Témoignages

Mon esprit, mon corps.

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Mon esprit, mon corps.
Mon esprit, mon corps.
RainbowZebrale 22 décembre 2019 à 13:31

Je me fais la remarque que mon esprit va plus vite que mes actes ou que les actes de mon entourage. Et c'est éprouvant pour certains de mon entourage et pour moi ^^.

Enorme motivation de ma part, et du coup ça va d'autant plus vite que ces temps-ci je résout dans le positif tout ce que qui m'arrive, en tout cas je m'efforce de le faire. Mais ça ne va pas assez vite...:(

Je me remets au sport j'espère que ça va m'aider haha

Et vous où en êtes vous de votre relation corps/esprit ?

Sebunkenle 22 décembre 2019 à 14:17

Hello @RainBowZebra

C'est un peu pareil aussi. J'ai souvent l'impression que mon esprit va plus vite que mes actes. Cela ne veut pas non plus dire que je suis inactif loins de là. J'en arrive à noter dans mon tel dans l'ordre chronologique tout ce que je doit faire. C'est une manière d'entamer les choses de manière méthodique et organisé pour ne pas m'éparpiller dans tout les sens et, oublier des choses, procrastiner, et vivre dans un désordre constant sans logiques. Je note tout et me fait des plannings de semaines. Car sinon j'ai l'impression de me noyer et de me perdre. C'est une manière d'avoir un cadre fixe et structuré. Comme une boussole.

Donc oui j'ai aussi l'impression que mon esprit et mon corp sont en dichotomie rythmique total. Et tout noter et faire des plannings m'aide et me soulage beaucoup.

RainbowZebrale 22 décembre 2019 à 15:00

@Sebunken

A tester d'écrire mais c'est tellement flou de mon côté ce que je dois faire ^^ c'est peut être ça choisir la voie d'être artiste ^^. Je marche beaucoup a l'affect, du coup ça dépend de ce qui se passe en relation avec les autres et du coup en découlent mes actes. J'ai du mal à prendre des initiatives, en tout cas être dans le contrôle total. J'en prend mais quand il me semble bon de le faire. Je trouve cela égoïste et peut être manipulateur de tout choisir à l'avance...

Sebunkenle 22 décembre 2019 à 15:36

"A tester d'écrire mais c'est tellement flou de mon côté ce que je dois faire ^^ c'est peut être ça choisir la voie d'être artiste ^^."

Ha ben oui effectivement. Pas facile d'avoir un esprit aussi libre, imaginatif, et en arborescence dans un monde robotique et rigide. Aprés pour ce qui est de mes écrits. Je note uniquement les démarches importantes à faire pour moi. Mais tout en gardant une bonne marge de liberté et de laissé aller pour mes loisirs etc..... aussi. Non ne t'en fait pas je ne note pas tout ce que je doit faire de A à Z non plus. Et je laisse place à l'improvisation aussi. Je me ferai cahier sinon. Aprés je note aussi tout simplement pour garder des pensées en mémoire ou des idées. Et ne pas les oublier.

". Je trouve cela égoïste et peut être manipulateur de tout choisir à l'avance..."

Pourquoi donc ?

RainbowZebrale 22 décembre 2019 à 16:53

@Sebunken

En fait je parle peut être de mon cas mais j'ai l'impression de ne pas avoir suffisamment aimé pour pouvoir parler de création et du coup de prises de décisions "importantes" qui affecteraient les autres en bien.

Sebunkenle 23 décembre 2019 à 07:25

@Sebunken

Ha d'accord. C'est trés personnel comme vision des choses.

Aurelheele 31 décembre 2019 à 12:09

Bonjour @RainbowZebra,
Bonjour @Sebunken.
Je risque d'être hors-sujet mais cette problématique du décalage, de la vitesse vient, comme diraient certains, me "connecter" : j'ai toujours souffert d'entendre dans ma tête tout ce que je m'apprête à dire. Ça m'empêche d'être spontanée et corollairement, je ne comprends pas que les gens fassent si peu attention à ce qu'ils disent, parce qu'en plus de n'avoir pas "tourné 7 fois [leur] langue dans [leur] bouche" avant de parler, ils ne questionnent pas ce qu'ils profèrent, du style : "Bonjour, CA VA ?", ou à une femme enceinte : "tu sais ce que c'est ?".
Au niveau de la vitesse, j'ai enfin pris conscience grâce à ma psy que j'étais particulièrement rapide : perception d'une situation, analyse et recherche de solutions ou d'idées pour être plus efficace, dans ce qui semble être un seul mouvement. C'est très confortable de pouvoir "aller vite", surtout quand on mène une vie très complexe avec plusieurs plannings à gérer simultanément, mais en ce qui me concerne, ça m'isole un peu : quelle Twingo a du plaisir à faire la course, ou même une simple promenade, avec une Audi ? Je connais un candidat aux municipales dont l'esprit est en perpétuel ébullition si bien qu'il mène la vie dure à son équipe de campagne qui a du mal à suivre, ou à saisir tout ce qu'il peut énoncer.
Car il y a un autre décalage : celui de la perception. Quand beaucoup voient les choses dans un périmètre très restreint autour d'eux, je vois les choses de façon globale, dans un contexte large, synthétique mais à la fois très détaillé. Du coup, c'est assez compliqué d'échanger à un même "niveau", ça génère de l'incompréhension parce que l'on ne se retrouve pas au même "endroit" (= d'où tu parles).
Une conséquence à tous ces décalages, est que l'on m'a très souvent prise pour une personne prétentieuse et hautaine. Tiens, ça ne vous rappelle pas quelqu'un ?
Belle journée ; bonne année !
Aurélie.

RainbowZebrale 31 décembre 2019 à 13:36

@Aurelhee

"Tiens, ça ne vous rappelle pas quelqu'un ?"

Qui ?

Moi les gens ont peur de moi je ne sais pas trop encore pourquoi, je crois que (et je parle à titre personnel), certains des mes "amis" n'assument pas leur sexualité -> relation toxique, qui m'a fait beaucoup de mal.

J'ai eu les deux expériences homo et hétéro et du coup, est-ce que les gens le ressentent ?

La non franchise est très toxique, mais je ne juge pas. !

Je crois que je m'assume pleinement mais quand je pense à certaines personnes, bah là ça cogite et ça m'empêche d'aimer pleinement ou d'avoir une amitié saine. (Toujours pas de smiley adéquat) 😄

Sebunkenle 31 décembre 2019 à 14:06

@Aurelhee

@Rainbowzebra

Bienvenue chez les "Freaks"

C'est peut être comme ça que l'on nous voix.
En tout cas moi je ne souffre pas de ce décalage là avec les gens au moins.

RainbowZebrale 31 décembre 2019 à 15:08

@Sebunken

"En tout cas moi je ne souffre pas de ce décalage là avec les gens au moins."

Décalage au niveau de ta sexualité ?

Si oui bah tant mieux 😄

Sebunkenle 01 janvier 2020 à 11:21

Un faite j'ai même un esprit trés leeeent. Du moins extérieurement. Pas intérieurement. C'est peut être à cause de mon désordre interieur justement.

Maverickle 01 janvier 2020 à 18:39

Bonjour @Aurelhee, très bonne nouvelle année à toi.

Je vais surtout te citer et réagir à tes propos, @Aurelhee :
"j'ai toujours souffert d'entendre dans ma tête tout ce que je m'apprête à dire."
Je n'en souffre pas au sens fort du terme, mais je suis d'accord que ça m'a parfois procuré de l'inconfort, dans des situations où je sentais bien justement le décalage, que l'autre n'était pas du tout au même rythme ("twingo" vs "Audi", bien tourné 😄 )

"Ça m'empêche d'être spontanée et corollairement, je ne comprends pas que les gens fassent si peu attention à ce qu'ils disent, parce qu'en plus de n'avoir pas "tourné 7 fois [leur] langue dans [leur] bouche" avant de parler, ils ne questionnent pas ce qu'ils profèrent"
Je comprends également très bien ce que tu veux dire, mais j'ai eu tendance ces temps-ci à considérer cette "non-spontanéité" comme une vertu plutôt qu'un problème, parce que justement ça m'évite de dire n'importe quoi de blessant (cf. tes exemples). Ces dernières semaines, je remets un peu cela en question, pas parce que ménager l'autre serait un mauvais objectif, mais parce que c'est de l'énergie gaspillée en pure perte. La personne en face n'a aucune idée du nombre de versions alternatives que j'ai "rédigées" dans ma tête avant de parler, et toute la subtilité sémantique (voire les double-sens ouvertement suggestifs et même graveleux) que j'y ai mis lui échappe totalement.

@Sebunken : "j'ai même un esprit trés leeeent. Du moins extérieurement. Pas intérieurement. C'est peut être à cause de mon désordre interieur justement."
Le décalage dont nous parlons toutes et tous dans ce fil, et dont tu donnes ici ton exemple, tient justement à cette rapidité intérieure. Tu as tellement "tourné 7 fois [ta] langue dans [ta] bouche" avant de parler que tu as déjà analysé la situation, étudié tout ce que tu pourrais dire d'intelligent et de pertinent (c'est là l'erreur de communication, les autres n'attendent pas cela), considéré que tu ne pourrais rien apporter d'intéressant à la discussion, et donc choisi le silence ou un monosyllabe ou une grosse généralité qui n'engage à rien, et tu passes extérieurement pour un "lent" ou un idiot.

Me remettant en ce moment en cause sur ce point, je me demande si la bonne façon de s'en sortir, ce ne serait pas d'apprendre à faire confiance à notre intelligence "intuitive", celle qui devrait être spontanée (et qui nous manque ou nous fait peut, paraît-il). Apprendre à nous lâcher, à dire tout de suite la phrase qui a envie de sortir, au lieu de la raffiner jusqu'à l'état de diamant pour la délivrer trop tard, après la bataille déjà perdue. Parce que nous sommes certainement aussi intelligents que les autres dans ce domaine de l'intuition (ai -je le droit d'écrire "c'est pas dur" ? 😄 ), et que cette intelligence intuitive repose en fait sur les connaissances et expériences accumulées, qui ne nous manquent pas, nous courons finalement moins de risque que les autres de dire une vraie grosse c......e ou méchanceté. Ce qui nous manque, c'est juste la confiance en la qualité intrinsèque de notre intuition ... et peut-être aussi un peu de réalisme et d'humilité sur l'importance réelle de notre contribution à la conversation anodine en cours 😉 .
@Aurelhee : "Une conséquence à tous ces décalages, est que l'on m'a très souvent prise pour une personne prétentieuse et hautaine." Mais, c'est peut-être vrai que faire une phrase de 3 kilomètres à haute portée philosophique dans une discussion à la machine à café, c'est un peu inapproprié, non ? 🤔

Sebunkenle 02 janvier 2020 à 08:28

@Maverick.

Honnêtement la plupart du temps je dis des choses assez banales et anodines. Et ça ne me pose aucuns problèmes. Mais il n'est pas impossible que ce soit en parti ça le problème effectivement. Il y a aussi le fait que depuis ma naissance j'ai tendance à même sans m'en rendre forcément compte à partir complétement en astral. Quand j'était enfant et ados c'était limite pathologique comme j'était souvent dans la lune. Depuis que je suis adulte ca va beaucoup mieux. ( sauf à une période ou j'avais de gros problèmes familiaux et personnelles ) Bon c'est encore le cas mais je gére mieux. Du coup parfois "j'émerge" complétement quand on me parle. C'est surtout quand j'essai de m'insérer dans une discussion et que je n'y parvien pas. A un moment je vois que personne ne préte attention à moi malgré mes tentative et je passe en mode " veille". Je sait que ce n'est pas la bonne solution. Mais dés fois ça ce fait sans même que je m'en rende compte. Je me suis déjà demandé si j'avais pas un TDA ou un truc dans le genre. Mais en tout cas voilà.

Maverickle 02 janvier 2020 à 09:12

"partir complétement en astral" ou "passer en mode 'veille' [malgré les tentatives de participer et d'attirer l'attention]", je vois très bien de quoi tu parles @Sebunken, typiquement durant des réunions de famille ...

Sebunkenle 02 janvier 2020 à 09:29

@Maverick

Durant les réunions de famille c'est pas trés différent non plus effectivement. Ou alors je discute avec "une" personne exclusivement. Mais dés que c'est un groupe il n'y a plus rien à faire. On ne me répond que trop rarement.
En faite je suis une infusion de thé. Plus il y a d'eau ( donc de monde ) et moins ma saveur est forte et perceptible. Moins il y a d'eau. Et plus ma saveur est perceptible et forte. ( Ou pas ) Le pire c'est quand je suis dans un groupe où tout le monde ce connais déjà.

Maverickle 02 janvier 2020 à 09:39

@Sebunken j'aime beaucoup "je suis une infusion" ...

Sebunkenle 02 janvier 2020 à 10:00

@Maverick.

😂

RainbowZebrale 02 janvier 2020 à 10:00

@Sebunken

Je pense que y'a une histoire de lâcher prise...

Sebunkenle 02 janvier 2020 à 10:06

Pourtant je dit tout ( enfin presque ) ce qui me passe par la tête. Mais parfois rien ne me viens à l'esprit. Alors que ce sont des gens que j'apprécie parfois.

Maverickle 02 janvier 2020 à 10:13

Ou bien au contraire, tu as tellement déjà tout dit et tout passé en revue dans ta tête que ton propre esprit décide que c'est inutile de le redire tout haut ? Avec le recul, c'était un peu ça parfois ...

Et aussi, sans fausse modestie 😉 , ce que j'aurais à dire est tellement plus précis et nuancé que ce que tous les autres ont déjà échangé sur le sujet que personne ne va être d'accord ni me suivre, et que je vais passer pour un pédant ou un donneur de leçons, alors à quoi bon ...

RainbowZebrale 02 janvier 2020 à 10:35

@Maverick Dis toujours

Sebunkenle 02 janvier 2020 à 10:54

"Ou bien au contraire, tu as tellement déjà tout dit et tout passé en revue dans ta tête que ton propre esprit décide que c'est inutile de le redire tout haut ? Avec le recul, c'était un peu ça parfois ..."

Hmmm. Nope. Hélas.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?