Vous avez dit... atypique ?

Que veut dire « zèbre » ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Vous avez dit... atypique ?
  4. Que veut dire « zèbre » ?
Que veut dire « zèbre » ?
Petidouakipule 21 juillet 2021 à 19:32

Bonjour à tous,

avant de rencontrer des français, je n'ai jamais entendu une seul fois la calcification de zèbre pour décrire des personnes neuroatypique. Quel est donc la définition ? Est-ce melting-pot qu'utilisent des psy par fainéantise intellectuelle, car ils ne veulent pas admettre un diagnostique dont ils n'ont pas les capacités d'affirmer ? J'entends cette calification pour toute personne non-conformiste. Puis là où je vis, en Belgique dans les Flandres, il est connu que les français sont en retard de plusieurs décennies en psychiatrie. J'ai également l'impression que le traitement médicamenteux est une phase quasi inévitable pour ces personnes.




Petidouakipu

zozottele 21 juillet 2021 à 23:30   •  

Coucou@petidouakipu, j'aime bien ton pseudo🙂
Je ne suis pas ultra spécialiste en la matière mais le terme a été inventé par Jeanne Siaud Facchin il me semble.
Elle a créé ce terme surtout pour les enfants je crois,pour qu'ils se reconnaissent mieux.
Un zèbre, c'est beau,et c'est a part aussi.
Et ils ont tous des tâches différentes, d'où cette invention je crois.
Après est ce bien ou mal je ne sais pas, l'interprétation est libre !🙂
Aussi que la France ai du retard en psychanalyse peut être oui.
Des termes il en existe beaucoup,pour finalement parler peut être de la même chose.
A la recherche du mot ultime, pour mieux comprendre le phénomène ?

Petidouakipule 22 juillet 2021 à 00:37   •  

Rebonsoir Zozotte, moi aussi j'aime bien ton pseudo 😜

D'abord, merci pour ta réponse, j'adore discutailler ici !

J'ai plus l'impression qu'il y a une dissonance sur les défintions. Zèbre, révèle plus de la poésie qu'autre chose pour moi. Ce qui peut être reconfortant pour beaucoup de personnes qui ont du vivre avec une enigme sur leur façon d'être. Mais pas forcèment une révélation véridique.


Pour ma part, j'ai été diagnostiqué TSA (trouble du spectre autistique) vers mes dix ans. Ce qui est encore considéré comme tardif en Belgique. Et on m'a toujours dis depuis qu'utiliser le mot ''asperger'' était obsèlte car trop réducteur envers la complexité du fonctionnement cérébral du sujet autistique.

J'ai connu plusieurs autistes en France, et également un homme qui était directeur d'un établissement psychatrique flambant neuf. Chez ce dernier; j'ai remarqué a quel point en France les méthodes changent, les noms et les visions des pathologies. Mais en même temps je remarquais facilement des lacunes car les fameux apprentissage dans les études psychatriques étaient obsolète. Je ris amèrement quand je lis l'encylopédie médical des années cinquantes de mon grand-père médecin généraliste, deux pauvres pages pour parler de maladie psychatrique. Ils parlent d'électrochocs et de lobotomie chez les schizophrène. Et des traitement barbares commis aux femmes "mélancoliques" ou hystèriques. Probablement nos arrières petits enfants feront de même en lisant les définitions médicales de notre époque, peut-être qu'on trouvera la qualification du mot zèbre ridicule et imagé ( comme mélancolique pour désigner une personne souffrant de dépression ) et que les traitement médicamenteux qu'on utilise pour des troubles d'attention seront considéré comme barbares et shootant.

Je remarque également "la peur du fou". Malheureusement pas qu'en France, dans plusieurs endroits un peu plus reculé ( je n'ose pas désigner mes compatriotes wallons par peur d'être désigné de flamagante 😛 ) vous nous avez rien a nous énvier. Les gens sont mal a l'aise dès qu'une personne ne fonctionne pas comme eux, pensent qu'ils ont besoin d'une éducation spécifique pour pouvoir ne serais-ce que communiquer avec. Plus place a la spontanéité, plus place a la bienveillance pure,... Je me rappelle d'un épisode que je trouve en même temps totalement banal mais un modèle même pour beaucoup de sociétés. J'allais de temps en temps suivre un cours de cuisine avec mon père, et la-bas se retrouvait Jean-Jean un homme de la quarentaine trisomique qui assistait au cours. La prof s'adaptait et il aprenait. Jamais cela n'a changé le cours en soi. C'était juste ce qu'il y avait plus de humain.

Peut-être ce n'est que moi qui n'ai pas eu la chance de tomber sur des personnes avec plus d'esprit, mais dès que je parlais de la possibilité qu'un enfant soit trisomique,autiste,... On me répondait avec horreur.

zozottele 22 juillet 2021 à 07:00   •  

Très jolie message@petidouakipu.
Trouver des personnes avec plus d'esprit, c'est notre defie a tous ici je crois!🙂
La peur du fou est réel c'est vrai,et c'est universelle même malheureusement.
Les gens doivent plus s'ouvrir oui,mais comment faire,je ne sais pas.
Pour la psychanalyse c'est vrai qu'elle évolue de jour en jour,et c'est pour ça que je ne la regarde pas trop!🙂
Mais tant mieux si elle s'améliore avec le temps c'est sur.
Pour le.terme zèbre je crois qu'il ne faut pas être trop regardant,car si ça aide déjà des gens à se sentir mieux, c'est toujours ça de pris!

Petidouakipule 22 juillet 2021 à 13:25   •  

Sauf que je ne parle pas de psychanalyse à la Freud qui n'est pas forcément une science véridique. Mais de psychiatrie 😉

zozottele 23 juillet 2021 à 07:40   •  

Ok, mais je pense la même chose pour la psychiatrie😜

gregory.zebrele 25 juillet 2021 à 14:52   •  

J'aime assez l'appelation de zebre pour deux raisons. La première est que les zèbres ont tous des rayures uniques. Les zebres, nous sommes différents des autres (non zebre), mais en même temps nous sommes différents les uns des autres (entre zebres). La deuxième est que je n'aime pas parler de potentiel car, pour moi, cela n'est pas le problème. Le problème est plus dans le fait que nous ne sommes pas vraiment acceptés en societe avec nos différences, que dans le fait de ne pas exploiter un hypothetique potentiel. Donc je ne pense pas qu'un zebre se préoccupe vraiment de son potentiel, par contre il essaie d'être accepté en societe avec ses differences et la c'est plus dur.

zozottele 25 juillet 2021 à 19:58   •  

Ça dépend je crois en fait.
Soit il essaye d'être accepté,soit il s'en moque.
A nous de choisir qu'elle voie on veut prendre !


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?