Témoignages

syndrome du "bide"

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Syndrome du "bide"
syndrome du "bide"
emanule 25 septembre 2019 à 23:13

Alors voila j'ouvre un post sur un sujet un peu plus léger,ça ne fait pas de mal des fois 😉
Je m'explique.
Je voudrais savoir si je suis le seul a avoir peur de faire un bide a chaque fois que je veux prendre la parole?
Ca n'a l'air de rien comme ca,mais c'est handicapant.
Je tourne ma langue 48 fois dans ma bouche avant de parler,et quand viens le moment,ben c'est déjà trop tard 😮
Ou alors des fois c'est le contraire (ca fait 2 sujets en 1,prenez des notes)
🙂
Des fois je ne me soucis pas de faire des bides,je veux absolument donner mon avis,alors du coup c'est le contraire,je ne lâche pas le morceau,et j'ai du coup l'impression de saouler tous le monde !
Alors j'aimerai savoir si vous vivez les mêmes choses que moi des fois.

Lounale 25 septembre 2019 à 23:18   •  

Salut @Emanu !

C'est juste tout le temps comme ça. Enfin surtout en groupe. Quand je suis seule avec un/une ami(e) ça passe mais des qu'on est plus de 2 j'arrive pas a ouvrir la bouche.. et des que je parle j'ai l'impression de faire des bises énormes ou alors que personne ne m'écoute.. étant quelqu'un qui aime être en société c'est assez paradoxal.. et je crois que c'est surtout ça qui me gêne !

Merci pour le sujet je me sens bien moins seule haha

slyxxle 25 septembre 2019 à 23:31   •  

Oh oui, moi aussi. Très mauvaise oratrice en société. Beaucoup plus à l'aise en tout petit comité avec des personnes que je connais déjà. Souvent je préfère me taire, plutôt que de dire des bêtises ou ne pas réussir à exposer ce que je souhaite.

Foggedle 25 septembre 2019 à 23:46   •  

Je suis très introverti donc pour prendre la parole en réunion ou en groupe pour moi c'est quasiment mission impossible, donc risque pas dire grand chose.
Par contre si je suis en mode révolution (injustice, ordres incohérents....), alors là groupe ou pas groupe........ 😂
Si je connais déjà les personnes par contre je peux un peux discuter mais faut pas qu'il y ai foule, de toute façon je ne suis pas un grand bavard contrairement petit où j'étais un moulin à paroles.

emanule 26 septembre 2019 à 00:30   •  

😄
Plus on est de fous.....
Tout pareil,quand on est 2 ou 3 maximum ca va a peu près,mais alors a plusieurs,je compte plus les fois ou je me suis voulu de n'avoir rien dis !
MAIS...
Oui il y a un mais,c'est pour ca que je voulais partager tous ca.
Depuis que j'ai découvert le pourquoi du comment de ma (nos) différences,j'arrive mieux a communiquer!
C'est fou,c'est tout récent alors je me dis si ca se trouve ca ne va pas durer,ca va faire pschit,mais j'espère que non!
Et je voulais témoigner du coup, a vous qui m'avaient beaucoup aidés 😭
En fait on ne fait pas de bides et on ne saoule personne (ou peut être quelques renfrognés 😄)
On est émotif,c'est pour ca qu'on à peur.
Mais a mon boulot par exemple,je suis passé du moins bavard au plus(presque,y'en a ils sont balezes 😄) bavard!
Et ca passe tout seul!
Je prend du plaisir a communiquer,et je vois bien que les autres en prennent aussi en retour.
Je ressens qu'ils sont contents que je parle plus (et mieux )
Je suis aussi surpris de voir qu'ils me connaissaient mieux que ce que je pensais.
Je crois que même si on ne communique pas verbalement,on peut lire sur nos tète plus que ce que l'on croit.
Alors autant y aller franco!
😄
Mais continuez vos témoignage s'il vous plait,ils m'apprennent beaucoup de choses!
Et j'espère ne pas faire de bides! 😋

Juliette...le 26 septembre 2019 à 07:04   •  

Coucou! J'avais créé un fil là-dessus, peu après mon arrivée sur le site (SAV de nous-même) où je parlais de ce flot qui sort des fois sans retenue, certainement parce-qu'ici on se sent en confiance, mais dont on peut des fois être un peu honteux après coup... Mais ça fait tellement de bien de s'exprimer en laissant sortir comme ça vient, tel quel! 🙂

Merlinle 26 septembre 2019 à 08:00   •  

La parole en public, ça s'entraîne. Bien sûr, si ça ne concerne que des petits groupes d'amis ou de collègues de boulot, c'est plus facile, mais pour parler devant des inconnus, ce n'est pas forcément naturel, c'est un "métier" ou au moins une compétence qui se travaille, qui se développe. Plein de gens sont "nuls" en prise de parole au départ... Je pense que si on se sent en insécurité dans ce domaine, on peut toujours se former, ça aide :)

emanule 26 septembre 2019 à 09:58   •  

@Fogged
Moi aussi j'étais un vrai moulin a parole petit,et puis plus rien.
Je pense avoir compris pourquoi.
C'est ce fameux syndrome du bide.
Plus je parlais plus je ressentais un décalage avec les autres.
Alors je me suis dis,tout au fond de moi,ca ne sert a rien que je raconte des choses,ou que je parle de moi,ce n'est pas interressant.
Comprendre sa m'a aidé aujourd'hui.
C'est moi qui me suis refermé.

@Merlin
C'est vrai que sa s'apprend.
Mais bizarrement,j'ai toujours eu moins de mal a parler a des inconnus qu'a des proches.
Les inconnus ne me connaissant pas,j'avais moins peur de leur jugement je pense.
Et si des inconnus devenaient proches,j'avais du coup plus de mal a leur parler !
Je suis bizarre hein! :D
Mais aujourd'hui,j'arrive mieux a communiquer,et sans entrainements.
Juste de comprendre mon fonctionnement,depuis mon plus jeune age,(depuis cette été,ou j'ai eu les fameuses lumières qui se sont éclairées quand j'ai découvert la douance).
Tout ca m'a libéré.
Je n'ai pas chômé niveau introspection,je n'ai pas fini,mais je me sens beaucoup mieux dans mes baskets,et du coup mieux avec les autres.

Berengerele 26 septembre 2019 à 11:55   •  

Le métier m'a aidé certainement mais je continue à faire de temps en temps des bides ! Je t'assure, certains se sont habitués et en rient !

emanule 26 septembre 2019 à 15:23   •  

Oui c'est vrai tu as raison,la solution c'est d'en rire!
@Bérangère elle as tout le temps raison,c'est pas vrai ca!
Ca fait du bien d'en rire!
😀

ouestlebonheurle 26 septembre 2019 à 15:41   •  

je suis une impulsive alors mon dilemne à moi c'est de m'empêcher de parler, quelque soit le contexte. J'ai un avis sur tout (et encore j'ai trouvé pire que moi au boulot) et surtout je veux absolument l'exprimer 😱
bref, la notion de bide m'arrive plus souvent dans le monde pro où je dois prendre la parole. Ca s'apprend, je fais des réunions équipe ou client facilement maintenant. Reste les vrais présentations sur un estrade où j'ai du mal. Mais là n'est pas le sujet 😜
j'aimerais bien rire avec toi @berengere ! un jour peut etre j'y arriverai 😂

Berengerele 26 septembre 2019 à 17:49   •  

Heu...vous êtes gentils vous ! Tout le temps raison, moi? Rrrrooooooo, je vais dire à mes étudiants et à mes fils !

emanule 26 septembre 2019 à 18:25   •  

Oui dis leur,qu'ils le sachent quand même 😄
@ouestlebonheur,si j'ai bien compris,toi c'est tout l'inverse,tu es trop "brut de décoffrage" 😉
Ça doit emmener d'autres avantages et inconvénients je suppose !

Serenale 26 septembre 2019 à 19:09   •  

Pour ma part je fais pas mal d humour noir lequel, il faut bien le dire, est un humour très particulier. Du coup, oui, il m arrive de faire des bides.... Et à l inverse, je peux ne pas rire à une bonne blague car je ne suis pas dans la démonstration. (je pouffe à l intérieur). Du coup, je mets mal à l'aise la personne qui pense avoir fait un bide alors que non. Situation cocasse.

emanule 26 septembre 2019 à 22:55   •  

😄
Oui situation cocasse,la "faiseuse de bide" fait croire aux autres qu'ils en font!
Tu connais bien les bides aussi alors !
L'humour noir y joue aussi beaucoup c'est vrai !
Je pratique beaucoup l'humour noir,mais avec parcimonie,je me retiens car ce n'est pas compris par tous.
Ça mériterais presque un autre topic,mais on peu en parler la.
D'ailleurs,il parait que les personnes atypiques on souvent un humour dis "spécial", et incompris!
Vous en pensez quoi?

Serenale 26 septembre 2019 à 23:23   •  

😋 oui @emanu je confirme, un humour spécial, qui fait froid ds le dos parfois, car basé sur des faits graves à la base mais détourné pour faire rire la galerie... Le propre de l humour noir !! Peut être une façon pour nous de dédramatiser l horreur humaine ou de nous confronter de façon déguisée à une réalité indigeste....

Foggedle 26 septembre 2019 à 23:50   •  

J'ai aussi un humour noir, acide, incisif et qui souvent dérange et pourtant pour moi c'est une façon de digérer tout ce qui se passe de plus horrible dans le monde

Serenale 27 septembre 2019 à 00:03   •  

Bienvenu dans le sordide @Fogged 😵

emanule 27 septembre 2019 à 07:46   •  

Oui ca doit surement etre vrai,l'atypique a un humour incisif.
Surement une carapace,pour se protéger,tenir une distance entre lui et le monde qui l'entoure.
Ce monde qu'il comprend si bien et si mal a la fois.
Ca donne cette humour noir,cassant,qui nous donne l'impression de n'avoir aucune émotions,alors que c'est tout le contraire.
J'essaye de travailler la dessus,car m'on père l'utilise beaucoup,tout le temps.
Et je me rend compte que sa peu vraiment blesser les gens.
J'essaye de le remplacer par de l'altruisme,je crois que ca marche.
Je ne sort mon humour noir que lorsque je vois que ca peu passer.
Et la sa fuse,je m'en donne a coeur joie! 😄

Sebunkenle 16 février 2020 à 12:52   •  

L'important avec l'humour noir est incisif c'est que l'on parvienne à ne pas blesser la personne et qu'elle comprenne que ce n'est pas une attaque ou un moquerie mais une blague. Pour ma part je me retrouve très bien dans ce que vous dites. J'avais déjà dit dans un anciens topic que j'était comme une infusion de thé. C'est à dire que plus il y a de monde et plus je suis "dilué" ( je passe au second plan et je fait des bises ) Alors qu'en petit nombre je ne fait pas ou peut de bides. Sinon je ne suis pas qu'adepte des bides. Je suis aussi adepte de l'awkwarditude. Bref le bizarre mec qui va lâcher une remarque bizarre et casser l'ambiance en foutant un malaise général.

remanule 16 février 2020 à 14:01   •  

Merci de faire remonter ce sujet @Sebunken!
Ca me fait replonger dans mon introspection et ca me montre tous le chemin que j'ai parcouru.
Il est enoooorme!
Et j'ai l'impression que tu es un peu en train de suivre le même @Sebunken.
Chacun de nous sommes différents,mais nous souhaitons tous être bien dans nos baskets.
Et je vais etre redondant,chiant,gnan gnan peut être,mais je veux remercier tous ceux qui m'ont aidés,ici,a y voir plus clair.
Je vais en lister,mais ce n'est pas exhaustif,tous ce qui on postés sur APIE m'on aidés.
Mais voila,merci @Merlin @berengere @Juliette... @Etoile @Fropop @Vizual @cheshire julien (même plus la!!) @Mirobelle @Gwenouille @Siryack @Id41 @Globulon @Evaderhaindi ...
Rah surement que j'en oublie,vous aurez le droit de me taper sur les doigts si c'est le cas!
Voila merci,et j'arrête d'être gnan gnan promis !🙂

Berengerele 16 février 2020 à 15:43   •  

@Sebunken, je suis adepte aussi de l'awkwarditude ! Bon sang, qu'est-ce que tu me fais rire! 😂
@remanu, je confirme : tu es gnangnan! Enfin, un peu plus que moi ! 😂
Tu as oublié @Aurel, sans qui tout ça ne serait pas !
Je pense que tout ce qui t'arrive, sur le chemin que tu parcours, peut te faire avancer. L'introspection dont tu es capable est certainement une clé.

Sebunkenle 16 février 2020 à 16:43   •  

@remanu
@Berengere

😉 😂

remanule 16 février 2020 à 16:53   •  

Aie aie aie @Aurel bien sur!
Hé @berengere je suis gnan gnan et fière de l'être 😄
Mais bon j'arrête quand même !
Sinon berengere tu sais l'introspection dont je suis capable n'est pas une clé,c'est LA clé.
J'avais dis dans un autre post qu'il y avait un moment,il fallait se faire violence.
Avec ou sans aide,peu importe,mais il fallait se bouger.
C'est chose faite,et d'ou mes remerciements,parce que vous avez étés mon aide!😉

Vizualle 16 février 2020 à 20:17   •  

un plaisir de faire plaisir @remanu, aider l'autre c'est s'aider soi-meme 😋
Je plussoie l'introspective, on a toutes les réponses en nous lorsque l'on demande a notre Soi Superieur

Juliette...le 16 février 2020 à 20:36   •  

Ah @remanu, on se fait tous du bien mutuellement ici. C'est pour ça que ça fait toujours bizarre les départs d'ailleurs. Attention, gnan gnan extrême: moi aussi je t'aime! 😉

remanule 16 février 2020 à 20:54   •  

Rah bon dieu!
Si c'est ca etre gnan gnan,je dis vive les gnans gnans alors!🙂
Merci @Juliette... Et merci pour ton "pep's" légendaire aussi !
C'est vrai que les départs c'est triste!
@Vizual oui,vive l'introspection!
Personne ne nous connaitra jamais autant que nous même !

Evaderhaindile 17 février 2020 à 18:13   •  

@remanu
Un bonheur ce petit groupe!Moi aussi j'ai appris avec vous.La bienveillance,la générosité de coeur,les conseils plutôt que les critiques,les encouragements,une certaine joie de vivre ...
.De jolis tournesols......Qui préfèrent la bonté envers son prochain.
Ok j'ai dans mon sang de l'utopie de la naïveté,de la nian -nianserie,de l'espoir et je crois en l'être humain,car il y en a de mauvais c'est sûr,mais rien que pour les bons...Ça vaut le coup!
Je vous aime donc...C'est dit!
Même si j'ai besoin pour mon équilibre de vous quitter. Je reviens pour le moment
Eva

Evanellyale 26 février 2020 à 09:58   •  

Je dirai que "mon" syndrome du bide, c'est un peu celui de l'incompréhension que l'on me renvoie, sûrement à cause de l'asperger. Alors j'ai souvent appris à me taire et à acquiescer à ce que dit l'autre et à répondre de manière automatique à ces attentes. Il y a aussi souvent la peur d'être rejetée, j'ai souvent été rejetée et abandonnée dans ma vie...donc... Bref l'acquiescement automatique, c'est long à désapprendre et le syndrome du bide ( souvent couplé avec celui de l'imposteur) est toujours là...

Juliette...le 26 février 2020 à 10:04   •  

Tu as déjà tenté des rencontres APIE @Evanellya? Ca fait tellement de bien de rencontrer des gens qui comprennent tout ça. Ca donne de la force et de la confiance pour affronter "le reste".

remanule 26 février 2020 à 11:30   •  

@Juliette... Oui moi ca l'a donné de la force et de la confiance en moi sans même vous rencontrez tellement vous êtes trop fort et sympa 🙂
@Evanellya oui c'est dur de se débarrasser de tous ces vieux reflexes.
Ca demande un vrai travail sur sois.
Le syndrome de l'imposteur oui je connais j'en au souffert un peu au début.
Mais je crois qu'il y a un moment ou il faut y arrêter.
Pourquoi imposteur ?
Je ne sais pas si tu as fais des tests ou non mais a la Limite peu importe.
Tu es ce que tu es,point.
Imposteur de quoi, tu ne prend la place de personne!
Il y a des gens qui souffraient du syndrome de l'imposteur,qui on passer le wais pour etre sur.
Ils ont réussi le wais,et en souffre toujours.
Alors je crois ou il y a un moment ou c'est dans la tête.
C'est difficile de changer nos vielles habitudes,mais comme dis Juliette,il faut te faire confiance.
C'est la seul clé.
Te comprendre,te connaître,et t'accepter.
Je te le souhaite ,vraiment.

Evanellyale 26 février 2020 à 13:28   •  

@Juliette: je ne suis contre essayer des rencontres mais je n'ai pas l'impression qu'il y en ai dans ma ville ou proche... :/
@remanu: Ce syndrome de l'imposteur doit renvoyer au fait qu'on ne se sent pas à sa place dans le monde qu'on peut parfois convoiter, qu'on se sent stupide sur pas mal de points, en décalage avec les autres ... Le WAIS n'est pas une finalité en soi, peu importe je dirai. Ce n'est pas un besoin. Je suis comme je suis et ca fait quelques décennies que je vis avec moi même. Donc comme je disais au CRA, c'est pas 5 ans d'attente qui vont changer la donne... J'essaie de m'écouter un peu plus. De m'écouter et d'écouter mes besoins sans penser en permanence à ceux des autres. Car avec les années j'étais tellement devenue un caméléon, que je suis arrivée à mon âge sans réellement me connaitre, ni savoir qui je suis. 🙁 Totu ce que je sais c'est que j'ai fais un pas en avant et que le processus est long.

remanule 26 février 2020 à 15:54   •  

Ok.
Continue a aller de l'avant alors !😉

Gwenouillele 08 mars 2020 à 10:42   •  

@remanu t'as presque cité tout le forum !!!! :p Je sors XD

remanule 08 mars 2020 à 12:36   •  

@Gwenouille 😄
Ben oui quand je dis que j'ai saoulé presque tout le monde !🙂

Bettinale 14 novembre 2020 à 09:32   •  

Je up ce fil que j'ai beaucoup aimé lire (en diagonale évidemment: merci le tdah: en mangeant une salade de pois chiches qui sentait trop fort mal préparée en même temps car je pensais à je ne sais plus quoi)

Alors moi j'ai une sorte de syndrome du tout ou rien: soit je ne dis rien sauf quand vraiment il vaut mieux dire quelque chose et général les gens me regardaient genre "hein ???" car c'était trop synthétique parce que ça me paraissait évident mais je n'avais rien expliqué. Ou alors au contraire je commence à parler et je monopolise complètement la parole en faisant plein de digressions super longues et en plus depuis quelques années en parlant trop de moi... Dans les deux cas bide intersidéral 😂
Heureusement quand je suis avec des gens qui savent rire j'ai beaucoup d'auto-dérision ce qui ne m'empêche pas de me sentir bien seule souvent.

Comme j'ai fait une "grande école" je suis formée à la prise de parole en public, exposés en 10 minutes et même à la communication, du coup quand il s'agit de défendre un truc qui m'apparaît comme vraiment important en public en général je me débrouille pas trop mal mais dès qu'il s'agit d'interactions personnelles et spontannées c'est le syndrome du" bide" (j'adore ce nom au fait merci @emanu)

Nevromonle 28 novembre 2020 à 00:35   •  

Ooooooh, le bide, oui. Aimant les jeux de mots et l'humour absurde, ainsi (mais moins) que l'humour noir, les sarcasmes, etc, ce n'est pas "passé", souvent.
Et un jour, on m'a dit qu'on ne savait souvent pas quoi dire après que j'aie parlé (c'était sur un forum, suite à un pavé dont j'ai le secret, ou même des observations, réfléxions ou anecdotes synthétiques mais dont personne d'autre ne semblait comprendre le sens).

La-licornele 28 novembre 2020 à 00:57   •  

Ah la peur du bide s'est ce qui m'empêche de jouer mes sketchs
J'dois bien les tester pour les améliorer mais le premier passage sur scène d'un texte que t'as toi même écrit y a rien de pire quand t'as jamais fait ça surtout.
Sinon sur Twitter beaucoup, du coup j'me suis créée un compte inutile sans followers pour écrire c'que j'veux, un spectacle sans publique c'est un spectacle sans bide je suppose...

Id41le 28 novembre 2020 à 03:25   •  

Oui, je connais aussi. J'avais ce "syndrome" avec mes profs d'uni (que j'ai probablement encore).

Il ne faut pas se laisser démonter. Rien n'est insignifiant quand l'intention est bonne (après réflexion). (Et si rien n'est insignifiant, c'est que tout a sa raison d'être et que c'est donc clever.) Et surtout, on apprend beaucoup lorsqu'on ouvre sa gueule. A condition d'accepter la critique. Sinon lorsqu'on se tait, on n'apprend rien et on ne hausse pas la discussion.

C'est celui qui écoute qui doit faire preuve d'intelligence, pas celui qui parle (liberté), car on est tous relativement con. (A chacun sa connerie !)

Pour l'humour, ben essaie toujours. Les réactions sont souvent étonnantes.

Nevromonle 28 novembre 2020 à 08:01   •  

@La-licorne : quand j'ai essayé de faire de l'humour, soit j'ai fait des bides, soit les gens ont hurlé de rire pour un truc qui ne m'avait pas l'air tordant à la base. Ou il y en a même qui ont "trouvé des blagues" ou trucs drôles dans ce que j'ai dit, alors que ce n'en était pas l'intention. Parfois, ça donnait un peu l'impression : "Et donc, là, c'est un triangle? -Pffffff ah ah ah ! UN TRIANGLE ! Énorme ! 😂 ". (Euh? Ben, content de t'avoir amusé(e), mais j'ai rien compris.)

@Idl41 : comment se manifeste une réaction d'écoute intelligente? Quelles ont été les difficultés que tu as rencontrées pour prendre la parole, que t'es-tu dit pour oser le faire?


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?