Vous avez dit... atypique ?

"Arrête ça, tu me fais peur..."

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Vous avez dit... atypique ?
  4. "arrête ça, tu me fais peur..."
"Arrête ça, tu me fais peur..."
InconvenientTruthle 25 juillet 2019 à 20:04

Bonjour, bonsoir.

Après le post de @Nanou84 "des questions plein la tête", où elle disait avoir reçu comme réponse le titre de ce sujet de la part d'un de ses amis, je me suis dit : et vous ?

Et vous, vous a-t-on déjà dit cela ? Pour quelles raisons ? Quelles ont été les "conséquences" ?

Et vous, avez-vous déjà dit cela à un de vos proches "atypiques" ? Pour quelles raisons ? Quelles ont été les conséquences ?

A vos stylos, vous avez 4 h 😈 (merde... déformation professionnelle encore... faut que je décroche 😂)

Nanou84le 25 juillet 2019 à 21:42   •  

Tu leur a fait peur aussi tu crois ? 😉

InconvenientTruthle 25 juillet 2019 à 23:16   •  

Ouaip... je crois que je leur ai fait peur aussi... Quoique, c'est peut-être l'allusion aux "4 h", ça leur a rappelé des mauvais souvenirs ! 😵

A moins que j'ai mal amené le sujet... peut-être aurait-il fallu que je reprenne ton exemple en entier, pour qu'on puisse mieux voir où je voulais en venir...

J'ai fait le choix inverse pour ne pas trop "limiter" mais c'est peut-être trop vague...

Echec cuisant 😱 😭

Siryackle 26 juillet 2019 à 05:13   •  

Non, non @InconvenientTruth, sois patient. 😉
C'est quoi les "4h" ?!

Bagayagale 26 juillet 2019 à 07:31   •  

On me demande d'abreger et on dit que j'exagère en tout.
Je ne suis pas d'accord j'aime raconter en offrant une fresque fidèle du contexte mais aussi de ce que j'en perçois. Raconter le même événement plusieurs fois( quand on a quatre copines qu'on voit pas à la même heure dans la journée)
Cela peut s'avérer d'un ennui mortel,ainsi affin de ne pas devenir rebarbative pour moi et mon auditoire, je vais rendre le récit de pus en plus profond et y faire ressortir des détails inédits.
Ainsi mon amie Claire me dit souvent que j'affabule,que mes histoires changent et que j'exagère.
Cela me peine, car j'aime raconter,j'aime naviguer dans ma mémoire et mettre en scène le réel.
Mes émotions aussi "trop" en colère,trop triste,trop heureuse,trop révoltée.
Accusations d'aller trop loin. De ne pas laisser tomber. Abandonner me plonge dans un inconfort sans nom.
J'ai une certaine noblesse d'âme, à l'instar des chevaliers médiévaux. Il m'est impossible de dévier de mon code d'honneur.
Et c'est aussi quelque choses de très mal perçu.
Ma sensibilité physique, lumière trop intense, je peux faire chier 20 personnes en soirée pour qu'on mette une lumiere moins forte.
Je baisse le son de tout les appareils,je scotch les sorties de son des jouets de mon bébé, le bruit peut me ralentir ,me paralyser.
Mon ex conjoint était porté sur les chatouilles. Perso je ne supporte pas qu'on me chatouille. J'y suis très sensible et cela n'a rien d'agréable pour moi. Ce serait comme trifouiller mon système nerveux-_-
Du coup j'étais obligée de le pincer pour qu'il arrête,je trouve ça limite de forcer quelqu'un et lui faire ce qu'il n'aime pas... Juste parce qu'il reagit plus fort que les autres on le tourmente avec sa cryptonite...
Je n'aime pas qu'on me caresse l'intérieur des bras,des jambes ,le ventre,les pieds. Je suis trop sensible. Et si on me force après je suis dans un état de nervosité extrême,acculée et je ne peux plus supporter le contact physique.
Ces caractéristiques m'ont régulièrement valu des interrogations et je me suis fait traitée de rabais joie...
Mais je m'en fou. Ces sensations sont plus importante que le désirs de contact humain. Je vis avec c'est moi.

mcardboardle 26 juillet 2019 à 09:35   •  

@InconvenientTruth
Ton titre me fait penser à la réaction de la plupart des hommes avec moi, qui sont à la fois fascinés et énervés parce que je suis assez difficile à suivre au quotidien. Et, suivre, en plus, les messieurs n'aiment pas trop en général, d'autant s'ils ont eu une éducation incitant au machisme.
Mais on me dit rarement d'arrêter. J'ai plus souvent le droit à : "Tu comprends, je n'peux plus, j'préfère qu'on en rest'là." Et nos chemins se séparent. Je pense que globalement, le mieux, quand quelqu'un te dit "Arrêtes çà, tu me fais peur", c'est de partir ou inciter à partir. Si tu fais peur au gens, c'est qu'il doit y avoir une raison. A toi d'essayer de comprendre ce qui se passe et comment y remédier si vraiment cela est handicapant pour toi socialement parlant.

InconvenientTruthle 26 juillet 2019 à 12:27   •  

@Bagayaga
Dévier de ton code d'honneur est très mal perçu ? Un petit développement (mis en scène si tu veux 😋) ?
Je trouve ton témoignage très intéressant... Mhmhmh, je suis fatigué, je peine à trouver mes mots aujourd'hui.

Il était porté sur les chatouilles mais toi tu n'aimes pas ça. Je présume que tu lui avais dit mais il continuait quand même ?

Rabat-joie parce que tu es celle qui ne voulait pas faire "ci" ou "ça" ?... cela m'inspire la remarque suivante : est-ce moi ou est-ce tout de même très souvent celui qui "ne veut pas" que l'on traite de rabat-joie ? Comme si respecter que l'on ne veuille pas était plus compliqué que de respecter que l'on veuille ?

Je ne peux résister à la question de curiosité : mettre en scène veut-il dire changer l'histoire ?
Quand on te disait que l'histoire "changeait", était-elle plus précise, plus détaillée, ou la "mise en scène du réel" pouvait-elle conduire les gens à penser que des scènes très différentes s'étaient produites ?

Accusations d'aller trop "loin". Que signifie "loin" ? Loin comme dans "tu pars trop loin dans tes détails" ? Loin comme dans "tu vas trop loin dans tes mises en scène du réel" ?


@Siryack
Le "vous avez 4 h", c'est une blague (oui, pour le côté hilarant, on repassera, je sais...) de prof, qui fait référence à la durée habituelle des examens. Il y a certaines pubs qui l'utilisent. Je me rappelle d'une il y a quelques années, la voilà : voir la vidéo
Une vidéo vaut mieux qu'un long discours.


@mcardboard
On ne te demande pas d'arrêter mais tu crées en eux un sentiment de peur tout de même ? Expliquent-ils le "je ne peux plus" ? Te suivre ? Dans tes raisonnements, dans tes sautes d'humeur, autre chose ?

Pour reprendre une chose qui m'arrive en ce moment...
Moi, je n'attends que ça, les informations pour tenter de comprendre ce qu'il se passe... Mais quand la personne en face s'en fuit... (et oui, vous pouvez vous foutre de moi en me disant : "bah normal qu'elle se barre, tu lui fais peur !" 😄)

Pour reprendre l'idée dans un post que je viens de faire sur un autre sujet, repartir des dires de cet HP avec qui j'ai discuté, mais aussi reprendre le pseudo d'un nouveau venu sur le forum, j'ai la sensation d'être souvent un miroir.
Les gens se regardent dedans. Sauf que le miroir a la fâcheuse tendance à soulever le drap déposé sur les objets de la scène qu'il reflète, les trucs qu'en général on préfère cacher aux autres, mais aussi et surtout à soi-même.
Ce qui est embêtant en ce qui me concerne, c'est que je ne veux pas mettre mal à l'aise les gens, je ne veux pas leur faire du mal : le reflet que je semble fournir semble inhérent à ce que je suis, caractéristique de mon fonctionnement. Je n'oeuvre pas dans l'optique d'un grand plan machiavélique qui consisterait à absolument mettre les gens face à ce qu'ils sont, et pas seulement face au personnage qu'ils présentent au monde.

Une raison, je dirais même "des" raisons, il y en a. La question en conséquence étant : comment je fais pour éviter les psychodrames qui s'en suivent ?
Je pense que l'on retombe ensuite dans l'une des grandes problématiques que beaucoup d'entre nous connaissent je présume : si j'arrête de faire ci ou ça pour ne plus mettre les gens en difficulté, je ne suis plus vraiment moi ; mais si je suis moi, et que je suis à la source de cette peur chez l'autre, que dans le même temps je veux partager des choses avec l'autre, mais que cela s'en trouve compromis du fait de cette peur, il ne me reste plus qu'à accepter ma "solitude"...
Et comme @Bagayaga , abandonner, ce n'est pas une idée "jojo" à mon sens. Après, on n'a pas la main sur tout (et tant mieux je dirais, parce que sinon, pour ma part, tout contrôler, je m'ennuierai... même si la vie pourrait être alors facilitée, en quelque sorte).

Bagayagale 26 juillet 2019 à 14:34   •  

Si on me demande de tricher à un jeu,un examen je ne peux pas.
Si on le demande de mentir, de ne pas dire, je ne peux pas. Je ne peux pas faire semblant de ne pas voir une personne en détresse. Même si je suis fatiguée,même si j'ai peur,même si je n'ai pas envi.
Concrètement mon beau frère est sûrement HP. C'est un homme qui porte vraiment le poid du monde.
Un été j'ai logé ma soeur et son compagnon,j'ai pris ce garçons sous mon aile alors même que nous avions un petit logement et un enfant en bas âge. Mon ex a pété un plomb.
Comme quoi il faut toujours que j'aide la veuve et l'orphelin,que je me tourne trop vers le monde et pas assez avec les miens... Bla bla il s'est saboté,car l'égoïsme me rebute.
Je partais le dimanche en vélo au moindre appelle de ça meme de 84 ans,grand mère que j'ai formé à la tablette tactile ,il m'a reproché de trop être serviable. De la laisser ce démerder,qu'elle ne ferait jamais ça pour moi.
Au boulot il y avait une ado battue pour sa mère. Forcément étant une enfant battue j'étais dévastée par la situation. Ça mère l'affamait,la terrorisée et elle elle était si brillante. Je faisais chier l'administration,la direction les profs pour améliorer son quotidien et la faire placer dans une famille d'accueil.
Il m a été reprochée d'en faire trop. Ils ont préféré dire que la file en question était une mytho. Et on m'a dit de rester à ma place de surveillante et de réfléchir au fait qu'on ne peut pas sauver tout le monde...( J'ai réussi à la faire placer...^^)
Idem pour le petit fouteur de merde qui était sur la brèche pour l'exclusion. J'ai appelé ça mère pendant une heure. J'ai donné les numéros de tel du CMPP, d'associations etc pour aider sa mère complètement paumée. On m'a demandé de ne pas jouer aux assistantes sociales... Quand j'ai voulu réformer le système de classement des billets de présence ,on m'a demander de respecter la méthode en vigueur ( qui le mettait en difficulté et rendait la notion de vérification de la présence en cours toute relative.
Bref je ne me contentais pas de suivre le mouv,j'essayais d'améliorer et cela gênait et mes collègues me prenaient pour une fayotte parce que j'arrivais en avance le matin pour me détendre et anticiper ma journée. Je n'arrive pas à arriver directement pour bosser. Il me faut calmer mon esprit.
Et je repartais la dernière car je ne pars pas sans avoir fini ce que j'ai commencé. C'est impossible ce serait rentrer chez moi avec un bouton de moustique.
Bref j'ai un code. Je le respecte.
Je me dénonce si je fais une connerie,même si je passe pour quelqu'un de nul.
Mon compagnon le savait. C'est de notoriété public que je réagis très mal aux chatouilles. Il me reprochait après d'être folle. De lui avoir fait mal.
Mais pour moi c'était action/réaction.
La limite verbale et vaine? J'envoie une semonce. C'est tout. Je préviens en plus. Je laisse une chance.
Je suis trop, l'année de ma licence de psychologie j'avais vraiment la patate. J'étais loin de ma famille toxique,autonome,libre , c'était le panard. Je rayonnais. Toujours de bonne humeur,rigolote,serviable,bref j'avais la côte. Une fille qui devint mon amie après me fit le reproche de renvoyer trop de bonheur...
Ça m'a tué. Si on fait la gueule ça va pas? Sinon est heureux ca va pas? En fait je ne dose pas. Je fais tout à l'excès mentalement et physiquement. Je claque les portes sans être en colère,j'ouvre le robinet a fond, je parle de tout à tout le monde des heures durant,je n'arrive à doser ni l'énergie du corps ni celle de l'esprit.
Du coup je m'épuise souvent. Et je fais mal sans le vouloir ou j'abime des choses. Et je fatigue les gens. En soirée je suis incapable de me coucher. Je suis toujours là dernière une fois que j'ai épuisé le derniers saoulons insomniaque. Je ne m'ennerve très peu,par contre mes colères sont Homériques. J'ai des émotions mais pas forcément là où cela est attendu. Enfant je faisais semblant pour que mes camarades m'aiment. Genre inventer une passion pour Ricky Martin... Hahahaha. Alors que je m'en fichais. Je chercher dans le top annonce en cm2 des appart pas cher pour me barrer de chez moi...
Mise En scène du réel. Aucune invention,ce sont mes perceptions. Mais résolument mon amie ne percevait pas comme moi.
Pas de mensonges aucuns intérêt,j'aime juste raconter. Car je prenais mon pied à vivre en cette époque, et il m'arrive une tripotée d'aventures. Aventures qui se prolongeaient par le biais de la transmission orale. Cette amie est assez envieuse. Je pense que c'était une façon de me déstabiliser. En vain...
Mais plus je vieilli moins j'ai d'auditeur. Les adultes semblent trop fatigués cognitivement pour supporter mon débit corporel et mental. Comme quand j'étais enfant. La 15/vingtaine aura été mon âge d'or. La trentaine s'averait franchement oiseuse.
Mais faut croire que l'instinct de vie est plus fort. Et ce lieu galavannise. On se sent plus fort quand on a une famille.
La seule que j'ai avec mes enfants.

Comme dit le proverbe Peuhl, c'est quand le chat est repu qu'il dit que le cul de la sourie pu!
Ceux que l'on gennent,ou effraie c'est en effet peut être parce que nous même sommes gênés ou effrayés par nos habilités. C'est de la projection,du transfert.
Puis il y a ceux qui veulent nous éteindre et ceux là il suffit de s'en débarrasser et de les écarter de la route. Une fois que l'on sait qui on est et pourquoi plus rien ne peut nous atteindre. Et on sait mieux se protéger.
Il suffit d'accepter sa propre Nature en la laissant s'exprimer.
La demi mesure que le monde entier veut m'imposer ne m'apporte que de la dépression.
Donc merde. Qui m'aime me suivent. Et les autres désolée mais je préfère vivre.

Siryackle 26 juillet 2019 à 14:36   •  

"Éloge de la fuite" de Henri Laborit. 😉

Siryackle 26 juillet 2019 à 15:54   •  

Je précise, en résumé : quand trop grosse tempête... vaut mieux ne pas insister et fuir ! Aucune honte à avoir, en quelque sorte une sorte de sagesse ! 😉

mcardboardle 26 juillet 2019 à 17:34   •  

@InconvenientTruth . oui on peut faire peur aux gens simplement en étant soi. @Bagayaga l'a très bien dit : Au sein d'un couple, il y a des principes à suivre, des habitudes qui sont propres à l'autre et qu'il faut respecter. Trouver un terrain d'entente, cela ne se fait pas sans concession. Quand ce qui constitue ta vie est faite d'éléments sur lesquels, même par amour pour l'autre, tu ne peux pas revenir, parce qu'il s'agit d'une passion dévorante (pour moi c'est mon travail), ou d'une intolérance naturelle à quelquechose (les chatouilles pour Bagayaga), ou simplement une question de mode de vie (liberté d'action, horaires bizarres, etc.) , forcement, toute concession est impossible, donc in fine tout couple est impossible.
Je ne suis pas loin de penser comme vous, qu'il faut laisser tomber, laisser l'autre partir et trouver une voie qui lui convienne mieux, ou fuir soi-même si la pression est trop forte. (Bravo @Siryack pour la citation !)
Il y a quelques années, j'ai arrêté de me dire qu'il fallait que je cherche à faire absolument couple avec quelqu'un, et je me suis sentie bien mieux. En regardant en arrière, je suis obligée de me rendre compte que la vie à deux, si elle a été parfois source de  moments très constructifs (j'ai toujours travaillé avec mes conjoints de longue durée et je pense que cela a joué énormément dans la solidité de ces couples, même si cela a finit par se terminer), ne m'a jamais vraiment apporté de joie complète. Je suis sortie de ces histoires, à chaque fois, rincée, ruinée,  démolie. Personne n'aurait alors parié un kopeck sur ma résurrection, et pourtant, voilà. Depuis, je me coltine une réputation d'increvable qui ne sert pas vraiment mon image et mon capital séduction auprès des hommes ! Je n'ai jamais rencontré personne qui me dise qu'il est séduit par ma force et ma résistance, jamais ! Dommage ...

Pacaloule 26 juillet 2019 à 18:30   •  

L'innocence lorsqu'elle est hors format (Rimbaud, "apprécions sans vertige l'étendue de mon innocence"), l'inoxydabilité, les angles trop droits, le diamant vs le carbone, celles et ceux qui avancent sous le signe du phenix.
Font peur. 😄

Sophiale 26 juillet 2019 à 18:40   •  

😀

Le phénix, ou phoenix (du grec ancien phoînix, « rouge pourpre »), est un oiseau légendaire, doué d'une grande longévité et caractérisé par son pouvoir de renaître après s'être consumé dans les flammes.
Il symbolise ainsi les cycles de mort, de résurrection et de noblesse.

« Là aussi naît le phénix, qui a la grandeur de l'aigle, la tête ornée de plumes formant un cône, des caroncules à la gorge, le cou rayonnant d'or, le reste du corps de couleur pourpre, si ce n'est la queue, qui est d'azur éclatant et semée de plumes incarnat. »

Ah... le pourpre...

mcardboardle 26 juillet 2019 à 18:42   •  

Merci @Pacalou pour la citation de Rimbaud ! En échange une de Verlaine : "Ce qu'il nous faut à nous, poètes, c'est l'étude sans trêve, c'est l'effort inouï, le combat non pareil, c'est la nuit, l'âpre nuit du travail, d'où se lève lentement, lentement, l'oeuvre, ainsi qu'un soleil ! "

InconvenientTruthle 26 juillet 2019 à 19:15   •  

Siryack vient de me prévenir que le lien de la pub ô combien importante ne marchait pas (je n'avais pas vu parce que ça ne s'était pas mis à jour lorsque j'ai posté). On retente : "voir la vidéo .
Sinon, vous cherchez sur Youtube : "Pub Citroen Problème de math". Elle dure 30 sec et je crois que ça risque de rappeler de "très bons" souvenirs à certains... 😱 😭 😜

Micropause avant de reprendre vos débats endiablés (ça, c'est le côté brûlant du Phénix) et poétiques (bon là, pas sûr qu'il y ait besoin d'un commentaire) !

Siryackle 26 juillet 2019 à 19:29   •  

C'est bon, ça fonctionne. 😉

Pacaloule 26 juillet 2019 à 19:33   •  

Si, juste un petit commentaire si je peux me permettre au sujet de cette belle citation de Verlaine, j'ai juste envie de dire que ce qu'évoque le "travail" à nos oreilles modernes, c'est plutôt l'effort laborieux en vue de la création artistique, alors que je me demande si le "travail" dans la citation n'est pas plutôt le labeur de la parturiente.
Dans ce sens, ce qu'indique le mot, c'est que l'oeuvre du poète nait d'un bloc, et aussi qu'elle est accouchée au prix d'une douleur sans nom.
Elle n'est pas le fruit d'une honnête besogne qui va procéder par étapes, dégrossir puis affiner, au prix moindre d'efforts et de retouches.
Mais bon, tout cela n'engage que moi, et n'a pas grand chose à voir avec le sujet du post désolé 😄

mcardboardle 26 juillet 2019 à 20:43   •  

Oh @Pacalou ! Merveilleuse sensibilité ! C 'est bien du" travail" d'accouchement de l'oeuvre qu'il s'agit ! Et je pense que si tout le monde pouvait ressentir cette état au moins une fois dans sa vie de "travail" au sens labeur, alors les oreilles modernes ne seraient pas aussi sensibles à l'énonciation du dit mot. (rapport à une conversation sur un autre post dans le forum à laquelle j'ai participé... et me suis rendue compte que j'étais bien seule dans mon statut d'accro au boulot).

mcardboardle 26 juillet 2019 à 20:43   •  

Oh @Pacalou ! Merveilleuse sensibilité ! C 'est bien du" travail" d'accouchement de l'oeuvre qu'il s'agit ! Et je pense que si tout le monde pouvait ressentir cette état au moins une fois dans sa vie de "travail" au sens labeur, alors les oreilles modernes ne seraient pas aussi sensibles à l'énonciation du dit mot. (rapport à une conversation sur un autre post dans le forum à laquelle j'ai participé... et me suis rendue compte que j'étais bien seule dans mon statut d'accro au boulot).

Pacaloule 26 juillet 2019 à 21:15   •  

Euh merci @mcardboard
Je n'ai pas lu cet autre post, mais j'aurais plutôt tendance à voir les choses comme cela : le travail au sens de labeur rémunéré, lorsqu'il fait sens, lorsqu'il nous apporte de la satisfaction dans le résultat, et du "flow" dans l'accomplissement est une bénédiction, malheureusement trop rare aujourd'hui, ou le résultat se dégage au détriment de l'humain. Le travail au sens d'accouchement renvoie pour moi à l'oeuvre d'art, mais aussi au processus d'individuation par exemple. Lorsque les bases sont saines et solides pour se réaliser dans le premier, alors on se trouve dans les meilleurs dispositions pour consacrer du temps et des forces au second.
Ok, Dostoïevsky finissait d'écrire ses romans pour payer le loyer et faire tourner les talons aux huissiers...Manière de dire qu'il y a parfois moyen de se consacrer au second en négligeant le premier. Mais combien de gens se sont perdus comme cela...

Siryackle 26 juillet 2019 à 21:31   •  

Plutôt d'accord ! Je ne ponds pas un pavé hein ! 😜

Pacaloule 26 juillet 2019 à 21:39   •  

non pas nécessaire...sauf si tu es vraiment génial et que tu en as besoin pour boucler les fins de mois wesh

Siryackle 26 juillet 2019 à 22:17   •  

😄 😄
Non je ne suis vraiment pas génial la plupart du temps... et je n'ai pas besoin pour boucler les fins de mois... 😄 😄 😄

Pacaloule 26 juillet 2019 à 22:25   •  

ben...tant pis pour nous et...tant mieux pour toi 😄

Siryackle 26 juillet 2019 à 22:47   •  

😜

InconvenientTruthle 27 juillet 2019 à 12:33   •  

@mcardboard
Cela demande peut-être d'être précisé mais "ne t'inquiète pas" : tu n'es pas seule à être accro à ton boulot. En ce qui me concerne, et je présume que cela devrait te donner quelques idées, toi qui est artiste, mon travail a bien plus à mes yeux une forme "d'art" qu'une forme de "labeur rémunéré".


Sinon, bien qu'on s'éloigne du sujet initial (ça mériterait peut-être de faire un sujet "travail"), pour ma part, je n'ai fait qu'un travail : enseignant. J'ai beau avoir beaucoup souffert dans ce métier, je ne crois pas m'être levé un seul matin en me disant : "va gagner ta croûte pour payer les factures".

Et vous ?

Siryackle 27 juillet 2019 à 13:08   •  

Oui oui et non
Ouvre un sujet sur le travail @InconvenientTruth 😉

Nanou84le 27 juillet 2019 à 15:38   •  

Un sujet travail serait top en effet!

InconvenientTruthle 27 juillet 2019 à 15:58   •  

Ok... j'ai compris... mais vous avez intérêt à ramener du monde ! 😄 😜

Ah... j'ai une petite idée...

mcardboardle 28 juillet 2019 à 19:32   •  

Vous n'avez donc pas vu la rubrique travail dans le sommaire du forum ???

InconvenientTruthle 28 juillet 2019 à 19:42   •  

Non, on est miro !

Il fallait bien une artiste plasticienne rennaise pour nous éclairer et nous guider sur la voie de la connaissance ! 😜 😜 😜 😜

mcardboardle 28 juillet 2019 à 19:43   •  

@InconvenientTruth, je suis assez heureuse que tu sois Miro, moi aussi, beaucoup. ;))

InconvenientTruthle 28 juillet 2019 à 20:03   •  

Mhmhmhmh... ça, ça sent la blague d'artiste... (il faudrait rajouter le smiley interrogatif...)

Un petit tour sur Wiki... Tu parles de Joan Miró ?

(Non, parce que pour la petite histoire... d'une, je suis une quiche en culture artistique... et de deux, je suis effectivement myope...)
((donc la dernière phrase de mon post précédent se vérifie encore une fois : tu nous guides sur la voie de la connaissance ! Trop forte @mcardboard 😂))

mcardboardle 29 juillet 2019 à 00:08   •  

oui @InconvenientTruth c'était bien une blague d'artiste, que tu as relevé haut la main. Bravo ! ;)

InconvenientTruthle 29 juillet 2019 à 09:30   •  

C'est le comble... 😂
Voilà le prof que je suis se remémorer ces scènes de classe de primaire, recevant un "bon point" pour telle ou telle réussite, puis allant échanger mes bons points pour une image d'un camion US design. Qu'elle n'était pas commode cette Mme Dutailly en CM2... 😨

Je dois dire "merci maîtresse" 😄 ? Quoique, si cela t'arrive de travailler avec des enfants, ça ne te changera pas trop ! 😉

mcardboardle 29 juillet 2019 à 12:26   •  

@InconvenientTruth, mon avis là dessus est que dans la vie, il faut surtout chercher à être le maître de soi-même, et pas celui d'un autre. Donc, chercher à avoir le dessus tout-le-temps cela peut mener à des extrémités inconfortables pour celui ou celle qui a déjà du mal à ne pas s'emporter quand tout va bien. Quelqu'un ne serait pas lui aussi un peu borderline ?

InconvenientTruthle 29 juillet 2019 à 14:34   •  

Mhmhmh... bon je crois que ma micro semi-blague a fait "plouf"...

1) je trouvais ça plutôt "marrant" (oui bon ok, c'est pas hilarant non plus... 😄) qu'un prof se remette à dire "maîtresse"...
2) je te cite "J'ai hâte qu'en plus de m'appeler Maître, on m'appelle Docteur ... non là c'est pour la blague. ;)" (tiré du sujet sur le travail)... Tu préférais "Maître" à la place de "Maîtresse" peut-être ? 😉 😋
3) voilà l'artiste plasticienne en train de m'habiller d'une combinaison latex moulante de SM (c'est comme cela que j'interprète la réunion de "borderline" et de "maîtresse"... c'est une hypothèse erronée ?) La réputation que tu es en train de me tailler !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 (et tiens... ça, c'est en préambule à la réponse du "jeune" à propos des trucs de "jeune"... mouhahahahahahaahahahahhahaha 😈 je suis diaaaaaaabolique)
4) je fais face actuellement à quelqu'un qui croit qu'elle "guide mes décisions"... mais je parviens normalement à prendre mes décisions tout seul comme un grand...
5) Pourrais-tu développer le "chercher à avoir le dessus tout-le temps" ? Tu trouves que j'essaye d'avoir le dessus (ça serait embêtant parce que c'est bien la dernière chose que j'essaye de faire... 🙁... Mais bon si c'est l'image que je donne, autant que je sache) ? Je veux bien une explication de la suite de la phrase aussi si tu as 5 min...


Bon revenons aux gens qui vous disent d'arrêter de faire ce que vous faites parce que ça leur fait peeeeeeeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuuurrrrrrrr.

mcardboardle 30 juillet 2019 à 15:21   •  

@InconvenientTruth, je rectifie, après consultation d'avis d'experts : tu n'es pas borderline (car il y a une constante dans tes messages), mais pervers en plus d'être narcissique. Et çà, çà fait peur, en effet. Les PN sont la pire espèce, à éviter absolument. Ils peuvent détruire et tuer les autres individus à force de les harceler. Ils se fichent pas mal de ce que les autres pensent au juste, mais les entraînent avec eux dans des délires, juste pour le plaisir de les avoir sous influence. Ces êtres là, les PN, ne peuvent pas, hélas, être soignés, d'après ce que j'en sais. Désolée, je voudrais être positive, mais sur ce coup là je ne peux pas.

Juliette...le 30 juillet 2019 à 15:39   •  

Euh, mcardboard, c'est énorme ce que tu dis là. TU ne peux pas imaginer que Inconvenanttruth ait juste voulu rigoler? Et que son humour t'ait échappé ?
Je ne sais pas mais ça me semble un peu être allé très très vite cette histoire là. De mon point de vue...

NabouNaboule 30 juillet 2019 à 15:57   •  

Ah ben on est en plein dans le thème didonc :)

mcardboardle 31 juillet 2019 à 09:14   •  

@Juliette... et si mon ami psy a raison, on fait quoi ? Et je me base sur les messages personnels échangés aussi, que vous n'avez pas lu. Comment ne pas répondre ? Tu as un meilleure solution ?
@NabouNabou, je pense effectivement que s'il a lancé le thème, c'est qu'il se pose des questions. Il a 30 ans, c'est jeune pour un début de carrière "d'homme qui fait peur". Moi, çà me désole tout çà, vraiment. Et je pense que c'est bien que je lui aie expliqué mon ressenti. J'aurai pu me taire. Mais si moi je ne réponds rien, alors, quelles que soient ses intentions, humour très déplacé ou réelle volonté de nuire, si je ne réagis pas, je recule face à ma peur aussi. Donc voilà, je cherche à comprendre pour ne pas céder. On est ici bien dans un exemple qui illustre parfaitement le thème.

Juliette...le 31 juillet 2019 à 13:52   •  

Effectivement mcardboard, je n'ai pas tous les éléments. Et comme j'en sais quelque chose que certains MP sont très révélateurs, et bien, je ne suis sûre de rien

NabouNaboule 31 juillet 2019 à 20:57   •  

@mcardboard Je ne sais pas quoi te dire concernant l'analyse de ta psy je ne suis pas psy.
J'ai réagit impulsivement sur le coup car je l'ai perçu comme une injustice et j'ai voulu apaiser une accusation publique qui pour moi n'a aucune raison d'être publiée dans le sens ou on est sur de rien.

Je n'affectionne pas particulièrement les psy car je ne suis tombé que sur des mauvais mais je pense qu'avant de lancer une accusation aussi forte il faudrait que plusieurs psy analysent et décortiquent tout vos échanges pour ensuite s'harmoniser entre eux afin de valider ce que tu dis.

Ce qui m'énerve également c'est qu'on en entend parler à tout les râteliers et cela est une bonne chose en soit car cela prouve qu'il ya un réel mal etre de la part des nombreuses victimes et il faut en parler et les aider, le problème dans tout ça c'est qu'il y'a forcément des loupés et des personnes qui sont accusées à tort alors qu'elles pourraient avoir une autre pathologie.

Je pense par contre que tu es tout à fait en accord toi d'oser t'exprimer et aboyer si tu sens un danger.

La phrase "Les PN sont la pire espece ".. comment dire je suis inculte avec peu de vocabulaire mais nous somme de la même espèce avec les bons et les mauvais coté c'est triste mais c'est comme ça.
Beaucoup pense qu'on ne peux pas les soigner, moi je pense que c'est un effet pervers de la société qui a créé ces personnalités jusqu'à ce qu'on prouve que c'est génétique et que donc il y'a peux être un moyen de les aider car sans vouloir inverser les rôles de victimes, on va me cracher dessus mais je m'en tape.. ces individus sont victimes de la société et/ou de la génétique. Apprendre à les fuir et à les reconnaitre c'est nécessaire. Trouver un remède également est nécessaire pour ces individus sinon qu'on leur coupe la tête après tout ça sera écologique :p

Toute cette histoire me prouve encore une fois que les écrans peuvent être dangereux et ont leurs limites surtout accompagné d'humour déplacé de second degré ou autre , moi je n'y comprend rien , je suis la victime parfaite pour un PN

Après ce ne sont pas mes histoires, j'étais juste bourré et j'ai dégueulé sans m'en rendre compte.
Sans juger qui que ce soit ni avoir d'avis sur l'un et sur l'autre , embrouille peux être montée de toute pièce ou non j'en sais rien et je m'en tape m'a fait mal aux yeux car je n'aime pas la violence.

Voila

Santé

j'ai réussi à parler sans dégueuler ouf :)

Bagayagale 31 juillet 2019 à 22:00   •  

Ah je ne voulais pas enchérir mais je suis absolument et fondamentalement d'accord. J'aurais pas mieux dit! Sans armes , ni haine,ni violence.... Moutch!

Siryackle 31 juillet 2019 à 22:30   •  

:) :) :)

Aurelle 01 août 2019 à 01:56   •  

Bonsoir,

J'aimerais rappeler qu'en cas de problème, potentiel, redouté ou réel, ma messagerie est à la fois disponible et tout indiquée.
Un forum est l'équivalent virtuel d'une place publique... J'invite donc tout un chacun à ne pas y faire ce qu'il ne ferait pas en place publique.

De manière générale, je rappelle également que l'écrit, seul, fait perdre la majeure partie des informations que l'on communique normalement, consciemment ou non, et que les forums sont les pires nids à malentendus qui soient.

La canicule est derrière nous, ne laissons pas les esprits prendre la relève ici ! 😉

Siryackle 01 août 2019 à 07:16   •  

😉

mcardboardle 01 août 2019 à 17:01   •  

Je suis navrée d'avoir utilisé des termes susceptibles d'être choquants ou un peu trop directs dans ma réponse. Je ne voulais perturber personne. Toutefois, je reste persuadée que j'ai particulièrement bien fait de réagir. D'une manière générale, je pense qu'il faut expliquer aux gens les choses quand on ne se sent pas bien suite à ce qu'ils disent sur nous. N'acceptez jamais qu'on se serve de vous et qu'on se moque de vous.
Pour répondre sur la question du psy, @NabouNabou ce sont des professionnels qui sont là pour aider ceux qui ne vont pas bien. La défiance à leur égard, cela ne sert à rien.

NabouNaboule 01 août 2019 à 17:34   •  

@mcardboard oui tu as bien fait de réagir même si je trouve que cela était.. cash. .

Concernant les psy mon avis par rapport au sujet. Admettons qu'il n'y ai qu'un psy et que par malheur ce dernier s'est déjà retrouvé confronté à un PN, cela ne risquerait il pas d'influencer sa vision qui serait reportée sur l'un de ses patients involontairement ? ( Je ne remet pas en doute les compétences de ta psy )

Mais statisquement il est probable qu'il y ai des psy qui se soient retrouvés confrontés à certains individus avec certaines "pathologies" dans leur vie personnelle et que cela influence leur vision inconsciemment malgré tout leur professionnalisme au détriment de certains patients.. C'est pour ça que pour moi il faudrait plusieurs avis pour éliminer ce type d'incidents.

je ne fais pas confiance aux psy que j'ai rencontré pour l'instant car aucun n'a pu m'aider et j'ai réussi à faire un énorme travail sur moi sans eux jusque maintenant. Sont il incompétents ? Je n'en sais rien..

J'ai juste constaté que beaucoup de personnes ont été victimes de mauvaise qualifications et mauvais traitements.

Donc oui je pense qu'il y'a bien des psy néfastes qui délivrent des verdicts en l'espace de quelques séances pour pouvoir gagner leur croute sans conscience en refilant des traitements parfois dangereux a leurs patients. J'en ai fait le test.

Il y'a également de très bons psy je n en doute pas seulement je me dois de dire que certains sont des crapules finies sinon je ne suis plus en accord avec moi .

Vizualle 05 août 2019 à 12:05   •  

interpreter une personne a voix haute a travers sa synergologie est particulierement déroutant pour lui/elle ;)

"Arette ca, tu me fais peur a lire dans mes pensées"
Hors, la synergo n'est non pas un outil qui permette de savoir ce qu'il ya "dedans" ;)

InconvenientTruthle 05 août 2019 à 13:15   •  

Tu viens de m'apprendre un nouveau mot 🙂 : je me coucherai moins con ce soir... enfin un peu moins... 😄

Vizualle 06 août 2019 à 07:47   •  

super outil la Synergo :)

voir la vidéo

Siryackle 06 août 2019 à 12:20   •  

Juste... @Vizual, ça ne fonctionne pas ici ! :s:s
Je pense percevoir consciemment / intuitivement tous ces petits signaux non-verbaux au quotidien...
Ici, je me sens aveugle. 😶
Combien de quiproquos, mauvaises interprétations... j'aurai pu éviter si j'avais eu la personne en face de moi !! 😶 😂

Ceci dit, super intéressant cette petite vidéo ! 😉

Vizualle 06 août 2019 à 12:44   •  

haha je suis pleinement d'accord avec toi @Siryack
Pas d'intonation, pas de retour d'emotion "live", l

Vizualle 06 août 2019 à 12:44   •  

la mauvaise interpetation me joue souvent des tours egalement 😛

Siryackle 06 août 2019 à 13:01   •  

Aurel a très bien formulé les grandes possibilités d'interprétations erronées, quiproquos, malentendus... sur les forums (je ne sais plus où ?! :s )

Etoilele 06 août 2019 à 13:07   •  

Effectivement ! Rien de mieux que les rencontres / conversations en face à face.

InconvenientTruthle 06 août 2019 à 13:21   •  

@Siryack... je peux t'aider à te rappeler pour les sagesses d'Aurel... c'est juste au-dessus ! 😄 (oui, oui, il faut remonter un petit peu plus haut)

J'ajouterai, ce qui concerne les mauvaises interprétations, que non content qu'on puisse de notre côté mal interprété, ce qu'on essaye d'interpréter est parfois empreint de flou... Alors du flou sur du flou... = flou² ? J'ai l'impression que c'est pire qu'une simple multiplication de temps en temps... 😨

En tout cas, cette vidéo sur la synergologie m'évoque la série "Lie to Me" qui retraçait les "missions" d'un "décrypteur" en mensonges. C'était assez drôle et les situations parfois très cocasses. Il y a notamment un personnage qui se refusait à mentir, qui disait toujours la vérité. Je vous laisse imaginer les discussions hautes en couleur parfois....


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?