Entraide et conseils

Hp(i)? Et dyscalculie ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Hp(i)? et dyscalculie ?
Hp(i)? Et dyscalculie ?
Atomic-Circusle 22 novembre 2022 à 14:57

Bonjour à tous,

Je me demandais si vous aviez entendu parler (ou peut-être que certains d entre vous l'êtes éventuellement) de la dyscalculie. En approfondissant mon questionnement je me suis demandé si un hpi pouvait être "compatible" avec la dyscalculie.

Edit : je lis en meme temps des articles sur le sujet, qui regroupent finalement toute forme de dys, la question est donc ouverte aux autres dys bien que la dyscalculie soit le sujet principal de mon questionnement.

Kobayashile 22 novembre 2022 à 21:55  •   88795

On avait déjà abordé le sujet. Le problème de la dycalculie est que même avec toute l'intelligence du monde, arrivée à une certaine complexité de calcul, c'est une impasse.
Le problème que j'avais vu était une inversion du sens de lecture des nombres, de droite à gauche au lieu de gauche à droite.
Je n'ai rien vu sur un lien HP. Ce qui est sûr, c'est que pour persévérer dans la dyscalculie, une bonne capacité intellectuelle est nécessaire. Cela peut induire une corrélation apparente sur ces cas.

Cameleazebrale 26 novembre 2022 à 14:30  •   88892

Bonjour,
Pour moi et c'est un avis personnel qui ne repose sur aucune connaissance médicale mais juste de mon expérience, les personnes ayant des troubles Dys sont souvent des profils hétérogène. Souvent accompagné d'une pensée arborescente, donc HPE et ou HPi. Il est rare de n'avoir qu'un trouble Dys, on peut être par contre pricipalement dyslexique ou dyspraxique ou dyscalculique, dysgraphique... Ou comme moi tout les troubles Dys de façon cumulée et égale... On sait que les troubles Dys on le gène C6, que les lobes frontaux sont plus développés et de façon égale pour l'hémisphère droit et gauche. Ce qui entraine des confusions.
En effet pour la dyscalculie la difficulté réside au fait que les chiffres peuvent s'inverser, la lecture peut passer de droite à gauche ou inversement sans que l'on s'en rend compte. Un 6 peut se transformer en 9 un 3 en E... Retenir un calcule intermédiaire sans le noter est compliquer. Apprendre des formules encore plus. Mais comprendre une formule et donc apprendre à en créer paraît plus simple. Comme pour tous les troubles Dys, il y a des contraintes mais aussi des capacité qui permettent de dépasser les difficultés... C'est juste un fonctionnement différent des connections cérébrales qui nécessite un apprentissage adapté...
Tous les Dys que je connais sont également HP, est-ce une généralité je ne sais pas et peut d'études sur le sujet...

Hinenaole 09 décembre 2022 à 22:31  •   89331

Salut.

citation :
Je me demandais si vous aviez entendu parler (ou peut-être que certains d entre vous l'êtes éventuellement) de la dyscalculie.

Si ça peut intéressé, perso, je suis juste touché de "dysalgébrie" (pas sûr même que le terme existe 🤔). Pourtant très friand d'abstration dans les mathématique, je suis pourtant incapable de faire quoi que ce soit en algèbre. 🙄 Aucune méthode ou règle ne rentre, je n'assimille rien. Et cela a toujours été comme ça. Par contre aucun problème pour ce qui est du calcul mental, même en opérations intermédiaires.

(et bien sûr, pas de problème pour la géométrie. Pas de dysgraphie, rien de tout cela. Juste X et Y, c'est des trucs chelous... 😉)

citation :
En approfondissant mon questionnement je me suis demandé si un hpi pouvait être "compatible" avec la dyscalculie.

Déjà au moins rencontré deux personnes testées avec le WAIS qui soient effectivement affectées directement par la dyscalculie. De mon côté, je confirme donc.


Hiné.

Atomic-Circusle 19 janvier 2023 à 13:27  •   91078

Bonjour,
Merci pour vos retours.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?