Présentation des nouveaux

Je vis pour l'Intelligence.

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. Je vis pour l'intelligence.
Je vis pour l'Intelligence.
TatianaSparkle 15 janvier 2023 à 15:05

Bonjour. Je m'appelle Tatiana. J'ai 20 ans. Je suis obsédée par l'idée d'acquérir un intelligence illimitée. En fait, depuis mon enfance, je suis intéressé par le thème de l'illimité et de l'intelligence. J'aime le processus de pensée : j'aime analyser, comprendre et créer quelque chose. Pour l'instant, je n'ai rien créé, dans le sens où créer pour moi signifie quelque chose de nouveau, quelque chose qui n'existe pas dans l'Univers : rien de similaire et d'unique. Je veux avoir une intelligence comparable à celle de l'Univers et égale à celle de Dieu. Je sais, je sais, c'est un péché... eh bien, peut-être que je ne suis pas en train de discuter. Cependant, je crois que la plus grande faute et le chemin vers le malheur est de ne pas atteindre l'objectif de sa vie. Selon moi, le malheur de l'homme est de ne pas atteindre ce qu'il désire le plus au monde. L'objectif et le potentiel sont liés. Si l'être X n'a pas de potentiel pour la musique, pour la peinture, pour le divin, alors l'être X vivra toute sa vie sans penser au divin, à la musique, à la peinture. Et l'idée de peindre, d'écouter de la musique, de penser à la divinité ne sera jamais à l'ordre du jour pour l'être X. Et cela est malheureux. La théorie qui, selon moi, est vraie, est apparue chez moi lorsque j'avais cinq ans. J'aimais simplement observer et analyser. Je pensais juste et jouais avec des voitures. Et c'est tout. Je n'étais pas attirée par les livres, les dessins animés, les films. Seulement par les chansons militaires différentes. En gros, c'est le passé. Je crois, contrairement à l'opinion scientifique, que l'homme n'est pas un animal, mais quelque chose de plus grand. La conscience. La conscience a un intelligence, certaines formes de désirs, et le corps ... le corps a des lois de l'ADN et de la génétique, je n'ai pas de doute. Je ne suis pas ésotérique, je ne crois pas aux prédictions de tarot et je suis tout à fait un humain scientifique. Et pourtant, selon moi, la conscience est potentiellement plus forte que le corps. Je suis contre l'idée des cyborgs, des nouvelles technologies. L'homme a déjà tout, mais il n'a pas besoin de tout cela.Je crois que l'âge n'est pas un facteur d'intelligence. L'intelligence moyenne d'un enfant est égale à l'intelligence moyenne d'un adulte. Et l'intelligence elle-même dépend de la conscience. Je ne soutiens pas l'idée d'une intelligence multiple. L'intelligence est unique, mais elle développe des compétences différentes, certains dans le dessin, certains dans la musique, certains dans la recherche de soi-même. Je joue à des jeux logiques et des casse-têtes. Je peux jouer toute la journée, juste avec une pause pour manger et dormir. Je joue à mastermind, unblock, sokoban... Je m'intéresse à la logique. La logique comme science. J'aime la philosophie, surtout les thèmes de la conscience, de la force de volonté, du potentiel, du destin. Tout ce qui est mystérieux et inhabituel m'intéresse, mais les moments effrayants me font peur. J'ai des problèmes.Je crois avoir des troubles d'anxiété ou des troubles de stress post-traumatique. Je suis constamment dans la peur... simplement, sans raison, et c'est difficile à expliquer. Je n'aime pas la mode, les cosmétiques et les jeux vidéo. J'ai essayé de jouer à des jeux de tir, mais cela ne m'a pas plu. Il y a de l'excitation, de la chance, mais pas de réflexion. J'ai réalisé cela lorsque j'ai joué à candy crush. C'est ennuyeux. Très ennuyeux. Là où je n'ai pas besoin de penser c'est ennuyeux. Bon, bon. Je l'admets. J'aime marcher dans les rues ou dans les parcs, manger de la glace et commander de la nourriture asiatique. Je m'intéresse à la culture Japonaise, et j'apprends la langue japonaise. Je cherche de l'amitié. Je veux trouver des gens proches de moi, spirituellement, et peu importe leur nombre. Au moins un serait déjà bien. L'âge et le sexe n'ont pas d'importance. écrivez-moi. J'attends.

Surderienle 15 janvier 2023 à 15:37  •   90924

.
Bienvenue @TatianaSpark
L'intelligence illimitée, tu l'as déjà au fond de toi.
Juste la laisser s'exprimer au mieux.
Ce peut-être le travail d'une vie...
Mais tu sembles déjà très bien partie...
Mais, gaffe aux mirages.
🤔

TatianaSparkle 15 janvier 2023 à 15:54  •   90927

Que voulez vous dire par le fait que je l ai déjà?

Kobayashile 15 janvier 2023 à 22:17  •   90940

Bienvenue ! Intéressant cette recherche de l'infini. J'avais lancé une question sur le sujet l'année dernière, a propos de l'infini mathématique, qui est très théorique.
Le constat était que dès que l'on passe au monde palpable et du moins observable, il ne reste que le fini...

zozottele 15 janvier 2023 à 22:21  •   90943

(re) bienvenue @TatianaSpark ?
Il y a de la réflexion dans les jeux de tirs,si si🙂
En tout cas je souhaite que tu trouves ton bonheur,ici ou ailleurs.

TatianaSparkle 16 janvier 2023 à 13:06  •   90957

Oui, merci.

Abderianle 16 janvier 2023 à 20:53  •   90962

Un certain argument théologique dirait que si Dieu a fait l'Homme (et --- ô supplice ! --- la Femme) intelligent(e), c'est précisément pour qu'il/elle utilise ses dispositions, même si celles-ci lui révèlent des choses inattendues, voire détruisent l'idée qu'on se faisait justement de Dieu. Un petit billet récent d'Etienne Klein s'amusait à réfléchir sur la question bien classique de savoir si la science pouvait démontrer Dieu...
Bref, en tout cas ta quête est-elle toujours la même, c'est si ce n'est une preuve en soi d'intelligence, c'est une preuve de constance. Et, d'un point de vue ontologique, le fait que tu existes est aussi une preuve haussée de perfection (si l'on reste cartésien).
Donc, disons que c'est déjà bien parti. 😉

Kobayashile 16 janvier 2023 à 21:00  •   90965

@Abderian, intéressant, une quesiton d'ontologie.
Je me disais récemment que Kant aurait pu un peu ajuster sa célèbre preuve de l'existence de Dieu, "la conscience morale en chaque homme", afin d'éviter une polémique ou une incompréhension.
Et si cette preuve était tout simplement "la conscience de l'Amour en chaque homme" ? Car si on se réfère à la lithurgie et à l'histoire, tout deviendrait cohérent.
La question ontolgoique devient aussi plus simple et en accord avec la perception du bon sens 😀

Maverickle 17 janvier 2023 à 22:12  •   91009

@Abderian, à l'énoncé : "démontrer l'existence de Dieu", ma réaction à chaud est de demander :

citation :
"mais, savez-vous définir Dieu ? le définir d'une façon complète, non ambigüe, universellement acceptée ?"

Vous avez 4 heures ...

Kobayashile 17 janvier 2023 à 22:16  •   91011

@Maverick, heu, plutôt 4 mots : Dieu se définit lui-même.

Abderianle 17 janvier 2023 à 22:27  •   91015

@Kobayashi : Faire tenir l'ontologie divine par un sentiment perceptif, c'est un peu comme prouver l'existence d'atomes parce qu'un liquide chaud brûle. C'est un diallèle certain qui a au moins le mérite d'être intrinsèquement incontestable, mais d'une logique très spécieuse. J'imagine que pour ceux qui ont l'impression que Dieu brûle partout, son extension ontologique devient très ardente, mais pour ceux dépourvus de toute impression de cette sorte, l'eau chaude n'a pas encore été inventée, ou du moins l'excitation atomique pour la justifier. Et s'il y a un décalage explicatif, alors il n'y a plus rien d'objectif...
Car "la conscience de l'Amour en chaque homme" est une proposition aussi noble que vaine : chaque homme ? Chaque femme ? De manière continue, illimitée, certaine et universelle ? C'est bien là que le bât blesse, et c'est un peu l'idée voltairienne d'un Dieu fait à l'image des hommes : les qualités qu'on veut démontrer de Dieu existent si peu ou si imparfaitement dans le monde qu'il ne semble pas que le bouillonnement atomique des hommes soutienne tangiblement la présence de Dieu dans leur monde. Au contraire, le chaos ambiant prouve l'inverse, et un anti-Dieu recevrait une consécration bien plus certaine qu'un idéal transcendant toutes les réalités historiques.

D'où le juste propos de @Maverick : ou bien on retranche à Dieu les dispositions théologiques qu'on veut absolument lui prêter, mais dans ce cas Dieu n'est plus cette puissance totale qu'il serait agréable et propitiatoire de vénérer, soit on le retire du monde en le plaçant au-dessus avec le risque de rendre sa volonté strictement inexorable. En bref, le bon sens est sûrement la chose la plus mal répartie, à l'égal de toute unanimité sémantique de Dieu.
Après, pour être intègre, le corpus mathématique ou la physique ont été amplement sujets à des évolutions, à des extensions et à des remaniements, et c'est là toute la vitalité des sciences. Le problème n'est donc pas en soi que la définition de Dieu varie ; le problème tient plutôt à ce qu'elle n'ait aucune fixité partagée. Même certains hérétiques en mathématiques peuvent facilement être repérés par une production démonstrative moins abondante, et une opérabilité de leurs propositions moins fructueuses. Côté théologie, n'ayant pas cette norme évaluative, les propositions ne sont que des envolées lyriques, et, de même que jamais un coup de dés n'abolira le hasard, jamais un joli vers n'accouchera de Dieu. Et puis, le rasoir d'Ockham suffit à sa peine : on peut croire ou faire exister l'Amour sans avoir besoin de Dieu ou d'une entité supérieure. En fait, pour rendre les choses réelles, on n'a guère besoin d'autre chose que la réalité même. 😄

Maverickle 17 janvier 2023 à 22:31  •   91017

Élève @Kobayashi :
citation :
heu, plutôt 4 mots : Dieu se définit lui-même.

Bien tenté, mais cette galipette intellectuelle n'est pas acceptable : Dieu n'est pas joignable actuellement, il a résilié son abonnement 4G. Il faut faire sans lui...

Et donc, il revient aux 8 milliards de primates de se mettre d'accord sur sa définition... à moins que ça n'ait aucun intérêt, ni intellectuel, ni opérationnel ? 🤔

Kobayashile 17 janvier 2023 à 22:38  •   91019

@Abderian, @Maverick, là est bien le constat. La perception varie entre les êtres humains. Définir Dieu revient à définir la foi. Est-ce vraiment possible, ne serait-ce que pour soi-même ?
Partant de là, Kant a proposé un point commun, qui a le mérite d'être simple et perceptible par chaque être humain. Certes, cela ne fait que reporter la définition sur d'autres concepts, philosophiques, la discussion est ouverte.
L'avantage de l'Amour est qu'il se trouve dans les grandes religions monothéIstes, entre autres, et reste congruent à la foi.
N'est-ce pas magnifique, humm ? 😋

Maverickle 17 janvier 2023 à 22:46  •   91020

@Abderian, waouuuhhh 😍
J'ai dû te relire 3 fois pour être sûr d'avoir tout compris (sans compter plusieurs recherches sur Internet : diallèle ??? 😵)

Je garde de cela la plus belle formule :
citation :
on peut croire ou faire exister l'Amour sans avoir besoin de Dieu ou d'une entité supérieure

Vraiment superbe ! 👍
Des candidates, dans la salle, pour la mise en pratique ? 😇

Abderianle 17 janvier 2023 à 22:50  •   91021

Soit, mais il y a aussi des visions sombres et agoniques dans toutes les religions, et on n'aimerait pour autant guère en faire un Dieu Vengeur ou haineux. Alors s'il fallait se fier aux points communs et aux syncrétismes, et accepter déjà de valoriser les fois monothéistes au mépris des autres, on se donnerait déjà la division pour se faire battre et le fer pour bien se diviser.
Alors quand Kant démontre que Dieu est simplement possible, et qu'on peut déjà s'en contenter, il ne fait que justifier sociologiquement les tendances de tous les individus. Tendance qu'on appelle la foi, mais comme chaque croyance est différente, Dieu revêt en plus tous les possibles individuels et créatifs. Or, assez rapidement, l'excès de définitions et de configurations tue quelque part le concept même. Comme le film Mr Nobody : définir un être s'il a vécu parallèlement plusieurs vies achoppe sur le problème d'un être. Alors au fond, même dans le monothéisme, on n'échappe pas à la polyvalence du concept de Dieu... et sans même parler des saints, des patrons, des anges et des autres reliquats de polythéisme dans le catholicisme, on voit que l'idée même d'une convergence est un mythe solide. Voilà la possibilité réelle de Dieu : être mythique !
Ca te va comme définition @Maverick ? 😋

QED
😄

------------

citation :
Des candidates, dans la salle, pour la mise en pratique ? ?
@Maverick Hey, cf. Kant et ses thalers : l'amour en idée est moins trébuchant que l'amour en pratique, mais d'aucuns trouveront finalement que l'être en idée est plus enrichissant que l'être en pratique, car, comme le dit le grand philosophe G. Moustaki, qui dit en avoir connu un rayon sur le sujet, finalement, ça ne lui a pas tant réussi, ni dans ses rêves ni dans sa liturgie, puisque ça le confine jusqu'au point final et ça abroge son idée même de liberté. Donc le problème, ce n'est peut-être pas de le mettre en pratique, mais d'être sûr de n'en faire point un Dieu qui condamnerait les malheureux comme Dieu le fait déjà par religion. "I lost my religion?" Ah, oui, on tient là une longue dissertation psycho-philosophique montrant à quel point on pourrait mettre l'un par l'autre. Et aimer l'amour comme on aimerait Dieu doit sûrement occasionner de douloureux décrochages, si bien que la santé suppose peut-être de rendre à Dieu ce qui est mythique et à l'amour... ce qu'est Meetic ? 😄 😋

Maverickle 17 janvier 2023 à 22:57  •   91022

@Kobayashi, tu as écrit :
citation :
Définir Dieu revient à définir la foi

Pas d'accord, et toujours pour la même raison : Qu'est-ce que "la foi" ? Comment peux-tu postuler l'égalité entre deux concepts qui sont déjà difficiles voire impossibles à définir chacun de son côté ?

Personnellement, je crois que la "foi", la confiance intime de chacune et chacun envers sa vision personnelle et intime de la Déité, est mécaniquement (du fait de cette définition que j'en donne) individuelle et non partageable.
Au moyen des mots, et éventuellement des pratiques religieuses, nous pouvons tenter d'échanger sur nos points de vue et de "communier" sur nos points communs, mais ça reste du bricolage humain au ras des pâquerettes, très loin de la transcendance universelle que je mets dans le concept de Dieu (toute critique bienvenue).

C'est comme la vision des couleurs : utiliser le même mot, "bleu", pour désigner la perception visuelle d'un objet ne garantit pas que les perceptions soient véritablement identiques. C'est probable, mais pas garanti...

@Abderian, je pense qu'il faut pratiquer l'Amour pour avoir matière (et le droit ? 🤔) d'en gloser en idée... Sans les TP, la substance du Manuel nous échappe toujours un peu... et les subtilités des poèmes désespérés prennent plus de consistance quand on a connu la perte de l'Amour...
Et personnellement, je ne parlais pas "d'aimer l'Amour", mais bien de le pratiquer pour aimer les autres membres de cette espèce de frappadingues... 🥴

gildele 18 janvier 2023 à 10:50  •   91037

@TatianaSpark , avant tout , bienvenue à toi et un vrai bravo pour ta présentation et ta lucidité sur toi - même : chapeau bas !

# Attirée par les chansons militaires différentes ? #
Super ...puisque " Celui qui ne marche pas au rythme cadencé du tambour entend une autre musique"

# L'homme a déjà tout...#
Bien sûr, puisqu'il n'y a aucune différence du nombre et qualités de fonctionnement de tes, nos neurones, de l'intensité de nos émotions, de nos rapports à l'illimité .... par rapport à ceux de nos plus lointains ancêtres.
Le reste est une question d'avancées des connaissances matérielles et techniques au fil d'un déroulé spatio-temporel ( au moment T sur un point précis de la planète) ... comme de l'évolution des "croyances " diverses qui unissent un groupe humain : dieux, philosophies, " La France aux français...." qu'elle dit, la Marine ... pas nationale .
Il n'y a pour moi qu'une seule et unique certitude absolue ... incontestable : je suis appelé à disparaitre ! C'est cette réalité qui me rend frère de l'inconnu/e dans la rue, de vous ici. ...Le reste, c'est la main de ma soeur dans la culotte d'un zouave !

Oui, Zadig, c'est toi qui a raison :
" Il faut cultiver son jardin ! " ( son être intérieur ...son individualisation )

Et pour répondre à ta question :
# Que voulez vous dire par le fait que je l'ai déjà ?#
Manifestement, ton terreau est fertile !
Bises

Kobayashile 18 janvier 2023 à 21:24  •   91057

@Maverick, oui, le concept de "foi" ne se limite pas à la religion. Ce mot possède un très large champ sémantique.
Cependant, dans le contexte, le sens est clair.
Je ne connais pas d'autre manière de l'écrire en français... en sanscrit ça doit être un peu plus simpe, et par extension en chinois et japonais 😜

TatianaSparkle 26 janvier 2023 à 20:35  •   91354

Bonjour.
J ai ete occupee ces jours la.
Hier j ai eu 21 ans.

zozottele 26 janvier 2023 à 22:00  •   91358

Bonne anniversaire en retard alors @TatianaSpark!
👍 👍 👍

Kobayashile 26 janvier 2023 à 22:48  •   91363

Joyeux anniversaire @TatianaSpark ! 😄

A ces âges, ça compte encore beaucoup !

gildele 27 janvier 2023 à 00:38  •   91370

Happy birthday , ma grande !
Kiss and kiss and Kissdoux...


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?