La communauté • Témoignages

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Douance, âme et spiritualité
Douance, âme et spiritualité
Stephmikhaelle 13 février 2020 à 16:54

Ce qui suit est en réalité la suite de mon post dans "présentation des nouveaux".

Il s'agit d'un témoignage, un partage d'expériences renouvelées depuis des années, notamment en lien avec ma profession (cf. "Mes centres d'intérêt sur mon profil")

Si vous n'avez pas d'expérience quant à ce qui suit, envisagez cela comme "potentiellement vrai jusqu'à preuve du contraire", tout cela n'ayant pas valeur de vérité en soi de part la subjectivité de l'expérimentateur que je suis et de celles des personnes de mon entourage qui ont pu confirmer ce que j'avance.

Je suis intéressé pour partager, pas pour débattre sur des "je pense que" qui ne s'appuient sur rien d'autre que des suppositions : s'appuyer sur des expérience, pas des croyances.

Aussi :
- si les expériences sont semblables on peut tenter d'approfondir.
- si les expériences sont différentes ont peut tenter de tâcher de comprendre en quoi.


La Spiritualité

Concernant "Dieu" - je n'ai eu aucune éducation religieuse (un conditionnement de moins) - il m'était très clair dès la prime enfance que "l'absence de preuve n'est pas preuve de l'absence", aussi je ne comprenais pas les amis qui mentaient en croisant les doigts dans leur dos. J'avais l'intuition du Divin mais pas la preuve de son existence, aussi je restais prudent et respectueux à Son égard.

Toujours enfants, je croyais que tout le monde savait "lire dans les yeux" (contact d'âme à âme, savoir ce que pensent les personnes, si elles sont sincères ou si elles mentent, savoir si elles ont un bon fond ou non), ce n'est que vers 20 ans (de mémoire) que j'ai compris que le fait que les autres n'en parlaient pas ne venait pas du fait que cela était banal mais au contraire que cela était rare.

Le "Divin" avait le bénéfice du doute jusqu'au jour où j'ai suivi un protocole (Bac S Math de formation, Math Sup lycée militaire, plutôt cartésien vous en conviendrez) de "sortie de corps" - qui a fonctionné du 1er coup à ma grande surprise - et que j'ai pu expérimenter d'être "une Conscience qui habite un corps" et non le contraire. De là tout s'enchaînait : si l'âme existe, pourquoi pas "Dieu" ?
2 ans plus tard, très violent accident de voiture et EMI (toute la journée du lendemain - accident de nuit - je ne cessais de me demander : comment puis-je être encore vivant alors que je suis mort ?) qui vient ouvrir encore plus la conscience multi-dimensionnelle (cf. le film « Au Delà » de Clint Eastwood)


J'en viens au coeur de mon propos : la corrélation, la plupart du temps, entre la douance et l'âge de l'âme.

Ce qui permet d'expliquer pourquoi certains savent faire en quelques minutes / années (Mozart) ce que d'autres ne parviendront pas à réaliser en quelques années / décennies.

Depuis quelques années j'ai bien expérimenté, j'ai pu vérifier la véracité d'information perçues en projection astrale / rêves lucides (pouvoir décrire avec précision la maison - dont j'ignorais la localisation - des parents d'une connaissance) / remote viewing, me souvenir d'incarnations passées, et également pouvoir vérifier la véracité des souvenirs : les personnages historiques sont généralement de vieilles âmes / HPI, j'ai retrouvé l'un d'eux, j'ai été sur le site internet de sa maison à présent musée : j'ai reconnu le lit dans lequel j'ai dormi tant d'années, je suis allé sur place, furieux intérieurement une fois entré "qu'on ait tout bougé", avec la guide qui me confirma qu'effectivement le lit avait été changé de pièce et se trouvait initialement là où je m'en souvenais.


"Un jour pour l'âme est une vie pour l'homme"

Une fois en conscience de l'âme, il n'est pas beaucoup plus compliqué de se souvenir des vies passées, surtout les récentes, que de se souvenir de ce qu'on a fait il y a 10, 20, 30, .....ans.

Généralement enfant nous avons de nombreuses réminiscences, prises pour des excentricités pour les adultes, mais qui prennent tout le sens une fois qu'on en comprend l'origine.

Enfant j'avais une passion des cartons (adulte je m'en libère : « ça peut servir on ne sait jamais »), à repérer « les bons », à jouer avec et aller au grenier au dessus du garage pour me faire des cabanes. La nuit, j'étais toujours prêt « au cas où », à pouvoir m'enfuir par la fenêtre de ma chambre en cas de danger / intrusion.
Aucun élément rationnel dans ma vie pour étayer cela, avant vécu en totale sécurité et abondance dans un pavillon en campagne, par contre tout pris son sens lorsque j'eus le souvenir de ma toute précédente incarnation, orphelin à 7 ans à New York (Harlem) qui dormait dans des cartons dans les greniers de maisons parfois habitées...

Idem avec mon attirance enfant pour les « fossés », à repérer ceux où pouvoir se cacher ou dormir, et le fait d'adorer la série « L'enfer du devoir », jusqu'au jour où je comprends ce que j'avais vécu en "expansion de conscience" (technique de l'institut Monroe), alors que je me trouvais habillé en treillis militaire, dans une sorte de clairière alors que j'étais en train de mourir du fait d'après pris plusieurs balles... (durant la guerre du Vietnam, un fossé était parfois votre seule chance de survivre à une embuscade). Avant la guerre j'avais une Harley, et enfant en poussette je simulais avec mes mains et ma bouche le fait de faire de la moto, avec une passion pour ces motos vers 14 ans... (des exemples comme ça j'en ai des dizaines).


Moralité : plus jeune je me sentais en colère face à la « lenteur » et aux limites des personnes environnantes « qui ne se bougeait pas assez le c... », même avec mes parents (tous deux HPI), jusqu'au jour (vers 20 ans) où j'ai eu l'intuition fulgurante de mon QI (écart type) réel, ce qui me laissa « soufflé » tant je ne pensais pas avoir autant (je croyais avoir 120 - 130), et c'est alors que j'ai compris que cela ne servait à rien que je m'énerve, que ce n'était pas que les personnes « ne voulaient pas » mais qu'elles « ne pouvaient pas ».

En effet plus l'âme expérimente, plus elle grandit et assimile, et plus elle a facilement accès à ce qu'elle connaît déjà quand elle se réincarne : on ne peut pas demander à une personne de réussir en quelques mois / années ce qui nous a fallu plusieurs vies à réaliser.

A présent je perçois les jeunes âmes comme des "enfants" et les considèrent avec bienveillance et pourtant avec humilité (Sommes nous supérieurs aux enfants en train de se développer ? Bien sûr que non)

Plus tard encore, un rêve m'a révélé depuis combien de temps je connaissais une personne de mon entourage ; état de choc durant une demi journée, je ne pensais pas qu'une âme pouvait être aussi ancienne : plusieurs milliards d'années dans le rêve.

En se plaçant au niveau de l'âme, on peut avoir, via la « Conscience » (Intelligence Universelle qui régit l'Univers), certaines indications concernant l'âge des âmes :
- plus jeunes âmes humaines sur Terre = 20.000 ans (règne animal avant)
- moyenne mondiale = 870.000 ans
- moyenne française = 33 millions d'années
- vieilles âmes sur Terre = à partir de 3 milliards d'années
- plus vieille âme de l'Univers physique (13,75 Md d'années) dans lequel nous nous trouvons = 10 milliards d'années
- âmes très anciennes (avant cet Univers physique) = plusieurs dizaines de milliards d'années (quelques rares pour qui ce sont des centaines).


Exemple :

on peut avoir 21 ans ici, âme de 6 milliards d'années physique, et 50 milliards d'années Univers précédents,

et être bien plus avancé que

quelqu'un qui a 40 ans ici, 8 milliards d'années physique mais seulement 20 milliards d'années Univers précédent, car nôtre âme a en réalité 30 milliards d'années d'expérience en plus !


Moralité ?
« La Sagesse n'attend pas le nombre des années »


Je terminerai en citant Montaigne :

« C'est une sotte présomption, d'aller dédaignant et condamnant pour faux, ce qui ne nous semble pas vraisemblable ».

Sebunkenle 13 février 2020 à 18:03

Hello. Steph.

A vrai dire je ne me suis jamais vraiment prononcé sur le sujet de la réincarnation. Et même je suis assez sceptique sur tout ce qui touche au paranormal ( car hélas beaucoup de personnes ce servent de ça pour embobiner et rouler d'autres gens ) Je ne suis pas contre le fait que malgré le fait que la science ai beaucoup évolué. Il reste peut-être encore d'autres phénomènes invisibles à nos yeux que l'être humain n'a pas encore découvert ou compris. Après tout beaucoup de gens qui ont apporté des réponses scientifiques à des phénomènes qui à l'époque étaient des mystères étaient souvent considérés comme fous. Alors que non en faite.

Pour ce qui est de la réincarnation je me pose juste une chose. Le corps naît et meurt au bout d'un moment. Puis disparaît. Mais les âmes elles ne sont pas éternelles non plus ? Je veut dire il y a bien un moment où elles ont fini par apparaître de quelque part. Du coup pour toi. Contrairement au corps les âmes seraient elles éternelles ? Et apparaissent elles un jours ?
Mais du coups si les âmes étaient éternelles. N'y aurait il pas trop d'âmes en nombre proportionnellement au nombres de corps ?
( Si on part du principe que les âmes apparaissent ) ou pas.

Voilà. Petite question d'un type curieux qui n'y connais rien en la réincarnation 😉

Juliette...le 13 février 2020 à 18:20

Une question toute bête me vient @Stephmikhael, d'où viennent donc nos âmes, comment et quand naissent-elles? Je veux dire, en suivant ton raisonnement, comment se pourrait-il que des âmes soient si jeunes et d'autres si vieilles?
Je ne suis pas hermétique du tout à tes propos, bien au contraire. Mais tu sembles si sûr de toi avec tous ces nombres précis pour les âges, qu'on a envie de comprendre ton cheminement pour en arriver là. Et sinon, bienvenue à toi!

Sebunkenle 13 février 2020 à 18:32

@Juliette.

Oui voilà c'est justement ça que je me demandais aussi.

Merlinle 13 février 2020 à 19:00

Petit élément de réflexion sur le sujet : un chercheur du MIT envisage la conscience comme un "état de la matière" :

https://arxiv.org/abs/1401.1219

Kinchle 13 février 2020 à 19:07

En plein éveil spirituel... j'ai expérimenté les voyages astraux et quelques rêves lucides.
Le champ quantique m'intéresse car il viendrait regrouper tout cela. Entre autres.
Je crois fermement en l'Astral, et pense être une vieille âme également.
Au plaisir de te lire

Juliette...le 13 février 2020 à 19:08

C'est encore in english 🙁

Vizualle 14 février 2020 à 15:47

super presentation @Stephmikhael :)
Ca semble impressionnant de prime abord, tu dois avoir accès à de "sacré" portails.
Je suis passé par un processus d'eveil acceleré il y a quelques mois pour ma part, je commence à entrevoir ce qui ce passe de l'autre coté du voile. Je pense etre une vieille ame moi aussi.
Fait tu des lectures de corps causal? As tu accès au anales Akashique? Ya t'il un evenement particulier qui ai declencher Clairvoyance?
@Kinch Je serais ravi que tu nous fasse profiter des tes voyages :))
Gloire au Artisans de lumiere 😍

Lyloirele 16 février 2020 à 10:23

Bonjour! La lecture de tes expériences est très intéressante. D'un point de vue "spirituel" il est dit que le principe de réincarnation existe pour "donner la chance" à l'âme de se "nettoyer" des résidus karmiques accumulés lors de ses vies précédentes. Il est dit que lorsque l'âme est totalement purifiée, elle est libre (elle n'a plus besoin de se réincarner) mais que si elle le fait (elle a le choix) c'est pour aider l'humanité à évoluer, à élever sa conscience. Le fait de connaître tes vies passées explique certains de tes comportements mais cela sert-il a ton évolution spirituelle, si toutefois celle-ci t'intéresse?

Stephmikhaelle 16 février 2020 à 18:20

Merci pour vos commentaires et votre accueil

@Sebunken Tu as raison d'être sceptique et donc de ne pas "croire".
Le pragmatisme repose sur des faits que j'appelle "expériences".
Et oui il y a beaucoup de charlatants dans ce domaine qui sont prêts à abuser des "crédules".

Le but de mon partage est d'ouvrir des "champs de possibles" qui déboucheront peut être sur des « expériences » pour certains.

Exemple : nombre de personnes voient le "champ éthérique" (tapez "Photographie Kirlian" sur Google) autour du corps humain mais le "zappent" en se disant "c'est un effet d'optique" (ce que j'ai fait durant des années), n'étant de ce fait pas rationnel quant à une observation mais rationalisant (sur base d'une croyance qui ne repose sur rien d'autre que la supposition d'une hallucination non expliquée).

@Sebunken @Juliette...
Concernant les « Âmes » (terme vague que je vais préciser ci-dessous), de ce que je sais elles sont normalement créées "par vagues", à priori à des moments particuliers dans des "cycles" très larges.
Pour mieux le comprendre, le monde végétal est à l'image du fonctionnement des Âmes : ce n'est qu'à un certain moment de l'année qu'apparaissent par exemple les glands sur le chêne et qui donneront l'année suivante d'autres arbres, à l'image du géniteur mais plus petits au début.

Nos corps humains actuels ont des durées de vie courtes relativement à l'âge des Âmes, mais ces Âmes n'ont pas vocation à être Éternelles : elles servent à centraliser les expériences / prises de conscience de vies en vie pour le temps que dure l'expérimentation dans « l'Univers » où elles évoluent.


@Vizual parle du "corps causal" (oui j'ai accès à cela dans une certaine mesure) que l'on peut appeler « Soi » (avec majuscule), présentement pour nous ce corps a pour fonction de centraliser toutes nos vies personnelles en tant qu'humain.

1 vie = 1 « soi » (avec minuscule)

En résumé :

--- Notre « soi » = personnalité / égo de cette vie = image / représentation / conception que nous avons de nous-même dans le temps.
Plus un être vivant a un « égo » développé, plus il se distingue de la masse de ses congénères et plus il tend à exister par lui-même et pour lui-même. Il est important d'avoir un égo le plus développé possible, et il est tout autant important qu'il soit bien positionné = respectueux de l'ensemble.
Notre « soi » gère la somme des instants vécus dans notre vie durant la journée, et nous permet de ré-accéder à ce que nous avons fait dans le passé (hier et avant).

Étapes de la conscience : « conscience de masse » (troupeaux) => conscience individuelle => conscience collective (somme d'êtres en conscience individuelle qui fonctionnent en harmonie). La majorité de l'humanité est encore en conscience de masse, 30% en conscience individuelle et seulement 1% en conscience collective.

--- Notre « Soi » = Égo = « Corps causal » = « âme humaine » gère la continuité de nos vies successives, aussi il est créé lors de la 2ème vie.
Le « soi » gère de jours en jours
Le « Soi » gère de vies en vies dans cette « dimension ».
Une « dimension » = comme une note de musique = gamme de fréquences vibratoires.
Les dimensions se succèdent comme les notes de musique.

--- « L'Âme dimensionnelle » = « Âme Spirituelle » gère tous les « Soi » relatifs à Elle dans la « dimension » correspondante.
Je l'appelle pour ma part « Partie principale » de la « dimension ».
Les « êtres » suffisamment anciens ont plusieurs « Soi » simultanés, d'abord 1, puis 3, et au maximum 12, à priori de façon corollaire au nombre de « dimensions » dans lesquelles ils existent.
Tout se fait par ramifications.
Plus un « être » est ancien, plus il grandit (un peu comme les arbres), et plus il a de « Soi » (branches » qui gèrent (portent) des « soi » (feuilles).
Les « couronnes de branches » de l'arbre correspondent aux dimensions.

--- Le « Je Suis » qui gère toutes les « Âmes dimensionnelles / Âmes Spirituelles / Parties Principales ».
Si on assimile un « être » à un arbre qui pousse depuis une « dimension », en grandissant (accumulation d'énergie / conscience) il monte en fréquence et finît par accéder à la dimension suivante (une fréquence de DO qu'on élève finit par devenir un RÉ), entraînant la création du « Je Suis ».

--- Le « Super Je Suis » = « JE SUIS » (tout en majuscules) = lorsqu'un « Être » (avec majuscule = « Je Suis ») se développe jusqu'à remplir la 1ère gamme de 12 dimensions, il accède à la gamme de 12 suivante, entraînant Sa création.


Je récapitule dans l'autre sens pour un "Être ancien" qui vit par exemple sur les 36 premières « dimensions » :

- Son « JE SUIS » gère les 3 « Je Suis » correspondant aux 3 gammes de 12 dimensions.
- Chaque « Je Suis » gère les 12 « Parties Principales / Âmes dimensionnelles » de sa gamme de 12.
- Chaque « Parties Principales / Âmes dimensionnelles » gère les 12 Soi (qui sont à l'image des 12 Parties principales) de la dimension correspondante, dont 1 des Soi qui est « principal » car relais privilégié entre l'Âme dimensionnelle et les autres Soi.
- Chaque Soi gère toutes les vies successives (soi) qu'il a vécu.

Lors de la mort, toutes les informations qui nous constituent sont transférées / téléchargées dans le Corps causal, et lorsqu'on se réincarne, il faut environ 28 ans pour réintégrer le niveau d'avancement que nous avions à la fin de la vie précédente : cela se fait par phases de 7 ans, d'où les âges clés de 7 ans pour "l'âge de raison" (Intellect s'est structuré et s'enclenche réellement), 14 ans pour la puberté et les « questions de coeur », 21 ans pour le mental rationnel abstrait - âge réel de la majorité, questions existentielles qui commencent - et cela se finalise vers 28 ans.


De ce qui précède, j'entends par là que notre « Âme » (dimensionnelle) s'incarne simultanément jusqu'à dans 12 corps humains !
On vit jusqu'à 12 vies en même temps, un peu comme dans certains jeux de type MMO où il est possible de gérer plusieurs personnages à la fois.


Je reprends l'explication ci-dessus avec la parabole informatique.

Disons que vous êtes un « JE SUIS ».
Vous gérez plusieurs gammes dimensionnelles avec caractéristiques propres, disons 3 qui sont : PC, Xbox et PS4
Sur chaque « Plateforme de jeu » vous avez une interface = « Je Suis » (la manette de jeu ou le clavier / souris)
Sur chaque Plateforme vous avez 12 jeux de type MMO (dimensions), chacun gérés par un écran d'accueil / menu (Âme dimensionnelle).
Dans chaque jeu vous avez créé 12 personnages (Soi), dont un qui est votre « main » ("principal" en anglais).
Chaque personnage a un dossier de sauvegarde de ses données (soi), qui est actualisé en temps réel, avec mise à jour globale au moment de la fin de cession (coucher pour la nuit, rêves de début de nuit = défragmentation du disque dur) en vu d'être réinjecté dans le serveur lors de la cession suivante (levé).

En fait nous avons conçu les systèmes informatiques en nous inspirant de comment cela fonctionne dans les dimensions et de comment nous avons été créés, et nous avons même commencé à créer nos propres "univers" dans lesquels on peut se projeter avec les MMO, avec un pas de plus de franchi avec la VR (Réalité virtuelle), cf. le film « Ready Player One » ou encore « Passé Virtuel ».

La clé de l'éveil à la Conscience est de réaliser qu'ici nous sommes des personnages (soi et Soi) et que les « Âmes » (dimensionnelles) sont les interfaces pour les joueurs (Êtres = Je Suis ou JE SUIS).
Là où c'est délicat, c'est que la plupart des jeunes âmes ne sont finalement que des NPC (Non Player Character), car elles ne se sont pas suffisamment éveillées à elles-mêmes pour réellement exercer leur libre arbitre (conscience de masse) et sont surtout influencés par l'environnement et les personnages d'importances (consciences individuelles organisées en « réseaux d'influence » qui se rapprochent de la « collectivité de conscience ») présents sur chaque « serveur » (comme ici la Terre).

Par ailleurs, plus concrètement, on change peu d'apparence de vie en vie, et on se ressemble souvent au même âge physique.

@Lyloire L'âme se réincarne continuellement dans toutes les dimensions pour continuer d'évoluer, en profitant au passage pour guérir et mieux conscientiser ce qui a besoin de l'être. ce que vous rapportez est en réalité un mensonge très répandu qui vise à faire se focaliser les personnes sur un "au delà", le "paradis" des chrétiens, alors qu'en réalité le plus important se situe ici sur Terre, et le but est la prise de conscience de la totalité de ce que nous sommes = incarner l'Âme, puis le "Je Suis" voir le "JE SUIS" pour ceux arrivés à ce stade.

Sebunkenle 16 février 2020 à 20:39

Stephmikhael


Ha d'accord. Un peu mindfuck pour les non-initiés mais je comprend maintenant. Merci 😉

Stephmikhaelle 16 février 2020 à 23:41

😉

Plus ton "Âme / Être multi-dimensionnel" est développé, plus tu as de "clusters" (grappes de serveurs) comme en informatique, plus ta fréquence de processeur est élevée, plus tu as de coeurs dans ton processeur et plus ta RAM et ta banque de données augmentent (on peut même dire qu'on passe de HDD à SSD à un moment).

Exemple : depuis enfant je connais intuitivement le sens des mots que j'entends ou lis en langue française, vestiges d'une vie récente où j'étais très lettré.

C'est pour cela qu'on (HPI) évolue vite en apparence, car en réalité appendre prend beaucoup de temps, mais se souvenir est très rapide.

Généralement un HPI, et c'est encore plus vrai avec les THPI et les TTHIP, passent plus de temps à se souvenir qu'à apprendre réellement, d'où la sensation d'ennui et de lenteur vis à vis de l'environnement.

Cheshirele 17 février 2020 à 15:59

citation :
Généralement un HPI, et c'est encore plus vrai avec les THPI et les TTHIP, passent plus de temps à se souvenir qu'à apprendre réellement, d'où la sensation d'ennui et de lenteur vis à vis de l'environnement.

Je trouve cette remarque très juste @Stephmikhael, même si j'aurais tendance à la nuancer (à l'enrichir). Une question cependant : Qu'est-ce que tu appelles TTHPI ? Généralement les THPI se situent entre 145 et 160... et il n'y a pas de valeurs au-dessus.

Stephmikhaelle 17 février 2020 à 18:32

@Cheshire Oui cela serait à préciser, je ne souhaitais juste qu'introduire brièvement la notion.

De mon point de vue TTHPI correspond à 160+, après ce n'est qu'une question de nomenclature qui varie selon les chercheurs dans ce domaine (Silverman en 2018 parle de THPI jusque 175 par exemple).

Selon Silverman :
145 - 160 = en théorie 1 personne sur 741 à 23 863 ( 2 807 à 90 418 personnes en France)
160 - 175 = en théorie 1 personne sur 31 560 à 2 470 424 ( 27 à 2 122 personnes en France)
175 + = en théorie 1 personne sur 3 483 046 ou + (19 personnes ou moins en France)

https://www.tdahmonteregie.com/hpi-ou-thpi-quest-ce-que-le-tres-haut-potentiel-intellectuel-thpi

Le consensus semble cependant qu'en effet il n'existe pas à ce jour de tests réellement appropriés pour mesurer la complexité de l'intelligence au delà de 160, mais comme on parle d'écart-type sur une courbe de Gauss (qui tend plus ou moins rapidement vers 0) de répartition des personnes selon leur degré d'intelligence, il y a en théorie sur Terre une personne qui a la plus grande intelligence au regard de toutes les autres (en finesse / justesse et en rapidité / puissance je dirai).

Si on extrapole grossièrement selon cette courbe de Gauss utilisée pour la répartition de la population en terme de Potentiel intellectuel, on aurait à la louche :
- 2000 personnes ou moins sur Terre avec 190 +
- 20 personnes ou moins sur Terre avec 205 +

avec des résultats qui seraient toujours vrais si la population mondiale devenait complètement abrutie comme dans le film "Idiocratie" !
Raison pour laquelle le héros passe finalement de 100 à 200+ avec le changement de référentiel.

=> le QI standard détermine une répartition au regard de l'ensemble de la population, pas un degré universel d'intelligence pure, et c'est là que le bât blesse (c'est comme si on parlait des performances de saut en hauteur dans le temps mais avec une valeur fluctuante du mètre selon les époques).

Stephmikhaelle 17 février 2020 à 23:42

Des vidéos que j'ai réalisées sur le sujet il y a quelques mois :

voir la vidéo

voir la vidéo

voir la vidéo


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?