Entraide et conseils

HPI et mémoire

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Hpi et mémoire
HPI et mémoire
ella75le 05 octobre 2021 à 18:02

Bonjour, je viens d'être diagnostiquée HPI suite à une longue période depressive et des difficulités apparues lors de mon entrée dans le monde de l'entreprise.
Malgré tout, j'ai encore du mal à me reconnaitre dans cette terminologie car j'ai beaucoup de carrences. J'ai notamment une assez mauvaise mémoire qui se voyait déjà à l'école dans l'apprentissage de l'histoire par exemple. J'aime raisonner et chercher mais je n'ai jamais été du genre à pouvoir accumuler sans fin des connaissances ou à retenir une liste de citations. Bref j'ai une assez mauvaise mémoire des faits, surtout quand il faut les retenir en quantité...Y a-t-il d'autres HPI dans ce cas parmi vous ? Merci beaucoup, Ella

Ambre31le 05 octobre 2021 à 20:43   •  

Ah ben oui, c'est exactement mon cas. J'ai eu 5 au bac en histoire... ;-(

ella75le 05 octobre 2021 à 20:56   •  

Merci Ambre ?
Ca peut sembler idiot comme question mais j'ai vraiment l'impression de debarquer...J'ai aussi beaucoup de mal a me concentrer parfois, bref je ne m'attendais pas a ce diagnostique et j'ai encore du mal a bien le comprendre...Donc merci :)

Ambre31le 05 octobre 2021 à 21:09   •  

J'ai l'habitude de dire que ma memoire est vraiment capricieuse, je me souviens de trucs tres precis et lointains, souvent lié aux sens, mais j'ai un mal fou a me rappeler du nom des gens parfois.

Et plus ca va et moins je peux me forcer a me concentrer sur un truc qui me fait pas envie.

Ca se traduit comment pour toi @ella75 pour la mémoire ou pour la concentration. C'est tout le temps ou ça dépend?

ella75le 06 octobre 2021 à 15:34   •  

Merci pour ta réponse. Oui c'est à peu près ça...plus les années passent et plus je suis incapable de me concentrer sur des choses qui ne m'interessent pas, voire qui ne me passionnent pas. Mais depuis toujours j'ai de grosses fluctuations d'attention surtout lorsqu'il y a beaucoup de monde autour de moi ou des conversations de groupe. Je peux me concentrer et etre tres efficace sur un laps de temps réduit, développer une pensée de manière claire et précise, mais de plus en rapidement mes pensées s'échappent et impossible de me concentrer sans faire une sieste ou me reposer.

Rothle 07 octobre 2021 à 02:25   •  

bonsoir,

quand tu as été testée, le ou la psy n'a pas noté, voire évalué ces problèmes d'attention justement ?

Ce que tu appelles problème de mémoire n'est-il pas lié en partie précisément au fait qu'elle est déjà est partie squattée en permanence en partie par tout ce à quoi tu fais attention autre que ce sur quoi tu essaies de porter ta mémoire, ton attention ?

Autrement dit, si tu pèdales tout en laissant les feins appuyés, ou avec un passager clandestin sur le potre-bagages, tu avances moins facilement, moins vite, et tu t'épuises plus vite.

ella75le 07 octobre 2021 à 22:02   •  

Bonsoir Roth, merci pour ton message. Si bien sur, la psy l'a relevé, d'autant plus que je souffre de troubles anxieux depuis quelques temps. Mais depuis toujours la mémoire n'a jamais été mon fort, je préfère raisonner...De même pour la concentration, je peux etre très concentrée et traiter certains problèmes plus vites que les autres, mais mon temps de concentration est aussi très limité. Ce qui ne me pose beaucoup de problèmes dans le monde du travail et m'a mené jusqu'au burn out.
Je me demandais donc si d'autres personnes souffraient de ce type de symptomes ou avaient connu ce type de situation...

Tomto32le 09 octobre 2021 à 22:39   •  

Bonsoir @ella75

La question du sens parrait capitale en fait. À quoi bon apprendre par coeur quelque chose comme l'histoire si ça n'a pas de sens pour toi ? Et puis apprendre par coeur, qu'est ce que c'est chiant... Donc je pense que c'est normal.

Vis à vis de la concentration, personnellement je ne suis jamais vraiment concentré sur une seule chose, puisque l'environnement extérieur (les dialogues, les bruits, les images, etc...) vient sans cesse faire divaguer mon esprit. Au travail, chez le psy, ou même en écrivant ce message, c'est toujours la même chose : un mot attire l'attention sur un autre sujet (d'où les 75 onglets ouverts sur Google sur mon portable par exemple. Pleins de choses intéressantes commencées, mais inachevées par manque de concentration, trop éparpillé...). Intervient alors la procrastination dans les tâches qui n'ont pas de sens, puisque l'on met nos priorités là où le sens nous appelle. À quoi bon se concentrer sur quelque chose sans intérêt ?

Relatif au burn out : sans en être arrivé là , cette année j'ai connu deux période de grande fatigue mentale/psychique/morale. Il fallait dans ces deux périodes augmenter le rendement au travail, et donc la concentration. La deuxième n'est pas encore terminée d'ailleurs, il me tarde déjà vendredi soir prochain.

En espérant t'avoir repondu.

Rothle 10 octobre 2021 à 01:32   •  

@ella75, mémoire et concentration ( dans le sens "attention") sont des processus cognitifs. Donc propres à chacun, mais aussi variables pour chacun dans le temps.

As-tu réussi à cerner si tu mettais trop d'intensité dans ces actions, avec un résultat quasi contre-productif ? Comme ne pas réussir à retenir du coup, ou voir ta capacité de mise en oeuvre des processus réduite ?
Tu as essayé de voir avec ta psy si intrinsèquement tu étais limitée dans le temps à leur mise en oeuvre ? Je ne sais pas trop comment, mais ça me paraît pas absurde que ça soit évaluable.
Vois-tu ces mises en oeuvre sensiblement varier selon l'intérêt (ou le sens) du sujet traité ?

Je n'ai pas ces problèmes de durée de concentration ou de mémoire, en tout cas pas ( pour la mémoire, j'ai de toutes façons tendance à retenir un peu tout et n'importe quoi, même sur 1 seule itération, en pariculier quand ce sont des données chiffrées - mais beaucoup beaucoup moins pour les dates, comme quoi il y a des éléments parfois un peu bizarres) de manière régulière et /ou récurrente. Donc je ne peux pas te donner d'expérience perso correspondante probante ni même éclairante.
Mais j'ai lu le témoignage de quelqu'un hier ou avant-hier qui semblait avoir un peu le même type de difficultés que toi. En moins importantes apparemment d'un certain côté - il disait pouvoir se concentrer 4h même si je ne sais pas si c'étaient 4h continues -, en pire sans doute d'un autre - il lui faut 4j après pour s'en remettre -. C'est peut-être, ou sans doute, des mécanismes voisins des tiens qui président à ces fonctionnements.

Tomto32le 10 octobre 2021 à 15:30   •  

Je viens de tomber la dessus, si ça vous intéresse, sont mentionnées les difficultés de concentrations chez les profils hétérogènes, les TDAH, entre autres :

https://www.lucyetic.fr/haut-potentiel

Elfyle 10 octobre 2021 à 17:02   •  

Bonjour. J'ai une hyper mémoire pour les choses qui m'intéresse. ( l'histoire n'est pas mon fort surtout niveau dates)
Je suis capable de me souvenir d'enormement de choses ( même celles que j'entends en dormant. Si si ). Mais si je sors de chez moi et que je bouscule ma voisine, je ne vais pas la reconnaître sur le moment.
Par contre, c'est bizarre parceque plus ça va, moins je me souviens. Même certains mots que j'utilisais Beaucoup sont devenus impossible à me souvenir.
Le doc m'a expliqué que c'est juste que comme mon cerveau à beaucoup fonctionné, il a en quelque sorte vieillit plus vite. ( on ne parle pas de maladie).
Un peu comme une voiture qui aurait beaucoup trop était utilisée. Mes connexions neuronales devraient être un peu en repos mais c'est pas possible parceque mon cerveau travaille h24.
Je suis HPI est j'ai juste le brevet. Je ne supportait plus d'être en classe. J'ai donc appris facilement hyper de trucs de mon côté. À l'école ne n'écrivez aucuns cours et je ne faisais zucuns devoir. Juste à écouter ce que les profs disaient en cours, ça me suffisait pour avoir 13 ou 14 en note. C'est des années plus tard qu'on se rend compte que la mémoire comme tout le reste, a aussi son capital vie.

Tomto32le 10 octobre 2021 à 21:51   •  

@Elfy intéressant le capital vie pour la mémoire. Arrivé à un certain âge, les connexions neuronales se régénèrent moins vite (et disparaissent même), tout se fait moins vite, mais en parler aussi jeune, c'est marquant. D'autant plus que tu sembles avoir une mémoire auditive de très bonne qualité (au moins quand tu étais en période scolaire).
Du coup, cette mémoire pour les choses qui t'intéressent est elle encore au même niveau aujourd'hui que lorsque tu étais à l'ecole, ou bien cette 'dégénérescence' se généralise t elle ?

ella75le 11 octobre 2021 à 11:58   •  

Merci pour tous vos commentaires tres instructifs...En effet peut etre que mon cerveau/ma memoire s'est un peu consumme a force d'etre en hyperactivite sur des choses dans lesquelles je ne trouvais pas toujours du sens...C'est peut etre un consequence mais aujourd'hui mon cerveau n'est jamais aussi content que lorsque il peut se laisser aller a la reverie...ce qui n'est pas ce qu'on attend generalement d'un HPI...Peut etre qu'il faut que j'explore des pistes plus creatives...En tout cas la vie en entreprise semble a la fois trop intense et arride pour moi...a creuser. Merci :)

Elfyle 12 octobre 2021 à 09:20   •  

@Tomto32 disons que j'en ai toujours de la mémoire mais je me rends compte de plus en plus que c'est bien moins que avant. (surtout pour les choses relativement inutiles au quotidien... enfin presque)
Exemple : je jette un oeil furtif une fois par mois dans les armoires de ma fille. Je suis capable 3 semaines plus tard de savoir où se trouvent ses affaires.
Tu sais le fameux : "maman tu as pas vu ma chemise bleue?" Je saurais lui indiquer la partie exacte ou elle se trouve dans l'armoire genre :" ma fille, regarde en haut à droite, le second rayon sous le pull rouge"
Le fameux adage qui dit que rien n'est perdu tant que maman n'a pas cherché. Sauf que je n'ai pas besoin de vraiment chercher.

Chez moi il y a des parties hyper bien alignées au carré et d'autre en bordel. Je sais même ce qui se trouve dans mon bordel au cm prêt ? mais si un de mes enfants déplacent un truc même de 1 mètre, je vais passer des mois à y chercher ( sauf si je suis prévenue). C'est assez déroutant pour beaucoup.

Je peux te donner un autre exemple concret. ( le dernier en date)

Toujours ma fille ado ( oui elle m'en fait beaucoup ?) revient du collège un soir et me dit qu'elle élève un "Blob" en cours. Je lui explique que c'est un être unicellulaire qui a besoin d'une certaine humidité, qui ne peut presque pas mourir. Mais qui va se mettre en sommeil le temps que le climat ou autre soit plus adapté pour son développement. Que le nom Blob vient du film du même nom des années 50 environ et repris dans les années fin 70.... et d'autres. Le truc c'est que je n'ai JAMAIS appris ça. Ben oui, qui va aller exprès regarder ce que c'est un Blob (à part les gens qui vont lire cette réponse ?) en espérant que ça serve peut-être un jour à répondre à des questions de sa fille ? J'ai dû juste le lire quelque part en passant ou alors quelqu'un en a parlé dans une émission qui passait pendant que je dormais. Bref voilà un peu de mon quotidien fatigant


@ella75 on ne devrait rien avoir à attendre de personne sauf de soi-même. Effectivement les arts créatifs sont une sorte de récréation canalisant un peu le cerveau sur ta création. Ça marche pour beaucoup de choses comme le cerveau. Mais aussi sur les émotions, les sens.... également la confiance en soi et une fierté personnelle d'être arrivé au bout de ton projet.

Pour donner un exemple, j'adore les puzzle et j'ai énormément de patience de ce côté par contre je n'en ai pas en ce qui concerne répéter les mêmes choses aux enfants.
J'ai tendance à avoir une très bonne vision d'ensemble donc je vois très vite ou vont les pièces ou au premier coup d'oeil si elle est susceptible d'être bonne ou pas.
Ça marche aussi pour du 3D je suis imbattable pour ranger un camion de déménagement ou une voiture pour partir en vacances. Ou pour plier des vêtements divers et variés et obtenir une pile de linge presque parfaite afin de gagner de la place dans l'armoire (petit retour plus haut : ce n'est pas moi qui plie les vêtements de ma fille sinon ça serait trop facile, ni qui les range dans sa chambre).
Sinon je fais aussi beaucoup de jeux de logique ça canalise également un petit peu l'esprit

J'espère avoir répondu à vos questions parceque je crois que je suis encore un peu partie dans tous les sens ?


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?