Présentation des nouveaux

La galerie des masques

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. La galerie des masques
La galerie des masques
AliceOnTheMoonle 08 janvier 2020 à 21:50

Bonsoir à tous,

Suite à mon inscription, je m'essaie au jeu des présentations ! Entre le tout et le rien, toujours ce difficile équilibre à trouver.

J'ai lu quelques posts des forums pour prendre la température. Mon souhait serait de trouver un lieu d'expression libre, d'échanges et de rencontres, sans crainte de jugement.

Enfant, douée pour les apprentissages, j'ai rapidement éprouvée des difficultés à nouer des liens affectifs dans des groupes, toujours plus à l'aise dans des relations individuelles et dans une solitude propice au déploiement d'un imaginaire sans limites.

Adolescente aux prises avec une douleur de vivre banalisée par mon entourage et des questions existentielles sans fin, j'ai cherché à mettre ma pensée en pause de différentes manières, pas toujours les meilleures pour mon corps !

Perdue dans un monde et une époque que je ne comprenais pas, j'ai cherché des réponses dans la psychologie, dont j'ai fait mon métier pendant 10 ans. Et ce sont les apprentissages dans cette discipline croisés à une dépression qui avait son lit dans ma douleur adolescente qui m'ont amenée au diagnostic de HP.

Ça n'a rien changé, et ça a tout changé. Le tout et le rien, comme souvent !

10 ans plus tard, lassée de ne toujours rien comprendre, et constatant non sans inquiétude une misanthropie grandissante, j'ai pris un premier virage (premier car ce ne sera probablement pas le dernier) et me suis détournée de l'esprit pour soigner les corps. Les maux avec moins de mots en quelque sorte !

Aujourd'hui infirmière, j'ai construit au fil des années ce que j'appelle une galerie de masques, masques que j'enfile au gré des situations sociales, pour essayer, parfois en vain, d'être dans le "juste".

J'ai l'impression qu'il n'y a que dans l'amitié, aujourd'hui, que je peux me montrer le visage nu. Car c'est dans ces liens là que je peux m'autoriser moi-même, sans craintes. Et il y a eu l'Afrique aussi... J'y étais étrangère, mais ce vécu d'étrangeté prenait un tout autre sens et devenait bien plus acceptable qu'ici.

Alors cette galerie de masques m'est très utile au quotidien, mais je crains que ce soit au prix d'un oubli de ce que je suis. Tendre vers une "norme" pour ne plus sentir ni subir l'incompréhension, ou le rejet d'être "trop".

Car je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais je souffre de ce trop. Trop sensible. Trop émotive. Trop vive. Trop cash. Trop brute. Trop rapide. Trop rêveuse. Trop franche. "Tu réfléchis trop". "Tu t'inquiètes trop". "Tu t'attaches trop". "Tu ris trop". "Tu pleures trop". Être (de) trop.

Quant à l'amour... Je ne suis pas tombée sur ce thème dans ce forum, mais j'imagine et espère que c'est un sujet sur lequel vous échangez, et que je pourrai me joindre à vos réflexions, pour, peut-être, mieux comprendre, ou tout au moins avancer.

Je vous souhaite "trop" de jolies choses pour cette année qui a commencé, et vous dis à bientôt.

Alice

Berengerele 08 janvier 2020 à 21:52

Bienvenue ! ;)

Juliette...le 08 janvier 2020 à 21:55

J'espère et pense que tu trouveras ici de quoi alimenter, déverser, partager tous tes "trop" 🙂
Bienvenue Alice!

AliceOnTheMoonle 08 janvier 2020 à 22:13

Merci à vous deux 🙂
Il y a beaucoup à lire, je ne sais pas trop par où commencer !

Cameleazebrale 08 janvier 2020 à 22:15

Bienvenu! Beaucoup de tes centres d'intérêts et ressentis me parlent! C'est ce que j'aime sur ce site, beaucoup de personnes nous font écho et les autres nous font réfléchir, ou rire ou je ne te le cache pas nous énervent un peut, mais juste assez pour avoir envie de faire un effort pour les comprendre! Alors une bonne année à toi aussi et pleins de bons échanges!

p695le 08 janvier 2020 à 22:38

On a quelques collectionneurs de masques ici (j'en suis) ... Profites : ici on ne juge pas et on est tous à un degré ou un autre dans la panade (ou on l'a été)

Fropople 08 janvier 2020 à 22:44

Bienvenue @AliceOnTheMoon, je te souhaite de trouver ici ton dernier (et premier) masque : ton reflet dans le miroir :)

AliceOnTheMoonle 08 janvier 2020 à 22:46

Merci @Cameleazebra, je vais chercher un peu dans tous les sujets 🙂 Et merci pour tes voeux !

@p695, c'est la première fois que je parle de ces masques à des inconnus... Les psys parlent facilement de faux self, mais cette idée de faux me met un peu mal à l'aise...

AliceOnTheMoonle 08 janvier 2020 à 22:49

@Fropop, merci ! Je ne sais pas encore, je découvre. Ça fait des années que je tente de mettre mon atypicité de côté... Ça me fait tout drôle de reparler de tout ça et de me livrer...

Mirobellele 08 janvier 2020 à 22:49

Bienvenue @AliceOnTheMoon
Ici, tu n'es pas de trop ! 🙂

AliceOnTheMoonle 08 janvier 2020 à 22:53

@Mirobelle 😉
C'est amusant, et un peu touchant aussi. Merci !

p695le 08 janvier 2020 à 23:10

@AliceOnTheMoon
Ça va te faire bizarre, mais ici c'est normal de parler de masques, de nos difficultés à ne pas en sortir un dès qu'on a quelqu'un en face, de la difficulté de réussir à changer de masque tout en restant cohérent pour ne pas que ça cloche, ...
(et je ne sais pas comment les psys appellent ça, moi j'appelle ça survivre quand les codes nous sont étrangers voire hostiles)

AliceOnTheMoonle 08 janvier 2020 à 23:30

@p695 Et bien j'y ai beaucoup travaillé dans les années qui ont suivi le diagnostic. Puis ça m'a lassée, et fatiguée... J'aimerais parfois arrêter ce "jeu" mais les interactions sociales viennent suffisamment souvent me rappeler que c'est trop compliqué !
Tu le vis comment toi ?

p695le 08 janvier 2020 à 23:39

@AliceOnTheMoon
En général ça se passe assez bien, car maintenant dans la majorité des situations je ne mets plus de masque (je passe juste beaucoup de choses sous silence), j'assume ma différence (je passe pour un type bizarre, mais ce n'est pas un problème), ... J'ai quelques périodes de "respiration", où non seulement je n'ai pas de masque, mais en plus les gens s'en foutent : dans ma famille et en concert (c'est fou comme le milieu du Metal est chouette pour ça ...). Ça permet de souffler ...
J'ai toujours été un solitaire, donc c'est moins compliqué à vivre ...

Il reste un bémol assez important, c'est la relation de couple. Je n'ai pas encore réussi à rester sans masque dans ce cas, même avec une zèbre ... Je me souhaite bonne chance pour le prochain essai (j'ai bon espoir, il paraît que ça fait vivre 😛 ) ...

AliceOnTheMoonle 09 janvier 2020 à 00:03

@p695 Merci beaucoup pour ce partage. Je te souhaite moi aussi cette chance dont tu parles ! Et me la souhaite aussi du coup, au passage!

Merlinle 09 janvier 2020 à 08:03

@AliceOnTheMoon : il vaut mieux être "trop" que pas assez, non ? ;)

Mais je comprends. Ma solution a été d'orienter ma vie en fonction de ce qui me rend heureux, et de me foutre totalement de la "norme" des autres. Bon, pour l'aspect amoureux, cela implique de trouver une perle rare quelque part, mais l'espoir fait vivre. I'm a hopeless romantic ! :)

Bienvenue !

AliceOnTheMoonle 09 janvier 2020 à 09:58

Merci @Merlin 🙂
Vous voilà déjà 2 à me dire que vous réussissez à vous affranchir de la norme. Alors autant j'y arrive (parfois) dans des situations sociales non engageantes, avec des gens que je ne reverrai pas (!!!) , autant ça me coûte encore et toujours... J'ai changé de boulot, il m'a fallu bien plus d'un an pour trouver ma place dans l'équipe... 🥴

Hopeless ?? Why?

Merlinle 09 janvier 2020 à 10:08

C'est une expression anglaise spécifique et intraduisible, en fait ... :) Disons que j'ai une vision très idéaliste dans ce domaine et que je n'ai pas envie d'en changer ;)

Fropople 09 janvier 2020 à 10:23

@Merlin
Tentative de traduction "un irrattrapable Romantique" 🤔 ?
Avec une vision idéaliste qui du fait qu'elle ne "colle pas" à réalité qui est bien moins "idéale", il n'y a que peu d'espoir qu'il atteigne cet idéal et également peu d'espoir de le faire changer d'avis sur la question 😛

p695le 09 janvier 2020 à 10:30

@AliceOnTheMoon
Merci et bonne chance à toi aussi, du coup ...

Je pense que ça tient au fait que ton boulot demande plus de coordination et d'interactions que le miens ... Moi je n'ai quasiment besoin de personne pour que le boulot se fasse ... Le domaine pro, c'est LE truc où je suis vraiment mal considéré : conflit ouvert avec ma hiérarchie (j'ai tendance à dire clairement quand ça ne va pas et proposer des alternatives disruptives), je dis tout haut ce que les autres pensent tout bas (et pire encore, quand je mets le doigt sur un problème, les autres qui n'avaient pas remarqué se rangent à mon avis), je ne respecte que les procédures obligatoires, pour le reste je fais à ma sauce, ... Bref, le climat est compliqué, mais ça ennuie les autres plus que moi ... Mais moi personne ne risque de mourir si je décide de faire à ma sauce et que je me plante ...

La plupart du temps, quand on sait que c'est quelqu'un qu'on risque de revoir, on a tendance à prendre des sécurités "au cas où il ne serait pas pas assez ouvert pour m'accepter" ... J'ai laissé tomber la prudence, estimant que s'il n'est pas assez ouvert il ne m'intéresse pas ... Et c'est assez surprenant, mais en fait ça se passe en moyenne mieux que ce que je pensais ... Je pense juste à donner un minimum de clés de décodage pour que la personne ne prenne pas pour elle les remarques/observations/humour pourri/... qui finiront par sortir tôt ou tard ...

S'entraîner sur des "amis jetables" (c'est comme ça que mon esprit les a baptisés 😨 ), c'est pas mauvais non plus ...

(je n'utilise pas l'écriture genrée, mais le coeur y est ...)

AliceOnTheMoonle 09 janvier 2020 à 16:01

@p695 Merci pour ce retour ! Je vais réfléchir à tout ça. Je crois qu'en vieillissant, j'essaie de trouver un "strict minimum" social, et pense (sans forcément agir) un peu comme dans la sphère privée que je n'ai plus envie de m' emm&#&€# avec des gens qui ne peuvent pas comprendre, accepter, tolérer, s'intéresser à la différence.
Les amis jetables, ça m'a fait sourire ! Concept à développer !! Mais politiquement absolument incorrect !!!

@Merlin et @Fropop merci pour l'explication de texte ! J'avais pris hopeless au sens propre, et ne comprenais donc pas l'expression ! Me concernant, je suis tout à la fois hopeless romantic et hopeless desperate! 😉 Le tout et le rien, again and again...

Bonne journée à vous tous, et merci 🙂

Maverickle 09 janvier 2020 à 18:05

Bonsoir @AliceOnTheMoon,

Je ne me reconnais pas (pas encore ?) dans la galerie de masques, en revanche, je me suis souvent senti (mal)traité comme "Monsieur trop" ...
citation :
je souffre de ce trop. Trop sensible. Trop émotive. Trop vive. Trop cash. Trop brute. Trop rapide. Trop rêveuse. Trop franche. "Tu réfléchis trop". "Tu t'inquiètes trop". "Tu t'attaches trop". "Tu ris trop". "Tu pleures trop". Être (de) trop.

Ça me parle énormément ...

Et malheureusement aussi, "[constater] non sans inquiétude une misanthropie grandissante".
J'ai eu quelques moments pénibles récemment où j'ai laissé des choses sortir ... et "les autres" en parlent encore ... Au final, après avoir souffert de la solitude du fait de l'indifférence de ces "autres" qui tournait à la négation de mon existence et des mes actions pour eux, je me retrouve solitaire parce que j'ai coupé quelques ponts et que je les fuis moi-même.

"J'ai l'impression qu'il n'y a que dans l'amitié, aujourd'hui, que je peux me montrer le visage nu." J'aimerais bien pouvoir en dire autant, parce que l'amitié, je n'arrive pas à la construire, ni à l'entretenir, mes tentatives me pètent à la figure, sans doute toujours à cause de ce "trop".
C'est pour ça que j'ai atterri ici, avec l'espoir de plus de facilités à les établir avec les autres participantes et contributeurs.
Et c'est plutôt bien parti, mais il faudra voir sur la durée, vu que le problème à la base, c'est quand même et d'abord moi ...

@p695, ta fabrique d'amis jetables, tu peux me donner l'adresse ? 😜

Evorale 09 janvier 2020 à 18:47

@AliceOnTheMoon, masques de chair (comme le rappe Scylla).
Ta conscience, elle, pourtant est à nu. En tout cas, s'exhorter à ne pas l'habiller puisque le troupeau, notre propre part d'identité troupeau-esque a déjà le choix de tes masques.. ton Toi, ton Intime.. ta conscience, bon sang! fais qu'elle avance légère (sans masque), essayer de Se retrouver, de la reconnaitre n'est pas un jeu drôle.

Mannonle 09 janvier 2020 à 19:32

@AliceOnTheMoon
Alice, bienvenue. J'arrive tout juste moi aussi, et dans ton post bien des passages s'appliquent tellement à moi... Une adolescence douloureuse, des manifestations dépressives et conduites suicidaires, misanthropie galopante, changements de cap professionnels, entre édition, psychanalyse et enseignement-recherche. Tout de trop, tout en trop, éternellement décalée. Maintenant tout va mieux et même bien, seulement cette petite peine au fond de soi, quelquefois, d'avoir si peu de gens qui comprennent. Mais, tu vois, il y a ici, cette communauté chaleureuse où on peut jeter les masques.
à bientôt.

Minuitle 09 janvier 2020 à 21:45

Bienvenue AliceOnTheMoon 🙂

AliceOnTheMoonle 10 janvier 2020 à 00:05

@Maverick Je suis un peu triste de lire que tu te considères comme un problème. J'imagine que nous faisons tous de notre mieux, de la même façon que les gens en face. Ou alors, nous en sommes tous un, de problème !

L'amitié, celle dont je parle, celle qui a tout changé, j'ai appris adulte. Il a suffit d'une belle rencontre qui a tout changé ! Je crois que c'est la première fois que je me suis sentie accueillie comme ça ! Je m'estime d'autant plus chanceuse que ça a ouvert un champ de possibles ! En effet, si c'est possible avec une personne, ça doit l'être avec d'autres. Alors ces amitiés là sont aussi rares que précieuses, et j'en prends grand soin. C'était il y a un peu plus de 12 ans.

Créer un lien et le maintenir me coûte tellement d'énergie !

Et depuis, il y a des réussites, des échecs, des tentatives, des espoirs, des déceptions (ingérable, la déception...). Parfois je m'en fous, et hop, je me replie. Solitude rassurante de la bulle... Parfois ma solitude m'inquiète, et hop, la fleur s'ouvre et le papillon s'envole et butine.

Je te souhaite, que ce soit en amitié ou ailleurs, que tes tentatives finissent par porter leurs fruits !


@Evora, non, ce n'est pas un jeu drôle, mais comme je l'écrivais, l'amitié me protège. Et toi ?


@Mannon oui, à bientôt pour échanger sur ces similitudes, avec plaisir ! De mon côté aussi, tout va nettement mieux qu'à l'adolescence et jeune adulte. Mais je n'ai rien oublié de cette douleur. Et autant je peux être en questionnement et en quête de réponses en me joignant à vous, autant je suis prête à partager mon expérience. As-tu vu un sujet dans le forum sur les parcours de vie ?


@Minuit, merci ! 🙂

AliceOnTheMoonle 10 janvier 2020 à 00:50

@Mannon j'ai lu que tu es linguiste. Une question me taraude depuis longtemps sans que je ne trouve de réponse satisfaisante, mais sans pour autant avoir fait tout ce qu'il fallait pour trouver ces réponses, j'en conviens!!!

Comment sont apparues les langues ? Et à la suite de cette question... Pourquoi et comment y a-t-il autant de différences d'une langue à une autre ? Comment naissent les mots ? Comment décide-t-on qu'on va appeler un bigoudi "un bigoudi"? Pourquoi a force de répéter le mot "bigoudi", il perd tout son sens et ne devient plus qu'un son qui m'amuse ? Pourquoi la première langue n'a pas été la seule ?

Si tu as des réponses, ou des lectures à me proposer pour satisfaire ma curiosité, j'en serais ravie !

kiltle 10 janvier 2020 à 07:28

Bienvenue

Mannonle 10 janvier 2020 à 11:06

Coucou @AliceOnTheMoon. Ce sont ces questions-là qui m'ont poussée vers la linguistique, de là à ce que je sache répondre brièvement sans tomber dans un ton docte d'un amphi...
L'apparition du langage, d'abord oral, puis transcrit sous forme d'images, puis de mots, c'est ce qu'on appelle la fonction symbolique et qui nous distingue des non-humains. La fonction symbolique est née du besoin d'échange d'émotions et de stimuli (froid, chaud, peur, plus-de-peur, etc.), puis de processus cognitifs inspirées par notre environnement et par le temps: situation dans l'espace, déplacements, expériences corporelles, tout ça. Comme on est mieux équipés en matière corticale, on a spécialisé des zones du cerveau et affiné cette fonction jusqu'à construire des trucs abstraits comme "La recherche du temps perdu" ou bien la loi de relativité. Moi je dis, c'est bleuffant.
Pourquoi tant de langues, tu as raison, c'est génial! Parce qu'il y a plein d'environnements, de conditionnements sociaux et historiques, parce que les Inuits ont besoin de désigner 43 nuances de blanc et pas nous, parce que tout le monde n'a pas reçu la visite des Gaulois, d'Alexandre le Grand et de Jules César, parce que tout le monde ne conceptualise pas l'univers en termes de ying/yang, ou de but/moyen, ou de parentalité, ou d'être/avoir... L'anglais déjà n'accorde par les adjectifs aux noms, il y a là un présupposé philosophique très fort. C'est ce qui me fascine.
La désignation, = la naissance d'un mot, est un truc complexe. Elle naît par l'apparition d'un nouveau référent (par exemple "un clic", ou "anthropocène'), ou - plus passionnant - parce qu'on a réussi à identifier dans la trame du réel, toujours existant, une récurrence non encore nommée. Par exemples, des "HP"! Ou bien une "psychose". C'est ce que font les chercheurs.
Pour le bigoudi, oui, c'est drôle cette affaire. La linguistique convient que le langage est arbitraire : en vertu d'une convention, on accepte des désignations qui auraient pu être différentes. Leur origine est bien expliquée par l'étymologie : transferts, calques et transformations entre langues et entre époques. Bigoudi, tu as tapé juste, l'origine du mot est inconnue. Bravo. On perd le sens du mot en le répétant précisément parce que la langage a une fonction de désignation, et que seules les premières occurrences désignent, les autres n'ont plus de raison d'être...
Le plus important pour moi est de réaliser que rien n'est sans langage. La pensée, et la perception, on sait aujourd'hui clairement qu'elles ont une forme propositionnelle, langagière. On ne voit que ce qu'on sait nommer. Tu vois un peu le vertige.
C'est sûrement maladroit et sec ce que je te dis là, mais tu soulèves des questions complexes. Merci!
à +++

Mannonle 10 janvier 2020 à 11:14

@AliceOnTheMoon. Merci de m'envoyer vers le sujet sur les parcours de vie !
Tu es bien chanceuse, et avant tout tu as du mérite, de connaître une vraie amitié. Moi aussi, créer et maintenir un lien, c'est une dépense d'énergie incroyable. Je ne le fais pas, je ne fais plus, et je n'en suis pas fière. Si parfois je m'y force, j'ai la sensation du devoir accompli, puis besoin aussitôt de me réinstaller dans moi-même; et pourtant, c'est ça qui est curieux, je n'ai aucune passion pour ma pomme 😒
Je t'admire d'y parvenir quand même. Comme @Maverick, sauf que je n'ai pas l'impression de rencontrer de la négation chez les autres, juste la plus parfaite et bien justifiée indifférence. Moi aussi, j'espère ici, quand même, construire d'autres types de liens; déjà savoir qu'on sera pas obligés d'entrer dans ces échanges convenus ou creux, me rassure infiniment.
Allez courage. Une nouvelle journée à gravir avec sourire intérieur si possible.

AliceOnTheMoonle 10 janvier 2020 à 12:02

@Mannon Wouahoooouuuuu! Merci ! Il y a 1000 choses à réfléchir dans ce que tu me réponds (où je ne décèle absolument aucune sécheresse, mais bien au contraire une généreuse abondance !!!) Voilà bien une carrière que je n'avais pas envisagée, mais un champ de recherche à approfondir ! Merci infiniment de ce partage !

C'est amusant pour le bigoudi, je ne pensais pas taper si juste ! Peut-être que sans le savoir, ce sont mes années de latin qui m'ont laissée sans ressources face à ce mot, que je trouve drôlement ridicule !

Il y a tellement d'informations dans ta réponse !! Aurais-tu des références biblio à me suggérer pour approfondir ce que tu m'as déjà apporté ?

Quant à l'amitié, oui, je savoure cette chance. Et je peux exprimer ici ce que je ne saurais faire dans le monde "normal" : j'ai appris l'amitié.

Pour les parcours de vie, je progresse dans les sujets du forum, mais ça me déborde vite. Il y a trop d'informations, trop de sujets, trop d'excitation intellectuelle. L'écho entre nos parcours est déjà source de questionnement, je n'ai pas l'habitude d'échanger avec d'autres personnes de façon aussi "démasquée"!! Et je m'amuse de ce que tu retrouves dans mes questions tes propres motivations à choisir cette voie professionnelle.

Pourquoi et comment, pour tout, tout le temps !

Je te souhaite un sourire extérieur également, se sourire à soi-même est une bien jolie grimace 😉

Etoilele 10 janvier 2020 à 16:14

Ah les masques.... !
J'en ai porté autant que gens que j'ai fréquenté.
Je suis en pleine phase de transition de "tombage" de masque. M'assumer telle que je suis. Pas simple... le regard et le jugement des autres n'aident pas.
Mais je me dis que peut être sans mes masques je vais peut être avoir des relations plus constructives, qu'elles soient amicales, amoureuses ou professionnelles.

En tout cas bienvenue à toi ici @AliceOnTheMoon

katian_le 11 janvier 2020 à 00:54

bienvenue @AliceOnTheMoon 😀

AliceOnTheMoonle 11 janvier 2020 à 01:30

Bonsoir @Etoile et @katian_
Et mercis pour vos messages.

@katian_, je vois que nous sommes voisins !

Cheshirele 11 janvier 2020 à 05:37

Entre les masques et les postures, pas toujours facile de faire le tri...
Sujet passionnant quoi qu'il en soit.
D'autant que le virtuel est l'endroit "rêvé" pour en parler.

Et à propos de parler, ne parle t-on pas ici-même de galerie, d'avatar, de présentation...

N'est-ce pas un haut lieu de mascarade ?
Comme une sorte de comédie...

Sebunkenle 11 janvier 2020 à 07:57

Bienvenido AliceOnTheMoon 🙂

Tu as l'aire d'être une personne interressante.

Les NP portent aussi des masques selon les situations et conventions sociales. On le fait tous.

Mais oui c'est vrai que chez les HP c'est souvent beaucoups plus poussé, forcé, et contraignant. Cela remonte plus d'une tentative de suradaptation qu'autre choses chez les équidés à rayures. Enfin bon. Sur ce forum tu pourras souffler un bon coup et te lâcher complétement au moins.

katian_le 11 janvier 2020 à 10:30

@AliceOnTheMoon voisins un jour voisins toujours ! 😂

Globulonle 11 janvier 2020 à 13:07

Salut
voir la vidéo
J'ai pas pu m'empécher de poster ce son 😀

Etoilele 11 janvier 2020 à 13:44

😄 @Globulon ! J'ai la même chanson en tête quand je lis son pseudo !

Merlinle 11 janvier 2020 à 15:40

Marrant les associations musicales... Moi aussi j'en ai eu une en tête en voyant ton pseudo, mais pas la même !

"Go ask Alice...
I think she'll know"


voir la vidéo

Globulonle 11 janvier 2020 à 16:54

@Etoile oui ça colle parfaitement avec la chanson 😄 , et ce que dit @Merlin me fais penser que parfois j'associe certaines chansons et rythmiques à des individus sans le faire exprès , mais comme si ça leur allait comme un gant, en fonction de leur personnalité , de leur mimiques, timbre de voix, gestuelle, c'est un peu bizarre quand ça arrive , je ne sais pas vraiment a quoi sont dues ces associations involontaires qui collent parfaitement selon ma réalité mais c'est fun 😄

Evorale 12 janvier 2020 à 00:38

@AliceOnTheMoon Je ne sais pas.
L'amtié plus que l'ami, me protège. (peut-être)

AliceOnTheMoonle 12 janvier 2020 à 03:16

@Cheshire, si, bien sûr... La vie est une pièce de théâtre ! Si un jour jen rencontre le metteur en scène et le scénariste, je leur ferai part de quelques "remarques" sur mon rôle 😂

@Sebunken, souffler un bon coup, c'est un bon objectif. Je partage ton avis, tout le monde porte des masques, mais il me semble que le port de ces masques n'a pas le même enjeu pour tous. Ils peuvent être utiles ou pratiques pour les uns, indispensables à la survie sociale pour les autres.

Quant à la référence aux zèbres, je l'abhorre, tout simplement. Je hais cette comparaison animale, je la trouve niaise et réductrice, comme toutes les catégories, et ça a tendance à m'agacer très vite. Je m'exclus totalement et violemment de ce "truc".


@Globulon, @Etoile, @Merlin, merci pour ces notes de musique! Pour être précise, mon pseudo se voulait une référence à la chanson de Sinatra, mais je n'ai pas pu écrire ce que je voulais !


@Evora, enfin, je ne suis pas sûre de comprendre. L'un peut-il aller sans l'autre ?

Sebunkenle 12 janvier 2020 à 07:35

"souffler un bon coup, c'est un bon objectif. Je partage ton avis, tout le monde porte des masques, mais il me semble que le port de ces masques n'a pas le même enjeu pour tous. Ils peuvent être utiles ou pratiques pour les uns, indispensables à la survie sociale pour les autres."

Oui c'est ce que je disais.

"Quant à la référence aux zèbres, je l'abhorre, tout simplement. Je hais cette comparaison animale, je la trouve niaise et réductrice, comme toutes les catégories, et ça a tendance à m'agacer très vite. Je m'exclus totalement et violemment de ce "truc"."

Ok. Comme tu veux.

AliceOnTheMoonle 12 janvier 2020 à 08:49

@Sebunken t'aurais je froissé ? Si c'est le cas, je te prie de m'en excuser. Ce n'était pas mon intention. Mon agacement ne t'était pas destiné en tant que personne.

MiRale 12 janvier 2020 à 11:53

Hello!!!

Aaah la question du masque.
J'ai tellement bien porté les miens que je me pensais surdotée de joie, d'amour, d'écoute, de passions à partager, pendant des années.
Je croyais même que j'avais atterri sur cette Terre pour donner... je ne pensais pas en souffrir.

Puis un jour, il a éclaté. Je dirais que j'avais plusieurs masques, réunis en un : mon sourire. Très très efficace en passant!
Cependant aujourd'hui j'accepte de traverser un grand vide pour découvrir qui se cache derrière ce masque. Un peu effrayant de ne pas savoir qui on est ?. Ou peut-être ne plus savoir, distinguer le vrai du faux! Bref, j'en deviens chèvre, mais reste très optimiste. ?

Je n'ai pas de conseils à te donner, mais juste envie de te dire que comme beaucoup ici, je te comprends tellement, même si ça ne s'exprime pas tout à fait de la même manière pour moi.

Et pour te répondre jusqu'au bout, mon masque social ne me dérangeait absolument pas.
C'est parce que porter ce masque en amour ne m'a pas apporté du bonheur que je cherche à le déposer.

On échange quand tu veux si tu en as envie!

Sebunkenle 12 janvier 2020 à 12:30

@AliceOnTheMoon

Non pas du tout. Ne t'en fait pas. Tu ne m'as pas froissé.

Le "Ok. Comme tu veux"

Ca voulais dire que tu pouvais avoir un avis divergeant du miens. Ca ne me dérange pas.

Evorale 12 janvier 2020 à 13:34

@AliceOnTheMoon L'un ne va pas sans l'autre. C'est l'amitié que j'éprouve qui potentiellement, me protège. Ce n'est pas ce quelq'un, cet ami.

zebreperdule 16 janvier 2020 à 08:07

Bonjour et bienvenue @AliceOnTheMoon 🙂


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?