Vous avez dit... atypique ?

De plus en plus de gens hypersensibles, mais pour autant : de plus en plus de surdoués ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Vous avez dit... atypique ?
  4. De plus en plus de gens hypersensibles, mais pour autant : de plus en plus de surdoués ?
De plus en plus de gens hypersensibles, mais pour autant : de plus en plus de surdoués ?
Julienle 08 mai 2019 à 20:00

Je découvre depuis peu, et grâce à vous, les significations de la douance, leur diversité, mais aussi leurs fondamentaux communs.

Je souhaite proposer ici une réflexion, sans savoir si elle est d'un quelconque intérêt : j'ai l'impression qu'un des fondamentaux de la douance, est une forme d'hypersensibilité. Cependant l'hypersensibilité seule ne définit pas le surdoué.

J'avance ici que l'augmentation du bruit, des stimulations visuelles, auditives, intellectuelles, du quotidien ; l'augmentation de la population : les foules... L'augmentation de la rapidité de nos rythmes de vie, des performances attendues au travail, etc... La profusion de messages publicitaires, politiques, divertissants, etc... Tout cela entraîne un éveil des intolérances, chez beaucoup de gens, ou en d'autres termes : une augmentation de l'hypersensibilité chez beaucoup de gens, surtout en ville.

Des gens, qui ne supportent plus le bruit ; la pollution ; les foules ; le stress ; les ondes ; les écrans ; le gluten ; la viande ; etc...

Cependant ces gens ne sont pas des surdoués. D'ailleurs, je me positionne plutôt dans la catégorie de ces gens devenus hypersensibles par réaction à l'augmentation des menaces de la société dans laquelle je vis, plutôt que par caractère de naissance, si je puis dire ainsi ? Mais je n'en suis pas certain.

Je me demande si cette "distinction" a du sens pour vous ? Mon message n'a pas vocation à diviser, cependant, peut-être que des gens se pensent surdoués, alors qu'ils sont "juste" hypersensibles ? Car je découvre que la douance, en sus de cette hypersensibilité, s'accompagne souvent d'autres particularités, qui entraînent d'autres souffrances, bien distinctes, et parfois (souvent ?) paroxystiques, voire insoutenables.

D'ailleurs, je constate à l'instant que cette suggestion de discussion a des affinités avec celle que vient d'ouvrir Alumine : "Les maladies : un décalage encore plus grand ?".

Aluminele 08 mai 2019 à 21:20   •  

À mon avis le domaines des hypersensibilités est vaste ! Il y a celles qui concernent les émotions, celles qui concernent les sensations, plus celles que tu as évoquées...
Personnellement ma vision de la "douance" c'est plutôt un décalage avec les NT dans la façon d'agir / réagir et de concevoir les choses. Mais bon c'est parce que c'est ce qui me touche le plus, c'est sûrement différent pour d'autres

NabouNaboule 08 mai 2019 à 21:33   •  

Merci y a qu ici ou j'aurai pu entendre des questions comme celles ci.. pas a la cantine avec les collègues -_- ça fait cogiter sur la hauteur que l'esprit peux prendre malade ou HP . Je vais faire une boulette mais les drogués aussi sont HP le temps que les effets s'estompent ? Avec de la bonne bien sûr ^^

LibertEchEriele 08 mai 2019 à 21:39   •  

NabouNabou, je peux t'assurer que non, les "débiles" qui se droguent sont juste des gros débiles drogués, même avec de la super bonne

NabouNaboule 08 mai 2019 à 21:46   •  

Donc d'après toi un gamin qui serait né HP ne pourrait pas devenir un drogué pour beaucoup de raisons que les HP eux mêmes ne supportent pas ? Ça fait un momment qu'elle me trotte dans la tête celle là

LibertEchEriele 08 mai 2019 à 21:52   •  

Je n'ai pas saisi

LibertEchEriele 08 mai 2019 à 21:52   •  

Je n'ai pas saisi

Aluminele 08 mai 2019 à 22:02   •  

Il paraît au contraire qu'il y a plus de dépressifs et de dépendants parmi les HP que chez les autres, peut-être à cause de cette fameuse hypersensibilité ?

LibertEchEriele 08 mai 2019 à 22:04   •  

En tous cas, moi je dis juste qu'un con (dans le sens bête et méchant. pour moi l'idiotie c'est surtout la méchanceté gratuite) ne sait pas se servir de certains artifices pour s'élever un tant soit peu

NabouNaboule 08 mai 2019 à 22:04   •  

Je me suis mal exprimé comme souvent .tu dis qu'un drogué est un débile. Beaucoup de HP sont considérés comme débiles aussi avant qu'on les tests . Ma question est :un débile qui se drogue ne peux donc pas être HP? Puisqu'il se drogue ? La j'ai du mal avec ta phrase :) peux être que je suis a côté de la plaque . Mais prenons un gamins né dans un bidonville ou violence drogues et armes y font la loi . Ce gamin peux être HP ou pas on s'en fou mais qui ne le sera jamais si c'est le cas est il un débile parsqu'il va se droguer ? Le bidonville est l'extrême mais pour en revenir a l'ultrasensibilité qui se développe de plus en plus contenu de l'environnement n'est il pas possible même dans notre société qu un hp qui s'ignore finissent drogué ou braqueur ? Mesrine l'était il ? HP pas drogué :)

LibertEchEriele 08 mai 2019 à 22:05   •  

C'est aussi ce dont j'ai l'impression Alumine...

LibertEchEriele 08 mai 2019 à 22:08   •  

Ah, je comprends maintenant. Ben si, pour sûr, un HP peut se droguer. S'installer dans le crime genre braquages, ça, je ne sais pas

LibertEchEriele 08 mai 2019 à 22:22   •  

Bon, je vais essayer de me pécho une dose de sommeil là 🙂
Bonne nuit à tous!

Gwenouillele 08 mai 2019 à 22:26   •  

Ou de plus en plus de desequilibres. Ce monde nous rend fous... ^^ A mediter :)

Julienle 09 mai 2019 à 08:13   •  

@NabouNabou @Alumine
Cela ne m'étonnerait pas (qu'il y ait davantage de dépendants chez les HP) car visiblement fuir l'ennui fait partie des "caractéristiques" communes :) Aussi j'ai entendu que les HP sont très attirés pas les pervers narcissiques, ce qui revient à se droguer ! La drogue ici n'étant pas une substance mais un individu, avec des effets nocifs et une addiction comparables, à mon avis : destruction de soi-même (en espérant ne pas brusquer les gens ayant eu de belles histoires avec des pervers narcissiques ici ! J'ai quand même cru comprendre que dans la plupart des cas, on ne ressort pas indemne d'une relation avec un PN, comme on ne ressort pas indemne d'une relation avec une drogue...)

Finalement, une question qui ressort d'ici c'est : peut-on "devenir" HP ? Mais j'irais plus loin encore : si on le pouvait, alors serait-il même "souhaitable" de le devenir ? Certaines souffrances liées à la douance semblent extrêmes. Ces souffrances seraient-elles moindres dans des environnements moins extrêmes, moins agressifs, moins effrénés ? Ou bien certaines des souffrances liées à la douance sont-elles destinées à accompagner le HP, peu importe son environnement, un peu comme un "dommage collatéral" du "caractère" surdoué ?

Beaucoup de mots entre guillemets ! La douance est encore si mystérieuse... Utiliser des mots anciens pour tenter de définir quelque chose d'encore si nouvellement révélé au monde...

Gwenouillele 09 mai 2019 à 12:24   •  

On pourrait aussi dire que reflechir a outrance peut etre une dependance :)

Etoilele 12 mai 2019 à 13:12   •  

Il est sûr qu'un surdoué est hypersensible (du moins de mon point de vue toujours) mais effectivement qu'à l'inverse, un hypersensible n'est pas forcément surdoué. J'irai même plus loin, certains se disent hyper sensibles alors qu'en fait ils sont juste très sensible à certaines choses.

Un surdoué ou HP, dès son plus jeune âge est souvent rejeté et de lui même a beaucoup de mal à se joindre aux autres car incompréhension total de part et d'autre.
En tant qu'adulte, souvent adulé dans un premier temps par la hiérarchie par rapport à son potentiel et ses compétences puis rapidement rejeté par les collègues qui ont peur de la concurrence.
Un surdoué a souvent de multiples capacités, il apprend souvent par lui-même et devient vite assez bon dans le domaine nouvellement testé. Cela ne fonctionne que si le surdoué est intéressé par le domaine en question.

je rappelle que je m'exprime seulement de mon point de vue qui lui même ne résulte que de mes propres expériences. Donc j'espère ne pas m'exprimer trop maladroitement et éviter ainsi toute mauvaise interprétation.

Marie77le 25 mai 2019 à 06:20   •  

Quand bien même il y a de plus en plus de personnes qui se ressentent hypersensibles, ça reste une donnée subjective incomparable. Par contre, vu que la courbe de gauss maintient environ 2,5% comme seuil extrême des personnes dans la courbe haute des QI, c'est statistiquement impossible qu'il y ait plus d'hp. Par contre, de la psychologue qui m'a fait passer le test Wais, les versions des tests de qi sont de plus en plus complexes au fil de leurs évolutions. Du meme que le qi moyen avec l'effet Flynn semble progresser inexorablement au fil des ans. (Sur ce dernier point, quelques psychologues estiment néanmoins qu'il est possible que l'effet flynn s'inverse actuellement, mais pas eu de preuve de cette affirmation.)

Alarickle 02 juin 2019 à 16:25   •  

J'aimeraIs Julien profiter de ce sujet pour donner mon point de vue sur la surdouance en général et l'hypersensibilite en particulier. La surdouance, je crois l'avoir compris de ce qu'en disaient les surdoués eux-mêmes, je veux dire ceux qui avaient été estampillés comme tels. Ça a fait écho en moi: c'est, je crois, avant tout un questionnement infini sur le sens des choses: pourquoi suivre ce cours de maths, quel est le but, pourquoi la vie, pourquoi ceci ou cela. C'est aussi un fonctionnement par association de pensées, sans fin, en boucle, pour faire émerger du sens, des liens nouveaux entre des connaissances et des sensations disparates. Et là, le mot important c'est sensation, qui se rapporte à l'hypersensibilite. Je crois qu'etre hypersensible, c'est un peu ce que dit Deleuze du jaloux dans Proust et les signes (il faut en lire la conclusion) :c'est une manière d'etre au monde de manière passive, c'est à dire (il faut éviter le contresens) que tout notre être a cette tendance de se prêter à recevoir des stimulations, et il ne faut absolument pas être actif au risque de laisser passer l'essentiel, à savoir les vérités enveloppées dans ces signes, ces sensations, ces rencontres qui sont toujours fortuites. Ensuite vient la phase active, les associations sans fin, pour faire advenir du sens, pour développer ces sensations, les mettre à plat et mettre au jour les vérités qu'elles contenaient. Je crois que c'est ça l'hypersensibilité, une adaptation parfaite pour accéder à des vérités. Deleuze dit d'ailleurs les deux faces de la vérité : elle est fortuite et inévitable. Fortuite, car il faut que tout son être soit ouvert à la rencontre qui se fait par hasard, inévitable car le signe appelle inévitablement un déchiffrement de la vérité enveloppée en lui.

Alarickle 02 juin 2019 à 16:37   •  

Quant au rapport avec le pervers narcissique ou l'hystérique, rien de plus parfait pour un questionnement infini qu'une personnalité aussi lisse qu'un miroir, rien de plus propice aux projections les plus folles de nos personnalités hypersensibles qu'un être vide, creux, alimentant à l'infini notre questionnement sur ses moindres faits et gestes ou pensées. J'ai été en couple avec une hystérique, c'est grisant mais autodestructeur. Car comme l'a si bien dit Lacan, l'hystérique est à la recherche chez l'autre d'un savoir sur elle-même qu'elle ignore. Et le surdoué est très bien équipé pour capter les signes envoyés par l'hystérique et leur donner du sens. Je suppose que face au pervers narcissique, il y a une fascination de ce genre, combler les creux et les failles d'une personnalité à l'aide de son imagination, de son hypersensibilité, déchiffrer le mystère d'un être à l'oppose de notre fonctionnement, nous qui sommes si profonds, si émotifs, lui si calculateur et froid!

Julienle 02 juin 2019 à 18:46   •  

@Alarick j'arrive à comprendre ton expression, et cela me parle. J'arrive à faire des liens avec mes affinités avec le taoisme, le Wu Wei ("non faire"), les spiritualités orientales, et mon obsession pour la non-obsession, ie le changement perpétuel comme refuge aux déterminismes délétères.

Merci du partage.

Alarickle 02 juin 2019 à 20:33   •  

De rien c un plaisir

MaTRiXle 22 juillet 2019 à 10:43   •  

Les HP/Zèbres/surdoués sont effectivement plus souvent soumis à dépressions car pas encore très bien pris en charge. Je pense que si j'avais été diagnostiqué HP dès l'enfance ou l'adolescence, cela m'aurait évité des années d'anti-dépresseurs.

Concernant l'hypersensibilité, je crois bien qu'il y ait des prédispositions chez les HP, mais ne retrouve pas aussi chez la plupart d'entre-eux des histoires difficiles? C'est ce rejet et cette incompréhension dont parle Etoile et que je partage de ma propre expérience.

Une chose par contre qui me fait bondir c'est l'expression "Pervers narcissique", qu'on peut retrouver dans les magazines cheap sous forme de questionnaire "Votre ex est-il un pervers narcissique?" et auquel 95% de la population peut se retrouver après une relation conflictuelle.

Stickle 22 juillet 2019 à 13:05   •  

Le mot «surdoué» définirait l'ensemble puisque les HPI et les HPE fonctionnent selon le même mécanisme : pensée en ébullition constante, dix idées en même temps etc.
Et pourtant si nous les nommons tous deux surdoués c'est bien qu'à un moment ils sont semblables puis ils se séparent en deux groupes distincts.
Pour les HPI il y a une grande complication car étant d'un QI très élevé ils doivent en plus gérer cette intelligence affamée. Ce qui ne leur laisse pas beaucoup de manoeuvre pour exprimer leurs émotions, puisque trop impliqués à vouloir garder le contrôle sur leur QI en demande. Alors, il n'y a aucune autre possibilité pour eux que de compresser leur émotionnel et de l'enfermer dans un bunker afin de le mettre à l'abri car trop de gestion intellectuelle et émotionnelle pourrait-être explosive.
On retrouve souvent chez les personnes HPE des caractéristiques semblables aux autres personnes surdouées, mais ne disposent pas nécessairement d'une intelligence cognitive (QI) très supérieure

Plus que « l'intelligence », difficile à définir, ce sont les caractéristiques suivantes qui dépeignent le mieux les adultes HP.
Attention (!), il n'est pas indispensable qu'elles soient toutes présentes !

- Hypersensibilité, extrêmement susceptible.
- Intensité.
- hyperstimulabilité (niveau de réaction plus élevé aux stimuli, être « plus » tout: plus rapide, plus agité, plus attachant, plus exigeant, plus généreux, plus impatient,...).
- Hyperesthésie ou exacerbation des cinq sens (hyper-réactif aux stimuli sensoriels).
- Curiosité exceptionnelle.
- Imagination débordante, grande créativité.
- Grande capacité d'observation, note les plus petits détails.
- Intérêts très variés, saute facilement d'un domaine à l'autre.
- Peut faire plusieurs choses en même temps (suivre deux conversations en parallèle, parler et écrire, rêver et pourtant écouter,...).
Etc...
Donc on peut être hypersensible sans être HP mais pas l'inverse
Fruit de toutes mes lectures, et conversation avec un psychanalyste spécialiste HP qui m'a annoncé mon passage du I au E suite à mon burn out qui brise cette carapace et laisse ressortir toutrs les émotions.
On nait HP, on ne le devient pas mais l' hypersensibilité peut provenir d'un choc émotionnel intense

Stickle 22 juillet 2019 à 13:34   •  

[voir la vidéo]

Stickle 23 juillet 2019 à 08:43   •  

Quant au fait qu'il y aurai de plus en plus de personnes HP, j'ai quelques doutes.
Il y a beaucoup de parents qui vont consulter des spécialistes avec la ferme conviction que leur progéniture est précoce, surdoué...
Ils arrivent dans le cabinet mon enfant est surdoué !!!!
Même si le psy leur prouve que non, ils n'en demordent pas !!
Des adultes aussi se présentent comme zèbre car ils en ont la conviction, il n'y a qu'à discuter avec eux pour s'apercevoir que non,.
Ce sont peut être des personnes intelligentes et cultivées mais pas zèbre.
La pensée en arborescence, l'empathie, la bienveillance font de nous qui nous sommes.
Il y a aussi beaucoup de zèbres non détectés pour qui toit se passe bien et ne vont pas consulter.
Je n'ai rien contre eux et ne veux pas paraître sectaire surtout pas.
Il ya des gens tres bien de partout.
Comme je l'ai dit précédemment c'est le resultat de toutes mes recherches que j'expose ici.
Le monde d'aujourd'hui, celui de la compétition à outrance engendre ce type de comportement '' j'ai un plus gros QI que toi nananere''
La plus part des HP réfutent le terme surdoué, n' y croient pas.
Bon là je m'égare et m'eloigne du sujet principal..

Stickle 23 juillet 2019 à 08:50   •  

Faites comme moi organiser une rencontre, pas une soirée mais une semaine de vie commune entre HP, c'est tres bluffant lrs similitudes entre zèbres tout en ayant sa propre personnalité et centre d'intérêt.
Tres enrichissante comme expérience

Sophiale 23 juillet 2019 à 09:58   •  

Je ne peux qu'être d'accord.

Bagayagale 23 juillet 2019 à 10:01   •  

J'aimerais être avec ces zèbres là :)

NabouNaboule 23 juillet 2019 à 11:04   •  

Hello Mr Je viens de lire tes posts sur les caractéristiques que j'avais déjà vu ainsi que cette vidéo ou une fois de plus je me reconnais a m'en faire sauter la cervelle bordel je ne veux pas être une étiquette. pk avons nous tous besoins de nous identifier a des termes réducteurs comprenant tout au plus 20 caractéristiques sur un panel infini.. je ne comprend pas ce besoins. HPI au taf en mode terminator je suis aussi en burn out je ne peux plus travailler HPE oui oui celui qui m'empêche d'être un I accompli PN et fier de l'être le lundi si on me fait chier . A E I O U le mardi je vis dans un monde surnaturel Skyzo je t'aime. La pensée en arborescence. . Tout être humain pense en arborescence je ne comprend pas ces théories éclairez moi svp apportez moi une preuve scientifique de cette fameuse putain de théorie on ne peux penser linéairement que temporairement pour une tâche donnée et de façon réfléchie même le pire des cons ou des camé va développer une arborescence pour atteindre son but.
L'escargot retourne dans sa coquille. Putain de pseudo psy

NabouNaboule 23 juillet 2019 à 11:28   •  

Comme les skyzos sont de la partie je dépose un brevet pour le terme HPP pour Haut Potentiel Psycothique madame Hazan.

Sophiale 23 juillet 2019 à 11:40   •  

😂
Que ce soit en vertical, horizontal voire même en diagonale. On a tous le même cerveau bien limité. Tchuss

NabouNaboule 23 juillet 2019 à 11:49   •  

En d autres termes nous sommes humains . Je riz jaune

Sophiale 23 juillet 2019 à 11:56   •  

Oui. Mais qui peuvent parfois se prendre pour des jaguars. Je riz vert.

NabouNaboule 23 juillet 2019 à 12:04   •  

Il en faut peu pour être HP
Vraiment très peu pour être HP
Il faut se satisfaire d un bon psychiatre
Un peu de Raymond et de Jeanne Siaud
Que nous prodigue la Fnac ou Youtube.

NabouNaboule 23 juillet 2019 à 12:06   •  

Jeanne et Raymond je suis juste énervé vous ne m'en voudrez pas de n être qu un humain amitié 😉

NabouNaboule 23 juillet 2019 à 12:23   •  

voir la vidéo

Stickle 23 juillet 2019 à 12:24   •  

😄

Sophiale 23 juillet 2019 à 12:47   •  

😀 😈 😉

Bagayagale 23 juillet 2019 à 13:07   •  

Nabou ;)
Chacun voit midi à sa porte.
On devrait se le faire ce poste spectre HP/Pn on tient un truc.

mcardboardle 23 juillet 2019 à 18:21   •  

@julien, je prends ce post assez tardivement mais voilà ma réponse : l'hypersensibilité et la qualité de HP (notamment HPI) ne sont absolument pas liés !
On est hypersensible à quelque-chose, un phénomène extérieur. C'est en rapport avec son état émotionnel et parfois physiologique (bruit, allergies, etc.). L'individu est le seul à pouvoir dire à quel point il est sensible. L'hypersensibilité peut être mesurée pour certaines choses mais cela reste très spécifique et bien souvent on se rend compte qu'on est hypersensible à l'usage, et soi-même.
On est reconnu HP par rapport à une évaluation moyenne de compétences. C'est un long chemin et c'est un état qui ne se décrète pas comme çà. Même si on en est soi-même persuadé (j'en sais quelque-chose), c'est compliqué de l'évaluer soi-même à moins d'être également un bon analyste... ce que perso, je ne suis pas.

Siryackle 23 juillet 2019 à 20:48   •  

Subjectivité et "pseudo-objectivité"... Désolé pour le "pseudo", mais il me semble que ce ne sont que des observations cliniques ?! Il serait bien qu'il y ait des observations/expérimentations des sciences en neuro-biologie. Genre IRM en temps réel et moyen-long terme !
Le cerveau... Tant de découvertes à accomplir !!


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?