Presse, conférences et émissions

En Thérapie

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Presse, conférences et émissions
  4. En thérapie
En Thérapie
MAReadle 01 mars 2021 à 00:13

https://www.franceculture.fr/emissions/signes-des-temps/la-serie-en-therapie-ou-la-culture-du-care

"En Thérapie" est devenue la série phénomène française. Serait-on en train d'assister à l'assomption d'une nouvelle culture de la réparation collective, presque une nouvelle culture du "care" ?

Avec plus de 23 millions de vues sur le site d'Arte et une audience de 2,188 millions de téléspectateurs pour les 5 premiers épisodes diffusés à l'antenne, En Thérapie est devenue la série phénomène française. Le succès est d'autant plus surprenant que En Thérapie est la première série à aborder par la fiction le sujet des attentats, contre toutes les règles non écrites qui régissent en général le milieu des séries françaises, où l'on s'interdit en général de parler des sujets clivants. En Thérapie reprend aussi un concept vieux de plus de 15 ans, puisqu'elle s'inspire d'une série israélienne, Betipul réalisée en 2005 et déclinée dans le monde entier durant les années 2000. Elle réhabilite au passage une discipline, la psychanalyse, reine médiatique des années 70-80 et aujourd'hui à peu près déconsidérée, tant en raison de certaines pratiques que du fait de la concurrence des thérapeutes comportementalistes, et en plus fondamentalement, des progrès de la recherche en biologie et en pharmacologie. Et pourtant, ça marche : le public français est avec 15 ans de retard rivé sur les séances du docteur Dayan. Mais pourquoi ? Les attentats, la pandémie, la crise politique généralisée, l'incertitude auraient-elles fait basculer le pays dans une ère nouvelle d'introspection subjective, individuelle et guerrière ? Ou bien est-on en train d'assister au contraire, avec En Thérapie, à l'assomption d'une nouvelle culture de la réparation collective, presque une nouvelle culture du "care" ?

Pour aller plus loin
"En thérapie", adaptation par Éric Toledano et Olivier Nakache de la série israélienne "BeTipul".


"En Thérapie" et "WandaVision", deux séries très attendues
Toledano/Nakache : de la comédie populaire à la série intimiste
Séries : un engouement jamais vu
..

Bouhhle 01 mars 2021 à 01:40   •  

J'ai écouté toute l'émission.
En fait j'ai regardé la série en entier en quelques jours dès qu'elle était disponible sur le site d'Arte. Et je l'ai vraiment bien aimé. D'abord parce que c'est très bien fait : réalisation sobre et efficace, jeu des acteurs parfait, écriture impeccable ; et parce que je trouvais une certaine remise en cause de certains principes de la psychanalyse "dogmatique'. Déjà on est pas dans la psychanalyse freudienne, on est plus proche de celle de Lacan qui s'en prend plein la tronche quand le psy renvoie toutes les failles à sa controleuse et met en avant son ressenti personnel et son "style". Parce qu'un épisode sur cinq, le psy voit sa psy et c'est passionnant.
Et aussi qu'on est pas dans une "vraie" psychanalyse mais dans une dramaturgie, et l'équilibre est bien foutu.

L'émission est intéressante mais bien courte, je les aurais bien écoutés discourir un peu plus. C'est la thérapeute (d'ailleurs comportementaliste) qui est la plus pertinente, à mon avis, et qui décripte bien ce qui se passe en séance dans la série et dans la tête des patients et du psy.
La dramaturgie s'appuie sur les attentats du Bataclan mais ce n'est qu'un prétexte, le fond, c'est l'effondrement existentiel collectif, la perte de sens et des repères. Qui est largement plus costaude aujourd'hui avec la covid. (les attentats pour moi sont anecdotiques). Ils mettent un peu de temps à y venir mais finalement c'est bien dit.
Pour le titre : introspection ou culture du soin (chais pas pourquoi ils disent soin en anglais), je le trouve mal posé. Il y a véritablement une perte de sens généralisée et mondiale et c'est tout à fait logique que les psys ont plus de boulot. La culture du soin est un symptôme de la crise existentielle, pas une mode.

Bref, c'est cool @MARead , chuis bien content d'avoir écouter ça.

Heidile 01 mars 2021 à 19:01   •  

Merci pour le lien, j'ai écouté aussi, très intéressant.

MAReadle 01 mars 2021 à 22:16   •  

Ouh la la @Bouhh !
Quel commentaire ! Complètement d'accord avec toi !
J'ajouterai que c'est accéléré pour les besoins du rythme de la filmographie mais qu'en réalité une psychanalyse s'étire beaucoup plus dans le temps.
Et les patients sont normalement beaucoup plus calmes... LOL

Bouhhle 01 mars 2021 à 23:43   •  

@MARead oui, tu as raison dans ton ajout, c'est ce que je voulais dire par "entre une "vraie" psychanalyse et une dramaturgie", ça reste un film et je trouve ça bien foutu cet équilibre.

Bouhhle 04 mars 2021 à 02:27   •  

Je n'ai pas dit non plus que je n'aime pas la psychanalyse, ça m'intéresse mais je suis même assez contre.
"Une psychanalyse s'arrête quand le patient comprend qu'elle pourrait durer indéfiniment" , Thomas Szasz.

Ça ne m'a pas empêché d'aimer la série.

MAReadle 09 mars 2021 à 17:55   •  

Je n'ai jamais fait de psychanalyse car je n'ai rien à découvrir de mon inconscient...
J'ai terminé la série. J'ai vraiment accroché. J'espère qu'il y aura une suite...

Anthoonyle 28 mai 2021 à 03:53   •  

😉 Intéressant


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?