Témoignages

Culture et inadaptation

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Culture et inadaptation
Culture et inadaptation
Abderianle 16 mars 2019 à 21:54

Tenez, une question assez simple : vous qui êtes curieux, curieuse, et souvent assez polymathe, vous est-il déjà arrivé de passer pour pédant, supérieur ou je-sais-tout sans jamais le vouloir sitôt qu'une discussion un tantinet "intello" s'amorçait (vous pouvez aussi répondre par l'affirmative si ça vous est arrivé dès la maternelle) ? Et, le cas échéant, comment faites-vous pour atténuer cette impression ?

808le 17 mars 2019 à 00:40

Ca m'a fait sourire beaucoup, voire même amusé, parce que c'est tellement énorme.
Quand le simple fait d'avoir des connaissances sur des sujets qui ne passent pas à la télévision, de poser des questions, d'essayer de comprendre et d'apprendre par soi meme, fait peur.

"Doesnt belong" syndrom/
La symbolique de l'éternel étranger.
Cela ne s'attenue pas, au contraire, jusqu'à la colère, jusqu'à se retirer du monde.
Quand la compagnie des machines, des animaux, des plantes, de nos passions, nous enrichis plus que celle des humains.
Abstinence sociale. Ponctuée de rares exceptions, par faiblesse, par humanité.
C'est tellement grotesque, qu'on ne peut finalement qu'en rire :)

Merlinle 17 mars 2019 à 07:52

Quand je sens que je marche sur des oeufs (des gens que je ne connais pas), je commence souvent par poser des questions pour évaluer le degré de connaissances de mes interlocuteurs sur le sujet en question, et j'adapte ensuite ma réponse à ce degré-là. Ca m'évite parfois d'énoncer des évidences devant des gens qui en savent plus que moi sur le sujet, ou d'abreuver une audience médusée de concepts dont elle n'a aucune idée et passer pour un olibrius. Mais c'est vrai que c'est un terrain miné, ça :)

Pacaloule 17 mars 2019 à 12:44

Lorsque j'étais enfant, je cherchais en toute innocence à briller, à questionner, à exister intellectuellement, à montrer mes connaissances, à exercer mon sens critique, et cela m'a valu beaucoup de...déboires. J'étais perçu comme arrogant. Du coup, après, je me suis blindé (et j'étais perçu comme encore plus arrogant..). Depuis j'ai appris avec le temps à m'adapter à mes interlocuteurs. Je navigue en société comme un sous-marin, même si parfois il m'arrive d'émerger lorsque je perçois l'intelligence des gens que j'ai en face de moi. La connaissance que j'ai de moi-même fait que ce n'est plus un enjeu pour moi d'avoir raison, de montrer que je sais. Ceci dit je ne peux pas m'empêcher d'intervenir lorsque j'entends des c... plus grosses que ceux qui les profèrent.Et je reste ouvert et disponible aux échanges je crois lorsqu'ils présentent de l'intérêt..j'en suis même friand..

Pixle 17 mars 2019 à 17:16

Plutôt comme Merlin je dirais, à la jaugerie (encore et toujours) mais comme bien souvent je me sens finalement beaucoup plus conne et moins culturée.. ben c'est cool, j'apprends des trucs ! 😂

patrickle 17 mars 2019 à 21:10

n'ayant pas une très grande culture générale, je n'y suis pas souvent confronté. par contre, en terme de raisonnement, j'essaye aussi d'adapter mes explications à la (les) personne(s) auquel je parle. je me pose souvent la question de savoir si les gens me comprenne ou s'ils vont penser que je les prends pour des cons.
par contre, j'arrive assez bien à détecter les vrais puits de sciences de ceux qui essayent de faire croire que. quand je tombe sur un de la première catégorie, je ne me sens pas con ou dépassé. je me contente d'écouter et pour peu qu'il sache un peu parler, alors là c'est le pied.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?