Vous avez dit... atypique ?

''Trop intelligent pour être heureux'' une inluence cadrée ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Vous avez dit... atypique ?
  4. ''trop intelligent pour être heureux'' une inluence cadrée ?
''Trop intelligent pour être heureux'' une inluence cadrée ?
Nerlinle 05 septembre 2020 à 09:16

Salutations,

J'ai les yeux qui papillonnent de fatigue je ne me suis pas encore coucher, donc je ne garantis pas la panache de ce qui va suivre. (Je vis un peu la nuit)

Sur recommandation je lis ''Trop intelligent pour être heureux'' livre que je n'aurai jamais toucher avec un tel titre, mais après force de recommandation je m'y suis un peu mise.

Je ne l'ai donc pas terminé, mais une question triture mon cerveau avant le sommeil.

Bien que ce livre décrive, explique, analyse, et éduque sur les HP, j'ai bien peur d'être influencer par ce qu'il dit, de m'analyser moi même, de rentrer dans ce cadre et d'en faire trop. De donner des noms à des fonctionnement en me faisant croire que ce sont des réflexes propres à ma personne.

Et vous en terme d'influence avec ce livre, où vous placez vous?

Dois-je arrêter ma lecture avec de tel pensées ?

Désolée pour le manque de structure et merci pour vos réponses !

Au plaisir!

Merlule 05 septembre 2020 à 12:45

"Dois-je arrêter ma lecture avec de tel pensées ?"

Oui, de toute urgence. Il n'a strictement rien de scientifique et propage des mythes dangereux à tendance dérive sectaire. J'ai posté un topic avec des vidéos qui expliquent très bien cela: https://www.apie-people.com/forum/communaute/surdoue-zebre-haut-potentiel-atypique/hpi-et-spectre-autistique-mythes-45672

Aurelle 05 septembre 2020 à 13:11

Je passe rapidement sur le forum, mais je vais mettre mon grain de sel sur ce sujet.

Tout d'abord, bienvenue à toi Nerlin ! 🙂

Je ne serais pas aussi radical que Merlu.
Toutefois, ce livre n'est à mon avis à prendre que pour ce qu'il est. Il comporte notamment beaucoup de choses très, et bien trop, générales. Je me suis souvent fait la réflexion que la majeure partie de la population pouvait se retrouver dans certaines descriptions... Par conséquent, attention à l'important effet puits.
Par ailleurs, ce n'est pas une étude scientifique, très, mais alors très loin s'en faut. Là encore, c'est une chose à bien prendre en considération...
Ensuite, de mémoire, l'auteure parle des HP qu'elle a rencontrés dans son parcours professionnel, il y a donc déjà un biais vraiment important... Et je pense qu'elle le fait aussi par l'entremise de ses propres filtres, mais, là, ce n'est que mon ressenti (et ma lecture commence à dater)...

N'ayant pas beaucoup de connaissances dans le domaine, je me garderai de m'avancer plus avant sur la chose, mais, quoi qu'il en soit, si tu souhaites te documenter sur le sujet, ne t'arrête surtout pas à cet ouvrage.
Et quel que soit l'ouvrage, conserve toujours de la distance et un regard critique. 😉 Car le sujet est à la mode, avec toutes les dérives que cela peut engendrer.
Ne t'investis donc pas personnellement dans ce que tu lis, même si cela peut être a priori tentant.

Abderianle 05 septembre 2020 à 15:36

Ne point s'investir dans ce que l'on lit ? Est-ce seulement une option si l'on a la sensibilité qui ne fait point défaut ?
Le meilleur remède : la poésie ?
Non... Mh, les sciences ?
Pourquoi pas...
Bref, même si ce livre est dangereux ou mauvais, toutes les questions qu'il peut soulever en toi méritent quand même d'être examinées, non justement pour le suivre, mais pour te comprendre et vérifier, en déroulant le fil de certaines tentations, ce qui te correspond et ce qui te froisse ou te révulse. Après tout, n'est-ce pas l'objet de tout livre que de demander à son lecteur de se placer ?

Sylvainle 05 septembre 2020 à 15:57

Bonjour,
C'est le danger avec ce livre, de sortir d'une case... pour risquer de rentrer dans une autre.
C'est un livre de vulgarisation, de première approche.
Il a le mérite d'exister comme tout premier contact avec le concept, mais une fois fait, il est préférable de le jeter ou d'en faire une cale de meuble et passer à des lectures plus fouillées.
La suite "logique" : De Kermadec, puis très vite passez à Tinoco qui est ce qui se fait de mieux à ce jour en langue française.

Inclassablele 05 septembre 2020 à 16:15

Je suis toujours agacé par ce site, à cause de son attrait à orienté l'opinion. Si on veut que quelque chose soit faux, on pourra toujours trouver des arguments qui vont dans notre sens. Dire que l'auteur du livre se base seulement sur des cas personnel, ça me paraît présomptueux. J'ai plus l'impression d'être ici, au royaume des sachants que sur un site fait pour pour les HP. Plutôt que de dire tout le temps aux gens ce qu'ils doivent penser, je pense qu'on devrait les laisser faire leur avis par eux même. J'ai l'impression que ce forum sert plus de directive intellectuelle que d'espace d'expression.

Sylvainle 05 septembre 2020 à 16:28

@Inclassable :
Ce serait présomptueux si l'auteure elle-même n'affirmait pas qu'elle base ses propos sur son expérience professionnelle des cas personnels qui se sont présentés à elle.
(Ce que reconnait aussi De Kermadec, ceci dit au passage)
Quant à "orienter l'opinion", c'est assez inévitable quand on répond à une demande d'avis.

Merlinle 05 septembre 2020 à 17:30

@Inclassable on pourrait croire que sur un forum de surdoués, les opinions ne se laisseraient pas orienter si facilement que ça :P

Juliette...le 05 septembre 2020 à 17:49

Je suis d'accord, @Nerlin a soulevé des interrogations quant à cette lecture, le fil a été lancé sur ça...
Quant à l'ambiance générale du site @Inclassable, là, effectivement, il ne faut pas prendre les lecteurs pour des cons. Et si personne ne venait jamais donner son avis parce que trop tranché, le site aurait des chances de ressembler à un catalogue de la redoute, non? Enfin, c'est juste ce que moi j'en pense...

Nerlinle 05 septembre 2020 à 18:20

@Inclassable Je pense voir ce que tu veux soulevé. Mais un avis n'est pas une direction intellectuelle qui s'impose. Je pense qu'ici on est juste un peu tous passionné et qu'on semble l'imposer comme tel alors que c'est surtout du partage. Et c'est intéressant de pouvoir avoir une multiplicité des points de vue. Moi j'arrive à prendre du recul sur ça parce que je pense dégager là même chose.

D'ailleurs je suis très contente que les réponses du forum ne soit pas toutes ''si c'est une bouée de sauvetage à oire absolument''.

Qu'est ce que Kermadec apporte de nouveau ?

Dans l'idée, le terminé peut être une bonne chose seulement si je puise dans d'autres lectures?

Et je suis rassurée que le livre soit dit de ''vulgarisation'' et qu'il soit un peu biaisé. L'auteure le dit elle même, mais l'entendre autrement fini par faire rentrer l'information.

Et qui est Tinoco pourquoi tant de bon retour?@Sylvain?

@Abderian c'est effectivement difficile de prendre un recul avec de la sensibilité, j'en ai conscience mais je me prend un peu aux jeux, comme à l'astrologie et à l'effet Barnum car c'est rassurant de se laisser croire que l'on sait.

(Désolée pour les multitudes de fautes)

Inclassablele 05 septembre 2020 à 18:36

Je pense que déjà à la base, demander l'avis des autres sur quelque chose, en demandant si cette chose n'est pas fausse, c'est vouloir faire dire que cette chose est fausse. Si je pense que quelque chose est faux, je ne vois pas pourquoi j'irais demander l'avis des autres. Je n'ai pas l'impression qu'on se pose des questions sur ce forum, mais qu'on essaye les autres de s'empêcher de s'en poser. Si l'auteur se base sur des cas personnel, je reconnais que j'ai fais une erreur, en disant que ça me paraissait présomptueux de dire que l'auteur se base seulement sur des cas personnel. Je trouve que ça va toujours dans le même sens sur ce site. Il faut toujours que ce soit scientifique ou que ça corresponde au discours officiel.

Sylvainle 05 septembre 2020 à 18:46

@Nerlin
"Je pense qu'ici on est juste un peu tous passionné et qu'on semble l'imposer comme tel alors que c'est surtout du partage."
C'est tout à fait ça. Merci de l'avoir compris.
Mes propos (je parle pour moi mais je pense que ça va résonner chez beaucoup) sont passionnés, spontanés. Ça sort comme ça, à peine filtré.
Et s'il faut enrober ça de toutes les précautions nécessaires* d'autre part, avec "les autres", d'une part c'est fatiguant, d'autre part l'intérêt de ce forum s'estompe.
Comme le dit @Merlin, on est en droit de s'attendre à des règles implicites d'interprétation et de réception propres à la nature des lecteurs. Bref, le contexte !

Kermadec va un peu plus loin que Siaud-Facchin. Disons qu'elle joue moins avec l'effet Forer et va un peu plus en dessous de la surface.
Quant à Tinoco, je trouve son approche plus subtile, plus complète (pour autant que ça puisse l'être), plus scientifique (même s'il s'agit d'une science molle). De plus, au contraire des deux auteures citées plus haut, il a une approche plus positive, moins dépressive.
Et perso, je trouve son idée d'inverser le point de vue très intéressante, rafraichissante et quelque part thérapeutique.

* Tout ce que j'ai écrit dans ce message relève de mon interprétation, n'a pas le but de convaincre (mais s'il le faut, je peux aussi :D). Alors, vous prenez ou vous jetez, ça me va. Moi, mon plaisir a été de m'exprimer.

Sylvainle 05 septembre 2020 à 19:03

@Inclassable
Ce n'est pas forcément vouloir faire dire que cette chose est fausse. Par exemple, ça peut aussi être un appel à d'autres avis pour éventuellement avoir un point de vue qui nous a échappé et enrichir notre compréhension globale du sujet.
Même si on pense qu'une chose est fausse, ça ne veut pas dire qu'elle l'est, fausse. Confondre 'avis' et 'vérité' est très dangereux.
Confronter sa vision des choses, ce qu'on pense, à la réflexion des autres, je trouve ça enrichissant.

Je suis d'accord avec toi quand tu écris qu'"Il faut toujours que ce soit scientifique ou que ça corresponde au discours officiel." Je le déplore.
Très souvent, je prends sur moi de ne pas intervenir parce que la tâche de passer les résistances avant de commencer à pouvoir peut-être discuter de manière ouverte et constructive parait trop importante. (Je parle de la vie courante, pas de ce forum que je ne connais pas assez).

Merlinle 05 septembre 2020 à 19:13

@Inclassable tu nous livres un ressenti, mais sans aucun argumentaire pour l'étayer, on ne peut donc que le prendre comme tel : une sensation, une émotion que tu éprouves.
Je remarque cependant que malgré ce ressenti négatif, tu es toujours sur le forum. J'en déduis donc qu'il t'apporte quelque chose, ou pourrait t'apporter quelque chose. Dans ce cas, la réponse serait que tu participes davantage. Si tu as des critiques spécifiques, je t'encourage à les exprimer lorsque tu rencontres les idées ou les arguments qui ne te conviennent pas. Et si tu as des idées qui sortent de ce qui te paraît être les sentiers battus, n'hésite pas à ouvrir des fils de discussion.

On ne peut cependant pas reprocher à des participants d'avancer des arguments étayés par la science. C'est en effet la base de nos connaissances actuelles, et au contraire de la philosophie (ou de certaines "sciences humaines"), les sciences exactes se basent... sur des faits vérifiables (et donc ouverts à toute réfutation argumentée). Là encore, si tu as des arguments qui réfutent des découvertes scientifiques, n'hésite pas à nous en faire profiter :)

Inclassablele 05 septembre 2020 à 19:15

@Sylvain
C'est vrai que sur ce post, je n'ai pas l'impression que la personne qui le lance, cherche à orienter l'opinion, mais les personnes qui y répondent. C'est l'habitude de voir des posts, qui nous disent que tel truc est faux, que j'ai l'impression que sur ce forum on cherche à orienter l'opinion.

Nerlinle 05 septembre 2020 à 19:39

Je pense que je vais attendre d'avoir le livre de Kermadec, parce que j'ai vu ses vidéos et que j'ai un bon feeling avec cette personne et ce qu'elle dit.

Merci pour vos réponses :)

Inclassablele 05 septembre 2020 à 19:41

@Merlin
Un ressenti et pas seulement. On n'avait déjà pas le droit de ne pas être contre la chloroquine, maintenant on n'a pas le droit de considérer la thèse du cerveau droit pour les surdoués et d'être d'accord avec "trop intelligent pour être heureux", parce que ce n'est pas un livré fondé sur des éléments scientifique.

Je pense que ce n'est pas parce qu'on n'aime pas quelque chose, qu'on ne doit pas s'y intéresser.

Je ne reproche aucun argument, je reproche au forum d'avoir un attrait à orienter l'opinion.

Nerlinle 05 septembre 2020 à 19:49

@Inclassable

La science n'est pas une déité, et je trouve qu'elle ne doit pas être la seule source de savoir.

Mais je trouve le thème que tu abordes vraiment intéressant tu devrais y écrire un topic, il y a beaucoup de chose à en dire!

Sylvainle 05 septembre 2020 à 19:53

"On a pas le droit" ?
Et qu'est-ce qui t'en empêche ?!

Et comme @Merlin, je trouve le sujet de la science toute puissante très intéressant.

Inclassablele 05 septembre 2020 à 20:04

@Sylvain
C'est la censure et les affirmations sur des interrogations ouvertes.

Sylvainle 05 septembre 2020 à 20:06

La censure ? Il y a de la censure ici ?

Les affirmations ne concernent que ceux qui les professent. En quoi ça ampute ton droit à penser ce que tu veux ?

Merlinle 05 septembre 2020 à 20:09

@Inclassable ce n'est pas une question de "droit" ou pas. Il y a des faits et des études. On peut contester les études (et là il faut sérieusement argumenter) mais on ne peut pas dire "je m'en fous des études, moi je crois que la terre est plate et portée par une tortue géante". Parce que là, on n'est plus dans la discussion rationnelle mais dans le domaine de l'imaginaire.

Pour l'histoire du cerveau droit / cerveau gauche, c'est un mythe longtemps propagé par la psy (que je ne considère pas personnellement comme une science, mais c'est un autre débat). Or les expériences effectuées en neurologie ont montré qu'il n'y avait pas de latéralisation de la personnalité. Ce n'est pas parce que certaines fonctions (comme le langage) sont situées d'un côté du cerveau que nous nous servons davantage d'un côté que de l'autre. Pour la vulgarisation, c'est ici https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/cerveau-cerveau-droit-cerveau-gauche-differences-10506/
et pour l'étude détaillée c'est là https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0071275
Maintenant si quelqu'un a effectué des tests qui puissent expliquer autrement les résultats des IRM, là encore... on est preneurs ! (et les neurologues aussi, j'en suis certain).


Je sais qu'il est de bon ton de critiquer la science, surtout ces derniers temps. Les scientifiques sont faillibles, et des théories solides peuvent s'écrouler parce que quelqu'un trouvera une meilleure explication. Mais cela ne veut pas dire que l'on peut ignorer les faits qu'expliquent les théories en question. Il vaut cependant mieux raisonner en tenant compte de ce qui est expliqué par la science, cela évite de se fourvoyer totalement dans des directions démenties par des éléments tangibles. Cela n'empêche pas d'avoir des idées non scientifiques sur plein de sujets : la science ne s'est pratiquement jamais intéressée aux domaines qui touchent au mysticisme, par exemple. Et ce qui relève des perceptions ou de la nature de la réalité fait aussi partie des domaines dans lesquels il y a une très large marge de manoeuvre ;)

En ce qui me concerne, je suis à la fois rationnel (je m'intéresse beaucoup aux sciences, et j'essaie de suivre l'actualité des domaines qui m'intriguent le plus) et mystique, donc axé sur l'intuition et les perceptions, et sur des faits "inexpliqués". Mais pour moi, c'est nécessaire : en me privant de l'un des deux, ce serait comme vouloir marcher sur une seule jambe. J'ai besoin des deux pour faire des pas en avant (ou en arrière, ça arrive aussi) :)

Inclassablele 05 septembre 2020 à 20:21

Si quelque chose est démontré, je ne m'y oppose pas. C'est le fait de dire des choses qui veulent dire, ça c'est faux et vous ne devez pas penser ça.

Nerlinle 05 septembre 2020 à 20:49

@Inclassable 👍
Ca revient au ''trop passionné pour sembler détacher''

Il ne faut effectivement pas se laisser influencer par un tel discours.

Fropople 06 septembre 2020 à 00:25

----HORS-SUJET------
@Inclassable tu soulèves un point qui m'intrigue fortement 🤔

Quand tu dis:
citation :
C'est l'habitude de voir des posts, qui nous disent que tel truc est faux, que j'ai l'impression que sur ce forum on cherche à orienter l'opinion.

Aurais-tu des exemples permettant d'illustrer cette affirmation ? Je dois avouer que je n'ai pas eu ce ressenti ou cette impression en parcourant le forum... je me demande donc où ce trouve cette différence d'appréciation entre la vision que tu as du forum et la mienne 🤔
Est-ce moi qui suis passé à côté des postes en question ? Ou peut-être suis-je insensible à l'orientation d'opinion ? Ou encore complètement autre chose dont je n'ai pas idée.

J'aimerais d'avantage comprendre ce qui t'amène à cette catégorisation du site qui pour ma part me semble très ouvert en terme de possibilité de s'exprimer, en privé ou sur un autre fil si ce point te semble important à partager 😉

---- FIN HS--------

Pour revenir au sujet initial, je pense également que le livre est une entrée en matière sur ce sujet encore très flou et aux avis multiples qu'est le haut potentiel, il permet de sentir la notion quand elle nous est inconnu mais je le trouve très abstrait et avec un fort potentiel en effet Barnum. Ce n'est là que mon humble avis et non pas une affirmation tranché pour statuer sur la qualité de ce livre ;)

Nerlinle 06 septembre 2020 à 05:31

@Fropop c'est un avis constructif!

Slyle 10 septembre 2020 à 22:18

Ce livre ne m'a pas touché, une grande difficulté à le finir,il ne me concerne pas, je ne m'y retrouve pas du tout, il fait état du caractère des enfants et peu de celui des adultes, il n'est pas explicatif et ne répond à aucune des questions pertinante que l'on pourrait se poser, il s'est bien vendu car l'origine du mot "zebre" vient de son auteure.

Enfantducosmosle 11 septembre 2020 à 18:39

Le don ne sali pas par la raison. C'est intuitif donc polymorphe.

Lelunele 18 septembre 2020 à 20:34

On m'a dit de lire "Je pense trop" (que j'ai trouvé en PDF sur le net). Vous connaissez, vous en pensez quoi ?
Je n'ai jamais lu "Trop intelligent pour être heureux" (qui existe aussi en PDF sur le net, halala c'est mal de ne pas donner d'argent aux auteurs, tout ça tout ça) mais ce que vous en dite ne donne vraiment pas envie.

"Jeanne Siaud-Facchin est psychologue clinicienne et psychothérapeute."

"Christel Petitcollin est écrivain, conférencière et formatrice en communication et développement personnel. Passionnée de relations humaines, elle s'est spécialisée dans la compréhension des manipulateurs puis dans celle de la sur efficience mentale. Ex-normalienne et enseignante, aux côtés des parents dans l'éducation de leurs enfants depuis vingt-cinq ans, elle connait bien les difficultés rencontrées par ces enfants atypiques et leurs parents."

Se sont donc deux "experts" dans leur domaines.

Mais je n'ai pas réussi à vraiment lire ce livre (j'ai survolé les grandes lignes) on dirait (encore) de la banalisation, des informations redondantes qu'on peut trouver sur internet (ça fait quand même à peu prêt 2 ans que je me renseigne sur le sujet via le net).

Je viens donc ici vous demandez deux choses, quel est votre sentiment à ce niveau ?
Connaissez vous un ouvrage qui serait fait par un HPI pour les HPI, je demande pas quelque chose de compliquer pour être compliqué, juste je ne sais pas, est ce que vous voyez ce que je veux dire ?

Philippe47le 20 septembre 2020 à 18:15

Bonjour @Nerlin,
Etant nouveau sur le site, je rejoins la discussion un peu tard.
J'ai lu ce livre deux fois.
La première, il y a quelques années, alors que je ne connaissais rien à l'a-typicité neurologique. Il m'a alors fait beaucoup de bien, et me permettant de me rendre compte que je n'étais pas "normal", et que plutôt que chercher à vivre la vie de tout le monde, je devais plutôt chercher à comprendre quelle vie me convenait.
Puis j'ai compris d'où venaient mes problèmes et je me un diagnostic par des professionnels spécialisés sur ma particularité neurologique.
J'ai relu ce livre, et cette fois, je l'ai trouvé vraiment très creux. Je trouve que Siaud-Facchin associe à au HPI tellement de caractéristiques parfois contradictoires que n'importe qui peut se retrouver dedans.
Ca ne me paraît pas très utile.
D'une part, parmi toutes les particularités neurologique (HP, TSA, TDH, Dys, ...), le HP est la seule dont le seuil de définition est lié non pas à un tableau clinique, mais à une construction statistique. Par exemple, pour le TSA, le psy qui fait passer les tests va regarder comment la personne testée utilise le regard, relance la conversation, son degré d'imagination pour compléter les histoires... ce qui conduit à des scores correspondant en gros à des degrés de difficulté d'intégration dans la société "normale". Pour le HP, c'est totalement différent : Est HP une personne qui a plus de 130 de QI. Le test de QI étant étalonné pour produire une gaussienne, par construction du test, 2% de la population est HP. Ca n'a rien d'un constat clinique. Quel sens aurait le diagnostic de TSA ou de Dys s'il fallait trouver 2% de ces particularités dans la population ?
D'autre part, être HP au sens où c'est mesuré par les tests, ce n'est du tout un problème ; c'est avoir une sur-performance dans des matières, disons, scolaires (je vous rappelle que ces tests ont été développés à l'origine pour voir si les élèves étaient dans la bonne classe, ou en avance ou en retard). Quand on lit chez Siaud-Facchin, ou ailleurs, que les HP ont un sentiment de décalage, qu'ils ont de la difficulté d'intégration, des effets collatéraux qui ressemblent à de l'autisme, de l'hypersensibilité, ..., tout ce qu'on constate, c'est qu'avoir de bonnes compétences scolaires n'est pas un vaccin contre d'autres particularités ou troubles neurologiques, et que les HP qui vont consulter les psy, ce sont ceux qui ont des troubles, pas ceux qui vont bien.
Donc ce livre peut être une entrée en matière au domaine de la diversité neurologique, mais à mon avis, il faut vite le dépasser.
Expliquer aux gens qui ont un mal-être et des difficultés que c'est parce qu'ils sont HP, ça remonte peut-être le moral et l'estime de soi, mais ça n'est d'aucune utilité, et occulte même les vrais problèmes et retarde un possible diagnostic. Le problème n'est pas qu'on va mal parce qu'on est HP ; le problème est qu'on va mal parce que bien qu'étant HP, on peut aussi avoir du TSA, du TDA, ... etc.
Donc : Continuer à chercher, jusqu'à qu'on soit convaincu plutôt que perdu par des explications. Heureusement, ça peut finir par arriver !
Désolé pour la longueur du post...

Amarle 20 septembre 2020 à 19:15

Amen.
Pas mieux @Philippe47


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?