Vous avez dit... atypique ?

Je n'ai personne à qui parler.

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Vous avez dit... atypique ?
  4. Je n'ai personne à qui parler.
Je n'ai personne à qui parler.
Inclassablele 07 mai 2020 à 16:28

Je suis dans la misère sociale. Je suis dans le dénouement le plus total. J'ai essayé de toutes les façons de sortir de mon isolement, mais je n'ai jamais su comment m'y prendre ou où trouver ma place. Je me suis facilement laisser prendre dans des illusions relationnelles.

Pour moi sortir est une équation impossible à résoudre. Si il y a des gens pour qui ça évoqué quelque chose, j'aimerais que vous me fassiez part de votre expérience. Si il y a des personnes qui ont envie d'échanger avec moi sur n'importe quel sujet, elles sont les bienvenues.

Fropople 07 mai 2020 à 18:01

@Inclassable, tu dis
citation :
Pour moi sortir est une équation impossible à résoudre.

Pourrais tu apporter des éléments de précisions sur cette "équation" ? Quelles sont les éléments qui se bousculent et intervienne dans ta tête à l'idée de sortir ?

Il n'y a pas je pense à proprement parler de place qui nous est destinée, c'est à chacun de se connaître, essayer les choses pour s'en faire une idée personnelle et savoir si elles nous plaîsent ou pas. Le plus important je pense est d'être à l'écoute de soi-même :)

Merlinle 07 mai 2020 à 18:22

Bonjour et bienvenue !

citation :
Si il y a des personnes qui ont envie d'échanger avec moi sur n'importe quel sujet, elles sont les bienvenues.


C'est valable dans les deux sens. Il y a ici de nombreuses contributions sur des sujets variés. N'hésite pas à apporter ta pierre à l'édifice et à participer à toutes les discussions qui t'intéressent :)

Inclassablele 07 mai 2020 à 18:37

Je veux dire que je ne trouve pas de moyen concret et accessible pour sortir. Je pense dans mon cas, qui est que je n'ai pas de passerelle sur laquelle m'appuyer, en passant par un site pour sortir. Exemple: OVS. Trop compliqué par son inaccessibilité. Déjà trouver une activité qui favorise la rencontre, au bon endroit, au bon moment, le manque de perspicacité.

J'ai tendance à penser qu'il y a une place qui nous est destiné comme pour tout le reste. Je sais que quand je vais vers quelque chose qui ne m'attire pas, ça ne me plaît pas. Oui, pour moi être à l'écoute de sois même est la base.

Juliette...le 07 mai 2020 à 19:39

Bonjour @Inclassable. Il y a plusieurs fils qui ont été ouverts dans "vos témoignages" notamment. Tout dépend quels sont tes freins... Est-ce que tu te sens phobique social? Ou simplement incapable de trouver le moyen de rencontrer des gens (est-ce que tu veux surtout une rencontre amoureuse?), des idées pour prendre contact?

Inclassablele 07 mai 2020 à 19:57

@Juliette... Oui, en vérité, je te recherche une rencontre amoureuse. Trouver l'amour me paraît tellement inaccessible que j'ai peur de me retrouver dans un flot ambiant. Je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'il n'y aura peut-être pas une personne qui me plaît et si il y en a une qui me plaît, qu'il faudrait encore qu'elle aille vers moi et que même si ce serait le cas, qu'il faudrait qu'elle me corresponde. Il y a des moments où même le fait de ne pas être tout seul, serait déjà bien pour moi.

Fropople 07 mai 2020 à 20:05

En tout les cas premier point positif : ton titre s'avère exagéré puisque tu nous parles (par écrit mais c'est un moyen de communication comme un autre) et nous sommes plusieurs à t'écouter et à te répondre 🙂

Inclassablele 07 mai 2020 à 20:17

Oui 🙂 . J'aimerais ne plus être enfermé.

Juliette...le 07 mai 2020 à 23:14

C'est une histoire de confinement ou c'est pareil en temps "normal"?

Amarle 08 mai 2020 à 00:12

Hello @Inclassable
Je suis un peu isolé socialement moi aussi, mais c'est parce que j'aime bien ça 😈
Maintenant, j'ai pas compris : t'as peur des gens ?
Ils sont inintéressants ?
Tu as peur d'être inintéressant ?

Inclassablele 08 mai 2020 à 12:38

Ce n'est pas que j'ai peur des gens, c'est que j'ai peur d'être seul avec des gens. Quand je ne vais pas vers ce quoi je désire, je rencontre des gens inintéressants et que je n'intéresse pas.

Inclassablele 08 mai 2020 à 12:39

@Juliette... Pareil en temps normal.

Juliette...le 08 mai 2020 à 13:02

D'une manière générale @Inclassable, quand on se "traîne" dans des configurations qui ne nous plaisent que très moyennement, rien de vraiment très bon ne peut nous arriver. C'est pour ça qu'on n'a pas le choix, on doit S'ECOUTER. Alors, si on a du mal à le faire, ben y'a qu'une chose à entreprendre prioritairement, de toute urgence, travailler ça.

Inclassablele 08 mai 2020 à 13:06

C'est vrai @Juliette... C'est quelque chose que j'ai mis du temps à comprendre. Le problème c'est que je n'aime rien en activité à part ma passion.

Juliette...le 08 mai 2020 à 13:08

Quelle est-elle?

Inclassablele 08 mai 2020 à 14:24

Le bmx.

Fropople 08 mai 2020 à 15:19

@Inclassable quand tu dis
citation :
Le problème c'est que je n'aime rien en activité à part ma passion.

As-tu essayé suffisamment d'activités différentes pour en être convaincu ? Je veux dire il se pourrait que tu apprécies une activité autre mais dont tu n'aurais pas encore entendu parler ou jamais essayé ?

Autrement à part trouver un club de bmx, je vois mal comment tu pourrais sortir sans te sentir seul 🤔

Une autre façon de voir les choses est que parfois on apprécie des activités d'avantages pour le temps passer avec d'autres personnes que pour l'activité en elle-même. Il m'est arrivé a plusieurs reprise de faire du basket avec des collègues que j'apprécie, et de passer un moment agréable bien que je n'ai pas d'intérêt particulier pour le basketball.

Inclassablele 08 mai 2020 à 15:52

Je ne me vois pas faire une autre activité. Tu es quand même assez original pour faire une activité sans que ce soit pour cette activité elle même.

Shangale 08 mai 2020 à 16:50

Bonjour ! J'aime peindre mais en présence des autres. Et seule chez moi, j'y arrive pas. Par contre apprendre des trucs sur tous les sujets imaginables oui. J'aime les végétaux et les animaux. Pas besoin des autres pour m'en occuper. Je crois qu'il y a des activités plaisantes à faire avec les autres (la peinture les´ gens sont calmes concentrés, aucune sensation d'urgence) j'aime les magasins aussi, curieusement pour une aspie. Je pense les voir comme une caverne d'Ali baba. :) courage pour ces sentiments compliqués. Respirez méditez, à chaque émotion difficile on affronte et on accueille. Cest ma'recette miracle. Puis y'a des gens qui se révèlent amoureux de leur bulle. À vous de voir où vous vous situez.

Rothle 08 mai 2020 à 19:21

[citer]
"Inclassable
le 08 mai 2020 à 14:24
Le bmx.
[/citer]

ah la beauté et la finition des potences freestyle GT .... les jantes skyway. raleigh, sun ...
euh, je m'égare.

(re?) bienvenue !

tu as déjà par le passé créé un pseudo ici et initié une file, non ?
Si non, il y a au moins une autre personne que toi ici dont la passion est le bmx. Me souviens plus du tout du reste par contre.

Au fait: bmx run ou freestyle ?
Quoi qu'il en soit avec ce type de centre d'intérêt tu n'arrives pas à trouver des personnes à qui te joindre ? C'est un peu étonnant quand même.

[citer]
Inclassable
le 07 mai 2020 à 19:57
@Juliette... Oui, en vérité, je te recherche une rencontre amoureuse. Trouver l'amour me paraît tellement inaccessible que j'ai peur de me retrouver dans un flot ambiant. Je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'il n'y aura peut-être pas une personne qui me plaît et si il y en a une qui me plaît, qu'il faudrait encore qu'elle aille vers moi et que même si ce serait le cas, qu'il faudrait qu'elle me corresponde. Il y a des moments où même le fait de ne pas être tout seul, serait déjà bien pour moi.
[/citer]

tu ne peux pas partir avec un tel cheminement pré--conçu. C'est clair que c'est voué à l'échec d'avance parce que ça ne peut se passer de manière aussi automatique. Que ça soit amical ou plus.
Tu ne peux, dois, pas poser autant de barrière au préalable. Tu peux avoir des envies, préférences, exigences, mais cloisonne à outrance ne peux qu'empêcher le contact.


edit:
je me souviens plus des balises pour citer ....
quelqu'un pour me rafraîchir la mémoire ?merci

Ezigle 08 mai 2020 à 20:05

Salut,
Ça m'a fait un peu réfléchir ce post (comme par hasard).
J'ai fait énormément d'activités sans que ce soit pour cette activité elle-même.
La pire dans ma vie je crois que ça a été aller à l'école, j'étais obligée.
Ensuite j'avais des frères plus âgés, et on vivait dans un appartement. Peut-être la vie me préparait-elle déjà pour mieux vivre le confinement ?
Bref, comme on s'ennuyait, on faisait plein de jeux. Je jouais au foot avec mon frère avec une balle de tennis dans le couloir (mais il faisait mes devoirs avant car je traînais), puis j'ai découvert que jouer au foot c'est pas si mal. On jouait au jeu risk aussi. Enfin, j'ai fait plein de choses qui plaisaient à mes frères et à mes parents.
Alors que j'en rêvais de jouer du piano.
Ces activités, ce ne sont pas mes passions, et je les ai faites pour passer de temps avec eux ( et pour ne pas faire mes devoirs aussi).
Même maintenant je suis sur le point d'essayer de jouer au fornite (je sais pas si ça s'écrit comme ça) pour me rapprocher de mes neveux.
Mise à part que ces activités ne se trouvent pas dans mes passions, je suis très curieuse, et dans toute activité il y a des choses intéressantes, surtout quand tu partages ça avec quelqu'un de très passionné.
Aujourd'hui je joue de la flûte traversière, mais je joue surtout pour moi. Je le partage rarement avec d'autres.
Et avec le confinement je fais du jardinage à la maison, ou plutôt, dans mon appartement (à l'intérieur). Et c'est rigolo car il fat que je trouve plein de moyens de gain de place et de survie pour mes semis.
Bref, en tout cas pour trouver des passions il faut aussi en faire. Par exemple j'adore la mécanique, et je ne pensais pas que ça me plairait.
Et c'est pas trop grave de faire une activité sans que ce soit pour l'activité en elle même. Et justement, t'en trouveras celles que tu détestes... ou celles dont t'es pas très bon... Exemple.... je suis pas du tout bonne avec une trottinette, lol. Le bmx je ne veux même pas imaginer, mais bon... déjà... c'est un vélo ... c'est mieux.
En tout cas pour dire que quand t'essaies et ça ne te plaît pas, tu peux faire le tri aussi.
Des idées me viennent à la tête. Je me demande ce qu'ils font les fans du bmx dans le monde dans cette période.
Tu pourrais faire un blog et essayer de communiquer avec d'autres passionnés qui sont loin.

Sinon pour l'autre partie, ça m'est déjà arrivée (bien souvent) de me sentir seule alors que je suis avec des gens. Complètement décalée aussi, incomprise, ou c'est moi qui comprends pas pourquoi les gens ne réfléchissent pas etc... C'est vrai que c'est pas très agréable. Et c'est pour ça je préfère être seule que de me sentir comme ça.
Et je parle des plantes avec mon père par exemple, et pendant ce temps là je parle avec lui. (c'est peut être pas le meilleur exemple vu que les plantes ça commence à m'intéresser).
Ok ... l'équation arrive... je donne un peu de mon temps à faire une activité pas trop intéressante (pour moi) pour passer du temps avec quelqu'un ou pour lui faire plaisir. C'est un peu de l'amour, tu ferais ça avec un bébé aussi (si tu l'aimes).
Tout ça donne X= Passer du temps avec soi-même et se faire plaisir d'abord !

Voilù !

Je suis sûre que tu vas trouver. Ne baisse pas le bras !

Fropople 08 mai 2020 à 20:56

@Roth les balises pour citer sont "cite" et "/cite"
Pour le bmx, @Inclassable s'était déjà présenté dans un autre fil et il l'avait évoqué

@Inclassable, sans vouloir te juger, j'ai l'impression que tu as une conception des relations humaines ou de comment trouver le plaisir qui me semble assez rigide...
Cette rigidité est je pense comme l'a évoqué @Roth un frein au faite de pouvoir faire des rencontres et d'augmenter le nombre de choses appréciable :)

Rothle 08 mai 2020 à 21:36

citation :

@Fropop
le 08 mai 2020 à 20:56
@Roth les balises pour citer sont "cite" et "/cite"


j'étais pas loin .... merci !
J'arrive pas à l'imprimer ce code, il y a des trucs comme ça. ça échappe à mon entendement de ne pas retenir ça.

citation :

Pour le bmx, @Inclassable s'était déjà présenté dans un autre fil et il l'avait évoqué


dommage pour l'opportunité que c'était pour lui de croiser quelqu'un ayant spécifiquement le même centre d'intérêt.

Cameleazebrale 08 mai 2020 à 23:17

Certains soirs, même lorsque l'on a travaillé pendant des années et fini par arriver à devenir très sociable, de façon professionnellement et dans sa vie, on se pose... et on se sent seul. Et là on se dit que l'on n'a personne à qui "vraiment" parler... Même si oui, on a pleins d'amis, qui sont là pour nous, avec qui l'on passe de bon moments... Mais au final, il manque toujours quelque chose... Très difficile de créer de vrai lien profond, de ne pas s'ennuyer avec les autres ou de se voir déçu. Peut-être est-ce le lot des "ultrasensible" "ultra empathique" des philos cognitives de ne pas se sentir comblé par une relation. Peut-être est-ce les autres qui gardent une distance ne nous comprenant pas...
Peut-être sommes-nous trop exigeants, à la recherche d'une âme soeur parfaite en amour ou en amitié. Alors que doit-on faire... Se faire une raison et se contenter de connaissances amicales, de relations amoureuses sereine mais pas fusionnelles... Ou laisser tomber pour ne plus être déçu et se faire Hermite, l'assumer et s'en contenter...
Désolée pas très optimiste...
Depuis que j'ai découvert ma « différence » j'étudie de nouvelles connexions... avec les HP... mais nous sommes tous très différents aussi. J'ai une amie avec qui l'on passe de très bons moments, nos cerveaux fusionnent lorsque l'on est en contact, on parle de tous et en détails, c'est passionnant... Mais elle est en mode Hermite depuis longtemps, je respecte son besoin d'isolement...
Je comprends donc ta problématique, qui a réussi à créer un véritable lien, avec un hp ou non hp, en amour ou en amitié ? La vraie question est il y a-t-il de l'espoir, et quelqu'un en a-t-il déjà fait le tour ? Si c'est seulement possible... Pas trouvé d'étude psy sur les relations sociales et les HP....

Ezigle 09 mai 2020 à 12:07

Salut,

@Cameleazebra
Je pense qu'il a de l'espoir.
J'ai réussi à créer de vrais liens d'amitié.
En amour c'est une autre chose, c'est un peu comme la trottinette, j'ai laissé tomber pour l'instant.
Mais une fois mon meilleur copain m'a dit que peut être, être en couple ce n'était pas fait pour moi (je sais ça ne semble pas trop encourageant ^_^ ) , qu'en fin de comptes le fait d'être en couple est quelque chose d'imposé par la société. Tout comme faire des enfants, ou d'autres choses. Et ça peut paraître fou, mais ça m'a vraiment aidé.
Et l'espoir je le vois dans cette envie de comprendre, de se remettre en question et d'avancer.
Je pense que plein de personnes dans la même situation pourraient se plaindre, ou dire juste que c'est la faute des autres.
Mais rien que le fait d'oser poster dans ce forum c'est déjà une lueur d'espoir.
Le tour ? oui, pas complétement, mais j'en discute avec deux ou trois copines. Et on peut passer 4h au téléphone pour refaire le monde parfois et c'est génial ( pas tous les jours 😉 ).
Une de mes copines ça va pas dans son couple mais elle reste avec parce qu'elle croit que comme ça elle évoluera en tant que personne. C'est juste un exemple, je ne veux pas débattre sur son choix.
Mais du coup on parlait d'évolution, et mon point de vue c'est qu'on a pas forcement besoin d'être en couple pour évoluer. Que par exemple pour moi c'est souvent hyper dur quand je me trouve devant un groupe, et qu'il y a l'effet "groupe" qui se crée. Et que je me retrouve face au groupe.
Comme si dans un groupe ils voulaient tous faire X et que tu n'est pas d'accord, et ensuite tu commences à recevoir des attaques gratuites juste parce que tu ne veux pas suivre leur mouvement. Ça c'est hyper dur pour moi. Car je garde ma position. Mais ce qui me rend le plus triste dans tout ça c'est le fait de savoir que je ne ferai jamais partie de ce groupe.
Et une copine m'a enfin dit, qu'elle n'avais pas envie de faire partie de ces groupes. Et c'est vrai, finalement, avec du recul, je me dis que c'est peut être une très bonne chose.

Shangale 09 mai 2020 à 13:03

Personne ne devrait se travestir pour etre dans un groupe. Et les groupes y'en a plein. On peut en trouver qui nous ressemblent et soient dans le respect. Le tout est de savoir qu'on peut être apprécié à l'état pur' sans comédie ni surjeu. Et faire des efforts cest autre chose. Faire un effort pour moi par ex, cest abandonner un moment sa passion et faire une activité avec l'autre ou les autres. Même si cest pas ce qu'on préfère de pêcher les sardines ou de faire des photos des végétaux par ex. Lol.

Et j'ai apprécié particulièrement votre témoignage Ezig parce qu'il offre clairement un point de vue libérateur quant à la pression inculquée du couple. De la procréation etc.
Le couple tel que présenté par la société doit être un refuge. Cest censé être une alliance. Et je l'a rejoins là dessus. Donc quelquechose de choisi. Ca veut dire que le coeur choisit. heureusement pour nous qui sommes nés ici. Donc de ce point de vue, ça devrait exclure de manière franche et définitive, la contrainte liberticide que je ressens moi et d'autres sur le sujet. Le risque ?passer pour une originale, une folle pour les personnes négatives, ou au mieux une personne honnête et qui fait pas ch.er son monde comme tant qui ont voulu faire comme tout le monde et qui souvent le paient au prix fort. Voilà :).

Jai dans ma famille des célibataires endurcis tels que catalogués par les autres. Je trouve l'étiquette assez tolérable, cest pourquoi je l'utilise. Chacun sa vie, ses difficultés. Le tout est d'être heureux, donc CQFD.

Cameleazebrale 09 mai 2020 à 22:19

@Esig merci pour l'espoir, et c'est vrai que comme Shanga lorsque je peins avec un groupe je me sent bien, plus qu'à trouver des peintres dans le coin!
@Inclassable, Le BMX te permettra de rencontrer du monde, cherche un club près de chez toi ou crée un groupe au pire, parfois il faut créer soi même les opportunités... après la chance ou la force ?sera peut-être de ton côté! Bon courage en tout cas!

AdadaDle 11 mai 2020 à 11:42

Je ne vais pas être d'une grande aide.. Étant un peu dans la même situation. Je passe d'un besoin d'intégrer un ou des groupes, au rappel que ça m'est impossible, trop fatiguant (je dis ça d'expérience).
Pas facile de sortir de cette approche car il faudrait entrer dans une forme de compétition, voire un travestissement, de mon point de vue. Ce que je fais parfois néanmoins, mais pas autant qu'il "le faudrait".
Mes passions n'aident pas tellement, car là aussi j'ai bien du mal à discuter de ce qui m'y intéresse vraiment. Souvent confronté à une approche "sociale" (ou identitaire plutôt) sans véritablement de fond. Je comprends mieux pourquoi aujourd'hui, ce n'est pas une critique gratuite, mais ça me met dans un certain abandon face à cela.
Mais tout ça sans abandonner l'idée pas de trouver la solution un jour 🙂 . En revanche je ne crois pas qu'elle viendra d'une contrainte, mais ça n'est que mon avis.

Seble 13 mai 2020 à 19:56

Ce sujet m'intéresse car pendant un moment je cherchais à rencontrer des gens qui me plaisent via des activités qui me plaisent. Mais au final, je n'arrive pas à trouver de gens avec qui j'arrive à tisser du lien, par contre au cours d'événements avec des atypiques qui n'ont rien à voir avec mes passions je découvre des gens géniaux. Et si j'arrive à les amener à partager un peu ma passion, c'est du bonus. Et désormais je ferai mes activités (qui ne sont pas solitaires) pour l'activité et les liens tissés sont du bonus

Fabricele 13 mai 2020 à 22:56

"Décidément nous n'adorons rien de plus divin que notre odeur. Tout notre malheur vient de ce qu'il nous faut demeurer Jean, Pierre ou Gaston coûte que coûte pendant toutes sortes d'années. Ce corps à nous, travesti de molécules agitées et banales, tout le temps se révolte contre cette farce atroce de durer. Elles veulent aller se perdre nos molécules, au plus vite, parmi l'univers ces mignonnes ! Elles souffrent d'être seulement « nous », cocus d'infini. On éclaterait si on avait du courage, on faille seulement d'un jour à l'autre. Notre torture chérie est enfermée là, atomique, dans notre peau même, avec notre orgueil." Céline

estel08le 14 mai 2020 à 17:51

Il n'y a pas de recherche au sens littéral du terme, il faut par contre sortir ou avoir des activités qui permettent de rencontrer d'autres personnes. J'ai constaté personnellement que les meilleurs relations que j'ai ce sont faites naturellement, sans chercher quoi que ce soit. Il faut que tu essaies de comprendre d'où ça vient, dans ton vécu, dans tes relations... j'ai aussi remarqué que les personnes en général car évidemment d'autres ne sont pas comme ça elles ne cherchent pas vraiment des relations amicales durables mais des relations pour combler leur vie ou plutôt des moments de leur vie mais ne s'attachent pas aux autres, d'ailleurs il suffit d'avoir des problèmes ou de s'éloigner pour voir qu'il n'y a plus grand monde. Mais ce n'est pas grave, si le désert signifie réellement personne alors tu pourras peut-être te faire conseiller après si tu as que quels amis mais qui restent là et avec qui tu peux partager énormément alors c'est le plus important. je suis désolée mais je ne pense pas être d'une grande aide. je n'ai jamais eu un groupe d'amis mais des amis un peu partout, très différents les uns des autres, avec des centres d'intérêts complètement différents des miens.

Sisile 14 mai 2020 à 21:47

@Fabrice
Très beau et poétique cet écrit de Céline

Fabricele 15 mai 2020 à 00:18

@Inclassable...@Sisi
Il est froid comme les marbres pour que nous sachions nous y retrouver ...nous sommes nervurés comme lui ...pour que nous sachions nous réchauffer...il faut parfois se mettre à nus ne rien cacher...alors parfois traîne une oreille attentionnée...il est allé au bout de la nuit ...pour nous la livrer...cette part d'humanité (pourtant Ferdinand Destouches est un pourri...et bien soit ...moi il me réjouis)

Ezigle 16 mai 2020 à 00:26

Merci @Inclassable pour ce sujet.
Et à tous pour vos points de vue. Je pense que l'amitié se basse sur de vrais partages, et non pas sur les activités.
Mais, depuis que je suis tombée sur ce post je n'arrête pas de réfléchir à toutes ces choses qui sont devenues intéressantes, et que je ne m'attendais pas. Il faut dire que je suis très curieuse aussi. Mais j'ai envie de partager ça avec vous.

Il y a très longtemps, dans un royaume très lointain, j'avais un copain : mon ex. Il faisait du rugby. Il était beau et costaud et à cette époque j'allais à la fac en ville. Tous les week-ends je faisais la route pour passer du temps avec lui. Il ne pouvait pas venir car il y avait entraînement les vendredi soir et match les dimanches. On se voyait un peu le samedi et j'allais les dimanches voir les matchs de rugby.
Un peu étrangère à cet univers, j'ai été tout de suite repérée en tant que "femme de joueur". J'avais 22, ou 23 ans, à l'époque.
J'assiste aux premiers matchs et il y avait des supporteurs et supportrices très sympas. Je me suis naturellement rapprochée des autres "femmes de joueurs". Je me présente, puis une fille me dit : Bonjour, je suis la femme de Jean.
Dans ma tête je me demandais son prénom à elle, et si le mien allait disparaître un jour aussi. Je suis rassurée, elle s'appelle Marie. Je lui demande : Tu fais quoi dans la vie ?
La réponse : J'ai 3 enfants.
Puis je suis accueillie dans ce groupe de "femmes de joueurs" où les conversations tournent autour de couches, cuisine, biberons et exploits de leurs conjoints. Ça me fait peur. Mais je prends sur moi et je continue à aller aux matchs de rugby.
La saison avançait et je n'arrivais plus à suivre les conversations. Après il faut savoir que les dimanches de rugby commencent pour le joueur à 11h avec le déjeuner avec l'équipe, à 13h il y avait l'équipe A qui jouait et à 15 h l'équipe B (j'arrivais vers 15h30 je crois). Et après le match il y a la 3ème mi-temps de 18h jusqu'à 3h du matin pour certains.
Au but d'un moment j'avais commencé à amener des livres et j'ai essayais de lire dans la tribune. Mais c'était souvent bien brouillant. Puis il y avait les visiteurs à côté, et tout le monde se fâchait aussi. Personne ne savait m'expliquer ce qui se passait exactement, mais c'était bien souvent la faute de l'arbitre.
Un beau jour, je me suis dite qu'il fallait que je comprenne le jeu, puisque j'étais là pour regarder le match. J'avais vu que tous les joueurs jouaient en fonction de la position du ballon. Et j'ai eu l'idée d'aller de l'autre côté du terrain, face aux tribunes, et suivre la ligne du ballon. Comme ça, je me promenais un peu tranquille aussi. J'ai commencé à comprendre le jeu. Mais je n'étais pas la seule à suivre le jeu de l'autre côté. Il y avait aussi les anciens coachs et des vieux passionnés, souvent de deux équipes. Et là c'était superbe. Car je pouvais demander pourquoi sifflait l'arbitre, etc. Et ces messieurs, on dirait qu'ils aimaient bien l'expliquer,ils étaient sérieux et concentrés.
Et j'ai commencé à comprendre le rugby, à l'aimer.
J'ai tenu deux saisons, mais ensuite je suis quand même revenue à mes passions aussi. Puis quand ça s'est fini avec mon ex, je croyais que le rugby aussi c'était du passé. Jusqu'à ce que j'aille au cinéma et je regarde le film Invictus, et je me rende compte que j'aimais le rugby. Et ensuite dans ma vie, je me suis retrouvé à regarder des matchs de coupe du monde avec des Sud-africains, des Anglais, Écossais, Irlandais, Kiwis... etc.
Et cette année, à ma grande surprise, en regardant la coupe du monde, il y avait des filles qui regardaient à côté : c'était l'équipe féminine d'ici. =)


Et un autre exemple, en ce moment, je me suis mise à faire des masques pour une association. Je découvre la couture et les joies de la machine à coudre. Surtout quand le fil d'en bas reste coincé et il y a pas moyen, et je démonte tout et je remets tout encore pour la quatrième fois. C'est un peu comme quand Windows plante. Et je passe des heures avec cette partie, jusqu'à recommencer de zéro et me rendre compte que le problème vient du fil d'en haut qui s'était juste sorti d'un petit crochet tout en haut. ^_^
Je ne cherche pas à me faire copine avec les autres couturières. Elles ont l'air très sympa. Je fais ça car je n'ai pas compris qu'on déconfine alors qu'il y a pas assez de masques, et pour apprendre à coudre aussi, car j'ai vu le documentaire "The real cost" l'année dernière et ça m'a marquée.
En amenant mes premiers masques (dont j'avais peur qu'ils soient pas bien), j'ai eu droit à une boîte de chocolat. Car une pâtisserie a eu des masques grâce à l'association et ils ont donné des boîtes de chocolat pour les bénévoles. Je suis très contente =)

Voilà mes partages. Ne baissez pas les bras et restez vous mêmes. Merci.

happyfacele 06 juin 2020 à 21:34

Pour rencontrer des gens il faut s'intéresser un minimum à eux et ne pas les "utiliser" comme des bouche trou ou trop se dévoiler en les envisageant comme des psy gratuits - du vécu pour ma part, et laisser le temps installer une relation consistante.

Pour se faire il faut je pense balayer large; dans son environnement de quartier, son environnement professionnel, son environnement familial....
en pratiquant des activités occasionnelles ou payantes, dans le milieu associatif, les amis des amis, des cousins, des frères et soeurs...
les sorties du site Apie, ou d'autres sites de rencontres amoureuses ou amicales (ce ne sont pas les sites qui manquent de nos jours).

Si la solitude pèse ce sont les pistes majeures à explorer pour se créer le maximum d'occasion de sortir de ta "misère sociale".
Si aller à la rencontre des autres te terrorise tu peux toujours envisager un suivi en TCC auprès d'un psychologue pour gérer en quelques séances ta timidité?

Quant aux désillusions dans les relations humaines, c'est le lot de tout un chacun. Nous ne sommes pas compatibles avec tout le monde et, au fil de la relation qui s'installe, peuvent de faire jour des différences de buts, de points de vue, de compréhension des approches de chacun (amoureuse, amicale, occupationnelle...?). On ne peut pas simuler des sentiments ou des centres d'intérêts communs là où ils n'existent pas...

Bon courage à toi.

Maverickle 07 juin 2020 à 10:16

Bonjour @Inclassable,

J'étais très occupé, loin du forum depuis plusieurs semaines, et là je reprends contact en lisant ton message.

Je suis d'accord avec @Fropop et @Roth, que tu sembles mettre beaucoup de barrières à ta propre progression dans ton discours. Et personnellement, je ne crois pas au destin, et qu'une place nous attend : Je crois que nous avons des potentiels, et qu'il nous revient de les utiliser pour créer ou aménager notre place dans la société humaine ou dans l'Univers. C'est à chacune et à chacun de nous d'offrir au monde son meilleur dans une position à inventer. Nous ne sommes pas des pièces de vaisselle qui aspirent à (re)trouver leur place dans la valise de rangement tapissée de velours ... Avec 1,3Kg de matière grise interconnectée, nous sommes plus que ça, nous valons mieux que ça !

Je suis d'accord avec @Seb, @estel08, @Ezig ... et bien d'autres personnes croisées par ici, que c'est en parvenant à sortir et en te créant des occasions que tu as une chance d'améliorer ta condition, de découvrir des personnes intéressantes, de partager avec elles ne fusse qu'un temps des activités qui te laisseront un goût sucré dans la nostalgie, et pourquoi pas te réveiller un matin toujours au côté de la même belle âme 😍 (mais tête-de-pioche insupportable quand elle s'y met 😉 ) avec un compteur à 2 chiffres et l'envie qu'il passe à 3 si c'est humainement possible ...

Je suis donc aussi absolument d'accord avec @happyface qu'il ne faut pas commencer en ayant des "objectifs de production", des attentes trop fortes et trop fondamentales envers les personnes que tu croises. Laisse venir, écoute, observe, ne te dévoile pas trop tôt non plus, mais donne à voir un peu quand même. Puisque tu évoques des "illusions relationnelles", c'est que tu connais certains risques pour les avoir vécus. Appuie-toi sur ton expérience, elle sera au moins utile à cela, et va de l'avant avec la même détermination que tu dois mettre sur ton BMX* : Tu peux te créer ta place sociale, l'essentiel est de fournir les bons efforts au bon moment. Si tu rayonnes de ta spécificité, de tes passions, de ton enthousiasme, nul doute qu'apparaîtra au moment le plus inattendu la bonne personne. À laquelle il te reviendra de laisser sa chance de franchir les barreaux de la cage mentale que tu sembles avoir construite, car au moment d'entrer dans le vif d'une relation privilégiée, nos propres blocages sont souvent le plus gros obstacle à franchir.

Et, sérieusement, il n'y a pas plein de jolies brunes, blondes, rousses, sur et autour des circuits de BMX ? Regarde mieux, je suis sûr qu'il s'y trouve plein de passionnées 😜 (ou de passionnés, d'ailleurs, je ne dois pas faire d'hypothèses sur tes goûts) avec lesquelles entamer la conversation.

Je te souhaite un bon déconfinement !

* Ma seule expérience sur un BMX, en fait dans une descente de VTT en montagne, s'est achevée sur un soleil 🥴 et un traumatisme à un bras pour 2 mois de gêne 😭 , alors pour moi tu fais figure de héros, de dieu grec 😍, à courir ces risques "inutiles" avec régularité et passion !

Evaderhaindile 07 juin 2020 à 11:00

@Maverick,tu es raffraichissant...
Belle qualité pour moi.
Et si on pouvait regénerer l'envie,le goût des autres,le goût du risque,la confiance en soi,avoir une attention sur ce qui nous entoure.Aimer les autres .Tels qu'ils sont..Tous différents.Avec une ouverture d'esprit qui précède ce que l'on appelle l'accueil de l'autre .Et puis y croire .Croire à la chance .Et si c'est pas aujourd'hui ,espère en demain.Sois confiant .Le partage ,l'échange ,le respect existent,pour peu que tu prenne le risque de t'approcher de l'autre .Positive ta vie.
Je veux bien écouter tout le monde ,de mon côté,par contre je ne me rapproche pas de gens hautains ,dédaigneux .Je respecte un SDF autant qu'un chef d'entreprise.
Il est parfois difficile de sentir les autres se limiter.En amour ,en amitié,au travail,en famille.De mon côté je crois qu.'il faut parfois utiliser tout son coeur pour faire les choses.J'ai cette ambition de toujours esperer. Plus exactement c'est une discipline.
Donc reprends ton corage à deux mains et fonce ...

Je crois que l'on se connait.Tu me rappelle quelqu'un.Si c'est bien toi,on a mal commencé la dernière fois.Tu as été déroutant...car tu as supposé que les femmes avaient des goûts pour les bad-boys.Si c'est toi et bien recommence ton approche .

Mets un peu plus de soin à te présenter.Est-ce que si tu présentais un ami tu ne mettrais en évidence que ses défauts ?Ce ne serait pas très sympa.Il ne s'agit pas de mentir mais d'avoir un regard moins dur sur soi .Du coup tu finiras par avoir un regard plus doux pour les autres .
Tu es sur un site où beaucoup sont bienveillants.C'est une bulle innestimable.Lance toi.Et puis ,aime toi avant tout...Sinon tu ne pourra pas aimer...
Fais toi une liste défauts qualités et s'il te plait essaie de remplir un peu la colonne qualités!
On peut mal commencer mais finir très bien !
Sans rancune!( si c'est bien toi?)
Eva

Maverickle 07 juin 2020 à 14:53

@Evaderhaindi, merci pour les compliments, dont je ne sais pas si je les mérite tant que ça ...

Et quant à me dire "Sans rancune", je vais retourner voir les fils historiques, mais je ne suis pas sûr de me rappeler pourquoi je devrais être rancunier (et pourtant, d'habitude, c'est un "sport" où j'excelle ... 😶 )

Et sinon, il faut peut-être poursuivre en MP, non ? 😉

Evaderhaindile 08 juin 2020 à 08:14

@Maverick,
GrOs quiproquo....
La 1ère phrase Tu es rafraichissant et c'est une qualité pour moi était pour toii.
Le reste du sms était une réponse déstinée à @Inclassable.,pas à toi.
Suis désolée,me suis mal faite comprendre!

J'ai cru ,aussi reconnaitre DIDMAN....Mais je me trompe peut-être? J'avoue que ça s'était pas trop bien passé,nos discussion.C'est donc pour cela le "sans rancune! "
Avec toi c'était très cool jusqu'ici .C'est pour cela que j'utilise le mot rafraichissant!
CAPITO?
Et donc aucun reproche à te faire hein...

Encore une fois désolée! 😨
Eva

Inclassablele 08 juin 2020 à 12:03

@Evaderhaindi. J'avais compris, mais je ne vois vraiment pas comment on pourrait se connaître, à moins que ton profil soit faux. Peu importe.

Evaderhaindile 08 juin 2020 à 14:20

Non c'est pas ça @Inclassable.
Certains ont pris contact avec un pseudo et puis voyant qu'ils ou qu'elles se sentaient en difficulté avec la relation aux autres ,ont changé de pseudo.Et là incognito....Tout le monde pense faire la connaissance d'une nouvelle personne alors que la réalité c'est que tu a affaire à la même personne
C'est une liberté sur ce blog et c'est très bien comme ça .Du coup des fois jcertains propospeuvent me faire penser à quelqu'un d'autre .Du coup je m'interroge .Ce ne serait pas truc ou Machin ?Ça fait plusieurs fois que je découvre ces" double-faces.",mais parfois aussi je m'égare.Je me trompe.Comme avec toi .désolée!
Eva

Evaderhaindile 08 juin 2020 à 14:23

@Inclassable
Et d'ailleurs même sans être en difficulté relationnelle ,on peut très bien avoir envie de se distancier.C'est bien cette liberté!
EG


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?