Entraide et conseils

Vos forces !

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Vos forces !
Vos forces !
Nevromonle 25 octobre 2020 à 18:56

Quelles sont-elles? Comment les avez-vous acquises? Pourquoi? Comment les renforcez-vous (si vous le faites)?

Nevromonle 27 octobre 2020 à 18:49   •  

Je vais donner un exemple personnel.
Je peux gérer mon état émotionnel par la respiration : devenir énervé, attristé, apeuré, calme, etc...
J'ai acquis ça en expérimentant, au théâtre : en improvisation, je voulais arriver directement sur scène avec l'état d'esprit juste et adéquat pour mieux interpréter mon personnage. Ça a marché.
Je ne renforce pas ça car je le relie au théâtre d'improvisation, activité que je n'ai pas en ce moment.
(à vous, si jamais vous vous tâtiez)

Laurent...le 02 novembre 2020 à 10:54   •  

Salut, dans mon cas je dirais l'anticipation, pratiqué à ton instar dans mes passions.
Il m'arrive d'encadrer bénévolement des sorties escalade/canyoning/spéléo. Il s'agit d'un monde merveilleux mais parfois hostile. L'anticipation est de rigueur afin d'éviter l'irréparable. Elle s'acquiert par la formation, mais surtout par l'expérience.
Pour l'anecdote, un ami réalise son premier rappel à l'entrée d'un aven. Arrivé à la base du puits, il retire son descendeur et me fait part de ses émotions de manière euphorique. 2 secondes se passent, je le coupe dans son élan en lui demandant de ne pas rester à la base du puit, et de se placer derrière moi. Il s'exécute, et reprend de plus belle son monologue enjoué. Une rocher de 10kg vient s'écraser à la base du puit... Et ce n'est pas ma seule anecdote.
Mon anticipation m'a déjà sauvé la vie, et préservé celle des autres. Tant dans mon milieu professionnel (travaux acrobatiques) que dans mes loisirs alpins.
Au delà des risques naturels qu'il faut anticiper (en appliquant le respect de certaines règles élémentaires), il faut également gérer l'émotionnel, passionnant !
Il est important de connaître l'état émotionnel de chaque individu, à chaque instant lors de ce genre de sortie. Il faut savoir capter la peur, la canaliser avant qu'elle ne devienne handicapante, paralysante, les rassurer. Un état de fatigue (parfois nié), y remédier avant un état de faiblesse (émotionnel et physique) avancé. Le froid, qui peut transformer une agréable sortie en véritable chemin de croix. Et tant d'autres...
J'aime devoir anticiper à chaque instant les dangers du milieu, les réactions et état de mes protégés, de ceux qui m'accordent leur confiance aveuglément le temps d'une aventure. Il n'y a pas meilleur rémunération que leur sourire affichés au retour sans encombres d'un moment d'évasion, de découverte.
Cette anticipation se travaille au quotidien, et porte ses fruits 1 fois sur 100. C'est un peu comme la ceinture en voiture, on la met tout le temps, mais combien de fois nous a t'elle été utile ?
Anticiper, ou assumer l'irréparable, sacré leitmotiv.
Pourvu que ça dure !

Nevromonle 02 novembre 2020 à 14:24   •  

Impressionnant, le coup du rocher. Merci !


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?