Entraide et conseils

Liens et humanité 2021

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Liens et humanité 2021
Liens et humanité 2021
Monale 27 mai 2021 à 18:16

Bonjour à tous, alors je constate que les liens humains s'étiolent de plus en plus (bon voila la découverte de l'année Lol) que ce soit réseaux sociaux site de rencontres à l'extérieur, liens humains sentimentaux, de travail..

Ou le règne animal n'est qu'un pur produit de consommation.

Ou l'ego a pris place au top un des podiums ou l'opinion est censure, ou l'argent prime avant les gens.

Je lance le sujet ici: Trop ou pas assez telle est la question", mais en tous les cas je persiste et signe d'aller vers mes semblables, même si je me prends des murs et des barbelés..

"Comme dirait un certain chanteur qui devait être très sensible, qui combattait la vérité et également l'injustice, combien de cris et de S.O.S. doivent encore remplir l'océan avec nos bouteilles à la mer"

Alors toi qui penses pareille ou pas ce sujet est pour toi :)

zozottele 27 mai 2021 à 18:34   •  

Mais comment on fait pour ne pas penser pareil ?
Je ne sais pas si ça existe.
Si, sûrement remarque, c'est peut-être ça qui est malheureux en fait !

Ambre31le 27 mai 2021 à 18:43   •  

En tout cas merci @Mona, ca fait du bien cette énergie positive plus forte qu'un barbelé. Et peut-être que ces liens s'étiolent dans le monde conventionnel, mais ils se multiplient dans tous les mondes alternatifs. Cherche bien près de chez toi, il y a sans doute des gens, qui comme tu le fais maintenant, travaillent a créer du lien.

Monale 27 mai 2021 à 22:31   •  

Oui @zozotte :) j'en connais très peu malheureusement ^^ il n'est pas faux que plusieurs comme moi ça fait vite la guerre des étoiles, pas d'ennui du moins quand j'ai du répondant en face, sinon ça fait la contrattaque Lol

Erratum *alors toi qui pense pareil...

Monale 27 mai 2021 à 22:49   •  

Oui @Ambre31 dans un monde parallèle dans la 5D tu as raison ;) Oui, je cherche des gens comme moi (E. T) enfin plus vraiment maintenant, le saut de l'ange n'est pas encore pour demain Lol, déjà le lâcher prise dans les circonstances, que nous vivons, c'est déjà la péninsule ^^'

Heirrynnle 28 mai 2021 à 09:52   •  

Il y a déjà presque une quinzaine d'années j'avais posté sur un forum cette question qui avait était bien mal accueilli.
Comment rendre à l'homme sont humanité ?
Je pense que le sous entendu était clair
L'être humain n'as plus de valeur de respect pour la vie comment peut on l'aider à arrêter sa course folle à l'argent , comment lui rendre sont lien au vivant .Non le monde humain et un calamité pour lui mm .J'ai compris ça beaucoup trop vite beaucoup trop tôt et j'ai traversé ma vie dans se questionnent permanent. Je mourais certainement avec ma question, en voyant les gens s'entretuer, se foutre sur la gueule pour un billet , violentée leur enfant , saccagé la nature pour toujours plus de confort de plastique , asservie les animaux pour satisfaire sa faim insatiable de domination. J'ai honte de marcher parmis , mes semblables. Ton post me touche de plein fouet.

Monale 28 mai 2021 à 16:57   •  

Oui tu as raison@Heirrynn,

Merci pour ta réponse et ta bienveillance, cela fait aussi dès décennie que je me confronte et me bat pour le droit animal et humain, depuis les primaires je n'ai aucune honte à dire que je préfère, les animaux à l'humain mon chien était mon meilleur ami, il était comme mon enfant

Maintenant après une longue bataille, il repose en paix dans mon coeur, je n'ai plus peur d'être qui je suis que ça plaise ou déplaise, j'ai de rare ami mais de longue date (2)

Mon sac de voyage fait un Semi remorque, il est vrai que maintenant tout est jugement nous sommes mis sous scanner, le vegan ou celui qui est éveillé et conscient est un révolutionnaire et conspirationniste, celui qui la boucle et un mouton au service des dirigistes, j'en connais un rayon, la pensée unique la liberté d'expression n'existe pas, seulement dans son salon et encore Lol

Tous ceux qui ont changé le monde, ont été pris pour cible depuis que l'argent a circulé, le pouvoir et la corruption, la jalousie... font partie du décor, famille, couple... personne n'est épargné, maintenant si tu n'as pas de CDD tu n'es pas un bon parti ni pour louer, ni pour te marier ni pour avoir des enfants et alors sur le célibat il y a un bouquin ou deux à sortir, (2021 pas de bras pas de chocolat (humour noir ^^')

Heirrynnle 28 mai 2021 à 18:14   •  

Moi perso j'ai jeter mes bras depuis un certain temps aujourd'hui je préfère me priver de chocolat que de continuer à me gaver sur la gueule des autre.🙂

zozottele 28 mai 2021 à 18:38   •  

@Heirrynn je vais enfoncer une porte grande ouverte,mais je peux répondre à ta question !
Pourquoi l'homme est un loup pour l'homme ?
Le pouvoir, l'argent, l'ego, l'ascenseur social, l'envi de réussite,de se comparer entre compatriotes, l'effet de meute,la peur de vivre seul,la force de la majorité face à une minorité.
C'est pour tout ça que l'homme est un loup pour l'homme.
Tu connaissais surement déjà la réponse,et il n'y en a pas d'autres.
A nous de vivre dans tout ce foutraque.

Heirrynnle 28 mai 2021 à 18:55   •  

@zozotte je sais deja tout ça. Mais merci d'avoir enfoncé ta porte ouverte 🙂

Monale 28 mai 2021 à 22:23   •  

Oui Lol ça peu ce comprendre il faut à un moment sortir son épingle du jeu ou sauver sa peau sa vie, sinon on s'épuise on fait du vent... le tout c'est de se faire déjà respecter et ce n'est pas si simple, déjà d'avoir une vie paisible j'ai subi beaucoup de harcèlement encore maintenant, mais je ne suis plus l'agneau d'avant, tu touches à ma liberté et ma santé, je dégaine je sors les crocs à force on en deviendrait presque intransigeant, on devrait faire un vaccin pour le conrona (à la pelle)

Ambre31le 29 mai 2021 à 00:57   •  

@Mona, si il y a des gens qui fonctionnent différemment. J'en ai encore vu aujourd'hui. Des gens qui agissent ensemble depuis 7 ans, pour ne pas détruire une maison et les alternatives qu'elle fait naître. Des gens qui pensent entraide, collectif, mais sans renier leurs opinions personnelles, certains qui se bougent ensemble pour construire un atelier de réparation, et aussi des sourds et des entendants qui se parlent par signe à propose de leur atelier de réparation de vélo, des gens qui vont manifester ensemble, qui créent des espaces de gratuité, des circuits-courts à gogo, etc... etc... etc.... Un menuisier qui m'a offert une magnifique planche en guise de bureau et a coupé des planchettes dont j'avais besoin. Des gens qui t'accueillent à leur tablée et te demandent qui tu es, t'écoutent vraiment, et du coup répondent et c'est parti pour une vrai discussion de fond sur l'autogestion, la transition, dans ou en dehors du système... etc... bref, on se serait crus sur Apie, mais c'était bien réel, à côté de chez moi, dans un jardin ensoleillé.

Heirrynnle 29 mai 2021 à 07:57   •  

Heureusement que certaines personnes sont encore un peut humaines. On dit pas que personne fait la différence , juste que une grande majorité et dans le refus de comprendre et enfermé dans des idées erronées. Hormis le fait que une grande majorité de la population me déçoit , j'aime aussi mes semblables , échanger même en cas désaccord. Sa permet toujours d'évoluer. Mais peut de personne le voie de la même manière que moi et reste prostrée dans des idées douloureuses qui ne les fait pas évoluer et polues leur environnements qu'il soient humains comme terrestres. J'ai toujours autant de mal à comprendre , comment on peut refuser , une société d'entraide. Pour des raisons politiques , culturelles, ou idéologiques.
C'est certainement tros éloigné de ma perception.

Monale 29 mai 2021 à 13:59   •  

Oui @Ambre 31, je suis d'accord, il y en a ^^ malheureusement Ils ne sont pas légions en Belgique

Monale 29 mai 2021 à 14:03   •  

Maintenant cela dépend du contexte ville ou village..

Emille 30 mai 2021 à 10:24   •  

Bonjour,
Je ne réponds pas trop à la question, mais pas plus tard qu'hier, j'ai écrit ça comme note d'écriture (une nouvelle que j'ai délaissée, reprise, etc), et le sujet s'y prête, un peu :

"Déjà je n'avais tiré qu'amertume et répulsion de mon expérience avec mes semblables humains. J'avais cru que pourrait exister une dignité de l'esprit et de l'âme, mais je n'avais reccueilli que bassesse, vulgarité et goût de l'éphémère. Ah ! Cette humanité maudite n'a-t-elle que d'appétence que pour son propre plaisir, et que mépris pour autrui ?"

Désolé, ça fait monologue sans échange et qui n'attend pas de réponse... Mais ça fait de l'expression.
Mais la suite de l'écrit devrait répondre éventuellement à la problématique, ahah. 😜

Monale 30 mai 2021 à 15:59   •  

Bonjour

Je comprends merci pour l'échange ^^

une drôle d'humanité en effet, une bride de ce que j'ai pu en déduire depuis des années, l'être humain est naturellement égoïste, cela vient également de la petite enfance, les manquements, les blessures, les schémas sont générationnels, même chose dans les couples et les relations la famille... chaque blessure au fur et à mesure du temps va se réactiver, un temps infini de grande souffrance, telle des enfants terrible nous subissons des punitions karmiques

Alors je dirais que pour avoir une vie sereine et un couple solide il faut avoir un solide moral et caractère, sans compté les problèmes de santé.. Et le faite d'être un(e) Hp.. alors là c'est la timbale, plus le faite de courir après l'amour et l'affection et de faire fuir les autres

Le sujet est vaste plus la perversion narcissique.. les personnes toxiques.. j'ai connu tout les cas figures, ce que j'ai pu voir également que l'amour ne suffit pas si l'argent ne suit pas (hommes comme femmes)

Si on induit les problèmes psychologiques banco ! (étiquette à vie) rien n'est simple dans une société élitiste,nous faisons tache tel un produit qui n'est pas transformable, prendre que le bon consommé et jeté et prendre un autre produit..
Un sempiternel retour, Contrôlé, pourrir les gens est recommencé ailleurs schémas pathologiques

Emille 30 mai 2021 à 17:54   •  

Re ! ^^

Je suis globalement d'accord. Je dirais que la souffrance ou cruauté qu'elle engendre sont virales et contaminantes.
Un(e)tel(e) est malheureux de sa vie ou de ses relations (ou a eu un manque d'autorité parentale par exemple, donc le surmoi est fragile et la structure psychique est peu aboutie), et aura tendance à faire son égoïste et à considérer les autres comme des objets palliatifs à son mal-être, en mode autocentrique. Je remarque ça aussi dans les relations éphémères dites de consommation facile, ou de simple fuite en avant.

Pour la perversion narcissique, je ne sais pas si j'emploierais ce terme, personnellement même si je pourrais, je les qualifierais seulement de toxiques, mais c'était plus à voir du côté des pathologies et troubles mentaux ou troubles de l'humeur, et j'ai envie de dire : c'est déjà du lourd... Certains luttent, certains vampirisent les autres... Et une chose est certaine : plus on s'en éloigne, plus on se sent mieux !!! Ces êtres (enfin certains dont je parle) ne peuvent pas être aidés, sauvés, tirent les autres vers le bas... et c'est bien triste pour eux et l'humanité. Fin de l'histoire.
Ensuite, il y a les choses dites incurables (ou difficilement) comme celles citées, et les autres qui sont plus des freins ou autoconditionnement de l'individu qui n'a pas atteint une certaine maturité... ou plein développement de son potentiel. De ce côté, il y a (peut-être) de l'espoir.

J'ai aussi remarqué qu'être plus éveillé ou conscients de certaines choses nous fait aller plus loin en avant... mais nous isole aussi du reste, mais c'est ainsi. Ce n'est pas facile de trouver des personnes qui ont eux aussi déjà fait du chemin dans la connaissance d'eux-mêmes.

zozottele 30 mai 2021 à 18:55   •  

Je crois que l'homme n'est pas mauvais dans le fond.Personne ne nait mauvais.
Quand un bébé va pousser son premier cri,il n'est ni bon ni mauvais,il est neutre et inconscient.
Encore qu'on peut se dire que si le foeutus a entendu sa mère pleurer et crier pendant neuf mois,il aura peut être déjà des aptitudes a aller dans un sens ou dans l'autre.
Mais c'est en grandissant que l'on se construit,avec notre éducation,nos fréquentations,nos sensibilités.
C'est un tout,qui va nous former,et faire ce que nous sommes.
Même la plus grande des pourritures on trouveras sûrement une explication en cherchant.Il n'est pas devenu pourriture en sortant du ventre de sa mère.Il y a des causes,qui lui on fait devenir un monstre.
Ça ne l'excuse pas,mais ça l'explique.
Si on veux que l'homme se relève,il faut relever tout, dans son ensemble

Ambre31le 30 mai 2021 à 19:08   •  

Je suis de l'avis de @zozotte.

Et je pense que chacun étant lié aux autres dans le même système vivant, il est essentiel de réussir à voir et à attiser ce côté positif pour qu'il reprenne le dessus. Je pense comme c'est expliqué au début de la vidéo qu'@Heirrynn a partagée hier (dont je n'ai pu regarder encore que le début) : considérer que "l'homme est un loup pour l'homme" est un point de vue qui nous restreint à un stade animal. Or nous sommes des êtres humains, capables de réflexion et de sentiments. La société actuelle fonctionne selon un modèle animal, et c'est à nous de décider que l'humain est un être relationnel, inscrit dans un système vivant ( nature, et humanité) et qu'il doit réussir à trouver sa place dans ce sustème, dont il dépend.

L'échec de la société de consommation et de compétition montre à quel point ce modèle ne fonctionne pas. Il ne tient qu'à nous de fonctionner différemment à notre échelle et par capillarité, de contaminer de plus en plus de gens. Et je pense aussi que des personnes ayant un esprit systèmique ( ref au fil sur l'arborescence) ont un sacré rôle à jouer là-dedans, car nous pensons le système, tandis qu'une pensée linéaire rend difficile une telle transition vers un fonctionnement en système. On peut aider cette transition dont nous dépendons aussi ( ou en tout cas, nos enfants) en expérimentant nous-mêmes et en traçant des lignes à suivre.

Monale 30 mai 2021 à 19:31   •  

oui Emil@ , il y a beaucoup de facteurs qui rentrent en compte, plus le facteur de vie interne et externe... psychologique... Ce n'est pas simple en effet de sortir indemne, on est tous atteint à petite et grande échelle, le tout comme tu dis "je me permets le Tu ^^"

Monale 30 mai 2021 à 20:12   •  

@zozotte oui je suis d'accord avec ta réflexion, oui un enfant arrive Saint de corps et d'esprit, parfois il arrive déjà avec des handicaps, génétique, dans le ventre de sa maman, des ressentis.. en effet maintenant il y a toujours des exceptions comme dans tout, il y a des enfants diaboliques ^^' des ados des adultes, et puis ils se construisent comme le vin se bonifie ou pas avec le temps, alors on passe dans la sphère on va dire plus spirituel... C'est encore un autre sujet il y en a tellement :) il y a aussi l'impact jeux réseaux fréquentation..

zozottele 30 mai 2021 à 20:21   •  

Même pour les enfants diaboliques il y a une explication, toujours.
Il n'y a qu'à regarder super Nancy,il y a toujours une explication !🙂 (ou Pascal le grand frère pour les ados!)
L'homme ne naît pas mauvais,et pour les handicaps génétique,on sait de plus en plus les traiter.

Monale 30 mai 2021 à 22:06   •  

oui, il y a toujours une explication en effet même chose pour les animaux, quand ils s'en prennent à l'humain le cycle de la vie à ses secrets impénétrables

zozottele 30 mai 2021 à 23:05   •  

Pas si impénétrables justement ces secrets,et on essaye pas assez de les percer.
On punie,on emprisonne,on cherche des solutions pour que la personne ne recommence plus,en durcissant toujours plus.
Mais on ne cherche jamais en amont.
On ne va jamais chercher à comprendre,a aider,a encourager,a soutenir.
Notre société marche a l'envers, c'est ça le mal qui nous ronge.
On cherche toujours des solutions une fois que le mal est fait,quand c'est trop tard.
On ne cherche jamais a anticiper,a prendre en compte l'autre,a le porter vers le haut plutôt que vers le bas.
Il faudrait tout revoir,tout reprendre à zéro.
L'éducation,les politiques,les éducateurs,aider les parents en difficulté au lieu de les pointer du doigt.
Tout doit être revu,et l'on pourra peut-être s'en sortir.

paradoxle 31 mai 2021 à 00:20   •  

Moi je ne suis pas sûr que l'homme est bon par nature. C'est le truc de Rousseau que c'est la société ou l'environnement qui corrompt l'individu. Mais il y a le côté Sade, qui dit que l'humain est cruel par nature et que c'est l'éducation qui le canalise. Les enfants peuvent être cruels, c'est bien connu.
Je pense que les deux sont vrais, que Sapiens est à la fois Demens, génial et débile, sage et déconnant.

zozottele 31 mai 2021 à 06:42   •  

@paradox je ne dis pas que l'homme est bon par nature,je dis qu'il est neutre, c'est complètement différent.
Et c'est nous,la société,qui en faisons des monstres ou des pourritures,et non l'inverse.
Si l'homme passe de neutre a monstre, c'est qu'il y a eu un élément déclencheur.
Et au lieu de limiter ces éléments,on les amplifie.
C'est ça ce que je dis.
Et je ne cherche pas à savoir ce que dis Intel ou Intel,c'est de la logique et de la déduction.
Oui les enfants sont terribles entre eux,et c'est de pire en pire.
Alors pourquoi ?
Les réseaux sociaux,les parents débordés dans une société où l'on doit toujours aller plus vite,la loi du silence a l'école,ou où il ne faut surtout rien dire pour ne pas froisser l'image de l'établissement.
Tout est lié,tout.
L'homme n'est pas bon par nature,mais il n'est pas mauvais non plus, il le devient,a cause d'une société qui ne sait pas le valoriser.

zozottele 31 mai 2021 à 12:44   •  

@paradox excuse moi si je parais trop vindicatif.
Seulement,je préfère débattre avec toi plutôt qu'avec Rousseau ou Sade, d'autant qu'ils ne sont pas là pour se défendre !

paradoxle 31 mai 2021 à 13:58   •  

@zozotte ça ne me parait pas vindicatif, c'est une bonne remarque mais c'est ma vue personnelle que de penser que les deux propositions antagonistes (l'homme bon ou l'homme mauvais par nature) sont en fait valables et complémentaires.

zozottele 31 mai 2021 à 18:53   •  

voir la vidéo

Ok,neutre alors quoi!😄
Moi aussi j'ai mes sources hein,mais je ne les divulgue pas c'est secret !
Allez si une,Renaud,je met un lien pour les p'tits jeunes qui connaissent pas!

zozottele 31 mai 2021 à 19:03   •  

voir la vidéo
Quand on aime on ne compte pas, j'en remet une et je pollue plus promis!

paradoxle 31 mai 2021 à 22:05   •  

Je ne connaissais pas la deuxième mais Sliman, elle est toujours aussi terrible (sauf le saxo genre slow année 80 qui me crispe un peu).

paradoxle 01 juin 2021 à 00:06   •  

À propos de lien et d'humanité, une petite histoire du week-end.

Prévenu en dernière minute mais à temps, je suis allé à Louvain-la-Neuve en Belgique voir un concert. Au quartier de la Baraque, un quartier alternatif sur le terrain de l'Université depuis 45 ans et assez protégé par la commune. Plus de 150 personnes en roulottes agrandies, maisons auto-construites, etc.

Première étape, la cabane que j'avais sauvé de la destruction et que j'ai déplacée, remontée, agrandie et finalement refilée. C'est maintenant un couple avec trois enfants, la maison s'est encore agrandie et la terre-paille rend le tout chaleureux. Ils font ça bien, c'est le grand luxe.
Je continue la balade, une bière au soleil, échange de nouvelles personnelles, du quartier, des enfants. Balade, bonjour à droite à gauche. Arrêt au parking, un peu de discussion mécanique, - non, je touche pas au cambouis aujourd'hui, merci. - bon ben à tout à l'heure !
Je traverse le quartier pour atterrir au bout du bout, le terrain avant le petit bois. Une petite scène, la sono, les groupes qui font les balances, des tablées joyeuses, le bar qui tourne bien, la bouffe qui se prépare.
Les retrouvailles multiples, les nouvelles, le sourire omniprésent de pouvoir enfin se lâcher entre ami.es. Ha ha !
Des nouvelles de Bruxelles, toujours des lieux à baux précaires pour loger et créer des lieux plus ou moins artistiques, plus ou moins militants, plus ou moins queers. Bientôt une nouvelle inauguration. Untel déjà bien bourré qui revenait de jouer dans une fanfare dans une manif pour la santé (j'en sais pas plus). Untelle qui me parle des dernières sorties de la boite d'édition où elle est directrice de publication. Un ami a acheté une petite maison pas très loin de chez moi. Des nouvelles de ceux qui ne sont pas là, quelques nouvelles de couples qui se font ou se défont, de groupes de musique qui splittent, des groupes qui se forment, des amitiés rompues ou réconciliées. Quelques décès, pas proches mais je connaissais, et d'un chien que j'aimais vraiment bien. Une naissance et deux à venir.

Tout roule à merveille, on mange, on se prépare pour le concert. Auto-organisation efficace, quelques coups de fil quelques jours avant et tout le monde fait ce qu'il a à faire. Des têtes nouvelles, des jeunes. On est quatre-vingt, je dirais.
Tat2noisact commence, ce groupe de métal-core-prog étrange dans lequel j'ai été bassiste. Fabuleux, tonic, planant, drôle, perturbant, dansant, une petite reprise de Animal de Gérard Manset, de quoi vous refiler la pêche pour trois semaines. Et leur nouveau bassiste finit le concert à la flute traversière bien barré contemporain et nous déposa à terre en douceur. Tu sens les musiciens chez qui ça démangeait de jouer depuis un moment, c'était terrible.
Le deuxième, c'est Marcaille et Bouret. Dits Mr Marcaille et Manu Bourré. Reprise de rock-punk-new-wave... genre. C'est avec Manu que j'ai fait mon bureau-étagère dont je suis si fier. C'est Marcaille, qui joue déjà dans pas mal de trucs, qui a poussé Manu à se mettre au chant en public. Ils ont déjà fait 3 vinils de reprises débiles mais là, ils ont passé un cap. Toujours un côté parodique mais superbien-fait nickel. Ça marche.
Et Dj vide-la-salle qui a mis des disques jusqu'à 10 heures de mat. C'est le meilleur. Il a eu de la relève mais il a fini pendant que les autres rangeaient le matos et le bordel. Fini avec une platine et un baffle, jusqu'au décablage fatal.

Je l'ai pas fait longue après les concerts. Mais je me suis levé tôt. Réveillé chez Oli, la crèpe avec les enfants, café-joint au soleil. Et j'ai assisté à ces moments magiques entre ceux qui vont pas tarder à dormir et ceux qui se lèvent. Une bonne partie de la journée, à l'aise, détendu, le sourire benêt, réparties en grande forme. Un de ménage, un peu d'aide pour porter, ils étaient efficaces, je suis resté discret.
Des congratulations mutelles pour cette réussite, des rendez-vous, des rappels "tu dois m'envoyer tel machin, faire passer telle info", des "au revoir" comme s'il en pleuvait.
Le chapeau pour les groupes et le bar a largement suffit pour bien défrayer les groupes et le son.
On part à quatre, bouffe en ville, train jusqu'à Bruxelles, dernier verre avec Mehdi qui s'occupait du son et avec qui j'ai pas trop parlé la veille.
Flixbus jusqu'à Lille empli d'une bonne fatigue. Dernier joint, endormi comme un bébé dans le canapé.

Côté covid, on est resté dehors la plupart du temps et la maison où on mangeait était toujours portes et fenêtres grandes ouvertes. Entre on va quand même pas s'empêcher de faire la fête et on fait quand même un peu gaffe. Et ceux qui disaient qu'ils feraient un test après. Notre grande habitude de faire les anguilles avec la loi. D'ailleurs des flics étaient garés au loin, sur un parking, ils sont partis assez vite et plus de nouvelles.

Côté liens et humanité, c'est vrai que c'est quand même vital pour moi d'être entouré de gens qui font ça bien.

zozottele 01 juin 2021 à 07:16   •  

Merci pour le partage @paradox,on se croirait dans un roman de Damasio, mais en vrai !

paradoxle 01 juin 2021 à 13:57   •  

merci.

Monale 08 juin 2021 à 16:01   •  

Bonjour, ^^

zozotte@ Je pense personnellement que parfois les séquelles sont irréversibles pour une large partie, oui il y a un suivi et accompagnement le tout, c'est d'avoir la volonté et le déclic parfois les moyens.. (le vouloir et le faire) et (le pouvoir de le faire)

Je reste sur mon idée si il n'a aucun suivi que pour certains rien ne changera (Boureaux, harceleurs, toxiques..) jusqu'à leur mort, et pendant ce temps, il laisse des souvenirs impérissables autour d'eux, et même. (Après nous, comme on dit les mouches.)

Je trouve cela très pertinent pour de l'avant-garde un an après ma naissance.

[ élément / passage modéré : Citation inventée et en provenance de groupes de désinformation, qui circule beaucoup, de nouveau, depuis plusieurs semaines.

Pour information :
https://factuel.afp.com/attention-cette-fausse-citation-de-jacques-attali-sur-leuthanasie-des-seniors
voir aussi, dès 2018 : https://www.liberation.fr/checknews/2018/10/12/non-jacques-attali-ne-promeut-pas-l-euthanasie-des-plus-de-65-ans_1684599/
]

zozottele 08 juin 2021 à 18:15   •  

Heu j'ai pas bien compris si c'était tes idées ou si c'est ce que tu crois qu'il arrivera inéluctablement ?
Sinon pour les séquelles irréversibles oui je suis d'accord.
Mais ce n'est pas la faute de celui qui a ces séquelles, c'est la faute de la société qui lui aura donné ces séquelles.

Monale 08 juin 2021 à 22:50   •  

sorry @zozotte j'ai tendance à partir dans tous les sens ^^"

Alors oui c'est mon idée depuis un moment,nous sommes dans une chaine d'asservissement du système ou la femme et l'homme essayent tout simplement de sortir la tête hors de l'eau, la loi des plus forts, la survie pour les plus faibles..

Le texte ici que j'ai mis de Jacques Attali, 1981, alors conseiller de François Mitterrand, est un passage du livre d'entretiens de Michel Salomon

Aurelle 08 juin 2021 à 23:30   •  

citation :
Le texte ici que j'ai mis de Jacques Attali, 1981, alors conseiller de François Mitterrand, est un passage du livre d'entretiens de Michel Salomon


Sauf que cette citation est fausse...

Elle circule à intervalles réguliers sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années, et des groupes antivax et/ou remettant en question l'existence du covid la font grandement circuler, de nouveau et sous une forme encore altérée pour l'occasion, depuis quelque temps : https://factuel.afp.com/attention-cette-fausse-citation-de-jacques-attali-sur-leuthanasie-des-seniors
J'ai par conséquent modéré, car APIE ne peut se faire le relais de la désinformation.

zozottele 09 juin 2021 à 06:19   •  

Ok,merci @Aurel.

Monale 09 juin 2021 à 18:36   •  

Bien le bonjour !

Je n'ai plus Facebook je comprends encore mieux pourquoi les détracteurs et les moralisateurs... autant pour moi il y a eu des rajoutes fausses dans les écrits de ce monsieur, alors il faut mettre l'idée sur mes pensées ;)

Les seules similarités avec le post Facebook retrouvées sont deux courts extraits: "Mais dès qu'on dépasse 60/65 ans, l'homme vit plus longtemps qu'il ne produit et il coûte alors cher à la société", dit-il. Il explique aussi: "En effet du point de vue de la société, il est bien préférable que la machine humaine s'arrête brutalement plutôt qu'elle ne se détériore progressivement".

Jacques Attali est alors en train d'avancer son point de vue sur la façon, d'après lui, dont la société aborde la question de la place des seniors et de l'allongement de l'espérance de vie.

Il explique notamment: "D'où je crois que dans la logique même de la société industrielle, l'objectif ne va plus être d'allonger l'espérance de vie, mais de faire en sorte qu'à l'intérieur même d'une durée de vie déterminée, l'homme vive le mieux possible mais de telle sorte que les dépenses de santé seront les plus réduites possible en terme de coûts pour la collectivité."

"Comme toujours on me reproche ici de souhaiter ce que je ne fais que prévoir et dénoncer. La nouvelle version est juste une extension délirante de la fausse citation que j'avais fait condamner en diffamation en 1983", a commenté Jacques Attali dans sa réponse à l'AFP.

Dans le livre, il conclut ceci: "L'euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figures. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit: la logique socialiste c'est la liberté et la liberté fondamentale, c'est le suicide; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société. Dans une société capitaliste, des machines à tuer, des prothèses qui permettront d'éliminer la vie lorsqu'elle sera trop insupportable ou économiquement trop coûteuse, verront le jour et seront de pratique courante. Je pense donc que l'euthanasie, qu'elle soit une valeur de liberté ou de marchandise, sera une des règles de la société future."

zozottele 09 juin 2021 à 22:52   •  

Heu rappel moi,il a quel âge Jacques Attali ?
Enfin je ne ferais plus de commentaires la dessus.Juste si c'est ça l'intelligence,je préfère être le dernier des idiots.
Bonne soirée à toi @Mona

Melissale 12 juin 2021 à 08:09   •  

Bonjour tout le monde 🙂
Je penses qu'il ya un phénomène de société oui inévitablement.
Mais l'humain est biologiquement un primate relativement peu évolué, et je penses que si les circonstances de naissance et les premières années de vie font qu'il va devoir faire appel à un instinct de survie primaire alors il aura peu de chance de développer un potentiel relationnel et spirituel plus globale. Si au contraire il à été rassuré dans la relation intra et extra personnel avec un model sain, ouvert et conscient alors ce sera différent. Après en grandissant il peut avoir la surprise de constater et subir ce foutoie humain. La question est complexe. La société est complexe et vaste. Dur de garder ou trouver un pillier en soi même si on a pas la chance d'être ou de savoir être bien entouré. C'est mon défi en ce moment.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?