Présentation des nouveaux

Etre enfin

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. Etre enfin
Etre enfin
Etre_enfinle 21 octobre 2020 à 01:49

Bonjour,

Après des nombreuses perturbations atmosphériques et de ballotage entre nimbostratus et stratocumulus, un peu (beaucoup) caboché je me présente à vous.

Désolée de vous deviez m'accueillir bosselé, mais ainsi va la vie.

Je débute ma cinquantaine après de nombreux errement mais fière de savoir que je suis zèbre, HPI, surdouée, enfin un truc dans le genre.

Fière également que mes pensées soient saines et justes.
Que de luttes, que de combats, jadis face à l'incompréhension, aux jugements, aux mais ce n'est pas la réalité.
Et bien si, c'est la réalité.

Enfin bref.

Aujourd'hui je veux être enfin !!

Fini pour moi les : "tu ne devrais pas penser comme ça", "tu ne devrais pas faire comme ça", ou les "peut mieux faire (terrible souvenir d'enfance)"...

Il va y avoir beaucoup de travail à accomplir pour sortir de mon agoraphobie, de ma peur panique des autres, du stress rongeant qui m'a rendu asociale parce que à force d'ajouter une goutte, et une goutte et une goutte ... le vase de ma susceptibilité à débordé.

Comme une grand brulé le touché m'est devenu douloureux.

Malgré les bosses, les bleus, j'espère que nous aurons l'occasion de dialoguer, d'échanger, d'apprendre et d'apprendre encore, pour nous enrichir de tout et de rien.

Nevromonle 21 octobre 2020 à 08:07   •  

Je suis cabossé également. Et je pense que nombre de gens ici le sont.
Je comprends ton besoin de vivre enfin librement. Je veux sortir de la tutelle des autres, qui semblent savoir mieux que moi et ma boussole intérieure comment me guider, parfois "contre mon gré mais pour mon bien" : pour un certain nombre de personnes, je crois, une personne sensible est considérée comme pu capable de subvenir à ses besoins, notamment psychiques, car l'expression de cette vulnérabilité est reliée à une forme de faiblesse et d'immaturité. Alors que se connecter à soi-même, je pense que c'est au contraire, si jamais il en "fallait", un "signe de maturité" : n'est-ce pas ce que toutes les personnes adeptes de la méditation conseillent, elles qui pourtant, sont parfois vues comme "sages"? :)

L'agoraphobie, je crois que j'ai connu des phases s'en rapprochant.

Bienvenue.

Juliette...le 21 octobre 2020 à 09:23   •  

Bienvenue @Etre enfin! 🙂

Je me reconnais très fort dans ta description de toi et dans ton besoin urgent d'être toi. Apie m'y a beaucoup aidée. Je m'en approche gravement... 😉

Lelunele 21 octobre 2020 à 09:51   •  

Bienvenue 🙂

Merlinle 21 octobre 2020 à 10:52   •  

Bonjour !
L'agoraphobie, je connais bien. On peut la domestiquer, mais ce n'est pas facile... D'un autre côté, quand on peut éviter la socialisation contrainte, ce n'est pas plus mal non plus :)

Bienvenue !

Abderianle 21 octobre 2020 à 22:39   •  

Bienvenue, Fée Cabossée !
En souhaitant qu'ici tu puisses t'y retrouver...

Etre_enfinle 22 octobre 2020 à 00:22   •  

Merci à vous tou,s pour votre accueil et vos mots. 🙂
@Merlin comment peut-on éviter la socialisation contrainte, il reste toujours le travail, la famille où c'est complexe ?

Maele 22 octobre 2020 à 00:38   •  

😉 Merlin ou moi ou pas mal de membres de ce forum, faisons partie des personnes qui ont créé leur travail chez eux, et qui n'ont pas d'enfant à domicile, ou qui ont fermé le chapitre de membres toxiques ou qui nous apportent peu de nos familles 😉 d'où les relations "contraintes " court circuitées

Bienvenue Etre_enfin, joli pseudo!

Etre_enfinle 22 octobre 2020 à 00:45   •  

Ah ok.
@Mae, et comment vous y prenez-vous pour trouver des clients ?

Maele 22 octobre 2020 à 00:49   •  

Je ne peux pas te répondre pour les autres
Sinon pour mon activité les trucs classiques par internet, la salle des ventes, eBay, par annonces, on me contacte énormément par le bouche à oreille et les pages jaunes, je n'ai jamais fait de pub on me trouve!
En complément j'ai ouvert une boutique aussi chez moi quelques heures par semaine, les "clients" viennent me voir si ils veulent de ce support
Si je ne veux voir personne je dépose mon travail chez d'autres vendeurs ou je passe par internet

Merlinle 22 octobre 2020 à 08:27   •  

@Etre_enfin en ce qui me concerne, je pratique le télétravail en semi-indépendant. Donc pas besoin d'aller au bureau, et pas d'horaires fixes, et je peux vivre où je veux. Et socialiser quand je veux (c'est à dire pas souvent). Concernant la famille, pour moi ça ne passe pas en priorité, j'ai toujours préféré les relations choisies aux relations "de sang".

Je crois que le plus dur est de décider de sauter le pas et d'accepter au moins quelques éléments de précarité pour ne plus dépendre du système métro-boulot-dodo.

Echolaliele 22 octobre 2020 à 12:56   •  

Bonjour et bienvenue @Etre_enfin,

N'ayant pas moi même fais de présentation, je ne me sens généralement pas en place de répondre aux présentations des autres, mais exceptionnellement je me permet 🙂

J'ai tendance à me dire aussi cabossée et ébréchée, je te comprend tout à fait. Mais je crois qu'il faut arrêter d'en être désolé.
Qui peut traverser la vie sans aucune bosse et blessure ?
C'est aussi ce qui fait de nous qui nous sommes et personnellement j'essaie d'appliquer à ma propre expérience/à mon coeur un kintsugi allégorique.
Le kintsugi est un art japonais lié au wabi-sabi, une technique de réparation des objets en porcelaine. Tu pourras chercher plus en détail si le coeur t'en dit, je te cite juste un extrait du wiki : "cela relève d'une philosophie qui prend en compte le passé de l'objet, son histoire et donc les accidents éventuels qu'il a pu connaître. La casse d'une céramique ne signifie plus sa fin ou sa mise au rebut, mais un renouveau, le début d'un autre cycle et une continuité dans son utilisation. Il ne s'agit donc pas de cacher les réparations, mais de mettre celles-ci en avant."
Les poteries sont donc réparées et chaque fêlures, au lieu d'être cachée, est soulignée d'or.
Personnellement c'est une façon de voir les choses qui m'aide.

Concernant le travail, je ne suis pas aussi avancée dans ma démarche que Merlin et Mae, mais je suis justement en train de développer mon projet pour être indépendante et pouvoir travailler de chez moi.
J'ai le sentiment que beaucoup de personnes neurodivergente se tournent vers cette option pour pouvoir s'épanouir et avoir un maximum de liberté.
Je pense que ça vaut largement les sacrifices. Et puis, c'est pas comme si le fait de travailler "en milieu normal" n'était pas déjà un sacrifice. Il faut choisir ses batailles. Personnellement, souffrir dans un travail lambda ou galérer mais faire ce que j'aime à l'abri de mon terrier de renarde, c'est tout vu 😀
Je suis sûr que tu pourras trouver beaucoup de conseils ici si tu réfléchis à une reconversion ;)

Pour ce qui est de la famille, comme Merlin, je te dirais que les liens du sang ne signifient rien.
Je n'ai pas de parents, juste des géniteurs. Mes frères et soeurs ne sont que des étrangers... Et j'ai bien assez souffert à essayer d'être proche de ces personnes soit toxiques soit qui s'en fichaient éperdument de moi...
Et pourquoi ? Parce que "la société nous dit que...".
J'exècre l'adage "On ne choisit pas sa famille", on ne choisit pas de qui on nait mais on choisit qui on garde proche de son coeur.
Pour ceux qui ont la chance d'être proche de leur géniteurs / fratrie, tant mieux.
Mais combien de personnes souffrent à cause de cette norme sociétale débile qui dit que tu dois une loyauté sans faille aux personnes qui t'ont conçus quelques soit ce qu'ils ont pu t'infliger !

L'important est de définir ce que tu souhaites mettre en place dans ta vie pour te respecter toi, tes besoins, ton fonctionnement et tes envies.
Qu'est-ce que tu acceptes et dans quelle mesure ?
Ça prend parfois du temps, surtout quand on s'est sur-adapté/qu'on a masqué très longtemps, mais c'est important de faire un voyage intérieur pour définir ce qui est toi, ce qui est extérieur et faire le ménage.
Maintenant que tu as la clef, il faut passer la porte ! (ok c'est un peu moyen comme image 😄 )

Pour ce qui est de l'agoraphobie, je dirais dans un premier temps : ne te force pas ! La question étant, tu veux voir du monde parce que tu en as envie ou parce que tu te sens obligé ? Si c'est pas obligation, je dirais qu'il vaut mieux voir à supprimer l'obligation plutôt que le malaise qui est la défense naturelle de ton organisme.
Ensuite si tu as envie de redécouvrir les relations humaines saines progressivement, je dirais qu'Apie est un bon départ l'air de rien (en tout cas, moi ça m'aide même si je suis discrète ^^).
Ensuite je conseillerais de partir de tes intérêts. Choisi quelque chose que tu aimes beaucoup et vois pour côtoyer des personnes ayant cet intérêt en commun. Je trouve que ça aide, déjà tu sais que tu auras au moins un sujet de conversation facile à aborder ^^.

(Et maintenant vous savez pourquoi j'interviens peu, je ne sais pas faire court, désolée.)
Je retourne dans mon terrier 🙂

Etre_enfinle 23 octobre 2020 à 11:36   •  

Merci pour vos messages et vos conseils 😉 .

Depuis 3 ans, je suis auto-entrepreneur (dans un domaine qui me convient intellectuellement) comme certains d'entre vous, pour sortir du cercle de l'entreprise où j'étouffais.
Après avoir trouvé quelques clients, je suis depuis le confinement en ramage total. Aucun projet en vue et toutes les tentatives entreprises n'aboutissent pas. Je comptais sur l'effet bouche à oreille, mais il ne s'enclenche pas.

Côté famille, sur ce point @Mae j'en suis au même constat que toi, cela fait presque 10 ans que j'ai coupé les ponts, la famille de sang me semble être un impératif social pour donner de la cohérence à nos sociétés.
Ce qui marrant, c'est de voir à quel point cela déstabilise les autres. On dirait qu'ils sont tellement noyé dans le schéma qu'il leur ai impossible d'extrapoler et d'admettre que toutes les cellules familiales ne sont pas saines, et que certaines sont profondément toxiques. C'est comme si, ils étaient incapables de se mettre à la place de l'autre.

Maele 23 octobre 2020 à 12:25   •  

Heu tu te trompes je n'ai pas coupé les ponts avec ma famille 😂 😂 😂 😂

Par contre j'ai mis les points sur les i à ceux qui ne m'apportent rien

Etre_enfinle 23 octobre 2020 à 12:41   •  

Oups la bouuuuulette, sorry @Mae,
c'était dans le post @Echolalie "Je n'ai pas de parents, juste des géniteurs. Mes frères et soeurs ne sont que des étrangers... Et j'ai bien assez souffert à essayer d'être proche de ces personnes soit toxiques soit qui s'en fichaient éperdument de moi...
Et pourquoi ? Parce que "la société nous dit que...".

Maele 23 octobre 2020 à 12:49   •  

Tu sais je ne crois pas non plus qu'on soit obligé de se farcir des nuisibles sous le prétexte qu'ils sont tes membres de la famille

Ceux de ma famille qui le sont ont eu tendance à se retirer d'eux-mêmes, mais je ne leur ferme pas la porte, pas "par loyauté " mais parce que je comprends et je les aime, si je ne les aimais pas ou si je ne mets aucune explication à leur négatif je ferme la boutique

Par exemple j'ai une cousine qui me reproche encore à 42 ans ce que je disais ou faisais à 13 ans, je laisse courir et elle s'est retirée toute seule avec sa bile. Si elle veut m'appeler pour boire un thé elle est bienvenue je ne rejette pas parce que je sais qu'elle n'y peut rien et que ça ne me fait aucun mal à moi

Aucune question de norme sociale chez moi je suis la première à conseiller aux copains de se défendre des abus familiaux

Maele 23 octobre 2020 à 12:57   •  

Pour les clients, tu n'as pas fait d'étude de marché ?

Fropople 23 octobre 2020 à 14:19   •  

Bienvenue @Etre_enfin :)

Etre_enfinle 24 octobre 2020 à 01:23   •  

Merci @Fropop 😉

Echolaliele 24 octobre 2020 à 09:34   •  

@Etre_enfin, je rejoins la question de @Mae, tu as fait une étude de marché ?
Personnellement j'ai fait une formation BGE; si tu n'es pas suivi tu devrais peut-être l'envisager, ils pourraient sans doute d'aiguiller et ils ont un réseau intéressant à exploiter.
Tout dépend de ton secteur, mais le bouches à oreilles est rarement suffisant de nos jours je pense...
Et il faut vraiment faire en sorte d'être visible et de communiquer suffisamment et au bon endroit.
Si les potentiels prospects n'ont pas la possibilité de savoir que tu existes par manque de communication, forcément ils ne peuvent pas se transformer en clients effectifs.

Etre_enfinle 25 octobre 2020 à 16:02   •  

Désolée pour ma réponse tardive @Mae et @Echolalie pas fait d'étude de marché, ni de formation de création d'entreprise.
Comme je reprends, en ce moment, du poil de la bête, je compte ressortir et avoir une démarche pro-active.
Pour le moment j'étais plutôt. en mode confiné.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?