Presse, conférences et émissions

Les pseudosciences autour de l'autisme

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Presse, conférences et émissions
  4. Les pseudosciences autour de l'autisme
Les pseudosciences autour de l'autisme
paradoxle 26 avril 2021 à 01:12

Une excellente interview de deux heures, présentée ainsi :
"Les situations des personnes avec autisme sont très variées, parfois handicapantes, parfois non. L'origine exacte de cette condition n'est pas connue par le menu, mais la science a écarté des hypothèses qui ont la vie dure, jusque dans le corps médical. La mauvaise compréhension de l'origine de l'autisme débouche logiquement sur de mauvais traitements, sur des retards de prise en charge et sur un jugement social que rien ne justifie. Et si nous redressions nos méconceptions à ce sujet ? Invitée : Dr. Cécile LAFITTE".

voir la vidéo

Derfle 26 avril 2021 à 03:18   •  

Merci. Une mise au point assez longue et complète, mais l'intervenante est très pédagogue.
Le terme d'autisme a une multitude de sens d'usage, hérités de toutes les pérégrinations, des différents soins ou recherches, d'approches culturellement différentes d'un pays à l'autre, d'exclusions ou d'adaptations liés à cette ... particularité !?
Depuis quelques (dizaines d' ?) années, les différentes approches convergent à travers le monde et la France a (enfin) rejoint le consensus autour d'une "définition", qui petit à petit va exclure pas mal d'idées plus ou moins farfelues quant à l'origine et aux accompagnements possibles (de la psychanalyse au rôle des vaccins en passant par le packing, pour les plus "célèbres").

Derfle 26 avril 2021 à 03:22   •  

J'ajoute une crainte toute personnelle : à force de chercher à tout prix à connaître et maîtriser l'origine (partiellement) génétique de l'autisme, j'ai peur qu'un jour on en arrive à ne pas laisser naître des bébés "susceptibles" de devenir autiste. J'aime mon fils, il est bien bien bien autiste, et l'idée qu'on aurait pu me conseiller de ne pas le laisser naître s'il était arrivé 50 ans plus tard me glace.
On en est encore assez loin, mais cette remarque vaut déjà pour d'autres populations, et ça pondère pas mal mon penchant "scientifique" ...

paradoxle 26 avril 2021 à 05:04   •  

@Derf Chouette remarque, ton deuxième post. Mais ce n'est pas un problème "scientifique", c'est comment les eugénistes et les scientistes se servent de la science. C'est philosophico-politique. La bio-éthique est bien mal-menée, ça c'est sûr.
(Pour aller plus loin sur ce sujet, je mets pas la video sur ce fil parce que c'est pas le sujet mais cherchez sur Youtube "L'eugénisme à la cool du futur - DBY #63")

Derfle 26 avril 2021 à 12:09   •  

Oui, ce n'est pas le sujet, mais on ne peut pas faire comme si la science n'avait aucun impact sur les comportements à venir. Les découvertes ont des effets sur les pratiques à venir, et ce sont ces effets que je crains.
La science permet de beaucoup mieux cerner les besoins, pour l'exemple de l'autisme, et apporte énormément, c'est très clair dans cette vidéo, sans en rajouter, mais on voit bien l'apport extraordinaire des dernières découvertes, qui excluent de fait des pratiques totalement à côté de la plaque.
Mais pas besoin d'être eugéniste, ou alors la société humaine l'est peut-être sans oser se l'avouer ... car dès que certaines particularités font peur aux futurs parents, et qu'on sait les repérer génétiquement, l'effet est inévitable. Cette tendance à ne vouloir que des enfants "parfaits" est bel et bien présente, d'où mes craintes autour des recherches sur les origines génétiques de l'autisme.
Mais j'arrête là, ce n'est pas le sujet du fil et je ne suis pas spécialiste non plus.
Merci beaucoup pour tes vidéos, je conseille ...

Maverickle 30 avril 2021 à 19:34   •  

@Derf, je plussoie sur la réponse de @paradox.

Les *$@#ries que font certaines personnes sur la base de connaissances scientifiques interprétées à leur sauce ou au moyen d'outils et de techniques rendues possibles par l'avancée des sciences est du champ de la culture, de l'idéologie ou de la politique. La science en elle-même n'a pas d'opinion ni de morale ni d'éthique. Savoir que tu peux tuer une autre personne avec un couteau de cuisine ne t'amène pas fatalement à le faire.
(En revanche, fabriquer des armes de guerre plutôt que des charrues, les vendre avec bénéfice, et prétendre ensuite s'étonner que certains clients s'en servent, là y a de l'abus. NRA sucks.)

Tu crains (et j'ai les mêmes craintes) que l'eugénisme soit une solution plus facile et moins dérangeante pour les personnes qui croient ne pas être concernées, qui en revanche trouveraient trop chers d'avoir plus d'AESH mieux payées/payés et le fonctionnement de l'Education Nationale assoupli pour mieux prendre en compte les besoins légitimes de tous les enfants dans leur diversité.

En revanche, si les recherches sur les origines potentiellement génétiques des autismes aboutissent comme d'autres sur d'autres sujets, le résultat sera probablement de détecter des prédispositions, qui ne sont pas une fatalité. Des parents prévenus et bien conseillés pourront adapter leur accompagnement pour éviter ou atténuer les problèmes les plus perturbateurs. C'est du moins l'espoir que j'ai, que la connaissance correctement enseignée et diffusée puisse conduire à des comportements modifiés et "améliorés" de la part des adultes, et de la société dans son ensemble. Doux rêveur, je suis ?

Que je sache, personne ne pense encore à éliminer les diabétiques, ni avant la naissance, ni après. Et le consensus médical est qu'il faut porter l'effort sur le mode de vie d'abord, tout autant que de soigner les personnes qui doivent l'être. Il est souhaitable que la position sur les autismes suive le même chemin.

A notre échelle, en faisant vivre discrètement les échanges sur ce site, ou en se mouillant un peu plus visiblement dans des associations, nous pouvons participer utilement à faire mieux connaître toutes les formes de neuro-atypisme, pour que l'idée se diffuse, que les mythes se diluent, que les peurs s'atténuent, qu'il devienne "normal" que différents modes de comportement cohabitent sans exclusion ni souffrances inutiles.

Et si les "autistes et assimilés" n'étaient que le type le plus visible dans l'état actuel de nos connaissances ? Et si une fois les outillages théorique, technique et méthodologique améliorés, d'autres types se faisaient jour dans la masse des personnes "normales" ? Si les recherches se poursuivent et que les diagnostics deviennent plus fins et plus précoces, l'humanité se rendra peut-être compte qu'il n'y a pas de "neuro-typiques" majoritaires et de "neuro-atypiques" minoritaires bien que nombreux, mais plusieurs "types" avec une répartition plus ou moins équilibrée. Il n'y aurait alors plus de "norme"...
Il faut espérer qu'alors, l'humanité ne mette pas en place une organisation de la société basée sur les types les plus caractérisés, sinon nous irions tout droit dans la dystopie du style "Divergente" ou "Meilleur des mondes"... (Bon, faut que j'arrête de lire de la S.F., moi, ça m'atteint le moral...)

paradoxle 30 avril 2021 à 23:59   •  

@Maverick "(Bon, faut que j'arrête de lire de la S.F., moi, ça m'atteint le moral...)". Héhé ! J'avoue que j'ai pris du recul avec ça, c'est vrai que c'est plombant. Mais pourtant on est en plein dedans.
Sinon, parfaite intervention, je trouve. Même si je trouve au contraire que les couloirs de la normalité sont de plus en plus étroits.

paradoxle 01 mai 2021 à 02:31   •  

Il n'y a pas eu de retour sur la vidéo de la part des personnes avec autisme. Certains l'ont vu ?

Maverickle 02 mai 2021 à 17:22   •  

@paradox, la vidéo est très intéressante, et le retour des "personnes concernées" le serait également.
Mais comme le souligne l'intervenante Cécile Laffite, 50% des personnes "autistes sévères" ont des problèmes de communication, alors suivre 2h de vidéo puis venir s'exprimer ici doit être à la limite de leurs possibilités. Restent les "autistes de haut niveau" pour apporter leur contribution.
Mais qui va sortir du bois et s'auto-étiqueter ainsi à cette occasion ?🙄

paradoxle 03 mai 2021 à 14:27   •  

@Maverick Pertinent !


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?