Présentation des nouveaux

Atypique et fière de l'être

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. Atypique et fière de l'être
Atypique et fière de l'être
Anticale 16 octobre 2021 à 11:45

Bonjour à tous !
J'ai découvert il y a 5 ans, sans réelle grande surprise que j'ai un TSA, le hasard des rencontres avec une psy (aucune démarche personnelle en réalité, mais mon boulot qui a engendré cette rencontre). Je ne suis pas allée au bout de la démarche, parce que je pense que je n'étais pas prête à le faire. Aujourd'hui, je suis encore en cours de réflexion, mon fils a lui aussi eu un pré diagnostic de TSA, mais il ne souhaite pas mettre un mot sur des maux, et à 18 ans, il a le droit de ne pas vouloir savoir, peut être plutard. En réalité, son comportement m'a toujours paru totalement "normal", parce qu'il correspond à ma "normalité".
J'ai accompagné dans le cadre de mon boulot beaucoup d'autistes, et dans le fond, ce qui fonctionnait bien, c'est sans doute que sans le savoir nous étions pareil.
J'ai sans doute encore un peu de chemin à faire pour accepter.
On parle aujourd'hui d'inclusion, mais pourtant c'est à nous de constamment faire des efforts surhumains pour nous adapter, mais qui s'adapte à nous ?
J'ai un métier qui me passionne, deux enfants, 3 chats... je pense que je suis loin d'être à plaindre 🙂

Abderianle 16 octobre 2021 à 14:58   •  

Bienvenue !
Ah le débat de savoir qui doit s'adapter à qui... Hélas, toute existence d'une institution suppose de toute façon des adaptations, mais c'est plus la création d'une supra-machine méta-organique qui oblige chacun, typique ou non, à consentir à des efforts à degrés variables, plutôt que les individus eux-mêmes, qui au fond ne sont que pris dans une somme donnée de systèmes.
Certains diraient que c'est le propre de la culture.
Si j'étais flic et voyou, j'dirais que c'est précisément de l'inculture. 😈

authentiquele 16 octobre 2021 à 15:17   •  

Beau grand débat que l'inclusion ! Dans ce monde-là, personnellement, je n'attends plus rien. Mon hypersensibilité est plus souvent vue comme une faiblesse dans une société qui fait la part belle à l'individualisme, la concurrence, le libéralisme, etc. et qui met généralement de côté "les atypiques". Quelques entreprises seulement ont compris qu'ils pouvaient être une force. Mais il y a beaucoup de chemins à faire, de combats à mener.

Anticale 16 octobre 2021 à 19:10   •  

Cela reste des combats très individuels, j'ai arrêté de me battre contre des moulins à vent. Quand je ne me sens plus à ma place, je pars découvrir un autre monde, étant très curieuse et en quête de savoir constant, cela ne me pose pas vraiment de problème, bien que parfois j'aimerais pouvoir me sentir à ma place plus longtemps.
Je travaille dans le social, autant vous dire que bienveillance, non jugement et inclusion sont employés à toutes les sauces ! La réalité est tout autre. 😨

Clivele 16 octobre 2021 à 19:40   •  

Bienvenue @Antica,
Belle présentation, et questionnements plus que légitimes pour ne pas dire pertinents.
Je trouve que c'est plutôt bon signe de ne pas être carré dans une société qui ne tourne pas rond.
Je pense que pour certaines choses, il faut faire avec. Mettre son masque, jouer le jeu, et esquivier la situation le plus vite possible. Et, espérer, avoir, des gens avec qui être soi. Il y en a, peu, mais il y en a.
Bienvenue en tous cas.

Sebunkenle 17 octobre 2021 à 11:09   •  

Bienvenue @Antica.
Je pense que tu n'es pas au bout de tes surprises sur ce site 🙂

Anticale 17 octobre 2021 à 11:18   •  

Bonjour @Sebunken,
Que veux tu dire par là ?

Sebunkenle 17 octobre 2021 à 16:57   •  

@Antica

Il y a des chances que tu découvres encore pleins de choses sur toi et les autres.

Anticale 17 octobre 2021 à 17:13   •  

@Sebunken
Je n'en doute pas une seconde, j'apprends chaque jour et c'est aussi ce qui me stimule dans la vie.

zozottele 18 octobre 2021 à 07:03   •  

Bienvenue@Antica!
D'accord avec toi @Sebunken!🙂

Ambre31le 18 octobre 2021 à 07:49   •  

Bienvenue @Antica. Moi je me rends compte quand meme qu'il existe des endroit, un peu en marge de l'institution, où il est possible de se sentir son atypisme comme une richesse qui a besoin d'attention et pas un défaut à effacer. Il me semble que les gens "normaux" ont besoin d'institution, les gens atypiques ont besoin de pouvoir construire leurs propres structures adaptables et sans doute modulables aussi.

Anticale 18 octobre 2021 à 19:47   •  

@Ambre
Je pense surtout que les neurotypiques ont besoin de cases et que les atypiques sortent des cases, alors ça perturbe, ça les fait se sentir bizarre et s'interroger... mais ils en reviennent finalement à se dire que les autres sont bizarres mais pas eux !

Ambre31le 18 octobre 2021 à 21:25   •  

Oui, je te rejoins la dessus @Antica. Mais je disais qu'il existe des endroits ou on peut sentir "normal" d'etre hors case, et ca fait du bien. Apie en est un ,mais il en existe d'autres pas que pour les hauts potentiels et autres curieux de nature. Des lieux ou se retrouvent des gens qui cherchent a sortir du moule, qui essaient d'autres routes que les autoroutes. Et c'est possible de s'y sentir bien en tant qu'atypique, parce que ce sont des gens qui expérimentent en dehors de ma norme justement. C'était juste pour dire que peut-être tu as des endroits comme ca près de chez toi qui peuvent t'aider a te sentir bien

Anticale 18 octobre 2021 à 23:33   •  

@Ambre
Je ne sais pas trop s'il existe des endroits comme ça près de chez moi, je ne me suis jamais dit que cela pouvait exister en réalité. Je me suis adaptée constamment, et puis que je me sens plus à ma place, je fais ce qui est de plus logique pour moi : je m'en vais.

Ambre31le 19 octobre 2021 à 09:15   •  

Oui, mais maintenant, tu es venue sur Apie, tu vas expérimenter un autre fonctionnement que l'adaptation 🙂.
PS, peux-tu rajouter 31 quand tu m'interpelles stp autrement ca inonde une autre Ambre 🙂.

Anticale 19 octobre 2021 à 09:43   •  

Ah pardon ! Je n'avais pas fait attention au 31 après ton pseudo. Je m'en excuse 🙂

Merlinle 19 octobre 2021 à 09:47   •  

Bonjour,
Je pense que vouloir s'adapter, se couler dans le moule, c'est en partie renoncer à qui l'on est. J'ai personnellement fait en sorte d'être accepté tel que je suis, ce qui n'est pas forcément facile mais procède d'une logique différente que de vouloir se conformer à des normes.
Dans mon expérience, une fois qu'on est immergé dans un milieu professionnel où l'on démontre ses compétences dans le travail, les autres utilisent les étiquettes qu'ils veulent pour définir ce qui est hors normes et une fois qu'ils sont rassurés par ces étiquettes, il y a une forme d'intégration sans avoir à faire des tas d'efforts d'adaptation (autres que ceux nécessaires pour effectuer le boulot en question). Dans les lieux de travail où j'ai exercé, c'est comme cela que j'ai fait accepter mes différences aux autres, mais aussi parce que je m'en foutais d'être considéré comme un "original" :)

(au fait, bienvenue, @Antica)

zepower33le 20 octobre 2021 à 17:02   •  

Bonjour
Egalement nouvelle ce jour
Une récente remise en question professionnelle.... ce ne sera que la 5ème fois au moins... m'a amenée à comprendre ce qu'on a longtemps qualifié d'instabilité... la curiosité, l'insatisfaction permanente, l'ennui rapide, mots que j'ai préféré entendre de la bouche d'une thérapeute qui m'a enfin permis de me déculpabiliser de ma soif permanente de changements liée à un cerveau qui va un peu trop vite

Merci pour ce site 👍


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?