La communauté • Présentation des nouveaux

Bonjour!
Tormle 13 juillet 2019 à 16:22

Coucou tout le monde! J'ai découvert votre forum via google, en cherchant des infos sur les HPI.

Je me présente, tête zebrée Marseillaise qui vient de se découvrir, j'ai décidé de m'inscrire sur votre site afin de rencontrer de nouvelles têtes 🙂

A titre personnel, j'aime discuter de sujets réels, qui vont un peu changer du foot, et des stars. Niveau centre d'intérêts, je m'intéresse un peu a tout: littérature, histoire, sciences, nouvelles technologies, etc....

Et je l'avoue, je viens un peu discuter car je ne me reconnais plus réellement dans mes actuels cercles d'amis, et j'aimerai remédier a cela ;)

Voila voila, a bientôt :)

Siryackle 13 juillet 2019 à 19:31

Bonjour et bienvenue à toi Torm. :)

kiltle 14 juillet 2019 à 08:31

Bienvenue

Kezedjle 14 juillet 2019 à 21:54

Bienvenue Torm,

Veux-tu développer un peu ce que tu entends par "ne plus te reconnaitre dans tes cercles d'amis"? est ce lié au fait que tu viens de découvrir tes rayures? les amis dont tu parles sont ils de amis de longues dates ou simplement des potes que tu vois régulièrement (genre au travail, ou des voisins?). Et si tu te découvres en tant que zèbre, en cherchant dans ta mémoire, ne revois tu pas certaines personnes connues par le passé (et peut etre avec qui tu es toujours en contact) qui, à la reflexion, ont peut etre aussi des rayures?

Je pense que ce dont tu parles, bon nombre sur ce forum l'ont connu à un moment ou un autre. On a tendance à avoir un nombre restreints de vrais amis, avec qui on se sent en phase; et ensuite des potes parfois, avec qui on se distrait volontiers, mais pas trop longtemps xD

amiedebouddhale 14 juillet 2019 à 23:03

Bonjour!
Je suis en HPE en perdition qui fait un repli communautaire parmi les zèbres. Juste histoire de me considérer comme légitime parmi les miens... Des amis qui me veulent du bien mais qui me font du mal sans le vouloir. L'incompréhension de mon comportement par les amis, la famille, j'y suis habituée. Mais la "folie" des gens différents me rassure. Bonne soirée du 14 juillet!

Tormle 15 juillet 2019 à 11:53

Bonjour!

Tout d'abord merci pour vos réponses :) et @Kezedj: Bien sûr :) Alors pour résumer, il y a quelques années de cela, j'étais entouré de personnes que j'ai considéré (a tort) comme des amis proches, avec qui je pensais pouvoir échanger concrètement et sincèrement. Manque de pot pour moi, il s'est avéré que je n'étais entouré que de personnes particulièrement toxiques, qui n'ont eu que pour simple loisir le fait de me rabaisser. Vous savez, ce genre de personne a vous sous entendre indirectement que ce que vous faites va foirer quoiqu'il arrive, sans avoir le courage de l'affirmer.

Du jour au lendemain, j'ai déménagé et coupé définitivement les ponts: plus de mail, message, texto, plus rien.

Je me suis retrouvé seul, isolé, particulièrement triste et blessé dans mon amour propre, car je considérais avoir perdu du temps, mais au moins j'étais tranquille.

Au début, j'ai très souvent considéré que ce qui s'était passé était " de ma faute": j'aurais peut être du être plus sympa, ou moins "ce que je suis". Et c'est là que je me suis rendu compte, que si ca avait du "casser" entre moi et ces personnes c'était peut être du au fait que je ne pensais pas comme eux.

C'est a ce moment que je me suis demandé si j'étais un Zèbre ou non, car même encore maintenant dans mes actuels cercles d'amis, je suis déphasé: j'ai toujours une autre vision, un souci du détail, dans beaucoup de situations du quotidien que eux ne vont pas forcément avoir.

Au début, je n'ai pas osé franchir le pas, car je ne me considérais pas comme un "surdoué" : on avait passé une vie entière a m'expliquer pourquoi j'allais échouer dans tout ce que j'entreprendrai, comment pourrais je envisager d'être surdoué?


Et puis, du jour au lendemain, j'ai fais quelques tests, décidé qu'il était temps de mettre de l'ordre dans ma vie, et d'arrêter de m'isoler: d'où ma présence sur ce site.

Depuis quelques jours, je viens de lire plusieurs messages dans diverses sections, et je me reconnais beaucoup dans des situations évoquées par d'autres membres.

Et je pense, avoir effectué le bon choix 😀

Voila voila 😄

Kezedjle 15 juillet 2019 à 20:28

Tu as bien fait de te séparer de ces gens si au fond, ils te voulaient du mal, oui. Personnellement, j'ai vécu des cas assez similaires, et j'ai fait comme toi: coupé les ponts, une fois pour toute. Aucun regret depuis. La conséquence logique a été la solitude, mais très franchement, être seul vaut mieux qu'être mal accompagné (de 1) et la solitude est parfois difficile à vivre au début, mais avec le temps, elle donne le temps de se découvrir soi même, et amène à repenser ce qui a pu merder par le passé pour mieux agir dans le futur (de 2).

En somme: re-bienvenue sur le site, tu découvriras que ton expérience est assez typique chez les zèbres en effet (le déphasage qui devient une rupture), et si ça peut te rassurer, on s'en remet très bien (et sur le long terme, c'est un expérience TRES positive, en tout cas ça l'a été pour moi :D)

Siryackle 15 juillet 2019 à 23:41

La merde de la vie permet de faire pousser la plante de la vie ! 😄
Oups ! Pardon. sans filtre... 😶

Siryackle 16 juillet 2019 à 05:32

Bonjour @amiedebouddha.
Le mieux serait que tu créais un post pour te présenter. 😉

Sophiale 16 juillet 2019 à 07:30

Bon Jour.
(Que vivent l'amour et la merde 😜)

Siryackle 16 juillet 2019 à 12:23

Tu as raison @Sophia : ça fait pousser tout ça... 😄. :d

Bagayagale 16 juillet 2019 à 22:36

Bienvenu! Et tu as bien eu raison. L'entourage doit faire l'objet d'une attention particulière. Entouré d'amis pertinents et bienveillants nous foulons les sentiers de la béatitude !

LibertEchEriele 19 juillet 2019 à 07:22

Bienvenue Torm! Oui, bien s'entourer, mais toujours garder l'oeil sur sa part de responsabilité aussi.
Parce-que non, nous ne sommes pas parfaits. Mais délicieusement perfectibles, oui! hmmmmm

Stickle 19 juillet 2019 à 08:05

Bienvenue à toi !

Tormle 23 juillet 2019 à 00:08

Merci pour vos réponses! :)

amiedebouddhale 01 décembre 2019 à 16:17

Bonjour,
J'apprécie de lire vos échanges autour de mon post! Je l'avais oublié...
Mon état de solitude intérieure m'a poussé à trouver de la nourriture, j'étais en mode "survie". Désormais, puisque j'ai recouvré mes esprits, je me présente parmi vous. Mon ressenti de venir d'une autre planète, d'avoir été adoptée etc lorsque j'étais petite a engendré un nécessaire apprentissage du fonctionnement du monde et du mien afin de m'y adapter. A 42 ans, il y a presque 3 ans, j'ai décidé de passer l'épreuve du "diagnostic" pour comprendre mon handicap social.
Cette légitimité à être différente m'a poussé à l'affirmer dans mes comportements, à l'évoquer dès que cela me semblait utile à ma cause (celle d'enfin "être soi-même").
Je suis en formation de cadre du social après avoir passé dix années à observer des systèmes dysfonctionnants (sans pouvoir donner mon point de vue de ma place "d'éducatrice spécialisée").
La pesanteur de mon handicap social m'a amené à faire les formations de sophrologue et coach pour arriver à gérer tant bien que mal ce qui me fait au quotidien. J'ai fait du tri à l'intérieur.
Ma solitude est devenue ma meilleure amie.
Pour illustrer mon propos, hier, j'ai participé à une sortie dans un pub, nous étions nombreux, j'avais été invitée par le biais d'un réseau social...
Ce matin, nombreux d'entre eux avaient posté des commentaires sur la qualité de la soirée et laissé leurs numéros pour se revoir. Personnellement, c'était sympathique de sortir de chez moi mais je n'ai ressenti aucune intensité relationnelle qui m'ait donné envie. Je fais partie d'un groupe, je vais donc tenter de rencontrer les autres membres.
Je n'ai pas de difficulté à créer du lien , j'ai une difficulté à avoir envie avec ceux que j'intéresse. C'est un symptôme qui se répète inlassablement.
Je vous remercie de vos partages
Elia

amiedebouddhale 01 décembre 2019 à 16:17

Bonjour,
J'apprécie de lire vos échanges autour de mon post! Je l'avais oublié...
Mon état de solitude intérieure m'a poussé à trouver de la nourriture, j'étais en mode "survie". Désormais, puisque j'ai recouvré mes esprits, je me présente parmi vous. Mon ressenti de venir d'une autre planète, d'avoir été adoptée etc lorsque j'étais petite a engendré un nécessaire apprentissage du fonctionnement du monde et du mien afin de m'y adapter. A 42 ans, il y a presque 3 ans, j'ai décidé de passer l'épreuve du "diagnostic" pour comprendre mon handicap social.
Cette légitimité à être différente m'a poussé à l'affirmer dans mes comportements, à l'évoquer dès que cela me semblait utile à ma cause (celle d'enfin "être soi-même").
Je suis en formation de cadre du social après avoir passé dix années à observer des systèmes dysfonctionnants (sans pouvoir donner mon point de vue de ma place "d'éducatrice spécialisée").
La pesanteur de mon handicap social m'a amené à faire les formations de sophrologue et coach pour arriver à gérer tant bien que mal ce qui me fait au quotidien. J'ai fait du tri à l'intérieur.
Ma solitude est devenue ma meilleure amie.
Pour illustrer mon propos, hier, j'ai participé à une sortie dans un pub, nous étions nombreux, j'avais été invitée par le biais d'un réseau social...
Ce matin, nombreux d'entre eux avaient posté des commentaires sur la qualité de la soirée et laissé leurs numéros pour se revoir. Personnellement, c'était sympathique de sortir de chez moi mais je n'ai ressenti aucune intensité relationnelle qui m'ait donné envie. Je fais partie d'un groupe, je vais donc tenter de rencontrer les autres membres.
Je n'ai pas de difficulté à créer du lien , j'ai une difficulté à avoir envie avec ceux que j'intéresse. C'est un symptôme qui se répète inlassablement.
Je vous remercie de vos partages
Elia


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?