Présentation des nouveaux

Une petite séance d'écriture, ça vous dit?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. Une petite séance d'écriture, ça vous dit?
Une petite séance d'écriture, ça vous dit?
Berengerele 02 septembre 2019 à 16:38

J'ai écrit un petit texte, que je vous livre bientôt, à partir d'une phrase : "Tout flux attend un reflux. Pour qu'une vague t'emmène, il faut qu'une autre se retire."
Je vous propose d'écrire ce qui vous passe par la tête à partir de cela. La phrase en question peut générer des idées (ou pas!), servir de titre ou être insérée dans votre écrit. Seul objectif : le plaisir d'écrire !
J'adorerais vous lire, avec ou sans faute d'orthographe (ce n'est pas important) ! Bises à tous !

Siryackle 02 septembre 2019 à 17:47   •  

Aaah !! Comme ça me parle : "Tout flux attend un reflux. Pour qu'une vague t'emmène, il faut qu'une autre se retire."

Pour accompagner tout cela, une p'tite zique. 😄

voir la vidéo


Quand je me promène ou médite au bord de la mer, et que j'entends le flux et reflux des vagues...

Cela, le ressac de la mer, telle une respiration, ça va ça vient, un infini cycle qui jamais ne se répète exactement...
On pourrait se caler sur ce ressac, tel un métronome : mais la Nature n'en fait qu'à son rythme !
Variations de la Vie, sur un même thème ?! Le Cycle, dont les infimes fluctuations ne sont entendues par l'être aveugle de ses sens intimes.

Méditant, pieds ancrés dans le sable de la plage -sédiments laissés pour compte sur le rivage amer des Hommes ; la colonne vertébrale droite, telle un arbre fière de Vie ; la tête face à l'horizon infini de la mer étendue, telle la liberté d'être dans les étoiles invisibles ; le regard mi ouvert, mi fermé, telle la vue perçante de l'oiseau et de la fourmi, entrebâille en moi, l'infini des possibilités de l'existence en Vie, intérieure et extérieure...
Ma respiration, attentive, attentionnée, s'harmonise à LA respiration de l'Univers, de la Vie...
Je suis là. Cela me suffit.

J'entends au loin -si près si loin- le bruit des Hommes, les cris des mouettes, et les rires des enfants... et toujours le ressac de la mer. La Vie est belle. Sans saisie, ni retenue.

Tel un tableau impressionniste, saisir un détail c'est en perdre la beauté générale.
Le Tout est Rien. Le Rien est Tout. Simplement se laisser s'imprégner de toutes ces touches de Vie. Sans saisie, ni retenue.
Ressentir l'Univers par la respiration, le ressac des vagues... qui vont et viennent, qui vont et viennent...
Ressentir le mystère de la Vie, intimement, emphatiquement, secrètement, sans considérations égotiques. Juste la contemplation de la Vie belle, sans jugement, sans références. Tout brille d'une lumière étincelante !

Je respire avec l'Univers. Je/tu/nous respirons en adéquation avec l'Univers. L'Un respire ensemble.

Le ressac des vagues, comme une mélodie mystérieuse de la Vie m'accompagne, me berce, me contemple.
Une vague s'en va et laisse ce qu'il y a à laisser. Une autre revient et reprend ce qu'il y a à reprendre.
Telle est la Vie !
La Vie est fluide comme l'eau des gouttes de la pluie, des rivières, de l'Océan. Rien ne peut l'empêcher de s'écouler...
Apparemment séparés et toujours UN avec ce TOUT.
Je suis la goutte et l'Univers.

NabouNaboule 02 septembre 2019 à 17:55   •  

Que le vague à l'âme s'abstienne de nous tenir, sous l'influence de nos fluctuations sulfureuses, arrêtons de nous mentir.
Ça me donne un reflux gastrique

Merlinle 02 septembre 2019 à 17:56   •  

Flux et reflux... deux fées qui s'affrontent dans la baie du mont Saint-Michel, en tirant chacune le bout d'une corde qui entraîne la marée dans un sens ou dans l'autre.

InconvenientTruthle 02 septembre 2019 à 18:22   •  

Un flux/reflux "humain" : "Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis".

Un flux/reflux qui me gonfle, tel le bourrelet d'eau qui se déplace à la surface de la Terre.
Sauf que, que se passe-t-il quand la machine s'enraye ? Que se passe-t-il quand "je" suis là, sans fuir, sans suivre, juste là... La "vague" se fracasse sur moi puis n'entraîne rien quand elle se retire.

NabouNaboule 02 septembre 2019 à 18:27   •  

@InconvenientTruth de fou :))
Ça me fait aussi penser a la théorie du rebond de l'univers ces histoires de flux reflux

Siryackle 02 septembre 2019 à 19:09   •  

Le reflux gastrique ?! 😄 😜

Siryackle 02 septembre 2019 à 19:16   •  

😄
Chacun y va de son interprétation... 😄 😄

Merlinle 02 septembre 2019 à 19:29   •  

Je me permets un petit ajout musical, aussi ;) voir la vidéo

Berengerele 02 septembre 2019 à 20:05   •  

Heureuse de vous lire! Vous l'avez compris, j'aime les mots et vous m'avez nourrie. Yann Tiersen...j'adoore ! Merci Syriack2. Je t'imagine facilement sur la plage et j'entends ta respiration. Aimons la vie, avec tout ce qu'elle donne comme ce qu'elle reprend. NabouNabou m'a fait rire. Tu as ce qu'il faut pour les reflux gastriques? Merlin, énigmatique et poétique, j'aimerais que tu m'en dises plus sur ces fées. Lavilliers....Whaou! Il me reste à prendre ma guitare pour essayer de jouer cette mélodie. Et tout à fait d'accord avec la vision d'InconvenientTruth. Le "fuis-moi, je te suis, suis-moi, je te fuis"me laisse perplexe et...sur place ! ;)
Voilà mon texte :
Je marche, esseulée, pieds nus dans le sable brûlant d'une plage perdue.
Les lèvres asséchées par les souffles salés, les cheveux soulevés par un doux zéphir, j'avance le coeur léger, enfin libre.
Déposée là, il y a longtemps déjà, j'ai offert tous les possibles. Je me suis désemplie des bienfaits que j'ai perdus à jamais, je me suis tarie pour le bonheur des autres.
Aujourd'hui, je vais retourner à l'océan où je puiserai des forces. Voilà ma vague, je la vois au loin dans son écume. Elle s'enroule, se déroule, s'emporte, grossit, se soulève. Quel bonheur de l'apercevoir venir à moi !
Face au large, je me laisse emporter dans des émotions merveilleuses. Tout flux attend un reflux. Pour qu'une vague m'emmène, il faut toujours qu'une vague se retire. Je sens l'eau qui enserre mes chevilles. La fraicheur salée s'empare de mes cuisses. L'eau monte le long de mon corps qui attend avec impatience les délices retrouvés. Je retourne aux abysses, dans un cosmos secret où je me nourrirai encore, jusqu'à plus faim, jusqu'à plus soif.
Merci pour le partage...à bientôt pour une autre séance peut-être ?

Merlinle 02 septembre 2019 à 20:22   •  

La mélodie est facile, je la chantais en m'accompagnant à la guitare, jadis ;) J'aurais aussi pu poster "le chat" de Téléphone : "à minuit il te suit, à midi il te fuit"...
Les fées de la marée ont commencé leur jeu il y a bien longtemps, bien avant la chute d'Ys, bien avant le déluge, bien avant les dinosaures, bien avant que d'antiques poissons n'aient décidé d'aller gambader sur la terre ferme... Parce que pour les fées, le temps n'existe pas. Leur jeu dure depuis quelques minutes. Ou depuis une éternité, elles s'en moquent. Elles tirent la marée d'un côté, de l'autre, et aucune ne gagne très longtemps. La Lune les observe, en arbitre. Ce bon vieux Thoth sourit dès que l'une d'elles se retrouve le popotin dans le sable pour avoir tiré trop fort.

Petitecoople 02 septembre 2019 à 20:35   •  

voir la vidéo

Petitecoople 02 septembre 2019 à 20:43   •  

on parle de mer, de flux et de reflux alors il y a Léo et "la mémoire et la mer" pour moi

Juliette...le 02 septembre 2019 à 20:55   •  

Il a fallu rester, pour connaître l'envie,
il a fallu partir, pour retrouver l'ennui.
Il a fallu attendre, pour que la joie revienne,
il a fallu danser, pour s'aimer, même en peine.
Il a fallu se taire, pour ranimer ton rire,
il a fallu chanter, pour clore les débats.

Tout flux attend un reflux. Pour qu'une vague t'emmène, il faut qu'une autre se retire.

Il faudra des marées pour tout recommencer.

Juliette...le 02 septembre 2019 à 21:06   •  

Sans oublier voir la vidéo

Berengerele 02 septembre 2019 à 22:21   •  

Waouh ! Merci, merci, merci pour toutes les références. J'ai écouté ou réécouté avec plaisir ! Merlin, tes fées, je les vois maintenant :). Juliette, une poétesse ! J'applaudis.....J'en veux encore ! Trop fatiguée ce soir pour en dire plus......certainement mes émotions ! Bonsoir à tous.... <3

slyxxle 03 septembre 2019 à 09:40   •  

@Juliette.... aaaaaarrrrgh c'est dur à écouter 😬

Vous êtes tous très doués! :bravo:

Fropople 03 septembre 2019 à 11:57   •  

Le Temps de la Vie

Tout n'est que flux et reflux, mouvements incessant de la Vie et du Temps.
Dans nos allégresses on espère le saisir afin d'immortaliser l'instant.
Mais il préfère s'échapper... a nous de profiter de la brièveté du moment !
Inversement il reflux, s'agglutine et s'attarde lorsque l'ennuie nous ronge
La Vie est ondulée par ce flot d'émotions, tout aussi éphémère qu'éternel
Il va et vient inlassablement tout le temps de la vie

Pacaloule 03 septembre 2019 à 12:58   •  

A la suite de Juliette,

Il a fallu venir pour boire notre euphorie
T'aimer et te faire rire pour me sentir en vie
Tenvahir de mon eau pour apprécier la pluie
Saturer de ton eau pour vivre au paradis
Il a fallu partir pour retrouver la nuit
Te voir te retirer pour désirer l'envie
Essuyer tout ce sel, mes lèvres au goût bleui,
Les vagues balaient les ruines, le silence noie les cris

Flux et reflux, temps suspendu.
Carbone, diamant, chante le vent.

Berengerele 03 septembre 2019 à 17:58   •  

Merci pour vos mots Pacalou et Fropop ! Oui, c'est beau, comme le dit bien Slyxx. Apparemment, il faut laisser un peu de temps pour que chacun puisse écrire quelque chose et donc la prochaine fois, j'attendrai quelques jours pour lire le tout. J'ai reçu aussi quelques perles en messages privés. Un bonheur ! Je vais vous demander régulièrement votre contribution, vous êtes extraordinaires ! Je me réjouis d'avance de vous lire encore et suis ravie que quelques lignes vous ai inspirés ;). A bientôt.

Juliette...le 03 septembre 2019 à 18:50   •  

Oh @slyxx, tu n'as pas distingué la beauté et la poésie de Raoul? Ou c'est juste la musique? ou la vidéo, pourtant si raffinée 😉
Bon, moi je l'adore, mais je peux comprendre 🙂

slyxxle 03 septembre 2019 à 20:12   •  

@Juliette... J'ai toujours du mal avec les chanteurs diffusés ou connus qui ne "savent pas" chanter (surtout que cela s'apprend 😜 )
Mais c'est tout à fait personnel et subjectif!

Gwenle 06 septembre 2019 à 21:48   •  

Et pour qu'une émotion arrive, il faut qu'une autre lui fasse place. Et quand un sentiment se passe, un autre, encore, empli l'espace.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?