Présentation des nouveaux

timide bonjour

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. Timide bonjour
timide bonjour
Lala1109le 29 juillet 2020 à 13:49

Bonjour tous le monde (salut toute seule) je m'appelle Lala, presque 30 ans du sud de la France (kskskssk). Je suis un peu gênée de venir sur ce forum, je ne sais pas trop à quoi m'attendre ni que faire mais une amie m'a dit que ça l'avait beaucoup aidé de parler à des gens "comme elle" alors je tente.
j'ai découvert que j'étais hp il y a environ 1 an à la suite d'un test pour le boulot et ça a un peu tout chamboulé dans ma vie. Enfin je ne suis pas folle, mais également nouvelles interrogations, nouvelles pressions etc. J'ai également appris que mes parents m'avaient fait tester étant petite et que personne ne m'avais jamais rien dit .. bref
tout ça pour dire que j'aime parler de tout avec beaucoup de passion et je ne sais pas ce que je cherche ^^

Abderianle 29 juillet 2020 à 14:40   •  

Bonjour et bienvenue !

Eh bien, tu peux t'attendre à moi (avec mes excuses), à nous, à pas mal d'esprits cocasses, à des amateurs professionnels dans des champs de compétence ou des domaines artistiques fascinants et revisités, à des termes qu'on ne trouve presque pas ailleurs ("Je me sens dans le neurodiversité, et toi ?") et à la possibilité de parler de tout et de rien avec des personnes expérimentées et même aimables.
Comme les Gremlin avec l'eau, tant que tu ne parles pas de métaphysique, il ne t'arrivera rien. 😄

Pourquoi dis-tu que ce test a chamboulé ta vie ?

Maele 29 juillet 2020 à 15:40   •  

😀 😀 😀 😀 bienvenuuuuuuuuue! Ouais pourquoi ça a chamboulé ta vie? Je me posais la même question

Fropople 30 juillet 2020 à 00:29   •  

Bienvenue @Lala1109 🙂

Tu pourras trouver ici un peu de tout mais en grande majorité des personnes d'écoutes qui tendent facilement la main et peuvent être sources de bon conseils 🙂
(plusieurs d'entre nous avons évoqué des problèmes personnels qu'ils soit d'ordre du relationnel avec d'autres personnes ou même de la compréhension de soi-même)
N'hésite pas à parcourir les différents sujets du forum, ou même à créer les tiens si tu as des points dont tu veux parler.
Si tu crains de "t'exposer" en parlant ouvertement de tes problèmes, tu peux toujours discuter en message privé avec une personnes dont tu sembles déceler une similitude de pensée ou de situation (il ne pas rare de voir écrit par d'autres ce que l'on pense soit même, du moins dans les grandes lignes)

Juliette...le 30 juillet 2020 à 11:19   •  

Bienvenue @Lala1109! 🙂

Je suis d'accord avec ce que dit @Fropop, beaucoup de similitudes ici dans nombre de ressentis...

Lelunele 30 juillet 2020 à 12:37   •  

Bienvenue ! 🙂

Lala1109le 30 juillet 2020 à 12:46   •  

Hello ! Merci à tous pour vos réponses qui font vraiment beaucoup de bien. Et ben ça a chamboulé ma vie parce que j'avais l'impression d'être vraiment en décalage (je disais de moi que j'étais un monstre, c'est sympa n'est ce pas) et je ne comprenais pas pourquoi. Je souffre d'hypothyroidie ce qui peut avoir tendance à donner des idées noires et parfois j'avais l'impression d'être folle.
Comme je retiens tout ce qu'on me dit, j'entendais souvent "euh mais comment tu te souviens de ça, tu as une mémoire de fou" et j'avais l'impression d'être un stalker de l'extrême. Ou que je devais justifier ma soit-disant culture par les études que j'avais fait ou l'éducation que j'avais eu.

Le test m'a mis une grande claque, en fait t'es "normale", y a plein d'autres gens comme toi.
C'est déjà une première réalisation ultra rassurante mais derrière ça m'a secoué. Je disais plus haut que mes parents étaient au courant, donc grosse incompréhension face à la gestion du sujet. Je me rends compte qu'au moins deux de mes frères et soeurs le sont aussi mais dans ma famille on parle mal de ces choses là.
Du coup en en parlant, de nouvelles pressions arrivent, l'impression d'avoir gâché un trésor qu'on m'a donné (j'ai eu droit à un très gentil "maintenant que tu sais que tu es intelligente tu vas arrêter de faire des trucs "petits"...") et en même temps j'ai l'impression d'être encore plus bête et plus inadaptée qu'avant.
J'ai aussi pu relire mes expériences amoureuses et j'ai pris une énorme bouffée d'angoisse à la fois en lisant le bouquin de Jeanne Siaud-Facchin et la partie sur les femmes surdouées et l'amour, et à la fois avec la personne qui m'a testé et qui m'a dit "ah oui, pas étonnant que vous ayez des difficultés avec les hommes, c'est très courant chez les femmes hp, surtout quand elles ont des résultats aussi hauts". Bon ça rassure pas franchement vous me direz.

du coup j'ai décidé de me faire suivre par une professionnelle ce qui m'aide beaucoup, mais je sais encore moins où je vais qu'avant. La seule chose c'est que maintenant j'arrive à identifier la raison de mes interrogations, et je ne sais pas si c'est plus rassurant ou pas.

Désolée de cette tirade un peu nombriliste et pleurnicharde j'avoue que mes amis aux connexions neuronales classiques n'ont pas le droit à ce genre de discours parce qu'ils n'arrivent même pas à conceptualiser.

Lelunele 30 juillet 2020 à 15:38   •  

Je voudrais juste souligner que "ah oui, pas étonnant que vous ayez des difficultés avec les hommes, c'est très courant chez les femmes hp, surtout quand elles ont des résultats aussi hauts" n'ayant pas fait le test je ne puis statuer de mon cas (en couple depuis 7 ans) mais j'ai une connaissance qui a eu un résultat assez haut au test et qui vit un très belle amour depuis plus de 8 ans (je crois, enfin ça fait quelques années quoi), ainsi c'est peut être difficile pour certain(e)s mais ça l'est pour tout le monde hp ou pas et il est juste question de trouver la bonne personne...

Lala1109le 30 juillet 2020 à 16:24   •  

oui évidemment c'est sûr ! moi même j'ai eu une histoire assez longue aussi, plutôt jolie mais arrivée à la trentaine mon entourage me met une pression assez folle et c'est plutôt angoissant. j'ai pas du tout envie d'être en couple pour être en couple mais je dois avouer que si très peu de gens me plaisent vraiment ... c'est réciproque ! Mais merci pour ces mots super doux et rassurant :)

après c'est pas non plus le coeur de mes angoisses, c'est plutôt ce sentiment de gâchis de potentiel qui me stresse.

Maele 30 juillet 2020 à 16:24   •  

😱 c'est clair! Je connais plusieurs femmes HP je le suis aussi et ça n'empêche pas d'avoir des relations amoureuses apaisées et longues!
Surtout qu'il existe des hommes HP, bonne nouvelle ! 😜 😜

Amarle 31 juillet 2020 à 00:04   •  

Bienvenue @Lala1109
Epanche toi donc. Si tu ne le fais pas ici où le feras tu ?

C'est marrant ce truc de "je sais pas quoi faire avec tout ça".
Comme si on avait un bouton "turbo boost" dans le cerveau et qu'on ne l'avait jamais remarqué.
Nos esprits sont déjà bien occupés. Il n'y a pas forcément de loupés du fait de l'ignorance de l'hpitude. Enfin AMHA (je kiffe cet acronyme 😉 ).

J'ai l'impression que tu as aimé le livre de JSF. me trompe je ?

Ps: il y a une référence à K2000 dans ce message 🤘

Fropople 31 juillet 2020 à 00:27   •  

@Lala1109

Pourquoi serait-on nécessairement faire quelque chose de nos intelligences?
J'ai moi-même une fâcheuse tendance à penser ne jamais être assez bon, avoir fait suffisamment. Mais ce genre de pensée est en grande partie dû à la vision productiviste de notre société. Est-ce que parce qu'on roule dans une voiture qui peut aller à 150km/h on roule toujours à cette vitesse ? C'est bien rare et on peut éventuellement se le permettre sur l'autoroute à nos risques et périls, aussi bien d'un point de vue normatif de la société (les attentes de celle-ci sont que tu ne dépassent pas les 130), que d'un point de vue personnel (ai-je envie de prendre ce risque, de pousser à fond mes capacités, vais-je en ressentir plaisir et satisfaction ?)

Ma métaphore est peut-être un peu bancale mais ce que je veux dire, c'est que tu es libre d'exploiter ou non tes capacités. Nous n'avons pas assez d'une vie pour pousser à fond dans tous les domaines, l'important est de s'écouter soit pour faire ce qui nous plaît, a l'allure qui nous est agréable.
Si tu veux faire de "grande choses" libre à toi de le faire mais je te conseille de pour ça de réfléchir pleinement à ce qui est "grand" à tes yeux. Malheureusement il y en aura toujours pour trouver que ces "grandes" choses sont "petites"

Lala1109le 31 juillet 2020 à 10:50   •  

@Mae oui c'est clair ! En vrai j'aimerai juste être tranquille et qui vivra verra. Il faut que je réussisse déjà à accepter que je ne suis pas un "monstre" pour pouvoir derrière envoyer bouler les injonctions de la société. Parce qu'en vrai même si c'est pas mon but dans la vie non plus, je suis bien seule aussi.

@Amar, en fait le livre de JSF m'a plutôt mise mal à l'aise. Je me suis reconnue dans beaucoup de choses, mais il a énormément de trucs où je me suis dit "heu non pas du tout". Du coup j'étais plus perdue après ! Pour K2000 malheureusement je ne connais pas du tout, est ce que la ref c'est le turbo boost?

@Fropop en réalité je suis entièrement d'accord avec toi. Je me souviens d'un prof de philo - j'étais à l'école catho donc c'était un frère dominicain et ils sont très très calé en philo - qui m'avait dit "mais c'est horrible de devoir être utile dans la vie. ça veut dire qu'on n'a le droit d'exister qu'en réaction à la société". J'y pense souvent et c'est vrai que finalement je ne dois rien à personne, mais je crois que je suis encore un peu trop ancrée dans ce que mon entourage veut pour moi. C'est pour moi le coeur du problème; passer 30 ans à essayer de trouver sa place en société sans y arriver malgré tous mes efforts et une fois que je sais que ça ne fonctionnera pas, avoir l'impression d'avoir "volé" un truc à la société en n'exploitant pas ce "pouvoir". Et comme toi j'ai toujours l'impression de n'avoir pas fait assez. J'ai souvent des compliments parce que je fais plein de choses différentes mais moi je souffre de ce que je fais tout "médiocrement" et je n'excelle en rien.

Maele 31 juillet 2020 à 12:20   •  

Houla tu aurais surtout besoin de t'accorder la valeur que tu as vraiment et de remonter ton image de toi... 🙄 🙄

Lala1109le 31 juillet 2020 à 13:32   •  

il paraît ;) je bosse beaucoup dessus

Abderianle 03 août 2020 à 07:32   •  

Mh, l'idéal dévorant de la grandeur est surtout une manière psychique de chercher un peu plus d'amour de soi dans la tolérance que l'on peut avoir de faire des choses éloignées, différentes ou éblouissantes par rapport aux autres. L'objectif compte au fond plus que sa réalisation, puisqu'il permet surtout de vivre sur un mode rutilant d'un avenir radieux où l'on serait enfin accompli. Et ces pensées sont satisfaisantes tant que dure l'euphorie qu'on peut y mettre, euphorie majorée par une certaine intangibilité qui respecte les fièvres de l'imagination et les rêves d'une spontanéité (genre "j'ai pas besoin de travailler spécifiquement car mes talents seront l'efflorescence de mon succès, donc je m'accomplirai comme chez McDo, en venant comme je suis, et sans forcer mon caractère, ma nature ou mes aptitudes"). Cela tient seulement pour autant que ce mirage est fonctionnel, c'est-à-dire que l'on ne sombre pas, par impatience, par les jugements négatifs et répétés des autres ou par quelque constat d'incapacité personnelle, mais ces choses-là arrivent souvent, et soit on nourrit encore plus fortement l'illusion pour tenter d'en combattre les démons, soit on abdique ces onirismes pour franchement sombrer dans la dépression.
Une sorte de bohème du succès révélé conduit donc assez mal une âme qui a besoin d'une linéarité de l'accomplissement, et cette contradiction... psychique masque de toute façon très mal les besoins réels, immédiats et court-termistes, à moins d'avoir déjà une sorte de légèreté de l'être. Mais un tel objectif prouve généralement qu'on se donne un sérieux trop empâté, ce qui n'est pas en soi nocif, même s'il pousse souvent plus volontiers à nous éloigner de notre accomplissement au présent au profit trompeur d'un accès à un avenir "divin".

Voilà, chais pas si j'ai été clair, mais ma ligne ne fut point brouillée !


Ouh là, tiens, j'ai été super concis... Je devrais glisser une autre publicité pour faire durer (genre, "Parce que je le vaux bien, je...") , mais pour ne point emboucher votre temps, je rends la trompette ! 😄

Merlinle 03 août 2020 à 08:40   •  

Personne ne peut te faire te sentir inférieure sans ta permission ;)

Bonjour et bienvenue !

kiltle 04 août 2020 à 18:01   •  

Bienvenue

zebreperdule 08 août 2020 à 18:56   •  

Bonjour et bienvenue @Lala1109

Lala1109le 10 août 2020 à 12:07   •  

merci tout le monde :)

patrickle 10 août 2020 à 15:46   •  

j'avais oublié de dire Salut : Salut ! (sinon, ils ont oubliés de dire que tu trouveras aussi des idiots (en tout cas au moins un, mais rassure-toi ils ne passe que quelques fois et puis il vous fout la paix pendant 6 mois) qui ne lisent pas tout, ne comprennent pas tous les mots et passent plus de temps à lâcher des conneries que d'avoir des discussions sérieuses)

Abderianle 10 août 2020 à 21:07   •  

@patrick, parler de soi comme ça dès le premier post est assez irrévérencieux.
Ah, ces Belges, aucun savoir-vivre... 🙄

Lala1109le 13 août 2020 à 10:09   •  

ahahah @patrick j'avoue être plutôt adepte du "je préfère me taire et passer pour une conne que de l'ouvrir et de ne laisser aucun doute". J'imagine de toutes façons qu'il en va de toutes les communautés !

Benjaminle 13 août 2020 à 12:45   •  

Bonjour et bienvenue.
Je ne suis là que depuis très peu de temps mais je me sens bien.
J espère que ce sera le cas pour toi.

patrickle 13 août 2020 à 18:49   •  

ah pour ma part, je préfère annoncer tout de suite la couleur. comme ça, par la suite, au pire je ne déçois pas et je peux toujours agréablement surprendre.
cema dit Lala, tu viens d'inventer l'esprit de Schrodinger : tant qu'on a pas parlé, on est à la fois con et à la fois intelligent. 😄

Benjaminle 13 août 2020 à 20:29   •  

Schrodinger 😄

Abderianle 13 août 2020 à 20:44   •  

@patrick, cela peut aussi être vrai pour un énoncé, qui pourrait être con et intelligent... tiens, sans contexte, ou avant d'avoir été analysé.
Voyons... une contrepèterie bien sentie qu'il faudrait déchiffrer, ou un énoncé banal du type "J'aime les saucisses" ou "Allô quoi ?!". 😇
Schrödinger est à tous les coins de rue !

patrickle 13 août 2020 à 21:06   •  

en fait tout à fait. quand on est en macroscopique, il y a toujours bien une mesure de l'état qui est faite et donc la superposition est levée (et ceux qui diront "la super position est levrette" iront au coin). c'est d'ailleurs comme cela qu'on explique le paradoxe du chat dudit personnage, qui est de toute façon mort maintenant (le chat... et le personnage aussi). Dans le cas de l'esprit, la mesure de l'état 'con' ou 'intelligent' se fait bien souvent dans le regard.

et maintenant, arrêtez de me faire dire des choses sérieuses, je vous rappelle que je suis le (tri)boulet de ce site...

Abderianle 13 août 2020 à 21:23   •  

😄 @patrick ! (tes blagues potaches sont aussi efficaces dans le discours que l'effet comique d'une roquette qui partirait s'éclater sur la foule d'abrutis observateurs dont le nez pointait vers une inatteignable Lune !) 😄
A noter que "la super position est levrette" pourrait encore, dans un certain contexte, être Schrödingerisée. Tiens, même s'il en admet la... position, on aurait celle-ci :
voir la vidéo

Et en plus je sens que tu t'es abstenu de quelques autres : c'est là le summum de l'héroïsme schrödingerien ! 😉

P.S. : Comme je suis parti au coin, je vais aussi observer que si même l'observateur est dans un état, conscient ou non, de superposition, cela laisse au fond beaucoup de marges de manoeuvre au monde pour exister sur des états totalement éclectiques.
Oh... ne serait-ce pas un peu ce que reproduit le discours ?! 😇

Laurent...le 14 août 2020 à 00:23   •  

Salut Lala, bienvenue (si je puis me permettre à mon "stade" de nouveau également)
C'est "drôle" ce que tu dis sur le bouleversement que cela provoque, quand tu découvre ce "don"/"particularité"/"tare", et plus drôle encore de voir qu'il n'est pas compris par tous. En ce qui me concerne, la découverte d'une "éventualité" HPE autodiagnostiquée (donc rien de fiable), m'a provoqué un mal de crane pendant 4 jours. Un bouleversement, une relecture de sa vie avec de nouveaux paramètres, des incompréhension qui se transmutent en évidences...boum... Tout ça pour dire que je pense te comprendre 🙂 Rdv du diagnostic en octobre, j'attends impatiemment l'arrivée du facteur quant au livre...peut importe d'où l'on viens, peut importe qui nous sommes, l'important est de savoir où l'on va, obtenir des "clés"

@Abderian : incroyable, j'ai pas eu besoin du dico pour te lire cette fois !!! Comment je vais faire pour poursuivre mon instruction maintenant ?... 😂

Lala1109le 14 août 2020 à 14:38   •  

@Abderian @patrick continuez je sors les popcorn ! J'adore le concept d'appliquer Schrödinger à la conversation. En tout cas à l'écrit on peut je pense appliquer la théorie, tant que la conversation ne s'est pas réellement engagée. non?

@laurent merci pour ton message, ça me rassure aussi. Je ne sais pas si tu vis la même chose, en un sens il y a un grand soulagement et tu as envie de tout lire sur le sujet, de te renseigner etc et d'un autre côté (en tout cas à titre personnel) tu rejettes complètement en te disant que non, ça n'est pas possible, ça ne te corresponds pas et puis ça ne change rien, tu es toujours la même personne perclue de doute. Je sais que la PNL m'a énormément aidé à l'accepter, je ne suis pas encore au stade de m'aimer mais au moins je ne déteste plus cette particularité de fonctionnement.

Amarle 14 août 2020 à 14:46   •  

Bravo @Lala1109 tu viens d'inventer la discussion quantique 👍

Laurent...le 14 août 2020 à 16:02   •  

@Lala1109 oui, je ressent exactement la même chose, et le décrire avec mes mots reviendrait à te paraphraser.
Toi, tu as une explication disons "clinique" (donc reconnu et admis par la communauté scientifique, et la communauté disons universelle) de ton comportement. C'est une "bonne base de travail" à laquelle tu dois surement encore t'affairer vaillamment. Mais je suis d'accord, c'est pas tout d'être identifié, il faut s'accepter, se "pardonner", pour pouvoir enfin s'aimer, et aimer véritablement en retour.
Dans mon cas, je ne suis pas encore "révélé/identifié", égo surdimensionné ou HPE ? Pauvreté intellectuelle poussant à la naïveté ou lucidité ? Besoin d'amis ou besoin d'être admiré ? Hypersensibilité ou lâcheté ignorée ?
Un peu comme toi, je suis ici pour "récolter des données", parler ce ce qu'il pourrait y avoir dans cette boîte opaque et hermétique et dans toutes les autres !...d'où cette question à ton sujet : quel type de hp ? que t'on révélé précisément ces tests ? Que faisiez vous dans la nuit du 9 au 10 août à 23h41 ? Avez vous quelqu'un qui puisse le confirmer ?
PS : tous mes mots entre guillemets définissent plutôt un concept, aucune allusion positive ou négative de ce concept, juste que je ne trouve pas les bons mots.
RePS : je peux paraître un peu direct dans mes questionnements/affirmations à ton sujet, et c'est assurément assez intrusif, pardonne moi ^^, mais je t'assure que je ne recherche pas de "failles" dans le but de nuire, bien au contraire. Et j'entends également qu'on puisse avoir quelques retenues à ouvrir son coeur/cerveau, mais regarde moi, qui suis je pour te juger, un mégalo simple d'esprit en quête d'admiration due à son manque d'assurance ? 😂
Quoi qu'il en soit, ce fut un plaisir de te lire et de te répondre. J'aurai également grand plaisir à te lire dans ma présentation, cela permettrai de "mesurer" nos "ressemblances". Mais finissons de parler de toi avant, si tu le souhaites 😉

Abderianle 14 août 2020 à 20:51   •  

@laurent... : De même qu'il existe désormais la "discussion quantique", il peut exister un état de sémantique quantique qui se définirait par le fait que, lorsque @laurent... lit un énoncé d'@Abderian, il est à la fois dans un état proche du dictionnaire et dans un état éloigné de celui-ci, et que, statistiquement, tout énoncé abdéritain peut conduire à l'un ou l'autre de ces états. Cependant, il reste possible de trouver une situation où, un énoncé ayant été lu, @laurent... peut se trouver tangentiellement dans le besoin d'ouvrir et de ne pas ouvrir un dictionnaire, et je propose de qualifier cet état d'"incertitude post-quantique", ce qui nous amène donc par là à faire plaisir à @Lala1109, dont c'est quand même le fil de présentation, où il est désormais acté que la discussion quantique reste seulement le premier état d'une sémantique multi-dimensionnelle plus vaste, et que, dans un deuxième cercle, il reste, malgré la délivrance d'un énoncé, des incertitudes herméneutiques très fortes, ce qui réfuterait l'idée de n'appliquer cette pensée quantique qu'à la seule conversation non-engagée. D'ailleurs, toute conversation engagée, même orale, ne devrait-elle pas conduire à ces strates confondantes ?
Il faudra peut-être faire un jour l'exercice avec un @Abderian bien vivant (c'est mieux) pour voir si oralement ses énoncés restent quantiques, post-quantiques, ou pathétiquement infra-binaires. Mais ça, rassurez-vous, @Abderian lui-même n'a même pas la réponse ! (ce qui ferait de moi un chat post-quantique, ce qui est un comble pour un "chatteur" aussi auto-référentiel, et probablement odieusement nombriliste, comme moult physiciens classiques me lisant ici peuvent le penser).

Voilà, chais même pas si j'ai trollé (façon fond diffus sémantique), mais le troll était de toute façon lui aussi quantique. 😇

Juliette...le 14 août 2020 à 21:11   •  

Je ne sais pas si tout cela est rigoureusement quantique, "quantiquable", mais ce qui est sûr, @Abderian, c'est que tu fais un effet magique 🙂

Abderianle 14 août 2020 à 21:34   •  

Oh, thank you! 🙂

Tiens, j'en profite pour tous ceux qui aimeraient rêver un peu avec la physique pour rappeler un livre désormais vieux mais qui fut célèbre en ce temps que le smoins de vingt ans ne sauraient connaître :
https://www.goodreads.com/book/show/17263.Mr_Tompkins_in_Paperback

Lala1109le 27 août 2020 à 11:21   •  

Hello ! Désolée c'était les vacances ! @Abderian, c'est gentil de bien vouloir me faire plaisir ! J'ai beaucoup de mal à comprendre la physique et encore plus la quantique mais ça m'intéresse vachtement, peut être qu'expliqué comme à un enfant de 3 ans je vais finir par y arriver.

@laurent ne t'excuses pas et non tu n'es pas intrusif. C'est un peu particulier pour moi, à l'occasion d'une formation professionnelle (en Process Communication, c'est un sujet absolument passionnant d'ailleurs) j'ai été obligée de faire un test assez poussé pour révéler, en gros, mon type de personnalité. Mon formateur a sorti mes résultats et a semblé très étonné, et à la fin de la première journée de formation où on a beaucoup échangé, il m'a dit "vos tests me disent que vous êtes HP".

Bon ça m'a un peu secoué d'autant que ça faisait un moment que j'avais du mal à savoir qui j'étais où j'allais et pourquoi je ressentais un décalage.
Sur ce une de mes petites soeurs m'appelle, elle avait lu "trop intelligent pour être heureux" de Jeanne Siaud-Facchin et elle me dit qu'elle avait eu l'impression de lire un portrait robot de moi. Entre temps mon frère passe des entretiens et des tests dans son boulot et est diagnostiqué surdoué hypersensible à tendance asociales. Je lis le bouquin, je me renseigne, je regarde des videos etc et je commence un peu à me dire que ça ressemble beaucoup à ce que je suis et je finis par en parler à mes parents qui me disent que j'ai été testée à 8/9 ans que j'avais à l'époque chez la psy eu un test de QI sorti à 158 et qu'ils avaient choisis de ne jamais en parler parce que ça se passait bien scolairement.

Comme mes parents ne sont pas très à l'aise avec ces questions - ils ont l'impression qu'on remet leur éducation en cause - je n'ai pas pu avoir de précisions sur le type de HP. Je pense que je suis ultra sensible et très émotive même si je suis passée maîtresse dans l'art de n'y rien paraître.
après ces révélations j'ai décidé d'entamer une thérapie dont j'avais un grand besoin depuis longtemps et j'ai choisi la PNL qui m'a vraiment permis d'analyser énormément de choses, d'accepter et de corriger des croyances acquises. Le fait de mettre le doigt sur mon "mal être" et de me rendre compte qu'en fait c'était (paradoxalement) normal, ça m'a aidé à prendre les choses en main pour bien le vivre! Donc si tu doutes, et même si c'est très très effrayant, saute le pas. Si tu te poses toutes ces questions et que tu es si critique envers toi même, tu es probablement HP aussi...

Pour la nuit du 9 au 10 août, j'ai passé la moitié de la soirée à la plage à Carry le Rouet et ensuite j'ai mangé des pizzas et bu du rosé chez des amis. à 23h41 je devais être dans le métro pour rentrer vu que je bossais à 8h30 le lundi. Mes amis peuvent confirmer et les caméras de la RTM aussi.

Sebunkenle 03 septembre 2020 à 14:17   •  

Hello

Bienvenue chez les "freaks" lala1109 😉


Je pense effectivement que ça te fera du bien de partager tes expériences avec d'autres atypiques. Tu te sentiras surement moins seule est anormale. De toute façon il n'y a pas de normalité absolue. Il suffit juste de changer de pays ou de continents pour constater que certaines choses qui paraissent normales chez nous sont anormales ailleurs. Et réciproque. En tout cas tu as été assez dure avec toi avec le qualificatifs "monstre". Avant mon résultat du WAIS qui certifiait que j'étais HP. Je me voyais plus comme un "extra terrestre" ou un "gros perché. Mais quelque part ce n'est pas vraiment étonnant non plus d'en arrive à là. Enfin bon je pense que tu vas t'y plaire ici.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?