La communauté • Présentation des nouveaux

Bon allez si..
Sanjurole 11 janvier 2019 à 16:55

..Parce que ce n'est pas bien d'entrer chez quelqu'un sans dire bonjour, il est vrai que par simple respect, avant toute chose, il est normal de faire au moins une présentation. Et quitte à jouer le jeu, une présentation devrait être obligatoire, peu importe ce qu'il y est dit mais une dizaine de ligne suffirait..
Pour faire l'effort de s'exprimer et donner la possibilité aux autres de percevoir un peu le profil de la personne, c'est marrant.. Et puis nous savons tous que ce ne sera pas pour préjuger mais plus pour le côté intéressant, ludique..

Bonjour, en ce qui me concerne je m'appelle Antoine (Boonjouuur Antoaaaane), toulousain et diagnostiqué (lol assume ton handicap) comme quoi je fais parti d'une catégorie de gens qui bon, voilà quoi.. pas normal quoi. Pas besoin de donner de chiffre, de lettre, de nom d'animal, ou même de nom d'oiseau.. Le côté paradoxale bien propre à notre époque fait qu'on nous diagnostique quelque chose mais qu'il faut quand même nous adapter à la majorité. On passe notre temps à faire d'une minorité une majorité mais les gens cérébralement différents non.. ils ne sont pas assez malléables très probablement.
Donc pourquoi nous diagnostiquer ? Il faudrait dire à tout le monde, ça ne sert à rien de savoir, vivez ! Là on va me dire oui mais toi tu t'es fais diagnostiquer..

Oui mais je n'avais pas la certitude qu'il ne fallait pas le faire malgré le fait d'avoir pensé qu'il fallait peut-être ne pas le faire..

Complotiste, Fèque-nouze !

Bon plus sérieusement j'espère trouver ici des gens ouverts d'esprit et pas comme sur d'autres forum (y'a pas d'S à forum ?) où l'intolérance, la non-écoute et la compétition lyrique composaient chacune des lignes présentes sur leurs sites, c'était une concentration de tous les côtés 'négatif' de nos traits semblables de personnalités, l'enfer !
Mais on aura l'occasion d'en parler ailleurs, là je suis hors-sujet..

Je termine en disant que vous l'aurez compris j'aime débattre, entendre l'avis des autres, penser contre moi-même, me faire l'avocat du diable, pour bien comprendre les choses et être juste ! de mon point de vue en tout cas :)

Bonne continuation à vous et à plus tard.

kiltle 11 janvier 2019 à 19:56

Bienvenue.

Abderianle 12 janvier 2019 à 16:39

Bonjour et bienvenue !
J'imagine que je concentre beaucoup de côtés négatifs de l'espèce, mais au fond, les espèces se décrivent souvent plus aisément par leurs imperfections. Bien sûr, on dira d'un caméléon que c'est un filou aux yeux agiles et au camouflage impeccable, que l'aigle a la majesté et l'oeil acerbes, et que le guépard n'est pas le plus lent de sa contrée, mais s'agissant des hommes, la donne est plus compliquée. On ne dit pas que les neurotypiques sont gentils, attentionnés, souvent adaptables, assez patients, frivoles ou agréablement résilients... Non, on voit souvent le *mal* en eux. D'ailleurs, les surdoués ont la même tare, sauf qu'ils apprécient leur propre poutre, sans manquer de remplir la paille du jugement des "autres" : hyperactif, inadapté, grotesque, asocial, méchamment solitaire, doté d'un humour pourri, las d'errer et fatigué de penser, voilà souvent le zèbre moderne. Oh oui, point de nom d'animal, mais, Antooooaaane, il y a toujours ce syndrome de la bergerie, et en tout lieu où se placent des âmes sensibles, il y a des brebis qui se font loups ou vipères.
Ah, monde cruel !
*se frappe le front avec un geste de série B et un air maladroitement affligé*

Enfin, tu vois, moi aussi, je fais toujours l'avocat non pas du Diable, mais de l'Autre, c'est plus amusant, et c'est moins dévalorisant.
Car (hum hum, "plaidoirie"=ON), peut-on vraiment défendre toujours le diable ? Un diablotin comme Antoine, qui voudrait contredire tout, tout le temps, ne serait-il pas tôt conduit à se contreduire lui-même ? En mauvais barbier des mathématiques, il irait là prendre un avis et un autre, plein d'éristique, et pensant toujours contre les autres, ne serait-il pas las de penser si souvent contre lui-même qu'à la fin il ne penserait plus ? Et si l'on veut ainsi toujours se dédire, quand Antoine disait que l'enfer de tous les traits négatifs de nos semblables l'épuisait, ne faut-il pas comprendre l'inverse ? A ce titre-là, Antoine, comme révocateur de thèses, ne doit-il pas toujours dire l'inverse de ce qu'il pense ? Et dans ce désordre de pensées, c'est ce qu'il appelerait, lui, être juste ? 😉

Allez, bienvenue, et puisses-tu te "répondre" en bienfaits !

patrickle 12 janvier 2019 à 18:32

bonjour bonjour. et comme j'aime bien lancer des débats au mauvais endroits. vaut-il mieux avoir l'esprit ouvert ou se faire ouvrir l'esprit ?

patrickle 12 janvier 2019 à 18:33

(et on peut lancer un nouveau jeu : on remplacer le mot 'esprit' par un autre mot de son choix 😈 )

Abderianle 12 janvier 2019 à 20:54

Patrick, le mot de son choix implique vraiment un très large éventail de possibilités...
Ce qui suppose, j'imagine, d'avoir l'esprit... ouvert ?

patrickle 12 janvier 2019 à 21:40

ou pour ceux qui n'avaient que peu d'idées, d'ouvrir leur esprit...

Abderianle 12 janvier 2019 à 23:55

Et là encore on peut changer le mot "esprit" par ce que l'on veut, hmmm ? 😂

Sanjurole 13 janvier 2019 à 11:08

Alors je rectifie le tir parce que je pense qu'Abderian manquant un peu de nuance, m'a mal compris.. Mais c'est monnaie coutume chez nous alors je parlais donc des forums précédemment visités ou comme dans n'importe quelle communauté, il y a un certaine intolérance vis à vis de l'autre, toujours une petite méfiance envers le nouveau, une peur envers l'inconnu, c'est à ce moment là que je prenais parti de ceux qui se disaient offensés car oui, la vérité est propre à chacun d'entre nous. On a tous notre univers et c'est ce pourquoi à mon sens, il n'y a pas de qualité ou de défaut à proprement parlé car en fonction du point de vue une qualité peut être un défaut et vice versa.

Mais beaucoup de gens reprochent à d'autres ce qu'il n'arrive même pas à voir en eux..Qui croire ? Celui qui est hypocrite du côté du bien ou celui qui est honnête du côté du mal ?
Je préfère celui qui est honnête dans le mal car on sait à quoi s'attendre et on peut l'anticiper.
Mais au delà de ça, il n'y a ni mal ni bien.. Qu'un juste équilibre des choses.
Alors est-ce de la contradiction que de s'équilibrer ? Peut-être.. de l'affinage.. de l'aiguisage de perception..

Abderianle 13 janvier 2019 à 12:01

Non, ne t'inquiète pas Sanjuro, je t'avais bien compris. Les rares qui commencent à avoir la patience de comprendre (ou pas) mes répliques ont la délicatesse de ne plus y répondre ; hélas pour ma bêtise, qui ne trouve point de discours pour la borner ^^. Mais je suis aussi nouveau pour toi, et, faut-il l'admettre, nouveau également pour moi-même.
"Oh, oui, chaque jour, un être nouveau éclot des draps ensommeillés !"

Bref, pour la tirade philosophique, mh, si tu préfères être honnête dans le mal et qu'il n'y a ni bien ni mal, alors tu préfères... un ensemble vide. Ou alors, je ne saisis pas ce que tu entends par "équilibre des choses". Est-ce une balance toujours juste du bien et du mal ? Je m'étonne alors : comment cela fonctionne-t-il ? Un coup vilain, un coup gentil ? Si c'est ça, c'est assez contradictoire en effet. Et si c'est le cas où toute action a du bien et du mal en elle, alors, comment savoir dans quelle proportion ces deux éléments s'équilibrent-ils ? C'est que j'aimerais aussi porter des lunettes plus aiguisées, pour percevoir avec toi le juste affinage des choses et du monde.

Sanjurole 13 janvier 2019 à 13:30

Je crois avant tout que tout ce qui découle du cerveau n'a de raison d'être seulement parce que ça découle justement du cerveau. Jusqu'à quel point pouvons-nous ouvrir nos esprits ? Nous ne faisons qu'ouvrir des portes qui ouvrent sur d'autres portes et ce, éternellement. Il n'y a que l'esprit d'éternel.
En fait la contradiction a besoin d'exister pour faire avancer le schmilblick, ce qu'on appelle contradiction est en fait l'équilibrage et le chemin que l'on mène entre deux entités appelées à tort, bien et mal. Suivre ce chemin selon sa vision des choses c'est partir à sa propre rencontre.
C'est fractalo- quantico-auto-suggestif !! (top générique FX effets spéciaux)

Mais je pense pouvoir arriver à te suivre Abderian, en tout cas j'essaierai de savoir où se trouve le chemin que tu empruntes.

Abderianle 13 janvier 2019 à 22:29

Moi chais pas. Quand j'ouvre la porte des toilettes, y a aucune autre porte derrière.
Ah, mais p'têt que le corps a ses frontières organiques, et comme le cerveau fait partie de ce bel ensemble... La seule évacuation reste le trou béant de notre existence ^^.

Allez, plus sérieusement, ce que tu évoques là, Hegel a longuement disserté dessus. J'aimerais bien déceler, disons, la dialectique de l'esprit, mais je ne suis pas sûr que tu entendes la même chose que le philosophe susmentionné quand il parle de /l'Esprit/ [effet FX avec distorsion de l'accent allemand manière groovy].
Et merci de tenter de me suivre, avec ou sans Esprit. Mais avec, c'est plus spooky [petit "bang" musical conclusif].

Sanjurole 14 janvier 2019 à 09:41

Tu ne crois pas si bien dire quand tu parle du trou béant de notre existence pour illustrer le côté fractal de la vie.
Je ne connais pas Hegel, je connais peu de monde en fait mais je veux bien te croire.

Abderianle 14 janvier 2019 à 21:35

Ah ça, c'est une loi de l'existence, au même titre que les dimensions décimales : les toilettes ont toujours le dernier mot.
Worm power, c'est sûr ^^

Pixle 15 janvier 2019 à 16:20

Bonjour Antouuuuaannneee ! :) la tolérance est rare de nos jours, mais ici.. j'ose croire qu'elle est bien plus vaste et pleine de compréhension !


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?