Vous avez dit... atypique ?

Mots, termes etc insupportables...

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Vous avez dit... atypique ?
  4. Mots, termes etc insupportables...
Mots, termes etc insupportables...
Minairalele 23 décembre 2022 à 12:41

Bonjour,

Sur l'initiative de Merlin, Paradox, Zozotte, je lance ce fil,


Il faut...
tu n'as qu'à...

aujourd'hui j'essaie le plus possible de ne pas les utiliser, ils ne servent à rien, ils sont culpabilisant et n'apporte aucune solution dans certaines situations, bien au contraire...

Peut-être certains ou certaines m'apporteront un autre entendement...

Minairale

zozottele 23 décembre 2022 à 13:17  •   90057

Belle initiative @Minairale!👍
Il faut et tu n'as qu'à alors ?
C'est compliqué la oui, parce que souvent, quand on nous dit ça, ça part d'une belle intention, c'est pour notre bien.(enfin normalement !)
Alors difficile d'envoyer bouler quelqu'un qui essaye de nous aider.Arriver à s'écouter soi même au milieu de plein de conseils contradictoire, c'est difficile.
Alors que faire de ces "il faut tu n'as qu'à", c'est un chouette sujet ça !
Moi je dirais que ça n'engage que ceux qui le disent,et c'est à nous d'en faire ce que l'on veut.
Il faut faire comme ça tient.😄
Vaste sujet Minairale, merci à toi !

Nadiazebrele 23 décembre 2022 à 13:36  •   90058

Plus qu'un mot : "Si j'étais toi"

Ievanpolkkale 23 décembre 2022 à 15:00  •   90068

@Ces injonctions sont en réalité des suggestions, des propositions. Elles tiennent le plus souvent d'empathie, des neurones miroirs. Tu es peut-être un peu trop susceptible ?
- "Il faut prendre un parapluie pour te protéger de la pluie, il faut bien que tu manges pour être en bonne santé, il faut que tu couches tôt pour bien récupérer, etc."
Bien entendu cela nous ramène à nos faiblesses, notre incapacité.
- "Il faut que tu arrêtes de fumer, c'est mauvais pour toi !" "Il faut que tu fasses du sport !" "Il faut que tu rencontres des gens"
- "Mais je n'y arrives pas, pourquoi me le dire, pourquoi me faire la leçon, pour qui tu te prends !?" 😄
Toute suggestion est bonne à entendre. Si elle peut nous aider, elle fera son chemin. Sinon ce n'est pas grave de l'entendre une fois. Ensuite ça peut devenir du harcèlement, dans ce cas il faut bien faire comprendre à la personne que c'est bien reçu et que ce n'est pas la peine d'insister. Bien qu'altruiste, c'est parfois maladroit.

@Nadiazebre Excellent, tu m'as fais bien rire ! Tu as dû me retirer une vielle épine que j'avais oubliée ! Du coup j'ai pas mieux que toi !

- "Si j'étais toi" comme @Nadiazebre

- "Quand on veut on peut", insupportable !

- "Feignant", alors que le but crée la motivation

- "Peut mieux faire", affligeant, au lieu de proposer des pistes pour mieux faire

- "Pathétique", utilisé à tout bout de champ, pour dire consternant, et qui signifie fort en émotion. La naissance d'un bébé est pathétique, un beau spectacle ou un enterrement aussi.

Minairalele 23 décembre 2022 à 15:18  •   90073

J'apprécie la pensée arborescente

Merlinle 23 décembre 2022 à 15:18  •   90074

J'en ai toute une série.

A commencer par "on est tous". Une expression qui pour moi a toujours été la négation de l'unicité individuelle qui m'est si chère. Avec l'un de ses corollaires, "tout le monde sait que ..." pour énoncer un lieu commun indémontrable.

"Effectivement". Ce mot est devenu tellement à la mode qu'il est répété à la nausée partout, sur toutes les ondes radio, télé et j'en passe.

"Lâcher prise" : probablement issu de la bouillie psymachinchose et du soi-disant développement personnel (oui, ça aussi ça pourrait être dans la liste), je le ressens comme une excuse pour ne pas aider les autres ou pour ne pas s'occuper soi-même de ses problèmes, en fonction de qui l'emploie.

"Sortir de sa zone de confort" : qu'est-ce qu'on reproche à la "zone de confort" ? Ce n'est pas si mal. Et les injonctions à en sortir arrivent souvent de la part de gens qui n'ont aucune idée des efforts qu'on a pu faire dans sa vie et qui se situaient bien au-delà de la pseudo-zone en question.

Bon, j'arrête là, je vais finir par me mettre en mode "schtroumpf grognon" ;)

Minairalele 23 décembre 2022 à 15:36  •   90075

@Merlin, savoureux révélé de ce qui se passe en entreprise,...On est une équipe bla bla, avec comme sucrerie...tu te tiens a carreau ou t'es viré, n'est ce pas, que restes t il si ce n'est de porter le masque en fonction de sa survie possible, beurk...
Autre terme...c'est de ta faute si...?
(si) est risible...on peut dérouler le truc, genre subtilement le si de culpabilité, Dès lors ou cela est exprimé, tout est biaisée...
Autre terme,
Heureusement, j'ai un toit, je n'ai pas un cancer etc etc

Aisle 23 décembre 2022 à 16:45  •   90078

''C'est évident''

paradoxle 23 décembre 2022 à 16:48  •   90079

Chouette ! Bon début tout ça.

Normal est pour moi le terme que j'ai banni de mon vocabulaire, il sert à rien. Et suivant le contexte, il peut être remplacé par : sain, humain, habituel, logique, cohérent, c'est la moindre des choses, ...

Pour "il faut", y a d'autres moyens de donner des conseils : "c'est peut-être mieux si", "une idée, ce serait de", etc.

Nadiazebrele 23 décembre 2022 à 17:12  •   90082

J'ai trop envie de la faire celle-là 😋

Pain au chocolat ! 😂

Merlinle 24 décembre 2022 à 08:56  •   90110

J'en ai oublié un important :
"La valeur travail". Un piège sémantique pour faire croire aux esclaves qu'ils sont libres....

Minairalele 24 décembre 2022 à 09:46  •   90112

@Merlin👍

Merlinle 24 décembre 2022 à 17:13  •   90137

Pour rester dans le même style : "rigueur budgétaire" (serrer la ceinture à tout un pays pour préserver les profits d'une minorité très riche)

gildele 24 décembre 2022 à 18:05  •   90138

" Ne prends pas mal ce que je vais te dire, mais tu ......"
( Petite phrase d'introduction suivie systhématiquement d'une bonne vacherie, formulée de façon très policée ...)

Ambre31le 25 décembre 2022 à 16:37  •   90176

"Le moral des français" ... déterminé par le montant de leur consommation.

"Pouvoir d'achat"... assimilé à épanouissement personnel.

"Oui. Mais c'est pas si simple tu sais... C'est comme ca, on n'y peut rien !"

Merlinle 25 décembre 2022 à 18:23  •   90179

"Radical". Un mot utilisé pour discréditer auprès du grand public des idées pourtant adaptées aux avancées vers une société plus juste pour tous et permettant de ne plus massacrer la planète. Mot associé : "éco-terrorisme", un terme qui, avec "séparatismes" laisse augurer des prochaines répressions contre ceux qui osent remettre en question les productivismes, le consumérisme et leurs effets sur la planète.

paradoxle 25 décembre 2022 à 19:12  •   90180

@Ambre31 Le "c'est comme ça". Comment je me bats contre ça depuis tout petit ! Une lutte sans fin !

@Merlin (désolé, je suis un peu bourré, j'ai envie de chipoter)
Autant, évidemment, tout le vocabulaire de la propagande médiatico-orwellienne discréditant un progressisme de bon aloi remettant en cause le système même est grandement dérangeant (et assez efficace, j'ai malheureusement l'impression) , autant "radical" est à réhabiliter (voire à revendiquer).
En son sens le plus strict, celui de racine. Tant qu'on ne s'attaque pas à la racine du problème, il repoussera toujours. (un truc comme ça, c'est mon côté pragmatique)

Minairalele 25 décembre 2022 à 19:22  •   90181

Tu me comprends hein?

Merlinle 25 décembre 2022 à 19:25  •   90182

@paradox sur le fond, on est d'accord. Le souci, c'est que "radical" est désormais associé à "violents qui veulent semer la pagaille" ou à "irréalistes qui veulent nous emmener droit vers la catastrophe". Alors revendiquer le radicalisme, oui, ce serait bien. Mais est-ce encore possible ou est-ce qu'au contraire ce mot n'est pas devenu un épouvantail efficace ? Not sure...

zozottele 25 décembre 2022 à 22:15  •   90190

Aujourd'hui toute opposition est considérée comme radicale, alors se revendiquer radical ne veut peut-être plus rien dire finalement.
Ou au pire ça peut faire peur et fuir ceux que l'on aimerait ramener à notre cause.
Constructif,je crois qu'il faut plutôt se dire constructif pour être écoutés aujourd'hui.
Les mots sont importants,il faut les choisir avec soin.

Minairalele 26 décembre 2022 à 16:17  •   90210

Radical : utliser autre terme ou mot ? Plus constructif comme le souligne @zozotte, c'est stupéfiant ! Le pouvoir des mots...

zozottele 26 décembre 2022 à 22:34  •   90216

Le pouvoir des mots oui, d'où l'importance de ton fil @Minairale!
J'ai deux mots à bannir aussi,je l'ai dit dans d'autres fils, c'est "rancoeur" et "regret".
On se sent léger quand on enlève ces mots de notre vocabulaire !

authentiquele 27 décembre 2022 à 11:01  •   90222

J'aime les mots, tous les mots. Il me semble qu'ils en disent long sur ceux qui les utilisent. Je pense que leur utilisation dépend du contexte, de l'éducation, de la culture, de l'environnement, de l'époque, etc. Quand les mots nous blessent, nous choquent, nous dérangent, qu'est-ce que cela signifie en ce qui nous concerne?
voir la vidéo

Minairalele 15 janvier 2023 à 12:29  •   90916

le pouvoir des mots ...
Thomas Edison est né aux Etats-Unis en 1847. Il est le septième et dernier fils de Samuel Edison (qui fut tour à tour brocanteur, épicier, agent immobilier, charpentier) et de Nancy Elliot (ancienne institutrice).
Alors qu'il avait 9 ans, il rentre un jour de l'école avec une lettre pour sa mère. Il lui dit : "Mon instituteur a demandé que je te donne cette lettre, à toi, uniquement à toi". Alors sa mère ouvre la lettre, la lit silencieusement et avec les yeux pleins de larmes, la lit ensuite à son fils :

"Votre fils est un génie. Cette école est trop petite pour lui et nous n'avons pas d'assez bons enseignants pour l'instruire. Veuillez le faire vous-même".

Le petit Thomas possède déjà un vrai petit laboratoire de chimie dans le sous-sol de la maison de ses parents.
De nombreuses années plus tard, quand la mère d'Edison est décédée, il était alors connu comme l'un des plus grands inventeurs de son siècle (1093 brevets déposés dont l'invention de l'ampoule électrique, le télégraphe, le phonographe, la centrale électrique, la caméra, etc.).
Un jour qu'il fouillait dans les vieux souvenirs de famille, il trouva une lettre pliée dans une boîte de sa mère. C'était la lettre qu'il avait donnée étant enfant à sa mère de la part de son instituteur. Elle disait ceci :

"Votre fils est nul ! Il est déficient ! On détecte chez lui une maladie mentale. Nous n'autorisons plus votre fils à revenir à l'école".

Thomas EDISON a pleuré pendant des heures et il a ajouté ceci dans son journal :

"Thomas EDISON était un enfant nul et déficient, qui, grâce a une mère héroïque, est devenu le génie du siècle".

Etiennale 15 janvier 2023 à 13:31  •   90917

@Minairale Quelle histoire belle d'enseignement. Pour ma part, je suis prête à entendre ce qui me gêne mais je ne m'oblige pas à faire semblant d'apprécier ce que je n'aime pas entendre. Les gens disent ce qu'ils veulent et parlent pour eux.

Pierro314le 15 janvier 2023 à 13:50  •   90918

Pour revenir sur le mot "radical". En effet, il signifie étymoligiquement la racine. Mais il est employé souvent dans le sens de "fanatique".
C'est pourquoi je préfère ce dernier mot pour décrirer ce que le bruit ambiant appelle "se radicaliser".

Sinon, autre expression que je ne supporte pas:

On m'a souvent donné des conseils vestimentaires (c'est à dire fait savoir que je m'habillais mal 🙄 ) qui ne correspondent pas à mes gouts et ma façon d'être.
Et quand occasionellement (pour des occasions où il faut mettre un masque normopensant) je me retrouvait avec un costume de circonstance, j'ai souvent entendu des phrases comme: "Ha tu es très bien comme-ca! Tu es quelqu'un d'autre!"
Oui en effet, me dis-je, j'avais déjà compris que le problème c'est quand je suis moi-même; merci, vous ne m'apprenez rien! 😡

L'expression "C'est bien comme ça. Tu es quelque d'autre" Voilà une de celle que je n'aime pas.

Etiennale 15 janvier 2023 à 21:06  •   90937

@Pierro314 a écrit : '' j'avais déjà compris que le problème c'est quand je suis moi-même; merci, vous ne m'apprenez rien! ''
C'est excactement ça !
Les HPI attirent les moralisateurs, les juges et les conseilleurs.

zozottele 15 janvier 2023 à 22:17  •   90941

Et les HPI sont aussi des juges et conseillers peut être des fois ?🙄
Sinon l'histoire d'Edison c'est une histoire vrai ?
C'est génial,sa mère était un sacré génie aussi oui!

Kobayashile 15 janvier 2023 à 22:21  •   90944

Cela me fait penser à ce concept de "fantôme générationel" expliqué par Bruno Clavier.
Ces expressions en seraient-elles des traces ?

Minairalele 16 janvier 2023 à 00:29  •   90952

@Etienna, Merci

paradoxle 16 janvier 2023 à 02:03  •   90953

Petite rectification à propos d'Edison et du nombre des brevets qu'ils lui sont attribués. Très tôt, il s'est entouré d'un bon nombre de jeunes chercheurs et d'ingénieurs qui inventaient à la chaîne. Les brevets étaient au nom du directeur de la boite, aussi malin en science qu'en affaires.

Merlinle 16 janvier 2023 à 07:16  •   90955

Pour compléter la remarque judicieuse de @paradox, Edison était avant tout un homme d'affaires, capable de pressentir la manière dont une invention pourrait se placer dans un ensemble de nouveaux produits capables d'avoir une utilité pratique rapide, donc générer de l'argent. Loin de l'inventeur génial, on a surtout là affaire à un génie ... du commerce, mais tout de même visionnaire.

Pour ceux que ça intéresse d'approfondir le sujet (en anglais, mais il est facile d'utiliser Google Translate pour avoir des versions françaises correctes)

https://sites.psu.edu/magdaliapassionblog/2018/01/24/thomas-edison/
https://theconversation.com/thomas-edison-visionary-genius-or-fraud-99229
https://www.newyorker.com/magazine/2019/10/28/the-real-nature-of-thomas-edisons-genius

Kobayashile 16 janvier 2023 à 21:05  •   90966

Edison, bon il a soigné son business au point d'imprimer sa marque dans l'histoire.
Cependant, rappelons-nous que Tesla a été un de ces jeunes inventeurs. Son invention du courant alternatif à tout simplement été mise à la porte, avec lui, de l'entreprise d'Edison. Qu'est-ce qui fait tourner le monde aujourd'hui ? Le courant de Tesla, alternatif, pas le continu d'Edison. Bon, pour l'électronique, c'est du continu, ok, il y a une transition en cours.
Edison était tellement remonté contre Tesla, sentant sans doute le vent tourner, qu'il a fait une démonstration d'électrocution pour prouver le danger du courant alternatif. L'histoire retient que c'est le début de la chaise électrique, oupss.😬

Etiennale 17 janvier 2023 à 19:04  •   91001

@zozotte Je parle du juge, du morallisateur ou du conseilleur normopendant vis-à-vis du HPI dans un face à face. Il est évident que l'on perçoit le HPI souvent comme à rééduquer, à normaliser.

paradoxle 17 janvier 2023 à 21:53  •   91006

"du juge, du morallisateur ou du conseilleur normopendant". Normo-pensant ou normo-pédant ??? Héhéhé !

Etiennale 17 janvier 2023 à 23:23  •   91024

@paradox 🙂 Faute de frappe qui ressemble à lapsus...

Minairalele 18 janvier 2023 à 12:01  •   91038

@Merlin, merci pour les liens

@Kobayashi, merci pour l'info Bruno Clavier


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?