Témoignages

Quelles sont vos peurs non-phobiques les plus envahissantes / troublantes / gênantes?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Quelles sont vos peurs non-phobiques les plus envahissantes / troublantes / gênantes?
Quelles sont vos peurs non-phobiques les plus envahissantes / troublantes / gênantes?
Hinenaole 26 août 2022 à 16:35

Salut à tous et toutes. 🙂

Petit sujet tout simple. Celui des peurs non-phobiques. 😨 😱 😜

Alors, j'explique en réalité pourquoi je mentionne "non-phobique" d'entrée de jeu. C'est parce que cela peut-être relatif à un autre processus transversal que la phobie pure, justement (cela porte-t-il même scientifiquement un nom? 🤔 Je n'en sais strictement rien. 😄 Cela serait bien de le savoir d'ailleurs si vous en avez connaissance 😉). C'est à dire tout sauf, les piqûres, les araignées, les clowns, les serpents, les poupées, les petits espaces clos, le noir, le vide, l'eau, etc, etc...

Je prends mon bête exemple pour commencer. Je crains vraiment le vide sans protection (mais à un point!! 🥴), je deviens notamment aussi agressif en présence d'une grande aiguille (pétage de plomb possible 😬, processus de défense irrationnel* en mode ON). Toutefois, j'adore prendre l'avion, toujours la face collée sur le hublot pour mater dehors, kiffer les trous d'air 😋, et j'ai été dans les premiers de mon entourage à souhaiter me faire vacciner contre le fucking-covid. (bon, à l'instant de chaque piqûre, je ne vous cache pas que j'ai dû prendre sur moi. 😅 Mais cela restait surmontable si je m'organisais bien dans ma tête, préalablement... 🙂)

Toutefois, j'ai donc deux autres peurs sur lesquelles je n'ai aucune emprise et qui seraient pour moi un sacré basculement de vie, en négatif, si elles advenaient. Je parle notamment, pour mon cas, de la crainte terrible de faire un AVC un jour, au risque de perdre à la fois ma tête, mon esprit, mes connaissances, la maîtrise de mon corps, de ma main de dessinateur et... peut-être les sentiments affectueux envers mes proches que je ne reconnaîtrais pas (horreur! 😱). Autre crainte, celle de tomber aveugle. Auquel cas, sur le plan artistique, je garde possiblement un plan B pour me tourner vers la musique full time, si plus le choix... (A noter que je pratique quand-même aléatoirement depuis 40 ans, et pour l'anecdote, j'ai recueilli aussi pas mal chez moi d'instruments que je ne maîtrise pas toujours, mais qui ne méritaient certainement pas la destruction ou l'abandon. Bref de quoi apprendre encore de nouveaux trucs sur de beaux joujoux...)


Donc voilà, ce sont ou seraient quoi vos petites ou grandes craintes non-phobiques à vous? 🤔

*Gros LOL. 😄 Surtout quand on a tatoué et qu'on est tatoué. Oui, je sais... 😅

A plus tard.
...et attention à l'araignée posée sur l'épaule. Nan, j'déconne, j'avais pas bien vu. C'est un scorpion... 😋
Je dis ça, entre autre, parce que je suis un des ces "méchants" arachnophile. 🤩👍


Hiné.

Kobayashile 27 août 2022 à 19:27  •   85428

Etrange question... les peurs existent tant que l'on ne va pas au devant d'elles. Il y en a une seule qui ne peut se soustraire, celle de la mort.
De là à conclure que toutes les peurs découlent de celle de la mort ? 🤔

Hinenaole 27 août 2022 à 19:41  •   85430

Salut @Kob' @Kobayashi

citation :
Etrange question... les peurs existent tant que l'on ne va pas au devant d'elles.

C'est peut-être pour ça que ce fil a eu autant de lecturessssss avec, en fait,... aucune réponse (avant la tienne). Comme tu le soulignes, c'est sans doute parce que j'ai été tordu dans la forme de la question. 🤔

Cependant, désolé, j'irais pas au devant de l'avc pour voir si j'ai tout bien compris de ce type d'accident physiologique grave... 😅
Même parfaitement bien renseigné et avec une hygiène de vie irréprochable pour ne pas préparer le terrain, le manque d'emprise est tel que ça donne quand-même le vertige.
citation :
Il y en a une seule qui ne peut se soustraire, celle de la mort.

Pour la calculer celle-là, c'est plutôt très simple en vérité. Son pouvoir de peur, çà la mort, est inversement proportionnel à l'attachement de chacun(e) à la vie. 😄

Surderienle 27 août 2022 à 22:23  •   85438

.
Variations autour de la peur sans tomber dans la phobie...

La plus grande peur que j'ai, c'est celle d'avoir peur d'avoir peur.😱
Mais comme je ne l'ai jamais eue, et qu'elle s' annihile d'elle même...
Il m'est impossible de l'avoir !
Dommage !

Je devrais avoir peur d'avoir un alzheimer au point de ne plus reconnaître ma famille +++
Mais à ce stade, je ne m'en rendrai plus compte moi-même donc pas de peur à avoir non plus !

A y réfléchir, la peur, c'est vraiment difficile de la garder, surtout quand on y tient vraiment !

La phobie est remarquable en cela,
On a enfin réussi à se créer une peur qu'on s'est brillamment inventée et à la fixer sur une cible, alors qu'elle n'a finalement aucune raison d'être, étant totalement virtuelle.

On peut l'oublier simplement.
Mais à un stade pro, on l'a vraiment bien à soi et certain qu'on ne veut plus la perdre !

Le comble, ce serait la phobie d'oublier sa phobie... pour être sûr de la garder...pour s'en occuper beaucoup plus...

🙄

Alors, entre la peur qui fait le plus peur et la phobie qui rend le plus phobique, laquelle choisissez vous ?
Pas le droit d'en inventer deux.

Hinenaole 27 août 2022 à 22:55  •   85444

citation :
Je devrais avoir peur d'avoir un alzheimer au point de ne plus reconnaître ma famille +++
Mais à ce stade, je ne m'en rendrai plus compte moi-même donc pas de peur à avoir non plus !

Pas sûr. 🙁 La perte de la reconnaissance vient lentement. Et la personne souffre de peiner en réalité à devoir faire un effort pour reconnaitre. Parait-il que c'est usant de devoir lutter contre le blocage de la mémoire. Cela engendre donc de la souffrance, pas du détachement. Le détachement vient seulement quand tu ne parviens plus à te rappeller pourquoi on te demande de te rappeller pourquoi. Selon les cas, cet état enfin "soulageant" vient des fois très longtemps après le début concret et repérable de la maladie. 🙄

citation :
Alors, entre la peur qui fait le plus peur et la phobie qui rend le plus phobique, laquelle choisissez vous ?Pas le droit d'en inventer deux.

La peur+peur! 🤘😄 Je préfère encore l'AVC. Je me console en pensant qu'on trouvera sans doute quelque chose en médécine qui permettra un jour d'en savoir vraiment plus. ADN, molécule, environnement de vie favorisant, substance toxique précise générée par la chimie humaine et les produits du modernisme. Je me dis qu'il y a encore d'autres pistes. Et puis le "charme discret " de la dissection aortique est tellement plus rare encore. Ça laisse donc une marge d'espoir. 😅

Par contre les aiguilles, ça restera dangereusement pointu quoi qu'il arrive. 😥 (sinon, ça s'appelle une paille comme chez McDo. 😄) Pour lutter contre cette phobie, j'ai préféré apprendre à piquer (véridique, ce n'est pas de l'humour) mais bon, il ne faut pas encore que ça dépasse une certaine taille. In progress... 😉


A plus tard.




Erratum:
Clavier de m.... 😬
citation :
Son pouvoir de peur, çà la mort

citation :
Son pouvoir de peur, à la mort

Rothle 28 août 2022 à 02:17  •   85447

tu n'as pas de réponses aussi ( et sans doute principalement) parce que tu touches au personnel voire à l'intime.

Quelqu'un comme toi s'en branle à la limite, tu es sous pseudo et même pas reconnaissable (puisqu'avatar ne pouvant pas permettre d'identification directe, et qui n'est même pas un aperçu d'un tatouage que tu aurais si j'ai bien suivi, vu que c'est la photo de quelqu'un d'autre). Je ne te reproche rien, c'est un simple constat.

Quand:

- tu n'es pas sous pseudo

- es identifiable via l'avatar

- as été, es ou peu éventuellement être amené à être une personne publique

- tu sais à quel point certaines personnes peuvent être malveillantes, et / ou as subi de la malveillance ( suite à de l'IRL ou du virtuel)

- tu as bien conscience que tout ce que tu dis t'engage (d'une manière ou d'une autre)

Tu évites de laisser trop d'infos circuler sur toi "en clair" sur un forum, fût-il en apparence bienveillant.
C'est du simple bon sens et de la précaution.

Pour l'une ou l'autre des raisons, non exhaustives, évoquées ci-dessus, à titre perso je dois bien censurer entre 60 et 80% de ce que je pourrais poster ou dire ici ou là ( online & IRL), quand bien même rien ne serait répréhensible d'aucune façon.

La solution, au moins online, serait d'établir un cloisonnement parfaitement étanche ( anonymat et pas d'interaction entre online et réel, ever). C'est pas la voie que j'ai choisie, ça implique des propos pas exprimés.

paradoxle 28 août 2022 à 03:26  •   85448

Moi, c'est la routine qui me fait peur. Depuis toujours.

Laurent...le 28 août 2022 à 12:15  •   85453

@paradox : la routine ou l'ennui ? La routine musicale est une bonne routine par exemple... Oui, je chipote 😂

@Hinenao : Quand à la peur du vide... même suspendu à un gratte ciel, il y a toujours plus de vide au dessus de notre tête qu'en dessous... Chipote encore...

C'était l'instant chipolatas...

Moi c'est les coupures au doigts, pas terrorisé que ça arrive, mais quand ça arrive...me sent pas bien du tout 😨...qui à chuchoté petite nature dans le fond de la classe ???

Atomic-Circusle 28 août 2022 à 12:48  •   85456

Plus que les peurs que j estime être des résultantes, ce sont les blessures sous jacentes qui trouvent mon attention.

Pour revenir dans le thème, il m'arrive d avoir peur de moi même. Cela n'a pas vraiment la saveur de la peur, mais s'en rapproche un peu quand même.

paradoxle 28 août 2022 à 14:14  •   85462

@Laurent... Déjà, c'est assez rare que je m'ennuie, je trouve toujours un truc à faire ou à réfléchir. Et la musique chez moi, ce n'est pas tout le temps, loin de là, c'est par période quand j'ai un projet en particulier, seul ou en groupe.
Et par exemple, je suis en train de tenter de devenir prof de basse et le fait d'avoir des horaires toujours les mêmes en fur et à mesures des semaines m'angoisse à l'avance. Rien que d'y penser là maintenant me provoque un pincement au coeur.

Hinenaole 28 août 2022 à 18:31  •   85475

citation :
Quelqu'un comme toi s'en branle à la limite, tu es sous pseudo et même pas reconnaissable.etc, etc...

... Et tu as bien raison. Pour tout ce que tu as mentionné d'ailleurs hors de ce fragment de citation placé ci-dessus. Habitué encore un peu au formats des "vieux" fora où l'avatar autre que son facies est une majortairement une règle, il est vrai que je n'ai bêtement pas fait attention à ce détail technique quand j'ai proposé ce nouveau fil. Je m'en excuse d'ailleurs auprès de ceux/celles venus lire silencieusement, qui se sont peut-être dit "Ha, j'aimerais bien répondre, mais ça va pas être possible..., et qui finalement ont dû se retenir d'écrire par obligation.

citation :
Je ne te reproche rien, c'est un simple constat.

T'inquiète @Roth, je ne l'ai pas pris autrement. 😉

@Atomic-Circus a dit:
citation :
Pour revenir dans le thème, il m'arrive d avoir peur de moi même. Cela n'a pas vraiment la saveur de la peur, mais s'en rapproche un peu quand même.

Idem pour moi un peu. Même sentiment avec cette fameuse saveur "entre deux". Cela concerne mon agressivité naturelle autour de laquelle je me suis fabriqué durant des années. Toutefois, cette "peur" a débouché sur une vraie envie de virer non-violent. C'est juste, je crois, LE projet de mon autre moitié de vie.

paradoxle 30 août 2022 à 15:57  •   85552

Je reviens sur mon histoire de devenir prof de basse et de routine.
Je viens d'avoir un entretien téléphonique avec une boite qui met en relation élèves et enseignants (rien que le mot "enseignant" me fait peur). Ça s'est très bien passé, il avait l'air enthousiaste à chaque réponse à ses questions, il m'a directement inscrit sur le site. J'attends donc des propositions d'élèves.
Après avoir raccroché, j'ai roulé une clope en même temps que machouillé une nicorette, et je souffle, je soupire, ça me mets dans tous mes états. Pas de donner des cours, ça j'adore, mais d'avoir une vie régulée, carrée, horaires et compagnie, pfff... Plus l'administration qui va avec, ôlala !

Kobayashile 30 août 2022 à 22:05  •   85565

La peur de perdre, ou de se perdre ?
Quelle est l'opposé de la peur ? La joie, l'insouciance, le bonheur ? Si j'ai peur de perdre l'un ou l'autre, alors je les perds tous ? (copyleft Tolkien 😜 )
Oups, je viens d'avoir eu peur d'oublier de sortir la poubelle, zut alors 😂

Florence67le 05 septembre 2022 à 19:33  •   85763

Les peurs phobiques : piqûres ( mais bon quand on ne peut s'y soustraire, je fais des prières "pendant".), le vide ( j'aime pas trop les hautes montagnes), claustrophobe aussi.
Sinon : les chiens, être rejetée par une personne de qui je ne l'attendais pas du tout, être ostracisée par un groupe.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?