   •  

Oui je te comprend slyxx..
L'important finalement c'est d'arriver a vivre le plus possible en phase avec toi même.
Si passer les test t'aide,tu as raison de continuer.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?