Présentation des nouveaux

Paraîtrait que jsuis nouvelle.....

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. Paraîtrait que jsuis nouvelle.....
Paraîtrait que jsuis nouvelle.....
slyxxle 20 août 2019 à 11:21

Bonjour les apies! Ça m'a l'air d'être folklorique par ici! Du coup ça m'a donné envie de me lancer 😀

Donc slyxx, zèbre a rayures non déterminées.
D'une personnalité plutôt discrète et observatrice, je ne suis pas un zèbre coloré comme certains d'entre nous.
J'aime les choses simples, je n'ai pas une ambition démesurée (je me suis parfois entendu dire que je n'en avais pas...), je me satisfais de peu sur les choses de la vie, mais suis paradoxalement assez exigeante avec les gens que j'aime. (enfin, s'entend.....)
En plein cheminement personnel depuis...hummmm toute la vie ? j'ai la sensation d'être depuis quelques temps à un tournant qui prend pourtant du temps à décoller.

J'ai découvert il y a seulement 2/3 ans l'existence des HP et autres énergumènes atypiques, et cela m'a beaucoup aidé à comprendre qui et pourquoi j'étais, même si il y a encore du chemin à parcourir.
Musicienne depuis toujours, j'ai tendance à délaisser cet aspect de plus en plus pour aller vers mes autres facettes, la nature et les animaux.
Comme je suis discrète, et qu'il me faut du temps pour me sentir en confiance et donner mon avis (le vrai, pas celui pour arrondir les angles dans la vie de tous les jours auprès de tout un chacun), je donne souvent la sensation d'être une personne froide, avec un visage fermé. Ce qui me joue souvent des tours malheureusement... Faut dire aussi que je suis quelqu'un de très solitaire (même dans la vie amoureuse) ce qui n'arrange pas mon cas 😬
Je suis tournée vers la spiritualité et ait la chance d'avoir un bon instinct, que j'essais de souvent écouter.
Et puis quoi d'autre, je sais pas moi .... heu..... bah on verra au fur et à mesure 😜

J'espère en tout cas trouver ici une certaine possibilité de liberté d'expression, et le top du top, serait d'avoir la chance de nouer de vraies amitiés, ça, ça me ravirait totalement 😀

InconvenientTruthle 20 août 2019 à 11:44

Bienvenue à toi @slyxx.

Tu devrais bien trouver quelques possibilités de partager avec les charmantes petites "boules de poil" du bestiaire ici présent, il semble y en avoir pour tous les goûts. 😉 😄

J'aimerais bien savoir comment tu as "fabriqué" ton pseudo.

Juliette...le 20 août 2019 à 11:51

Bienvenue @slyxx!

Siryackle 20 août 2019 à 11:52

Bonjour et bienvenue à toi slyxx. :)
Ah ! La curiosité pointe son nez... 😄 😜

kiltle 20 août 2019 à 13:08

Bienvenue

slyxxle 20 août 2019 à 13:27

Merci pour votre accueil!

Pour être honnête, je ne me souviens plus comment est né celui ci. C'était il y a des années, je cherchais sans doute un pseudo non utilisé car je n'aime pas mettre des chiffres à rallonge derrière un nom. Et je crois surtout que la sonorité me faisait marrer
😄 surtout si on tente de le dire avec un léger cheveu sur la langue 😜

Juliette...le 20 août 2019 à 13:34

Oui, c'est vraiment bon pour le moral de le prononcer avec un cheveu sur la langue 😄

Merlinle 20 août 2019 à 13:46

Bonjour !

C'est pas mal d'être à un tournant. La ligne droite, c'est surfait. Et rien n'indique que les tournants doivent s'arrêter, surtout en 3D, on peut virer en permanence sans pour autant tourner en rond ;)

Bienvenue :)

Gwenouillele 20 août 2019 à 21:59

Bonjour :D

Musicienne également :D Qu'entends-tu par "je ne suis pas un zèbre coloré ?"

Bienvenue à toi :)

zebreperdule 20 août 2019 à 22:01

Bien le bonjour Slyxx?

Je pense qu'etre simple et se contenter de ce que t'offre la vie sont déjà de trés grandes qualités.
Ajouté à cela ton amour pour la musique, la nature et les animaux du devient une personne remarquable ( au sens strict du terme) et digne t'interet ?.
Ne change rien à qui tu es ...

slyxxle 20 août 2019 à 22:24

Merci @zebreperdu et @Merlin 🙂
@Gwenouille , disons que je connais d'autres zèbres, qui ont des personnalités comme on dit "hautes en couleurs". Ils attirent la lumière dès qu'ils sont en société, sont excessifs, jusqu'au boutistes dans leurs passions, leurs émotions, peuvent partir des heures à discuter d'un sujet jusqu'à en épuiser leur auditoire etc.... Moi je suis beaucoup plus "terne" à côté de ce type de personnalité.
Mais cela me va tout à fait, j'ai tendance à préférer la discrétion plutôt que le bruit, quitte à parfois avoir la sensation d'être moins intéressante. Mais ça c'est une autre problématique en cours de travail aussi (vous allez penser que je passe mon temps à bosser, mais je vous rassure, je suis une bonne grosse flemmarde ! 😂 )

Gwenouillele 20 août 2019 à 22:41

Ah oui :D J'appelle ça des personnalité qui brillent XD haha C'est bien aussi la discrétion :D Faut bien flemmarder un peu pour compenser le cerveau qui carbure, on ne peut pas être un duracel tout le temps :p

ouestlebonheurle 21 août 2019 à 08:43

Bonjour et bienvenu par ici !
Je suis du genre extravertie à blablater tout le temps ... Et j'admire donc ceux qui n'ont pas besoin viscéral d'extérioriser les pensées envahissantes !!! (Smiley qui applaudit)

InconvenientTruthle 21 août 2019 à 11:11

"Terne" et "moins intéressante" parce que tu fais moins de bruit @slyxx ?

Es-tu "terne" aux yeux des gens hauts en couleur ? Car après tout, si la discrétion te va tout à fait, peut-être que les gens à qui cela va aussi te trouvent plus "lumineuse" que les zèbres arc-en-ciel qui sautent partout ?

Il me vient une autre question : ces zèbres excessifs, selon toi, parlent-ils jusqu'à en épuiser leur auditoire parce qu'ils aiment attirer la lumière, parce qu'ils aiment être au centre de l'attention, ou bien occupent-ils la place que leur auditoire n'occupe pas ?
Certains ne veulent peut-être effectivement pas laisser leur auditoire occuper l'espace afin d'éviter qu'on ne leur vole la vedette... Mais peut-être que d'autres parlent, à certaines occasions, pour "combler" le silence parfois "pesant". Non pas qu'il faille parler pour parler, faire du bruit pour faire du bruit, mais lorsqu'on rencontre des gens par exemple, autant parler de la pluie et du beau temps est certes bien inutile, autant rester pendant 1 h dans le silence avec des inconnus, je veux bien (sincèrement, sans a priori ni sous-entendu de mon côté) que vous me disiez si vous y voyez une "utilité" ?

slyxxle 21 août 2019 à 22:41

Aucune idée @InconvenientTruth pour le côté terne aux yeux des autres. Souvent cela me va à moi, mais je me dis que "sans doute " je ne suis pas assez ci ou ça aux yeux des autres. Petit souci de confiance qui tend à se résoudre avec les années qui passent 😀

Pour les zèbres qui papotent à outrance, je crois qu'il y a différents profils. Moi j'ai eu l'occasion d'en rencontrer principalement deux : les premiers qui le font à force d'habitude, d'avoir établit des masques de "fanfarons" pour détourner l'attention de leur non confiance en eux par exemple, et qui du coup en font des caisses et des caisses. Alors c'est sûr, ça fait marrer le plus grand nombre et attire un public qui se laisse berner comme des mouches sur du vinaigre, mais la personne n'est jamais elle même en société du coup, et ça j'avoue que j'ai du mal (j'aime les gens vrais). On a tous des masques pour se protéger, mais celui qui attire la lumière pour faire moitié le kéké est je pense un de ceux qui m'agace le plus.
Et ya aussi les seconds, qui le font sans même s'en rendre compte, simplement passionnés par leur sujet et ravis de pouvoir enfin en parler, les vannes sont ouvertes à grandes eaux et ne s'arrêtent plus. Je crois que ces deux profils ne font pas les choses en conscience et en sont tout autant victime. J'imagine qu'il doit y en avoir d'autres, mais je n'en ai pas encore rencontré.
Après, il y a je pense une différence entre ne pas parler du tout pendant une heure entre inconnus, et passer son temps à faire le zozo pour amuser la galerie ou s'étaler sur des sujets techniques dont personne ne pipe rien car personne n'est de la partie, sans se rendre compte qu'on prend trop de place. Des justes milieux, je n'arrête pas de le dire 😜

Moi je serai sûrement du genre "pas assez" quand d'autres seront plus du genre "trop" . De toute façon, tout est toujours une question d'équilibre me semble t il, ce foutu équilibre si difficile à atteindre et encore plus à conserver. Et puis bon, l'important n'est il pas finalement d'être en accord avec soi même, que l'on soit d'un côté ou de l'autre?

Mais sinon, la pluie & le beau temps, ça meuble bien pour des conversations d'obligation sociale je trouve, non ? 😄

Merlinle 22 août 2019 à 08:15

Le problème c'est les yeux des autres. Ce que les gens pensent de toi n'est important que si tu acceptes que ce soit important. Perso, j'ai choisi de n'accorder de l'importance qu'à l'opinion des gens qui me sont chers. Les autres, je m'en tape joyeusement :)

L'obligation sociale, c'est comme aller au carnaval ou participer à un jeu de rôle grandeur nature : il y a des règles, des costumes correspondant à des rôles... Si on veut vraiment faire "profil bas", il suffit de se préparer son propre costume et de se comporter en fonction de celui-ci. En gros, on passe en "mode superficiel" et tout se passe bien. On n'approfondit alors qu'avec les gens dont on apprécie la profondeur. Mais si on veut rester entièrement soi-même et imposer aux autres sa différence, ça marche aussi. C'est plus dur, mais ça marche, je confirme :)

ouestlebonheurle 22 août 2019 à 16:09

bonjour 😀
quand peut-on dire qu'on est vraiment soi-même ? suis-je moi-même là en étant protégé par un forum ? être soi-même c'est délivré les plus profondes et secrètes de nos pensées ? là je pense qu'il faudrait repartir sur le post de l'honnêteté.

Sinon pour revenir aux zèbres "hauts en couleur", moi je trouve que tu mets du subjectif dans tout cela. Je suis une bavarde, j'ai compris que je parlais bcp pour attirer l'attention et combler le vide, donc ça au moins j'ai arrêté et laissé de la place aux autres dans nos discussions. je suis aussi une pipelette qui peut parler des heures d'un sujet qui la passionne si l'auditoire est là :( jusqu'à en souler ... mais ça c'était avant que je m'en rende compte ...
maintenant je fais attention et je me retrouve en manque de blablatage ... comme si mon cerveau en avait besoin pour bien fonctionner 😱 le forum ici m'aide pas mal sur ce point mais je le ressens souvent comme un besoin viscéral et je vais aller blablater avec des gens au boulot :(
@slyxx ton analyse est super fine :)

pour en revenir à mon idée ... alors non tu n'es pas "terne", tu te dénigres. Moi je vis mal ma condition et comme dit plus haut, j'aimerais être plus réservée et timide, plus contrôlable. Mais je suis impulsive, sans gêne, bavarde, soulante, brusque, et souvent sans empathie :(
oui on ne peut pas tous s'apprécier sous prétexte qu'on est "zèbre" ...
je ne pense pas que tous les musiciens s'apprécient, ou tous les sportifs, ... tu partages ta passion pour certains et ça s'arrête là.

comme dit @Merlin, l'opinion des autres n'est important que si cela a une valeur pour toi, et encore tu n'es pas obligée d'écouter. Dans notre génération, la libération d'obligation de suivre certaines pressions sociales et sociétales ont fait que le référentiel de valeurs bouge énormément. Nous pouvons être qui nous voulons, faire ce que nous voulons ... Ce qui génère à contrario des dépressions pour cause de flou total
😱 😄

slyxxle 22 août 2019 à 17:05

Oui c'est compliqué pour les personnes avec un fort besoin de blablatage (sans notion péjorative du tout), ils en ont besoin, tout comme les comme-moi qui qui ne parviennent pas à rester des heures sur le même sujet.
Je vois un peu cela comme un problème de réceptacle. Je dis souvent que j'ai un contenant plus petit que celui en face de moi qui a besoin de parler. Mon réceptacle est déjà plein alors que l'autre n'a pas entamé le quart. On se retrouve alors dans une situation d'inconfort partagé. Moi parce que je suis littéralement saoulée des paroles de l'autre et que donc mon cerveau est obligé de décrocher pour survivre (oui oui!) et l'autre est frustré de constater que je ne l'écoute plus ou de devoir s'arrêter alors qu'il avait à peine terminé l'intro. 😵
J'avoue ne pas avoir la solution à ces situations, surtout quand les deux personnes s'apprécient sincèrement. Peut être ne faudrait il plus se côtoyer pour éviter ces déconvenues..... mais c'est un peu triste aussi 🙁

Pour le côté d'être soi même, je vois ce que tu veux dire. Cependant, je pense qu'avec un peu d'honnêteté (comme tu dis) justement envers soi même, on est capable globalement de savoir quand on est "soi" et quand on ne l'est pas. Mais vrai que cela peut être confus : mes masques font ils aussi ce qui fait de moi moi ? Est ce que je les accepte comme partie intégrante de ma personnalité, ou comme qqc d'extérieur qui prend la place lorsque je suis en stress ou détresse? Je crois que cette notion est toute personnelle. Pour ma part, j'ai tendance à voir les schèmes psychos ou masques comme qqc d'extérieur, qui arrive genre en mode superman avec la cape et tout le tralala quand le conscient n'arrive pas à gérer une situation. Là ils prennent toute la place et toutes les commandes et ne veulent pas forcément les rendre. Du coup, j'ai tendance à les considérer comme ne faisant ps partie réellement de la personnalité de la personne. Mais c'est peut être un tort. Peut être en font ils partis, tant que la personne les utilise, et que donc, même les masques sont "nous-même" . Jusqu'au jour où elle parvient à s'en libérer. Ou pas.

Pour le dénigrement, je reviens d'assez loin par rapport à cela, mais il y a peut être encore du chemin à parcourir. Il doit être lié d'ailleurs à ce regard des autres, qui semble si important apparemment dans ma construction. Je commence à m'en éloigner, et ai même bien réussit sur certains sujets. Mais il y a toujours une balance à trouver à mon sens, si tant est que l'on veuille continuer à évoluer dans la société. Il faut un minimum rentrer dans le cadre pour pouvoir y participer. Donc il faut souvent taire qui l'on est. En tout cas, c'est le choix que j'ai fait. Est-ce le bon, ça ......? Pour l'instant ça me convient. Mais peut être que si un jour je parviens à aller vivre dans une communauté, plus ouverte, ou avec des zèbres de tous horizons, je ne ressentirai plus ce besoin de cacher qui je suis pour me fondre dans la masse?

Et là je serai enfin........ libérééééééééée, délivréééééééééée, je ne mentirais plus jamai-ai-ais !
(de rien pour l'air dans la tête, c'est cadeau 😜 )

Oh làlà, je pars beaucoup trop loin sur ce forum. C'est bizarre, j'ai pas la sensation de pouvoir le faire IRL sur ce genre de sujet. C'est chouette du coup :D

ouestlebonheurle 22 août 2019 à 17:21

@slyxx je réponds plus tard car va être sûrement aussi un pavé à écrire me connaissant :D mais je prends 2 secondes quand même pour te dire que c'est la magie d'un forum de zèbres. On suit un fil de pensées, on le précise, on s'éloigne, on revient mais tout le monde l'accepte, on peut vivre notre arborescence en pleine conscience :D

Siryackle 22 août 2019 à 19:07

Yes !! 😄

ouestlebonheurle 23 août 2019 à 15:24

@slyxx oui si ton réceptacle aux interactions sociales est petit, il vaut mieux éviter les grands bavards. si tu es amie avec certains d'entre eux, ils peuvent bien comprendre qu'ils sont soulants et que vous pourriez trouver un compromis pour continuer à vous côtoyer :)

et pour le côté "masque" moi j'appelle cela comportements, et ces comportements choisis sont un reflet de ta personnalité. On peut sourire même si on est triste, si tu le fais en pleine conscience. Tu peux tout casser si tu es colère, ou te raisonner et le montrer sous forme acceptable. Bref ces "masques" sociaux sont aussi une partie de nous. Notre être n'est pas composé que de notre monde intérieur, et les autres et toi même ne retiendra que les comportements / paroles après coup (et aussi un peu les émotions fortes que tu ressasses). Je pense qu'il est donc important pour se construire soi-même, pour son futur, de se positionner sur les comportements à adapter. Et essayer de faire en sorte que les émotions n'interfèrent pas dans le choix de nos comportements et dans ce qu'on veut montrer en extérieur (très dur pour moi, je m'aperçois que mes émotions sont plus fortes ou me submergent plus que mon entourage)

"Taire qui l'on est" ? je ne pense pas qu'on puisse se débrancher à 100% de son être intérieur. Je pense qu'en fait, personne ne se rend vraiment compte de l'image que l'on donne. moi bavarde, je me tais certains jours entiers, mais un moment donné ça ressort. Alors certaines personnes qui me verraient 5min pourraient penser qqe chose de moi si je choisissais de "taire" comme tu dis. mais à plus ou moins long terme ca ne marche pas 😱

slyxxle 23 août 2019 à 16:04

Pour "Taire qui l'on est " je suis d'accord avec toi, ce n'est pas ce que je voulais dire. Je pensais plutôt au fait de taire ses opinions par exemple dans telle ou telle circonstance, (pour le bien de tous et surtout le mien 😄 ) et donc ne pas véritablement "être soi même" à ce moment là. Juste de l'omission.

Après c'est ce que j'ai précisé, c'est la façon de fonctionner que j'ai choisit d'adopter, elle n'est pas forcément la bonne, et sûrement pas adaptée à tous les zèbres. Je l'ai choisit il y a longtemps, sans trop m'en rendre compte. Désormais je l'utilise en conscience afin de ne pas me "griller" dans mon environnement professionnel ou social par exemple. Mais c'est aussi parce que je suis qq'un qui compartimente. Je m'adapte. Je m'adapte beaucoup. Donc je sélectionne les sujets que j'aborde et ce que je "délivre" de moi même aux autres en fonction de qui j'ai en face de moi et de quels environnements les intéresse. Ce qui fait au final, que très peu de personne me connaissent réellement.

Par exemple dans mon milieu pro, il faut être passionné. Si par exemple tu es prof de musique mais que tu n'a pas un ensemble musical dans lequel tu participe et avec lequel tu fais des concerts, on va rien te dire, mais on va te regarder un peu différemment. Et penser que tu ne peux pas être un bon prof, si tu ne fais pas de concert par exemple. Ce qui n'est pas à mon sens tout à fait vrai, mais bon....
Je me souviens d'un collègue qui s'était lancé aussi en parallèle dans la culture d'une épice à petite échelle, plantation, récolte, production etc... et bien il a perdu un peu de crédibilité auprès de certains collègues. Et oui, même dans ce milieu là! Si ce n'est pas triste... Pourtant on est dans une pratique où l'on cumule les petits contrats, et on est nombreux à avoir plusieurs types d'emploi. Mais on dirait que si on ne l'est pas à fond, jusqu'au bout des ongles, c'est qu'on est tout simplement pas bon.
Ce type de situation, et l'observation, la "prudence", m'ont poussé à fonctionner de cette façon, en filtrant en gros qui je suis en fonction d'avec qui je suis et de ce qu'ils sont capable d'accepter ou non.
Ainsi cela me donne l'illusion de pouvoir fonctionner à peu près avec ce monde de dingue 😬


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?