Témoignages

Le rêve conscient de Thémis

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Le rêve conscient de thémis
Le rêve conscient de Thémis
Mikaale 01 novembre 2021 à 05:52

"Bah dis donc, tu lâches pas le morceau toi" 😨 ^^
Alors oui, à la suite d'un dernier témoignage, je souhaitais décrire une situation, ou plutôt un rêve cette fois, dans lequel j'avais conscience de ce qu'il se passait, et de tout le déroulement, enfin disons que j'étais libre dans la scène de mon propre rêve, et j'ai même interagi avec une personne, en l'occurence une fille, que je ne connaissais pas, mais d'une beauté incroyablement bluffante ( je m'attarderai plus en détail sur elle, dans un autre témoignage, une prose en son honneur, hehe, j'imagine les lecteurs qui doivent me prendre pour un dégénéré ^^')
Et bref, alors évidemment, je ne suis pas renseigné plus en détail sur ce concept relativement controversé, par le biais d'auteurs qui en parlent, ou des vidéos dédiées à ce thème, enfin à part un youtubeur qui en parle un peu dans une de ces vidéos, et dont j'adore le contenu, Didi chandouidoui, qu'il s'appelle, et la vidéo en question est "5 théories sur les rêves" (oui, j'adore les théories, navré...ah oui, et en terme d'analogies et d'exemples, vous aurez sans doute remarquer, je n'ai pas de référence.)
Mais si vous avez éventuellement des tuyaux, des liens ou des contenus à me proposer, je serais entièrement disposé à les noter, notifier, et garder dans ma longue liste des "recueils" à lire et décrypter le fond X')
Bon, alors, je vais résumer un max, mais sachez que ce n'est pas la première fois que cela m'arrive, je me suis déjà retrouvé plonger dans des dimensions alternées où j'étais conscient de ce qui se passait, certains rêves étaient géniales, incroyables, et presque autant réaliste que la réalité dans lequel nous sommes tous conviés, et d'autres étaient plus de l'ordre du cauchemar, mais un rêve cauchemardesque ( d'ailleurs, il faudrait que je vous parle d'une anecdote à ce sujet, je souhaiterais avoir différents avis pragmatiques et cartésiens).
Je sais que la partie temoignage n'est pas un journal intime, simplement dans la mesure où j'ai pas ou peu de personnes dans mon entourage, enclin à pouvoir suivre, s'intéresser et comprendre l'intérêt que je porte à un sujet, vous comprendrez que je ne vais pas bassiner la personne plus que ça,
Et c'est valable également içi, je pense que je l'aurai au travers de la gorge, mais surtout, surtout n'hésitez pas à me dire "tu fais chier, ça suffit, là c'est trop" si c'est trop ^^""
Bref, ouah, je périphrase, navré, euh...donc en faite dans ce rêve, contextuellement, je me retrouve dans une classe au allure d'une classe de lycée, où il y a l'absence du professeur, et la sonnerie s'enclenche, tout le monde sort (d'ailleurs je n'arrivais pas à me voir, ni à voir l'aspect physique des individus qui étaient dans cette pièce, j'étais comme...transparent, les autres aussi), sauf une seule personne, une fille, que l'on nommera "Thémis*", aux cheveux bruns foncés, ondulés tombant jusqu'au creux de son dos, les yeux de couleurs noirs, habillé avec un code vestimentaire certainement imposé par le conseil d'établissement, le visage symétrique, une très belle bouche (je vous prie de bien vouloir ne pas m'invectiver et me faire un procès 😭 ), pendant que je regardais et observais les lieux autour de moi, dans une visualisation à 360°, mon regard croisait le regard de Thémis, qui semblait avoir à peu près le même âge que moi, peut-être 3 ou 4 ans de moins, et elle me regardait avec intérêt, et sans savoir pourquoi, ni comment, j'étais comme attiré, comme un aimant vers elle, à la vue de près de sa personne, j'étais...intimidé et ébranlé, par sa magnificience, et également par son regard qui me transperçait et je pouvais deviner qu'elle lisait en moi, comme dans un livre ouvert, d'ailleurs je m'en rappelle, que je voulais lui adresser des mots, mais c'étais étrange, c'étais comme si j'étais muet, je ne m'entendais pas parler, et je n'entendais pas le son de ma voix, d'ailleurs j'avais pris peur, je m'en souviens, additionner à la frayeur, mélangée au désir que j'éprouvais pour elle, je m'époumonais à vouloir lui transmettre les premiers mots qui m'inspirait...
Mais en vain, cependant, je ne sais pas comment, mais comme je l'ai dis un tout petit peu plus tôt, elle semblait parvenir à lire en moi, et à décoder tout chez moi et en moi, de l'aspect extérieur, et intérieur, pendant que je soupirais de fatigue, elle se mit à rire de façon discrète, et me demanda si j'allais rentrer ou sortir dehors un peu, vu qu'il faisait beau, j'ai essayé de lui répondre, mais rien à faire, je n'y arrivai toujours pas, elle souriait à demi, et était attentive en me fixant du regard, puis me dit de façon assez étrange, qu'elle va partir, où ? Et bien, je ne sais pas, et que l'on pourrait éventuellement se voir plus tard, et que si ce n'étais pas possible, et bien se serait pour une autre fois.
Et elle poursuivit en allant direction la sortie de la salle, en me disant que nous nous reverrons, en me faisant un signe de la main, attestant de sa sympathie à mon égard, et après je me suis réveillé...
Ça avait l'air tellement réelle, je me demande si je vais la recroiser encore une fois dans un rêve inopportun comme celui-ci.
Mais elle était pas...naturelle, enfin, je veux dire il y avait quelque chose de l'ordre du mysticisme dans cet excursion interne, et j'étais autant dans l'attraction et l'attirance envers elle, que la frayeur de ce qu'elle était capable de déceler en moi, son regard ouvrait mon torse pour voir les différents composants et différents mécanismes de mon système corporel...elle était surprenante.
Je n'oublierai jamais Thémis, jamais.

Merci de m'avoir lu, je raconte beaucoup d'histoires subjectives, car ce sont les seuls liens auxquels je m'accroche au reste du vivant, disons-le comme ça ^^'
Néanmoins, est-ce que vous aussi, vous avez eu à rencontrer, intégrer, et expérimenter des rêves conscients comme celui que je viens de citer ?
Je suis curieux de le savoir :)

*Nom attribué en l'honneur de Thémis, déesse grecque, représentant la loi, l'ordre, et la justice.
Fille d'Ouranos, et de Gaïa (ciel et terre), étymologiquement, Thémis représente la "loi divine", implacable, juste et inébranlable. Elle est la concubine et la conseillère, ainsi que la balance judiciaire de Zeus.

Senamale 02 novembre 2021 à 20:57   •  

Il semblerait que tu aies croisé ton Anima. C'est un concept Jungien, je t'invite à chercher des explications sur le net da s un premier temps, car par message ce serait trop long à expliquer.
Je m'intéresse depuis longtemps à l'onirisme et j'ai beaucouo lu sur ce sujet et fais un travail introspectif via les rêves, c'est pourquoi je me permets cette réponse.

Mikaale 07 novembre 2021 à 05:30   •  

Waow, @Semana vous m'en apprenez grandement sur ce point, je n'aurais pas songé qu'il y avait déjà un concept bien défini sur ce sujet, je m'y suis penché, disons de façon globale, et cela coïncide pas mal avec l'expérience à l'état de veille, que j'ai faite, ce serait une matérialisation de mon désir à posteriori, ce qui prend du sens, étant donné que j'ai éprouvé une grande attirance pour elle, mais évidemment, comme elle fait partie intégrante de mon inconscient et de la représentation socio-affective que j'ai pour une personne auquel j'ai développé une espèce de fantasme, cette "Anima" s'est matérialisé sous la forme de l'être pour lequel je pourrai nourrir des sentiments, et de l'affection.
Je vais m'y pencher davantage, cela peut-être intéressant.
Encore merci pour votre sollicitude :)

Senamale 09 novembre 2021 à 15:21   •  

@Mikaa
Oui, vous verrez c'est passionnant! L'Anima se déguise à volonté tentatrice ou sorcière, Vierge Marie ou autre figures féminines en fonction de l'intégration psychique de vos imagos (représentation parentale via la culture, mythes etc. ).
Plutôt qu'une matérialisation de votre désir, il faut prendre les choses à l'envers, c'est la projection de votre Anima qui vous oriente vers tel ou tel choix du féminin.
Ce qui est inconscient et non "travaillé", se projette vers l'exterieur. L'anima est une instance psychique autonomme, c'est à dire qu'elle vit en dehors de votre possibilité de la conscientiser et donc elle mène la dance! Le but est de l'intégrer au conscient et de vivre en harmonie avec elle, afin que vous soyez "maître" de vos choix. C'est le long travail de la vie d'un homme. La même figure pour la femme c'est l'Animus.

Senamale 09 novembre 2021 à 15:22   •  

Contente que ça vous plaise et intéresse!

MAReadle 11 novembre 2021 à 20:48   •  

Je vais chercher des infos sur ce sujet. Ça semble intéressant !

Mikaale 14 novembre 2021 à 20:34   •  

@Senama Bonsoir (ou Bonjour)
Oui, effectivement j'ai pu découvrir qu'il existait une figure similaire pour les femmes, l'Animus, et cette projection oeuvre de la même façon que l'Anima de façon laborieuse, c'est une essence qui n'est pas acquise aussi facilement, je vais être simpliste, mais globalement, c'est une matière consciente et propre, qui projette, en fonction des récits vu et vécu dans mon réel, donc de mes intérêts, mes goûts, machins, une représentation féminine, et le but est que je l'intègre à mon système pensant, pour grandir et m'améliorer dans la continuité et la route de mon existence, si j'ai bien compris ?
Si c'est le cas, c'est très intéressant,
Et pour être tout à fait honnête avec vous, cela éveille mon intérêt, autant que cela est déprimant, pourquoi, parce que il faudrait pour conscientiser un aspect réel non élucider et non intégrer, devoir me reposer, en dépit de mon incapacité à la contrôler, sur cette Anima qui va "s'incruster" pour s'associer, se fusionner, s'agglomérer à ma structure psychique, afin d'améliorer ma "conscience" et être plus enclin à prendre des risques dans la vie réelle, enfin, si j'ai bien compris...
^^' c'est un peu comme le Gamin qui n'a pas réussi ses examens, et qui, sans son approbation, lui est refilé les outils et les codes adéquats pour se sortir du guêpier scolaire et éducatif dont il était dépourvu la première fois...
Hmmm, je ne sais pas trop hein, je vois cela un peu comme un pieds de nez fallacieux (peut-être suis-je un peu trop rétif).

paradoxle 14 novembre 2021 à 22:17   •  

"pour conscientiser un aspect réel non élucider et non intégrer, devoir me reposer, en dépit de mon incapacité à la contrôler, sur cette Anima qui va "s'incruster" pour s'associer, se fusionner, s'agglomérer à ma structure psychique, afin d'améliorer ma "conscience" et être plus enclin à prendre des risques dans la vie réelle"
Cela m'a fait pensé subrepticement à L'incal de Jodorovski.

Senamale 15 novembre 2021 à 11:48   •  

@Mikka,
Ce n'est pas vous "améliorer" qui serait le meilleur terme, mais pour envisager un équilibre entre les différentes instances psychiques, ce qui conduit selon Carl Gustav Jung à l'individuation.
Pour avoir accès à l'Anima, cela se fait soit par les rêves et/ou par notre propre observation de soi dans nos choix amoureux (mais faut-il avoir conscience que l'on projette et quoi, déjà). Plus on le travaille, plus on a conscience de cette partie autonomme de notre psychée et plus elle s'intègre, ce n'est donc plus elle qui "choisi" à votre place, mais vous (c'est à dire objectivement).
Il n'y a rien de deprimant! Bien au contraire! C'est se permettre d'atteindre un état qui nous sortent de shémas qui nous rendent prisonnier.
C'est aussi une formidable possibilité de savoir où nous en sommes et de suivre notre évolution qui dépend également de l'inconscient collectif, car tout est lié et de nous aider.
C'est connaître la carte de notre psychée et nos mondes intérieurs.
C'est s'accepter totalement.

Senamale 15 novembre 2021 à 11:49   •  

@paradox
L'incal noir serait l'inconscient?

paradoxle 15 novembre 2021 à 12:31   •  

@Senama J'avoue que là tu me prends de cours. Je l'ai lu il y a tellement longtemps. C'était une vague impression, une sensattion fugace, un parallèle entre ce que tu racontes et cette BD, mais sans en comprendre vraiment les tenants et aboutissants. Et cela m'a rappelé (vieux souvenir) le parallèle ténu qui existe entre la psychomagie de Jodorowsky et la psychologie des symboles à l'européenne.

Senamale 15 novembre 2021 à 13:29   •  

@paradox
Ma foi, une vague impression qui tombe pile dans le mile!
Je viens de regarder du côté de Jodorowsky, il se trouve qu'il est Jungien! Donc, il me semble très fortement que son incal noir parle de l'inconscient.
La psychomagie, que je ne connaissais pas sous ce terme, est en fait les rituels des hommes utilisés depuis toujours qui s'alimentent des archétypes et du numineux et que l'on retrouve dans le monde onirique.

Senamale 15 novembre 2021 à 13:31   •  

Dans le mille*?

Mikaale 16 novembre 2021 à 01:43   •  

@Semana et bien chère Semana, vous m'en dites tant que cela a les atours d'un récit de transformation psycho-sociologique (et c'est intéressant).
Tout porte à croire que Carl Jung, père du concept Jungien, était en avance au niveau de la construction et l'acceptation de soi, de l'individuation en somme,
Mais ce processus est en cours de structuration et de stabilisation, et c'est assez intriguant et intéressant de constater, de part mes préoccupations, mes attentes, mes envies, mon illustration personnelle de mon "moi" conduise à cette conformation psychique dans mon inconscient unilatéral, mais tout coïncide pour le coup, et c'est un ajout qui consolide plus l'aspect détaché que je peux ressentir, d'ailleurs, est ce que cette "transcendance" se manifeste également si je suis dans un processus évolutif inversé ? Je veux dire par là que, en passant à l'étape suivante de différenciation, après l'acceptation de la cohérence de toutes les péripéties que j'ai vécu, croisé et rencontré à fil de mon étape infantile, est ce que le refus volontaire et délibéré du chemin suivant conduise à un blocage de la psychée, donc de ma réalité existente, et aboutit à l'arrêt du processus d'individuation ?
À moins que je me trompe, je souhaiterai le savoir, je vous prie.
Mickael.

Senamale 16 novembre 2021 à 12:32   •  

@Mikaa
est ce que le refus volontaire et délibéré du chemin suivant conduise à un blocage de la psychée, donc de ma réalité existente, et aboutit à l'arrêt du processus d'individuation ?

Vous avez la réponse dans votre question il me semble! 😉

Mikaale 20 novembre 2021 à 02:15   •  

@Semana
Ahaha, c'est bien ce qui me semblait, et bien je suis dans une micro impasse, advienne que pourra !
En attendant, je n'ai qu'à suivre, avec conduite, mais sans acharnement, une ligne de conduite que j'aurais défini à posteriori, et éviter de me faire des noeud au cerveau (pratique dans laquelle j'excelle particulièrement ^^')


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?