Présentation des nouveaux

Zèbre bipolaire

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Présentation des nouveaux
  4. Zèbre bipolaire
Zèbre bipolaire
MAReadle 28 octobre 2020 à 01:25

J'aime les marginaux, les laissés pour compte.
Originaire de la région de Bordeaux, j'adore l'Océan Atlantique !
Je me suis battue contre vents et marées...
Je me suis relevée maintes et maintes fois.

Ma petite histoire

Ma famille du côté de ma mère est particulièrement touchée par les troubles psychiques. Ma mère était schizophrène et a passé la plupart de sa vie hospitalisée à partir de l'après-guerre et ma grand-mère qui m'a élevée souffrait de maniaco-dépression.

Je n'ai jamais connu mon père biologique, un gitan de passage dans mon village à côté de Bordeaux. Il a mis ma mère enceinte un soir de fête foraine et a disparu au petit jour..

Mes grand-parents ont marié ma mère avec celui qui est devenu mon père adoptif, un père très gentil avec moi mais colérique. Il travaillait beaucoup comme peintre en bâtiments et buvait pas mal pour oublier l'atmosphère violente à la maison.

Bref, enfance traumatique et vie mouvementée déréglée par mes humeurs torrentielles, les fameuses montagnes russes de la bipolarité...

11 ans en Angleterre, deux filles avec mon ex, un anglais, 33 ans de mariage qui a explosé suite à mon diagnostic de bipolarité.

J'ai été hospitalisée à plusieurs reprises pour dépression majeure et connu les salles d'isolement et la contention, les humiliations et les brimades mais aussi les rencontres riches de fraternité avec certains patients. D'ailleurs, l'un d'eux est devenu mon meilleur ami et m'a sauvé la vie lors d'une de mes TS...

J'ai perdu mes parents depuis de nombreuses années. Je suis enfant unique. Il me reste un vieil oncle dans la région bordelaise et la famille de mon père adoptif ne me parle plus depuis une crise maniaque en 2007 après l'ablation de ma thyroïde et la rupture de traitements neuroleptiques et anxiolytiques.

Mon diagnostic de bipolarité BP1 est seulement tombé en 2015, à la suite de celui de ma fille aînée. Ce fut un choc au système et c'est seulement cette année que j'arrive à accepter ce diagnostic.

Mise sous curatelle renforcée en 2017, mise en invalidité après 40 ans de vie active dont 25 ans dans une organisation internationale, divorce, perte de la plupart de mes amis, mort de mon chien de 14 ans, solitude, relations catastrophiques avec les hommes, relations parfois tendues avec mes filles.

Néanmoins, j'ai eu une vie fantastique pilotant des avions de tourisme à 20 ans, voyages pour le boulot dans de nombreux pays en Europe dans le domaine des droits de l'homme...

Ma fille a eu un petit garçon en avril. Ça me rend heureuse même si sa situation reste compliquée...
Ma cadette a vécu à Londres pendant 10 ans et vit à Sydney depuis janvier.
Elle me manque mais je suis heureuse de pouvoir converser de temps en temps par WhatsApp...

Aujourd'hui, j'ai reconstruit un cercle d'amis bienveillants !
Je vais beaucoup au cinéma.
Je fais de la photo et poste sur mon compte Insta.
J'alimente la page Facebook que ma fille a créée, Bipolaire On Air, dédiée à l'information sur cette pathologie et à la déstigmatisation des troubles psychiques.
Ma vie est désormais plus calme et j'espère ne plus jamais être perdue au milieu de la tempête...

Juliette...le 28 octobre 2020 à 08:32   •  

Bienvenue @MARead! 🙂

Merlinle 28 octobre 2020 à 10:00   •  

Bonjour et bienvenue !

Amarle 28 octobre 2020 à 16:54   •  

Bienvenue @MARead
Wow, tu as un sacré parcours.

La bipolarité c'est l'alternance entre des phases de quoi exactement ?

On en guérit ?

MAReadle 28 octobre 2020 à 21:13   •  

Merci pour ton commentaire Amar!
La bipolarité est une grave psychose chronique caractérisée par une alternance de phases maniaques, d'euphorie totale avec déconnexion de la réalité, et des phases de dépression profonde pouvant mener au suicide.
Malheureusement, non on n'en guérit pas. Et le diagnostic est souvent tardif, 10 ans ou plus d'errance psychiatrique, des hospitalisations et beaucoup de souffrance.
Par contre, les médicaments, antipsychotiques, anxiolytiques, antidépresseurs, espacent les crises et nous aident à vivre plus ou moins normalement.
La maintenance d'une activité est un défi car les médicaments ont de lourds effets secondaires qui affectent l'énergie et qui sont sédatifs. À l'hôpital, on est gavés de puissants neuroleptiques et parfois mis à l'isolement dans une salle avec un matelas, une gamelle et un pot de chambre et sous contentions, c'est-à-dire attachés ! C'est très dur. Une crise maniaque est l'équivalent de la prise de coke puissance 1000!
Je suis bp1 c'est-à-dire avec de longues périodes maniaques ou dépressives. Les BP 2 ont des fluctuations d'humeur moins puissantes. Il y a d'autres catégories, dont la dépression unipolaire.
Voilà, c'est un tout petit résumé mais c'est une maladie complexe avec un dérèglement neurobiologique, couplé à des traumas dans l'enfance et qui entraîne des comorbidtés de type addictions de toutes sortes et maladies cardio-vasculaires. J'ai encore fait un malaise cardiaque il y a 15 j.
Mais, j'ai survécu donc c'était pas mon heure.
En tout cas je suis super contente d'avoir découvert ce groupe tout à fait par hasard ou peut-être pas.. Qui sait ? ?

MAReadle 28 octobre 2020 à 21:21   •  

Merci à Merlin et Juliette

Echolaliele 28 octobre 2020 à 22:36   •  

Bienvenue @MARead
Merci pour ton explication, c'est une maladie dont je connaissais le nom mais je pense que, comme beaucoup de gens je n'avais pas une idée bien claire de ses implications.
Je suis allé liker la page facebook aussi, pour en apprendre un peu plus 🙂

MAReadle 28 octobre 2020 à 22:42   •  

Cool Echolalie! Ça me fait plaisir de te faire découvrir la bipolarité, pathologie méconnue et trop souvent galvaudée... Les gens pensent à tort que ça veut dire être lunatique !

Amarle 29 octobre 2020 à 16:57   •  

@MARead tu expliques que c'est donc l'alternance de 3 phases finalement si j'ai bien compris ? Maniaque, euphorique et dépressif ?

Si oui, c'est bizarre de parler de bipolarité non ?

En tous cas c'est très intéressant d'en savoir plus car j'entends régulièrement revenir ce mot, mais pour désigner des gens qui ont juste une humeur très inégale.

Bravo pour ta résilience 👍
Avec un parcours comme le tiens, je ne serais certainement plus de ce monde. 😬

Nevromonle 29 octobre 2020 à 19:35   •  

J'aime beaucoup lire vos parcours. Et quand une personne parle sans ambages de ses spécificités : c'est pas tous les jours que je lis ou entends des gens bipolaires/avec une bipolarité en parler. Merci.

Est-ce que tu sens arriver les changements de phase?

MAReadle 30 octobre 2020 à 21:32   •  

Au sujet de ta question Amar, la bipolarité est caractérisée par deux phases, la manie et la dépression, plus ou moins intenses selon les personnes. Entre les deux, l'accalmie s'appelle euthymie. Autrefois, cette pathologie s'appelait psychose maniaco-dépressive mais faisait l'objet d'une stigmatisation encore plus intense.

MAReadle 30 octobre 2020 à 21:46   •  

Merci pour ton commentaire Nevromon!

Il est très difficile de se rendre compte qu'on entre en phase maniaque car on se sent tout puissant, mégalo, tout est facile, tout nous réussit, on a 10 000 projets, on arrive à emprunter des milliers d'euros à la banque par ex.! Tout va extrêmement vite, tout est génial, on ne dort plus, on s'alcoolise, tout le monde nous aime, on fait des rencontres douteuses, on conduit vite très vite, on parle beaucoup, le monde ne tourne pas assez vite pour nous, on est super créatif... On ne se rend pas compte qu'on est au bord du précipice... Et puis on tombe épuisé ! En général, on atterrit à l'hôpital psychiatrique et là, c'est l'enfer!
Si on a la chance d'avoir un entourage bienveillant, ils peuvent nous alerter sur une phase UP qui s'annonce mais c'est difficile pour nous d'écouter...

En phase dépressive, on peut voir venir la phase down car on s'arrête de vivre...

MAReadle 30 octobre 2020 à 22:00   •  

Si vous voulez vraiment comprendre ce qu'on ressent quand on vit avec ce trouble psychiatrique, il y a un bon bouquin qui s'appelle "Dans ma tête de bipolaire" de François Lejeune.

Nevromonle 31 octobre 2020 à 15:34   •  

Merci ! Je me le note à acheter. : )

Ploufle 01 novembre 2020 à 10:37   •  

Bienvenue 🙂
Merci pour ta présentation d'une troublante sincérité et merci de communiquer sur la bipolarité.

Laurent...le 01 novembre 2020 à 17:27   •  

Bienvenue, ton courage force l'admiration

MAReadle 01 novembre 2020 à 21:43   •  

Merci à vous Plouf et Laurent du fond du coeur

Maele 04 novembre 2020 à 12:31   •  

Bienvenue à toi en effet ton trouble est méconnu et très connoté négativement dans le monde extérieur
Merci de nous en décortiquer une partie c'est facile à appréhender quand c'est toi qui en parles 😉

MAReadle 05 novembre 2020 à 00:33   •  

Merci Maé! Contente d'avoir éclairé un peu le sujet.
J'ai vu ton profil. Très intéressant ! ?

Maele 05 novembre 2020 à 00:37   •  

Merci 😉 😉 pourquoi cet accent sur "Mae"? Il n'y en a pas dans mon prénom dont Mae est la 1ère syllabe 😄 😄 😄 😄

Comment vas-tu ce soir?

Vanillele 05 novembre 2020 à 19:04   •  

Bienvenue @MARead, oui ''résiliente'' est un adjectif qui te convient parfaitement. J'ai rencontré une personne bipolaire qui me parlait d'ajustement, de dosage de médicaments et que c'était long en mettre en place. Apparemment cela bouge beaucoup ( nouveaux médicaments mis sur le marché ) et tu pourrais avoir moins de gros problèmes d'effets secondaires dans l'avenir ?
Et c'est vrai que c'est rafraîchissant de te lire, te révéler avec force et sans crainte, j'en suis encore aux balbutiements donc merci 🙂

MAReadle 05 novembre 2020 à 21:50   •  

Merci pour ton message Vanille !
Je ne suis pas au courant au sujet de nouvelles molécules.
Quant aux dosages des régulateurs d'humeur et antipsychotiques, oui ils doivent être ajustés selon les phases et les personnes, et sont majorés à l'hôpital.

MAReadle 05 novembre 2020 à 21:52   •  

Salut Mae! J'avais pas vu que mon correcteur avait ajouté un accent sur ton pseudo ?
Ce soir, je me sens triste car je ne peux pas voir ma fille et mon petit-fils...

Maele 05 novembre 2020 à 21:53   •  

Ils sont loin ? Il a quel âge ton petit fils ?

MAReadle 06 novembre 2020 à 01:56   •  

Il a 7 mois.

Abderianle 07 novembre 2020 à 23:47   •  

Bienvenue @MARead !
Dis-moi, qu'est-ce qui t'a conduit à piloter des avions aussi jeune ?

MAReadle 08 novembre 2020 à 02:10   •  

Salut Abderian! La passion de l'aéronautique tout simplement ! St Ex, l'Aéropostale, Vol de nuit...


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?