Entraide et conseils

Le coaching comme mode d'emploi?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Le coaching comme mode d'emploi?
Le coaching comme mode d'emploi?
Folavrille 24 avril 2021 à 18:34

Bonjour à tous,
ayant découvert récemment mes "particularités", je me demandais s'il existe des "coachs" qui peuvent aider concrètement à tirer le meilleur profit de tout cela. Qui puisse conseiller sur la meilleure manière de faire - avec les autres, avec ses rêves, avec sa façon de travailler etc.
Peut-être sur internet ? Ou des livres ? Ou même des coachs en vrai (tout dépend de leurs tarifs 😋 ).
J'aimerais bien avoir une petite "boîte à outils du HP", des trucs et astuces vraiment concrets.

Merci pour tous vos conseils!

Beatrizzle 24 avril 2021 à 21:23   •  

Bonjour,
En ce qui me concerne les livres de Christelle Petitcollin (surtout "Je pense trop" - "Je pense mieux") m'ont beaucoup aidé

Par contre mettre ma vie entre les mains d'un coach (une personne inconnue), j'aurais trop peur de tomber sur un perver nacissique (nous sommes ses proies favorites) ou un profiteur en tout genre, j'avoue que ce ne sera pas ma première option

Quand tu dis tirer le meilleur profit de tout cela, qu'entend tu? pour mieux s'adapter à une société qui n'est pas pensée pour nous (elle n'est pas pensée pour les gauchers pour les personnes à petite taille non plus...), pour mieux s'adapter à nous mêmes? à accepter et exploiter nos capacités ?

Salmale 24 avril 2021 à 21:33   •  

Hello @Folavril,
Oui il y en a. Ils proposent des sessions ou stages sur le fonctionnement de notre cerveau, comment appréhender nos particularités etc.
J'ai surtout vu c type d'ateliers pour ados mais je suppose que ça doit exister aussi pour adultes qui ont raté le coche 😄
Sur Lille je connais le cabinet Happy HP. J'avais fait un bilan de compétences avec eux il y a 4 ans et j'avais apprécié de pouvoir parler sans devoir expliquer ce qu'est un extra terrestre et sans avoir l'impression de me retrouver à la CAF ou à Pôle emploi, bref les sempiternelles pertes de temps quand ils n'arrivent pas à te trouver une case pour te mettre....
Je suppose qu'il y a l'équivalent dans d'autres villes, contacte les car ils doivent être au courant. A l'époque ils m'avaient branché sur un réseau appelé Res'Haut Potentiel qui organise des rencontres.
Il y a aussi pas mal de chaînes YouTube par exemple celle de Luc Martrenchar ou Une psy à la maison qui permettent de dégrossir le terrain.
Bonne recherche et partage tes trouvailles !

Salmale 24 avril 2021 à 21:37   •  

@Beatrizz
Les pervers narcissiques on finit par les détecter assez rapidement à force d'être tombé dans le panneau !

Merlinle 25 avril 2021 à 07:56   •  

@Folavril à mon avis, essayer de calquer des méthodes élaborées par autrui sur un comportement d'atypique, c'est antinomique. C'est une manière de se raccrocher à une forme de norme alors qu'on arrive (enfin) à s'en abstraire. Découvrir son surdon ne change pas qui on est, ça donne juste un nouvel angle de compréhension de soi-même. Donc ça peut faire tomber des barrières genre "j'aimerais faire ça mais ce n'est pas possible / pas normal / pas admis" et faire, enfin, ce que l'on ressent le besoin/le désir de faire en mettant dedans toutes ses capacités pour y arriver.
Les "coachs" et autres psy-spécialistes autoproclamés du surdon sont des gens qui voudraient qu'il y ait une norme chez les surdoués, des comportements-type à observer ou à suivre. Pour moi, suivre leurs conseils revient à se poser soi-même des limites juste au moment où l'on découvre que les limites précédentes que l'on s'était posées (ou qu'on nous avait posées) ne s'appliquent plus.
Je dirais : rêve l'impossible, ignore ceux qui disent que c'est impossible, et fais-le. Tes limites dépendront de toi, pas des bouquins des autres ;)

Folavrille 25 avril 2021 à 09:25   •  

Merci pour vos réponses.

@Beatrizz quand je dis "tirer le meilleur profit", oui je veux dire mieux exploiter mes capacités. Je note pour le livre, merci!

@Salma super, je vais voir de ce côté là. Effectivement, un côté bilan de compétences serait pas mal pour moi - comme on en avait parlé. Je connais les videos d'Une Psy à la Maison, qui sont très bien mais restent un peu trop générales pour moi maintenant!

@Merlin Je comprends bien ce que tu dis. Effectivement, des barrières sont déjà tombées pour moi, dans le sens où je comprends que je peux effectivement faire des tas de choses dont je me disais avant "mais arrête !". Je viens de me mettre au ukulélé par exemple, alors que je n'y connais rien en musique 🙂 . Pour le reste, il me semble qu'il doit bien avoir des personnes de bon conseil qui soient véritablement dans une démarche d'aider, sans forcément vouloir te remettre dans une case. Même si à la fin, comme tu dis, on est soi et personne d'autre.

Bon j'ai tout bien noté dans mon petit carnet spécial "trucs HP" 😀 .
Merci!

Cri-crile 25 avril 2021 à 09:47   •  

D'accord avec toi Merlin, sauf sur le dernier paragraphe. Un psy, s'il est bon, ne donne pas de conseils. Ma psy est formée au profil HPI et ça se voit, non pas dans ses "éventuels" conseils mais dans son attitude. Elle ne juge pas à l'aune de la norme justement, mais de ma spécificité. Ayant toujours une très forte tendance à remettre en question ce qu'on me dit, elle en tient compte en répondant par l'argumentation, jamais en voulant reprendre le contrôle (et le plus souvent, elle a raison, ce qui me rassure sur ses compétences). De fait s'installe une confiance, basée sur une notion d'égal à égal et dans laquelle personne n'est attaché à cette notion de contrôle. Ainsi je peux me livrer, sur tout et n'importe quoi sans jamais avoir l'impression d'être pris pour quelqu'un d'arrogant.

J'en veux pour preuve qu'elle est la seule à m'avoir dit que j'étaits très humble (trop même dit-elle parfois) tandis que les autres psy auxquels j'ai eu affaire avaient énormément de mal avec moi.

Donc les coachs, non ou alors des HPI qui ont eu des problèmes similaires et qui les ont surmonté (un peu comme des médiateurs de santé pair) mais des psys oui, à condition d'avoir de réelles compétences sur ce profil qui, quoique je puisse en lire ou en entendre, me parait assez différent de celui du commun des mortels dans sa façon d'aborder le monde.

Sans ma psy actuelle, je serais sans le moindre doute dans un sale état à l'heure qu'il est.

Ce que tu dis là:

citation :



Découvrir son surdon ne change pas qui on est, ça donne juste un nouvel angle de compréhension de soi-même.


est vrai. Sauf que comme tu le sous-entends plus loin, nous sommes tous différents, avec des parcours différents, des compétences différentes et des besoins différents et donc de ne surtout pas conclure que c'est simple pour tout le monde et qu'il n'est point besoin d'aide pour certains afin d'en comprendre ce que ça implique, et surtout de l'intégrer (d'ailleurs plutôt un nouvel angle de compréhension des autres plus que de soi-même à mon avis).

Salmale 25 avril 2021 à 12:41   •  

@Merlin
"Les coach et psys sont des gens qui voudraient qu'il y ait une norme" : ne serait-ce pas toi qui ferais une généralité, là ? 🤔
Pas du tout d'accord avec toi. Si tel est le cas c'est vraiment un mauvais professionnel. Déjà, pour travailler avec des HP il paraît évident qu'il faille l'être soi même, sinon le coach/psy se ferait cramer dès la 1ère séance. Donc s'il est HP lui même je ne vois pas comment il mènerait sa barque en mettant ses patients dans des cases. Plutôt d'accord avec @Cri-cri dont le témoignage illustre l'intérêt de la démarche et recoupe ma propre expérience.

paradoxle 25 avril 2021 à 17:32   •  

J'ai la même réaction que quelques-uns ici vis-à-vis des coach. Ça veut dire 'cocher', on est pas des chevaux !


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?