Entraide et conseils

Etre soi même ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Etre soi même ?
Etre soi même ?
Melissale 12 juin 2021 à 07:29

Bonjour les Hamis
Voila, depuis toujours j'essaie de me conformer a ce qu'on attend de moi ou ce que je penses qu'on attend de moi.
Jai demandé de l'aide a ma psy pour arriver à gérer ma formation (aide soignante en septembre) dun point de vue relation sociale car j'ai peur que ça mimpacte dans ma réussite. Contrairement à l'équipe tsa qui a e iag mon fils et qui m'aide pour mon diag, elle a l'air de penser que ce n'est pas moi le pb mais mon environnement qui ne vole pas haut, et me conseille d'être moi même.
Mais c'est quoi être soi même?
Car nous avons une somme d'expériences et de caractéristiques propre à chacun mais au delà de ça, c'est quoi être soi même.
Vos avis et expériences sont bien venues, belle journée ?
Mélissa

zozottele 12 juin 2021 à 07:47   •  

Salut !
Être soi même, c'est peut être faire ce que l'on a envie,dire ce que l'on pense, être avec les gens qu'on aime,ne pas se forcer pour la société,ou pour une certaine image que l'on renverrai.
Être soi même c'est être bien dans sa peau, et ne pas se forcer pour l'être

Melissale 12 juin 2021 à 08:28   •  

Merci @zozotte pour ta réponse, oui peut être que c'est aussi simple que ça. ?

Heirrynnle 12 juin 2021 à 09:08   •  

Quand on nous dit faut être sois même. Les gens regardent rarement se que peut impliquer un tel discours.

Je me suis connu très tardivement , ma personnalité profonde était bien la , jamais dans les code , révoltée contre l'être humain , enfermé dans un société consumériste . Toujours à côté des clous , jamais accepté pour se que j'étais et représentait au regard des autre. J'ai mis un temps fou à comprendre que ces traits que je tentais de gommer c'était moi . Et que je ne trouverais jamais la bonne route en société. Alors je me suis accepté , avec mes qualités hors norme . Sa implique beaucoup de problèmes que de vivre comme l'on est . En couple depuis dix ans , mon moi profond me dit de tout plaquer , de filer à l'anglaise . De laisser mon couple dans lequel je suis tout de mm heureuse , que j'ai pris le temps de faire grandir , évoluer . Parce que la personne que j'aime , elle ne n'aime pas cet aspect de moi , cette différence qui fait frein à un futur éventuel.

Etre sois même c'est savoir qui l'on est , ou l'on va mettre les pied . Avoir une vision intime de notre réalité , accepter c'est émoi , c'est coup de gueule , écouter sont coeur même quand il vous mène à la catastrophe .
Je ne suis pas sure , que être sois même dans certains cas soit une solution.

Personnellement je pense que parfois , de gommer certains de nos traits permet aussi une vie plus paisible. Chaque fois que mon moi profond se pointe à la surface s'ensuit de longue période de déprime. Car je sais que jamais je ne satisferait mes proches. Que se moi si fort si puissant c'est conviction indélébile , m'enchaine a un éternel malheur .

Melissale 12 juin 2021 à 09:20   •  

@Heirrynn c'est triste. Qu'est ce qui est le plus dur, juguler certains des aspects les plus compliqués de nos personnalité pour vivre bien avec les personnes que l'on aime, ou être seul avec soi même ?

Heirrynnle 12 juin 2021 à 09:32   •  

Question piège 🙂 . Je croit que les deux sont un calvaire , je souffre tout de même énormément de juguler ma personnalité. Etre seul avec soit , dans le fond je les toujours était. Pas par choix , par la force des choses . La société me mettant toujours de côté , je suis tros bizarre , tros révoltée. Je prend les chose trop a coeur. Toujours tros pour m'intégrer , je me sépare rapidement du groupe. Alors le plus dur c'est de juguler.

Melissale 12 juin 2021 à 09:39   •  

Et est ce que ta raison et tes émotions sont d'accord dans ces cas ?

Le plus dur c'est quand mes émotions me submergent contre toute raison. C'est une prison car elles me font mal vivre et que je ne suis régulièrement pas d'accord avec ce que je ressens. Je vis des conflits interne d'une violence inouïe qui mettent kao ensuite.

Heirrynnle 12 juin 2021 à 10:15   •  

Mes emotions sont toujour en accord avec ma raison je n`ai aucun doute la decu . le plus compliquer et certainement d`etre toujour en conflit avec les personne qui t`entoure . Qui toujour te disent que tu es bien heureux de vivre dans cette societer , hors je ne l`ai pas choisie , heureuse de partager avec mes semblable oui en accord avec la societer non .La vrai torture c`est de ne pas vouloir faire de mal au autres quand t`es conviction vont a l`encontre de tout les dictat qui nous rendent esclave . De part respect de ton prochain baisser la tete et dire , j`abondone , je garde mes idee mes conviction profonde en attendant que les gens face l`experience et comprennent enfin .

Apres quand la colere eclate de temp de frustration , c`est une torture pour sois et pour se a qui tu inflige toutes cette douleur

Melissale 12 juin 2021 à 10:31   •  

D'accord, oui c'est violent ! Oui cette société est violente ! Bon entre nous et en étant née femme, je préfère cette époque que celle du moyen âge tout de même, ou même notre époque mais sur un continent moins chanceux. Voir ton enfant crever dans tes bras ou crever en couche bon bof.
Je me dis que dans cette espace temps jai peut etre un peu plus la chance d'avoir le temps de prendre du recul sur cette incarnation et ce qu'elle implique. Depasser mes émotions et sortir du jeux le mieux possible. Des fois j'ai limpression que tout ça est tellement absurde que c'est pas très réel, ou que ce n'est pas la seul réalité. Ça peut être délirant de chercher un sens à tout ça, à ce qui parait la resilience est d'y trouver un sens qui nous permette de vivre le mieux possible aussi illusoire soit il.
Alors jen conclu que la seule possibilité est de prendre de la distance sur tout ça tout en apportant la lumière que je peux dans ce monde tout en me preservant. Lutter en force est visiblement contreproductif. C'est peut être... être soi même ? ?

zozottele 12 juin 2021 à 12:30   •  

@Melissa oui c'est peut-être ça être soi même,apporter de la lumière tout en se préservant, c'est bien dis !
@heirrynn tu dis que tu ne satisfera jamais vraiment tes proches?
Comment le sais tu?
Tu leur a demandé ?
Je crois que des fois,on se fait des films,nous même,pour rien.
On est pas parfait,on a nos défauts,mais je crois que si les autres restent avec nous, c'est quand même parce qu'ils nous aiment, quelque part.
Ils ne le nous disent pas,mais on ne leur dis pas forcément non plus?
Alors c'est peut-être prématuré de dire que tu ne les satisfera jamais assez non?

Heirrynnle 12 juin 2021 à 13:03   •  

Je demande toujours avant d'affirmer quoi que se soit. Hier je me le suis prit en pleine gueule , en discutant avec ma compagne. J'aimerais effacer cette partie de toi .Alors bon , quand on te dit ça y as plus de doute possible.

Heirrynnle 12 juin 2021 à 13:04   •  

C'est douloureux , de voir que se qui est ton moi intime. Peut à se point décevoir se que tu aime .

Melissale 12 juin 2021 à 13:13   •  

On ne satisfait jamais pleinement le/la conjointe, aspie ou pas et ça je crois que la plupart des gens doivent composer avec. Mais la c'est violent, oui ça doit être dur de te sentir reniée dans ton intimité. Qu'est ce qui t'apaise quand tu te sens mal ?

Ambre31le 12 juin 2021 à 13:38   •  

@Melissa, ton questionnement rejoint le mien, je pense que toi et @Heirrynn pourriez trouver des éléments pour alimenter votre réflexion dans le fil suivant :

https://www.apie-people.com/forum/communaute/presentations-temoignages-questions-sensibles/apprendre-a-s-aimer-par-soi-meme-56275

Mais en tapant "soi" apparaissant dans le titre, j'ai trouvé pas moins de 11 fils sur ce thème, donc c'est une question qui taraude les apiens, voire les humains en général 🙂.

@Heyrrinn, j'ai quitté mon mari pour cette raison, récemment. (cf un autre fil https://www.apie-people.com/forum/communaute/presentations-temoignages-questions-sensibles/reconnais-que-tu-es-chiante-quand-meme-52179). C'est pas facile ( possible?) d'être soi-même quand on vous le reproche tout le temps.

@Melissa, je crois que je suis en train d'apprendre que mes émotions qui ne me paraissaient pas en accord avec ma raison, le sont bel et bien. Il faiut juste apprendre à se faire confiance (sauf que "juste" c'est un travail énorme, en tout cas pour moi en ce moment), et ne pas se laisser convaincre par d'autres, que ces émotions perturbent, et qui t'expliquent qu'elles sont inappropriées ou pas raisonnables etc.
Et je voulais ajouter que, oui, pour être paisible, il faut réussir à prendre du recul, mais ça c'est juste pour se reposer, de temps en temps, de vivre pleinement. Moi, je pense que si le monde est terrible et que tu le vois, alors, fais ce que tu peux pour remédier, à ta mesure et en t'alliant avec d'autres qui veulent aussi changer les choses. Si, nous, avec notre capacité à percevoir les connexions que d'autres ne peuvent pas voir, avec notre empathie, avec notre énergie qui déborde ( et nous épuise), nous ne faisons rien, alors qui pourrait faire quelque chose? Si nous baissons les bras, le monde se détruira.

zozottele 12 juin 2021 à 13:40   •  

@heirrynn des gens il y en a de toutes sortes.
La ton amies t'as dis ça,ça ne veux pas dire que le problème c'est toi.
Le problème, c'est une compatibilité en vous, c'est différent.
Ne te change pas.
Tu trouveras quelqu'un qui t'aimera,comme tu es,ou comme tu veux être.
Mais si tu te change tu ne sera jamais heureuse,que se soit seule ou avec quelqu'un.
Être heureux, c'est aussi réussir à s'accepter.
Et de ne pas changer pour les autres

Astile 12 juin 2021 à 21:54   •  

@Melissa Etre soi-même, une vraix question de philosophie et donc y a-t-il une vérité ? Qu'est-ce que le soi ? sachant que nous sommes habité par des croyances, un ego, un inconscient, des peurs, des désirs, que nous avons des qualités, des défauts, des valeurs...que nous sommes en relation et qu'être en relation c'est aussi accepter de se laisser influencer par l'autre (un minimum). L'autre peut être aussi un miroir pour nous apprendre à nous connaître.
Alors être soi, n'est-ce pas un chemin (le soi qu'on était à 12 ans est-il le même qu'à 20 ans ou 30 ans... ?) ? un chemin pour nous libérer peu à peu de nos entraves : peurs, loyautés, blessures, traumas, fausses croyances...et découvrir ce qui nous fait vibrer. Et l'autre dans cette histoire, il est un miroir, il peut être une aide, un soutien et même dans le cas d'une expérience de relation désagréable on apprendra quelque chose sur nous.
Au final, il est bien question de soi et pas tellement de plaire à l'autre :) (sauf peut être au départ dans le jeu de la séduction ?)

Clivele 13 juin 2021 à 10:57   •  

"Être soi-même"

Pourquoi ? Tu veux être qui d'autre ? 😋

Salmale 13 juin 2021 à 19:55   •  

@Clive
Bin... on est souvent nos faux-selfs... mais en effet on croit être soi-même car on ne sait pas discriminer le vrai du faux. Du coup bien souvent en tentant d'être soi-même, on ne fait que s'éloigner de soi.

Clivele 16 juin 2021 à 13:18   •  

Ma réponse était forcément tarte à la crème.

Pas pour rien que la première citation sur le temple de Delphes (lieu le plus sacré de son temps) est la suivante : gnothi seauthon, en vf connais-toi, toi même.
La réponse à qui suis-je n'ai pas une vérité. Ni un constat. Ni une liste de critères à cocher. La réponse se chante, se danse, se tait, se tâte, se trompe, se rit, se surmonte, s'aime, se contemple, se joue, s'embrasse, s'enflamme, s'apaise. Se vit.

Comme le dit L'alchimiste :
"Celui qui veut fabriquer de l'or ne réussira jamais à en faire. Celui qui sait fabriquer l'or n'en a plus besoin."

Salmale 16 juin 2021 à 13:33   •  

Très jolie tirade @Clive 🙂

Clivele 19 juin 2021 à 23:21   •  

Hum. Oui. Jolie.

Peut-être, mais je n'écris pas pour faire du joli. J'écris parce que, il me semble, qu'à des questions, posées clairement, par des voyelles, des consonnes, des phonèmes, des mots, des phrases, est collée, en substance, une question plus profonde, avec plus d'enjeux que ce que l'on ne croit.
Et, surtout, pas qu'il n'y ait pas de réponse, mais plutôt, que la réponse, est faite de la même substance. Mais ne passe pas par les mots, les phrases. Pas par le mental. Mais, la réponse se vit, elle est la vie.

Alors, on peut se marrer, quand on voit la "jolie" tirade d'Edouard Baer dans Astérix et Cléopâtre. Ou se dire, peut-être, "et si jamais ?" 😉

Salmale 20 juin 2021 à 01:07   •  

Mouaif. C'est vrai qu'il est toujours possible de prendre mal une intention bienveillante de l'autre.
Je suis pas sûre que ça mène à grand chose. Bref. Chacun choisit.

Surderienle 11 août 2021 à 09:23   •  

Une petite vidéo que j'aime pour être vraiment moi-même...
:👍

voir la vidéo


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?