Presse, conférences et émissions

L'autisme et les intelligences atypiques

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Presse, conférences et émissions
  4. L'autisme et les intelligences atypiques
L'autisme et les intelligences atypiques
Aurelle 18 octobre 2018 à 17:10

L'émission "La Tête au Carré", sur France Inter, était consacrée il y a quelques jours à l'autisme, et en particulier au syndrome d'Asperger :
L'autisme et les intelligences atypiques (France Inter, La Tête au Carré, 10 octobre 2018)

Notez, à 20 minutes et 10 secondes, que les "symptômes" que l'on peut retrouver à la fois côté HP et côté Asperger sont (hélas très rapidement) évoqués.

Bonne écoute !

Kinder59le 21 octobre 2018 à 18:37   •  

En écoutant l'émission, notamment la partie débat vers la fin, j'entends qu'on peut voir les mots ou entendre les couleurs... Voir les mots ça me parle énormément; la psychologue qui m'a fait passer le test de QI m'a à ce propos qualifiée d'extra-terrestre... Je n'ai pas attendu de la rencontrer pour le penser!
Mais de fait, comment savoir si je suis autiste ou zèbre?? Où est la frontière, l'élément ou les éléments qui feront pencher la balance dans une neuroatypie ou l'autre?

nakadale 26 octobre 2018 à 22:42   •  

Sans être expert sur le sujet, je vois déjà les principaux éléments suivants :

- le QI

On considère communément que pour entrer dans la catégorie des surdoués il convient notamment d'avoir un quotient intellectuel supérieur ou égal à 130 sur l'échelle de Wechsler (soient deux écarts-types par rapport à la médiane et moyenne de 100). Pour l'anecdote, quelques psychologues minoritaires placent plutôt la limite à 125.

Le QI n'entre pas en ligne de compte dans le syndrome d'Asperger (au passage, un Asperger peut très bien être surdoué également, mais, a priori, ce n'est pas lié).

- les centres d'intérêt

L'une des caractéristiques du syndrome d'Asperger est l'existence de ce que l'on appelle des "centres d'intérêt restreints". Un "aspie" va être passionné (et généralement "expert") dans une petite poignée de domaines bien précis.
On peut aussi trouver des aspies "passionnés" par des choses a priori un peu surprenantes, comme par exemple les tuyaux (j'essaierai de retrouver ce reportage, tiens), ...
J'aurais tendance à dire qu'un surdoué va souvent être intéressé par un spectre plus large de choses. Sans toutefois nécessairement être expert dans un domaine.

- la routine

Je parle toujours de manière générale et à partir de ce que j'ai pu lire sur le sujet, mais je dirais que le syndrome d'Asperger est aussi caractérisé par l'existence de routines fortes : on va toujours emprunter le même parcours pour se rendre d'un point A à un point B, respecter scrupuleusement les horaires pour des choses répétitives, ... et éviter au maximum les situations inconnues ou les surprises.
Cela a d'ailleurs un côté rassurant (peut-être en lien aussi avec les difficultés d'ordre social ?).
Vous me direz que nous avons toutes et tous nos routines (souvent inconscientes !), mais c'est nettement plus prononcé chez les aspies.
Inversement, j'aurais tendance à penser que les surdoués vont plutôt rechercher la nouveauté et ce qui "sort de l'ordinaire" ?

- les mouvements répétitifs, stéréotypiques

On les retrouve beaucoup dans le syndrome d'Asperger, mais pas dans le haut potentiel. Par exemple un battement des doigts ou des mains dans les moments de stress.

- la détection des émotions chez les autres

Les expressions faciales (joie, tristesse, colère, mépris, ...) peuvent poser beaucoup de problèmes aux aspies, qui ne parviennent pas à les déceler convenablement sur le visage des tiers (cela pouvant être compensé par l'entraînement), à l'instar, de manière plus générale, de tout ce qui relève du langage non verbal.

Je ne me prononcerai pas sur le sujet de l'empathie, même s'il y aurait vraisemblablement à dire, car j'ai lu des choses un peu trop discordantes sur le sujet...

Au-delà de ça, il y a effectivement pas mal de points communs entre aspies et surdoués, à commencer par les difficultés pouvant se manifester du côté des relations sociales.
Est-ce toutefois pour les mêmes raisons (même câblage du cerveau à ce niveau ?), ou est-ce juste un résultat identique pour des causes différentes ?

Par exemple des difficultés avec certaines conventions et codes sociaux (parce que pas détectés ? parce qu'incompris ? ou parce que jugés stupides ?).
Ou encore des difficultés avec les implicites au sens large du terme : les aspies ont naturellement tendance à tout prendre au premier degré (énoncés de problèmes, analogies ou métaphores, hyperboles, ...) , mais je sais que des surdoués vont aussi parfois le faire là ou des "neurotypiques" saisiraient a priori tout de suite l'implicite ou le véritable sens de ce qui vient d'être dit dans une conversation (et ce qu'il peut induire).

*** Note à caractère humoristique : si on ajoute aux difficultés précédentes des centres d'intérêt souvent particulièrement éloignés de ce qui intéresse le commun des mortels, c'est le jackpot côté social... ^^ ***

Pour l'anecdote, Alexandra Reynaud, qui est à la fois Asperger et surdouée, établit un lien entre autisme de haut niveau (dont relève le syndrome d'Asperger) et haut potentiel, sous la forme, de mémoire, d'une sorte de continuum.
Mais aucune étude scientifique n'a à ma connaissance été faite sur le sujet. C'est donc totalement du "doigt mouillé" pour le moment de ce côté-là...

nakadale 26 octobre 2018 à 23:51   •  

PS : Je viens de trouver des tableaux comparatifs pour les caractéristiques de chaque groupe, mais je ne les ai pas encore lus.
C'est ici : http://autisme-docs-astuces-et-outils.over-blog.com/2016/06/surdoues-asperger-asperger-ou-surdoue.html

Kinder59le 28 octobre 2018 à 23:59   •  

Merci Nakada, je m'y retrouve davantage après ces explications. Il me reste quelques livres sur le sujet de la douance et sur les aspies à lire, bientôt...

Ce tableau sus-nommé est assez exhaustif mais fustige les aspies, à mon sens : je note que les verbes sont bien plus positifs à gauche qu'à droite... Je tends à penser qu'il a été rédigé par des neuro-typiques!

Stickle 27 février 2019 à 10:14   •  

Je viens de regarder le tableau qui différencie les aspie des HP, il y a une chose qui me fait poser des questions.
Pendant des années, en cas de stress je me tordais les mains, je ne suis pourtant pas asperger .
C'était simplement ma timidité cachée et le manque de confiance en moi.
Après quelques séances de psychothérapie sur l'estime de soi ce toc a disparu..
Alots je pense qu'il faut être prudent sur ce que l'on trouve sur le net.
Il y a de tout et n'importe quoi.
Seul l'avis d'un expert compte à mes yeux.

Justine18le 27 février 2019 à 13:28   •  

Le tableau est assez parlant, je le trouve plutôt juste.
Cependant, ce mythe qui veut que les asperger n'aient pas d'empathie me fatigue. On ne reconnaît pas les signaux des émotions. Mais si quelqu'un nous dit qu'il est triste, ça va nous faire de la peine ! Et si l'attachement aux autres est compliqué, ceux auxquels on tient, on ne voit que par eux.
Puis de toutes façons , on n'est pas obligé de cocher toutes les cases dans l'une ou l'autre des colonnes. Et c'est pas parce que l'on se retrouve dans une des descriptions que ça signifie quoi que ce soit.
Kinder59, je vois aussi les mots, c'est d'ailleurs pour cela que je ne comprends JAMAIS les jeux de mots :)

patrickle 27 février 2019 à 22:21   •  

c'est amusant parce que le tableau asperger/doué, j'ai l'impression que je suis parfois dans l'un parfois dans l'autre. pour le tableau suivant, je pensais pas qu'on était allé autant dans le détails. merci à Nakada de l'avoir mis et merci à Justine d'avoir relancer cette discussion qui m'a permis d'aller le voir...

Justine18le 28 février 2019 à 11:01   •  

Tout le mérite revient à Stick, je n'avais pas vu que ces messages étaient si vieux :)
Il y a des ressemblances entre les comportements hpi et asperger mais la plus grande différence je pense est que les hp se tournent vers l'extérieur, quand les aspergers s'enferment.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?