Présentation des nouveaux

Pourquoi pas se présenter après tout

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. Pourquoi pas se présenter après tout
Pourquoi pas se présenter après tout
SGyaLLle 07 février 2021 à 06:29

Bonjour à tous,

Je me présente Thancred de mon prénom (ça ne se choisit pas malheureusement), je suis autiste. Je ne mets pas de virgule, je ne précise pas asperger, je ne dit pas non plus TSA ou autre, parce que ce n'est pas un diagnostique qui m'a fait du bien, je ne vois pas pourquoi je lui en ferai en retour. Diagnostiqué à l'enfance, disons simplement qu'il était difficile d'y voir autre chose que de l'autisme. Aujourd'hui je me bats, je me bats sans cesse contre moi même, mes tocs visible ou non, les schéma qui me permettent d'être qui je suis, les habitudes qui me permettent de calmer mon anxiété et j'en passe on ne vas pas faire la liste de tout ça non.
Je me fascine depuis longtemps pour les neuro-typiques en réalité, pour leur tranquillité d'esprit, leur simplicité, et leurs facilités d'exécution dans les codes sociaux. Je ne parlerai pas de jalousie, mais je dois admettre que j'envie tout de même cette facilité qu'ont les autres de s'aborder entres eux, comme s'il suffisait d'un bonjour, d'un regard, d'un geste ou d'une caresse, alors que moi même je suis simplement capable de saborder ces mêmes relations sociales ... Ces relations sociales qui au début vous disent que vous êtes différent et que c'est ce qui les attirent, ces relation sociales qui au début vous disent que non jamais elles ne vous feront de reproches par rapport à cette même différence, ces relations sociales qui de toute façon finiront toujours par vous dire que ce n'est pas de votre faute mais qu'il vaut mieux en rester là ....

Je ne suis pas à la recherche d'une croyance philosophique, mystique ou encore physique, mais plus scientifique. Lorsque je dis que chaque jours je me bats finalement pour devenir "normal", je ne le fais pas à mal, je dis simplement que j'en ai marre, marre de ne rien comprendre quand les autres me parlent, marre de ne pas comprendre les émotions qu'ils expriment sur leurs visage, par leurs gestes, par leurs mots ... J'en ai marre que mon corps repoussent les autres lorsqu'ils me touchent, j'en ai marre de ne pas pouvoir les recevoir dans mes bras comme eux sont capables de le faire sans gêne, sans angoisse, sans crainte.

C'était censé être une présentation, mais finalement lorsque je me relis, je me dis qu'il ne peut pas y avoir meilleure présentation que celle qui décrit ce que l'on ressent à l'instant T finalement.

Juliette...le 07 février 2021 à 07:49   •  

Je suis bien d'accord d'ailleurs j'ai zappé la présentation pour m'exprimer d'emblée sur le forum.
Je pense et j'espère que APIE t'aidera à exprimer, partager, rencontrer...
Bienvenue Thancred!

Merlinle 07 février 2021 à 08:23   •  

Bonjour et bienvenue :)

Amarle 07 février 2021 à 08:29   •  

Bienvenue @Thancred.
Je suis comme toi : mon kung-fu des codes sociaux est proche de zéro 🤘
Je suis un peu jaloux des ceintures noires de la sociabilisation.
Pourtant je suis pas autiste. Enfin je crois pas 🤔
Je vais sûrement dire un truc un peu con mais tu t'exprimes vraiment bien à l'écrit.
Quand j'entends autiste je me figure des gens qui ont du mal à communiquer.
Ça a pas l'air d'être ton cas.
À bientôt !

zozottele 07 février 2021 à 09:18   •  

Bienvenue !
je dirais comme @Amar,tu écrit vraiment bien.
Et je sais pas je vais peut-être dire une bêtise,mais si tu acceptais ?
Si tu te disais "oui,ok,je suis autiste,j'ai du mal avec leurs interactions,j'y comprend rien.Mais voila je suis un bon gars,j'embête personne,je ne demande rien d'autre que d'être tranquille dans la vie"
Arrêter de se torturer quoi,et profiter de tes points forts.
Au fond il n'y a pas grand chose a comprendre, c'est comme ça,on est pas tous fait pareil.Essaye juste de connaître tes points forts et tes faiblesses,et vivre du mieux que tu peux avec.
Et vu comment tu ecris,des points forts je suis sur que tu en a plein!
Si je dis des bêtises pardonne moi @SGyaLL,mais c'est sincère.
Et oui,bienvenue a toi !

Juliette...le 07 février 2021 à 09:21   •  

Je suis d'accord avec les camarades, tu es très très agréable à lire....

Nevromonle 07 février 2021 à 09:23   •  

Bonjour à toi. Le passage : "Ces relations sociales qui au début vous disent que vous êtes différent et que c'est ce qui les attirent, ces relation sociales qui au début vous disent que non jamais elles ne vous feront de reproches par rapport à cette même différence, ces relations sociales qui de toute façon finiront toujours par vous dire que ce n'est pas de votre faute mais qu'il vaut mieux en rester là ...."
...il me parle tellement !
D'autres vivent ce que tu vis. Tu n'es pas seul. Bienvenue.

Sebunkenle 07 février 2021 à 09:57   •  

@SGyaLL

Welcome.

Quand j'ai tapé ton prénom sur google pour savoir d'ou il venait je suis directement tombé sur un personnage de final fantasy 😄. Nom honnêtement je me demande bien de quel pays il est originaire. Perso je le trouve classe ce prénom. Il ce préterait bien à des univers fantastques je trouve.

Sinon. Je pense que parler et rencontrer des gens similaires à toi ne pourra que te faire un grand bien. J'ai l'impression que ce site est une bouée de sauvetage pour pas mal de "naufragés" et de "rescapés" de ce monde pas toujours adapté à eux.

Ambre31le 07 février 2021 à 10:49   •  

Bonjour et bienvenue,
J'ai également beaucoup apprécié la lecture de ta présentation. Et je me demande quand même si ce n'est pas plutôt en t'acceptant que tu pourras trouver ton mode de relation et pas en te battant pour faire comme les autres. A mon avis, c'est bien sur plus difficile a faire qu'a dire, mais ca vaut le "coût " 🙂

Mirobellele 07 février 2021 à 11:03   •  

Salut @SGyaLL 🙂
J'aime bien aussi ton prénom. Et entre nous, c'est mieux que Robert, ça veut dire nichon. Hum ! S'il y a des Robert, sachez que je n'ai rien contre vous, j'en ai deux ! 😜

Nevromonle 07 février 2021 à 11:50   •  

(et ton prénom me fait penser à un équipement nommé d'après un héros dans un jeu auquel j'ai beaucoup joué, Diablo II)

Petitepommele 07 février 2021 à 13:30   •  

Bonjour Thancred,
Déclarée HPI, petite fille, j'ai compris assez vite ce que cela voulait dire et j'ai refusé tout en bloc. Je disais sans cesse " je suis normale" ; j'ai usé et abusé de ma capacité d'adaptation pour me confiner (c'est d'actualité..,) dans cette normalité qu'on semblait attendre de moi. J'ai dû accompagner un enfant dit "porteur de signes autistiques" (m'a-t-on dit) pour accepter ma difference (il était temps...).

J'ai été beaucoup touchée par votre message. C'est une belle présentation pleine d'authenticité et de fraîcheur, et ça fait du bien de vous lire :)

Bouhhle 07 février 2021 à 13:41   •  

Comme tu le vois Thancred, tu es ici chez toi et je te souhaite dans d'en profiter et de maximiniser ses possibilités d'épanouissement. Oui, tu t'exprimes à l'écrit de façon simple, précise et fluide. Je t'ai rencontré sur le chat et jamais je n'aurais décelé le moindre symptome chelou. Tu fais même preuve d'empathie, de discernement et d'humour. Des points forts, tu en as.
Reste-toi même.
Au plaisir de te lire.

Maele 07 février 2021 à 14:55   •  

Coucou Thancred!

Bienvenue bien sûr!

Nous nous sommes déjà parlé sur le'chat mais j'ai coupé court alors que je suis moi-même autiste et cela m'a vraiment fichu un gros malaise que tu n'arrêtes pas de voir "notre " autisme comme quelque chose de négatif, comme du "moins", et que tu veuilles nous comparer, et il y a eu aussi'un'jugement de,ta part aussi dont nous pouvons reparler quand tu voudras...

Bref, question de sensibilité personnelle et peut-être d'âge et de vécu, je ne ressens pas avoir le "même autisme " que toi ( alors que c'est le cas), bien que nous ayons le même diagnostic et des comportements et profils communs à ce que nous avons évoqué.

Comme je te l'ai'dit ce qui me chiffonne entre autres c'est cette vision extérieure du monde et spectatrice que tu as, alors que nous'en faisons partie et que nous sommes en plein milieu...

Moi je me sens intégrée et partie de cet univers même,si'ce'n'est bien évidemment pas tout à fait un monde fait pour notre minorité où je comprendrais tout , et où je saurais toujours comment agir et m'en sortir avec ces normes pas normales pour un autiste , et je me considère pas comme une anomalie désolée!

Pour moi'il,n'y a pas de problème personnel à être autiste, et de le savoir'très tôt c'est plutôt un bon point, moi'j'ai'eu mon diagnostic à 41 ans, tu imagines ce que cela a entraîné comme difficultés dans ce pays où tout doit être sur papier? Entre autres à l'école ou au travail?

Et pour ta vision de toi? Revoir une image de toi qui n'a pas bougé depuis 41 ans c'est très étrange mais surtout pas négatif

@Mirobelle l'inventeur du biberon s'appelait Monsieur Robert 😄

Petitepommele 07 février 2021 à 16:08   •  

Vous me rendez bavarde, à peine arrivée et même pas encore présentée, je suis déjà dans les coulisses à vouloir frapper à toutes les portes.
L'autisme... ce mot que je trouve assez barbare sous entend autant de différences que d'individus. C'est à dire que chaque individu le vit avec sa propre histoire, ses moyens, sa connaissance de soi, son environnement, son âge et autres encore. Il ne se conjugue pas de la même façon chez l'enfant, l'adulte, la fille-femme ou garçon-homme, ect,
L'essentiel est de rester à l'écoute de l'autre, de ce qu'il a à dire avec ses propres mots et d'essayer de comprendre sans juger. C'est une "chose" que chacun apprécie pour lui-même.

Mirobellele 07 février 2021 à 16:47   •  

😄 Eh bien voilà @Mae tout s'explique ! 😉

Maele 07 février 2021 à 17:22   •  

@Petitepomme c'est bien pour ca que je disais que chacun a sa vision et que Thancred m'a mise dans un panier qui ne me,correspondait pas, la,question est tellement plus riche! 😄 😄 😄

Nous sommes tous différents ET des personnes avec plein de choses intéressantes à montrer, pas des anomalies!

Quand'j'ai demandé mon diagnostic après 37 ans, le CRA a demandé pourquoi je voulais le faire, et j'ai répondu "si'je suis autiste, alors je veux le savoir pour ne plus être une anomalie mais un élément connu et nommé faisant partie de ce monde, pas un problème mais un élément du paysage"

Thancred moi ca ne me dérange pas d'être "née avec"...

Et comme je te l'ai dit je ne fais'pas de "faux self" j'essaie le plus,possible de faire accepter mes comportements autistiques et cela fonctionne plutôt bien!

Personne n'a tort ou raison, c'est une richesse les points de vue différents!

Toubten66le 07 février 2021 à 17:55   •  

Bonjour et bienvenu dans le club, j'ai aussi des difficultées sociales (jamais en couple, pas d'amis qui m'appelle pour faire des sorties ou prendre des nouvelles) et je comprend donc ce sentiment de jalousie : pas une jalousie de la situation du neurotypique, mais juste de se sentir different et de ne pas pouvoir vivre ces situations de raprochement.
Bon courage

SGyaLLle 07 février 2021 à 18:59   •  

Coucou tout le monde, je ne m'attendais pas à tant de générosité dans vos messages, merci. Pour ce qui est de m'accepter, je m'accepte là n'est pas le problème, cependant cacher tout ce qui pourrait faire dire aux autres "il est autiste" est pour moi plus un accomplissement que d'accepter et faire avec, c'est en quelque sorte mon objectif, et sur le point physique ou mental je le vie plutôt bien à dire vrai. Cela m'a prit énormément de temps à comprendre les subtilités des émotions, afin de les retranscrire sur le papier, cela m'a prit du temps de comprendre les blagues afin de les réutiliser (pas toujours au bon moment cela dit parfois encore), mais c'est parce que j'ai cherché à cacher aux autres ce diagnostique qui finallement me mettait en cage que j'ai pû évoluer là dessus.
@Amar j'ai beaucoup de mal à communiquer hors contexte, par exemple au travail il n'y a pas de soucis, mais dans un bar, dans la rue, ou lors d'un dîner romantique il ne faut rien espérer de ma part ^^"
@zozotte on ne peut pas dire de bétise en donnant un avis ne t'en fais pas.
@Juliette... Merci pour ces compliments.
@Sebunken j'ai fais le choix de ne pas être reconnaissable sur internet, pour ce qui est de ce personnage de jeux vidéo il est arrivé après effectivement, cependant le prénom est anglo-normand c'était un chevalier de la table ronde, il ne partait pas en croisade, sa mission était de s'occuper de la descendance des chevaliers, cette histoire faisait beaucoup rire mon père qui me voyait comme pouvant être un don juan pas de chance pour lui c'est râté lol.
@Ambre31 à l'inverse accepter ce que je suis, je trouvais ça facile et ne me permettait pas de changer pour évoluer, j'avais besoin de la reconnaissance des autres, non pas en tant qu'autiste mais en tant qu'être humain. Etre identifié comme tel je trouvais ça plus handicapant finalement.
@Mirobelle je ne connaissait pas cette définition au mot nichon j'essaierai de travailler à l'élaboration d'une blague sur le robert pour le coup.
@Nevromon je ne connais pas assez bien le jeu pour affirmer cela, mais je suis navré pour toi que tu ais vécu ce que j'ai pu écrire.
@Petitepomme Croyez vous que pour accepter un diagnostique on soit obligé alors de tout abandonner ? Ou bien est il possible d'accepter qui l'on est, tout en essayant de changer et d'améliorer certains aspect de notre personnalité ? Je crois plus en la deuxième option. Merci beaucoup je suis content que cela vous ai plu.
@Bouhh Merci pour ton témoignage ça fait plaisir à lire, comme je disais cela m'a prit énormément de temps, d'études en réalite observer des textes, des compréhension de texte, écrire mes textes, les faire lire encore et encore, en essayant toujours de les modifier afin d'identifier l'émotion qui pourrait s'en dégager.
@Mae Oups alors tout d'abord je te demande pardon de t'avoir offensé, il n'en était en aucun cas mon intention, je ne juge que moi Mae, mes actes, mes interprétations, mes actions ou inactions, je suis vraiment désolé que tu l'ais ressenti comme tel. J'observe le monde pour apprendre, je m'adapte mieux si je l'observe avant, je ne voulais vraiment pas te blesser et tu as le droit de ne pas ressentir d'adéquation à notre autisme ^^. Ce que je vais dire n'est pas là pour te blesser Mae, mais finalement tu dis que tu te sens intégré et partie de cet univers, mais dans l'autre message tu dis pourtant "si je suis autiste je veux le savoir pour ne plus être une anomalie" finalement j'ai l'impression que le fait d'avoir été diagnostiqué t'a donné une sensation d'être intégré au monde. Le ressenti que j'en ai eu en étant enfant c'est d'être mit en prison, il est autiste point il est comme ça et c'est tout, ça ne changera pas, il n'aura jamais un comportement normal avec les autres, il ne sera jamais normal avec les autres, il n'a pas de defiscience mais il ne pourra jamais avoir d'interraction sociale comme vous et moi .... Donc oui je me suis battu et je me bats encore pour espérer qu'un jour ce ne soit plus le cas. Donc oui j'imagine les difficultés que tu as rencontré par le passé avant d'avoir ce diagnostique qui pour toi a été libérateur, mais tu n'entends que le miens étant posé très tôt n'a fait finalement que m'enfermé dans l'autisme comme si finalement il ne pourrait y avoir que ça dans ma vie tout le temps et à jamais. Et je t'ai mise dans quel pannier ? Si c'est le cas j'en suis désolé ce n'était absoluement pas voulu encore une fois.
@Toubten66 Merci c'est gentil, courage aussi à toi.

Désolé pour ma réponse tardive, je suis sur la réalisation de ce message depuis 14h40 et il est maintenant 18h56, je vais arrêter là, mais je vous remercie tous d'avoir prit le temps de me lire, et je vous remercie tous pour vos point de vues différents mais cependant intéressant, je prendrai plus de temps la prochaine fois pour m'exprimer sur mon parcours de vie assez chaotique dans l'enfance si vous aimez les émotions cela pourrait être interessant je pense ^^. Bonne soirée

Sebunkenle 07 février 2021 à 19:52   •  

@SGyaLL

"j'ai fais le choix de ne pas être reconnaissable sur internet,"

Ce n'est donc pas ton vrai prénom ?

"cette histoire faisait beaucoup rire mon père qui me voyait comme pouvant être un don juan pas de chance pour lui c'est râté lol."

A ce que j'ai pu lire. Effectivement ca n'a pas l'aire gagné 😂

Sinon j'ai bien lu les autres réponses aussi.
Malgré tes "bizarreries" il n'y a pas quelques personnes avec qui tu arrive à avoir des relations qui te conviennent ?


En tout cas je sais qu'il éxiste des cours de socialisation pour les TSA. Si cela peut t'aider. Par contre je n'ai hélas trouvé que des formations pour enfants autistes. Mais Toulouse est une gande villes quand même. Et il y a aussi les alentours.

SGyaLLle 07 février 2021 à 20:16   •  

Alors c'est mon vrai prénom avec la bonne orthographe mais si l'on mets mon nom on ne trouve pas grand chose. Grâce au personnage de jeu Thancred. Comme tu dis c'est même perdue d'avance ^^. Je n'arrive pas à entretenir des relations, je ne sais pas prendre de nouvelles des gens, ils finissent par penser que je ne m'interesse pas à eux puisqu'ils sont les seuls à faire le premier pas tous les jours. J'ai été dans une école spécialisé lorsque j'étais enfant qui consistait à me donner les clefs de la réussite sociale, mais là encore, si ce n'est sur les styles vestimentaire (privilégier quelque chose de classique) / la politesse (bonjour merci comment ça va etc). Mais là encore rien sur le décryptage faciale des différentes émotions chez les autres, alors avec les masques aujourd'hui ça devient extrêmement stressant et compliqué, j'ai perdu tous mes repères ...

elsbzhle 07 février 2021 à 21:17   •  

Je ne sais pas si ça te rassurera, mais tu es loin d'être le seul. Et avec les masques, les neurotypiques ont du mal aussi, ça rétablit un peu le déséquilibre, non ?
Bienvenue !

SGyaLLle 07 février 2021 à 21:30   •  

Pourtant j'ai passé la nuit a essayer des tests pour déceler les émotions uniquement par les yeux durant toute la nuit, mais mes scores étaient épouvantables ... Et tout ça suite à la réflexion d'un client, parce que pendant 1 heure je lui demandais si ça allait du type : "Ca va ?" "Oui" "Vous en êtes sûre ?" "Oui oui" "ok" au bout de 45 min il m'a dit "vous comptez me demander toutes les 8 min si tout va bien ?" du coup je voulais trouver un moyen pour que ça soit moins compliqué mais j'y arrive pas

Sebunkenle 07 février 2021 à 22:35   •  

@SGyaLL

"finissent par penser que je ne m'interesse pas à eux puisqu'ils sont les seuls à faire le premier pas tous les jours."
pl
C'est marrant pour ma part c'est un peut l'inverse. C'est plutôt les gens qui ne veulent plus me contacter. Et moi qui éssai de les revoires sans succès. lol 😂😂 😂

Nevromonle 08 février 2021 à 09:51   •  

(et j'ai connu selon les périodes ce que vous mentionnez tous les deux)

Sebunkenle 08 février 2021 à 10:26   •  

@Nevromon

Ha ben voilà 😄

SGyaLLle 08 février 2021 à 12:48   •  

Lol non effectivement je ne m'accroche pas aux gens de cette manière là ^^

Preludele 08 février 2021 à 19:32   •  

Bonsoir SGyaLL,

J'espère que ce site vous apportera réconfort. Sans vous épuiser. Je pense à cela quand vous abordez le temps passé à répondre. Je pense comprendre...
Nous avons un parcours différent, vous diagnostiqué à l'enfance, moi me battant pour qu'on m'accorde un diagnostic. Mais au final, le résultat est le même : une vie passée à camoufler. Et de la souffrance...

Je ne suis pas sûre qu'on puisse tenir une vie à se camoufler. Et encore moins sûre de prendre soin de soi en s'y efforçant à chaque instant.

Je suis tombée tout à l'heure sur un test avec des photos de regards. Je n'ai pas pu le faire car... Aucune réponse du choix multiple ne correspondait à ce que je croyais voir. C'est assez "effrayant".

elsbzhle 09 février 2021 à 19:06   •  

@Prelude
J'ai été effrayée aussi la première fois que j'ai fait ce test. Et je l'ai refait il y a peu : je n'ai pas souvenir de mon score précédent, mais je suis sûre de ne pas avoir progressé du tout. Pour à peu près chaque photo j'ai choisi au hasard parce que rien ne me semblait convenir... Heureusement qu'il y a le reste des indices non-verbaux pour compenser.

SGyaLLle 09 février 2021 à 23:15   •  

@Prelude et @elsbzh

Effectivement c'était un peu pareil pour moi, j'avais l'impression que les réponses n'étaient pas les mêmes et pourtant les images étaient parfois les mêmes du coup j'avais l'impression qu'ils voulaient qu'on donne une réponse qui de toute façon ne sera pas la bonne. Le reste des indices non verbaux ? Tu veux dire dans la vraie vie ? Ou sur le test ?

Nevromonle 10 février 2021 à 09:12   •  

(L'idée de faire le test m'effraie, car : 1) Si j'ai des résultats bien inférieurs à ce que je pensais obtenir, cela voudrait dire que je me suis menti pendant tout ce temps au sujet de mes compétences ; 2) Si c'est normal, cela va nourrir mon sentiment d'illégitimité à me penser/sentir "au moins un peu" autiste ; 3) Si les résultats sont supérieurs, j'aurai un mélange du 1) et du 2) ! )

elsbzhle 10 février 2021 à 13:55   •  

@SGyaLL
Je parlais des indices non verbaux dans la vraie vie. Je suis meilleure, avec la frustration de ne pas me rendre compte si je suis "à peu près bonne" par rapport à une sorte de moyenne, ou si je suis certes meilleure qu'avec juste le regard, mais quand même à la ramasse...

@Nevromon
Allez, vas-y, tente ! Lâche-toi !

Nevromonle 10 février 2021 à 17:00   •  

(maaaaaais ! > manifestation d'un esprit fort réfléchi et argumentatif)

elsbzhle 10 février 2021 à 18:48   •  

Alleeeeeeeez... > manifestation d'un esprit tout aussi réfléchi et argumentatif, insistant, en plus. Na !

(ça m'a mis dans la tête la chanson des Rita Mitsouko, fort à propos ma foi 😉)

Nevromonle 10 février 2021 à 19:02   •  

J'attendrai peut-être une dizaine de jours avant de tenter, alors. :3
(quel nom, la chanson?)

elsbzhle 10 février 2021 à 19:09   •  

(Andy !!! "Allez Andy quoi...")

Alkanele 12 février 2021 à 10:59   •  

Bonjour Thancred . La seule fois où j'ai entendu ce prénom c'était dans une série, le gars qui le portait était Canadien. Moi je lui trouve énormément de charme à ce prénom. Moi je dis c'est la classe !
Quant au fait de faire face à nos difficultés, chacun gère comme il peut, mais si cette situation te pèse, tu devrais pouvoir trouver de l'aide pour avancer progressivement sur certains points. Petit à petit.
Ceci est mon premier post. Je vais en écrire un pour me présenter (quand j'aurai repéré où le faire de façon appropriée) .
Coco

Vanillele 18 février 2021 à 14:36   •  

On apprend petit à petit @SGyaLL , pour moi le déclencheur fut une machine à photocopier que j'avais ouverte pour la réparer.
A partir de cet instant, j'ai appris à décoder les personnes, mais nous sommes plus vulnérables, cette fichue ''naïveté sociale'' . Tu rencontreras des personnes qui ne s'offusqueront pas que tu paraisses très intelligent dans un domaine et perdu dans un autre, tu auras des ami-e-s/amant-e-s qui aimeront t'écouter parler longuement de tes intérêts spécifiques, qui te trouveront adorable quand tu t'essaieras à leur raconter une histoire que toi tu trouves drôle. Des ami-e-s/amant-e-s qui apprendront à ne pas se vexer quand tu auras besoin de te mettre en retrait et qui sauront alors servir de tampon entre toi et les autres.
En retour tu sauras les aimer parceque tu les auras écouter, vraiment, et tu auras appris toutes leurs particularités et leurs préférences. Il y en aura même à qui tu demanderas de t'aider à interagir avec des personnes neurotypiques pour éviter les mésententes et les incompréhensions.
Et puis il y en aura aussi qui te trahiront, qui voleront le fruit de ton travail parceque tu n'aimes pas te mettre en avant, il y en aura qui se vexeront pour une réflexion ou un geste de ta part alors même qu'ils n'ont pas su combien tu avais été blessé par une de leur réfléxion ou un de leur geste.
Mais ce qui est intéressant vois-tu c'est que tu sauras plus vite reconnaître les signes avant-coureurs et tu apprendras à te méfier ou à te réjouir d'une rencontre

Maverickle 21 février 2021 à 01:55   •  

Bonsoir @SGyaLL, bienvenue avec retard
Je ne passe par ici qu'en coup de vent ces temps-ci, ou pour une partie en ligne, pour la détente.
Mais je lis et participe moins qu'avant.
Ca va revenir sans doute, je viens de finir un gros travail personnel qui me pompait trop de temps et d'énergie (et au passage, pardon @Mirobelle, je te néglige).

J'ai relevé dans ta présentation, ton premier texte, ce fragment : [...]cette facilité qu'ont les autres de s'aborder entres eux, comme s'il suffisait d'un bonjour, d'un regard, d'un geste ou d'une caresse[...].
Je ne suis pas Asperger ni TSA, pourtant j'ai des difficultés à établir et surtout conserver des relations. Depuis un peu plus d'un an, je m'en sors mieux en particulier en échangeant sur APIE-people, mais aussi en faisant plus confiance en mon intuition. Qui me dit, qui me hurle, que les "normaux" n'ont pas vraiment cette facilité pour s'aborder, notamment pas sur le plan du regard, du geste ou de la caresse. Dire "bonjour", ou "ça va", en n'en pensant pas un mot, oui, mais pas beaucoup plus. Il me semble surtout qu'ils savent mieux faire semblant, "jouer le jeu", appliquer les règles sociales et les conventions de comportement. Mais je ressens que c'est souvent factice, que ça manque de profondeur. Peut-être que mon problème n'est pas de ne pas comprendre les regards et la communication non-verbale, mais de la comprendre trop bien, de détecter dès le début tout ce qui est faux et surjoué.
Et surtout, déjà bien avant le confinement, j'avais la perception d'une tendance générale à l'évitement de l'autre, et en particulier de son contact, comme si tout ce qui peut être direct et de proximité était effrayant.
Naturellement, c'est MON ressenti, ça vaut ce que ça vaut. Je me demande souvent si ce ne sont pas MES capteurs qui sont mal réglés.

Mes difficultés ressemblent à celles de @Sebunken : "C'est marrant pour ma part c'est un peut l'inverse. C'est plutôt les gens qui ne veulent plus me contacter. Et moi qui éssai de les revoires sans succès. lol 😂😂😂" C'est moi qui trouve naturel de recontacter d'anciens collègues, des membres de la famille, des connaissances qui mériteraient presque le titre d'amies ou d'amis... et qui constate que ces personnes ne répondent pas, n'ont jamais l'idée elles-mêmes de prendre de mes nouvelles, ou ont l'air de subir mes communications comme si c'était du harcèlement. Ou moi qui constate que ces personnes se rappellent étonnamment bien mon existence le jour où elles estiment que je suis "le bon copain" qui peut leur rendre un service.

Plus bas dans le fil, @Nevromon a relevé ce passage : "Ces relations sociales qui au début vous disent que vous êtes différent et que c'est ce qui les attirent, ces relation sociales qui au début vous disent que non jamais elles ne vous feront de reproches par rapport à cette même différence, ces relations sociales qui de toute façon finiront toujours par vous dire que ce n'est pas de votre faute mais qu'il vaut mieux en rester là...[...]"
Je viens de vivre ce genre d'expérience avec une personne qui est elle aussi "atypique", et ça ne l'a pas empêchée de se comporter de cette façon, sans explications claires (ou alors je n'ai pas su les entendre, les comprendre, les digérer - encore mes capteurs ?).
Tout ça pour dire que les difficultés de communication, on peut en avoir avec tout le monde, dans tous les profils. Une relation, c'est forcément deux personnes qui essaient de se mettre au diapason malgré leur vécu, leurs préjugés, leur culture. Chacune et chacun en apporte dans le pot commun de l'échange, et ce n'est pas le "haut potentiel" ni la "normotypie" qui sont vraiment déterminants dans ce que l'histoire devient.
Une comparaison pour illustrer : Imagine deux personnes qui ont eu chacune un accident de voiture, et se retrouvent ensemble à l'hôpital, handicapées et en rééducation. Elles trouveront au début que la similitude de leurs accidents, de leurs traumatismes, de leurs handicaps, de leurs souffrances, leur permet de se rapprocher, de partager leur ressenti, de mieux se comprendre qu'avec les familiers valides. Passé un certain temps, cependant, elles verront surtout en l'autre un reflet de leurs difficultés et de leur propre déchéance, la compréhension laissera la place au sentiment de ne recevoir de l'autre que ses plaintes. Chacune des deux personnes aspirera alors à une relation avec une personne valide : Parce qu'elle est capable de l'assister dans ses difficultés, mais aussi parce qu'elle lui renvoie une illusion de normalité en répondant à ses attentes, à ses aspirations au conformisme qui la rassurent. Pour que deux pièces d'un puzzle s'emboîtent, ils ne faut pas qu'elles soient de la même forme, mais bien qu'elles aient des formes qui se correspondent.

J'ai déjà écrit il y a plusieurs mois, que moi aussi comme @Mae avoir une étiquette ça m'a aidé. Pas pour l'exhiber, pas pour m'en vanter, mais parce que pouvoir nommer la situation lui donne soudain plus de réalité. Surtout, il devient possible d'en parler aux autres, même pour subir un déni. Ca devient un objet du discours, une notion partageable, au lieu de rester une impression intérieure, indicible par construction. Après, il appartient à chacune ou chacun de décider si ça lui sert à établir une "feuille de route" pour tenter de partir du "bizarre" actuel pour aller vers un "plus normal" souhaité, ou si ça permet de mieux se vivre dans sa "bizarrerie" enfin nommée, notamment en sachant mieux chercher et trouver des personnes similaires.

Sebunkenle 21 février 2021 à 07:35   •  

@Maverick

Tes capteurs sont ils mal réglés ou trop bien ant réglés justement ?

Mais c'est vrai que nous avons dés fois tendance à vivre beaucoups de nos relations sociales à sens unique. Pour ma part la réciprocité ne fais pas souvent partie de mon monde. Mais c'est interressant ce que tu relève sur le faire semblant des autres. Je me demande si parfois on aurait pas tendance à tout prendre personnellement ou être déçu trop facilement. Car on en attend trop. Si ça ce trouve c'est éxactement pareil pour les autres mais ils ne ce prennent juste pas la tête sur ça.

katiale 16 mars 2021 à 17:04   •  

C'est super joli comme prénom. Bonne bonne bonne journée.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?