Témoignages

Le principe de Peter aggravé par le système

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Le principe de peter aggravé par le système
Le principe de Peter aggravé par le système
Serenale 16 novembre 2019 à 17:05

"Principe de Peter : dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s'élever au niveau de son incompétence."

Le célèbre Principe de Peter est que tout employé compétent bénéficiera d'une promotion jusqu'à ce qu'il atteigne son niveau d'incompétence... d'où il ne bougera plus. Conséquence logique (c'est son corollaire) : avec le temps, tous les postes seront occupés par des incompétents.

Certes ! Mais si au départ l employé se montre déjà INCOMPÉTENT et qu il gravit les échelons malgré tout, par piston... Qu est ce que ça va donner au final ?

Pfffff..... Le monde du travail est vraiment injuste. Aucune reconnaissance pour les travailleurs, les vrais ! Je suis dégoûtée !

Asacksle 16 novembre 2019 à 17:21   •  

@Serena, oui j'avais aussi le bouquin, et franchement c'est déjà ce qui est en train de se passer, avec le piston ou même sans. Ceux qui sont déjà incompétents mais "compétents" à comprendre les intérêts de l'organisation "bureaucratique" de son entreprise, a toutes les chances d' en tirer son intérêt propre. Et donc monter en grade et donc à des postes de management et bien d'autres...
De toute façon aujourd'hui le compétent devient gènant un moment donné et "risque" de perturber cette lourde mécanique qui peine déjà à se maintenir correctement.

L'entreprise ne veut pas évoluer elle ne cherche qu'à se stabiliser 😡

Serenale 16 novembre 2019 à 17:31   •  

@Asacks, je parle d une employé qui est placée comme il faut par une parente influente et qui n a pas forcément les capacités, les connaissances pour comprendre l enjeu de son poste... Là, en outre, il s agit de s occuper d enfants..... C est assez flippant en fait !

Asacksle 16 novembre 2019 à 18:19   •  

@Serena , ah oui d'accord...j' étais partie sur une vision large du fonctionnement d'une entreprise.
En effet, ici c'est particulièrement irresponsable, c'est clairement de l'abus de pouvoir en somme 😶 😨

C'est dingue quand même, où est la "responsabilité", le souci du collectif et l'engagement ? Disparus au profit de l'individualisme et du "vas y que je grapille tout ce que je peux grapiller" ?
Je n'ose y croire

Serenale 16 novembre 2019 à 18:47   •  

Ça fera peut être l objet d un prochain fait divers...

Gottheimle 16 novembre 2019 à 21:07   •  

Là dans ce que tu décris on quitte le principe de Peter pour rentrer en plein dans le népotisme pur et simple, ou pour employer un terme plus générique, la corruption.

Au moins dans le principe de Peter, il y a une progression logique relative au mérite. Mais bien souvent, le mérite seul n'est pas suffisant, voire il n'entre même pas en ligne de compte.

Certaines personnes occupent les postes où on les trouve parce qu'elles ont léché les bonnes bottes, montré leurs fesses, sont nés dans la bonne famille ou se sont fait les bons amis.

Pour couronner le tout, rajoute de la myopie morale, et une vision à court terme: je place mon intérêt personnel au-delà de celui de la société (et vive la polysémie! 😉 ).

Enfin, le monde du travail n'est pas injuste. Le monde est injuste, tout court. Certains naissent en bonne santé, d'autres malades. On a des riches, des pauvres, des beaux, des laids... Même la façon dont les êtres vivants (à l'exception des plantes) se sustentent est profondément injuste. Une forme de vie en consomme une autre. Et la biche qui se sauve des griffes du loup condamne peut-être des louveteaux à mourir de faim.

Pas évident à accepter tout ça, au point que des religions entières sont bâties autour du désir de justice universelle. Du coup, pas étonnant que cet état de fait se retrouve aussi chez les êtres humains.

Je me rends compte que ce que je dis sonne extrêmement pessimiste. C'est juste un constat, mais pas une fatalité. Là où je veux en venir, c'est que la justice est une chose artificielle (attention, la médecine aussi c'est artificiel!), et par conséquent il nous appartient de la créer, de la cultiver, et de constamment la faire progresser.

slyxxle 16 novembre 2019 à 21:14   •  

Si les gens continuaient de se former tout au long de leur carrière (comme cela devrait être le cas), la loi de Peter n'aurait pas lieu d'être :)

slyxxle 16 novembre 2019 à 21:17   •  

Le principe du piston est pour moi une chose particulièrement injuste, et d'autant plus quand le pistonné n'a pas les qualification. C'est un non sens.
Cela fait partie des nombreuses choses qui "sortent de ma compréhension" .... 🙄

Serenale 16 novembre 2019 à 21:19   •  

C est tellement vrai @Gottheim. En tous les cas je suis contente d en parler avec vous tous

Enfantducosmosle 17 novembre 2019 à 03:53   •  

La polysémie, c'est sympa en hiver. 😀

Serenale 17 novembre 2019 à 18:41   •  

Des fois j aimerais partir vivre dans les pays nordiques, là où le petit employé se sent respecté, protégé, compris...

Anale 17 novembre 2019 à 23:10   •  

Perso le truc qui me frustre c'est quand la seule option de progression (en terme de responsabilité/ de salaire) c'est de faire du management... Je me suis retrouvée bloquée comme ça dans 2 boîte différentes et je trouve ça très idiot... J'ai aucune appétence sur le fait de diriger d'autres gens, je trouve qu'un manager incompétent est la pire chose qui peut arriver à une équipe et je ne veux surtout pas en être... Et il y a d'autres moyens de donner plus de responsabilités (ex : + d'autonomie, + (gros) dossiers, + de pouvoir de décisions)... Bref la hiérarchie et la structure du monde du travail me dépasse.

katian_le 18 novembre 2019 à 07:05   •  

d'accord avec toi @Ana


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?