Entraide et conseils

J'ai l'impression que l'on est plusieurs, à consulter, ic.Non?i.

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. J'ai l'impression que l'on est plusieurs, à consulter, ic.non?i.
J'ai l'impression que l'on est plusieurs, à consulter, ic.Non?i.
Evaderhaindile 08 juin 2020 à 08:44

Pour moi ce fût une délivrance et un chemin vers la réappropriation de moi -mëme.C'est étrange, avec tant de retours sur soi, de n'arriver à se comprendre qu'en consultant hein?
Ma psy était une zone refuge de bienveillance et de compétences.Après avoir consulté des psychiatres ,mon avis ,peut-être un peu rapide,est fait .Je trouve que les CHIATRES,n'ont pas du tout la même approche que les LOGUES...
Me trompe-je???. 😀
Eva

Amarle 08 juin 2020 à 10:01   •  

Je consulte une. Longue depuis pas longtemps et ça m'a permis de faire un pas de côté pour me comprendre.
Je n'y serai jamais arrivé seul.
Après 5 consultations j'ai l'impression que je suis sur les bons rails maintenant.
D'ailleurs je crois que je n'ai plus besoin de consulter, mais en même temps je ne suis pas sûr.

Si certains peuvent témoigner et dire comment ils ont terminé une consultation ce serait bienvenue.

?

Evaderhaindile 08 juin 2020 à 14:03   •  

@Amar,bonjour,
Je vais te donner mon exemple.pour répondre à ta question
Ça fait deux ans que je consulte ma psy.Toujours prête à aller à ma séance,attendant même ce moment pour aborder des conversations et toujours en ébullition. .Puis un jour j'ai oublié mon RV...Là je me suis dit que c'était le moment idéal pour arreter.J'ai donc repris une nouvelle séance et là comme d.'habitude elle m'a dit "Bonjour Ervine,,asseyez -vous" .M'a regardée comme d'habitude avec bienveillance et m'a dit ."Alors aujourd'hui ,comment vous sentez vous ?J'ai dit BIEN très Bien
.Ensuite elle m'a dit "de quoi parlons nous aujourd'hui ?"ET là,moi qui étais un vrai moulin à parole et bien je n'avais rien de special à confronter.Je me sentais bien ,sans conflit interne et donc quoi raconter?
Et là c'est elle qui m'a parlé de son projet de faire équipe avec moi pour travailler avec les endeuillés.J'ai dit que j'allais y reflechir.Pendant le confinement elle m'a recontactée pour savoir si tout alkait bien je lui ai dit parfait ,pas de soucis et puis voilà...cela fait donc deux mos que je me passe d'elle.Je vais bien et même drôlement bien!
Je dois dire que Karine est quelqu'un de tout à fait exceptionnel!Attentive,douce,compétente,d'une ultra sensibilité..Magnifique aventure vers moi- même.Formidable chance de l'avoir rencontrée.
La remerciant de m'avoir suivie pendant ces deux années elle m'a répondu c'est vous qui avez fait le travail en puisant dans vos ressources.Simplement quand on a commencé vous n'y croyez pas...
Et c'est vrai,j'ai adhéré à ces séances en me disant que ce serait toute la vie que j'aurais besoin d'elle .Mais non.
Aujourd'hui je me sens forte,apaisée.Je prends du recul,je relativise ,je me fais confiance et m'aime sans doute un peu plus.
C'est une RE naissance...
Voilà .J'espère avoir répondu à ta question.
Il me semble que ,prendre connaissance des experiences des uns et des autres ,peut en décider certains ,à consulter ,ou pas.

Amarle 08 juin 2020 à 14:38   •  

@Evaderhaindi tu décris bien ce que je ressens.
J'ai l'impression qu'elle a déterré les points qui m'empechaient d'être moi.

Je pense que je n'ai pas besoin de plus de thérapie que ça maintenant.

C'est comme si elle m'avait donné des clefs de compréhension. Maintenant que je les ai je sais à peu près qui je suis et où je vais.

La "douance" était certes l'élément central, mais pas que.
L'association de traumatismes, de mécanismes de protection, l'environnement familial.. dans un contexte de "sur efficience cognitive" était un sac de noeuds impossible à défaire sans une aide extérieure.

Mais qui sait peut être que j'aurais à nouveau besoin de ses services un jour.

catiminile 08 juin 2020 à 19:52   •  

@Evaderhaindi,
Deux ans de psy après la naissance de mon premier enfant. Deux ans, dix ans plus tard suite à des crises d'angoisse non élucidées. Puis plus de 12 ans après cette dernière psychothérapie, de multiples drames odieux et ... rien. Pas un médic, pas de psy. Le gros boulot avait été fait en amont. J'étais suffisamment solide pour m'en sortir sans aide. Comment on a mis fin aux séances ? Quand on a commencé à parler de la pluie et du beau temps.

Evaderhaindile 09 juin 2020 à 15:26   •  

@catimini
Oui quand la psychothérapie est efficace,l'on trouve, seul ensuite, les mécanismes à utiliser dans toutes les situations.
Le manque de confiance et l'angoisse ,pour un zèbre, a l'air innévitable.
Dèja petite,lorsque j'avais du stress, cela se transformait soit en migraine,boulimie ,soit en toc ou phobies...
Le tempéramennt anxieux est très vite destabilisé...On fond en larmes très vite et comme on déclanche au quart de tour,c'est difficile de s'intégrer dans un milieu plus froid.De plus ,je n'ai jamais fait confiance à mes parents Je me suis toujours sentie assez incomprise Je ne trouvais pas ma place chez moi.

Ma délivrance fût lorsque j'ai crée ma famille ,avec mon mari.Nous étions identiques dans nos émotions et je trouvais toujours ,avec lui., la réponse à mes interminables questions.Lorsque mes parents m'expliquaient les choses je ne les croyais pas...Je préferais prendre mes renseignements dans les livres.Difficile ,avec tant de traumas ,d' émerger" costaud."Petite on se sent fragile, souvent, seul au monde ,dans notre tête.J'ai même cru que j'avais été adoptée!
Mon mari était ,sans aucun doute, un autre zèbre .Etre en parfaite connexion, être sur la même longueur d'ondes,c'est une vraie chance!
Tu parlais de s'en sortir, sans aide.
J'ai pendant plus d'un an decidé de prendre RV avec un CHIATRE.Lorsque j'arrivais au teléphone ,je me disais...non je m'en sortirai seule..!Ma mère me culpabilisait en me disant ,mais non tu n'as pas besoin d'un psy....Et puis un jour je n'ai pas pu faire autrement que d'appeler...
Il nous faut ,parfois, des témoins à notre souffrance et d'être entendu par un tiers bienveillant.
L'autonomie,le recul,la tranquilité d'esprit se travaillent.Il faut pour cela mieux se connaître ,car on fait ,souvent, des erreurs d'interprétations de nos ressentis.
Quoiqu'il en soit,c'est une vraie aventure ,de cheminer vers soi...

Evaderhaindile 09 juin 2020 à 15:31   •  

Un impératif demeure!
Il faut trouver le bon LOGUE ou le bon CHIATRE,pour s'embarquer dans cette aventure.

Evaderhaindile 15 juin 2020 à 12:13   •  

Bon ben on n'est pas tant que ça ! Pensons positif ... Et donc c'est plutôt bien si le besoin de consulter n'est pas là!
Pudeur?Discrétion?Moment que l'on souhaite oublier?Pas envie de se dire à quelqu'un et... ou... à plusieurs?
Vos motifs sont respectables.
A+Peut-être sur un poste qui vous parlera plus?


Po grave ....Merci à vous@catimini @Amar pour vos réponses .C'est sympa de s'ouvrir de manière sincère et spontanée.
J'aime bien échanger dans ces cas là!
Eva 😉


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?