Présentation des nouveaux

Une bouteille à l'amer

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. Une bouteille à l'amer
Une bouteille à l'amer
Thulsale 17 mars 2019 à 17:59

Bonsoir à tous.

Moi c'est Thulsa, j'ai 32 ans. Testé HPI avec TDA/H depuis un mois. Dépressif chronique depuis trop longtemps. Les pensées noires et suicidaires sont mon lot quotidien. J'ai le sentiment d'avoir gâché ma vie. Je me sens mort de l'intérieur. Addict au cannabis depuis l'adolescence, cela fait six mois et vingt-sept jours que je n'ai pas touché un pétard. Je suis suivi par une psychiatre depuis aout dernier. Je tourne au Prozac et Zopiclone.

Je me lâche, je vous la fais courte. Désolé par avance.

Enfance perturbée. Scolarité chaotique. Adolescence en marge.

A 16 ans je quitte le domicile familial pour faire mes études de menuiserie dans le Gers, à 800 km de la maison. Malgré les conseils d'un prof d'art plastique atypique qui me dit que je ne prend pas la bonne voie, marre de la vie de banlieusard de sa violence, des relations humaines et de leurs faux semblant. Incompris, je pars tenter ma chance ailleurs. J'en fais qu'a ma tête.
Je découvre la vie en internat, les filles, l'alcool, la drogue, la fête, les week-end avec les potes, les kilomètres en stop, la faim, le froid, la débrouillardise, la vie associative et les festivals derrière la tireuse a bière en tant que bénévole. J'ai beaucoup appris sur la vie à cette époque. Du beau à l'affreux.
Je tombe amoureux de Marie-Jeanne. Ma plus grande relation, 16 ans de fumette au quotidien.
Après 3 ans là-bas, mon BEP et un BAFA en poche je remonte vivre chez mes parents.
J'abandonne la menuiserie. Je travail en animation pour la mairie et les organisme de colonie de vacances, écoeuré par la gestions de mes responsables, je quitte mon travail pour aller bosser dans l'entreprise familial, je devient magasinier.
J'en profite pour reprendre les études.
J'entame un DAEU littéraire. La fac à Paris. Un prof d'histoire de l'art passionnant.
L'alcool, la drogue, les filles, la fête, la vie étudiante.
A cette époque j'ai énormément lu. Beaucoup de trajets dans les transports en communs aidant.
Des classiques de la littérature française à Bakounine, en passant par les textes saints et les romans d'anticipation, tout m'intéressais.
Ce fut une époque glorieuse en très enrichissante sur le plan culturel.
Des grands musés parisiens aux squats d'artistes les plus obscures j'ai mangé de la culture à m'en faire sauté la panse. Des grandes discutions sur tous les sujets de la vie. Motivation sans failles et révolution canapé plein de niaiserie pour tenter de sauver le monde.
Mais la vie de banlieusard m'a vite saoulé. Trop de gris, trop dure, trop faux.

Cherchant un ailleurs aux climats plus agréable, à 22 ans je parts entamer à Montpellier un BTS en Gestion et Protection de la Nature pleins de naïveté.
Quelle baffe! Je n'en ai jamais autant chié que pendant ces études. Mais c'était tellement passionnant! De belles rencontres, des gens passionnés. Un prof qui fait rêver. Les sciences de la vie qui donne une vision exceptionnelle du monde qui nous entoure. La création de réflexes d'analyse. Une appréhension du monde qui devient de plus en plus froide et scientifique. Cynique.
Le BTS en poche après deux années difficiles mais vivantes, on nous apprend que pour trouver du boulot dans cette branche, il faut continué quatre ans de plus pour être compétitif sur le marché de l'emploi.
24 ans et pas forcement au top niveau finance je prends le premier travail que je trouve et je ne poursuis pas mes études. Je deviens facteur à la Poste.
La dépression est forte. Toujours accompagné des mes fidèles démons. Je traine les bars après le boulot.
Je sympathise avec la patronne d'un pub du centre ville. Apprenant que mon contrat à la poste ce termine elle me propose un poste de barman. J'accepte.
Et là, c'est partie pour la grande époque de la destruction à petit feu. Je vie la nuit, à 100 à l'heure. Je suis saouls six soirs par semaine. Je fume comme un pompier. Je tombe dans la cocaïne.
Une relation amoureuse des plus rock n roll, de l'amour à la haine à l'amour à la haine. Déprime, excès.
Un matin je me réveil sans souvenir de ma soirée. Trou noir. J'ai plus mes cheveux longs, je les retrouve dans mon sac à dos. Gros bad.
Je plaque tout, je quitte ma meuf, mon taff, mon appart et j'arrête la cocaïne.
Un pote de beuverie travail dans un resto du centre. Il cherche un plongeur, j'accepte le boulot.
Ma vie change, je passe des horaires de nuit aux horaires de jours. Je me retrouve à faire commis, plongeur et serveur au resto.
Un voisin me parle un jour d'un sport pas très connu. Une équipe de roller derby recrute des joueurs.
Je tente ma chance et je me retrouve à vivre une des plus belles expériences de ma vie : Les Kamiquadz de Montpellier. Ça m'a sauvé. Fini les drogues dures.
Équipe de mecs aux bras cassés fumeurs de joints, tombeurs de bières. Une veste en jean cousu de patch sur le dos et les rollers aux pieds. Ce sport un peu bizarre, un peu violent me canalise.
Je découvre et participe à la vie du club. L'esprit d'équipe et de famille me prend au trippes. Je me lance corps et âmes dans ce sport. Pour une fois dans ma vie je me sens à ma place. Nous autre Kamis affrontons des équipes de toutes la France et d'Europe. On ce déplace et on reçoit les week-end.
L'esprit du crew est fort!
Après quelques temps, j'intègre la première équipe de France masculine de ce sport jamais crée suite à des sélections nationale. Deux coupes d'Europe et une coupe du monde.
Je tombe amoureux d'une joueuse avec qui je décide de faire ma vie, poussé par une passion commune.
Entre temps, à mon boulot, après le départ de la pâtissière en titre, le patron du resto me propose de prendre sa place. J'y connais rien, j'accepte quand même. J'ai besoin de faire des heures. Il faut bien payer ses factures.
On s'installe avec mon amoureuse, ça vire au vinaigre dans l'année qui suit. Pour tenter de sauver le couple, j'arrête le roller derby, je laisse ma passion et mes amis de côté. Faute grave.
Les démons sont de plus en plus présent et les idées noires qui vont avec. Je me réfugie dans les pétards plus que jamais. Je travail de plus en plus au resto. J'y laisse mes lombaires.
Ma relation continuant à ce dégrader, je cherche des solutions. Je me fais aider par un centre d'aide sociale pour tenter d'arrêter le cannabis. ça s'améliore un temps avec ma copine, on adopte un chat. Répit de courte duré.
Rechute.
On se sépare un soir de septembre. Elle était encore étudiante, on s'accorde pour vivre en coloc. Je n'avais pas le coeur à la mettre à la porte. Fin octobre, toujours accrocher à l'espoir de pouvoir la récupérée, elle se trouve un nouveau mec et me noie dans son bonheur retrouvé alors que je sombre de plus en plus. Mon boulot me tue. Mon chez moi me tue.
En mars, elle part définitivement. Je ne mange plus, je fume et je picole. Je ne sors que pour aller travailler. Plus de vie sociale. Pus de vie sportive. Je suis un désastre.
A la suite d'un passage à l'hôpital, je démissionne après 5 ans passé au resto à me casser le dos. Mes parents me rendent visite. Je suis dans un état déplorable. Rapatriement d'urgence au domicile familiale après avoir vécu 10 ans à Montpellier.

Cela fait bientôt deux ans. Je vie et je travail chez et avec mes parents. J'ai 32 ans, le dos en vrac. Ça craint.

Pour récapituler, poussé par l'envie d'être heureux je n'ai fait qu'une longue série de mauvais choix qui m'ont ramener à la casse départ et m'ont laisser un goût amer, j'ai gâché 16 ans de ma vie.

Un bon coup de pied en cul, en sois, puisse que depuis je me suis sortie les doigts et je me soigne pour tenter de prendre goût à la vie et arrêter de la subir.
Je me suis découvert une passion pour la peinture sur figurines et le jeu de rôle.
La fuite dans l'imaginaire.
Je traine à la boutique spécialisée pour quelques partie de jeux de société et me sociabilise doucement.
Le travail avec ma psychiatre et un petit pneumothorax des familles porte ces fruits. C'est sous ses conseils que je suis allé passé le test WAIS IV, après qu'une infirmière me file un contact où passer le test.
Et me voilà Zébré, beaucoup de choses nouvelles à penser, un nouveau prisme par le quel décrypter mon passé. Une nouvelle pilule à digérer, des regrets plus épais encore à accepter.
Je me suis toujours senti perdu dans ma vie mais là, aujourd'hui en apprenant que je suis ce que je suis, c'est pire que tout.

Je me cherche et c'est pourquoi je me présente à vous. Je tente une nouvelle piste, je tente de sortir de ma zone de confort. Vous l'aurez surement compris, par cet écrit sur l'histoire de ma vie, je tente de m'en sortir, j'essaie d'y croire.

Merci de m'avoir lu jusqu'ici, ça n'a pas due être simple vu ma prose et mes fautes d'orthographe. Merci de m'avoir donné de votre temps. Et mes excuses de vous l'avoir fait perdre.
Moi c'est Thulsa, j'ai 32 ans et je suis un peu pommé!

Mais bon, on s'en sort, on survie...

Bonne fin de dimanche à tous!

Zebra3le 17 mars 2019 à 18:51   •  

Salut Thulsa,
Tu trouveras ici un espace chaleureux. Alors oui, parfois on se marre, on se toise, on se taquine, on se chamaille, on s'engueule, on se dit aussi qu'on s'aime.
Nous ne sommes pas toujours d'accord, et vraiment tous différent mais on a ça en commun justement non ?
Je te souhaite de rire.
Bienvenue.

Merlinle 17 mars 2019 à 19:12   •  

Hello Thulsa

Intéressant rolemodel. A moins que tu ne l'aies choisi en dé-Conan ? (désolé, je n'ai pas pu résister)

Malgré tes galères, tu cherches toujours, et c'est ça l'important, non ? Etre surdoué, ce n'est pas une tare. C'est un atout, au contraire. Tu n'as pas changé parce que tu as fait un test, tu es toujours le même, il y a juste une nouvelle fenêtre de compréhension de toi qui s'entrouvre. Ou pas. C'est à toi de choisir.
En tout cas, tu t'es sorti tout seul de nombreux pétrins, et ça montre que tu disposes d'une grande réserve de force intérieure.

Bienvenue :)

Jonathanle 17 mars 2019 à 19:48   •  

Salut Thulsa et bienvenue à toi !

Même si tu as eu des galères dans ton existence, dis-toi que tu n'as pas gâché ta vie ! Ces expériences heureuses et malheureuses ont forgé ton caractère, ta personnalité. Tu dois voir le fait d'être zèbre comme une chance ! Tu as un potentiel qui ne demande qu'à s'exploiter dans les années à venir !

À bientôt,

LibertEchEriele 17 mars 2019 à 20:54   •  

Bienvenue Thulsa!

patrickle 17 mars 2019 à 21:02   •  

Salut Thulsa,

c'est un présentation poignante que tu nous fais là. j'avais vu sur une vidéo que beaucoup de HP passe par une période sombre. mais que ce n'est pas très grave parce quand ils en sortent, la vie est d'autant plus belle que la période a été noire et qu'il peuvent l'utiliser comme une expérience utile à mieux gérer sa vie par la suite.

Thulsale 17 mars 2019 à 21:26   •  

Salut à vous et merci pour vos quelques mots.
Effectivement @Zebra3 ça m'as l'air d'être un endroit chaleureux ici et je viens juste de rire au trait d'humour de @Merlin 😜
Merci d'avoir relevé la référence d'ailleurs. Ça fait plaisir!
Bien entendus @Jonathan j'ai cette chance et je te remercie de pointer ça du doigt. J'en suis convaincu mais le hic c'est que j'arrive pas encore à m'en convaincre. Cependant, comme le disent @patrick et @Merlin d'une certaine manière, à moi de me sortir de cette noirceur par cette nouvelle fenêtre.
Votre accueil me fait chaud au coeur et me donne envie d'ouvrir la fenêtre. C'est motivant! Merci à tous. Sincèrement.

patrickle 17 mars 2019 à 21:45   •  

ouin enfin, pense à ouvrir la fenêtre d'abord , sinon ca peut faire mal... (ah ben non, j'avias lu en diagonale et lu sortir par la fenêtre, donc ma blague tombe à l'eau et je plongerai pas pour la sauver)

Zebra3le 17 mars 2019 à 21:52   •  

Imagine que tu puisses avoir un regard sur ta vie, des angles de vues différents, un pour chaque fenêtre que tu pourrais construire en pensée.

Abderianle 17 mars 2019 à 23:23   •  

Salut @Thulsa !
Content de te compter parmi nous, et surtout heureux d'espérer que tu puisses remettre tous les pieds dans les étriers (les IP étant souvent un peu octopodes, ça prend du temps, mais bon, c'est là la tâche des gardiens du grand Océan !).
Gloire et paix !

Kalimaliciale 18 mars 2019 à 00:33   •  

Bonsoir et bienvenu.
Après la lecture de ta présentation, j'aurais de nombreuses choses à dire... Tant en vérité que je suis incapable de déblatérer quoi que ce soit de correct. Je m'explique, ton post à laissé une trace d'un quelque chose à laquelle je n'ose tout simplement pas toucher au risque de le corrompre, d'en altérer la vibration qu'elle en dégage. Et je n'ai pas envie de polluer la vivacité de ton histoire par des mots maladroits, aussi je dirais simplement que je m'accorde à ce qu'ont dit Jonathan, Patrick et Merlin.
Et à l'instar de tous les autres, je te souhaite de trouver cette bouffée d'oxygène sur le forum ^^ Au plaisir. 🙂

Thulsale 18 mars 2019 à 00:42   •  

Faudra pas m'en vouloir, j'ai vue de la lumière... mais promis @patrick, je ferais gaffe à pas péter un carreau en entrant.
Reste à construire le champ des possibles à la lueurs de tes conseils @Zebra3, et ceux à venir.
Merci pour l'accueil @Abderian et l'hypiqueness de ton commentaire!
Paix et prospérité sur les tiens.

Thulsale 18 mars 2019 à 01:07   •  

Bonsoir @Kalimalicia
Tes mots me laisse perplexe et curieux. Ne souhaitant pas aller vers une requête déplacée, je ne te demanderais pas de tout me raconté sans freins et en toute franchise. Cependant cette corruption et maladresse évoquées me pique au vif et me rend avide de connaitre tes pensées. Quitte à prendre un bon coup derrière le oreilles. J'ai juste envie de t'y invité.
Je te remercie toutes fois pour tes quelques mots et ton accueil. Sincèrement.

Etoilele 18 mars 2019 à 11:55   •  

Comme ton histoire me touche Thulsa !
Sans doute parce que j'ai été paumée pendant presque toute ma vie. Et la fumette abusive de pétards, je connais, du moins j'ai connu pendant 25 ans (le seul moyen que j'avais trouvé pour survivre).
Maintenant que tu as été "repéré" (chépa comment le dire) HP, tu vas pouvoir mieux comprendre qui tu es, ce qui, je pense, aide à mieux trouver sa place.
En tout cas, je te trouve très fort pour avoir rebondit à chaque fois comme tu l'as fait. J'admire ton courage et te souhaite la bienvenue au pays des gens spéciaux.

Thulsale 18 mars 2019 à 14:35   •  

Bonjour @Etoile, merci pour tes mots qui font chaud au coeur.

Détestable amour qu'est la Marie-Jeanne, à la fois ancre qui m'a maintenu en vie et poids mort qui dans le manque d'envie m'a fait sombrer .
Moteur de mon besoin, elle m'a poussé à toujours m'en sortir. Pour me permettre de l'avoir à mes côtés.
Elle m'a apportée le sommeil et le calme dans le désordre de mes pensées. Le néant du neurone mourant.
On s'accroche, on tien bon, assiéger par le chaotique dialogue interne dorénavant déchaîné.
On repousse la tentation de retrouver ses bras, sa quiétude, sa paix.
Je croise les doigts, je cherche ma place dans ce tumultueux chapitre commencé nouvellement .

Merci pour ton accueil et une très belle journée :)

NonoBZHle 18 mars 2019 à 15:09   •  

Ouais salut à toi ! Force et honneur, joie dans les coeurs !
Et puisque le "Stupeflip Crou ne mourra jamais", ça devrait bien se passer pour la suite mec non ? Allez, yec'hed mat ! 😈

Thulsale 18 mars 2019 à 19:02   •  

Cimer mec! Ouai on va faire en sorte ! 😉

Pixle 19 mars 2019 à 10:07   •  

J'arrive après plusieurs jours d'absence, j'avais lu ta présentation juste avant de déco pour quelques jours. Ou alors je suis juste revenue de façon mui rapido.. Et je vais être honnête.. je ne savais pas quoi dire, tant ton histoire est boulversante. J'avais peur d'être maladroite en disant, mais non tu peux t'en sortir !! Essaye de voir le positif, tes capacités à tenir bon, l'expérience et les connaissances de la vie que tu as acquis dans ce rodéo ! Et puis je me suis dit que ça serait peut être mal perçu. Quand on souffre trop, qu'on est au fion du gouffre (^^) les mots d'optimisme peuvent sonner comme des insultes..
Alors je n'ai rien dit.
Comme je ne veux pas non plus ignorer ta venue, et surtout je ne veux pas, ne pas te souhaiter la bienvenue sur ce forum, qui pour beaucoup, nous fait du bien, alors zooooooouuuuu !

Bienvenue à toi et que le chemin de la force, de la joie, du positif et de l'amûr (au sens large du terme) soit avec toi ! (et nous!)

J'espère que tu souriras souvent derrière ton piti écran, et que tu trouveras un peu de paix ici. 😄 A tôtbien !

Gargarinele 19 mars 2019 à 10:40   •  

Namaste
1, 2, 3 tu as été un enfant
4, 5, 6 tu as été un homme
7, 8, 9 tu cherches des réponses
10, 11, 12... tu les trouveras

Thulsale 19 mars 2019 à 15:25   •  

@Gargarine 13, 14, 15 motivé , j'y crois !
Merci du soutient et Namaste

Merci pour tes mots @Pix, tu vise juste!
L'optimisme, a force d'en entendre parlé, sans jamais vraiment le ressentir, ça fait mal.
Toutefois, quand c'est exprimé par des paires, ça prend tout de suite une autre saveur. C'est dingue!

Je sais pas si c'est de traîner sur ce forum ou si c'est savoir que ça viens de personnes remarquables ( à la lecture de vos différents posts sur différents sujet) mais vos mots à TOUS me file une patate d'enfer!!! C'est incroyable comme ça fait du bien!

MERCI TOUT LE MONDE! :D
J'espère sincèrement pouvoir être à la hauteur, vous apporter des choses moi aussi et contribuer à cette chaleureuse bienveillance!
Whaow!

Pixle 19 mars 2019 à 15:56   •  

Hé bien je vais te dire, c'est EXACTEMENT ce que j'ai ressenti en arrivant sur ce forum !!! J'ai senti une vague de bien être, de chaleur, d'acceptation (que ce soit de moi zèbre ou que les autres acceptent mon atypisme) et de rire, et de patate oui c'est l'mot !!!
Et pour le coup j'ai aussi ouvert un bouquin sur la psychologie positive (que je n'aurais pas ouvert il y a quelque temps.. honte à moi, j'aurais sûrement dit c'est quoi ce truc à la mode.. ) qui m'a fait aussi un bien fou ! Bref j'ai trouvé des gens trop choux ^^ et tous différents mais avec de grandes qualités !!!
Je suis trop expressive et trop cash et trop sensible, mais ici, ça passe ! Trop foooooort !!! 😋

Thulsale 19 mars 2019 à 17:06   •  

ça fait tellement du bien!
APIE PEOPLE!

voir la vidéo

patrickle 19 mars 2019 à 17:32   •  

y a un truc qu'on n'accepte pas de Pix, c'est quand elle garde appuyé sur les touches du clavier 😈
sinon, moi aussi depuis que je lis les postes d'Abderian, je me suis mis à ouvrir un bouquin appelé Dictionnaire, écrit par une rousse...

cela dit, il y a pas de question d'être à la hauteur. on a chacun les points où on est plus fort et d'autres où on est plus faible. c'est comme ça et il faut pas se tracasser. (arretez de vous morfondre, vous m'arriverez jamais à la cheville à l'hélicobite, c'est comme ça c'est un fait).

par contre c'est vrai que les phrases "le bout du tunnel..." ou le fameux "t'inquiète pas ca va aller", ca doit être parfois pénible à entendre. (au boulot, je trouve que le mot 'merci' qui est une sorte d'obligation sociale a perdu tout son sens et est même parfois devenu insultant)

NonoBZHle 19 mars 2019 à 18:12   •  

Putain @patrick sérieux... "Hélicobite", THE running gag que personne ne lâche ^^
Et @Thulsa > Vulgaire, grossière mais femelle et pas mâle... mais pas mal ! Mouaaaaarf la branleuse !!!
Et pour faire chier, t'inquiète pas hein, ça va bien se passer, mets-toi à l'aise, enlève ton soutien-gorge (ah t'es un mec ? Ben pas grave fais comme tu veux, t'as le droit aussi 😛 )
Des biZZZZZZZZ les copaings !

Thulsale 19 mars 2019 à 18:30   •  

😂 Ok les mecs, c'est noté!
+ de dico, moins de merci et plus de retenue. Ehehe 😄

Zebra3le 19 mars 2019 à 18:50   •  

Bon, vous me redonnait le sourire 😄
Putain zetes grave.

Note: Et cris avec lède de Zora, jé suivi le con seille de Patrick

PS: J'ai connu une grosse Nono dans le passé .... Grossière et tout. J'en ai encore des frissons
😱

NonoBZHle 19 mars 2019 à 20:57   •  

😄 Mais quelle raclure de bidet à chiotte ce @Zebra3 ! 😈

Zebra3le 19 mars 2019 à 21:04   •  

😱 oh c'est elle, la grosse Nono de mon passé. Elle m'a retrouvé 😵

NonoBZHle 19 mars 2019 à 21:07   •  

Des "frissons" donc ? Et t'as aimé la "grossière et tout" ?

Thulsale 19 mars 2019 à 21:19   •  

Lapin compris

Zebra3le 19 mars 2019 à 21:22   •  

Surtout le lapin 😍
Si doux, si tendre

Carolle 20 mars 2019 à 18:57   •  

Ne t'inquiète pas ami, frère humain, celui qui ne vit pas la dépression au cours d'une vie est insensible. Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté et heureux dans une société profondément malade.

J'ai vécu aussi une grosse dépression, accepte ta tristesse, ta faiblesse, ta sensibilité, accepte l'échec, et tout va se métamorphoser en son contraire.

Méfie-toi des psys, car à force de s'appuyer sur un guide, on perd le fil pour se connecter à sa propre force;

Tu es très fort, mais on préfère te dire le contraire, sinon tu dévasterais tout, la vérité qui sort de la bouche du zèbre fait mal aux biens pensants.

Tu n'as pas de problème, il te faut juste te connaître toi-même, calmement, et les pètards et autres saloperies des psys, ne te serviront plus à rien.

Tu as la force, et tu dois y croire !

Zebra3le 20 mars 2019 à 19:42   •  

Là......respect. 😮
Allez, je range mes grigris et pattes de lapins.
On répète 10 fois '' la grosse Nono n'aura pas ma peau ''

Thulsale 21 mars 2019 à 00:28   •  

Wow.
Jaws drop.
Attend faut que je digère ça là.
Je trouve pas les mots.
Merci @Carol

Kouignamanle 21 mars 2019 à 06:59   •  

Bonjour a tous, nous sommes ultras résilients. pour preuve, je me saoule tous les soir depuis 20 ans car je suis angoissé chaque soir et chaque dimanche, allez savoir pourquoi. en revanche, au réveil, Eureka et hyper pertinence. oui être HPI n'est pas un cadeau. on peut faire de belles choses et son contraire. Etre doué dans la vie jusqu'à un certain point. une maladresse maladive en amour et on se retrouve seul. on inonde le monde de bouteilles à la mer. chaque jour que fait Dieu nous rappelle que nous sommes différents. avec le temps, j'ai appris a être indulgent avec moi même. je vois que je réussis tout ce que j'entreprend. la voie est le vrai self accessible en acceptant sa sensibilité. je m'entoure des gens que j'aime apres de longues périodes d'hibernation.

Kouignamanle 21 mars 2019 à 07:04   •  

Pour qui ca intérresse, je raconterais l'amour entre zèbre. merveilleux et terriblement dévastateur.

Kouignamanle 21 mars 2019 à 07:06   •  

j'ai eu la chance d'entendre que je suis brillant, extraordinaire. ca fais beaucoup de bien même si on y croit pas trop. alors je l'écris pour en prendre conscience.

Zebra3le 21 mars 2019 à 07:09   •  

ça m'intéresse ton expérience de l'amour entre zèbres @Kouignaman

Kouignamanle 21 mars 2019 à 07:10   •  

je suis un flemmard de l'ecriture; envoie un message perso et je te file mon portable.

Kouignamanle 21 mars 2019 à 07:11   •  

A tous: osez le contact direct, on en a furieusement besoin.

Zebra3le 21 mars 2019 à 09:31   •  

l'amour entre zèbre. merveilleux et terriblement dévastateur.

Je ne ferais pas une généralité, il y a des amours normopensantes qui sont tout aussi dévastatrices.
Et si on restait sur une note positive ? tu as certainement dû en tirer quelque chose de bon, de positif ?

Kouignamanle 21 mars 2019 à 10:39   •  

oui bien sur, j'ai aimé ma femme mais avec une hpi c'est comme l'eau et le vin. par contre meme si c'est d'une intensité incroyable, ca pique tres fort quand ca pete.

Kouignamanle 21 mars 2019 à 11:14   •  

et puis le sujet de la dependance affective et du syndrome post trauma.

Thulsale 21 mars 2019 à 11:23   •  

Résiliant certainement mais pas inépuisables. La lutte contre les angoisses nocturnes est un combat pénible, de longue alêne. Souvent accompagnée de cadavre de verre et maux de cranes au réveil. Château de sable face à la marée d'hiver. Épuisement de la répétition de cet effondrement quotidien. Faute de pouvoir les dévaster, engourdis par le froid, je me dévaste moi même. Méthode de la terre brûlée. Un peu de chaleur. Elles ne m'auront pas vivant! Suicide au ralenti, cigarettes, pétards, bouteilles, cachetons. Chasser le chaos par l'ivresse.
C'est fatigant.
Mais humain oui nous pouvons nous reposer, retrouver la force, changé l'issue à notre avantage, se relever.
Trouver le calme: Nouvelle approche. Accepter le reflux des sensations: Nouvelle accroche.
L'amour j'y crois plus, j'ai laisser cette arme de construction massive au râtelier, elle fini trop souvent par s'effriter, me péter dans les doigts. J'en n'ai qu'une poignée et ils ne repoussent pas...
Pourtant aujourd'hui j'enfile mes gants. Il est tant de changé! Métamorphose chargée.
Si on est là, c'est pas pour tourner le dos aux vérités trop longtemps prisent pour des mensonges, c'est pas pour agiter des drapeau blanc et baisser les bras. Nous sommes légions. Ici sont les nouvelles ressources, les nouveaux copains, les stratégies inexplorées et les vétérans expérimentés, les médics aux baumes apaisants, les encouragements et les feux de camps!
Ici sont les renforts tant attendus!
Alors hauts les coeurs et on y crois!!
A vous mes Lapins, pour vous!
Voilà l'été !

Carolle 21 mars 2019 à 11:50   •  

@Thulsa crois moi il ne faut pas lutter contre les angoisses nocturnes, ou chercher à les fuir, il faut les observer calmement sans conclusions et jugements, comme des nuages qui passent dans le ciel, tu y trouveras une compréhension. Je sais ce que c'est, il m'est arrivé de ne pas dormir une seule h, 4 jours d'affilée, mais je m'en suis sortie comme je te le dis , calmement, en pleurant et hurlant si il le faut, mais sans médocs, sans alcool et sans pétards, j'ai pris des vitamines, beaucoup de magnésium, et des grandes balades dans la nature.Les angoisses nocturnes, il paraît que c'est la peur de lâcher prise. Et nous, on est très exigent et contrôlant envers nous-même, et quand vient le moment d'enfin légitimement trouver le repos, on ne se l'autorise pas ! ( j'ai cru comprendre que bcp de HP ont des problèmes avec la nuit).J'ai du aussi faire un gros tri, en rejettant très loin tout ce qui me mettait sous dépendance( l'étau de la peur), car être dépendante d'idéologies ou de gens me faisaient perdre confiance en moi. Je m'octroie aussi des moments dans la journée ou je ne fais rien, en général, c'est là que les angoisses peuvent arriver...et ce qui est règlé la journée, ne surgit plus la nuit!

En quelques semaines, en un éclair, tout peut changer...

Kouignamanle 21 mars 2019 à 13:55   •  

j'ai compris qu'un bon 75 pour cent de routine nous permettait de mieux contrôler nos émotions; pour ma part je fais le ménage, de la marche et je fais la cuisine comme si je recevais; et comme je fais tout ca tres bien, et ben ca me donne aussi un peu plus confiance en moi.

Kouignamanle 21 mars 2019 à 13:55   •  

😉 😄

NonoBZHle 21 mars 2019 à 14:01   •  

voir la vidéo

Thulsale 21 mars 2019 à 18:38   •  

@Carol, tes mots m'ont trottés dans la tête toute la journée. J'aime l'idée de "calmement " et ça donne envie!
Cependant je t'avoue avoir du mal à me projeter, ne pas utiliser de subterfuges me parait impossible. Ou du moins pas encore au programme. Passer la nuit c'est ça le grand combat... Je reste pour le moment scléroser par l'idée de faire face à ces heures et ces jours sans sommeil, peur que ça me pousse au passage à l'acte par lâcheté. Mais ce n'est que partie remise! J'y crois. le temps au temps!
Je me suis toujours pausé la question: Mais comment ils font ceux que ne ce défonce pas pour dormir?
Apparemment c'est possible. Toi tu l'as fait. C'est toi qui est forte!

Et @NonoBZH cimer lapin c'est cool Fauve! c'est frais, je ne connaissais pas. Yes Hauts les coeurs. Grave! 😄

Carolle 21 mars 2019 à 19:38   •  

Moi je me suis dit à un moment, tant pis si je dors pas ( car si c'est un combat c'est foutu), et si je dois mourir de fatigue c'est que c'est mon heure. C'est ce qui m'a aidée. Mais le plus important pour moi a été de me sortir de toute forme de dépendance pour retrouver confiance en moi-même et mes capacités. ainsi, dans la foulée j'ai divorcé de mon mari de qui j'étais folle et qui me tenait sous contrôle...je l'ai fait lors d'un semblant de regain de force et en 4 mois, j'ai retrouvé ma santé, mon sommeil, la joie et tout et tout...Il y a une explication aux angoisses, et la difficulté c'est de les comprendre passivement, dans une observation légère, pour ne pas tomber dans l'obssession du problème. C'est pour ça que j'aime pas les psys car ils induisent et en plus à force de décortiquer le problème, on se focalise dessus et ça l'amplifie, alors que calmement chaque chose vient à son heure, lorsque l'intention humble et profonde de comprendre est là.Avec l'amour d'autres zèbres, ça va t'aider...C'est la pleine lune, si tu dors pas, regarde-la comme elle est magnifique...

patrickle 21 mars 2019 à 20:09   •  

Mais oui. Quand je suis rentré. La lune était basse et orangée. C'était un spectacle magnifique

Pixle 21 mars 2019 à 21:17   •  

Rho les couchés de soleil en ce moment sont.. délicieux.. si j'avais pas un gros immeuble de 30 étages en face je vous ferais des photos !! C'est trop beau !!

@Carol, je suis on ne peut plus d'accord avec toi de focaliser trop son attention sur le néfaste et que ça devienne une obsession.

Justine18le 21 mars 2019 à 21:21   •  

@Pix, le matin c'est la compétition avec mes enfants, à celui qui verra le premier la couleur du ciel ! C'est la plus belle chose qui soit (par contre ça pique les yeux !)

Pixle 21 mars 2019 à 21:23   •  

😄 hahaha génial !! ça c'est cool pour motiver le réveil !!! Hahahaha oui j'imagine que ça doit défoncer les noeils !!! Avec ce beau grand soleil !!! 😍

Justine18le 21 mars 2019 à 21:25   •  

Puis du coup, ils avancent l'heure du réveil, histoire d'être "le gagneur" (je peux pas dire que j'y perde, c'est tellement beau aussi les levers de soleil !).

Justine18le 21 mars 2019 à 21:26   •  

Enfin comme disait Fiodor, on est en fait tous heureux de la même façon. Et moi, ça me réjouit !

Pixle 21 mars 2019 à 21:30   •  

Ah oui mais c'est une formidable technique ça, tu devrais la breveter !! Et oui réjouissons nous de trouver de la joie dans mille et une pitites choses du quotidien, de la nature et des "autres" 😍

Justine18le 21 mars 2019 à 21:34   •  

C'est avec des grains de sable, qu'on construit des monuments. Je crois que c'est ce qu'on (moi toujours) oublie souvent. Il n'y a pas de grands bonheurs, rien que des petites joies, et comme dit Benabar (oui, je passe tranquillement de Dostoievski à Benabar !) "le bonheurs ça s'trouve pas en lingot, mais en p'tite monnaie"

Pixle 21 mars 2019 à 22:12   •  

Exactement Justine18 je plussoie encore et encore les petits grains de sables 😂 Avec un rien le coeur peut battre la chamade de joie, la joie est éphémère, mais elle est salvatrice, c'est un booster pour avancer dans sa vie, et faire du bien aux autres !! Dans ce monde de négativité, montrer l'optimisme, et l'empathie positive.. ça c'est bon.. et partager tout ça.. c'est encore plus bonnnnn ^^

Will.Grahamle 23 mars 2019 à 20:09   •  

Hug
*en mode Ninja*
*s'enfuit comme le Vent* 😶

Thulsale 25 mars 2019 à 13:23   •  

Salut Will!

Gargarinele 25 mars 2019 à 14:19   •  

Aom


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?