Entraide et conseils

Test psy ect et t'il vraiment utile de savoir se que l'on est

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Test psy ect et t'il vraiment utile de savoir se que l'on est
Test psy ect et t'il vraiment utile de savoir se que l'on est
Heirrynnle 01 février 2020 à 14:47

Je me renseigne depuis deux ans environ au sujet des zèbre, hpi, hpe ect.Et je me demande si éventuellement j'en ferais pas partie,seulement faut dire que les résultats me font peur.Puis j'ai eu une vie un peut merdique donc peut être que je me fait aussi des illusions et la désillusion me fait tout aussi peur 🤔

Fropople 01 février 2020 à 15:18

La réponse a cette question est propre à chacun, certain ressentent un besoin qu'une personne ou un système extérieur le reconnaisse comme étant hpi, aspie, etc.
D'autres n'ont pas confiance en ces fameux test, doutant de la capacité de ces tests à jauger précisément ce que nous sommes et comment nous fonctionnons.
Pour ma part j'estime que pour l'instant je me sens mieux en interagissant avec des gens qui soupçonnent être ou sont officiellement des "surdoués". Je pense que je finirai par passer un test a l'avenir pour être sûr, parce que je n'oserais l'affirmer sans. Mais en étudiant ce sujet, et notamment certains mécanismes de défense ou sensation d'être "à part" m'ont permis de déculpabiliser, avant je me demandais si j'étais fou, maintenant il se peu que je le sois mais j'ai trouver des explications qui s'apparentent à mon fonctionnement.
Donc pour l'instant je renais et apprend à me connaitre sous ce regard nouveau.

Seul toi peut répondre, pour toi, à cette question de la nécessité de passer le test, vis à vis de tes besoins.

Merlinle 01 février 2020 à 16:28

D'accord avec @Fropop : les tests c'est une décision personnelle, savoir si on en ressent le besoin ou pas. Sont-ils indispensables ? Absolument pas. Utiles ? Pour certains, cela semble être le cas. Mais testée ou pas, rien ne t'empêche de t'exprimer ici sur les sujets qui t'intéressent et d'échanger avec les autres ! La communauté est plutôt accueillante :)

Heirrynnle 01 février 2020 à 16:37

Je confirme la communauté et accueillante

Rothle 01 février 2020 à 17:00

tu sais que c'est pas un diplôme un test positif ? 😄

Ce que je pense et que j'ai cru observer: les quelques mois (6-9 ?) qui suivent le moment où le sujet s'interroge sur la possibilité que le bilan psychométrique valide un HPI donne un certain élan, voire sans doute une forme d'euphorie sur certains points par moments et pour certains.

Le résultat du test lui: bof. En tant que tel ça n'apporte pas grand chose, c'est plus ce qu'il y a à en tirer (que le test confirme ou pas) qui peut permettre d'avancer.

Et puis selon les cas, et que le bilan confirme ou pas, ça peut être à double tranchant.
Je m'explique.
Tu es confirmée HPI. Pourtant ta vie est un peu merdique. Mais dans ce cas es-tu vraiment HPI ?
Ou bien: est-ce qu'être confirmée HPI ne vas pas encore plus mettre en avant combien ta vie est merdique et le peu d'assurance que tu peux avoir au final que les choses puissent changer à ce niveau-là toute HPI que tu sois. Et encore pire est-ce que d'être HPI ne va pas t'amener une forme de (peudo-) responsabilité de devoir en faire quelque chose alors que ta vie est merdique et qu'être HPI ne va pas changer les choses.

Il est sûr par contre que chez certains ça permet de mettre en branle tout un élan, susceptible justement de passer le cap cette "vie merdique" (ou pas).J
Je veux dire, dans ce cas c'est forcement moteur. Et soit ça va leur permettre de continuer avec confiance dans leur chemin actuel, soit ça va leur apporter les ressources (énergie, motivation, confiance) pour entamer un changement.

Ceci étant, je crois pas des masses aux vertus "baguette magique" d'un test validé, quand bien même il montrerait un potentiel tout-à-fait remarquable.


edit:
tu as peur que tu sois confirmée HPÏ ? Ou le contraire ?
Si tes illusions c'est que confirmée HPI ça va tout résoudre, le mot "illusions" est sans doute approprié" ;) cf plus haut.
Quant à la désillusion, la seule qui tienne vraiment c'est d'avoir cru voir une source d'explication, et que finalement la direction envisagée n'est pas la bonne (point positif: ça élimine un cas. point négatif: vers quoi se tourner, et en cas de "bizarreries", relèvent-elles du pathologique ?)

remanule 01 février 2020 à 18:14

Oui,ce que disent a la fois @Fropop @Merlin et @Roth est vrai je crois.
L'important au fond,c'est de te sentir bien,toi.
Ce qui compte,c'est ce que tu es a l'intérieur,HP ou non.
Si tu as besoin de test pour mieux te connaître,fait des tests.
Mais si tu y parviens sans,les tests ne te seront pas nécessaire.
Fait toi confiance,ca devrait aller😉

Sebunkenle 01 février 2020 à 20:26

Salut @Heirrynn

Ca peut permettre de mieux ce connaître. Et surtout de mieux connaître et mieux comprendre ses petites particularités cognitives. Quelque part c'est comme un éclaircicemment qui permet d'y voire plus claire en nous. Quand on sait et connais la source du problème. ( qui paradoxalement peut aussi être un don ) On peut plus facilement comprendre et décortiquer nos capacités. Et surtout voire et mieux corriger ou exploiter ce potentiel. Car avant on ne savait pas d'ou ça venait. C'est un peut comme si on avance à raton dans le noire. A cause de notre méconnaissance de notre potentielle neuroatypie.

Juliette...le 01 février 2020 à 20:27

Moi qui ai, en réserve, bien au chaud, mais de plus en plus brûlants d'ailleurs, des "rêves", des aspirations en tous cas, bref, des choses que j'aimerais faire, changer dans ma vie, je me dis qu'un résultat positif aux tests HQI me donnerait peut-être la force manquante (balbutiante mais hautement fatigable 😄) pour passer à la vitesse supérieure.
En cas d'invalidation, franchement, bah je reste sur mon petit cheminement, celui qui prend beaucoup de temps mais, finalement, sait à peu près où il va quand-même...

remanule 01 février 2020 à 20:34

@Juliette... Et si tu réalisais tes rêves sans savoir forcément ?
Si tu as le HQI tu y arriveras de toutes façons.
Et si tu ne l'as pas,qui te dis que tu n'y arriveras pas ?
Une chose est sur,si tu n'essaye pas,ca ne se fera pas.

Juliette...le 01 février 2020 à 20:40

Mais j'espère bien @remanu. Simplement, je ne suis pas seule et mes décisions, tout comme mes non décisions d'ailleurs, concernent aussi certaines personnes de mon entourage. Bref, il me faudrait une bonne dose de confiance en moi pour mettre le starter 😉

Heirrynnle 01 février 2020 à 20:59

Au fond de moi j'en suis à peut près sûre. Ayant eu des soucis assez important dans ma vie la peur que j'ai est que me prennent pour se que je ne suis pas voilà pourquoi je me pose cette question de passer ou pas c'est test.J'aimerait connaître les raisons de certains problèmes rencontré, comme cette impossibilité de savoir vivre en soçietè, c'est malaise immense quand on me pose une question et qu'il mais impossible de fermer ma gueule mm si je sais que sa va me porté préjudice.Se besoin de recherche constant de vouloir tout comprendre, mm quand les gens en on rien as foutre.Sa me bouffe la vie ce gouffre entre moi et les autre, mm ma famille ne comprends se que je fait ,qui je suis

Merlinle 01 février 2020 à 21:16

@Heirrynn aucun test ne changera ce que tu es. Cela peut éventuellement t'aider à te comprendre si tu ressens le besoin de t'accoler une étiquette pour aller mieux. Mais je crois que l'essentiel est d'arriver à t'accepter comme tu es, d'assumer tes différences, quels que soient les moyens que tu emploies pour y parvenir. Nous vivons dans un monde où ce qui est en-dehors de la norme a tendance à être stigmatisé, mis dans des cases... mais on peut très bien vivre en-dehors de tout ça.

Pour ce qui est de la compréhension des autres, là aussi... je vois mal comment tu y pourrais quelque chose : ça dépend d'eux, pas de toi. J'ai eu la chance de comprendre que j'étais différent très tôt, donc j'ai appris à vivre avec en même temps que j'apprenais à vivre. Mais cette différence qui te fait apparemment souffrir, ce n'est pas un handicap. Ce sont d'autres qualités que les autres n'ont pas. Des possibilités qui ne sont pas les mêmes. D'autres options, d'autres chemins. C'est plus ou moins facile en fonction du tempérament de chacun, mais il est toujours, toujours possible de choisir en s'acceptant tel qu'on est, avec les bons et les mauvais côtés ;)

Juliette...le 01 février 2020 à 21:20

Pas plus par la famille que par "tous les autres", je comprends @Heirrynn. Simplement, ce test ne doit pas te laisser encore plus sur le bord de la route... Prends déjà un peu de temps ici, sur APIE, et puis tu aviseras.

Heirrynnle 01 février 2020 à 22:18

Tout se que vous dites et tellement vrai je vous remercie. Je verrais pour prendre une décision quand je le sentirait.Merci d'avoir pris le temps de répondre

remanule 01 février 2020 à 22:37

Très belle réponse @Merlin et @Juliette...
Moi mon test,je l'ai passé ici,sur APIE!
😉

Heirrynnle 01 février 2020 à 23:06

🙂

Kezedjle 02 février 2020 à 00:00

@Heirryn

Hello. Le principal avantage à passer un test (et qu'importe le résultat), c'est qu'il va sûrement donner des concepts et des pistes pour te comprendre:
- Le bilan dit que tu es HPI -> tu iras lire des livres pour comprendre plus en détail, et voir si ça fait écho avec tes problèmes/tes expériences, tes ressentis;
- le bilan dit 'non" -> chercher des réponses dans les rayures de zèbres ne t'aidera pas, ça ne fera qu'accentuer ton mal-être de rechercher des solutions/explications dans la mauvaise direction.

Il y a tout de même un désavantage (je pense) à passer les test: la construction d'un faux-self. Ewi, on est tous différents, mais on aspire tous au bonheur et à trouver notre place en ce monde. Alors si tu vas passer des tests, et que le bilan est positif, il y a un risque de tomber dans "Ah, ça y est, je sais qui je suis ! maintenant, je ne fréquente plus que des zèbres, je lis tous les livres sur le sujet, je regarde toutes les conférences sur le net, etc...".
Certains font cela pour "savoir qui ils sont", et c'est normal. Mais quand ça devient exclusif, tu finis par entrer dans une boite conceptuelle qui s'appelle "Je suis surdouée/HPI/HPE/zèbre", et il y a un gros risque de tomber dans une fausse image de soi (ce phénomène est assez paradoxal, puisque les zèbres ont toujours l'impression de ne pas rentrer dans les boîtes, mais dans celle-là, certains se construisent d'abord un nid, puis un fortin protégé, qui finit en citadelle imprenable tellement ils s'y enferment - je pense notamment à MENSA).

Quant à passer le cap psychologique pour aller voir un psychologue... Je n'ai pas de point de vue pertinent, j'y suis allé quand j'avais 9 ans, sur la recommandation d'une instit', donc je n'ai pas eu à affronter toutes ces questions. Cependant, personne n'est là pour juger, il faut bien le garder l'esprit. Aussi, si tu ne parles à personne (du tout) d'aller voir un psychologue, personne n'aura besoin de savoir quel est le résultat (c'est toi que ça regarde, et tu vois après si tu veux en parler, et à qui). Et si tu as peur du regard du psychologue qui te dirait "Ah, bah vous croyiez que vous étiez HPI, bah non, c'est balot, vous êtes juste nulle/malade/névrosée/etc...", imagine deux secondes la scène et observe qu'un professionnel ne dira jamais ça. C'est comme aller voir un médecin avec un bilan d'analyse négatif, et que le médecin s'esclaffe "AH AH AH AH! Vous êtes tout le temp fatiguée, et vous n'avez même pas le cancer ! Vraiment, vous êtes ridicule, arrêtez de vous plaindre, et bougez vous ma grande !!"

Sebunkenle 02 février 2020 à 06:56

@Kezedj

Ca a le mérite d'être claire 😂

Berengerele 02 février 2020 à 07:20

@Kezedj, c'est exactement ça !

Sebunkenle 02 février 2020 à 08:11

Je peut comprendre ce que tu ressent car j'ai un peut le même problème. Passer les tests est réalisé à la fin que finalement je n'ai aucunes douances. On ce sentirait tout con, honteux, et presque ridicule d'avoir pu imaginer ca. Mais d'un autre côté Je préfère quand même passer le test. Même si je risque d'avoir la douche froide de constater que je n'ai rien de tout ça. Plutôt que d'être torturé et névrosé car ronger par l'incertitude de ne pas savoir et avoir osé. A la rigeure mieux vaut une certitude. Même si elle peut être potentiellement décevante. Sur le court térme. Plutôt qu'une incertitude à vie et toutes les frustrations et conflits internes qui vont avec. Sur le long térme.

Sebunkenle 02 février 2020 à 08:23

Voilà le lien d'un topic qui éxplique comment passer les tests gratuitement. Je ne sait pas si tu l'as déjà lu ou pas mais bon. On ne sait jamais. Il pourra peut être t'aider.

https://www.apie-people.com/forum/communaute/entraide-et-conseils/comment-passer-le-wais-dans-de-bonnes-conditions-29630

Heirrynnle 02 février 2020 à 09:44

Vos conseils me sont précieux merci à tous pour vos réponse

Lounale 02 février 2020 à 10:55

Bonjour !

Le plus important est de savoir comment tu te sens, comment tu appréhendes tout ça. Ne force rien, si tu en ressens le besoin fais le, sinon ce n'est pas, à mon sens, indispensable. J'ai passé les tests en septembre 2019, le résultat est ce qu'il est mais pour moi le plus important c'est que ça a permis de mettre des mots sur certaines choses.. d'expliquer aussi certaines de mes réactions.. a ce niveau ça a été une vraie délivrance. Mais c'est aussi à cause de mon passif..

Après, si tu veux passer les tests, essaies vraiment de trouver un bon psy, qui prendra vraiment le temps ! Je pense que c'est même encore plus important que le test en lui-même.

Bon courage en tout cas 🙂

Heirrynnle 02 février 2020 à 14:21

Je suis pas mal avec moi même, j'ai réglé de nombreux problèmes que j'ai rencontré, mais ma différence m'empêche de trouver un stabilité dans le monde du travail, heu dans ceux monde tout court. Cette espèce de souffrance que nous rappelle à chaque instant que l'on profondément différentes des codes soçiaux .Exemple il y as peut je travaillais en temps que agent polyvalent dans des écoles privées , et certaines personnes avec qui je bossais mon demandé mon opinion au sujet de certains enfants, qui a première vue présenter des comportements de types autistique je sait pas si ça se dit c'est pas grave ,et j'ai répondu que l'autisme n'étant pas une maladie, mais une manière de percevoir le monde différemment il n'y avait pas pas lieux de les traiter trop différemment des autre enfant qu'il apprendrait tout comme les autre .Seulement ça mes retombées sur la gueule parce que j'ai soit disant gêné mais collègue en disant des chose qui les mettaient mal à l'aise. Je suis incapable de dire quel et le fond du problème Quand j'ai fait le bilan de ma semaine de taff je me suis fait défoncé par mes supérieurs. Je suis sortie de la complètement dégouté, abasourdi. Comment dire il était content du travail mais ma tros grande gueule les as déranger Herf.la blague, c'est une exemple parmi des milliers d'autres du coup j'avoue je déprime un peut à la suite de ça ,moi qui penser avoir bien bossé sa ma flinguer, du coup insomnie et autre problème me cloue chez moi

Lellole 02 février 2020 à 15:34

Bonjour, je peux t'apporter mon témoignage ( pas experte de ce site, je suis inscrite depuis 10mn), les livres de Christel Petitcollin, "je pense trop" et" je pense mieux " m'ont été d'une grande aide.
Ça m'a permis de comprendre les autres, mes collègues notamment mais aussi la vie amoureuse 😄 !
J'ai acheté un des deux livres sur le bon coin, et la vendeuse était HP, on a discuté plusieurs heures, rencontre très sympa.

Heirrynnle 02 février 2020 à 16:49

Tien une lecture de plus , bonne idée

Rothle 02 février 2020 à 18:06

citation :

@remanu le 01 février 2020 à 20:34
@Juliette... Et si tu réalisais tes rêves sans savoir forcément ?
Si tu as le HQI tu y arriveras de toutes façons.


oui .... mais non.
Je ne veux pas être franchement négatif,mais si ça peut t'apporter un élan ou un surplus de motivation, de confiance, encore faut-il que ça soit suffisant pour passer outre d'éventuels freins, fussent-ils seulement psychos. Et c'est pas garanti, quand bien même elle se retrouverait avec un QI de 155.

p695le 02 février 2020 à 18:06

Perso, je suis suis pas validé HP. J'ai juste les résultats d'un vieux test Mensa et 4 décennies à ce qu'on me répète que je suis différent (et la plupart du temps à raison) ... Du coup, j'ai encore le droit de dire que je ne suis pas HP. Comme j'ai pour habitude de ne pas mettre les gens dans des cases (enfin, si, mais j'ai coutume de dire que j'ai une case par personne), je refuse de rentrer dans une catégorie générale si galvaudée que "HP" ... Je dis donc "je ne suis pas HP, je suis quelque chose d'autre".

Une évaluation ne me sert à rien : je me suis attribué une case, qui me convient bien et qui me correspond à 100%, avec toute ma complexité et toutes mes déviations par rapport au standard. Je n'ai pas étudié le fonctionnement des HPs pour voir si je correspondais ou pour trouver des "trucs" pour interagir avec les "lambdas" : j'étudie mon propre fonctionnement et mes interactions avec les autres. En gros, la case n'a pas d'importance. Ce qui est important c'est ce que tu en fais ...

remanule 02 février 2020 à 18:18

@Roth je suis d'accord avec toi.
En fait c'était surtout pour dire a @Juliette... que test ou pas test,elle pouvait essayer de réaliser ces rêves quand même.
Mais je crois bien qu'elle le sais déjà en fait !🙂
@p695 je crois bien être comme toi en fait.
Je ne sais pas si je suis HP,mais j'arrive a savoir ce que je suis,et c'est déjà beaucoup !😄

Rothle 02 février 2020 à 18:25

@Kezedj
le faux self, c'est pas ça. Je laisse trouver la définition sur le net ou dans des bouqiuns; je suis assez nul sur ce point.

Et si les relations dans un cadre ordinaire, avec des personnes lambda, ne sont pas satisfaisantes, rien n'empêche de voir si un cadre exclusivement (ou supposément tel) HPI n'offre pas un meilleur contexte d'épanouissement. Sans forcément chercher à couper à tout prix complètement avec le monde non HPI par ailleurs.

Rothle 02 février 2020 à 18:29

citation :
@p695 le 02 février 2020 à 18:06
Perso, je suis suis pas validé HP. J'ai juste les résultats d'un vieux test Mensa


pour info Cheshire disait dans le topic sur le WAIS qu'un test Mensa validé donnait de fortes chances qu'un bilan WAIS valide la précocité.

p695le 02 février 2020 à 18:55

@Roth Merci pour l'info (en fait les résultats de mon test Mensa suggèrent effectivement un autre "diagnostique" que HP, ce qui tendrait à être confirmé par une amie psy spécialisée dans les atypiques ... Mais comme je refuse tout test, nul ne saura jamais 😉 )

Fropople 02 février 2020 à 19:21

--- Hors sujet ----
citation :
En gros, la case n'a pas d'importance. Ce qui est important c'est ce que tu en fais ...

Ya que moi qu'y ai pensé à une pub de Winamax 🤔 😂 ?

Shangale 05 mars 2020 à 10:47

En fait, il y a quelque chose d'embêtant, je trouve, à attendre un résultat positif à la douance pour prendre confiance. Il y a des gens qui auront toujours un qi hétérogène par exemple. Rendant difficile l'estimation du Qi donc. Et pourtant, ces mêmes personnes ont potentiellement de sacrés talents. Peinture, musique, conceptualisation, intelligence verbale etc etc
Il devrait y avoir un suivi après un quelconque résultat de douance ou pas car je remarque qu'une vision binaire peut fortement porter préjudice (douance ok : va réussir, douance non : t'es dans le pétrin)
Quand on est asperger par ex, on a plein de raisons d'être dans le pétrin et un bilan de douance peut représenter la clé qui fera qu'on s'en sortira. Oui ça peut aider sur la confiance. Tant de personnes se croyaient stupides jusqu'au jour où elles se découvrent surdouées de fonctionnement... mais rien n'est écrit quant à la réussite d'un projet dans le monde concret, etc. Il faut sans doute plus qu'un résultat de test pour avoir un travail en accord avec ses compétences. Ça se prépare et faut du soutien aussi. Voilà

Berengerele 05 mars 2020 à 13:25

Doit-on finalement passer des tests pour savoir qui on est ? Je ne crois pas. Il me semble que le test apparaît souvent comme un simple indicatif de ce que l'on savait déjà, dans le fond. Si on ressent un mal être, il existe d'autres pistes à creuser.

Pirate02le 06 mars 2020 à 09:48

je dirais que la réponse à la question appartient à la personne. libre à celle-ci de s'aventurer à mieux se connaître ou pas; à être influencer par les autres sur ce choix d'épanouissement ou pas. sinon sur la question des hauts potentiels ou surdoués; deux choses non à l'identique mais proche du spectre; oui vaut mieux savoir si on est surdoué car cela peut poser nombreux problèmes dans la vie au quotidien et socialement ; pas obligatoire du tout si on est haut potentiel. une démarche vers une personne compétente , psychologue par exemple, peut aider je pense à aborder le sujet et à en constituer quelques pistes. mais le choix final c est la personne qui délibérément doit savoir ce qu'elle souhaite pour elle même.

Enfantducosmosle 06 mars 2020 à 10:19

Tout test est un miroir. La catégorie est moins importante que ce qu'il dit sur soi.

Alex57le 06 mars 2020 à 16:23

Passer le test de qi (WAIS IV généralement), c'est avant tout un choix personnel. Pour ma part, je conseillerai de passer le test seulement si on y est déterminé, ne pas y aller en tatonnant. D'une part parce que connaitre le score ne résoudra rien et d'autre part parce que le test est fatiguant, le cerveau tourne à plein régime et si on ajoute à cela du stress et de l'anxiété le score peut être faussé. D'où l'intérêt d'une première consultation avec le psychologue. Aussi, le test donne un résultat, un diagnostic à l'instant T, c'est à dire qu'il peut être différent lors d'une autre passation. Le facteur humain est très important et comporte énormément de variables. C'est valable pour le psychologue habilité à faire faire des tests psychotechniques et pour le patient.

Cependant, que le verdict soit HP ou non, la restitution donne des pistes de travail. J'ai été assez bluffé par l'exactitude des observations de ma psy comme si d'un coup elle s'était mise à lire en moi... dit comme ça c'est un peu bateau, mais c'est ce que j'ai ressentis sur le coup.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?