Vous avez dit... atypique ?

Quand on sera vieux : chacun chez soi ? Communauté ? Euthanasie ? D'autres suggestions ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Vous avez dit... atypique ?
  4. Quand on sera vieux : chacun chez soi ? communauté ? euthanasie ? d'autres suggestions ?
Quand on sera vieux : chacun chez soi ? Communauté ? Euthanasie ? D'autres suggestions ?
Julienle 03 mai 2019 à 14:55

Mon père dit souvent : "n'est pas vieux qui veut". Certes, donc, dans l'éventualité ou l'on atteindra un grand âge : vous voyez ça comment ? Et d'abord : comment ça vieillit, un HP ? Ça vit autant que les autres ? Ça fait plus ou moins d'Alzheimers ? Ça fait plus ou moins d'enfants, pour les aider dans le naufrage de la vieillesse ?

Du coup : chacun chez soi, petite pension retraite, petit potager, Netflix, visiteuses médicales tous les mercredi et samedi, à la cool ? Ou bien on repeuple un petit village fantôme en Dordogne ou dans la Creuse ? On fonde une communauté ? On s'entraide, entre vieux ? Ça dit quelqu'un ?

Nan, j'dis ça, paskeu moi j'ai 40 ans et j'ai pas beaucoup bossé, donc la retraite, on oublie ; de plus j'ai pas d'thunes, et j'aurai pas d'héritage. Donc bah j'essaye d'anticiper un peu !

On va quand même pas tous aller passer nos retraites au Portugal, les 'tugais à un moment ils vont en avoir marre nan ?

@ Portugais, t'es là ? T'en penses quoi ?

Etoilele 03 mai 2019 à 16:09   •  

Une communauté, avec des êtres humains vrais, des animaux libres, en retrait du système (la retraite quoi, pourquoi attendre 60, 65 heu 70 ans voire 75 ans pour nous d'ici là), en autonomie totale, en vivant d'échanges de services et mangeant ce que nous produisons....
Un rêve vers lequel je me dirige doucement mais au moins dans le bon sens.

Julienle 03 mai 2019 à 16:16   •  

Ouias t'as raison, en fait, pourquoi attendre d'être vieux ?!? Let's do this now ! :)

Etoilele 03 mai 2019 à 16:24   •  

Avec les nombreux hameaux abandonnés qu'il y a dans la creuse, par exemple, y a moyen. Bon va falloir quand même un ptit apport financier. Il est là le souci...

Julienle 03 mai 2019 à 17:25   •  

J'me dis que peut-être, repeupler certains villages fantomes,pour un franc symbolique... J'ai entendu parler de ça... Sinon, on occupe de force ! Une bande de vieux de 70 balais déterminés, qui résistera ?

Gargarinele 03 mai 2019 à 17:36   •  

Je n'attendrai pas d'avoir peut être 70 ans

LibertEchEriele 03 mai 2019 à 17:50   •  

🙂 super tentant... Mais, plus que les QI, pour un projet pareil, ce sont les caractères des uns et des autres, à commencer par le mien, qui me posent question 🙂
Mais... vraiment super tentant! Et, oui, avant plus tard si possible

Julienle 03 mai 2019 à 17:56   •  

Vous avez raison, ya pas l'choix, faut passer un coup d'accélérateur.

Merlinle 03 mai 2019 à 18:05   •  

Pour moi, l'âge n'a jamais été un point de référence. Chacun suit son chemin à son rythme, l'évolution de ses projets personnels interviennent... quand on en ressent le besoin. Idem pour la forme physique, elle est inégale d'une personne à l'autre, et le "label âge" n'y change rien.

Bref, en ce qui me concerne, j'ai pris le tournant vers la liberté il y a déjà 8 ans, avec mon (pas si) petit potager ;), mes poules... Je sais que sauf miracle je n'aurai pas les moyens de parvenir à l'autonomie totale par manque d'argent, mais c'est aussi une conséquence de mes choix professionnels (travailler moins pour gagner moins). Vivre plus sainement, en pleine nature, en faisant ce que je peux pour vivre en harmonie et préserver l'environnement, c'est là où j'en suis aujourd'hui. Et j'ai encore un gros bout de chemin à faire, j'en suis conscient.

En revanche je serais incapable de m'investir dans un projet collectif comme vous le décrivez. Je n'aime pas les rapports de dépendance et/ou de dominance, qui s'installent forcément dans un groupe. Je tiens aussi beaucoup à mes moments de solitude, et je ne supporterais pas de vivre "en collectivité" comme cela serait nécessaire pour des projets de grande ampleur du genre "on se reprend un village fantôme en Lozère".

A deux, oui, je le pourrais, c'était d'ailleurs mon but au départ, mais il faut un rapport amoureux fort pour cela. Un projet de vie commun. Après ça n'empêche pas d'avoir des rapports de voisinage cordiaux, mais sans se lancer dans de grands travaux tous ensemble...

LibertEchEriele 03 mai 2019 à 18:19   •  

Complètement d'accord pour ce qui est de la notion d'âge Merlin! La PÊCHE (comprenez envie de vivre, de mordre la vie avec ou sans dents 😄), j'ai, pour l'instant encore en tous cas, bien l'impression qu'elle s'en balance de l'âge. Bon, après, on adapte quoi, faut pas rêver non plus, je me lancerais pas dans la reconstruction de Notre-Dame, fin, pas toute seule 😄
Mais, tout comme toi encore Merlin, je suis dubitative quant à la vie en communauté... Mais, je dis bien dubitative parce-que, peut-être, je suis en train de rencontrer des gens hors normes niveau "dominé-dominant" et tout l'bordel?...??? Jusqu'alors, c'était pas dubitative que j'étais, mais plutôt allergique à la simple évocation de vie en communauté 🙂

Carolle 03 mai 2019 à 18:37   •  

coucou, nous c'est ce qu'on est en train de créer en Belgique, j'ai proposé une rencontre sur ce site. Visiteurs bienvenus.

On a pas envie de vivre sous la tyrranie jusqu'à nos vieux jours, tout en restant ouverts au monde, apprendre des relations,...

autreMondele 03 mai 2019 à 18:59   •  

@Carol Un frontalier dans votre équipe sa vous dit ?

Julienle 03 mai 2019 à 19:07   •  

@ Carol

Merci du tuyau !

Julienle 03 mai 2019 à 19:25   •  

@ LibertEchErie

J'ai un ressenti comparable au tien ! D'ailleurs, je suis un farouche et heureux solitaire ! Tant de beauté et de sagesse dans la solitude !

Mais du coup ça va être un véritable défi, si ça m'arrive, et là, à ce moment là, je verrai bien si toutes les "sagesses" que j'ai prétendu accumuler dans ma vie, et même, que j'ai transmises, ont une quelconque valeur, ou pas : est-ce que tout ça me servira à arriver à partager le même espace que l'Autre, à communiquer avec respect, même s'il est très différent de moi... A vraiment le considérer comme un frère ? Ce sera le grand test !

Après, si on est obligés, de vivre ensemble, pour survivre (ça pourrait nous arriver :))) et bien je ressens que "nécessité fait loi" : on n'aura pas vraiment d'autre choix, que d'y arriver ! Et avec la manière en plus, faudra qu'on rigole et tout ! Qu'on soit joyeux dans c'bordel, au moins de temps en temps ! :))

Appliquer la sagesse dont je parle tant... j'espère y arriver !

Carolle 03 mai 2019 à 19:37   •  

@autreMonde, @Julien venez, venez nous rencontrer !! détails en MP

Gwenouillele 03 mai 2019 à 19:41   •  

Julien dans l'idee c'est pas mal, dans la pratique complique. Les villages deserts sont souvent dans des regions de deserts medicaux. Et quand tu es tres isole comme ca, c'est complique au niveau de l'acces au soinm surtout a une periode de ta vie ou en general tu en as le plus besoin. Meme si l'idee en soit est tres chouette :)
N'oublions pas que l'esperance de vie est de plus de 80 ans pour les femmes, mais l'esperance de vie en bonne sante, est elle de 64 ans. Reste a savoir ce qu'ils entendent par "bonne sante".

LibertEchEriele 03 mai 2019 à 19:43   •  

Julien, tes "principes", tes "visées humaines", n'ont pas FORCEMENT à aboutir à une vie en communauté!? En tous cas moi, comme Merlin, je serais déjà bienheureuse si j'arrivais à vivre PLEINEMENT en permettant à quelques (allez, on va dire 2/3 personnes, mon fils y compris) de vivre PLEINEMENT..
Après, si je suis capable de plus encore, allez, loue y'a!

Gargarinele 03 mai 2019 à 19:53   •  

:)

autreMondele 03 mai 2019 à 20:03   •  

Un expérience du passé
Il y a un temps ou j'ai eu l'occasion de vivre dans une communauté religieuse, et la tu dit "Super cool , je vais être avec des personnes comme moi, ensemble nous allons vivre le nirvana". Je regrette pas , j'y est rencontrée des gents extraordinaire, mais à quel prix. déjà pour la bouffe, tu oubli car l'ecconoma etait toujours rick et rack, c'est rein car il faut un cuisinier, et la y a personnes qui veut s'y collé. c'est du style, ba je suis venus ici, pour mon accomplissent spirituel, j'ai participé financièrement, au groupe, pour le reste démerdez vous, je suis pas la pour être au service des autre, idem pour tous se qui entretien des partit commune. Du coup sur une dizaine t'en à que 3 qui participes. Très rapidement tous le monde se fait la tronche et s'enferme dans sa chambre , ne sortant que pour les repas. Avec le temps tous ceux qui était venus là pour leur pratiques , se sont cassé. Et les 3 qui sont rester on eu la chance de vivre un réel rencontre avec l'autre. Moralité, si t'es pas prés a vivre avec toi même, cherche même pas a vivre en communauté ,sa vas pissé vinaigre. Quel que années , plus tard, j'ai eu une autre expériences, de collectivité dans un dojo d'aiki , la personnalité du sensai , a fait que sa virée secte et tous les participants, on en pris plains la tronche. Donc dans un commuté traditionnel, c'est deja pas le pied, une communauté auto proclamer, faut vraiment faire gaffe par qui est contrôle le truc, car tu risque d'y laisser beaucoup plus que du temps et quelque euros.

Carolle 03 mai 2019 à 21:43   •  

@autreMonde je connais ce genre d'expériences.
il faut se connaître soi-même pour vivre avec un , deux, trois , quatre,....personnes....et cela demande beaucoup d'attention, de sincérité et de sensibilité...
Et les sectes....c'est si vite créé avec l'esprit hiérarchique du commun des mortels et le dogme que nous sommes tous, à la base !

Gargarinele 03 mai 2019 à 22:07   •  

Personnellement, tout ce que je veux, c'est pouvoir choisir le style de vie que je souhaite. Sans pour autant déranger le monde en place. Je n'aime pas qu'on m'impose quoi que ce soit. Je ne vais pas commencer à faire la même chose avec chaque personne qui n'est pas d'accord avec moi.

Etoilele 04 mai 2019 à 05:38   •  

Aaahhhh @Carol si je n'étais pas si loin... et si j'avais un peu de sous pour faire l'aller retour, ça aurait été un réel plaisir que de venir voir de plus près ce beau projet qui semble coller à un de mes rêves.

Quant au rapport, dépendance/dominance, @Merlin, je ne suis pas aussi catégorique. Ce problème on le retrouve surtout chez les "normo-pensant", c'est clairement lié à l'égo. Maintenant, à mon sens, un bon HP qui se respecte ne rentre pas dans ces jeux là.
En toute logique, on veut que ça se passe bien, donc on fait en sorte que ça se passe bien. On a le droit d'avoir des désaccords, du moment qu'on impose à personne notre vision des choses. Le plus dur étant d'oublier la notion d'avoir raison ou tord. C'est à mon sens un raisonnement trop binaire.

Quand à la santé @Gwenouille, je ne pense pas que ça soit un problème. Au contraire. Réapprendre à être autonome en tout point, c'est la base. Depuis plusieurs années je me réeduque sur le sujet car zéro confiance dans cette "industrie" médicale. Le problème en occident, c'est que la médecine ne nous aide pas à rester en bonne santé, elle nous "soigne" (ou du moins c'est ce qu'elle dit) quand nous sommes malades. Il y a tant à dire sur le sujet tellement notre société fonctionne à l'envers mais je vais m'arrêter là.
Et puis, si besoin, les grandes villes c'est pas ce qu'il manque. Au pire... aller... 1h30 de route (si vraiment coin vraiment paumé de chez paumé).

Et oui @autreMonde. Je pense que c'est un partage d'énergies. Cela fonctionnera si tout le monde y met du sien. A l'évidence, ceux qui ne veulent rien faire, n'ont pas leur place dans une communauté harmonieuse comme je l'imagine. Après ma vision peut paraître utopique encore une fois, mais j'y crois sincèrement au plus profond de mes trippes.
Avec de belles âmes bienveillantes et pleines de bonnes volontés, on peut tout réussir.

autreMondele 04 mai 2019 à 07:17   •  

@Etoile la notion de bonne volontiers, c'est l'assurance d'avoir une communauté qui vas éclate en mille morceaux de façon très violante.
Petit Conte
Un jours la commuté pour la paix dans le monde fus crée par les homme (et les femmes sa vas de soi) de bonne volonté
Après avoir organisé leur communauté et établie des règles de bien vivre ensemble.
La commuté se réunie pour sa séance de réflexion sur la bonne méthode à appliquer pour obtenir la paix dans le monde
Pierre dit que la paix dans le monde existera quand tous les personnes auront un travail correctement rémunérée.
Veronique dit que la paix dans le monde existera quand tous le monde sera tolèrent les un envers les autre, et que pour arrivé a ce résultat, il fait ouvrir des écoles en priorité.
Chaque membre de la communauté apportas son avis, et trés rapidement , il y eu les pour le travail et les pour l'école.
L'hiver et son long manteau blanc arrivas , non seulement le ciel était gris, et les jours plus cours , mais le simple fait de se laver était devenus totalement inconfortable. De plus il fallait faire des économies, car la chaudière fue remis en état un extrémiste, et il était fort probable qu'elle soit hors service avant la fin de l'hiver.
Mais les groupes de travail, continuaient ses réflexions et développaient leur idées du comment avoir un monde en paix.
Des fois des pros travail , devenaient des pros école, et d'autre fois des pro ecole devenaient des pros travail, mais à par cela, il n'y avait pas de réel, changement.
Le régime couscous lentilles , a tous les repas devenais la hantise de tous les redisant, ils y en a même qui cachais , des paquet de gâteau et du pain dans leur chambres. Et ses foutues réunion qui n'en finissaient pas.
Les pro travail, soupçonnais, que certain pro école était immature et favorisai les écoles, car ils étaient feignant de nature.
Les pro école soupçonnais certain pro travail d'être des esclavagiste en puissance.
L'ambiance de vie devenais de plus en plus oppressante, et la chaudière rendis son dernier soupire.
Les pro école accuse les pro travail d'avoir saboté la chaudière, pour les expulser de la commuté, et les pro travail, accuse , les pro école d'avoir trop chauffé leur chambres, se qui a conduit a la destruction de la chaudière. et tous le monde s'insulta copieusement , deux protagoniste en arrivée au mains, un autre voulue, les sépare et se pris une baffe, ce qui rire un quatrième qui se pris une baffe aussi , et très vite tous cella fue digne du marchand de poisson d'Asterix.
Ont n'entendis plus jamais parle de la communauté pour la paix dans le monde.

Merlinle 04 mai 2019 à 07:33   •  

Pour avoir suivi pendant des mois un autre forum de surdoués, je confirme : tout comme le fait d'être intelligent n'empêche pas d'être malveillant et étroit d'esprit, ça n'amène pas non plus des personnalités qui vont forcément faire passer la coopération et le bien de tous avant le reste.

Ne serait-ce qu'avoir de fortes personnalités dans un même groupe réclame des règles acceptées par tous avant même le départ d'un projet.

En ce qui me concerne, j'imagine mal laisser d'autres personnes organiser tout ou partie ma vie, j'essaie déjà de me libérer des organisations existantes, ce n'est pas pour m'enfermer dans d'autres. Je ne me vois pas m'intégrer à un collectif qui ne soit pas qu'une collaboration volontaire de personnes indépendantes, sur des projets limités (dans le temps et dans leur ampleur).

Etoilele 04 mai 2019 à 07:37   •  

Mouais. C'est sûr qu'en voulant d'entrée, rebâtir le schéma tel que le fonctionnement patriarcal actuel, à savoir imposer une dictature en imposant des règles, on ne fera que perpétuer le cercle duquel on cherche à se sortir.

Je pense plus à du bon sens, pour ma part. Chacun fait ce qu'il veut et ce qu'il aime (chacun trouvera un truc qu'il aime et qui peut servir à la communauté). C'est le principe même de la bio diversité. La nature est ainsi faite. Pourquoi ne pas revenir à notre véritable nature ?

Etoilele 04 mai 2019 à 07:51   •  

Les choses sont tellement simples à la base.
Pourquoi l'humain cherche toujours à tout compliquer ???

Bon sur ce, je retourne me coucher.

Merlinle 04 mai 2019 à 08:01   •  

Heu... parce que la "simple" nature est une gigantesque compétition pour la survie et que l'humain aurait les moyens de s'en affranchir (de la compétition) s'il le voulait vraiment au lieu de la détruire (la nature) ?

Etoilele 04 mai 2019 à 10:09   •  

C'est évident. Y a qu'à prendre le temps de regarder des enfants (les êtres que nous sommes à la base mais dont l'égo prend le dessus à partir de 5 ans environ, égo mal programmé par une société comme la notre qui ne forme qu'à la concurrence, la violence, la superficialité.... donc qui gratifie ou qui rabaisse, qui nous colle dans des cases....). Il s'en fout lui (le jeune enfant) que l'autre soit différent, que l'autre pense pas comme lui, il vit son truc sans écraser les autres et s'il croise un autre, il agit avec bienveillance.
Ce n'est qu'un exemple pour dire qu'à la base, l'humain est bon.

Merlinle 04 mai 2019 à 10:22   •  

"Bon" et "mauvais" sont des concepts variables, culturels, relatifs. Sans la "programmation," l'humain agit de manière animale, instinctive. Je ne vois pas ça comme une preuve qu'il soit "bon à la base", mais plutôt dans un état où bien et mal ne signifient rien du tout, et où l'autre est bien ou mal accueilli en fonction des circonstances et de l'humeur du moment.
Le mythe du "bon humain à la naissance," je n'y crois pas du tout, sorry :)

Gargarinele 04 mai 2019 à 10:42   •  

Mouais, le bon sauvage dans sa forêt, sans langage ni culture, sans apprentissage ni parents, sans lois ni obligations... je ne suis pas sûr non plus en grand groupe. Le principe familial élargi me paraît plus réalisable.

Gwenouillele 04 mai 2019 à 10:47   •  

Personnellement je n'ai jamais trouvé que les choses étaient simples à la base... ^^` la nature est peut-être ce qu'il y a de plus complexe... Et vivre dans une communauté réduite t loin d'être simple...

Concernant la médecine, tu peux en effet vivre mieux avec un autre mode de vie etc. Je pense par ex à ma belle-mère fan de fengshui et de médecine chinoise. Bah ça a tellement été prise de tête que sincèrement, tout ce que tu gagnes en bienfait tu le perds en stress. Tu peux par exemple dire adieu aux glaces et à toutes boissons froides. Tu bois tout à la température de ton corps donc à 37 degrés minimum haha. Tu dis adieu à tout ce qui est acide. Tu as obligation de faire une sieste (donc si tu n'aimes pas dormir c'est compliqué...). Tu te couches à 21h et tu te lèves avec le soleil. Quand t'as la gastro, tu bois par ex un mélange de poivre, de sel et d'ail. C'est en effet tout un mode de vie. Mais à 80 ans ce n'est pas suffisant. Et l'hiver si tu n'as pas ce qu'il faut pour vivre, t'es obligé d'effectuer des déplacements en véhicule. Et si tu n'es plus capable de conduire c'est compliqué. La dépendance c'est bien ce qui est le plus compliqué à gérer en vieillissant. Les soucis de santé que tu as en général ne se guérissent pas avec de la médecine douce : cancer/pb de coeur/pb rénaux/pb de circulation. Et la démence, on en parle ?
Après c'est vrai que chacun fait des choix et si on peut être indépendant jusqu'à 90 ans tant mieux. Mais ça me semble compliqué quand même...

Ma Mami à 84 ans et vit encore seule, marche sans aide, elle a plutôt une bonne santé et toute sa tête, mais la, j'essaie de l'imaginer faire son potager et j'ai du mal...

Etoilele 04 mai 2019 à 11:11   •  

Bon visiblement j'ai du mal à me faire comprendre. Une fois de plus. Comment réussir à mettre des mots sur ce que je ressents qui les uns collés aux autres permettraient à quiquonque d'intérpréter à juste titre ce que j'essaie d'exprimer ?

Je ne suis vraiment pas douée pour des discussions virtuelles comme ça. Déjà qu'oralement quand on a les gens en face de soit c'est compliqué mais à l'écrit comme ça quand en plus on ne connaît pas les gens... moi j'y arrive pas. Je vous admire pour ça.

Etoilele 04 mai 2019 à 11:15   •  

@Gargarine tu avais raison. J'attendais bien quelque chose des gens sur ce site. Je m'en rends compte maintenant. Je voulais, ou du moins j'espérais qu'ici au moins je me sentirai comprise.

Gargarinele 04 mai 2019 à 11:25   •  

Laisse moi relire tes mots. Ok. Ça te tente qu'on monte ensembles vers le nord la semaine prochaine ? Arrêt à Panam puis le chti pays puis la Belgique. Un peu d'aventure ?

Merlinle 04 mai 2019 à 11:26   •  

@Etoile on peut comprendre (empathiquement) ton point de vue sans forcément le partager, non ? Je crois que l'important n'est pas de trouver des gens qui partagent exactement notre vision du monde, mais que nos visions respectives du monde soient compatibles et aillent dans le bon sens pour la planète :)

Etoilele 04 mai 2019 à 11:29   •  

Je me suis permise de modifier. Trop d'émotions d'un coup. Après relecture, j'ai modifié sinon j'aurai été banni pour victimisation. Et je déteste ça, la victimisation.

Etoilele 04 mai 2019 à 11:32   •  

J'aimerai beaucoup @Gargarine mais je dois bosser sur mon camion les 15 prochains jours... puis je suis en Vendée en ce moment, pas du tout du côté de chez toi. Mais j'avoue que voir des vrais gens fait de chair, d'os et de sang ne m'aurait pas fait de mal.

Etoilele 04 mai 2019 à 11:34   •  

@Merlin, c'est pas le souci. Evidemment que les gens ont le droit de ne pas voir les choses comme moi. Là c'est juste qu'à la vue de vos réponses à tous les 3, je n'ai visiblement pas ete claire

Gargarinele 04 mai 2019 à 11:35   •  

Comme tu le sens.

Etoilele 04 mai 2019 à 13:07   •  

En tout cas @Julien si tu vois de nouveau passer une annonce d'un lieu abandonné pour une bouchée de pain voire même 1€ symbolique, ça m'intéresse. Même seule, je le bâtirai mon rêve. Rien n'est impossible.

Gargarinele 04 mai 2019 à 13:10   •  

:)

Julienle 04 mai 2019 à 13:57   •  

@ Etoile

Hey c'est un cool feeling, de se trouver des colocataires comme ça, juste en demandant.

Life is simple sometimes
you just have to ask :)))

Etoilele 04 mai 2019 à 14:01   •  

🙂

Lotusle 04 mai 2019 à 19:18   •  

@Etoile t'inquiètes pour moi tu est très claire dans tes propos 😉, propos que je partage en très grande partie, après tout comme toi je n'ai pas la fibre de l'écriture pour retranscrire car je pense que tu fonctionnes comme moi (dis moi si je me trompes!!) tu penses avec ton coeur avant tout.... et bien souvent lorsque l'on arrive à ce stade et bien nous apparaissons aux yeux des autres tel des Ovnis... revenir à notre nature première (comme les enfants de moins de 5 ans, c'est à dire connecté) et bien ça nous ramène à une vision plus simple de la vie (pendant que d'autres se torture le mental et l'égo..) . Y'a pas de bonnes ou de mauvaises façons de penser, le tout est d'arriver à vivre en accord avec soi même jusqu'au bout de ses rêves 🙂

Carolle 04 mai 2019 à 20:56   •  

@Etoile moi suis bien d'accord avec toi et @Gargarine je rêve ou venir en Belgique, quelle bonne idée ?!

Etoilele 05 mai 2019 à 09:35   •  

Merci beaucoup @Lotus pour ton message. Je suis touchée. C'est tout à fait ça.

@Carol 🙂

Bagayagale 17 juillet 2019 à 15:32   •  

Entre adulte bienveillants je ne vois pas trop de danger. C'est mon projet pour mes vieux jours. Coloc avec des amies. Et si ça ne me plaît plus je changerai mes plans ? Bien entendu que j'ai besoin de solitude ,mais ce n'est pas trop dur à obtenir surtout quand on est bourré d'idées comme nous tous. Perso je rêve de créer une maison arbre ,un trou de Hobbit,un radeau maison,une arche. Vivre sur l'eau ,oui l'eau c'est mon élément je suis heureuse quand il y a de l'eau dans ma vie!
Et du calme. Beaucoup de calme.

Sophiale 17 juillet 2019 à 19:51   •  

voir la vidéo
Enki (pas celui de bilal) 😄

Bagayagale 17 juillet 2019 à 20:50   •  

Je pourrais être heureuse avec Homer Simpson ?

mcardboardle 19 juillet 2019 à 19:29   •  

@Julien, très bon sujet ! En ce moment, cela discute pas mal de cela (la manière de vivre dans le grand âge) dans ma collectivité. Au Conseil de Développement local, cela fait même l'objet d'un débat dans un atelier sur les habitats partagés, ces résidences de seniors où chacun a son autonomie ou presque avec la possibilité de vivre dans un esprit communautaire et le partage de services. En ce qui me concerne, je me vois très mal vivre en collectif, même petit. J'ai méticuleusement toujours évité cela toute ma vie parce que je suis éprise passionnément de ma liberté. Et aussi, c'est un mode de fonctionnement qui se fait toujours en ma défaveur car, quand je suis en collectif, il est très rare que les autres n'abusent pas de ma serviabilité naturelle. C'est bête, mais plus je connais le fonctionnement des gens (l'expérience), moins j'ai envie de vivre avec eux ! C'est horrible de dire çà, je sais... A la campagne "pas trop loin de la ville", ici, dans une petite maison au milieu des champs mais pas trop loin des autres maisons tout-de-même, j'ai trouvé un compromis qui me va bien, et je pense que c'est ainsi que je devrais envisager mon mode de vie quand je serai âgée. Ceci dit, plus cela va, moins j'ai besoin de place dans mon espace vital et je me dis qu'une seule pièce me suffirais bien, à condition d'avoir à proximité un grand espace naturel pour traîner mes guêtres de future vieille... Je crois que le mieux, quand on devient très vieux, c'est d'essayer de retrouver les meilleures sensations de l'enfance, pour se réconcilier avec soi-même et se retrouver dans l'essentiel. Moi quand j'étais enfant, je n'ai jamais été aussi heureuse que lorsque j'arpentais les quais des ports du Morbihan, ou les sentiers côtiers pour finalement m'échouer contre un rocher, un carnet et des craies de couleurs à la main.

Siryackle 19 juillet 2019 à 21:37   •  

J'aimerai ne pas vivre trop vieux...
Vu mon hygiène de vie, je ne pense pas que ça arrive ! 😄 :p

Sophiale 20 juillet 2019 à 10:46   •  

Ça serait presque con de mourir en bonne santé non ?

Berengerele 16 septembre 2019 à 22:32   •  

Heu......ben j'aimerais surtout être deux ! Mais je viendrais vous voir, promis!

Hatsale 21 septembre 2019 à 17:09   •  

Je vous ai lu et j'apprécie le sujet @julien pour y réfléchir souvent.
Je ne sais pas.
Coloc je vois pas autrement. Seul on peut vite être isolé et vivre en ville ne me conviendrait pas je pense. Si cela ne me convient pas maintenant alors quand ne serai âgée ... J'en doute...

Nomadisme aussi... Je me pose la question... Bouger... Mais à partir d'un certain âge va falloir se poser.

Je fais attention à ma santé mentale physique etc afin de ne pas devenir un boulet... Mais... Rien ne dit que je ne le serai pas quand même... La santé. La vie est fragile.

Un terrain avec rivière, forêt dans la nature une yourte.. D'autres habitats léger... Chacun son espace. Sa vie.
Tous les âges mêlés me semble une solution.

J'avais lu un joli petit roman là dessus, il me semble qu'il s'appelle Paulette...

Cet été j'ai vu ça aussi , en Bretagne, une copropriété, chacun son habitat léger ou en dur, chacun leurs vies mais une vraie solidarité si besoin.
C'est beau.

En tout cas, c'est un vrai sujet car on peut en rêver de la retraite et avoir eu bossé ou pas, spa dit qu'on la voie....


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?