Entraide et conseils

La procrastination

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. La procrastination
La procrastination
Fanny-146le 05 février 2019 à 22:37

Je ne sais plus s'il y a déjà un sujet là dessus. Je me souviens avoir lu ici ou là que certains sont de grands procrastinateurs.
Certains ont-ils trouvé des astuces pour que cela ne devienne pas totalement bloquant ?
J'ai déjà lu ou reçu des conseils : to-do list, méthode pomodoro, système de récompense, décomposition de chaque tâche en une multitude de sous-tâches faciles à réaliser. J'ai essayé un peu tout, et résultat plus que mitigé : échec total ou échec à court terme (2 ou 3 semaines de vie organisée, et ça repart en cacahouete... )

patrickle 05 février 2019 à 22:53

la tdl je pratique. assez sérieusement au boulot. à la maison, quand j'ai plusieurs chose à faire et suivie de manière plus souple.
au boulot, je monitore mon temps de travail (je note combien de temps j'ai travaillé, hors réunion, pause, visite sur site,...). récemment j'essaye un planning quotidien, dans lequel j'inclus les moments pauses et détente et avec un chrono à rebours.
je limite aussi le temps que je passe à répondre aux émails parce que si on fait pas gaffe, ca bouffe un temps et une énergie considérable pour peu de résultat (par exemple, je passe très vite au téléphone).

Fanny-146le 05 février 2019 à 22:58

Et comment tu gères le sentiment d'échec le jour où tu n'arrives pas à t'en tenir au programme prévu ? En général, c'est là que je laisse tout tomber... Et mes tdl sont toujours de toutes façons trop chargées, avec trop de trucs que j'ai envie de faire, trop de trucs que je dois faire sans en avoir envie, et submergée face à tout ça, je finis par ne même plus commencer...

patrickle 05 février 2019 à 23:07

ca dépend, si j'ai bien bossé mais que j'ai pas fait tout ce que je voulais, je suis satisfait (souvent, je dis je planifie 3 choses sur la journée, si j'en fais une je suis satisfait, si j'en fait 2 je suis content, si j'en fait 3 c'est que j'ai mal planifié). si j'ai pas bossé, je râle. ma tdl au boulot compte une cinquantaine de point, ce qui est beaucoup trop, donc je la monitore pour s'assurer qu'elle se vide. mais ici, c'est symptomatique d'un problème d'organisation au travail. d'habitude, je travaille avec un planning sur le moyen terme (qui couvre une période de 1,2 ou 3 ans avec des actions découpées en général en semaine, parfois en jour quand c'est très spécifique) et j'ai à côté une petite tdl, alimentée entre autre par le planning des choses que je dois faire dans la journée ou les prochains jours. ici, je n'arrive pas à me dépetrer de la tdl, donc je ne vais jamais dans mon planning.

Fanny-146le 05 février 2019 à 23:15

OK, merci pour tes explications !

Merlinle 06 février 2019 à 07:07

Un sujet intéressant. J'y répondrai peut-être demain ;)

Pacaloule 06 février 2019 à 08:12

Oui. Il y a des choses à faire sur le sujet, par exemple créer une association, réfléchir en groupe à ce thème, mais ce sera pour plus tard. Peut-être.
Blague à part, ne pas procrastiner c'est une des nombreuses manières de prendre soin de soi. Quand j'ai compris cela, j'ai remis à plus tard ma tendance naturelle à procrastiner 😄

Fanny-146le 06 février 2019 à 08:29

Voilà une piste bien intéressante, Pacalou ! Il est clair que je maltraite à la fois mon corps et mon esprit en agissant ainsi... Reste à me convaincre que je mérite de prendre soin de moi, alors que je n'ai toujours vécu qu'en ayant envie de prendre soin des autres (bien maladroitement, en plus, si j'en crois les résultats)

Pacaloule 06 février 2019 à 08:58

Well...Fanny...je te suggère de te renseigner dans un premier temps sur ce que l'on appelle le triangle dramatique ou triangle de Karpman (wikipedia etc...). Peut-être que cela pourra t'aider...en tout cas pour moi, cela a été "salvateur" de comprendre (récemment, et suite à de bonnes grosses gamelles) qu'il fallait être simplement bienveillant, et non pas "sauveur", car celui qui prend le rôle de sauveur devient immanquablement à son tour bourreau et victime car il se piège lui-même dans ce triangle...

Pacaloule 06 février 2019 à 09:01

Et aussi...prendre soin de soi... c'est penser que l'on mérite d'être aimé pour ce que l'on est au fond...
Bon allez, bonne journée 🙂

Fanny-146le 06 février 2019 à 10:01

Merci beaucoup pour les pistes proposées, c'est exactement ce que je cherche ici ! Bonne journée à toi !

patrickle 06 février 2019 à 12:17

j'ai aussi tendance à procrastiner quand je sais que ce que je fais n'a pas d'intérêt, d'où l'intérêt de bien faire un tri sur ce qui est à fairer.
par contre, je me demandais. si j'arrive à me convaincre que mon job c'est consulter ce site et jouer à démineur, peut-être que je procrastinerais en remplissant mes fichiers excel, répondant à mes mails et rédiger mes rapports,...

Abderianle 06 février 2019 à 13:20

Tiens, c'est bien beau de se flageller parce qu'on procrastine, mais la procrastination n'est-elle pas l'aveu d'un intérêt très relatif ? Et si la mémoire ou la qualité d'un travail sont liés à des états émotionnels positifs, la procrastination n'est-elle pas une forme de grand respect ?
Et d'ajouter ceci : plutôt qu'un problème, n'est-ce pas une solution ? Jeune, il y avait des tas de livres que je me devais de lire, et qui rentraient dans les cases de mes calendriers imaginaires, mais jamais dans mes journées réelles. Suis-je coupable ? Si je les lis plus tard, n'en profiterais-je pas plus, par le regain de maturité, l'immense clarté cérébrale et la grande crédibilité sociale que j'ai acquise ces dix dernières années ?! Ainsi, ce que l'on n'a pas fait n'est peut-être pas perdu, mais capitalisé pour être investi dans une épargne-intérêt prospective... vouée à prospérer ^^.

Pixle 06 février 2019 à 13:24

Hum tu veux dire, on attend pour "mieux" faire ce qu'on aurait mal fait en attendant? (pardon oui je demande une traduction, tu sais que je suis pas très fine^^) et pour le coup : "Tiens oui je n'y avais jamais pensé, l'est pas con le mec.. " :D

Abderianle 06 février 2019 à 13:27

C'est ça ! Mais de manière censurée, "inconsciente", ou par faiblesse d'une volonté qui n'a pas tous les éléments émotionnels et intellectuels pour retirer d'une tâche les modes, les fins et les plaisirs dont l'être serait (idéalement) capable.
Raison pour laquelle par exemple y'en a qui évitent de me lire ! 😋

patrickle 06 février 2019 à 13:34

pas forcément de manière inconsciente, dans mon cas, c'est tout à fait conscient et je dois trouver des trucs pour lutter contre. dans la vie, plus privée, je pense qu'il y a aussi la peur de l'échec, la théorie du sabotage...

Abderianle 06 février 2019 à 13:47

... un monde complotiste...

Kalimaliciale 06 février 2019 à 13:51

La proscrastination chez moi est liée à la peur. Peur de quoi... De beaucoup de choses mais finalement. Mais il n'existe pas d'autre remède miracle que de se foutre soi même un gros coup de pieds au miches xD

patrickle 06 février 2019 à 14:31

voir la vidéo

Pixle 06 février 2019 à 16:51

yeah je la chante souvent au boulot celle çi.. et je ne veux pas travailler aussi ^^

Pixle 06 février 2019 à 16:52

@Kalimalicia : C'est exactement ça, la peur (de quoi, c'est exactement ce que je me demande, peur de rater, du regard, du jugement.. ?) qui te mets les deux pieds coulés dans le béton et le bide en vrac.

Merlinle 06 février 2019 à 16:55

Pour moi la procrastination consiste à retarder le plus possible des tâches que je n'aime pas et que je perçois comme "obligatoires". Genre rendre un dossier administratif, faire le ménage. Parfois remplir un formulaire très simple va me prendre des jours entiers avant que je m'y mette.

J'ai toujours été comme ça, je ne supporte pas qu'on m'impose quelque chose, (et en plus je suis allergique à la paperasse). Du coup, j'attends le dernier moment pour faire ces choses-là, et après je dois passer en "survitesse" pour m'en débarrasser !

Pixle 06 février 2019 à 16:58

@Abderian : Hum je vois (la main et le doigt qui caresse le menton genre très intéressée par cet optique nouveau, si j'avais une barbichette, j'y entortillerais mon index) et oui mais non des fois moi je te lis pas, trop de mots et de tournures tarabiscotés pour que j'ai le courage et le temps de le lire et de le déchiffrer.. pis je suis trop bête, toi même tu sais XD !! (mon dieu je hais cette expression !!)

Pixle 06 février 2019 à 17:00

j'ai oublié un "e" tarabiscotées ! en plus je suis à ch.. en ortho, gramma, synthaxo trucs muche.. je suis bonne en live ! Et en impro, sinon non..

Mais pourquoi je raconte ça????? 😂 😂 😂

Abderianle 06 février 2019 à 22:15

:soupir de solitude:
Hey Pix, tu me dis tarabiscoté, mais n'as-tu jamais songé que, pour moi, vous pouviez l'être tous ?
(se touche le sinciput* d'un doigt compassionnel, avec un air vaguement inétressé dont le manque de naturel donne à l'ensemble du visage un air profondément taré)
:sourire béat:

*(admirez au passage que ce mot est même connu du présent correcteur d'orthographe, donc prenez un de mes messages et prenez un de Pix, et vous verrez là où la langue est la plus tordue et tarabiscotée... De nous deux, celui ou celle qui éprouve le plus la reconnaissance lexicale, c'est pas wouam 😛)

Pixle 07 février 2019 à 15:00

Faux !!! Je n'ai jamais dit que TU étais tarabiscoté mon ami !! Mais tes tournures le sont (pour moi)! :D
XD !! XD!!
Mais c'est toi qui gagne je te l'ai déjà dit.. la reconnaissance lexicale.. omg.. Légèreté, chantilly faite maison, cacao soupoudré, sur une banane avec du nutella (je n'en achète plus, par principe et par grasseure^^) huuuummm tout ça dans une crêpe !

Et désormais mes réponses à ce genre de phrases seront gourmandes :P légères (sauf pour les calories), et douces !!!

Abderianle 07 février 2019 à 15:58

😄
Au moins si me lire cautionne ces crêpes abondamment tartinées, j'imagine que j'agis soit :
1°) Pour le bien public
2°) Pour un bien personnel
3°) Pour les lobbys de l'agroalimentaire.

Dans le cas de la 3e option, ça veut dire que j'ai le même effet que la TV.
Le plus beau compliment qu'on m'ait jamais fait ! 😍

(les cyniques diront qu'on peut me zapper, hein... T_T)

Pixle 07 février 2019 à 16:15

hummm, réponse.. 2 !! et 1 pour ceux qui les partageront avec moué !!

Les lobbies non, pour eux j'attends que le pot de nutella soit vide.. et je leur mets là où je pense.. bien que je serais un peu coupable de l'avoir acheté et mangé.. Mais bon ! Personne is perfect hein !

patrickle 07 février 2019 à 17:38

a la mer du nord, on mange des bonnes crepes, en general maison. et des gaufff. (pannekoeken en wafels) avec du vrai chocolat ou de la vrai confiture. mais attention, bien choisir l'établissement. bien que moi je les mange avec de la cassonnnaat

Merlinle 07 février 2019 à 17:40

@Pix et si le boycott de Nutella était une fausse bonne idée ? http://www.nouvelobs.com/planete/20190205.OBS10504/journee-du-nutella-et-si-le-boycotter-etait-juste-idiot.html

patrickle 07 février 2019 à 18:16

Merlin, le lien ne fonctionne pas. (ptet qu'ils ont déjà supprimer l'articler).

j'en profite pour signaler, il parait que comme l'huile de palme a mauvaise presse, il la remplace par l'huile de coco qui est encore pire pour la santé. (et le vin de palme, il parait que c'est dégueulasse)

Merlinle 07 février 2019 à 18:24

Oui, le problème soulevé est que l'huile de palme serait remplacée par d'autres huiles tout aussi nocives, et que le fait d'inciter les grandes marques qui ont pignon sur rue à agir pour que leur huile vienne de cultures "responsables" (qui utilisent des terrains déjà sans forêt) serait une meilleure stratégie. Enfin c'est l'opinion développée dans l'article.

Et aussi :
"« Le boycott n'est pas une bonne solution », renchérit ainsi Arnaud Gauffier, responsable agriculture et alimentation au WWF France.
Lequel avance quelques arguments pour étayer son point de vue.
« D'abord, contraindre les marques à délaisser l'huile de palme pour opter en faveur de l'huile de colza ou de soja revient à choisir des denrées dont les rendements sont sept et onze fois inférieurs à la palme. Donc il faudrait dix fois plus d'hectares cultivés pour obtenir le même tonnage. »"

Pour le lien, c'est bizarre, mais quand on recharge la page, il fonctionne...

Pacaloule 07 février 2019 à 20:06

Zut... j'étais en train de réfléchir à un jeu à proposer...comment aller par exemple de "procrastination" à "huile de palme" en 7 associations d'idées, mais vous venez de le faire 😵

Merlinle 07 février 2019 à 20:07

L'huile de palme, un accessoire nécessaire à la procrastination ? ;)

Abderianle 07 février 2019 à 20:36

😄
Il faudrait établir la constante du forum : tout fil contenant plus de vingt messages vire forcément à l'huile.
Le truc serait de lancer le plus de messages possibles pour défier les plus folles possibilités, possibilités auxquelles Pacalou n'oserait même pas songer.
(D'ailleurs le post sur le sexe est bizarrement celui qui est le moins sujet à digression... preuve que vous êtes encore capables de vous concentrer ^^)

patrickle 07 février 2019 à 20:39

voir la vidéo

Pixle 09 février 2019 à 12:05

Mais moi c'était pour les ptis singes...🙁 on est déjà foutu avec tout ce qu'on a bouffé XD ! '

Stickle 16 février 2019 à 11:15

Réflexion en arborescence totale.
Proscratination vers huile de palme et Nutella.
Pour ce qui est de procrastiner, je dois être le pire ou presque, comme Merlin, je repoussé tout à plus tard, alors je me retrouve avec un tas de trucs à faire en urgence surtout la paperasse.
Au travail c'est pareil, on me prend pour un fainéant, mais peu m'importe pourvu que le travail soit fait.
Monter un projet en une journée alors que l'on m'a donné une semaine.
C'est parce que l'on procrastiner que notre cerveau est arrêté, bien au contraire, c'est un travail en tâche de fond.
D'ailleurs à bien y regarder, pour ma part, quand je m'y met tout est limpide et déjà réfléchi sans m'en rendre comptr

Fanny-146le 16 février 2019 à 11:21

J'ai longtemps travaillé comme toi, Stick, mais là, ça ne marche plus. Il n'y a plus le déclic qui se fait au dernier moment, où je coucherais sur le papier tout ce qui s'est mis en place sans que j'y pense vraiment (et pourtant, c'est là, la tâche de fond fonctionne toujours). Mais je pense que la peur de l'échec ou même simplement de l'imperfection a pris le dessus sur tout le reste, alors, plutôt que de rater, je ne fais plus... L'étape ultime de la procrastination...

Merlinle 16 février 2019 à 11:25

@Stick, ton commentaire soulève des questions intéressantes auxquelles j'ai pas mal réfléchi. Je pense en effet que l'esprit, qui n'est que l'outil de notre être, a plusieurs niveaux, et que ces niveaux ne sont pas forcément perçus de façon consciente. Et qu'avec un esprit de surdoué, ben les "files de tâches" qu'il accomplit peuvent souvent, comme tu l'exprimes si bien... en tâche de fond ! :)

patrickle 16 février 2019 à 23:16

il existe quelques règles sur les principes du temps au travail (taper gestion du temps dans Google image). pour certaines tâches, demandant une certaines réflexions, j'ai tendance à rien faire, chipoter mais en fait tout se met en place progressivement dans ma tête et puis tout sort. maintenant que je sais que c'est un fonctionnement normal, je ne m'en tracasse plus.

a la maison, je suis aussi dans la course question procrastination :) sauf pour certaines, que j'aime pas forcément comme faire les courses, je le fait quasiment au lever. c'est une habitude que j'ai pris

Stickle 17 février 2019 à 17:07

Moi aussi jee suis comme ça.
Le frigo peut être pratiquement vide.
Je pars de partir le matin de bonne heure faire mes courses.
On est ce qu'on est, le principe c'est vraiment se connaître et courageusement l'affronter.
Je dis ça mais j'ai toujours du mal à l'être complètement, la nature reprends le dessus.
Je me dis dit à 50 ans bientôt comment ai je pas conscience de ce que je suis ?
Mais pour en revenir au sujet, je m'eloigne comme dab !
Si il n'y a pas toutes les conditions réunies

Stickle 17 février 2019 à 17:10

Pour réaliser quelque chose, eh ben tant pis je procrastine.
Je suis comme ça, ça fonctionne pas de problème.

Merlinle 17 février 2019 à 17:15

Apparemment nous sommes nombreux à y adhérer... enfin quand ça sera ouvert ;)

Fanny-146le 17 février 2019 à 17:40

😂

LibertEchEriele 17 février 2019 à 17:52

🙂 Pour ma part, je crois que j'ai décidé, il y a une quinzaine d'années à peu près, qu'il n'était plus possible de me mettre dans certains états d'énervement pour des trucs genre paperasse qu'on ne retrouve pas ou démarches dont on laisse passer la date butoir. Pour ces casse-tête administratifs, j'ai appris à faire au plus vite, j'ai aussi investi dans une simple mallette à intercalaires dans laquelle j'essaie de classer les papiers régulièrement... Et, sérieusement, ça m'a changé la vie. Bien sûr, il y a toujours des accidents "papetiers", mais je ne me souviens pas d'une "crise" due aux soucis de la vie+ document égaré. Pour ça et pour le reste, en général, j'essaie de gérer les trucs chiants dès que possible, pour pouvoir jouir de la vacance de cette case trop polluante dans ma tête. Mais je procrastine malheureusement encore allègrement pour plein de choses que j'ai envie de faire...

LibertEchEriele 17 février 2019 à 17:55

Mais, pour un tas de choses genre faire le ménage, je parviens mieux aussi, avec le temps, à procrastiner en toute légèreté 😜

Abderianle 17 février 2019 à 23:32

Je procrastine
Tu procrastines
Il considère
Nous espérons
Vous imaginez
Ils ont oublié.

Kalimaliciale 22 février 2019 à 13:19

@Abderian, permets moi d'y mettre mon grain de sel de sirène emmerdeuse.

Je procrastine
Tu travailles
Il considère
Nous doutons
Vous dédaignez
Ils jugent.

Ouais ma version est peut être moins fun xD

Zebra3le 22 février 2019 à 13:20

😄 excellent @Kalimalicia

Abderianle 24 février 2019 à 14:46

Mais je la plussoie ! 😄

Stickle 12 mars 2019 à 07:15

Trop fort Merlin, je devrais l'accrocher à la porte de mon bureau au taf cela serai du plus bel effet.

Lahcenle 12 mars 2019 à 12:46

Cool, un truc en commun.

patrickle 17 mars 2019 à 20:12

j'ai emprunté un bouquin sur la gestion du temps, plus qu'à trouver celui de le lire...

Marienle 30 mars 2019 à 21:51

Un jour je me suis dit que je pouvais remédier à la procrastination en faisant des listes de choses à faire.
La première liste dressée, avec en tête "dresser des listes", je suis parvenu à faire ce que j'y avais écrit ! J'étais satisfait et je me suis dit que dorénavant je ferai des listes.
Le lendemain, enthousiaste, je me suis dit qu'il fallait que je dresse une nouvelle liste (la deuxième) : il s'est avéré que j'ai remis cette idée au jour suivant. Le jour suivant, je l'ai remise au lendemain. Et me voici aujourd'hui avec la certitude que l'idée de la liste des choses à faire me paraît parfaitement inefficace puisque la première fut également la dernière.
Ne faites pas de listes.

Fanny-146le 30 mars 2019 à 22:08

J'ai essayé avec la même efficacité prodigieuse que toi !
J'en ai discuté avec ma psy de l'époque, pensant qu'elle pourrait me donner des astuces. Elle m'a dit que ma liste était trop longue et décourageante. Qu'il suffisait de mettre juste quelques objectifs atteignables. Je lui ai dit "oui oui", tout en me disant : "elle croit que j'ai alzheimer ? ou que mon cerveau est assez con pour se tromper lui-même ? c'est pas parce que j'écris que 3 trucs sur la liste qu'il va oublier qu'il en a 50 à faire et ne pas se mettre en mode "protection", et donc ne rien commencer plutôt que d'échouer à faire tout ce qu'il a sur la liste papier et sur sa liste interne...

LibertEchEriele 30 mars 2019 à 22:29

Pourquoi remettre à demain ce qu'on peut faire après-demain? 🙂 Plus sérieusement, moi j'ai deux trois trucs à enclencher pour me rapprocher de ma vie de rêve avec mon fils (musique, permis, grand déménagement en vue d'un cadre de vie plus nature...) et ça me ferait vraiment ch... si dans dix ans je n'avais pas avancé là-dessus

Gargarinele 30 avril 2019 à 10:52

Je me suis laissé 5 ans max. Histoire de me motiver.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?