Témoignages

Question à mille euros

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Question à mille euros
Question à mille euros
zozottele 04 février 2022 à 13:39

A ce dernier Noël, j'ai eu un débat un peu mouvementé dans ma famille, et ce n'était même pas sur le covid en plus !
Non, j'ai un cousin et un beau frère professeurs.Un au lycée et l'autre en faculté.
Et tous les deux se plaignaient mutuellement que Ho lala,les élèves sont de plus en plus bêtes, c'est exaspérant et désolant.
Alors moi,il aura fallu que je pose la question à mille euros : si les élèves sont si betes, c'est peut être à cause des profs ?
Ben mince, ça n'a pas plut aux profs!
Alors comme réponse, j'ai eu que ce n'est pas de la faute des profs, mais à cause des grilles de notation.
Les grilles de notation sont mal faites,elles évaluent mal les élèves,donc les élèves sont mal évalués,et donc bêtes.
Ben mince, ça a un sacré pouvoir ces grilles de notation.
Alors finalement,je n'ai pas été très satisfait des réponses,et je n'ai pas réussi à en savoir plus.
Alors professeurs Apien,en savez vous plus,ou c'est vraiment ces grilles de notation qui ont un pouvoir immense ?

Bagheerale 04 février 2022 à 13:59  •   74174

Ben oui.
Depuis 68, en France, il faut qu'il y ait PLUS de bacheliers que l'année précédente.
Au final, comme les élèves ne deviennent pas plus intelligents, c'est simple, il faut adapter le niveau des examens, donc des grilles de notation.
Et tout le monde de s'extasier chaque année du taux de réussite record.
Et chaque année, il y a de plus en plus de mentions.
Et chaque année, il y a des bacheliers qui réussissent avec plus de 20/20 comme moyenne générale !

C'est une façon déguisée de faire un nivellement par le bas.
Et c'est encore pire en sciences "dures".

https://www.liberation.fr/france/2020/12/08/niveau-en-maths-et-en-sciences-la-france-s-enfonce_1807926/

Merlinle 04 février 2022 à 14:45  •   74175

Je rejoins @Bagheera, c'est une simple question d'arithmétique que même les professeurs formés depuis la réforme Haby devraient pouvoir comprendre : vouloir qu'une majorité d'une classe d'âge puisse obtenir le Bac, comme on ne peut pas augmenter l'intelligence moyenne de la population, on va obligatoirement baisser le niveau du diplôme. Donc repousser la sélection de plusieurs années, en comptant sur le découragement probable de certains, surtout des plus défavorisés qui n'auront pas les moyens de poursuivre longtemps des études supérieures afin de parvenir au même niveau que l'ex-bac sur le marché du travail.
Ce qui fait que des réformes faites soi-disant pour aider les plus défavorisés arrivent à la même sélection sociale et prolongent la durée d'études (donc diminuent le nombre d'années de travail, bravo pour les retraites).

Parmi les effets secondaires de ces politiques, on a aussi l'obligation pour les universités et écoles ne pratiquant pas déjà la sélection sur concours à trouver des moyens de plus en plus absurdes pour trier leurs candidats potentiels (merci Parcoursup). Et vu que ces réformes se sont aussi étendues vers le bas (l'entrée en sixième) et que l'on a mis en place des "réformes de l'enseignement" qui n'incluent plus les fondamentaux, on se retrouve avec des élèves de lycée (voire même de fac) qui ont un niveau de français approximatif et une culture générale rudimentaire.

Alors bon, je veux bien que les profs ne soient pas directement responsables des politiques qui leur sont imposées, mais ils sont quand même responsables du niveau des élèves qui sortent de leur classe, non ?

Clivele 04 février 2022 à 15:49  •   74176

« Les jeunes d'aujourd'hui aiment le luxe, méprisent l'autorité et bavardent au lieu de travailler. Ils ne se lèvent plus lorsqu'un adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent. Ils contredisent leurs parents, plastronnent en société, se hâtent à table d'engloutir les desserts, croisent les jambes et tyrannisent leurs maîtres. Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l'autorité et n'ont aucun respect pour l'âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans. »
Socrate, 470-399 av. J.C

Voilà. Tu veux mon RIB pour le virement ?

zozottele 04 février 2022 à 17:28  •   74177

Ça dure depuis Socrate alors ?😄
Bon,je dirais un point pour les Profs, les politiques ne les aident pas.
Mais quand même.
Les Profs ont ils le droit de monter un peu les exigences, d'essayer de relever un peu le niveau ?
Ou se mettent ils en porte à faux avec leur direction s'ils font ça ?
Risquent ils quelques choses s'ils essayent de sortir un peu du lot ?
Ou c'est juste du découragement,voir de suivre le mouvement sans plus y réfléchir ?

Merlinle 04 février 2022 à 18:05  •   74179

@Clive ;)
La citation originelle (de Platon citant Socrate) est disponible ici avec une mise en perspective, pour ceux que ça intéresse :

https://www.plato-dialogues.org/fr/faq/faq003.htm

Laurent...le 04 février 2022 à 20:10  •   74187

Troubler la quiétude de Noêl avec de la punch line fracassante...tu n'as pas honte ? Moi à ta place, j'aurai attendu que le cousin soit en train de boire une grosse rasade de rouge pour balancer la bombe lol ... Et ma grand-mère m'aurai (plus ou moins à tord) encore traité d'anarchiste 🤘 ...

Moi je dis un peu des deux, une entrave politique (qui décourage les enseigants), et une société en phase de déclin. (je vais préciser plus loin)

D'ailleurs, puisque j'y pense, quel est le point commun entre les menstruations et les profs ? ...
Les deux sortent du corps en saignant... Voilà...

Allons, on ne se dissipe pas, un peu de calme svp. Les grilles notations sont le fruit d'une politique privilégiant la quantité à la qualité, comme le disent plus haut nos camarades.

Mais j'aurai une certaine critique envers le professorat... Le manque de volonté, celle qui vient de son soi profond, celle qui vient du bon sens. (je vais y revenir aussi)

Le constat également que la bêtise, la superficialité est désormais médiatisée en masse, télé réalité, stream, etc... (faut en parler, c'est important aussi)

Le constat que dans le fond, malgré l'effervescence de tous nos moyens de communications, l'individu n'as jamais été aussi seul devant son téléphone portable. (ça aussi, c'est trèèèès important pour la suite)

Le constat que les professeurs bénéfécient d'avantages qu'il ne souhaitent pas perdre (tout comme d'autres professions, je lance la pierre à personne)



Petite précision, quand je parle de déclin, j'entends également qu'il y a des ascensions. D'un coté, si les mots de Socrate (et ceux d'avant, oui oui, car tu retrouves ces dires à chaque génération) étaient une vérité, alors la logique voudrait que l'humanité, depuis le temps que les vieux en parlent, ne devrait déjà plus exister (oh punaise, j'espère que c'est pas pour demain...). Si l'époque des lumières, l'apparition de l'école obligatoire, la création des grandes écoles ont été des moments "d'ascensions éducationnelles", je pense qu'aujourd'hui on est en déclin, c'est comme ça. Bien sûr, cette hypothèse est valable uniquement dans le cadre où l'on s'accorde à dire que le niveau d'éducation fluctue dans le temps (et dans l'espace ? L'éducation est-elle quantique ???).

Et quand je parle de volonté, d'assurance, mais aussi d'abrutissement et de solitude, de peur de l'autorité... Ca vous titille pas quelquechose ? ... Et oui, l'expérience de Kilo ! Mais c'est qui lui vous allez me dire ??? Mais si, l'expérience psychologique où un gonz qui en électrise un autre... Kilo, Milgram, c'est pareil ! En plus, c'est un prof qui me l'a dit, alors...


Si Charlemagne à inventé l'école (c'est, ce, sacré Charlemagne...chantes avec moi !), et Napoléon l'a rendu obligatoire, (j'ai la prétention de croire que je dis juste là), je ne crois pas que ce soit par philantropie, ou charité...Je crois juste que un soldat intelligent, c'est plus fort qu'un soldat bête, une histoire de stratégie peut-être... Et vu que l'époque était plutôt agité, ça relevait de la survie.
De nos jours, on ne parle plus survie, on a inversé la vapeur : on est trop (je suis toujours pas d'accord avec ça ^^ mais c'est pas le sujet). La menace d'une invasion de masse s'est vue amoindrie avec l'apparition des armes nucléaires (je vulgarise). L'individu en tant que tel n'est plus aussi important, plus noyé dans la masse (car plus nombreux aussi). L'armée, vecteur d'innovation technologiques, s'est professionalisée, seul un nombre d'hommes définit ira se battre, plus de mobilisation générale, plus besoin d'éduquer autant, juste besoin de consomateurs, car la guerre est économique désormais. Et un consomateur, c'est un soldat d'un nouveau genre, avec toujours cette aura de servitude, d'obéissance. Et ce qui est génial avec ce concept, c'est qu'on peut même faire participer les filles, c'est formidable !
Donc le choix du gouvernement est vite vu... D'ailleurs, ils donnent des indices parfois en invitant des youtubeurs savants, des youtubeuse brillanttes de super...ficialité...

Bref, je suis pour le soulèvement ! Tu as le droit de râler, mais seulement si tu respectes tes convictions face à l'autorité défaillante ! Mais ça... C'est parce que j'ai pas de crédit et pas de gosses peut-être ? 😂

Il y a aussi le choc des hémisphères cérébrales... Quand les droitiers se mettent à communiquer avec les gauchers, ça crépite ! Pas la même vision des choses, pas les mêmes attentes, ... la faute de l'autorité... apprendre à dire non... (sur un air de Florent Pagny,) Apprendre à dire non... dire non sans s'reprendre, dire non sans attendre... C'est bon, vous avez l'air ? Essayer d'arrêter d'y penser et vous y penserai plus encore. C'est comme le baillement, maintenant ça me trotte dans la tête, pas de raisons que ça soit pas dans la votre aussi ...

Savoir sourire... (chante encore avec moi !)

zozottele 04 février 2022 à 22:29  •   74197

Hé bé @Laurent... tu nous reviens en forme !😀
Merci pour ton développement.
Et c'est vachement profond le coup de Napoléon.Aujourd'hui plus besoin de soldats en masse, juste de bons consommateurs.
Je ne l'avais pas venu venir celle là, chapeau !
Du coup ça prend une dimension encore plus grande.
Mais quand tu dis "Le constat que les professeurs bénéfécient d'avantages qu'ils ne souhaitent pas perdre"
Ça veut dire qu'ils suivent le programme "bêtement" pour ne pas perdre leurs avantages?
Mais dans ce cas,il ne faut pas se plaindre que les élèves sont de en plus en plus bêtes après ?C'est bizarre.
Je penche plutôt plus aussi comme toi Laurent,le découragement.Mais c'est un découragement qui nous coûte cher, l'abrutissement de notre jeunesse.
C'est peut être aussi un peu pour ça que le discours de cousin et beau frère m'avait un peu chatouillé.
"Ho la la qu'ils sont bêtes nos étudiants,mais nous,on ne fait rien pour changer ça !"
(Oui j'ai rajouté la deuxième partie de la phrase,ils ne l'on pas dites !)

Et je sais qu'il y a des profs qui se battent corps et âmes pour faire évoluer les consciences.Ils ne sont pas assez nombreux,loin de la,et je pense qu'ils mérites la légion d'honneur, bien plus qu'un un footballeur ou un acteur.
Mais ça, c'est un autre débat !

Abderianle 05 février 2022 à 22:57  •   74227

Un truc assez connu, mais qui en dit beaucoup (en plus maintenant il y a une page de pub à la fin ^^) :
voir la vidéo

Laurent...le 06 février 2022 à 11:22  •   74235

@Abderian : je connaissais pas ^^ c'est pas mal ! 😉

paradoxle 06 février 2022 à 14:36  •   74241

Oui, c'est même super.

Surderienle 06 février 2022 à 18:07  •   74254

.
L'école et les études sont, en France, normalisantes, conditionnantes, pour que le petit français et la petite française se coulent au moule ( ou au bocal à poisson rouge...)
L'école normale, science po, les écoles nationales de toutes spécialités et le fameux ouvrage de référence des concours de recrutement de l'état français ( Actu concours : Thèmes essentiels d'actualité, culture générale, questions sociales, économie, relations internationales: tout ce qu'il faut répondre pour être au top)
Têtes bien pleines du même thème...
Des normopensants bien dociles...

Personnellement, j'ai toujours été hors cadre. J'ai fait semblant.
Et je suis un pro de l'atypie, parfaitement intégré. Usurpateur ou caméléon ?
Les deux, mon général.
😜

Abderianle 06 février 2022 à 23:25  •   74262

C'est le principe du mandarinat... 😒

zozottele 07 février 2022 à 18:00  •   74269

La vidéo je me met debout pour applaudir !🤘
Je l'envoi à cousin et beau frère !😄

gildele 21 février 2022 à 00:32  •   75049

.. et moi, @Abderian , je viens de l'envoyer à ma fille ainée, prof d'histoire-géo dans un lycée agricole privé " autour du cheval '", baba-cool de 34 ans qui vit dans un poids lourd aménagé, en Avignon, et dont le mec organise des raves depuisq plus de 20 ans ...

Siryack7le 21 février 2022 à 02:58  •   75052

Désolé j'ai encore lu en large et en travers...
Cependant, au delà de ce que j'ai pu lire, je ne pouvais pas faire autrement que mentionner ces deux références qui m'ont marqué et attristé.
- "Idiocratie",film et scénario d'un des frères Cohen (à lire sa réaction à l'élection de D. Trump),
- et à la suite j'ai regardé ça : "Demain tous crétins ?", film documentaire

Oui nous sommes déjà des fossiles ! 😄

Siryack7le 21 février 2022 à 03:09  •   75053

Tip Top ta vidéo, @Abderian !! 🙂 👍
Je vais la partager je pense...
Moi comme d'autres qui sont dans "l'éducation alternative" avont conscience de tout ça... mais sans doute pas la majorité.
Vivons l'utopie ! 😄

Abderianle 21 février 2022 à 20:50  •   75108

@Siryack7 : le problème c'est que cela touche souvent ceux qui sont déjà convaincus. Lesquels n'ont en général que peu ou guère de moyens pour changer les choses. 😒

Siryack7le 21 février 2022 à 22:04  •   75125

Effectivement...
N'empêche que je vais quand même la partager ! 😜

Siryack7le 21 février 2022 à 22:04  •   75126

Dans le lot des destinataires, peut-être qu'il y aura des personnes pas conscientes, ignorantes ?!

zozottele 21 février 2022 à 22:20  •   75132

Ben je vous partage la réaction de mon bôf et de mon cousin du coup.
Attention je les aimes bien hein !
Avec mon cousin on a fait les 400 coups,et mon bof c'est mon bof,je l'aime bien !
Mais leur réaction valide ce que dit @Abderian!
Ils m'ont répondus tous les deux presque mots pour mots que ce n'est pas eux qui décident,ils n'y peuvent rien eux, et n'y sont pour rien.
Voili voilo la situation d'où nous en sommes.
Les élèves sont de plus en plus bêtes car les professeurs ne peuvent pas bien les évaluer car les politiques ne leur en donne pas les moyens pour des raisons d'images et d'electoralisme.
Ainsi les niveaux baissent d'années en années,les professeurs se morfondent mais ils ne peuvent rien faire.
Bon, comment on casse le cercle ?🤔

Siryack7le 21 février 2022 à 23:06  •   75152

Education populaire ! A chaque moment, avec tout le monde... si possible.

zozottele 23 février 2022 à 07:19  •   75247

Bon allez je vous donne le secret, mais vous ne le répétez pas hein !
Il ne faut embaucher QUE des profs Apien (et Apienne).
Pas Apien ?Pas prof.
C'est pas compliqué.Comment ça vous n'êtes pas assez nombreux ?
Vous n'y mettez pas du vôtre aussi hein!

Abderianle 23 février 2022 à 22:04  •   75305

En fait @zozotte je suspecte une certaine tendance de nos congénères à s'y retrouver.
Après tout... un métier où l'on est libre, où l'on parle de ce que l'on aime, où on doit inventer des manières originales de faire, où l'on reste orienté sur les connaissances et/ou les jeux, où l'on a des vacances pour se cultiver et faire complètement autre chose... je veux pas dire, mais tout profil minimal qui se respecte pourrait être tenté.
Heureusement, vu la situation politique actuelle le désintérêt se généralise radicalement. 😄

zozottele 23 février 2022 à 22:38  •   75315

Oui,le désintérêt.Tout est la c'est vrai @Abderian.
Finalement peut être que l'on cherche trop ?
Que l'on espère trop ?
Ben oui quoi,si le niveau général baisse,ben tout devient plus simple ?
Ça fait quoi de faire monter les niveaux,vu ce qu'on en fait de toutes façons?
Ben oui tiens.
C'est pas que cousin et bôf ont raisons, c'est plutôt "les élèves sont de plus en plus bêtes,et alors ?"
Au moins, peut être qu'ils n'ecouteront pas leurs aînés, qu'ils ne referont pas les mêmes erreurs ?
Peut être qu'en étant plus bêtes,ils seront plus libres finalement ?🤔
Oulaa on tient quelque chose la ça me plaît ça !
Ils ne sont pas plus bêtes, c'est leurs profs défaitistes qui les voient bêtes !
Wahou ça me redonne espoir ça tient !

Laurent...le 23 février 2022 à 23:02  •   75319

@zozotte : Ou alors, les profs sont de plus en plus muselés, de plus en plus diminués en liberté et autorité.
Regardons approximativement les "punitions"
Il y a 50ans, c'était à coups de bâton.
Il y à 40ans, le martinet.
Il y a 30ans, la fessée déculottée.
Il y a 20ans, le mot dans le carnet
Il y a 10ans, le "hou ! C'est pas bien !"
Et de nos jours, ce sont les profs qui prennent des avertissements, se font convoqués par les parents...

Il faut parfois accepter de perdre pour gagner, ça s'appelle le sacrifice (mais encore faut-il avoir un truc à sacrifier)...ou un flingue. Y a pas eu de révoltes, de grands changements, sans armes hélas...(j'ai le doute sur Gandhi)

Les apiens en prof ? Tu as vu le film "la vague ?"... Parce que je vais baser mon programme la dessus, je te préviens, ça va swinguer ! 😋 et la machine à café gratos en salle des profs...

Et attention aux remarques du genres : oulala, j'aurais bien aimé être enfant 30ans en arrière...

zozottele 23 février 2022 à 23:47  •   75320

@Laurent... Le roi des profs!
Tu serais populaire toi au moins !😂
Non mais sinon sérieux,dans tous les fil de discussion qu'on a,on dis ça "il faut désapprendre,il faut casser les codes,les habitudes,etc etc".
Ben c'est peut être ce qui est en train de se passer ?
Les jeunes sont de plus en plus bêtes vis à vis de ce qu'on nous apprend depuis toujours.
Mais si depuis toujours on fait fausse route?
Alors aujourd'hui on fait quoi,on les trouve bêtes parce qu'ils ne suivent pas ce qu'on leur dit ? Alors qu'on souhaite qu'ils s'émancipent ?
Ben c'est nous qui sommes bêtes alors non ?
Sérieux ?
On devrait peut-être arrêter de se regarder le nombril,et leur faire confiance ?
Ils sont en train de désapprendre finalement ?
Ils sont en train de faire ce qu'on arrête pas de dire qu'il faut faire,et on les trouve bêtes ?

Alors soit je dis n'importe quoi, soit il est en train de se passer ce qu'on veut ce qu'il se passe depuis des années, l'insurrection des cerveaux.
L'avenir le diras !
Mais moi j'y crois, aussi parce que j'ai pas envi de dire n'importe quoi !

zozottele 04 mars 2022 à 22:25  •   75998

Dites, finalement, c'est pas d'aujourd'hui finalement tout ça en plus !😂

voir la vidéo


voir la vidéo

Candidele 08 mars 2022 à 08:39  •   76324

@Merlin
Ton post du 4 février, dernier.

Merci pour ton lien https://www.plato-dialogues.org/fr/faq/faq003.htm tout y est expliqué !

Socrate, par l'intermédiaire de Platon, était un visionnaire....déjà au IVème siècle, Eh oui !

Idem, pour "L'allégorie de la caverne de Platon"....notre peuple (les prisonniers de la caverne) qui "croit" ce que les gouvernants (les marionnettistes) disent et montrent ..

J'ai eu un excellent prof de grec donc j'ai étudié ça, adolescente. J'adorais. Toi aussi ?

Candidele 12 mars 2022 à 16:22  •   76810

@zozotte !! Ouh !! je n'avais pas eu le temps de voir tes liens avec les Inconnus !!! 😂 😂 😂 😂

zozottele 12 mars 2022 à 22:45  •   76833

👍
Une citation des inconnus tiens.

De toutes façons c'est la faute à la société ça !

Aurelie605le 13 mars 2022 à 16:31  •   76904

En tant qu'educatrice spécialisée, nous avions la tirade de Socrate puis la suivante :« Les jeunes d'aujourd'hui ne pensent qu'à eux. Ils n'ont pas de respect pour les parents ou la vieillesse. Ils sont impatients et refusent toute contrainte ... Pour ce qui est des filles, elles n'ont aucune retenue, elles sont impudiques elles n'ont aucune distinction dans leur discours, leur comportement et leur habillement. » (Pierre l'Hermitte 1274).
Ensuite le même genre de critique tirée d'un article de journal récent. Ça nous a fait un bien fou de relativiser et nous a redonné du peps pour accompagner les jeunes qui nous sont confiés.
Même pour notre profession qui est normalement le symbole même du refus du conformisme, les exigences d'adaptation que l'on applique aux enfants "en situation de handicap" (oui chez nous aussi la novlangue a fait ses ravages...) est juste intolérable. On s'est servi de la nécessité d'inclure (positif) pour enlever l'accompagnement individualisé pour tous ces jeunes à besoins particuliers.
Résultat: une lutte permanente pour des moyens qui, "mutualisés" diminuent comme peau de chagrin et une société qui en met plein la vue avec une multitudes de noms clinquants de dispositifs qui fonctionnent comme un rameur quand on a vidé l'eau.
Je travaille avec une enseignante spécialisée (capash) qui a malgré tout conservé la possibilité de faire comme elle veut (c'est l'essence même de la spécialisation) mais son travail d'intégration au sein du collège est très long et semé d'embûches. Mais même chez cette super enseignante rompue au combat contre l'immobilisme des méthodes environnantes , on sent parfois un reste du poids de l'inertie du monstre éducation nationale...
Que dire dans un monde où on "lucratifie" la prise en charge de nos aînés et où, aujourd'hui débarquent des "fonds de pension" qui investissent dans le monde du handicap et qui veulent "optimiser" les prises en charge et "mutualiser" les moyens pour rapporter de l'argent à ces braves sauveurs/investisseurs ?
Je suis assez d'accord pour faire confiance à la nouvelle génération si tant est que l'on fournisse l'effort suffisant pour montrer le bon exemple concernant nos valeurs humaines. Le reste sera leur construction peut-être devront il tout casser pour reconstruire... Dans tous les cas, ne nous deresponsabilisons pas de leur situation. Nous sommes les adultes qui élaborent et dirigent actuellement, à nous de nous battre pour eux.
J'ai trouvé la vidéo de @Abderian excellente, je l'ai volée... 😉

zozottele 13 mars 2022 à 23:03  •   76943

Merci @Aurelie605 pour ton beau témoignage.
Tu dis "Je suis assez d'accord pour faire confiance à la nouvelle génération si tant est que l'on fournisse l'effort suffisant pour montrer le bon exemple concernant nos valeurs humaines."

Mais peut être n'en n'ont ils plus envie, justement,de nos exemples, qu'ils soient bons ou mauvais ?
Et peut être qu'ils en ont marre de nos "valeurs humaines"?
Et notre meilleure effort que l'on puisse faire pour eux,se serait de leur laisser la place ?
Sans rien leur expliquer ni conseiller, pour être sur qu'ils puissent enfin voler de leur propres ailes ?
C'est peut être seulement comme ça que les choses pourront vraiment changer ?

Aurelie605le 14 mars 2022 à 11:37  •   76974

Je pensais plus à l'exemple qu'on pourrait donner, être "vrais", cash et arrêter l'hypocrisie et la langue de bois pour les laisser faire ensuite et à leur idée en leur laissant la place.
J'essaie de m'y tenir le plus possible et ce même avec des jeunes qui éprouvent des difficultés de compréhension et d'apprentissage. C'est la partie la plus complexe d'ailleurs de notre travail.
J'avoue que je ne suis pas tous les jours aussi convaincue d'être que nous soyons dans la réalité (utopie quand tu nous tiens...), j'ai même parfois tellement de doutes sur l'utilité de cette démarche que je rentre dans ma bulle pour me ressourcer. 🥴

Candidele 14 mars 2022 à 13:08  •   76978

@Aurelie605 et @zozotte, je vous suis 5/5. Je côtoie, ici en Wallonie, beaucoup de jeunes et ils ont, j'en suis ahurie, une tellement meilleure conscience de ce qui se passe, et sont très réalistes et très "adultes", conscients du chaos dû aux gouvernants et "Dieu Dollars" des lobbies internationaux et sociétés internationales.

Je colle ce que tu dis "Je pensais plus à l'exemple qu'on pourrait donner, être "vrais", cash et arrêter l'hypocrisie et la langue de bois pour les laisser faire ensuite et à leur idée en leur laissant la place"
Oui, ils ont besoin de "vérité", donc c tout bon.

Je colle la suite @zozotte "Et peut être qu'ils en ont marre de nos "valeurs humaines"?".
ils me répondent "Non, il faut s'en inspirer, mais peut mieux faire..."
Quelle maturité et "vision élargie" sur le monde...

Mais, ils m'ont dit qu'ils ont quand même besoin des conseils de leurs parents, professeurs, personnes comme toi @Aurelie605, pour ne pas "déraper" (dirais-je) car ils disent humblement, qu'ils n'ont pas assez de recul.

Donc ils ne "jettent pas le bébé avec l'eau du bain"...l'échange d'expérience (en toute humilité de leurs aîné(e)s) est très important et ils en ont besoin, m'ont-ils dit.

Timide01le 14 mars 2022 à 13:23  •   76980

@Aurelie605. Je pense que tu es dans le vrai. Un des problèmes majeurs est souvent notre rapport au temps. Nous voudrions voir les choses changer plus rapidement mais il est souvent nécessaire d'avoir du temps pour pouvoir changer les choses, parfois beaucoup de temps (plus que la durée de vie d'un Humain). Continue avec tes convictions. Le doute peut être un redoutable ennemi (j'en sais quleque chose).

Aurelie605le 16 mars 2022 à 16:47  •   77114

Merci @timide01

authentiquele 17 mars 2022 à 21:07  •   77242

Je ne pense pas que l'on résout les problèmes en pointant des responsables. L'enseignement est peut-être le reflet d'une société malade. En tout cas, l'enseignant est "bridé" par sa direction, l'inspection, les programmes, le système d'évaluation et les conditions de travail. Je ne sais pas trop ce qu'il se passe en France mais ici une bande de bureaucrates "pondent" des programmes et un ministère décide d'une évaluation par compétences. Les directions font descendre les directives vers les enseignants qui doivent se débrouiller pour être dans les cordes malgré leur 26 étudiants par classe. Pour moi, les écoles sont devenues des entreprises privées dirigées par des managers. Elles reçoivent des subsides selon le nombre d'inscrits, font leur publicité chaque fin d'année pour attirer le client et demandent aux profs des quotas de présence et de réussite. En bas, les enseignants ne peuvent pas toujours enseigner parce qu'ils faut faire de la discipline, mettre sa casquette de psy ou d'assistant social, remplir des papiers administratifs, chercher le matos indispensable parfois, se réunir en coordination pédagogique stérile. Evidemment, tout n'est pas noir. Il reste des motivés dans tous les camps. Mais enfin, je vois qu'il faut "être capable d'argumenter" alors que les jeunes sont de plus en plus incapables de trouver des arguments. Il faut "savoir résumer" en ayant des problèmes de compréhension à la lecture. Il faut faire "un travail de fin d'études" sans parvenir à faire une recherche correcte sur le net, savoir "justifier une réponse" sans avoir des bases théoriques sur une matière donnée. L'orthographe, la syntaxe, .....n'en parlons pas. Même le lexique devient pauvre. A la maison, des parents parfois désemparés qui finissent par faire les devoirs de leurs enfants, par lire le roman à la place de leur gamin. Avec ça, des moyens limités bien sûr. Je pense que tout le système comme les moyens sont à revoir. En tous cas, en Belgique, les manifestations sont régulières, les enseignants abandonnent leur poste et il y a pénurie dans nombre de matières. Il y a aussi de nombreux abandons du côté des jeunes. Et il est vrai que ce sont les plus défavorisés, ceux qui viennent de milieux précaires qui sont les plus touchés.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?