La communauté • Vous avez dit... atypique ?

etre hors normes n'est pas une maladie
Etre hors normes n'est pas une maladie
Merlinle 15 avril 2019 à 08:30

A lire les forums de surdoués (celui-ci et d'autres), j'ai parfois l'impression que nombre d'entre nous se considèrent comme malades, ou tout au moins atteints d'une certaine déviance pathologique qui mérite des soins. Lorsque je vois le mot "diagnostic", ça me fait bondir. Idem lorsque je constate que tant de gens ont besoin d'aller voir des psy-quelque-chose pour être eux-mêmes. Ou pour éviter de l'être ?

Suis-je le seul que cela choque ? Pour moi, nous vivons dans une société normative, qui n'accepte pas la différence. On veut étiqueter les gens, les définir par rapport à ce que l'on estime être "normal". Tout ce qui sort des cadres est soit socialement déviant, soit pathologique, soit les deux. Après ça, quoi d'étonnant à ce que certains se sentent malades ou aient du mal à se situer ?

Ce qui m'intéresserait ici c'est d'échanger avec des gens qui n'ont pas de problème particulier avec le fait d'être surdoués. Bien sûr, il y a des problématiques communes, et ce sont d'intéressants sujets de dialogue, mais ce n'est pas lié à un défaut que nous aurions en commun ou une maladie à soigner pour laquelle nous échangerions des remèdes.

Je comprends l'état de détresse de certains participants, et ils ont droit à toute ma compassion, mais je ne me reconnais pas du tout dans leur approche.

Si certains d'entre vous ont des expériences positives intéressantes à partager, peuvent expliquer la manière dont ils s'adaptent à la société sans forcément entrer dans ses cases, ou encore des projets, idées, résultats... qu'ils aient obtenus grâce à leur surdon ou en l'utilisant d'une façon ou d'une autre, on pourrait peut-être le faire sur ce fil ?

LibertEchEriele 15 avril 2019 à 09:17

Merlin, une belle initiative! 🙂
Et qui m'invite à regarder derrière moi. Et là, je vois une belle ribambelle d'expériences, de vécus, très hétéroclites, des rencontres par milliers, avec des gens très riches humainement et néanmoins très différents les uns des autres, et cependant tous des compagnons dans l'aventure de la vie.
Nous avons la chance énorme d'avoir un appétit de géant! La chance énorme que notre curiosité, notre besoin de savoir soient plus forts que la peur quand nous avons en face de nous une porte à peine entrouverte mais qui laisse passer une once de lumière prometteuse.
Pour ma part, voyages en stop et sac à dos, découverte de lieux de nature hallucinants dans toute la France, lieux constellés d'êtres parfois tout aussi hallucinants! Expériences professionnelles très différentes: vendanges (le pied!), serveuse, tous types de boulots avec les enfants, vente de produits équitables... Quelques pas en université: droit, psychologie, philosophie, assistante sociale.. Plus tout ce à quoi je m'essaie, quand je parviens à surmonter mes appréhensions: djembé, yoga, guitare, dessin, randonnée, jardinage...
J'ai mille envies, mille projets qui me tiennent en Vie, non en survie. Et pour les réaliser, je sais que je peux compter sur une force exceptionnelle en moi.
Simplement, oui, il faut être dans l'amour, et il faut en recevoir pour en donner. Mais à tous ceux qui en manquent, j'ai vraiment envie de dire qu'à force d'accepter "les ptites mains tendues", on se revigore petit à petit, puis on fait de bons choix, et on se rapproche d'un état plus serein.
En tous cas, même s'il m'arrive de parler de trucs un peu hard, ce n'est jamais dans le but de me plaindre ou de dire que la vie est moche. C'est toujours pour dire que rien n'est ou n'a été assez moche pour m'ôter mon ardente envie de VIVRE! Bonne journée à tous et toutes! 🙂

LibertEchEriele 15 avril 2019 à 09:25

Et nous avons la chance de pouvoir partager tout ce qu'on a de bon et plus ou moins en commun ici, grâce à Aurel! 🙂

Fanny-146le 15 avril 2019 à 10:54

Je rejoins Juliette sur la curiosité. En ce qui me concerne, je retiens surtout la rapidité pour comprendre certains problèmes ou pour mémoriser (même si c'est difficile à mesurer, parce qu'il n'est pas toujours facile à voir combien de temps les autres mettent pour traiter la même question) et la capacité de "travail" (ou plutôt d'investissement, parce que ce n'est pas forcément limité au domaine pro) démultipliée quand on s'investit dans quelque chose qui nous plaît vraiment.

Lotusle 15 avril 2019 à 11:17

Hello, To be or not to be.... That s the question!!! 😄 Bon je vais développer un peu mais doucement c'est lundi quand même!! 😄 Et bien je fais face à se constat de temps en temps (disons que je ne retiens que lorsque j'ai à faire à une personne qui ne lâche pas le morceau pour m'expliquer que je fonctionne mal....) Alors je m'adapte facilement au quotidien et bien souvent grâce à l'humour!! 😉 mais face à ces personnes qui ceci dit sont empathiques et du coup se crée un malaise à essayer de se mettre à ma place!! 😬 donc pense que je passe mon temps à me faire des noeuds au cerveau!!! 😄, Comment faire avec ces personnes là??? lui expliquer que je fonctionne avec 2 modes en même temps, un en mode apha la plupart du temps (oui j'ai beaucoup travaillé pour y arrivé, mais quel bonheur...) et le 2ème mode plus inconscient mais en boucle (c'est cela "l'hyper"...) au risque de se retrouver en camisole chimique... 😈 😄 . Et bien voilà Merci Merlin d'avoir proposé le sujet, car finalement en écrivant ma question, la solution apparaît!! 😉 😄 Il faut que je travaille sur la maitrise de soi encore et encore afin de garder de ne montrer que le premier mode avec ces personnes (même si c'est ne pas s'autoriser d'être totalement soi même).... Bon encore du taff, heureusement que pour moi le développement personnel est une passion!! 😉 😄 Belle Journée à tous.

Lotusle 15 avril 2019 à 11:22

Heu après réflexion (le temps du post 😄) si quelqu'un a une voir plusieurs autres méthodes à proposer, je suis à l'écoute!! 😉 🙂

NabouNaboule 15 avril 2019 à 11:32

Moi je me rassure en me disant que c'est la société qui est malade mais je n'y crois pas tout les jours et me sens parfois bien seul..

Lotusle 15 avril 2019 à 12:09

https://binged.it/2IzqbM2 Est ce que l'auteur de cette chanson (qui ne date pas d'hier...) était HP?? perso je ne le pense pas à travers les mots, donc au bout du compte c'est pareil pour tout le monde.... A chacun de trouver comment gérer son sentiment de solitude (peut importe d'où il vient...)

NabouNaboule 15 avril 2019 à 15:36

Que cette belle chanson me met mal a l'aise...

Merlinle 15 avril 2019 à 16:17

Ce serait bien qu'on puisse se concentrer ici sur les aspects intéressants de nos dons, ce qu'ils nous permettent de faire ! Et laisser les émotions négatives, les sentiments d'échec, de solitude, le mal à l'aise, pour les (nombreux) autres fils qui en parlent, non ? Pretty please ?

Marienle 15 avril 2019 à 16:40

Je suis tout à fait d'accord avec Merlin, qui a souvent raison, et d'autant plus cette fois-ci : utiliser ce fil pour parler de nos dons, de ce qu'on en retire de positif.
Je dirais par exemple la rapidité de compréhension d'une situation, la faculté de traitement des informations (même si vous vous ennuyez lors d'une réunion de 2h45 au boulot car celle-ci aurait pu être pliée en 15 minutes).

Thulsale 15 avril 2019 à 16:57

Je n'ai pas d'eau à apporter à ton moulin @Merlin. Je ne sais pas à quoi ma douance me sert ni ce qu'elle aurait d'intéressant et je m'en excuse.
Toutefois, c'est une question que je me pose souvent depuis que je traîne sur le forum, et plus d'une fois j'ai eu envie d'en faire un sujet sans jamais oser...
Qu'es que vous faite de votre douance?
Qu'avez vous fait, quel chemin avez vous pris, pour la rendre utile?

Merlinle 15 avril 2019 à 17:55

En ce qui me concerne, elle s'est rendue utile toute seule ! Déjà très jeune, en pension, pendant les longues "études" où mes petits camarades apprenaient leurs leçons, il me suffisait de les lire une fois pour avoir compris et retenu. Ca me laissait de longues heures de lecture plaisir. Ensuite, je n'ai pas eu à bosser pendant toute ma scolarité, un avantage indéniable et un gain de temps pour ma culture personnelle !
Je me suis bien entendu servi de ma rapidité dans le milieu professionnel ensuite, mais aussi de ma façon de penser "out of the box", qui m'a amené des opportunités de carrière intéressantes.

La possibilité d'être un "caméléon" m'a aussi servi socialement. N'étant pas issu d'un milieu favorisé, j'ai très vite appris à penser avec différents "niveaux de lecture", à m'adapter à mes interlocuteurs, à trouver de l'intérêt à divers groupes de gens quels que soient leurs niveaux de préoccupations ou de réflexion, à apprécier la richesse de personnalités diverses sans forcément accorder une importance primordiale à leur culture ou à leurs performances intellectuelles.

Mais c'est surtout sur le plan personnel que c'est le plus important pour moi. j'ai l'impression d'avoir une perception plus élargie de l'univers, de tout ce qui m'entoure, une compréhension à plusieurs étages qui m'apporte beaucoup de satisfactions.

NabouNaboule 15 avril 2019 à 18:11

Pardonne mes émotions qui dirigent en grande partie ma vie Merzhin. A vrai dire le titre de ce poste m'a fait sourire en le voyant donc la première impression fut très positive.
J'ai tendance a travailler très vite parfois de façon démesurée une fois que j'ai toutes les billes en ma possession, on m'a plusieurs fois nommé chef d'équipe durant ma carrière professionnelle alors que je ne demandais rien car je suis créatif et ne peux m'empêcher d'apporter de l'amélioration continue et de l'optimisation non pas pour avoir la bénédiction de mon employeur ni même pour une augmentation mais pour moi et soulager certaines tâches que je trouve parfois aberrantes et faites pour des machines ou pour plus de clarté pour mon cerveau tordu. Il y'a quelques années dans une équipe de 6 personnes je me suis mis un beau jour a bouffer le travail de tout le monde frénétiquement dans le but de battre mon record de la veille,car je me faisais chier mon chef s'est retrouvé a ne plus servir a grand chose.
Mais cela ne paye pas si le côté sociable n'es pas la de toute façon que ce soit en argent ou en rapport humain..je ne sais pas si c'est de la douance car je n'ai pas été diagnostiqué et je ne compte pas je sais et vis avec la certitude que je fonctionne beaucoup plus en émotions et c'est ce côté qui m'amène a dire que lorsque je croise une personne avec un bon fond au fond du trou malgré les apparences parfois j'ai besoins d'aller vers elle et de l'aider cela m'a quelques fois bouffer et je suis du coup obligé de me protéger et de ne plus aider n'importe quelle personne qui m'apparaît sympatique je ne suis pas un magicien @Merlin.
Mon occupation du moment après ce travail a la con est de passer de bons moments avec ma voisine au fond du trou et son fils handicapé qui a beaucoup de mal à écrire mais qui en revanche a une très bonne oreille musicale en lui prettant une de mes guitares et en lui apprenant les quelques trucs que je connais ce que son centre d'accueil ne pratique pas a mon grand regret.
Encore une fois cela n'est peux être pas de la douane qui pour moi n'est pas mesurable. Au chiotte les QI. Encore milles excuses pour ceux qui en ont passés.
La seule fois où j'ai vu un psy ce dernier m'a déclaré Borderline et m'a filé des medocs pour skyzo que j'ai arrêté au bout de semaine car j'étais Zombifié, et je me rend compte que de simplement écrire ici me fait plus de bien que de voir un charlot avec de grand yeux ne disant rien. Merci ça fera 70 euros.je commence a perdre le fil donc j'arrête .
Pfiouh je me sens bizarre a l'idée de devoir poster ça moi qui suis anti réseaux sociaux .le ridicule ne tue pas après tout.. 😨

Lotusle 15 avril 2019 à 18:12

Heu ce n'était pas pour être négative.... c'était juste une relativité pour répondre NabouNabou (d'ailleurs désolée si cela t'a mis mal à l'aise..)
Pour en revenir oui, je me retrouves beaucoup dans ce que tu dis Merlin 😵, Merci je n'arrive pas toujours à exprimer clairement toutes ces choses mais tu l'as fait parfaitement 🙂

NabouNaboule 15 avril 2019 à 19:51

Je t'en prie @Lotus mais pour moi ce sera la version de Starmania merci d'avoir remise cette chanson dans ma playlist que j'avais zapée ;)

Thulsale 15 avril 2019 à 20:07

Merci pour ton retour Merlin. En cherchant bien, pour trouver quelques chose d'utile, je dirais que j'ai la facilité à avoir un coup d'avance sur les besoins des autres. Au boulot, par exemple, ça va être tendre le bon outil à mon collègue avant qu'il ai besoin. Ou à table, proposer le pain avant qu'on me le demande.
En gros, répondre au besoins des autres avant qu'il ne s'en rendent compte. Des petites choses en sommes.
A vrai dire je ne suis pas sûr que ça soit de la douance, je dirais du bon sens plutôt.

Fanny-146le 15 avril 2019 à 20:18

@Thulsa : c'est marrant, l'exemple que tu cites, parce que ça me renvoie à plein de souvenirs d'enfance, à regarder bricoler mon père et lui tendre les outils avant qu'il ait besoin de les demander. Ca me semblait aussi "normal", mais pour l'avoir revécu il y a 2 ou 3 ans avec mon ex-beau-père, il m'a de lui même dit que ce n'était pas "ordinaire", et pourtant, il a fait l'essentiel de sa vie dans des métiers manuels, à bosser en équipe... Pensée linéaire contre pensée en arborescence ?

Esquifle 15 avril 2019 à 22:56

Diagnostiquer ne veut pas forcément dire rabaisser ! C'est juste poser une étiquette, cela peut apporter du positif ou du négatif mais ce n'est pas le diagnostic en lui même, c'est plus ce que les autres en font. On peut te diagnostiquer gaucher, cela ne veut pas dire que tu es meilleur ou moins bon qu'un droitier! Juste que si la société te force a travailler de la main droite, tu sera normalement moins bon qu'un droitier (vu que tu es gaucher ^^) mais le diagnostic en lui même n'est pas un problème ! (C'est plus le regard de tout les autres droitiers qui en créera ^^)

Gwenouillele 16 avril 2019 à 00:05

Thulsa, pour moi le coup d'avance au boulot ca va etre de sentir quand ma boss va me lancer une boulette de papier dessus -_- c'est vachement utile pour esquiver, mais c'est tout... :(
Cherchez pas je suis d'une humeur pas comode ajd... Pfiou... Ca me derange pas d'etre hors norme mais sincerement j'en ai marre du cote obsessionnel/exclusif et marre des sautes d'humeur. Je crois que je suis fatiguee de moi-meme... 🙁

Etoilele 16 avril 2019 à 13:03

Et oui Esquif, y a ça aussi. Entre surdoué, le fait d'être gaucher, un groupe sanguin rare donc... y a de quoi se sentir différent surtout dans le regard des autres.
Tu as mis le doigt sur ce qui a été le plus dur pour moi, le regard des autres, être incompris quand tout est fait pour les droitiers et qu'on doit s'adapter sans que ça se ressente sinon ils en remettent une couche.
Y a pas à dire, niveau facilité d'intégration, c'est la meilleure école !

Etoilele 16 avril 2019 à 13:09

Par contre, je trouve completement inadapté de parler de "diagnostique". Il faudrait peut être revoir certains termes car là, c'est plutot péjoratif. Comme si on parlait de maladie mental !

Aluminele 09 mai 2019 à 08:29

Pour ma part la douance me permet de réussir facilement mes études, c'est comme si je partais avec une longueur d'avance dans la plupart des matières, et tout spécialement ce qui a trait à l'artisanat (ma spécialité et mon plus grand kif !). Menuiserie, électricité, couture, maroquinerie, chapellerie, joaillerie, mais aussi dessin, BD, ou développement Web... Quelle chance d'avoir les capacités de pratiquer tout ça !
Le résultat c'est qu'on me demande souvent des conseils ou de l'aide, ce qui m'aide à sociabiliser, moi qui suis une solitaire invétérée (:

Elmele 13 mai 2019 à 15:27

Merci Merlin pour ce beau sujet 🙂
La douance est pour moi une chance, c'est un cadeau de la vie, cadeau que je n'ai complètement ouvert qu'après mes 40 ans. Etre différent est enrichissant, même notre hypersensibilité est à mes yeux magnifique. Elle nous guide, nous éclaire et nous informe sur le monde qui nous entoure. C'est un atout indéniable, et pour tout ceux qui la vivent mal, je vous invite à changer votre regard et de l'aborder tout simplement comme un 6ème sens. Serait-ce une cause de souffrance d'avoir une super vue, une super oreille, un super odorat etc. ??? Pourquoi en serait-il autrement pour un super ressenti (l'hypersensiblité) ? L'hypersensibilité est principalement liée à notre capacité à ressentir notre environnement, ce que pensent les autres, leur état émotionnel, les émotions qu'ils ont en eux, même s'ils cherchent à les cacher etc. C'est un atout formidable car même sans connaître une personne, on la ressent tout de suite. Pour en faire une force, il suffit de prendre conscience que notre hypersensibilité est comme un détecteur-magique, qui nous informe si nous sommes ou pas sur la même longueur d'onde, savoir l'écouter nous évite bien des déceptions. Cela signifie aussi que si l'on n'a pas conscience de son hypersensibilité, on peut commencer à confondre son propre état intérieur, ses propres émotions avec celles des personnes qui nous entourent, croyant que si l'on ressent par exemple la colère, c'est que nous avons de la colère. Or le réflexe à avoir en tant qu'hypersensible, est de se demander, dès que l'on ressent une émotion négative, "y-a-t-il une raison qui explique pourquoi je me sens ainsi maintenant ?" Si oui, il suffit de réfléchir (et ça on sait faire 😉 ) comment améliorer la situation, et si la réponse est "NON", il suffit de réaliser que cette émotion ne nous appartient pas, de le formuler intérieurement, et elle disparaîtra aussitôt quasiment. Amusez-vous de ce don, observez votre environnement. Un autre plus, vous ressentez la nature, les animaux, et là c'est beaucoup de bonus !!!
Et puis, la rapidité est super, on peut faire plein de choses et nourrir notre soif de découverte.
Et idem que Merlin...
Belle journée à tous, votre vie est entre vos mains, le champ des possibles nous ouvre les bras.

TomPhallosle 13 mai 2019 à 16:32

Plop plop plop


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?