Témoignages

Le mental, cet inconnu

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Le mental, cet inconnu
Le mental, cet inconnu
Naweez_Heerle 21 septembre 2021 à 08:28

Bonjour - un témoignage de l'incommensurable puissance du mental : cette nuit j'ai rêvé : je suis au Mac Do, je commande mon menu végé à 6.80, la serveuse me demande "vous voulez du chépakoi ?", dans le doute je réponds oui, croyant qu'elle me proposait un échantillon de sauce. Résultat : "ça fera 25 euros s'il vous plait." Je ris, lui disant qu'il y a assurément une erreur. Elle me répond que non. Puis, aura lieu un crescendo de situations, toutes hyper-réalistes, qui m'amèneront à péter un cable, donner libre cours à ma plus grande colère, nourrie ça et là par des interventions de différents personnages, et toujours dans le plus grand réalisme. Enfin j'apprends que c'est une caméra cachée. Tout le monde rit, applaudit, je suis pris d'une honte formidable mélangée de soulagement, j'ai si honte, que je sors du restau, pour re-rentrer, applaudi par tout le monde : tous les intervenants étaient des acteurs. La serveuse avait été formidable, de justesse, dans son jeu, ses expressions de visage, ses postures, le scénario était parfaitement écrit, pour monter crescendo et exploiter mes faiblesses, ma vanité. Moi aussi, dans ce rêve, j'étais vraiment moi-même, moi, tel que je me perçois, dans la réalité.

Je me réveille : je souris, et aussi, je ressens un peu de honte, et je suis ébahi par le réalisme de ce rêve. Je me le refais dans ma tête : tout paraissait tellement vrai ! Cette serveuse, quelle performance, quelle actrice ! Elle a joué avec moi, mes émotions, mon arrogance, ma fierté, avec une si déconcertante facilité ! Elle m'a mis à nu. Cet hyper-réalisme m'amène pour la première fois à toucher du doigt le sentiment décrit par Tchouang-Tseu dans son rêve du papillon : « Tchouang-Tseu rêva qu'il était papillon, voletant, heureux de son sort, ne sachant pas qu'il était Tchouang-Tseu. Il se réveilla soudain et s'aperçut qu'il était Tchouang-Tseu. Il ne savait plus s'il était Tchouang-Tseu qui venait de rêver qu'il était papillon ou s'il était un papillon qui rêvait qu'il était Tchouang-Tseu. »

Tout ça pour dire, ma formidable perplexité (et je ne suis pas le seul :) devant l'incommensurable potentiel, de la machine mentale, et surtout, l'inévitable conflit, que cette puissance ne peut manquer de générer, d'avec le réel, le corps, les sens : déjà, les rêves, malgré toute leur créativité, peuvent être considérés comme un gaspillage d'énergie, le sommeil étant légitimement considéré comme une phase de régénération énergétique vitale pour pouvoir faire face au réel.

Et durant notre temps d'éveil : il ne s'agit pas de rêves (image et son en même temps), mais d'un son (la pensée, cette voix projetée dans notre tête) ou d'une image (lorsque l'on ferme les yeux, ou bien des pensées visuelles) le plus souvent dissociés, malgré tout : quel conflit extraordinaire, ces projections créent en nous, écartelant notre attention entre la nécessité du moment présent (avec les besoins physiologiques de notre corps physique et émotionnel), et la tentation de suivre ces projections mentales incessantes et surtout, incontrôlables !

Comme si on avait installé un moteur de Ferrari dans une Fiat Punto : comment connaître les limites de l'engin, comment faure usage des pleines potentialités du moteur, sans détériorer prématurément la carcasse ? Comment éviter l'encrassement accélérée du moteur, alors qu'on choisit de le ménager en sous-régime, pour préserver chassis, carrosserie, habitacle ? Comment, pourquoi, faire un choix, entre entretien de l'un, ou de l'autre ?

Pourquoi un si inextricable conflit en nous ? L'expliquez vous par une forme de "bugg" dans l'évolution, un défaut de fabrication ? Ou bien par le fait qu'il y aurait une sorte de trame invisible du vivant, qui veut mener l'humanité à accéder à un niveau supérieur de développement ? Ou bien par l'influence de l'accélération technologique, bien trop rapide par rapport à notre rythme d'évolution physiologique ? Ou quoi d'autre encore ?

Merci de votre attention, et pour vos avis et témoignages.

Julien

zozottele 21 septembre 2021 à 13:25   •  

Intéressant ça Julien.
Du coup je me demande,est ce que se servir pleinement de sa tête fait vraiment mal à notre corps ?
Et les deux sont ils si incompatibles que ça ?
Peut être pas finalement,et c'est peut être ça qui nous manque ?
D'apprendre à nous servir autant de l'un que de l'autre.
Et en sur régime tant qu'à faire, pour ne rien encrasser!

Naweez_Heerle 21 septembre 2021 à 13:29   •  

@zozotte ah ce serait tellement bien ! ne pas avoir à se soucier de limitation, exprimer à fond notre potentiel physique et mental, en même temps ! Mais il nous faut apprendre à les faire danser ensemble, concilier leurs humeurs et apaiser leurs conflits, je crois :)

zozottele 21 septembre 2021 à 18:02   •  

Oui, comment on fait alors?
Mais c'est toi qui fait du Jui tsu? (Ça s'écrit comment ?)
Alors tu sais non, comment on fait pour concilier les deux,pour que notre corps écoute notre esprit et vice et versa ?
Je dirais en se faisant confiance,en s'écoutant ?
Mais c'est trop abstrait,il doit y avoir des explications plus satisfaisantes?

Naweez_Heerle 21 septembre 2021 à 19:53   •  

@zozotte je fais pas de Ju Jitsu non ;)

Comment faire ? Formidable question à laquelle aucune réponse définitive n'a encore été approtée par l'humanité ! Une infinité de suggestions, de méthodes, de croyances, sont disponibles à l'explorateur de cette question, mais quelle est la "meilleure" ? Ha ! J'étais en wwoofing dans un temple zen, le temple Kan Sho JI, en Dordogne, et le "maître", Jean Pierre Faure (je cite son nom pour que sa vanité destructrice soit éradiquée ici :) nous a dit : "le zen est la meilleure et la seule méthode d'éveil."

Est ce que tu te rends compte ? De la violence totalitaire de cette certitude, de la part d'un "maître" bouddhiste ?
Chaque méthode se veut la meilleure et la seule. L'explorateur accoste, expérimente, cueille quelques sagesses, et repart, se faisant sa propre potion intime de survie...

zozottele 22 septembre 2021 à 07:36   •  

Tu ne fais pas de Ju jitsu?
Ha je suis déçu alors !😄
Et ce grand maître Jean Pierre Faure a l'air de t'avoir déçu.
Tu as raison,la meilleure méthode, c'est de toutes les écouter, d'en prendre le meilleur,et d'en faire notre recette,notre philosophie de vie.
Nous en sortirons tous une recette différente,et c'est ça la vie.
Se faire sa propre philosophie,et s'y tenir.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?