Témoignages

Le moment d'incompréhension

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Le moment d'incompréhension
Le moment d'incompréhension
Mikaale 30 juillet 2021 à 05:59

Bonjour :)

Il m'est arrivé d'être ancrée dans une situation qui m'a mit mal à l'aise, où mes émotions étaient complètement chamboulées,
Alors outre le fait, que l'altération de mon esprit s'effectue dans des contextes inopportunes, et non contrôlées, celle-ci s'est manifestée à moi de façon assez désinvolte et hâtivement, m'a pénalisé dans l'interaction directe avec les arrivants,
Je souhaiterai comprendre quel était leur objectif et l'enjeux, contextuellement, que vous m'eclairiez de vos lumières sur cet instant qui m'assaille, me turlurpine encore aujourd'hui (bon, un peu moins, m'enfin...) ^^
Alors voici comme se présente la situation,
Un soir de mercredi, tard dans la nuit ( car fondamentalement, je suis ce qu'on pourrait appeler un "oiseau de nuit", un "couche-tard"), je décide de prendre le métro, afin d'arriver à une destination que je connais, à bonne distance de mon point de départ, afin de *roulement de tombour* marcher...oui car j'aime me balader, marcher, le degré de température étant à peu près convenable la nuit d'été, brise légère, l'espace autour de moi m'étant favorable, les ruelles vides, c'est un paysage qui sied parfaitement à la juxtaposition du moment, et à ma personne on va dire...
Je décidâmes donc de suivre le même parcours que j'apprécie, écouteurs aux oreilles, sensation d'être en parfaite cohésion avec l'environnement, au top !
Mais avant d'arriver à destination, il s'est passé une situation, un événement qui s'est invité dans ma conception globale de qu'est le fait de prendre un transport en commun, et c'est bien la première fois que cela m'arrive (à moi, en tout cas, dans toute l'exactitude de mon existence).

J'étais posé sur un strapontin, auquel était accolé trois autres strapontins,
Dans la moitié du trajet, un groupe d'individus, composée de trois filles et de un garçon, se sont posés, déposées sur les 4 sièges parallèles à ceux, dont l'une était occupé par moi...et dans les minutes qui ont suivis, je commençais à sentir des regards, des yeux sur ma personne, et il s'avérait que c'étais deux des trois filles, du groupe, de chevelure blonde, qui chuchotaient, l'une dans l'oreille de l'autre, une espèce de conciliabule, puis de coercition s'est mise en pratique, et je savais dans les 2-3 secondes, que cela aurait pour objectif de "m'aborder" (comprenez-le, bien entendu, aborder ne veut pas dire draguer, évidemment).
L'une des deux filles entama, commença, ouvrit les hostilités, et me demanda, je cite : "salut, ça va ?"
Cet approche m'a particulièrement, indubitablement choqué, et intimider sur le moment, mais je répondis que j'allais bien, avec la tension qui commençait à monter en moi, ainsi que le stress ^^'
Car cela est pour moi, dans mon jargon et mon inconscience, un événement exclusif.
La deuxième fille, beaucoup plus "intrusive" me demanda ce que je faisais dans la vie, et où j'allais, et si j'étais partant pour les suivres dans leurs aventures nocturnes qui se dérouleraient beaucoup plus loin que ma destination de base, alors questions auxquelles je répondis en première instance que j'étais en recherche d'emploi, et que j'étais en chemin pour potentiellement voir quelqu'un (oui, d'une certaine façon, j'ai menti, j'en suis peu fière, néanmoins, je faisais face à des individus qui étaient certainement de bons neurotypiques en puissance, et je n'avais pas l'outrecuidance de dire, de révéler, d'avouer mon ambition sur l'instant, bon...)


À la suite de ça, la même fille me demanda allègrement, et d'une certaine façon "grossièrement" de l'a mimer en effectuant les signes de doigts d'un certain "JUL" que je connaissais de nom, mais qui n'est évidemment et viscéralement, pas un artiste faisant partie de mon cheptel, mon univers musical ( navré pour ceux qui ont une dilection pour ces titres, enfin, dans mon cas, ça ne l'est pas ^^")
Alors je décidâmes, en mon âme et conscience, de lui refuser cet requête, avec tout le mal que cela m'engendrerai (oui, car j'ai beaucoup de mal à dire un oui catégorique, ou un non catégorique, enfin, en tout cas, ce n'est pas en un claquement de doigts, on va dire, hm...)
Elle fût assez interloqué, et me demanda, en cohésion avec son amie, si j'aimais ce "JUL", je lui répondis que ce n'étais pas un artiste que j'écoute ^^'
Alors par son regard assez murgé, je compris que cela n'avait pas affecté en ce lieu, et en cet instant, sa morale, puisque qu'elle se lança dans une suite itérative de paroles, qui je pense, devait sans doute faire partie de la poésie et des propos de ce dit "JUL"
La 3ème fille, qui avait l'air d'être observatrice de loin, me demanda gentillement si j'étais intimidé, je lui répondit que non...mais en réalité, oui... oui, je l'etais, mais pas au point de m'effondrer sur le sol imprégnée d'alcool qui a séché :')
La première fille qui a instauré la conversation, me demanda quel artiste j'aimais écouté, tandis que j'allais lui répondre, son adelphe en chevelure, l'a coupa dans son élan, et me déclara, dans un contexte d'artiste de musique, qui pourtant ne prêtais pas forcément à information, qu'elle était "avocate" puis à rié au éclat de son intervention inopinée et inattendu, c'est le cas de le dire, puisque même moi, ça m'a choqué de mini railleries, étouffées d'une crainte de représailles morales ^^'

Noté que le mec du groupe ne m'a pas adressé un seul mot, ni même un intérêt de conversation, par contre, j'ai deviné dans son regard un peu fuyant, une compassion cachée pour ce qui était en train de m'arriver, car il a sans doute vu, aperçu, compris, que en dépit de mon mensonge à la non intimidation, j'étais plutôt essoufflé, esseulé et apeuré...

Puis la même fille se déclarant avocate, s'assit près de moi, et me dit, je cite : "tu sais que mon rôle, c'est de mettre les gens comme toi en prison ?"
Je n'ai, à ce jour, pas compris, ni déceler, discerner le sens de son avenante question qu'elle m'a formulé avec un certain cynisme, m'enfin...^^'
Puis, je lui dis, que, elle vivait avec des codes stéréotypés et archétypales, mais me rétorqua, en posant sa tête contre mon épaule que, je cite (encore une fois ^^') : "je met en prison les gens qui n'écoutent pas "JUL"
Je répondis donc que j'en suis navré, mais je n'écoute pas "JUL" dans un aspect proche du malaise ( sueur froide, mains moites, etc...)
Puis j'arriva à destination, et je décidai donc de leur dire bonne soirée, elle se mît à crier dans le wagon "HOURRA, IL EST ENFIN ARRIVÉ" et j'ai eu de la chance, car il n'y avait pas grand monde dans le wagon de ce métro, m'enfin, le malaise était grand...très grand ^^'
Moi qui est du mal à tenir une conversation et à prendre l'initiative de la parole devant plus de 10 personnes, je peux vous dire que je l'avais mauvaise, et je parti d'un pas fuyant mes ravisseurs mentaux, haha...
Si vous êtes arrivé jusqu'ici, je ne peux que vous dire bravo et merci de m'avoir lu ^^'
Maintenant, j'aimerais globalement avoir vos avis sur ce sujet, ce contexte qui, je le rappelle, à été sujet à pas mal d'interprétations de ma part, est ce que je devais décoder un signe quelconque de cet convenance inopportunes ? ou est ce simplement de l'ordre de l'anecdote, sans raisonnement, sans réflexion, sans un sens, et que ce n'était ni plus ni moins que des copains de beuveries, qui partaient en destination de l'after ? ^^'
Voilà voilà ! Je vous remercie d'avance.

Chrysalidele 31 juillet 2021 à 15:44   •  

Bonjour,
Je pencherais pour ta théorie : l'alcool désinhibe, ces 3 filles ont fait leurs intéressantes. Et elles t'ont déjà oublié. Fait de même.
Les comportements copiés de séries américaines c'est vraiment malsain mais apparemment ça plait aux neurotypiques.
Si ça te turlupine, c'est parce que cela ne t'arrive pas souvent (et heureusement!), mais à ta place, je n'en tiendrais pas compte très longtemps.
Tu as réagi comme tu as pu, plutôt bien, en fait, je trouve, et ça aurait pu mal tourner : agression, vols, insultes. Donc tu as bien réagi, et tu es rentré tranquille chez toi. C'est parfait!!!

paradoxle 01 août 2021 à 01:32   •  

Bah, je suis d'accord avec @Chrysalide, c'est juste pas grand chose. Je n'aurais pas été très à l'aise non plus mais ça reste une anecdote à la con de filles un peu bourrées qui s'amusent. Tu en as fait les frais, bon, mais avec le recul, c'est pas bien méchant, ça fait une anectode à raconter.
D'ailleurs, c'est plutôt bien écrit, les détails et tout. Vas-y, t'en as pas d'autres des comme ça, c'est chouette à lire.

Mikaale 01 août 2021 à 03:39   •  

@Chrysalide
Bonjour :)

Alors effectivement, il est fort probable que ce soit pour cet raison qu'elles aient eu autant de facilité verbale et infraverbale à m'approcher,
Et pour être tout à fait honnête, je n'ose à peine imaginer si elles avaient pour idée de m'inscrire à jamais dans leur petit tableau mental, c'est rassurant d'ailleurs ^^'

citation :
Les comportements copiés de séries américaines c'est vraiment malsain mais apparemment ça plait aux neurotypiques.

Je suis bien d'accord, cela laisse déjà présager la façon dont les individus s'impregnant et copiant les images fictives et cinématographiques hollywoodiennes peuvent penser le monde...
citation :
Si ça te turlupine, c'est parce que cela ne t'arrive pas souvent (et heureusement!), mais à ta place, je n'en tiendrais pas compte très longtemps.Tu as réagi comme tu as pu, plutôt bien, en fait, je trouve, et ça aurait pu mal tourner : agression, vols, insultes. Donc tu as bien réagi, et tu es rentré tranquille chez toi. C'est parfait!!!


Et bien oui, cela reste de l'ordre de l'anecdote, tout compte fait, mais c'étais très inattendu, et pour que je m'en laisse convaincre de le partager içi, c'est surtout parce que cela m'a particulièrement surpris, voir stressée, peut-être suis-je un peu trop naïf, encore du moins, haha...
Quoi qu'il en soit, merci d'avoir lu mon récit !

Mikaale 01 août 2021 à 03:54   •  

@paradox
Bonjour :)
Tout d'abord merci d'avoir lu mon récit, et merci pour ta sollicitude concernant les détails plus ou moins précis de cet anecdote (j'aurais pensé que ça aurait été un peu trop horripilant et lassant, m'enfin bon ^^')
Et tout comme j'ai répondu à @Chrysalide, ce n'étais ni plus ni moins qu'une anecdote parmis tant d'autres, au final en prenant du recul, et comme tu l'as dis, leur devolu à été jeter sur moi, bon, c'est du caquetage, de la plaisanterie avec limite de consommation, j'ai été juste sujet à une curiosité et par ablation d'un ennui due au trajet qui les attendaient, et par l'usage de substance tierce, des ailes ont poussés, au final haha, je comprend ^^
Ceci dit, je te remercie pour ta sollicitude,
Étant donné que manifestement, j'aime me confier, et écrire sur des sujets et histoires, plus ou moins foireux, sur ma vie et mon existence, je devrais certainement me prêter à cet dynamique encore une fois, reste à savoir qu'est qui m'est réellement arrivé également que je n'ai pas su déceler ou déchiffrer ? Et puis la plupart des mes vicissitudes inclus des filles, pour la simple et bonne raison que le décodage paraît indéboulonnable et incassable dans mon incompréhension d'une situation donnée, alors à voir quoi, haha !

Chrysalidele 01 août 2021 à 15:18   •  

@Mikaa. Si j'ai pu apporter un petit éclairage à ta situation, tant mieux
Je réagis à
"Et puis la plupart des mes vicissitudes inclus des filles, pour la simple et bonne raison que le décodage paraît indéboulonnable et incassable dans mon incompréhension d'une situation donnée, alors à voir quoi, haha !"
Si je peux me permettre, fille ou garçon, l'être humain est compliqué, complexe et névrosé par essence, donc il n'y a pas de règles pour se comprendre ou pas. Mon accord toltèque préféré est : "ne fais pas de suppositions". Discuter discuter discuter, avec sincérité, voilà ce qui te permettra d'être plus à l'aise ou de côtoyer plus de filles, ou de mecs😉 et de trouver le bon grain parmi l'ivraie! Bon, ça fait un peu mamie Chrys, mais bon j'assume!😄

Mikaale 01 août 2021 à 19:40   •  

@Chrysalide
Merci pour ta réaction,
Objectivement, on est tous pareils, oui, à géométrie variable, évidemment, à différents degrés...
Cela dit, il est important de noter que les gens mentent...ils mentent pour diverses raisons, cela peut avoir un lien avec le statut à conserver et préserver auprès de leur proches, ça peut également avoir pour objectif d'imposer son point de vue et tenir en haut de l'édifice, son leadership inconsciemment, et j'en passe et des meilleurs...
Le fait de rester soi-même est la meilleur, ou plutôt pour reformuler la plus naturelle et la plus honnête manière d'agir selon nos principes et nos comportements les plus...primaires on va dire, seul bémol, c'est que en restant ancré dans son état naturelle la plus profonde, on peut également attirer l'hostilité, la méfiance, voir l'ignorance des autres, par le simple fait que notre image, et notre valeur, notre personnage n'est pas éligible, cataloguable, ou identifiable, de ce fait, comme il faut accorder un archétype ou un stéréotype à chacuns et chacunes, on obtient à la limite, je dis bien "à la limite", le statut de personnage "étrange" ou encore "bizarre" lorsque, par définition, notre essence de vie échappe au cadre de l'idéologie de l'observateur(trice), ou du curieux(se), enfin bon, fondamentalement c'est ça quoi ^^'
Discuter, oui (encore faut-il savoir faire embryonner une conversation ^^' tu me diras, ça s'apprend, mais ce n'est pas aussi évident de l'inscrire que de l'incarner en réalité, et à fortiori quand on n'est pas spontané, et que on peut facilement et bêtement, faire ce que j'appelle des "fautes verbales"
Dans toutes les conversations, en groupe ou dans des moments festifs où je me suis trouvé, je parle de mon cas, la raillerie était de mise pour celui qui n'était pas rangé correctement et placé sur la même ligne de pensée que la majorité, systématiquement des neurotypiques de base bien dodu, haha

Petidouakipule 01 août 2021 à 21:05   •  

Une scène du quotidien quoi, des nanas lambdas bourrées qui avaient envie de draguer du minet.

Chrysalidele 01 août 2021 à 22:05   •  

Oui, je comprends ce que tu veux dire.
Mais si tu veux être plus à l'aise avec toi-même car tu dis que les autres ne t'acceptent pas, la situation est peut-être à retourner : t'accepter comme tu es.
Je comprends que ton âge t'amène à souhaiter à être plus intégré à des groupes, mais tu le notes toi-même : ils ne t'apportent rien.
Je comprends que c'est difficile à vivre, selon la situation.
Mais j'ai autour de moi des gens qui sont atypiques et qui ont réussi à faire leur place progressivement dans la société. Tu peux rencontrer des gens qui vont être patients et s'intéresser à ce que tu es, malgré ton "étrangeté". Ca prend du temps, certes. Mais ce que tu vis maintenant n'est pas figé.

Tu vois bien, on échange avec de nombreuses personnalités sur le site, avec bienveillance, dans la différence ; et dans la vraie vie ça existe aussi.

Ca peut passer par tes passions, par le travail, par une thérapie, par un coach, par des amis virtuels ou réels, etc il y a plein de moyens ou d'endroits ou d'intermédiaires pour changer ce qu'on veut changer, s'améliorer.
Mais on ne peut forcer les gens à changer s'ils n'en ont pas envie (en ont-ils conscience?), à ne pas mentir. Qu'est-ce que j'accepte, qu'est-ce que j'accepte pas? Si être hors d'un groupe me convient, pourquoi se forcer à être dans un groupe qui va me railler?
Au travail, les obligations sociales sont difficiles, il est vrai, et nous devons souvent nous conformer.
Avant de trouver sa propre voie...

Mikaale 02 août 2021 à 00:12   •  

@petitdouakipu haha, ça devait sans doute être plus de l'ordre de l'ennui, mais cet éventualité que tu cites n'est pas à écarter pour autant ^^
(Et puis lambda pour autrui, ça me convient bien)

Mikaale 02 août 2021 à 00:26   •  

@Chrysalide haha, et bien de part mon vécu, mes analyses, et mes conclusions que j'en ai tirer, on va dire de manière globale des interactions sociales, j'ai compris que cela m'était soustrait, de part les envies et les désirs de ceux auxquels j'ai été rattaché à un moment, envies et désirs, en dissonance avec les miennes, qui étaient beaucoup plus centrées et unilatérales ( je fais mention de mes centres d'intérêts) après j'imagine bien que il existe des individus qui s'alignent sur les mêmes envies, et les mêmes idées que moi, je n'en ai rencontré aucun, du moins jusqu'à présent, et pour faire preuve de probité, les dogmes et les conventions à adopter et à appliquer et à s'y conforter sont clairement et sciemment penser pour une catégorie d'individus bien précis (enfin, j'imagine que je n'apprends rien à personne), moi ça m'épuise terriblement, les conversations informelles, les mimiques à adoptées, les gestes à mettre en oeuvre, tout ça pour se ranger, se classer, s'archiver dans l'immense maison collective de pensée unique, c'est un programme bien trop robotique, et ennuyant pour moi, haha ^^'
Manque de pot, le fait de remplir son contrat fondamental et biologique octroyée depuis la naissance, on devient un individu décalée, désaxée, voir incompréhensible pour le commun des mortels qui s'y sont plu, si tu veux, et cercle vicieux, on se questionne et on s'interroge sur cet fameuse et douloureuse question : sommes-nous normale ? La réponse est oui, de toute évidence, mais pas dans la normalité de ceux qui établissent les règles à adopter :)
M'enfin bon, le monde est comme ça, alors la seul chose à faire, survivre j'imagine...

Chrysalidele 02 août 2021 à 19:30   •  

Ok, je te souhaite le meilleur chemin possible pour t'y retrouver, avoir ce à quoi tu aspires!!

Mikaale 04 août 2021 à 02:42   •  

@Chrysalide je te remercie pour ton intérêt en tout cas :)
Le chemin que nous empruntons est vertigineux et tortueux, mais reste la preuve des blessures subies et des larmes versées.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?