Présentation des nouveaux

La vie est si simple.

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. La vie est si simple.
La vie est si simple.
eCRiSTaLiSle 16 juillet 2020 à 13:37

Bonjour,

Je m'appelle Nicolas, 39 ans, THPI et HPE découvert récemment et assimilé asperger sans autisme.

Pas facile de me décrire, je dirai que je suis bienveillant et, malheureusement pour la société, trop honnête, j'ai une forte soif de connaissances et de cultures. Pendant longtemps, je me suis questionné sur mes différences et j'ai appris à me connaitre pour mieux rebondir dans ce monde qui ne nous comprend pas.

Je cherche juste à créer des liens amicaux avec des personnes qui ne me seront pas trop différent contrairement au commun des mortels là dehors. Je peux également aider ceux qui se sont perdu dans leurs questionnements identitaires.

Je n'arrive pas à aller sur les gens, alors, si l'envie de me parler vous atteint, contactez-moi.

Biz à tous. By Nico.

Amarle 16 juillet 2020 à 13:52   •  

@eCRiSTaLiS bienvenue ici !

J'espère que tu te souviendras que j'ai été le premier à te souhaiter la bienvenue 🤘 😋
Et n'hésite pas à participer échanger discuter.
Tu ne trouveras que de la bienveillance par ici.

Merlinle 16 juillet 2020 à 14:04   •  

Bienvenue :)

Abderianle 16 juillet 2020 à 14:44   •  

Bienvenue... bienvenue, avec une question cependant : peut-on vraiment quantifier le niveau de différence ? Quel pourcentage quant à une éventuelle affinité peut-on vraiment garantir entre deux individus, entre un zèbre et un Asperger, entre un crypto-Asperger et un enchanteur, entre un elfe des bois et un Dark Elf ? La similarité cérébrale livre-t-elle une entente potentiellement plus réjouissante qu'avec quelqu'un possédant une architecture différente mais qui serait soit plus ouvert, soit plus adaptable, soit plus empathique ?
Et pourquoi trouve-t-on si peu de gens adaptables là-dehors ?!

Hatsale 16 juillet 2020 à 22:16   •  

@Abderian Que de question.nement.s intéressant.e.s.
Curieuse d'avoir des réponses car je (me) pose les mêmes.

estel08le 17 juillet 2020 à 00:10   •  

Bienvenue ! @Abderian l'intelligence est déjà tellement complexe à définir alors arriver à la quantifier (même le test de qi n'y arrive pas, c'est juste un indicateur qui permet d'analyser les points forts et faibles d'un individu) Et que met-on derrière ce terme, comment fait-on pour qualifier une personne d'intelligente ? Et surtout par rapport à quelle norme ? De plus, ils existent une multitude d'intelligences, le test de qi ne mesurent que certaines formes d'intelligence. Est-ce inné, génétique ? Le milieu socio-culturel est un facteur supplémentaire car un enfant éveillé, stimulé aura plus de chance de développer une intelligence ou des intelligences. Du coup, elle dépend de différents facteurs, certains psy la définisse ainsi, ce serait la faculté à s'adapter et à trouver des solutions rapidement à des problèmes ou à des situations inédites. Quant à l'affinité de deux personnes, alors là pour moi c'est le grand mystère de la vie!!! Le doute et la curiosité permettent aussi de développer l'intelligence et là je comprends mieux ce que cela implique.

Abderianle 17 juillet 2020 à 16:04   •  

@Hatsa, merci ! 🙂 Et puisque @estel08 y a en partie répondu, je me permets de prolonger le débat.

Mh, quantifier l'intelligence, non, mais quantifier les différences d'affinité ? C'est moins donner une valeur absolue qu'un delta toujours flottant, toujours évanescent, selon le temps, le moment et les gens.
Est-ce à dire que l'on ne peut résolument marquer la différence avec un individu ? Pour répondre à @estel08, la meilleure norme de l'intelligence en la matière, c'est souvent soi-même ! Certes, on peut souvent mal l'estimer, par orgueil ou angoisse, par manque ou excès de confiance, mais on est souvent un bon étalon --- l'homme reste souvent la mesure de toute chose (ah, ces Grecs !). Dans ce cas, et j'imagine que le problème est ardent ici quand il faut se définir comme IP ou non, puisque tout devrait reposer sur l'intelligence ; aussi, quand un autre paraît mieux que soi, et si lui est IP, cela signifie-t-il que l'on ne l'est pas ? Pour mieux juger, il faudrait donc au moins plusieurs individus entre lesquels se placer, mais, bien sûr, cela fâche les relations, car s'il s'agit de se mettre à comparer qui a la plus longue... droite affine du bon cérébré, vu que, par essence, la droite est infinie, il devient délicat de réduire chacun et soi-même à un ensemble clos de situations pour dire "là, chuis balèze" ou "p*tain quel c*n !", que ce soit pour une intelligence disons logico-mathématique ou pour celle émotionnelle. Par exemple, si je pleure devant un film romantique, et qu'autrui non, est-ce à dire qu'il n'a pas la capacité d'être touché ? Est-ce... un monstre d'insensibilité ? Voire, ô, diable, un sociopathe ?! 😋

Mais on veut savoir si tout ça permet d'évaluer des différences majeures entre les individus. Mettons que le problème ne soit pas tant le score, les réactions ou le parcours que la "complicité". Au fond, quelqu'un d'adaptable serait quelqu'un qui pourrait pressentir les réactions d'un individu, un peu comme s'il avait compris ce qui allait se jouer, ce qui allait éclore, et ce dans différentes situations, comme un "code génétique" de l'individu. Je peux bien être Asperger, IP ou Soeur Thérèse, mais vais-je m'entendre avec tous les gens ainsi labellisés ? Comme vous le savez, non, et vous me parlerez d'éducation, de vécu, d'habitudes, de milieu... Mais alors, pourquoi un tel forum ? @Aurel a encore fait n'importe quoi !

Et pourtant, il faut quand même admettre une chose, plus importante qu'être adaptable, car la personne qui peut anticiper peut ne pas partager vos idées ou vos élans. Cette chose, ce serait une perception ou une analyse commune de situations, de telle manière que les deux personnes en question auraient un avis clairement distinct d'un ensemble donné d'individus, ou, mettons, d'une représentation générale de la "société". Ainsi, deux Asperger peuvent aller ensemble comme deux punks s'en iraient convoler, s'ils sont d'accord pour dire que le "Bonjour, comment s'en va ?" est superfétatoire et ridicule avant chaque rencontre, et que, par exemple, un propos plus rationnel du type "es-tu content aujourd'hui ?" serait plus précis dans le questionnement, et la réponse attendue serait ainsi plus claire.
Cela permet du coup d'isoler l'idée d'un fonctionnement : à partir de perceptions et d'attentes communes, ne peut-on imaginer une plus juste quantification ?

Au fond, un site de rencontre n'est-il pas une sorte de scripts lancés à chacun pour tester les similarités et les différences de réactions et aviser ainsi si, oui ou non, tel individu peut entretenir une certaine proximité avec soi, en fonction de ses perceptions et de ses intelligences du moment ? Et n'est-ce pas encore mieux, un peu comme un processus d'AI, si quand le script tourne, chaque protagoniste voit ses perceptions modifiées dans une direction et une proportion similaire ?

Ne serait-ce pas alors la manière de quantifier une affinité, que de dire, au bout d'un certain nombre d'échanges, si, oui ou non (TRUE/FALSE 😄 ), untel et soi-même avons évolué dans une direction commune et si, oui ou non, pour un ensemble d'items définis, les perceptions et attentes sont similaires, voire identiques ?

Mais... n'est-ce pas courir un risque pour toute évolution future que de privilégier la ressemblance à la différence ?! 😱

Aurelle 18 juillet 2020 à 17:12   •  

Bienvenue, eCRiSTaLiS !

Juliette...le 18 juillet 2020 à 21:57   •  

Bienvenue @eCRiSTaLiS! :)

kiltle 22 juillet 2020 à 20:30   •  

Bienvenue

Maele 24 juillet 2020 à 00:09   •  

👍 hello je me reconnais beaucoup dans ce que tu écris

Maele 24 juillet 2020 à 16:39   •  

🙂 hello et bienvenue ! Tu sais j'ai lu plusieurs des profils de membres du site et je crois que nous nous ressemblons énormément quelles que soient les différences dont nous sommes porteurs! Je suis frappée par exemple de lire qu'il y a autant de passionnés d'histoire ou d'astronomie alors que les personnes que je rencontre tous les jours ont du mal avec cela! Nous avons peut-être des architectures de cerveaux ou de pensées bien à nous, quel que soit notre QI ou atypisme...


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?