Entraide et conseils

Les implicites à multiples interprétations

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Les implicites à multiples interprétations
Les implicites à multiples interprétations
Marienle 31 mars 2019 à 07:13

Lors d'une conversation, il arrive que l'autre veuille vous transmettre un message. Sa pudeur déguise celui-ci d'un sous-entendu parfois simple, i.e. enrobé d'une métaphore ou allégé par une litote par exemple.
Néanmoins lorsque l'implicite devient complexe, qu'il peut être compris et interprété de plusieurs façons, pour ma part je demeure coi, réfléchissant tout en continuant la discussion et me demandant comment répondre.
Ma question est : comment gérez-vous ces phrases a priori anodines qui pourrissent la vie ? Ces implicites complexes, quelle est l'interprétation qu'il faut leur donner ? La plus simple me direz-vous, mais quelle est la plus simple et évidente, la plus élémentaire ? Quand bien même on remet l'implicite dans le contexte, rien n'y fait.
Passer une énième fois pour un idiot en demandant "Qu'est-ce que tu veux dire par là ?" et alors la personne peut se dérober par une pirouette verbale (rarement physique) par malaise ?
Ou ?

Fanny-146le 31 mars 2019 à 07:34

Alors, j'ai une méthode 100% (in-)faillible, qui marche aussi bien pour les gros implicites que pour les petits, et j'arrive même parfois à l'utiliser sur l'explicite (bah oui, parfois, les gens disent ou demandent parfois des trucs tellement explicitement cons, que pour moi, il y a forcément un brin d'intelligence implicitement caché quelque part) :
*Roulement de tambour* : je me plante à tous les coups !
C'est simple, facile, ça coûte parfois cher, mais c'est du 100% garanti ! Je vois de l'implicite là où il n'y en a pas, ne le vois pas quand y en a, et, les rares fois où y en a, que je le vois, le comprend, y a mon manque de confiance qui me dit : "tu te plantes, t'as encore rien pigé", et qui me fait me gourer malgré toute ma bonne volonté.

Mon meilleur ami me dit tout le temps : "Mais pourquoi tu n'as pas demandé confirmation, si t'étais pas sûre ?"
"Bah, parce que j'étais sûre ? Si vous étiez logiques, aussi, les NT, quand vous parlez..."

Cette semaine, j'ai fait dans l'auto-dérision : je devais collecter de l'argent des élèves pour payer les photos de classe. La commande globale est gérée par des collègues, donc chaque prof principal centralise pour sa classe pour leur faciliter un peu la tâche. D'habitude, les collègues "gestionnaires" précisent que chaque prof principal remplace les p'tites pièces jaunes des gamins qui ont payé en liquide par un chèque global en son nom. Là, rien n'est précisé, et les bons de commande des gamins indiquent : "espèces" ou "chèque". Donc pour moi, c'est implicitement explicite, ou explicitement implicite : on transmet le paiement tel qu'on l'a reçu. Ce serait idiot de filer un bon de commande où il est écrit "espèces" et de filer en chèque pour aller avec, non ?
Alors, malgré mon intuition qui me disait : c'est implicite, il faut faire comme d'habitude, fais un chèque et garde la monnaie, mon cerveau a dit : "Si Pierre avait voulu un chèque, il aurait demandé un chèque, et tu vas pas contredire les bons de commande. S'ils veulent jouer à faire des rouleaux de pièces pour payer le photographe, qu'ils le fassent".
Et ça n'a pas loupé, le lendemain, Pierre me demandait un chèque. J'ai joué les idiotes (les babaches, comme on dit ici) : "Mais tu sais, moi, je comprends pas le second degré, alors je fais bêtement ce qu'on me demande." C'est passé comme ça, mais mon amour-propre m'en veut encore... Il en a marre que je comprenne jamais rien...
L'exemple est dérisoire, parce que j'ai pris dans les expériences récentes, mais bien sûr, ça marche aussi avec des choses beaucoup plus intimes, importantes...

Marienle 31 mars 2019 à 08:05

Je te remercie pour ta participation qui, à défaut de m'avoir vivement éclairée, m'a rassuré sur mon état. En tout cas j'ai bien ri !
A coup sûr on se plante, tu as raison. Ou bien faudrait-il tout expliciter ? En sachant que moi j'aime aussi faire des implicites (les miens) qui passent régulièrement dans une brume de silence... et surgit ce moment où je me dis "ça y est, personne n'a compris, je passe pour un idiot ou un bizarre encore une fois, mieux vaut se taire, mais que pensent-ils ?". Bon, c'est l'impasse au fond du cul-de-sac.

Merlinle 31 mars 2019 à 08:13

Je crois qu'il y a une solution simple : poser la question. Le seul obstacle c'est notre peur éventuelle du ridicule, mais c'est ça sur quoi il faut travailler, je crois. On a plein d'occasion de paraître bizarre aux autres (ou pas), et il ne faut pas pour autant se priver d'avoir les informations nécessaires à cause de cette peur-là (qui n'est d'ailleurs pas forcément justifiée). Quand j'ai un doute, je demande. Quand je ne sais pas, ben je veux savoir, alors je demande aussi.

Les mauvaises questions sont celles qu'on ne pose pas :)

Marienle 31 mars 2019 à 08:45

Cela me semble en effet une bonne solution, encore faut-il s'habituer à ce que ce questionnement à l'autre devienne automatique.
Et dans un rapport de séduction ? on se ramasse forcément, voyant nos chances de conquête s'en aller avec la belle qui essuie la sueur de son front en se disant qu'elle l'a échappé belle avec un mec pareil "Ouf sauvée !" ; et toi de repartir gros jean comme devant.

Merlinle 31 mars 2019 à 09:30

Je pense au contraire que ça peut être un atout. Ne pas avoir peur de montrer qu'on ne sait pas tout :)

Marienle 31 mars 2019 à 09:39

Le côté candide et désarmé séduisant, je vois ; alors on se dirait au moins être tombé sur quelqu'un de bien - a priori.

Merlinle 31 mars 2019 à 09:44

Il faut être soi-même. Sinon ça n'a pas d'intérêt. Enfin moi je vois ça comme ça... Chacun fait ce qu'il veut :)

Marienle 31 mars 2019 à 09:55

L'acceptation de soi est un long processus.

Abderianle 02 avril 2019 à 22:35

L'acceptation d'autrui est encore plus long.

Moniele 06 avril 2019 à 11:23

Bonjour, je déteste ça l implicite, d'autant que cets une superbe arme de manipulation. La.suggestion sans rien dire. Je déteste ça.
J'ai accepté d'être débile et d'envoyer chier celui qui voudra m'humilier pour ça, je demande toujours clarification par de simples phrases : c'est à dire ? Tu veux dire ça :....?

Justine18le 06 avril 2019 à 11:53

@Monie, je fais pareil, ce qui a tendance à exaspérer, surtout en situation de conflit, mais comme je ne sais pas vraiment interpréter, je demande, redemande (et souvent, si c'est pendant un conflit, ça empire les choses, mais je ne sais pas ne pas comprendre exactement les intentions de l'autre).

Carolle 07 avril 2019 à 12:16

Hello, moi je suis assez d'accord avec @Merlin, ce que j'aime ce sont les relations vibrantes et pour qu'elles soient vibrantes, il faut que les deux personnes soient démasquées. Combien c'est touchant la sensibilité à fleur de peau, les petits actes maladroits...je dirais même que tant qu'il y a des masques il n'y a pas de véritable relation et que l'Amour ne peut pas naître. Il faut donc démasquer l'autre, l'encourager à être lui et à s' exprimer simplement .

Pixle 16 avril 2019 à 17:08

Arh oui Fanny je suis tellement comme toi sur le sujet !! Le nombre de fois où je e suis foutue dans la merde à cause de ça !!
L'implicite, l'interpretation, et quand j'ose demander, pour être sûre que ce n'est pas ma tête qui me joue des tours... ben je me prends souvent un revers de la main de la personne en face..
Soit parce que vraiment comment j'ai pu penser ça comment j'ai pu arriver à ça (parano, flipette, teubé etc..) soit parce que j'ai raison et il/elle le prend mal.. que j'ai entendu ce qui n'était pas destiné à être entendable...

Mais parfois queumême, je ne demande pas et c'est moi, comme Fanny visiblement qui fait portnawak parce que je m'emmêle les peintures, les pinceaux, les bocaux quoi ^^ du coup ça fait des quiproquos, des trucs et des bidules, et... je maudis mon esprit totalement waouh.. pfff.. arg 😜

Gwenouillele 16 avril 2019 à 18:47

Carol je suis totallement d'accord avec vous, mais vous faites comment si vous n'arrivez pas a faire tomber le masque sans passer auparavant par une engueulade corsee ou une grosse crise ?

Carolle 17 avril 2019 à 23:03

je crois qu'avec le respect et l'Amour pour l'autre , il y a moyen de ne pas arriver jusque là. C'est pour ça que je pense qu'il faut trouver l'Amour soi-même avant de la vivre dans des relations. Le conflit est constructif lorsqu'il est entouré d'Amour et de respect, mais ne mène nulle part, lorsqu'il n'y a pas cette base essentielle.

C'est en tout cas ce que j'ai appris dans la vie à coup de souffrance découlant d'un manque d'Amour.

Mais on ne peut pas forcer cela

Gwenouillele 17 avril 2019 à 23:18

Je ne suis pas certaine d'avoir compris. Tu entends quoi par trouver l'amour soi-meme ? Et quand tu parles de relations, tu parles de relations d'amitie ou de relation amoureuse ? Et tu entends quoi par le conflit est constructif quand il est entoure d'amour ?
Dsl :s Je ne fais pas expres mais je ne comprends vraiment rien, j'ai besoin que le contexte soit plus cerne car je n'arrive pas a positionner ton point de vue 🙂

NabouNaboule 17 avril 2019 à 23:36

Oui oui oui aide toi et le ciel t'aidera 😈

Carolle 18 avril 2019 à 13:41

Trouver l'Amour soi-même , c'est je crois avoir de l'empathie pour soi-même, voir la beauté de sa propre personnalité et de son existence pour ce qu'elle a de particulier comme chacun de nous tous. L'Amour s'étend à toute chose, de l'ami, à l'amoureux(se), l'animal, l'univers, les plantes. Toutes les relations devraient être des relations d'Amour. Le conflit, ce sont deux choses qui se battent inconsciemment en nous même et qu'on a souvent tendance à reprocher à l'autre par manque d'attention a ce qu'il est réellement: quelque chose d'incompris. Je crois que dans un couple, par exemple, on peut en parler si la relation est suffisament saine, et du coup ça ne monte pas jusqu'à une engeulade. Et les masques ils "servent" à cacher toutes ces prétendues failles qui sont des perches pour créer une relation de qualité.

(j'espère que j'ai pu être claire pour toi @Gwenouille, (moi je ne te trouve pas nouille))

Gwenouillele 18 avril 2019 à 18:39

J'ai pas de masque dans mon couple mais je crois que c'est le seul endroit ou je n'en ai pas. J'ai plutot tendance a penser que justement si tu peux prendre le risque de t'engueuler avec une personne, c'est quelque part qu'il y a de l'amour.

Oui, merci pour l'eclaircissement ^^ C'est plus clair :)

hyperfocalele 22 avril 2019 à 02:08

Pour ma part je comprends l'implicite "léger", quand il ne s'éloigne pas trop du sens propre, mais pas à tous les coups. Je crois que je m'habitue doucement. Mais la plupart du temps, je suis complètement perdu et ce n'est pas une question de savoir demander des éclaircissements: je ne vois pas passer un implicite, mais je le comprends comme de l'explicite. À l'inverse, je le détecte bien sûr lorsque c'est trop tordu pour être vrai.

Donc je ne vois pas l'occasion de demander ce que mon interlocuteur a voulu dire. Ce qui en résulte, ce sont des rires parfois, en moqueries d'autres fois, et concernant les cours ou les réunions je retiens des connaissances erronées. Par chance, suit une conversation où je m'étonne de du discours de la personne, et là quelqu'un me dit que j'ai mal compris (pour ensuite être infantilisant, mais ça c'est un autre problème).

Je dois même parfois demander la vraie interprétation, vu que l'autre s'enferme dans un "Non, t'as pas compris" sans explication ultérieure. Mais si je ne m'étonne pas à voix haute ou avec une expression du visage, je reste dans le flou total.

J'ai quelques expérience à mon actif où ces situations étaient particulièrement marquantes. Surtout la gêne, qui est marquante.

J'ai beaucoup aimé votre conclusion sur le rapport de séduction. Ça permet de filtrer les personnes :)

Lotusle 23 avril 2019 à 10:55

Ah, vos témoignages me "rassure" quelque peu, j'ai longtemps cru être débile quand je buggais devant ce qui avait l'air si simple aux yeux de l'autre.... et je n'osais rien dire car peur plus de dire à l'autre que ce n'était pas clair... (de le froisser) et aussi parce que moi même je me sentais nulle... maintenant la plupart du temps et bien quand ça a une importance et bien je demande à la personne ce qu'elle veut dire (mais souvent j'ai à faire à des personnes qui ne savent pas s'adapter et me répète les mêmes mots, donc c'est lassant...) Parfois il suffit juste de changer les mots et je comprends tout de suite!! C'est vrai que dans mes années "bonheurs" (pour moi le collège qui a été très difficile à vivre...) et bien là j'en ai tant de souvenirs, par manque de confiance en moi et par la "cruauté" de l'âge, combien de regards méprisants avec la ptite bulle au dessus de la tête de ces personnes "mais qu'est ce qu'elle est conne!!" par contre personnes ne voyait (moi à peine...) que parfois c'était le contraire un prof commençait à peine une phrase complexe, genre au bout de 3 mots il avait perdu toute l'assistance!! et moi discrète dans mon coin j'avais déjà compris ou il voulait en venir et ça personne ne le voyais!! mais voilà me sentant "anormale" et mal dans ma peau, suis restée dans la souffrance de la différence incomprise.....

Pixle 25 avril 2019 à 16:34

😂 Je te rejoins ! Lotus, c'est tout à fait ça. Idem pour le collège.. et même au lycée en fait. Les profs m'adoraient.. du coup.. ben ouais, léche cul . Alors que non trop pas.
Au collège j'étais à chier. Au lycée, passionnée j'étais excellente (sauf en math et physique obviously) et alors le calvaire.. En plus j'étais "métalleuse" mais sympa, pas agressive ni rien, plutôt du symphonique.. pfiou qu'est ce que je me suis pris dans la tronche..

Aller roule Marcel ! ça va mieux maintenant... enfin.. des fois.. Mais si queumême.

We are not alone.... we are here with us (sur Mickael Jackson of course) !

😄 😍

Gwenouillele 25 avril 2019 à 18:50

Tin ca me rappelle quand un prof avait dit : "regardez Gwenaelle comme elle est serieuse, elle a travaille."
La honte de ma vie. Toute la classe s'est retournee... Et le pire c'est que je n'avais pas bosse. Mais les profs pensaient toujours que je bossais bcp, alors qu'en realite je ne foutais pas grand-chose...

Lotusle 26 avril 2019 à 11:08

@ Pix et @ Gwenouille, mon plus grand travail au collège, consistait en fait à me noyer dans la masse pour ne pas sortir du lot et se faire remarquer 😉 😄. Si par "malheur" je m'oubliais et sortais du lot (genre 1ere note et que les profs ne manquait pas de le faire remarquer!) j'étais au plus mal comme une honte insurmontable.... J'ai tant rêvé d'être une petite souris à l'époque, mais du coup ce sentiment d'être invisible me poursuit encore aujourd'hui alors que je m'assume..... ah quelle vie de oufffffff 😵

Lotusle 26 avril 2019 à 11:14

Merci @ Marien d'avoir ouvert le débat sur ce sujet, et à tous pour vos témoignages, car même si ça fait remonter de vielles souffrances et bien cela me permet de me rendre compte que NON je n'étais et ne suis pas SEULE dans cette galère, alors continuons de ramer si nous voulons avancer!! 😉 😄

hyperfocalele 27 avril 2019 à 03:55

Il faut ramer? 😮

Lotusle 27 avril 2019 à 09:48

La galère étant une image qui m'est passée par la tête, je parle de la Galère Romaine, comme si nous nous retrouvions tous dans le même bateau de par nos différences et les difficultés inhérentes 😉 donc oui pour faire avancer ce type de bateau faut sortir les rames!! 😂

Gwenouillele 27 avril 2019 à 15:27

Hop, une rame chacun, ca ira plus vite ! lol

Lotusle 27 avril 2019 à 15:34

bon normalement c'est 2 rames (une de chaque côté) par personne, mais oui Gwenouille tu as raison 😉, vu le nombre si tout le monde s'y met on y arrive facile avec une!! 😄

Merlinle 27 avril 2019 à 15:48

Sur les galères antique, c'était plutôt plusieurs personnes par rame, elles étaient assez lourdes. Mais les rameurs étaient rarement volontaires ;)

Lotusle 27 avril 2019 à 18:44

Merci Merlin pour la précision qui a son importance 😉, perso là dernière fois que j'en ai vu une et bien c'était dans une BD!! 😂

Merlinle 27 avril 2019 à 18:52

Pour être vraiment précis, le nombre de rameurs par rame dépend du type de galère, de l'époque... Mais un même rameur n'a jamais deux rames au contraire d'un petit canot ;)
Les puristes trouveront quelques infos complémentaires ici : [url]https://fr.wikipedia.org/wiki/Gal%C3%A8re_(navire)[url]

Quant aux BD, on y voit aussi plusieurs rameurs par rames parfois ;)

Lotusle 27 avril 2019 à 19:58

j'avais pas le détail!! https://binged.it/2IZyBMH 😂

Gwenouillele 27 avril 2019 à 20:24

MDR @Merlin, je vois qu'on a les memes references XD Quand j'ai entendu parler de rames, j'ai pense a ces galeres romaines dans Asterix et Obelix XD

Marienle 27 avril 2019 à 21:06

Et maintenant quand je serai face à un implicite à interpréter, je verrai Astérix et Obélix dans une galère. Merci, c'est exactement ce qu'il me fallait...

hyperfocalele 28 avril 2019 à 01:23

J'avais compris, pour ramer, c'est juste que c'est drôle de faire référence à des images dans un fil sur l'implicite 😉

J'ai souvent ça en cours, quand un élève n'a plus de jeu, ne sais pas comment réagir à un autre comédien et son texte est hésitant... l'enseignante fait signe de ramer, au tout début quand je connaissais pas l'expression, j'ai cru qu'elle nous donnait des idées d'ordre naval 😂 alors j'improvisais en invitant mes partenaires à sauter dans mon bateau 😄

Gargarinele 28 avril 2019 à 09:59

Je trouve que l'aviron est un des sports les plus complets. Philosophiquement parlant bien sûr :) cette équipe de beaux mecs bien musclés, tendus tous dans le même mouvement extrême, le même rythme sonore du barreur.... très sex et universel....

Lotusle 28 avril 2019 à 11:09

@ hyperfocale, je n'avais pas compris ce que tu n'avais pas compris!! 😄 mais oui tout à fait ta remarque est très pertinente!! 😉 je peux être la reine des boulettes parfois... 😮 😂 bon en même temps j'ai souvent des images ou associations avec un mot (souvent chansons même que je n'aime pas spécialement...ou peu connus..), faut pas chercher ce qui se passe là haut chez moi, c'est du délire!! donc faut pas m'en vouloir sur ce point j'ai pas envie de changer car ça me fait bien rire et si ça peut au moins faire sourire d'autres et bien j'en suis ravie!! 🙂. Ton anecdote m'a bien fait rire et j'en déduis que cela t'arrive aussi donc tu dois me comprendre sur ce point 😉

Lotusle 28 avril 2019 à 11:14

@ Gargarine, heu je connaissais l'expression "physiquement intelligent(e)" 😄 mais alors là 😮 "Philosophiquement intelligent" 😄 là on a passeé un Level hautement supérieur!! 😂. Mais plus sérieusement c'est un sport très complet et très esthétique... 🙂

Gargarinele 28 avril 2019 à 11:51

Yep presque autant que la boxe échecs


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?