Vous avez dit... atypique ?

Question de mutation

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Vous avez dit... atypique ?
  4. Question de mutation
Question de mutation
Serenale 26 septembre 2019 à 23:44

"allez viens c est bientôt la fin de ce monde qui n entend rien, allez viens sonner le tocsin, fais valser leurs vieux discours, viens danser c est notre tour."
Et si c était à notre tour de prendre le pouvoir ? Une amie psychologue soutient l idée que nous les atypiques, nous représentons l homme de demain en cours de mutation. Nous serions trop en avance intellectuellement, psychologiquement parlant pour être compris par la majorité mais notre état serait bien inhérent à l EVOLUTION. Si on regarde bien, nous sommes de plus en plus nombreux à présenter une personnalité singulière aux compétences non ordinaires
( clairvoyance, anticipation, hypersensibilité, traitement rapide de l info....) Qu en pensez vous ?

emanule 27 septembre 2019 à 06:56   •  

Je ne sais pas,en je crois qu'il y a eu des atypiques depuis toujours.
Ils sont juste plus identifiés aujourd'hui.
(ou alors ca voudrais dire que ceux d'avant avaient vraiment de l'avance sur leur temps )
🙂

zebreperdule 27 septembre 2019 à 07:47   •  

J'ai l'intuition que c'est l'inverse.
L'hypersensibilté est un héritage du passé. Nos paires deviennent de plus en plus insensibles et éloignés de leur environnement.

Vizualle 27 septembre 2019 à 08:31   •  

J'aime cette idée @Serena 🙂
C'est aussi le retour de ma psy pour le coup 😉
Le HP étant bien mieux detecter aujourd'hui qu'a l'époque, ne peut plus faire fermer les yeux sur sa vraie nature 😋

Vizualle 27 septembre 2019 à 08:32   •  

Ce qui m'inspire naturelllement la question suivante: A quand la valorisation du HP? 😜

ouestlebonheurle 27 septembre 2019 à 09:07   •  

je pense que effectivement le principe de Darwin s'applique, et que l'homme évolue pour s'adapter à son environnement (même s'il est prouvé que l'homme est aussi capable de modifier son environnement pour qu'il s'adapte à lui ^^)
donc je ne sais pas si les atypiques augmentent en proportion mais l'avenir nous dira quelle hypothèse a finalement réussi (je suis sûre qu'il y en a d'autres en cours ...)

emanule 27 septembre 2019 à 13:08   •  

@Vizual c'est pour aujourd'hui la valorisation du hp,et sa commence sur ce site 😉

Serenale 27 septembre 2019 à 17:53   •  

J aime bien l idée d une mutation, d un passage à une nouvelle ère . On peut toujours rêver. ... espérer.

slyxxle 28 septembre 2019 à 12:06   •  

Je pense que c'est effectivement le cas. Il y a aussi, une histoire de taux vibratoire. Et le fait est que de plus en plus d'enfants naissent Apie, avec un taux vibratoire donc différent.
Des personnes plus "sensibles" plus capable donc de se reconnecter avec les sens, l'environnement (pas au sens écologique), l'Autre.
Il faudrait tendre vers cela pour retrouver un équilibre perdu.
Et qui de mieux que les Apies pour cela ? 🙂

Siryackle 28 septembre 2019 à 14:39   •  

Ah ! Ca me plait bien ça comme "idée", @Serena !! :)
Tu as sans doute raison @slyxx.

Ne pourrions-nous pas devenir/être l'avenir, l'espoir de l'humanité ?! 😄 😶 :)

Merlinle 28 septembre 2019 à 14:45   •  

Du coup on est chez les X-Men ou à Hogwarts ? ;)

Serenale 28 septembre 2019 à 18:04   •  

Les x-men, @Merlin, les X-men! 😉

Fropople 28 septembre 2019 à 18:22   •  

Les X-men côté professeur Xavier alors, et pas côté Magnéto 😜

Julienle 28 septembre 2019 à 18:43   •  

Bonjour !

Je prendrais le "problème" un peu à l'envers : il me semble que, dans le monde professionnel comme politique comme dans la plupart des organisations humaines, ce sont ceux des humains qui cherchent le pouvoir, la domination, de manière obsessionnelle, ceux d'entre nous qui souffrent le plus de manque de reconnaissance, de confiance, jusqu'à en développer des mégalomanies pathologiques, qui font le plus d'efforts pour atteindre des positions de domination, et qui y arrivent - ainsi nous sommes dirigés par les plus égocentriques d'entre nous, et finalement : par ceux d'entre nous, qui sont le plus effrayés, par la différence, la fragilité, l'échec, le ridicule. Des gens, animés par leurs peurs.

Les dominants dominent, les autres, ceux qui ne cherchent ni à dominer, ni à être dominés, subissent.

Mais nous vivons cette époque de renversement des valeurs, dans laquelle la sensibilité est en train, de manière fort surprenante, de prendre le contrôle ; les modèles paternalistes dominants de l'ancien monde, incarnations de puissance infaillible et de croissance perpétuelle, deviennent obsolètes et risibles. L'obsession du contrôle est maintenant considérée comme une pathologie. Le manque d'empathie également.

Poutine, Trump, Kim Jung Il, les stéréotypes du monde ancien, sont aujourd'hui considérés comme des malades, des gens qui ont besoin d'aide, des déséquilibrés émotionnels, des éternels ados tyranniques. C'est bien la féminité du monde, qui est en train de renverser l'hyper-masculinité, et les gens porteurs de ces sensibilités féminines émergent. Cette quête compulsive de puissance est aujourd'hui considérée comme une faiblesse, et la puissance, la confiance, réside aujourd'hui dans la capacité à proposer du temps et de l'espace pour l'autre, l'étranger, et ce sans peur, sans méfiance.

Nous vivons ce renversement, chaque jour. Les hyper-sensibles deviennent des objets de curiosité saine, comme des sources d'espoir. Greta Thunberg, Cédric Villani, crèvent l'écran par leur atypicité.

Il est temps de sortir du bois :))

emanule 28 septembre 2019 à 18:54   •  

D'accord @julien,mais vu comme ils traitent greta thunberg,ce n'est pas encore gagné !

Julienle 28 septembre 2019 à 19:05   •  

Pourquoi voir le négatif systématiquement ?

N'est-il pas déjà absolument admirable, formidable, miraculeux, de voir cette adolescente s'exprimer sur les plus grandes scènes internationales, avec une audience planétaire grandissante, parmi les plus puissants de ce monde ? Et ses propos relayés dans des centaines de langues ?

N'est-il pas fabuleux, de constater que la planète terre sait qui est Madame Greta Thunberg ???? Et que les chefs des états les plus puissants soient presque contraints, de lui répondre ???!!!???!!!???!!!???!!!???

Pourquoi se priver du plaisir réaliste d'être optimiste ? Pourquoi systématiquement voir ce qui grippe dans le mécanisme, ce qui assombrit le ciel ??? Toujours le verre à moitié vide ???

Greta Thunberg est un cadeau inespéré, réjouissons nous ! Et cessons enfin d'être perfectionnistes ! Il y aura toujours des forces adverses, des imprévus nuisibles, des dangers soudains, la sécurité totale n'existera jamais, car nous sommes mortels et fragiles, acceptons le une fois pour toutes, et cessons de focaliser sur ce qui ne marche pas !

Beaucoup de gens semblent déterminés à se plaindre, tant que d'autres gens qu'eux n'auront pas trouvé LA solution pour ne plus jamais souffrir, mais cette attente est une chimère, qui les prive de tant de petits miracles du quotidien.

Français, arrête un peu de te plaindre !

How whiny and grumpy those bloody French ! So fokin priviledged but still, nothing is never good enough ! French people definitely have no joy in them. Fokin cultural thing man, they love sadness, melancholia, depression, tortured artists, suicidal creativity. They love darkness, innit ? Listenin' to fokin Barbara and Léo Ferré for breakfast and all.

Julienle 28 septembre 2019 à 19:18   •  

Gotta quitt visitin those effin forums again mate, drives me mad, how pessimistic people are 'round here. All I seem'do is to fokin keep their head above water really, all the time. 'm done wid dis shit man.

emanule 28 septembre 2019 à 20:32   •  

😉 Tu sais julien,je suis un grand optimiste !
Meme si ca ne se voyait pas!
C'est juste que je suis choqué qu'on puisse s'en prendre autant a une jeune de 16 ans,qui ne veut que du bien!

Serenale 28 septembre 2019 à 21:16   •  

D accord avec toi @emanu

slyxxle 29 septembre 2019 à 11:08   •  

Merci @Julien de nous remettre sur le chemin du positivisme. Tu as tout à fait raison. Il faut que nous nous réjouissions déjà, comme tu le dis, d'une telle popularité, c'est tellement inattendu! et Magnifique!

Cela doit être épuisant, mais nous devons sûrement avoir besoin de personnes telles que toi pour nous remettre sur les rails.

Tu as raison aussi quand au peuple français. Mais a force de "travail", je suis sûre que nous pourrions nous réorienter. Ne perd pas espoir face à nous, continue d'incarner celui qui nous montre le verre à moitié plein, nous en avons besoin ;)

slyxxle 29 septembre 2019 à 11:11   •  

@Merlin, je serai plutôt X-Men moi aussi.
Quoi que je me suis fait la réflexion l'autre jour, au final, tous leurs pouvoir ne sont toujours orienté que pour se battre. C'est quand même dommage d'avoir de tel dons et de ne les utiliser que pour la violence, je suis sûre qu'il pourrait y avoir d'autres angles de travail.
M'enfin le lecteur/spectateur veut voir de la baston alors bon 😬

Serenale 29 septembre 2019 à 11:26   •  

Oui @slyxx, mais ils incarnent le bien contre le mal.

slyxxle 29 septembre 2019 à 11:34   •  

Oui, mais parfois, répondre à la violence par la violence ne résout pas les conflits 🙂
Je pense, que nous pouvons faire mieux.
Je crois, profondément (même si ce n'est pas facile), que les xmen (ou les apies, hein, peu importe) peuvent montrer un autre chemin, qui ne passera pas forcément pas le combat tel qu'on le connait ou par la violence.

Gwenouillele 29 septembre 2019 à 13:07   •  

Pas entièrement convaincue. L'homme n'ets pas capable de vivre seul, et quand tu vois que la majorité de ces gens super intelligents ne sont pas foutu, émotionnellement parlant, d'avoir des relations stables ou parfois même de répondre à des besoin basiques du quotidien, tu te demandes s'il est vraiment fait pour s'inscrire dans le temps. S'inscrire oui, à la rigueur, s'il garde ses sous-fifres intelligents émotionnellement pour gérer tout le reste à sa place, mais sinon j'en doute.
Par ailleurs, les HPI se reproduisent en général moins que les gens qui ne se posent pas de question et pondent des gosses en masse. De ce fait j'ai du mal à imaginer comment il compte pallier le surnombre d'enfant à l'ADN "normal".
Bref on le dit on le répète, le HPI est peu adapté à la société et c'est pas demain la veille que la société s'adaptera à lui, car un HPI peut parvenir à s'adapter à un humain dit "normal", mais l'inverse n'est pas vrai (comprendre que tu ne peux pas demander à des gens qui ne fonctionnent pas de manière logique scientifiquement de te résoudre une équation différentielle à 2 inconnues, mais que tu peux demander à qqn qui sait les résoudre de faire 1+1=2). Comme on dit, dans une équipe, l'équipe a le niveau de son élément le plus faible. Et ne serait-ce que pour cela, ils ne représentent pas le futur (même si le penser redore l'égo ^^). Le futur, à mon sens, a tjr été assuré par des personnes qui étaient parfaitement adaptées à leur environnement et qui savaient jouer des liens sociaux. Ce sont eux au final qui ont le pouvoir, ceux qui ont une intelligence émotionnelle, et non ceux qui ont une intelligence scientifique.
Alors je sais qu'on va me dire que le HPI est sensible, etc... Pour moi il est rarement posé émotionnellement parlant. Il est trop impulsif. La société a besoin de lui pour créer et avancer, il est un moteur, mais un moteur sans carcasse et sans roues ne fait pas une voiture.

Après ce n'est que mon pdv.

EDIT : et pour moi ceux qui font avancer les choses ont tjr été ceux qui étaient plus dans l'action que dans la réflexion.

Lily2424le 01 octobre 2019 à 09:13   •  

Et si le dosage d'atypiques dans ce monde était déjà le bon pour maintenir l'équilibre depuis toujours. Il faut juste qu'ils se mettent dans la lumière au lieu de se laisser brimer et d'agir dans l'ombre

slyxxle 01 octobre 2019 à 10:24   •  

J'aime bien cette vision @Lily2424 🙂

Merlinle 01 octobre 2019 à 10:32   •  

Ce qui me gêne un peu dans le tour que prend ce fil, c'est que l'on semble considérer les surdoués comme un groupe spécifique en-dehors du surdon. Je m'explique : mon expérience m'a montré qu'il y avait à peu près autant d'abrutis, de fachos, de bienveillants, d'anti et de pro quelque chose chez les surdoués que chez les autres.

De nos jours, on tend à promouvoir le communautarisme : parce qu'on a un trait en commun, on va se rassembler et décider que ce point commun devient une ligne directrice et qu'il englobe tout le reste. Alors qu'hors du surdon, ben on a autant de différences entre nous que les autres. Ok, on peut aussi dire qu'ici on rassemble globalement des surdoués bienveillants, mais sur d'autres forums que je ne citerai pas, il y a une sacrée tripotée de connards (si vous me permettez l'expression). Des connards surdoués, oui. Mais des connards quand même.

On pourra facilement me répliquer que "connard" est une opinion, pas une qualification clinique. Mais cela ne fera qu'abonder dans mon sens : ces différences de perception des attitudes des uns et des autres mettent les surdoués dans autant de cases qu'il y en a pour les non-surdoués. Il y en aura du côté de la matraque comme du côté des barricades. Du côté des pollueurs comme de celui des marches pour le climat.

En conclusion, il me semble que toute tentative de généralisation à partir du simple surdon est vouée à l'échec. Maintenant, cela n'empêche pas des surdoués qui aient d'autres points commun essentiels de se regrouper pour faire vivre leurs passions et leurs idéaux communs, hein... je dis juste que leur surdon ne sera qu'un point parmi d'autres qui les rassemblera :)

Fropople 01 octobre 2019 à 10:52   •  

Tout à fait d'accord avec ta perception des choses @Merlin,
En discutant lors d'une sortie avec @Kezedj il a décrit une représentation qui me semble illustrer parfaitement tes propos:
Sur un cercle, les neuro-typiques sont au centre, mettos un cercle de rayon 1 unité et les zèbres (remplacez par le mot que vous préférez) de par leur coté plus "extrême", vont se trouver tout autour, jusqu'à un rayon de 2 unités. Si l'axe par rapport au centre représente une certaine idéologie et des valeurs, on peut considérer vis à vis de nos valeurs que d'autres zèbres soit des connards car à l'opposé vis à vis du centre.
Je sais pas si je suis clair, un dessin aurait été plus explicite je pense ^^"

PS: j'espère ne pas avoir déformé ta vision Kezedj et ne pas t'avoir fait dire des choses que tu ne penses pas

slyxxle 01 octobre 2019 à 10:54   •  

Je crois que les apies, de par leurs capacités "naturelles" à être plus sensibles (plus sensibles au sens général, différents type de sensibilité : que ce soit de l'empathie, sensibilité aux sciences, ou aux questionnements etc etc...peu importe), ont donc plus de clés en main pour parvenir à cela.
Cependant, comme tu le dis Merlin, tous les Apies n'en sont pas là. Et d'autres non apies, en sont plus loin.
Pour aller au réel fond de ma pensée, je crois sincèrement que l'humanité est capable de beaucoup plus que ce qu'elle ne propose actuellement, apies ou non. Mais le fait est que nous ne sommes pas dans cette direction d'un point de vue général.
Je crois moi juste, que les apies, ont de bases des prédispositions leur permettant "plus aisément" de se tourner vers ce type de voie. Ce qui ne veut pas dire qu'elles l'empruntent ou que les non apies ne l'empruntent pas.

Serenale 01 octobre 2019 à 13:48   •  

Très juste @Merlin, je suis d accord avec toi, des cons il y en a partout. Sans parler de communautarisme, je posais juste la question de l évolution de l homme. Est ce que nos "sur dons " ne répondent pas au besoin de s adapter encore et toujours, au nouveau monde qui s ouvre à nous (technologies plus poussées, multimédias, dérèglement climatique....)?

Julienle 01 octobre 2019 à 13:59   •  

Thanks Merlin 🙂

emanule 01 octobre 2019 à 14:55   •  

Je pense que pour arriver a répondre aux defis qui s'ouvrent devant nous,il faut déjà le vouloir.
Et quand on est cons,on est cons,hp ou pas, merci merlin.
Tant qu'il y aura trop de cons, on y arrivera pas.
D'ailleurs avant de m'inscrire cur ce forum j'en ai vu d'autres,je sais plus comment ils s'appelaient,mais ca faisait peur!
Ca aurait pu s'appeler "je suis haut potentiel et je me la pete!"

Merlinle 01 octobre 2019 à 14:58   •  

@Serena sous cet angle, je prendrais bien garde de ne pas mélanger la proportion du nombre de surdoués au fil des âges et la proportion de détections effectuées par l'industrie de la psy au 21ème siècle.
Il n'y a malheureusement aucun chiffre pour corroborer une hypothèse ou une autre. J'aimerais bien qu'on ait des statistiques des surdoués de Néandertal à nos jours, hein... Mais mon intuition me dit que la proportion n'a pas vraiment changé, que c'est juste l'éclairage porté aujourd'hui sur les surdoués, avec l'augmentation énorme de la population mondiale (ben oui, elle a doublé en 60 ans) qui donne l'impression que la proportion est plus importante. Avant ? On ne savait pas ce que c'était et on s'en foutait...

Kezedjle 01 octobre 2019 à 20:08   •  

@Fropop j'aurai pas forcément dit connard, parce que je fais un effort actif pour arrêter de poser des jugements (et c'est dur !) mais seulement que le courant passera moins bien avec certains zèbres à l'autre bout du cercle que des gens plus typiques situés au centre :p

Juliette...le 01 octobre 2019 à 21:47   •  

Oui, merci Merlin!

Serenale 02 octobre 2019 à 10:00   •  

Il paraît que la taille du cerveau et de la boîte crânienne a encore augmentée. Peut être que ça y contribue ?

Merlinle 02 octobre 2019 à 10:14   •  

Je n'avais pas les mêmes infos, au contraire :)

http://discovermagazine.com/2010/sep/25-modern-humans-smart-why-brain-shrinking

D'autre part, le rapport entre intelligence et taille du cerveau n'est probablement pas aussi évident qu'on voudrait bien le croire.

https://www.scientificamerican.com/article/does-brain-size-matter1/

ratahamatale 02 octobre 2019 à 17:27   •  

@Gwenouille on a pas besoin de voiture, les chinois n'en mange pas...

ratahamatale 02 octobre 2019 à 17:35   •  

@Merlin...toujours on nourri la machine...faut bien des fessebouc like ou d'autres socionets pour rassembler et prendre idees concepts et autres..la c'est fini on est dans le mur..perso j'ai toujours su que j'etais un sauvage, un sauvage il sa sauve.. amusez vous bien

Loisele 02 octobre 2019 à 22:09   •  

Cédric Villani n'est pas une personne sensible. Il est certes très intelligent mais il utilise les autres à ses propres fins. J'ai lu son livre et afin de finir les travaux qui lui ont valu la médaille Fields il appelait son assistant en pleine nuit pour travailler leurs idées. Or il est seul à avoir eu la médaille Fields. Elle ne se partage pas. D'autre part, maintenant qu'il est député il brigue la mairie de Paris. C'est un ambitieux, certainement pas très humble.

Fropople 03 octobre 2019 à 00:02   •  

J'ai raté un épisode ? Qu'est-ce que Villani viens faire là 🤔
À moins que ça soit pour illustrer le fait quon puisse être intelligent sans être sensible 🤔 ?

Siryackle 03 octobre 2019 à 02:00   •  

😄 😄

Gwenouillele 03 octobre 2019 à 20:14   •  

@ratahamata pas compris la référence aux chinois... ?

Gwenouillele 03 octobre 2019 à 20:15   •  

@Loise donc parce que tu as lu le livre d'une personne, tu la connais intimement ? ^^ Heureusement que tous les auteurs de pollar ne sont pas des psychopathes :)

Si je suis ta logique, je suis probablement un homme (je le découvre, hein :o) et gay ? XD

Pacaloule 03 octobre 2019 à 21:28   •  

Bon je vais la faire courte et impersonnelle, si vous le permettez.

Fritjof Capra a écrit "Le temps du changement" en 1983. C'est un très beau livre, je trouve, et auquel j'ai adhèré complétement quand je l'ai lu. Par contre je ne trouve pas que les choses, sur un plan global, macro, aient évolué en bien depuis, et je pense qu'il est raisonnable d'énoncer cette idée, sans être taxé de pessimisme. En tout cas, elle se discute. J'ai pourtant voulu y croire. Le darwinisme social ne fait pas de cadeau aux plus sensibles.
Ensuite, on peut aimer le dark, autant pour l'ombre qu'il recèle que pour la lumière qu'il met en valeur (une attitude éthique et esthétique si vous voulez). Avoir une attitude pessimiste (râleur, résigné et passif pour moi), ce n'est pas la même chose selon moi.

Quant à ce que Loise dénonce, cela illustre une anecdote, un trait de caractère mis en clarté à l'occasion de la rédaction d'un livre. Pas le trait de caractère d'un auteur que l'on décèle en lisant son livre. Là encore, ce n'est pas la même chose.

Loisele 04 octobre 2019 à 06:17   •  

Villani a écrit un livre autobiographique sur sa quête obsessionnelle de la médaille Fields. Il s'est donc décrit lui même avec bcp de lucidité. Je vous engage à le lire pour connaître le personnage. Si j'en parle c'est qu'il a été cité ici. Mais je tombe comme un cheveu sur une soupe.

Rothle 04 octobre 2019 à 13:55   •  

"Si on regarde bien, nous sommes de plus en plus nombreux à présenter une personnalité singulière aux compétences non ordinaires"
peut-être tout simplement que ceux qui sont concernés osent plus sortir du bois ?

Globalement, il me semble avoir entendu il n'y a pas longtemps que l'intelligence de l'homme ne progresse pas (plus ?), voire régresse.
Et de toutes façons même si l'intelligence générale moyenne progressait, sachant que l'évaluation typique se fait sur un échantillon, et que le résultat est un positionnement dans cet échantillon (ie résultat relatif) un doué serait toujours un sous-doué d'un TTHQI quand bien bien même ce doué ce serait un HQI du passé.

Plus sérieusement, ta phrase soulève un point qu m'interroge depuis quelques temps.
A défaut de prise de pouvoir, qui n'a pas vraiment de sens en tant que prise de pouvoir pour la prise de pouvoir, par contre j'ai fortement l'impression qu'à la façon d'un #meetoo ou de l'affirmation d'une quelconque minorité visible, il y a de plus en plus de libération de la parole et d'affirmation des HPI Aspies et cie en tant que tels.
Ils osent revendiquer l'être, leur différence et c'est tout nouveau. ça se fait en parallèle de la mode sur le sujet HPI. Mais à mon sens c'est vraiment plus directement lié au fait que les minorités et / ou des gens autrefois (mis /mises) à l'écart de la société montrent qu'elles existent, revendiquent parfois, leur droit à la différence.
Je songeais à lancer un sujet là-dessus, mais ne savais, ne sais, par quel bout le prendre.

Pacaloule 04 octobre 2019 à 14:04   •  

"Si on regarde bien, nous sommes de plus en plus nombreux à présenter une personnalité singulière aux compétences non ordinaires"
peut-être tout simplement que ceux qui sont concernés osent plus sortir du bois ?"

Ben oui, ça me parait bien cette analyse.
De là à dire qu'ils vont former les nouveaux X-Men, ça me parait légèrement exagéré...Ou alors, en partant du principe que nombre d'entre eux ont encore besoin de grandir en apprivoisant leurs super pouvoirs dans la demeure bienveillante du professeur Xavier, non 😄 ?

Rothle 04 octobre 2019 à 14:13   •  

@Merlin, au sujet de ton premier post dans la file: à peu près d'accord, mais ....

il est plutôt normal que l'on ne retrouve pas nécessairement un environnement bienveillant.
Il faut vraiment mettre de côté le communautarisme.
Pour autant, il faut bien se rendre à l'évidence que malgré toutes les réserves qu'on peut avoir initialement, quand tu retrouves dans un contexte avec des gens qui sont censés être tous HPI, il y a quelque chose qui tient à la fois du dénominateur commun et du fil d'Ariane qui se tisse dans les échanges.
Et tu peux venir avec toutes les réticences et / ou la mauvaise foi possible, il est impossible au final de ne pas le voir, le ressentir. Il y a vraiment quelque chose de sensiblement différent d'un contexte avec un groupe lambda. Les gens ne parlent pas plus de la dernière théorie maths à la mode, ou de la dernière expérimentation sur la création du langage, c'est plus basique que ça plus à la racine même .
C'est un peu comme se retrouver entre personnes qui parleraient le même patois, patois pas trop différent du langage autochtone, mais suffisamment pour modifier la façon dont la communication s'opère, à la fois avec les pratiquants du patois et avec ceux qui ne le captent pas ou partiellement.

Merlinle 04 octobre 2019 à 15:11   •  

@Roth "il est plutôt normal que l'on ne retrouve pas nécessairement un environnement bienveillant."

Normal dans le sens "la norme veut que" ? Si c'est dans ce sens-là, probablement, hélas. Mais autrement, cela devrait être la norme si l'on mettait la barre plus haut en matière de comportements civilisés et de respect d'autrui. Et je suis ravi d'avoir trouvé ici un lieu où la bienveillance semble être la norme locale, sinon je ne serais pas resté dans les environs.

Pour le reste, bien sûr qu'il y a une forme de complicité sous-jacente. Mais cette complicité-là, je l'ai retrouvée, par exemple, dans des groupes de geeks ou de rôlistes, sans avoir pourtant affaire systématiquement à des surdoués. Il est "normal" que l'on trouve de tels contextes communs lorsqu'on partage un point commun important (pour soi et pour ceux avec lesquels on dialogue). Et oui, le surdon est un important point commun parce qu'il implique un mode de pensée, et là je te rejoins sur l'aspect "langage"... puisque la langue dans laquelle on pense va elle aussi influencer notre personnalité.

Mais ce que je voulais souligner, c'est que s'il s'agit du seul point commun, il ne sera pas forcément suffisant, et je suis persuadé qu'il ne va pas non plus être déterminant pour des domaines aussi essentiels que les opinions sur des sujets politiques ou sociétaux, par exemple.

Siryackle 04 octobre 2019 à 17:06   •  

Oui oui... et aussi tout simplement affectif @Merlin.

Imnotsureaboutthisle 08 octobre 2019 à 10:53   •  

Pour te répondre, j'ai pas tout lu.
Les atypiques ont toujours exister aux mêmes titres que les gauchers. Ils sont juste plus remarquer aujourd'hui et doivent sans doute moins s'adapter. Après, les choses comme l'autisme apparaissent de plus en plus sans doute à cause de nos modes de consommations (enfin c'est ce qu'il se dit).

Je pense pas qu'ils faillent nous mettre en avant par rapport aux autres, enfin du moins au niveau évolution darwinienne. On est juste bizarre pour la majorité des gens, ça changera pas ça.

Le pouvoir n'appartient ni au peuple, ni à l'intellect mais à des élites qui maitrise le relationnel, c'est un engrenage qui ne cesse de se bloquer, bon à l'heure de l'effondrement, je vois plus des micros villages qui tentent de subvenir à leur besoin. Avec du circuit très court et de l'économie local, pas une sorte de super Aspie/hpi qui prendrait le pouvoir pour tout remettre sur pied, en plus 1 seule personne ne peut changer ce monde, à moins d'en être une dictature.

Puis basé tout sur son atypie c'est faire, exactement comme eux.

Id41le 16 avril 2020 à 11:55   •  

Posez-vous la question de l'autre côté du spectre.

On assiste à un eugénisme. Progrès ? Nécessaire ? 🤔

(Et si les humains redeviennent animaux, c'est parce que les machines prennent le relai. Un jour, tous des e-tamagotchi ? 😂 )

estel08le 17 avril 2020 à 22:59   •  

Bonsoir, Je pense avoir ma petite idée sur la question. Mon fils est déjà capable de s'adapter et de donner beaucoup aux autres. Dans plusieurs domaines, dans la communication il adapte son langage à la personne qu'il a en face de lui naturellement. Et a déjà trouvé à l'école des stratégies pour compenser ses points faibles. La personne Hpi a des ressources et sans le savoir peut s'adapter il faut trouver le juste équilibre afin de ne pas se suradapter. On a tendance à penser trop aux autres et du coup à s'oublier. La société
est formatée et d'ailleurs elle adapte à la majorité (pensée séquentielle, ... L'empathie est une faiblesse alors que c'est plutôt une force). Je le vois à l'école et malheureusement c'est dommage car les adultes comme les enfants quelles que soient leurs spécificités ont des choses à apporter. Hpi ne veut pas dire grand chose, ça ne définit pas la personne mais il y a autant de hpi que de personnalités. Il faut juste trouver ce que l'on peut faire, apporter à cette vie et lui donner un sens (c'est le plus difficile). Les hpi ont beaucoup à donner mais est ce que les autres et la société sont prêts à modifier, à écouter et se remettre en question ? Ils dérangent avec leurs idées inédites et rapides leurs analyses dérangeantes leur capacité à tout comprendre, à mettre en lumière les problèmes et à synthétiser en un temps record. j'aimerais croire en un monde meilleur dans lequel on pourrait faire évoluer les mentalités. Dans les profils atypiques, il y a aussi les personnes qui ont des dys et des tda. Est-ce que certains d'entre vous sont Dys ? Je le suis !
Bonne soirée


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?