Présentation des nouveaux

Introduction liminaire aux prolégomènes de la présentation :

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. Introduction liminaire aux prolégomènes de la présentation :
Introduction liminaire aux prolégomènes de la présentation :
Fractalle 22 octobre 2021 à 16:24

Hello,
A l'orée de la cinquantaine, je suis un HP (> 145 WISC) bien dans sa peau comme dans sa vie. Où subsistent des manques, bien sûr. Mais qui, cependant, ne me mettent pas la rate au court-bouillon ni la courge en fricassée. La confiance en l'avenir, sans doute... Le mien et pour le temps qui me reste à vivre. Celui de l'espèce, en revanche, je nourris de sévères inquiétudes...

Pour ma pomme, le HP s'est avéré une bénédiction. Venu au monde dans un environnement aussi pauvre en coeur qu'en esprit, c'est à elle - comme à une autre que je garderai sous silence - que je dois de l'avoir précocement reconnu et de m'en être éloigné tout aussi tôt. Pour rejoindre d'autres figures tutélaires et éducatives. Ainsi furent stimulées et nourries avec bienveillance mais avec rigueur mes deux marottes : Physique et Philosophie (et en son sein, Métaphysique et Spiritualité.) Ainsi, puisant à ces deux sources, à côté de la pensée rationnelle, la pensée discursive et l'intuition ont eu droit de cité. Intuition qui, d'ailleurs, a très nettement plus influencé mes choix existentiels que l'adaptation rationnelle.

Alors, au gré des opportunités (le hasard, c'est lorsque Dieu désire rester anonyme) : école militaire d'ingénieurs et poursuite pour une décade dans l'armée malgré les avantages financiers du privé ; création d'une entreprise avec un ami d'une toute autre formation dans un secteur pointu (et donc fort inconfortable). Dans lequel nous avons néanmoins percé (si j'ose dire) et réussi malgré tous les avis défavorables autorisés. Entreprise cédée au bout d'une autre décade et nouvelle orientation vers des activités non lucratives mais satisfaisant bien plus le désir de connaissances comme d'expériences nouvelles.

Sur le plan social, le HP n'a pas été vraiment soucieux non plus. D'une part, en étant moi-même de nature solitaire, tout en étant - paradoxalement - fort bien entouré de personnes excellant dans leur domaine de compétences tout en étant dotées de qualités humaines certaines : esprit critique, réflexion approfondie, loyauté, honnêteté...Sur un plan plus personnel, comme la pérennité de la relation amoureuse m'est très tôt apparue franchement douteuse, j'ai pérégriné en la matière. Tout en nouant une aussi solide que durable amitié avec une fille d'Eve. Egalement HP.

De mon expérience comme de la littérature dédiée, j'ai acquis la conviction que le HP, pour être plus une bénédiction qu'une malédiction, a besoin d'être abondamment nourri d'amour et de connaissances. Mais aussi d'être cadré, canalisé et dirigé vers des réalisations objectivement quantifiables. Au risque de finir complètement perché.

My two cents...

Quant au passage ici ? La curiosité prédomine à cette heure...

Patunetale 22 octobre 2021 à 20:05   •  

Il vaut toujours mieux être bien dans sa peau que mal dans celle des autres, quoi qu'il en soit, bienvenue par ici...

zozottele 22 octobre 2021 à 20:31   •  

Bienvenue @fractal,et que ta curiosité perdure alors.

Ambre31le 22 octobre 2021 à 20:58   •  

Bienvenue @Fractal.

Abderianle 23 octobre 2021 à 07:52   •  

Bienvenue @Fractal !
Un pseudonyme intelligent qui te coince dans des dimensions décimales mais dit bien le joyeux balancement et le rock tortueux d'une vie déjà bien remplie. Si j'osais, je poserais bien la question, profonde et sérieuse, du genre "La philosophie n'est-elle pas un balancement ?" et les vagues lecteurs de Schopenhauer auraient à leurs oreilles quelques musiques bien célèbres, mais comme mes questions retombent souvent dans la platitude singulière d'un haussement des pôles, genre je-perds-le-nord, et comme tu fais profession d'aimer la Métaphysique accoquinée avec la Spiritualité, le tout accolé à la Physique, dans une forme non-platonicienne d'Ernst Mach, peut-être, à moins qu'il n'y ait plus d'Aristote dans le cortège et qu'un Boltzman triomphe en toi, et comme, enfin, je suis extrêmement ouvert d'esprit et tolérant à partir du moment où l'on n'est point misologue, c'est-à-dire que l'on ne répond pas à la question "Comment va la philosophie ?" par un "Pas mieux qu'hier", comme si elle avait la vérole de sa fausse soeur l'Economie, je te laisse tout un champ ouvert de non-réponse et, étant moi-même à mes heures égarées vaguement spirituel, également de non-réponse.
(C'est quand même bien le progrès des consciences)

Fractalle 23 octobre 2021 à 08:18   •  

Je vous remercie pour vos messages de bienvenue.

@Abderian :

"La philosophie n'est-elle pas un balancement ?"
Il me semble que oui. Entre les catégories "à priori" de l'entendement opposées, le perceptif et l'a-perceptif, la bourse et la vie, Laurel et Hardy et John Wayne et son cheval.
Mais qui possède cependant une possibilité de terme dans l'intuition puis l'expérience de l'unité de la réalité implicite.

""Comment va la philosophie ?"
Bien mieux qu'hier. Principalement grâce aux avancées du XX siècle en Physique Fondamentale.
Fort plus mal qu'hier. De par son rangement au placard des divertissements oiseux par une société mondialisée de masse productiviste.

Anticale 23 octobre 2021 à 10:57   •  

Bienvenue @Fractal

Abderianle 23 octobre 2021 à 20:53   •  

🙂
Cela balance peut-être pas mal à Paris, mais le monde contemporain comme les Fractales ne misent-ils pas plutôt sur les petites perceptions ? N'y a-t-il pas dans l'humilité philosophique plus de Laurel que de Hardy ? (je sais l'assertion est audacieuse).
Après je ne sais pas si tu as le droit de te balancer des règles logiques et d'irrespecter le principe de non-contradiction. Mais comme je l'ai dit et comme chuis accueillant, j'tolère. D'façon, un chat mort ou vif, qu'importe, c'est encore un chat ? Ergo, que la philo soit ou ne soit pas, qu'elle aille bien ou mal, au fond, ce ne sont que ceux qui la portent qui, en dernier ressort, auront à s'en soucier. "Et paf la postérité !" comme s'en moquait Queneau.

Abderianle 26 octobre 2021 à 16:12   •  

citation :
Telle une comète dans le ciel d'Octobre
Il a sur notre dimension si bien fusé
Que sautant les entiers cette âme noble
Bien divine au Panthéon s'en est allée.

Abderianle 26 octobre 2021 à 16:15   •  

Oui, certains y verraient là de l'acharnement, mais je trouve qu'il est injuste de dire "Bienvenue !" aux gens et de s'en taper sévère quand ils partent. Après tout dans les entreprises il y a des pots d'adieu, non ? Après, si ce n'est qu'un au revoir, en étant poli, ça se fête aussi.
Oui, on devrait ouvrir une bouteille à chaque occasion de ce type. Je veux dire, de ce genre-là.
Remarquez, les plus accueillants d'entre nous seraient sûrement les plus cueillis, et APIE prendrait peut-être un air de la Nef des Fous, mais qu'importe l'ivresse pourvu qu'on voie flou ! 😇
(bref, ceci était mon épigramme... non, mon élégie, hum 🤘)


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?